Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-44%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Carte Mémoire MicroSDHC Ultra 128 Go + Adaptateur SD, A1
17.29 € 30.99 €
Voir le deal

 

 Votre dernier film visionné

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21
AuteurMessage
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5601
Age : 46
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptyJeu 19 Nov 2020 - 18:10

Benedictus a écrit:
Votre dernier film visionné - Page 21 Incept10
Je viens de décrocher au bout d'une heure vingt. J'ai trouvé ça totalement imb**able - dans tous les sens du terme: à la fois complètement abscons (je n'arrive tout bêtement pas à comprendre le scénario - j'ai l'impression qu'il y a en fait tout un pan de la SF et du fantastique qui me restera à jamais hermétique, alors que je n'ai aucun mal à me repérer dans les intrigues policières ou d'espionnage les plus tortueuses) et insupportablement prétentieux (je trouve toute la mise en scène à la fois grandiloquente et chichiteuse, de l'usage des effets spéciaux au jeu des acteurs.)

Ceux qui l'ont vu: c'est un point de vue qui vous paraît défendable (même si vous ne le partagez pas), ou alors j'ai vraiment loupé quelque chose (parce que je suis fatigué, ou autre)?

As-tu déjà vu un ou plusieurs autres film(s) de C. Nolan ?
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11641
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptyJeu 19 Nov 2020 - 18:25

Xavier a écrit:
Les deux: pour moi c'est assez chouette si on rentre dans le truc, mais je comprends très bien qu'on y rentre pas...
Mais d'après ce que tu dis, je pense qu'il serait vain de te forcer.
C'est un peu ce que j'avais pressenti.

Golisande a écrit:
As-tu déjà vu un ou plusieurs autres film(s) de C. Nolan ?
Non.
Dunkerque, que j'avais trouvé franchement détestable. (Mais je viens seulement de découvrir que c'était le même réalisateur.)
Revenir en haut Aller en bas
Thelonious
Mélomaniaque
Thelonious

Nombre de messages : 1691
Age : 46
Date d'inscription : 10/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptyJeu 19 Nov 2020 - 19:33

Golisande a écrit:
Thelonious a écrit:
Votre dernier film visionné - Page 21 S-l1600

Mon premier Bergman...

Shocked Assez extrême comme entrée en matière ! (Mais j'adore ce film.)

J'ai aimé mais franchement, il faut regarder ça en forme.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptyJeu 19 Nov 2020 - 19:55

Thelonious a écrit:
Golisande a écrit:
Thelonious a écrit:
Votre dernier film visionné - Page 21 S-l1600

Mon premier Bergman...

Shocked Assez extrême comme entrée en matière ! (Mais j'adore ce film.)
J'ai aimé mais franchement, il faut regarder ça en forme.
Il y en a des plus légers (Sourires d'une nuit d'été, L'oeil du diable) mais globalement, Bergman...  hehe  (enfin, non, justement.)
Revenir en haut Aller en bas
Oriane
Mélomaniaque
Oriane

Nombre de messages : 1818
Age : 29
Localisation : Orléans-Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptyJeu 19 Nov 2020 - 20:56

xoph a écrit:
Oriane a écrit:

Lina Wermüller
Pour info :
Dans le temps d'avant, la médiathèque Italie avait un rayon filmographie italienne (tout à fait de propos n'est-ce pas) avec des films pas si courants, dont Lina Wertmüller. Pour les passionné·e·s : il y a peut-être des choses à glaner. Bon, il faut aussi avoir un lecteur de DVD, ce qui devient rare, et que les DVD soient lisibles, ce qui est exceptionnel.
Je garde un très bon souvenir de Film d'amour et d'anarchie et Vers un destin insolite sur les flots bleus dont tu avais parlé.

Merci beaucoup pour le conseil, je l'gnorais ! C'est bien noté. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5601
Age : 46
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptyJeu 19 Nov 2020 - 21:58

Emeryck a écrit:
Thelonious a écrit:
Golisande a écrit:
Thelonious a écrit:
Votre dernier film visionné - Page 21 S-l1600

Mon premier Bergman...

Shocked Assez extrême comme entrée en matière ! (Mais j'adore ce film.)
J'ai aimé mais franchement, il faut regarder ça en forme.
Il y en a des plus légers (Sourires d'une nuit d'été, L'oeil du diable) mais globalement, Bergman...  hehe  (enfin, non, justement.)

Le rite est tout de même un des plus azimutés et tordus (avec l'Heure du loup, peut-être mon préféré)...
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5601
Age : 46
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptyJeu 19 Nov 2020 - 22:12

Benedictus a écrit:
Xavier a écrit:
Les deux: pour moi c'est assez chouette si on rentre dans le truc, mais je comprends très bien qu'on y rentre pas...
Mais d'après ce que tu dis, je pense qu'il serait vain de te forcer.
C'est un peu ce que j'avais pressenti.

Golisande a écrit:
As-tu déjà vu un ou plusieurs autres film(s) de C. Nolan ?
Non.
Dunkerque, que j'avais trouvé franchement détestable. (Mais je viens seulement de découvrir que c'était le même réalisateur.)

Tous les films de Nolan que j'ai vu souffrent du même (gros, à mon sens) problème : ce type a incontestablement un énorme talent, mais il a construit toute sa carrière sur sa capacité à faire croire au spectateur habituel de blockbusters qu'il est en train de voir un film trop intelligent pour lui (grâce à une démarche volontariste destinée à rendre le propos incompréhensible, notamment par la pléthore de dialogues prétentieux), avant de le rassurer à coup de gros tuyaux et de scènes chocs parfaitement creuses.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptyJeu 19 Nov 2020 - 23:12

Claude Chabrol : Ophélia        1963
Votre dernier film visionné - Page 21 220px-CHABROL-1962-Ophelia-1
Very Happy Very Happy
Je crois que ce Chabrol n'est pas très connu et ce n'est finalement pas plus mal : il s'agit d'une adaptation plutôt moderne et très poussive de Hamlet interprétée par des acteurs/trices vraiment peu convaincants ou pénibles - mention spéciale pour André Jocelyn. Le film essaie d'installer une ambiance un peu étrange et déréalisée à travers le personnage principal mais ça semble assez laborieux et vain, si bien que ça devient en fait assez vite ennuyeux : la trame principale est totalement lisse et des choses sont parfois lancées en l'air sans être exploitées. La photographie noir et blanc un peu étrange (qui m'a beaucoup fait penser à celle du Viol du vampire de Jean Rollin) sert cependant très bien cet aspect déréalisant. Sur le lien du personnage principal à la réalité, l'idée du tournage du film pour interférer sur la réalité (mouvement un peu contraire de celui de tout un certain pan de cinéma) est plutôt intéressant mais bon... pour moi, c'est un ratage complet.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85624
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptyVen 20 Nov 2020 - 4:51

Ca m'a fait un peu le même effet, notamment pour l'acteur principal...
Mais je préfère un film raté bizarre comme celui-ci à un film raté banal; ça m'a quand même intrigué et intéressé.

Ce soir:

Mortelle randonnée

Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6541
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptyVen 20 Nov 2020 - 12:29

Benedictus a écrit:
Votre dernier film visionné - Page 21 Incept10
Je viens de décrocher au bout d'une heure vingt. J'ai trouvé ça totalement imb**able - dans tous les sens du terme: à la fois complètement abscons (je n'arrive tout bêtement pas à comprendre le scénario - j'ai l'impression qu'il y a en fait tout un pan de la SF et du fantastique qui me restera à jamais hermétique, alors que je n'ai aucun mal à me repérer dans les intrigues policières ou d'espionnage les plus tortueuses) et insupportablement prétentieux (je trouve toute la mise en scène à la fois grandiloquente et chichiteuse, de l'usage des effets spéciaux au jeu des acteurs.)

Ceux qui l'ont vu: c'est un point de vue qui vous paraît défendable (même si vous ne le partagez pas), ou alors j'ai vraiment loupé quelque chose (parce que je suis fatigué, ou autre)?

Oui, c'est même très rassurant que tu trouve ça surfait a mon avis.
je ne deteste pas perso parce qu'il y a quand même un sacré spectacle, mais c'est tellement prétentieux pour au final raconter pas grand chose que je n'ai jamais retenté l'expérience. Je suis assez d'accord avec Golissande, d'ailleurs les films que je préfère de lui finalement ce sont ses Batman qui ont aussi leurs prétentions, mais c'est beaucoup plus direct, plus films d'actions spectaculaire et moins Kubrick du pauvre.


Benedictus a écrit:

Golisande a écrit:
As-tu déjà vu un ou plusieurs autres film(s) de C. Nolan ?
Non.
Dunkerque, que j'avais trouvé franchement détestable. (Mais je viens seulement de découvrir que c'était le même réalisateur.)

Je n'ai pas du tout aimé non plus, mais détestable? c'est a cause de la qualité du film ou pour des raisons historiques et/ou idéologiques?


Dernière édition par Parsifal le Ven 20 Nov 2020 - 14:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5601
Age : 46
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptyVen 20 Nov 2020 - 12:33

Parsifal a écrit:
d'ailleurs les films que je préfère de lui finalement ce sont ses Batman qui ont aussi leurs prétentions, mais c'est beaucoup plus directe, plus films d'actions spectaculaire, et moins Kubrick du pauvre.

Exactement. mains
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptyVen 20 Nov 2020 - 15:08

Jean-Pierre Mocky : Un linceul n'a pas de poches        1974
Votre dernier film visionné - Page 21 42b1f3b3-a22c-4628-a908-394e3fe0f1d5_2
Very Happy Very Happy Smile +
Ce Mocky n'est pas si mal même si finalement assez moyen - en fait, surtout trop long, le milieu est assez creux avec cette espèce de trio amoureux qui n'a aucun intérêt, d'autant plus que les personnages féminins sont assez mal écrits, même si elles ont quand même un pouvoir d'action (limité) dans certaines scènes. Ce film parle de la liberté de la presse, Mocky y joue un journaliste qui démissionne du journal qui l'emploie pour fonder un nouveau journal qui va dénoncer toutes les affaires scandaleuses tues par les autres journaux - l'écho à sa carrière de cinéaste est bien sûr très net, et encore plus quand on l'écoute parler de ses films. Ce film est particulièrement satisfaisant pour ses rôles improbables parmi lesquels on trouve Serrault jouant sans moustache mais avec un collier de barbe. J'ai été un peu étonné par le personnage de Mocky (qui est vraiment glorifié au début) et même si ce sera toujours le cas, il est parfois pas complètement univoque - même si bon... faut pas se leurrer, ça reste du Mocky. Certaines scènes sont vraiment très beauf, franchement, on se demande ce qu'elles viennent faire ici. La post-synchronisation, les dialogues et la diction de certains comédiens m'ont amusés car on pourrait parfois croire à une sorte de doublage parodique. Mais bon, globalement, ce n'est pas si mauvais.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11641
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptyVen 20 Nov 2020 - 19:44

Golisande a écrit:
faire croire au spectateur habituel de blockbusters qu'il est en train de voir un film trop intelligent pour lui
Parsifal a écrit:
Kubrick du pauvre.
C'est amusant (et rassurant): j'ai failli écrire des formules extrêmement proches de ces deux-là.

Parsifal a écrit:
Je n'ai pas du tout aimé non plus, mais détestable? c'est a cause de la qualité du film ou pour des raisons historiques et/ou idéologiques?
Les deux, justement.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptyVen 20 Nov 2020 - 23:34

Thomas Cailley : Les combattants        2014
Votre dernier film visionné - Page 21 173_Les_combattants_Fr
Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
Il s'agit du premier long-métrage du réalisateur, présenté à la quinzaine à Cannes en 2014. L'histoire est simple : un aspirant charpentier rencontre sur son premier chantier une fille étrange passionnée de survivalisme et obsédée par l'idée de fin du monde, il décide de la suivre. J'ai beaucoup aimé l'évolution du rapport entre les deux personnages : tout d'abord, le personnage de Pauline semble extrêmement terre-à-terre, d'une raideur assez impressionnante alors que le personnage d'Arnaud est plus fantasque, il ne sait pas tellement ce qu'il veut, il est plus relâché, aime sortir avec ses amis, etc. Dès le début, il y a déjà un mouvement paradoxal : Pauline semble obsédée par l'idée d'assurer la vie en tout circonstance et pourtant elle ne parvient pas à vivre véritablement ; elle va ensuite rejoindre l'armée pour espérer apprendre plein de techniques de survie de toute sorte mais elle va être confronté à une absurdité principielle : c'est manifeste dans la scène où le lieutenant dégoupille une grenade et dit que si quelqu'un se jette dessus pour atténuer le souffle, des gens du régiment peuvent espérer survivre à l'explosion, ce à quoi Pauline rétorque bien sûr qu'il y a la question de sa propre survie qui entre forcément en jeu instinctivement. Après l'épisode de l'armée, les dynamiques s'inversent : ce n'est plus Arnaud qui la suit mais c'est elle qui choisit de le suivre et ils décident de vivre dans la nature ; j'ai bien aimé la fin (même si les effets ne sont pas de la meilleure facture qui soit) qui semble être un écho à cet épisode de la grenade, où l'entraide vient naturellement et ne résulte pas d'un principe absurde et générique ; le dernier plan est assez éloquent dans la manière dont les visages se déplacent : on a au début le visage de Pauline perpendiculaire à celui d'Arnaud puis passe dans la même direction, comme un résumé de la trajectoire globale du film : du refus mortifère à l'acceptation d'un commencement. J'ai trouvé le film assez audacieux dans son mélange des gens et ça fonctionne plutôt bien, notamment le côté un peu apocalyptique, ça m'a rappelé L'heure de la sortie de Sébastien Marnier notamment pour ce côté un peu bizarre mais ce film est plutôt comique malgré tout : le côté décalé de Pauline (merveilleusement joué, dans tout son sérieux qui confine à l'absurde par Adèle Haenel) et certaines autres scènes sont quand même plutôt drôles. La performance de Kévin Azaïs est également convaincante mais plus ordinaire. Ce film est pour moi une belle découverte, en espérant que la filmographie de Cailley s'agrandisse.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11641
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptySam 21 Nov 2020 - 1:42

Emeryck a écrit:
(merveilleusement joué, [...] par Adèle Haenel)
Ça commence à ressembler limite à une fixette, là... hehe

Plus sérieusement, tu trouves vraiment que c'est une actrice exceptionnelle, ou bien est-ce qu'il n'y a pas aussi un peu de parti-pris en raison de ses prises de position publiques? Je n'ai certes pas vu beaucoup de film avec elle, mais si je l'ai toujours trouvée très, très bien, je n'ai jamais eu non plus le sentiment qu'elle crevait véritablement l'écran. Après, je ne l'ai vue que dans des films qu'à des degrés divers je n'ai pas aimés: il est donc possible qu'elle ait pâti dans mon jugement du talent limité de ses metteur・se・s en scène.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85624
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptySam 21 Nov 2020 - 4:10

Possession

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17918
Date d'inscription : 25/11/2012

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptySam 21 Nov 2020 - 6:03

Benedictus a écrit:
Ça commence à ressembler limite à une fixette, là... hehe

moi il m’a semblé qu’il est plus obsédé par (à tout hasard) Huppert que par Haenel. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptySam 21 Nov 2020 - 9:48

Benedictus a écrit:
Emeryck a écrit:
(merveilleusement joué, [...] par Adèle Haenel)
Ça commence à ressembler limite à une fixette, là... hehe

Plus sérieusement, tu trouves vraiment que c'est une actrice exceptionnelle, ou bien est-ce qu'il n'y a pas aussi un peu de parti-pris en raison de ses prises de position publiques? Je n'ai certes pas vu beaucoup de film avec elle, mais si je l'ai toujours trouvée très, très bien, je n'ai jamais eu non plus le sentiment qu'elle crevait véritablement l'écran. Après, je ne l'ai vue que dans des films qu'à des degrés divers je n'ai pas aimés: il est donc possible qu'elle ait pâti dans mon jugement du talent limité de ses metteur・se・s en scène.
Je pense que tu es victime d'une illusion d'optique - lulu a d'ailleurs sans doute raison ; qu'on me rapporte mon obsession récente pour Serrault, ça ne m'aurait pas surpris mais là... Je suis donc allé vérifier dans les choses que j'ai écrites sur les films que j'ai vus dans lesquels Adèle Haenel joue - ce qui ne représente que neuf films, en fait ; je ne remets pas la citation de mon post d'hier.
À propos de Naissance des pieuvres de C. Sciamma a écrit:
La première, Marie (interprétée par Pauline Acquart) est immédiatement fascinée par les représentations de natation synchronisée et surtout par Florine (interprétée par Adèle Haenel), elle essaie de s'en rapprocher ; parallèlement, on suit aussi sa relation avec Anne (interprétée par Louise Blachère).
À propos d'Orpheline de A. des Pallières a écrit:
le personnage principal (interprété par quatre actrices différentes (toutes remarquables, même si Haenel n'a pas un rôle génial) portant à chaque fois des noms différents
À propos de La fille inconnue des frères Dardenne a écrit:
ici, bien sûr Adèle Haenel perce l'écran mais ce n'est en fait pas véritablement elle qui est au centre de l'écran, il s'agit d'une fille dont seule une photo demeure
À propos de Portrait de la jeune fille en feu de C. Sciamma a écrit:
(l'ambition picturale est très sensible et c'est une grande réussite : la photographie a quelque chose de profondément palpable et organique - notamment les traits de Haenel. (...) les minutes finales sur le visage de Haenel sont bouleversantes.
À propos de Nocturama de B. Bonello a écrit:
là où l'espace de la première partie était immense et la parole quasiment inexistante, la deuxième partie est très confinée mais la langue se délie - notamment
lors de cette conversation avec Haenel à vélo, assez étonnante --- je parle de la conversation, ici.
À propos de Le daim de Q. Dupieux a écrit:
Porté par deux acteurs ici très justes (Dujardin ici très sobre et Haenel)
Je n'ai pas encore recopié ce que j'avais écrit sur 120 battements par minute mais je suis à peu près sûr qu'il n'y avait pas grand-chose sur Haenel et je précise aussi que dans ma critique de L'apollonide de Bonello, je ne parle pas d'elle. On voit donc bien que je ne dis pas toujours que Haenel est géniale : cela arrive dans deux films sur neuf.

Pour moi, Haenel est une très grande actrice qui a vraiment une gueule et un jeu très physique, elle est capable de jouer des rôles assez divers (des rôles un peu loufoques dans Nocturama ou drôlement absurdes comme dans Les combattants ; ou des rôles plus dramatiques comme dans Portrait de la jeune fille en feu ou Orphelines et parfois des rôles comiques comme dans Le daim). Et bien sûr, je trouve son engagement politique remarquable, elle est très active et elle est à ma connaissance la seule personnalité de cette ampleur (avec Céline Sciamma, bien sûr) (je pense que d'autres d'acteurices moins médiatisé(e)s doivent s'exprimer dans le même sens qu'elle mais iels sont moins médiatisé(e)s) qui s'exprime à rebours d'une grande partie du cinéma français (Maïwenn a encore défendu récemment de manière assez virulente l'hypersexualisation de la femme, je ne parle pas de Deneuve, bien sûr, ni de Ardant qui fait passer Polanski pour une victime - ça m'a beaucoup déçu ; j'ai aussi été déçu par le fait que Mathieu Amalric joue dans J'accuse) et elle est assez descendue, en fait - sans parler des commentaires nauséabonds de vieux boomers du genre "de toute façon, elle n'a pas de talent alors elle tire sur les grands maîtres, c'est de la rancoeur, etc" mais on considère immédiatement que si on l'aime/l'adore, c'est simplement pour ses positions politiques alors qu'on admet tout à fait que quelqu'un trouve des acteurs comme Delon (qui plutôt bon acteur mais qui est d'une lissité impressionnante) comme géniaux ou même des acteurs passables pourvu que ce soient des hommes ou des femmes gentilles ou historiquement plus lointaines (i.e. passives malgré elles) comme Delphine Seyrig - géniale, elle aussi.

Pour en revenir aux acteurices que j'aime, je crois que j'aime les acteurices aux visages assez prononcés (Haenel, Amalric, Trintignant dans une certaine mesure, Simon) mais je les aime surtout pour leur voix (Seyrig, Haenel encore, Trintignant, Serrault, Ardant) et puis il y a des gens que j'adore mais pour une raison que j'ignore un peu (Huppert sans doute pour son ambitus expressif, son intelligence et surtout son ouverture d'esprit : elle travaille avec tellement de cinéastes différent(e)s, Piccoli) et j'en oublie sans doute.

J'espère que mon message n'est pas trop désagréable, je n'ai rien contre toi personnellement (au contraire et tu le sais bien, je pense) mais ma réaction résulte plutôt d'un constat répété qui m'agace beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptySam 21 Nov 2020 - 9:52

Xavier a écrit:
Possession

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
cheers
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11641
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptySam 21 Nov 2020 - 10:53

Emeryck a écrit:
J'espère que mon message n'est pas trop désagréable, je n'ai rien contre toi personnellement (au contraire et tu le sais bien, je pense) mais ma réaction résulte plutôt d'un constat répété qui m'agace beaucoup.
kiss mais scratch aussi: je ne vois vraiment pas ta réponse (très calmement argumentée) pourrait m'être en quoi que ce soit désagréable...
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptySam 21 Nov 2020 - 11:09

Benedictus a écrit:
Emeryck a écrit:
J'espère que mon message n'est pas trop désagréable, je n'ai rien contre toi personnellement (au contraire et tu le sais bien, je pense) mais ma réaction résulte plutôt d'un constat répété qui m'agace beaucoup.
kiss mais scratch aussi: je ne vois vraiment pas ta réponse (très calmement argumentée) pourrait m'être en quoi que ce soit désagréable...
Bah, je ne sais pas, elle pourrait paraître sèche - en tout cas, quand je fais ce genre de réponses, argumentées et très en opposition, j'ai souvent des retours assez désagréables ou des retournées autoritaires et fuyantes du genre "t'es jeune alors tu sais pas" ou "moi aussi quand j'étais jeune, j'étais (mettre l'adjectif que vous voulez)". Je sais bien que tu ne répondrais pas une ineptie pareille mais je n'étais pas sûr pour la première option.  hehe
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 3239
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptySam 21 Nov 2020 - 14:27

Emeryck a écrit:

... Je n'ai pas encore recopié ce que j'avais écrit sur 120 battements par minute mais je suis à peu près sûr qu'il n'y avait pas grand-chose sur Haenel 

coucou ce n'aurait pas été un crime d'en faire l'éloge ... Elle y est excellente, amha.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptySam 21 Nov 2020 - 14:42

xoph a écrit:
Emeryck a écrit:

... Je n'ai pas encore recopié ce que j'avais écrit sur 120 battements par minute mais je suis à peu près sûr qu'il n'y avait pas grand-chose sur Haenel 

coucou ce n'aurait pas été un crime d'en faire l'éloge ... Elle y est excellente, amha.
C'est possible, mais tu sais, j'ai mis du temps à faire attention aux acteur/trices dans les films et ça fait déjà un certain temps que j'ai vu ce film. Et si je commence maintenant à apprécier certain(e)s acteurs/trices (celles et ceux que j'ai mentionné(e)s ci-dessus) et ce n'est pas généralisé : je vais davantage remarquer la différenciation des corpus au sein des réalisateurs/trices (c'est d'ailleurs une de mes principales stimulations cinématographiques) que celle des jeux parmi les acteurs/trices - j'ai pas mal de mal à le faire dans le cinéma américain, par exemple (je ne sais pas pourquoi) où je peine à retenir quelques noms à part des personnalités très marquées comme Gena Rowlands que j'adore ; bien sûr, je connais quelques noms mais je n'ai pas de point particulièrement différenciant ; peut-être que ça viendra.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85624
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptySam 21 Nov 2020 - 16:31

Emeryck a écrit:
Xavier a écrit:
Possession

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
cheers

J'ai cherché à voir ce film suite à ta critique.
Une vraie baffe ce truc, même si je l'ai ressenti différemment de toi. (j'ai pas mal pensé à Chromosome 3 de Cronenberg, voire un peu Rosemary's baby)
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptySam 21 Nov 2020 - 17:57

Xavier a écrit:
Emeryck a écrit:
Xavier a écrit:
Possession

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
cheers

J'ai cherché à voir ce film suite à ta critique.
Une vraie baffe ce truc, même si je l'ai ressenti différemment de toi. (j'ai pas mal pensé à Chromosome 3 de Cronenberg, voire un peu Rosemary's baby)
Oui, c'est vrai qu'on retrouve l'aspect hyper organique/physique de certains Cronenberg des débuts.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptySam 21 Nov 2020 - 18:09

Jacques Besnard : Le fou du labo 4       1967
Votre dernier film visionné - Page 21 Db22810b-c498-4480-8fa4-0a9a78292045_2
Very Happy Very Happy
En regardant ce film, je pensais trouver une espèce de comédie-nanar-critique gentille de la société de consommation un peu nawak et c'est partiellement ce que j'ai trouvé mais j'ai été un peu déçu : toute cette espèce de romance superficielle est quand même sacrément barbante. En fait, le principe de ce film, c'est de reprendre plusieurs genre en vogue en France à l'époque et de les détourner - et peut-être cette romance entre dans ce registre mais bon, ça me semble assez maladroit. On a donc le droit à un croisement de plagiat totalement improbable entre un film policier/d'espionnage et un western ; c'est ce que j'ai préféré dans le film, le personnage totalement loufoque de Bernard Blier, vieux fanatique des américains, parlant parfois quelques mots d'anglais avec un bon accent franchouillard et il est vraiment drôle ; le film fait pas mal de sur-place mais la fin est en roue-libre totale et c'est sans doute la partie la plus "réussie" du film.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85624
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptyDim 22 Nov 2020 - 1:19

Borat

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5601
Age : 46
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptyDim 22 Nov 2020 - 2:33

Benedictus a écrit:
Golisande a écrit:
faire croire au spectateur habituel de blockbusters qu'il est en train de voir un film trop intelligent pour lui
Parsifal a écrit:
Kubrick du pauvre.
C'est amusant (et rassurant): j'ai failli écrire des formules extrêmement proches de ces deux-là.

Tiens, au fait (j'arrive un peu tard mais j'avais loupé le post de Parsifal) : je trouve que « Kubrick du pauvre » s'applique particulièrement bien à Interstellar, qui n'est vraiment qu'une toute petite chose (je pèse mes mots) comparé à 2001 auquel il prétend se mesurer (même chose d'ailleurs concernant Ad astra de James Gray, aux ambitions comparables)... Mais je me doute que certains ne seront pas du tout d'accord...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85624
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptyDim 22 Nov 2020 - 3:03

J'aime beaucoup Interstellar, et j'aime beaucoup 2001... mais je ne vois pas trop de raisons de les comparer. (à part l'idée de l'ordinateur parlant et avec une conscience, même si on a vu ça dans pas mal d'autres films finalement)
Ou alors on peut dire que 99% des films de SF qui lui ont succédés sont de petites choses en comparaison de 2001... mais je trouverais ça dommage.
J'aime souvent ce genre de films mais je n'ai pas envie de tout le temps revoir le même. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6541
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptyDim 22 Nov 2020 - 9:55

Golisande a écrit:
Benedictus a écrit:
Golisande a écrit:
faire croire au spectateur habituel de blockbusters qu'il est en train de voir un film trop intelligent pour lui
Parsifal a écrit:
Kubrick du pauvre.
C'est amusant (et rassurant): j'ai failli écrire des formules extrêmement proches de ces deux-là.

Tiens, au fait (j'arrive un peu tard mais j'avais loupé le post de Parsifal) : je trouve que « Kubrick du pauvre » s'applique particulièrement bien à Interstellar, qui n'est vraiment qu'une toute petite chose (je pèse mes mots) comparé à 2001 auquel il prétend se mesurer (même chose d'ailleurs concernant Ad astra de James Gray, aux ambitions comparables)... Mais je me doute que certains ne seront pas du tout d'accord...

Je n'ai pas vu Interstellar (ça a l'air long Mr. Green ), en revanche je ne suis pas du tout, du tout, d'accord sur Ad Astra, que je trouve être un film formidable, et justement absolument pas comparable a 2001. Il n'y  aucun questionnement métaphysique dans Ad Astra, on dans une quête très intime, ou l'espace n'est  que le contrepoint forcément disproportionné et écrasant (et c'est justement ce déséquilibre que je trouve très beau) de cette recherche intime du père.  Pour moi les ambitions ne sont absolument pas comparable  justement les deux films ne parlent pas du tout de la même chose et ne propose pas la même expérience.
Certe sur la représentation de l'espace James Gray paye sa dette au Kubrick, mais son film est très direct avec un récit extrêmement simple et évident, là ou Kubrick propose de plus abstrait, plus moderniste et ambivalent.

Kubrick du pauvre pour Nolan ce n'est pas tellement en référence a des thématiques ou des genres précis, même formellement ils ont des styles nettement différents. Le lien je le vois plus dans cette volonté de brouiller systématiquement le récit pour créer des films énigmes qui appellent ouvertement l'interprétation du spectateur, sauf que chez Kubrick l’ambiguïté est réelle et le sens vraiment ouvert, chez Nolan l'univers se referme presque toujours sur lui même et fonctionne en vase clos et surtout cette "virtuosité" est déployé sur des intrigues qui gagnerait à être traitée avec plus de simplicité (surtout qu'elles ne sont pas particulièrement 'profonde').
Le récent Tenet en est un bon exemple, l'histoire s'apparente a une sorte de James Bond avec des voyages dans le temps, en soit un point de départ très sympathique, mais l'ensemble est dépourvu de toute trace d'humour (enfin si, il y a l'accent russe de Kenneth Brannagh, caricaturale au possible, mais justement pour ça son personnage est le seul a être véritablement incarné) tout est sérieux, froid et milimétré, il n'y aucune prise de risque, là ou chez Kubrick les ellipses kubrickiennes sont autant d'ouvertures, d'invitation au spectateur a s'emparer du film pour se faire interprète, celles de Nolan sont là pour être combler par des explications pompeuses qui ne laisse finalement plus aucun mystère, et qui n'ont d'autre propos que de montrer combien Nolan est malin, combien il est virtuose et intelligent pour créer une narration aussi complexe.


Dernière édition par Parsifal le Dim 22 Nov 2020 - 10:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptyDim 22 Nov 2020 - 10:05

Parsifal a écrit:
Golisande a écrit:
Benedictus a écrit:
Golisande a écrit:
faire croire au spectateur habituel de blockbusters qu'il est en train de voir un film trop intelligent pour lui
Parsifal a écrit:
Kubrick du pauvre.
C'est amusant (et rassurant): j'ai failli écrire des formules extrêmement proches de ces deux-là.

Tiens, au fait (j'arrive un peu tard mais j'avais loupé le post de Parsifal) : je trouve que « Kubrick du pauvre » s'applique particulièrement bien à Interstellar, qui n'est vraiment qu'une toute petite chose (je pèse mes mots) comparé à 2001 auquel il prétend se mesurer (même chose d'ailleurs concernant Ad astra de James Gray, aux ambitions comparables)... Mais je me doute que certains ne seront pas du tout d'accord...

Je n'ai pas vu Interstellar (ça a l'air long Mr. Green ), en revanche je ne suis pas du tout, du tout, d'accord sur Ad Astra, que je trouve être un film formidable, et justement absolument pas comparable a 2001. Il n'y  aucun questionnement métaphysique dans Ad Astra, on dans une quête très intime, ou l'espace n'est  que le contrepoint forcément disproportionné et écrasant (et c'est justement ce déséquilibre que je trouve très beau) de cette recherche intime du père.  Pour moi les ambitions ne sont absolument pas comparable  justement les deux films ne parlent pas du tout de la même chose et ne propose pas la même expérience.
Certe sur la représentation de l'espace James Gray paye sa dette au Kubrick, mais son film est très direct avec un récit extrêmement simple et évident, là ou Kubrick propose de plus abstrait, plus moderniste et ambivalent.
Je suis tout à fait d'accord pour Ad astra (que je n'ai pas beaucoup aimé, en le trouvant toutefois correct : cette confrontation de l'infiniment grand et de l'infiniment petit (l'échelle individuelle de l'intime) m'avait un peu semblé être une facilité mais c'est vrai que ce n'est pas beaucoup fait au cinéma, je trouve car même High life auquel je pensais est plus abstrait.)
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6541
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptyDim 22 Nov 2020 - 10:20

Je ne trouve pas que ça soit une facilité justement, c'est une vraie prise de risque pour moi, et la réception plutôt en mi-teinte du film (autant d'avis positif que négatif finalement) me semble le confirmé, ça a gêner beaucoup de monde.
L'autre film qui tentait ça (mais qui était complétement raté) c'est The Fountain d'Aronovski, qui entremêle les fils d'une grande fresque épique au syncrétisme mythologique new age, avec une histoire très intime.

Dans une moindre mesure (mais très réussit pour le coup) La Fille de Ryan de David Lean, travaille aussi ce genre de contraste, le triangle amoureux central pourrait faire l'objet d'un petit film intimiste, mais Lean l’enchâsse dans un contexte historique et des paysages grandiose dont le spectaculaire fait contrepoint au caractère infime de l'intrigue centrale (et là aussi c'est ce déséquilibre que beaucoup de gens n'ont pas aimé a la sortie du film, et encore parfois aujourd'hui, mais que je trouve très beau)
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptyDim 22 Nov 2020 - 10:42

Pardon, je me suis mal exprimé : je voulais parler de facilité logique - mais tu me donnes envie de revoir le film, cela dit.
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5601
Age : 46
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptyDim 22 Nov 2020 - 12:29

Parsifal a écrit:
je ne suis pas du tout, du tout, d'accord sur Ad Astra, que je trouve être un film formidable, et justement absolument pas comparable a 2001. Il n'y  aucun questionnement métaphysique dans Ad Astra, on dans une quête très intime, ou l'espace n'est  que le contrepoint forcément disproportionné et écrasant (et c'est justement ce déséquilibre que je trouve très beau) de cette recherche intime du père.  Pour moi les ambitions ne sont absolument pas comparable  justement les deux films ne parlent pas du tout de la même chose et ne propose pas la même expérience.
Certe sur la représentation de l'espace James Gray paye sa dette au Kubrick, mais son film est très direct avec un récit extrêmement simple et évident, là ou Kubrick propose de plus abstrait, plus moderniste et ambivalent.

C'est vrai que les sujets des deux films sont très différents, mais c'est vrai aussi qu'on a essayé de nous vendre le James Gray comme étant « son 2001 », et il semblerait que de telles idées aient caressé l'esprit de James Gray lui-même (ce qui serait bien compréhensible) – mais tu en sais peut-être plus que moi à ce sujet...
Toujours est-il qu'ayant beaucoup aimé certains de ses films précédents, et étant plutôt assez friand de SF (au-delà même de 2001), j'ai eu vraiment très envie de voir celui-ci, et j'ai été bien déçu... Peut-être parce que cette problématique ne me touche pas personnellement, cette histoire de recherche du père m'a laissé complètement de côté et m'a même paru être une sorte de prétexte plaqué, presque arbitraire, pour justifier ce voyage dans l'espace et donc le film lui-même — avec du coup un côté volontariste qui ne laisse finalement aucune place au hasard, ni même (du coup) à l'aventure à proprement parler, comme si tout était ficelé dès le départ — et de fait, à partir des scènes (plastiquement très belles) sur la lune, j'ai gradé le souvenir d'un livre d'images, et pas grand-chose d'autre...
Mais surtout, j'aimerais vraiment connaître ton avis sur la fin, qui m'a énormément embêté Neutral (à tel point que j'ai cherché désespérément un moyen de l'interpréter autrement qu'au premier degré, avant de renoncer — mais comme le film m'avait déjà passablement ennuyé, j'avais déjà un peu décroché et j'ai peut-être laissé passer un indice important...).

Plus généralement, j'ai été déçu par la plupart des films de SF récents que j'ai vus (je pense notamment aux films de Jeff Nichols et (à un moindre degré) de Denis Villeneuve – dont je suis tout de même très curieux de voir le Dune)...

Citation :
Kubrick du pauvre pour Nolan ce n'est pas tellement en référence a des thématiques ou des genres précis, même formellement ils ont des styles nettement différents.  Le lien je le vois plus dans cette volonté de brouiller systématiquement le récit pour créer des films énigmes qui appellent ouvertement l'interprétation du spectateur, sauf que chez Kubrick l’ambiguïté est réelle et le sens vraiment ouvert, chez Nolan l'univers se referme presque toujours sur lui même et fonctionne en vase clos et surtout cette "virtuosité" est déployé sur des intrigues qui gagnerait à être traitée avec plus de simplicité (surtout qu'elles ne sont pas particulièrement 'profonde').

À mon sens ça n'a vraiment rien à voir : je n'aime pas tous les films de Kubrick (j'en déteste même un ou deux à dire vrai), mais chez lui la complexité et l'ambiguïté ne sont jamais un but en soi, elles découlent naturellement de la façon dont il traite ses sujets (très disparates d'un film à l'autre), et donc du cinéma lui-même, alors que chez Nolan le sujet est toujours plus ou moins le même et ne fait que servir de prétexte à une sophistication bidon, brandie fièrement sous le nez du spectateur ("regardez comme je suis intelligent et balèze, si vous n'y comprenez rien c'est normal laissez-vous simplement porter par génialitude faramineuse de mon génie" Rolling Eyes ). Non, vraiment aucun point commun pour moi...

Citation :
Le récent Tenet en est un bon exemple, l'histoire s'apparente a une sorte de James Bond avec des voyages dans le temps, en soit un point de départ très sympathique, mais l'ensemble est dépourvu de toute trace d'humour (enfin si, il y a l'accent russe de Kenneth Brannagh, caricaturale au possible, mais justement pour ça son personnage est le seul a être véritablement incarné) tout est sérieux, froid et milimétré, il n'y aucune prise de risque, là ou chez Kubrick les ellipses kubrickiennes sont autant d'ouvertures, d'invitation au spectateur a s'emparer du film pour se faire interprète, celles de Nolan sont là pour être combler par des explications pompeuses qui ne laisse finalement plus aucun mystère, et qui n'ont d'autre propos que de montrer combien Nolan est malin, combien il est virtuose et intelligent pour créer une narration aussi complexe.

Je n'ai pas vu Tenet (je crois que je suis un peu vacciné maintenant : j'ai pu trouver un certain plaisir à ces films par moments, mais au bout du compte j'en suis toujours ressorti vaguement écœuré et même un peu en colère, donc ça suffit), mais je suis absolument d'accord avec tout ce que tu dis — en particulier le manque absolu d'humour et l'inexistence tout aussi patente des personnages (Nolan réussit l'exploit de transformer tous les acteurs en robots ou en pantins inexpressifs dévidant une suite de sentences creuses d'une voix monocorde faussement pénétrée, ou des tentatives de mots d'esprit qui tombent complètement à plat) ; après c'est aussi ce qui fait son style, et je comprends d'autant mieux son succès que cette espèce d'indolence froide un peu autiste est tout à fait dans l'air du temps (mais d'un autre côté Cronenberg l'avait déjà fait depuis longtemps, et en beaucoup beaucoup beaucoup mieux...)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6541
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptyDim 22 Nov 2020 - 13:47

Golisande a écrit:
Parsifal a écrit:
je ne suis pas du tout, du tout, d'accord sur Ad Astra, que je trouve être un film formidable, et justement absolument pas comparable a 2001. Il n'y  aucun questionnement métaphysique dans Ad Astra, on dans une quête très intime, ou l'espace n'est  que le contrepoint forcément disproportionné et écrasant (et c'est justement ce déséquilibre que je trouve très beau) de cette recherche intime du père.  Pour moi les ambitions ne sont absolument pas comparable  justement les deux films ne parlent pas du tout de la même chose et ne propose pas la même expérience.
Certe sur la représentation de l'espace James Gray paye sa dette au Kubrick, mais son film est très direct avec un récit extrêmement simple et évident, là ou Kubrick propose de plus abstrait, plus moderniste et ambivalent.

C'est vrai que les sujets des deux films sont très différents, mais c'est vrai aussi qu'on a essayé de nous vendre le James Gray comme étant « son 2001 », et il semblerait que de telles idées aient caressé l'esprit de James Gray lui-même (ce qui serait bien compréhensible) – mais tu en sais peut-être plus que moi à ce sujet...
Toujours est-il qu'ayant beaucoup aimé certains de ses films précédents, et étant plutôt assez friand de SF (au-delà même de 2001), j'ai eu vraiment très envie de voir celui-ci, et j'ai été bien déçu... Peut-être parce que cette problématique ne me touche pas personnellement, cette histoire de recherche du père m'a laissé complètement de côté et m'a même paru être une sorte de prétexte plaqué, presque arbitraire, pour justifier ce voyage dans l'espace et donc le film lui-même — avec du coup un côté volontariste qui ne laisse finalement aucune place au hasard, ni même (du coup) à l'aventure à proprement parler, comme si tout était ficelé dès le départ — et de fait, à partir des scènes (plastiquement très belles) sur la lune, j'ai gradé le souvenir d'un livre d'images, et pas grand-chose d'autre...
Mais surtout, j'aimerais vraiment connaître ton avis sur la fin, qui m'a énormément embêté Neutral (à tel point que j'ai cherché désespérément un moyen de l'interpréter autrement qu'au premier degré, avant de renoncer — mais comme le film m'avait déjà passablement ennuyé, j'avais déjà un peu décroché et j'ai peut-être laissé passer un indice important...).

Je n'ai pas grand chose a dire sur la fin c'est sur qu'elle peut avoir un côté déceptif, une sorte d'ant-climax dans la mesure ou finalement il semble avoir résolu ses problèmes et on a un genre de ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfant l'ensemble m'a plu et cette fin ne m'a pas paru juré par rapport au reste, c'est cohérent. Je ne pense pas que ça soit forcément un film qui convoque différent niveau d'interprétation. D'une certaine manière je suis assez d’accord avec ce que tu dit c'est un film qui ne laisse rien au hasard et qui est absolument évident, mais c'est justement cette évidence totale d'un récit en ligne droite (enfin si l'on peut dire ça d'une mouvement d'aller et retour) quasi minimaliste qui m'a beaucoup plus, c'est en soit un geste esthétique que j'ai trouvé assez fascinant dans son dépouillement même (bien que la scène soit au contraire assez sophistiqué et certainement pas minimaliste), mais je comprend qu'on puisse aussi trouver ça décevant, c'est un film ou tout est montré et ou il n'y a pas a cherché ailleurs.

On pourrait presque dire ça du Arrival de Villeneuve qui fonctionne aussi en vase clos (et théorise même ce fonctionnement en cercle) et qui n'ouvre pas vraiment sur d'autres horizons (là ou 2001 au contraire est inépuisable), mais d'un autre côté ça passe par une structure qui se veut finalement assez complexe, avec des flashbacks qui n'en sont pas, ça suscite beaucoup d'interrogation qui m'ont bien déçut quand elles sont expliqués a la fin!

Golisande a écrit:
Plus généralement, j'ai été déçu par la plupart des films de SF récents que j'ai vus (je pense notamment aux films de Jeff Nichols et (à un moindre degré) de Denis Villeneuve – dont je suis tout de même très curieux de voir le Dune)...

Je suis assez d'accord sur les films de SF récent, j’attends Dune aussi mais ça a l'air bien grisâtre quand même... L'univers d'Herbert par sa profusion et sa richesse me semble appeler un imaginaire plus baroque, sans forcément revenir aux délires (formidables mais voués a l'échecs) de Jodorowski...


Golisande a écrit:
À mon sens ça n'a vraiment rien à voir : je n'aime pas tous les films de Kubrick (j'en déteste même un ou deux à dire vrai), mais chez lui la complexité et l'ambiguïté ne sont jamais un but en soi, elles découlent naturellement de la façon dont il traite ses sujets (très disparates d'un film à l'autre), et donc du cinéma lui-même, alors que chez Nolan le sujet est toujours plus ou moins le même et ne fait que servir de prétexte à une sophistication bidon, brandie fièrement sous le nez du spectateur ("regardez comme je suis intelligent et balèze, si vous n'y comprenez rien c'est normal laissez-vous simplement porter par génialitude faramineuse de mon génie" Rolling Eyes ). Non, vraiment aucun point commun pour moi...

Bien sur ça n'a rien a voir, l'un a quelque chose a dire, l'autre veut se contente de s'admirer dans une glace, mais il reste quand même qu'il emprunte des traits superficiels a Kubrick, une certaine distance froide dans la recherche de la perfection technique, et justement cette manière de brouiller le récit en forme d'énigme (des films comme 2001, Shining, ou Eyes Wide Shut appelle clairement un spectateur herméneute, si on m'autorise a être prétentieux, il y a toujours une dimension ludique chez Kubrick qui glisse intentionnellement plusieurs piste de lecture, et laisse toujours une part d'inexpliqué pour que le spectateur puisse lui aussi y ajouté la sienne), il y a de ça dans le Nolan de Inception ou de Tenet sauf que justement chez lui c'est trés univoque, et il n'y aucune nécessité dans son style, c'est creux quoi.

Golisande a écrit:
Je n'ai pas vu Tenet (je crois que je suis un peu vacciné maintenant : j'ai pu trouver un certain plaisir à ces films par moments, mais au bout du compte j'en suis toujours ressorti vaguement écœuré et même un peu en colère, donc ça suffit), mais je suis absolument d'accord avec tout ce que tu dis — en particulier le manque absolu d'humour et l'inexistence tout aussi patente des personnages (Nolan réussit l'exploit de transformer tous les acteurs en robots ou en pantins inexpressifs dévidant une suite de sentences creuses d'une voix monocorde faussement pénétrée, ou des tentatives de mots d'esprit qui tombent complètement à plat) ; après c'est aussi ce qui fait son style, et je comprends d'autant mieux son succès que cette espèce d'indolence froide un peu autiste est tout à fait dans l'air du temps (mais d'un autre côté Cronenberg l'avait déjà fait depuis longtemps, et en beaucoup beaucoup beaucoup mieux...)

Oui c'est ça le problème tout est terriblement désincarné, d'ailleurs ses plans sont toujours étrangement vide (dans Dunkirk c'est flagrant, cette plage ou des milliers de soldats sont censé attendre les secours sous les bombes est apparait presque toujours quasiment déserte c'est assez perturbant) dans Inception ça se justifie par le fait que la majorité du film se déroule dans des mondes artificiels, mais dans ses autres films ont pourrait quand même attendre un réalisme minimal de ce point de vue. On a l'impression de voir des univers sous cloche...
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5601
Age : 46
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptyDim 22 Nov 2020 - 15:33

Parsifal a écrit:
Je n'ai pas grand chose a dire sur la fin c'est sur qu'elle peut avoir un côté déceptif, une sorte d'ant-climax dans la mesure ou finalement il semble avoir résolu ses problèmes et on a un genre de ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfant l'ensemble m'a plu et cette fin ne m'a pas paru juré par rapport au reste, c'est cohérent.

D'un point de vue strictement cinématographique, peut-être (même si le geste esthétique dont tu parles m' a échappé), mais d'un autre côté ce n'est pas Star Wars (loin de là) et on a le droit d'espérer un tout petit peu de vraisemblance : le type qui repart tout seul de Neptune dans son petit vaisseau déglingué propulsé par une explosion nucléaire (l'envoyant bien sûr infailliblement vers la Terre à 5 milliards de kilomètres de là), qui fait tout le voyage dans le coma et se réveille sain et sauf dans une chambre d'hôpital entouré de ses proches, comment dire... Pour un film qui se veut un minimum sérieux, et pour peu que l'on s'intéresse un chouïa à l'astronomie et/ou à la physique (ou même à la biologie), ça ressemble franchement à un nez de clown...

Citation :
On pourrait presque dire ça du Arrival de Villeneuve qui fonctionne aussi en vase clos (et théorise même ce fonctionnement en cercle) et qui n'ouvre pas vraiment sur d'autres horizons (là ou 2001 au contraire est inépuisable), mais d'un autre côté ça passe par une structure qui se veut finalement assez complexe, avec des flashbacks qui n'en sont pas, ça suscite beaucoup d'interrogation qui m'ont bien déçut quand elles sont expliqués a la fin!

C'est la raison principale pour laquelle j'ai tout de même envie de le revoir, malgré l'ennui relatif éprouvé la première fois.

Citation :
il reste quand même qu'il emprunte des traits superficiels a Kubrick, une certaine distance froide dans la recherche de la perfection technique, et justement cette manière de brouiller le récit en forme d'énigme (des films comme 2001, Shining, ou Eyes Wide Shut appelle clairement un spectateur herméneute, si on m'autorise a être prétentieux, il y a toujours une dimension ludique chez Kubrick qui glisse intentionnellement plusieurs piste de lecture, et laisse toujours une part d'inexpliqué pour que le spectateur puisse lui aussi y ajouté la sienne), il y a de ça dans le Nolan de Inception ou de Tenet sauf que justement chez lui c'est trés univoque, et il n'y aucune nécessité dans son style, c'est creux quoi.

Oui : c'est l'unique raison d'être des films de Nolan (enfin ceux-là, pas les Batman ni peut-être ses premiers films que je n'ai pas vus...), et il n'y a rien derrière... Mais je suis d'accord concernant la distanciation froide chez Kubrick – qui selon les films peut me ravir ou me hérisser.
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6541
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptyDim 22 Nov 2020 - 16:33

Golisande a écrit:
Parsifal a écrit:
Je n'ai pas grand chose a dire sur la fin c'est sur qu'elle peut avoir un côté déceptif, une sorte d'ant-climax dans la mesure ou finalement il semble avoir résolu ses problèmes et on a un genre de ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfant l'ensemble m'a plu et cette fin ne m'a pas paru juré par rapport au reste, c'est cohérent.

D'un point de vue strictement cinématographique, peut-être (même si le geste esthétique dont tu parles m' a échappé), mais d'un autre côté ce n'est pas Star Wars (loin de là) et on a le droit d'espérer un tout petit peu de vraisemblance : le type qui repart tout seul de Neptune dans son petit vaisseau déglingué propulsé par une explosion nucléaire (l'envoyant bien sûr infailliblement vers la Terre à 5 milliards de kilomètres de là), qui fait tout le voyage dans le coma et se réveille sain et sauf dans une chambre d'hôpital entouré de ses proches, comment dire... Pour un film qui se veut un minimum sérieux, et pour peu que l'on s'intéresse un chouïa à l'astronomie et/ou à la physique (ou même à la biologie), ça ressemble franchement à un nez de clown...

Mouais, le truc c'est que ce genre de question de réalisme m’indiffère complétement  Mr. Green  Je suis comme Hitchcock, la vraisemblance dans la fiction ça m’ennuie le plus souvent, tant que la fiction fonctionne je suis capable d'accepter de très nombreuses licence même dans un film sérieux (d'ailleurs ce film me parait viser le mythe plus qu'une quelconque forme de réalisme) mais bon ça c'est personnel.  

Pour ce qui est du geste esthétique ce n'est pas par rapport a la fin, c'est le film dans son ensemble, plus spécifiquement cette construction narrative d'une simplicité presque spartiate, comme je le disais visuellement le film est plutôt sophistiqué mais le récit lui même est minimaliste. C'est ce dépouillement là qui m'a marqué, alors que justement note époque goute les circonvolution a la Nolan ou sur un versant un peu plus intéressant a la Villeneuve, Gray livre une histoire évidente ou tout est dit et montré, ce que j'admire c'est ce côté ligne droite qui ne dévie jamais, j'avoue avoir trouvé ça plutôt fascinant.

Golisande a écrit:
Oui : c'est l'unique raison d'être des films de Nolan (enfin ceux-là, pas les Batman ni peut-être ses premiers films que je n'ai pas vus...), et il n'y a rien derrière... Mais je suis d'accord concernant la distanciation froide chez Kubrick – qui selon les films peut me ravir ou me hérisser.

Quels sont les Kubrick que tu n'aime pas (je crois que, a des degrés divers, je les aime tous en fait)
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5601
Age : 46
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptyDim 22 Nov 2020 - 17:20

Parsifal a écrit:
Quels sont les Kubrick que tu n'aime pas (je crois que, a des degrés divers, je les aime tous en fait)

Mr.Red Je redoutais un peu la question, mais en même temps je l'ai bien cherché...

Eh bien d'abord je n'ai jamais beaucoup aimé Dr Folamour ni Orange mécanique (le ton soutenu d'ironie désinvolte et grimaçante m'est assez pénible dans ces deux films), mais surtout j'ai revu récemment - et accidentellement - Eyes wide shut (que j'avais pourtant presque adoré à sa sortie et vu au moins trois fois en quelques mois), et pour le coup j'ai trouvé ça carrément insupportable... Confused
C'est peut-être parce que j'avais aimé le film pour de mauvaises raisons à l'époque, en cédant en partie à un certain "hype" (le-dernier-film-de-Kubrick avec le couple Cruise/Kidman à contre-emploi, les répliques et les scènes cultes, etc.), et qu'en le revoyant avec recul tous les défauts (ou du moins les côtés profondément agaçants) que je m'étais cachés à moi-même – ou que j'avais changé en qualités – m'ont sauté à la gueule...
Peut-être vaudrait-il la peine que je le revoie de nouveau dans quelques mois la tête froide et en me préparant à l'avance, pour tâcher d'en avoir enfin une vision rationnelle et équilibrée, mais pour l'instant je n'en ai guère envie... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Eusèbe
Mélomaniaque
Eusèbe

Nombre de messages : 1428
Age : 44
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptyDim 22 Nov 2020 - 17:29

Pour rebondir sur Tenet, j'y ai emmené mes ados à leur sortie (un bon film de fin de vacances sur le papier). Mais j'ai eu l'impression d'une imposture: beaucoup de confusion pour faire croire qu'un principe somme toute assez simple est compliqué, un rythme frénétique, pour ne pas laisser le temps de réfléchir à ce principe, et une structure très banale de James Bond, avec tous les passages obligés du genre (le méchant très méchant et très riche qui veut devenir maître du monde même si ça détruit le monde, la copine du méchant qui est sous son emprise).
Au moins, dans Inception, il y a une certaine inventivité visuelle.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5601
Age : 46
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptyDim 22 Nov 2020 - 18:09

Eusèbe a écrit:
j'ai eu l'impression d'une imposture: beaucoup de confusion pour faire croire qu'un principe somme toute assez simple est compliqué

Voilà. Il me semble que le génie consiste plutôt (en très gros) à produire une impression d'évidence avec un matériau riche et complexe, mais Nolan fait exactement le contraire : à partir d'idées simples (plutôt inventives, mais très monolithiques et finalement unidimensionnelles sous leurs airs baroques), il fabrique des films inutilement tarabiscotés et artificiellement incompréhensibles... Mr. Green
En fait, on pourrait fort bien qualifier son cinéma de rococo...
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptyHier à 10:54

René Clair : Paris qui dort        1924
Votre dernier film visionné - Page 21 Paris_qui_dort
Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
Ce film est la deuxième réalisation de René Clair, juste après Entr'acte, il s'agit à nouveau d'un film tout à fait étonnant par plusieurs aspects. Tout d'abord, contrairement à la vision usuelle d'un Paris grouillant et hyperactif, on est ici face à un Paris désert et figé : le gardien de la tour Eiffel se réveille un matin et se rend compte que toute la population est figée, il marche dans un Paris vide et tombe sur un petit groupe de gens qui viennent d'arriver à Paris, ils se rendent alors compte qu'en étant en hauteur, ils ont échappé au rayon qui a immobilisé Paris ; c'est là que point une deuxième originalité du film : on est presque dans un registre de science-fiction - ce qui me semble peu commun à l'époque puisque Métropolis a été tourné deux ans plus tard, par exemple. J'ai beaucoup aimé le traitement du mouvement dans le film (qui, bien sûr, accentue cette immobilité étonnante) : Paris semble presque capté exclusivement par des photos alors que la tour Eiffel est particulièrement singularisée à travers des plans parfois assez fous : des travellings ascendants et descendants, des plans de descente et de montée d'escaliers, des plans sur les comédiens qui grimpent sur les parois de la tour et il y a des plans très beaux. J'ai aussi trouvé que le jeu sur le mouvement à la fin - qui s'apparente vraiment à un contrôle ludique et conscient - n'est pas sans rappeler le geste cinématographique, une sorte de réel arrangé.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptyHier à 23:11

Francis Veber : Le jouet        1976
Votre dernier film visionné - Page 21 19798924-5ed4-466e-a33b-7ef4c2de912f_2
Very Happy Very Happy Very Happy +
Le film est assez bon mais il m'a un peu déçu : je m'attendais à quelque chose de plus drôle ; il y a bien sûr quelques scènes drôles mais elles sont insérées avec parcimonie dans le film. Le film est une satire sociale autour de la toute-puissance d'un patron : Pierre Richard vient d'être employé dans un journal, alors qu'il fait un reportage sur le magasin de jouet qui appartient au patron de son journal, son fils décide de le choisir comme jouet ; le père cède et exauce la demande du fils. La scène où entre le patron dans le film est sans doute celle qui m'a fait le plus rire, et présente bien le personnage. J'ai bien aimé le virement progressif de tonalité que prend le film - qui s'accompagne d'un changement de regard sur le fils puisque l'on comprend que son père se fiche en fait complètement de lui - et Pierre Richard rend très crédible ce virement de tonalité : il va se rapprocher du fils pour se liguer avec lui contre le père.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85624
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptyHier à 23:13

C'est drôle et assez grinçant, j'ai beaucoup aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85624
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 EmptyAujourd'hui à 2:29

The Dictator

Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Votre dernier film visionné - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 21 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Votre dernier film visionné
Revenir en haut 
Page 21 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: