Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -17%
WD – My Passport 2To Noir – Disque dur ...
Voir le deal
79.62 €

 

 Votre dernier film visionné

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 15 ... 21  Suivant
AuteurMessage
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6541
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyMer 1 Juil 2020 - 20:07

Je ne suis pas tout a fait d'accord pour dire que All that heaven Allows est dépourvu de prolongement socio-politique, ce n'est pas aussi frontal et développé que dans Imitations of Life, mais quand même il y a un certain commentaire sur les rapports de classe (et le snobisme) et les aspects normatifs de la société américaine (la romance du film est condamné parce qu'elle s'écarte des comportements attendus).

Sinon comme Benedictus logiquement Written on the Wind,  A Time to Love and a Time to Die sont magnifique, The Tarnished Angels aussi. Je n'ai pas vu les autres mais The Sign of the Pagans me fait bien envie.

Cololi a écrit:
Emeryck a écrit:
il y a d'autres choses aussi bien chez Sirk ?

Non.

Lesquels as-tu vu?


Dernière édition par Parsifal le Mer 1 Juil 2020 - 20:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyMer 1 Juil 2020 - 20:14

Parsifal a écrit:
Je ne suis pas tout a fait d'accord pour dire que All that heaven Allows est dépourvu de prolongement socio-politique, ce n'est pas aussi frontal et développé que dans Imitations of Life, mais quand même il y a un certains commentaires sur les rapports de classe (et le snobisme) et les aspects normatifs de la société américaine (la romance du film est condamné parce qu'elle s'écarte des comportements attendus).
mains On a presque écrit la même chose, en fait.  hehe
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31571
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyMer 1 Juil 2020 - 20:18

Parsifal a écrit:


Cololi a écrit:
Emeryck a écrit:
il y a d'autres choses aussi bien chez Sirk ?

Non.

Lesquels as-tu vu?

Tout ce que le ciel permet

Le Temps d'aimer et le Temps de mourir

Mirage de la vie

Demain est un autre jour

Écrit sur du vent

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3663
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyMer 1 Juil 2020 - 20:27

Pour moi, le chef d'œuvre le plus pur, le plus parfait, c'est Tout ce que le Ciel permet. C'est mon film préféré, en général.

Mais je mets pas loin derrière Mirage de la vie, qui est extraordinaire, mais plus démonstratif, Le Secret Magnifique, Ecrit sur du vent et Demain est un autre jour, moins connu mais d'une cruauté mélancolique assez inédite.

Non mentionnés, mais le méritant, All I Desire, superbe portrait de femme en costume, ses americanas sont délicieuses (quel paradoxe, quand y pense) en particulier Qui a vu ma belle ? Et les deux grands mélodrames allemands avec Zarah Leander, protoféministe, avec des séquences déjà spectaculaires.
Revenir en haut Aller en bas
Prosopopus
Mélomane averti
Prosopopus

Nombre de messages : 441
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyMer 1 Juil 2020 - 21:53

No room for the groom est aussi une superbe comédie (dont le sujet fort bien trouvé fait des merveilles) et on y retrouve des instants très sirkiens.

J'aime bien aussi ses premiers films américains, dans lesquels on ne devine pas encore le style à venir, Hitler's madman notamment.

Je conseille énormément de visionner Tous les hommes s'appellent Ali de Fassbinder qui est un remake de All that heavens allow et qui reprend même les tics visuels de Sirk, Fassbinder ayant été un énorme fan de Sirk.

J'adore aussi même si je suis finalement moins client du plus renommé Imitation of life que je trouve moins subtil et étrange que les autres. Le panthéisme de All that heaven allows, l'étrange mysticisme de Magnificent Obsession, le décor inquiétant de Written on the wind, l'amertume de There's always tomorrow ou les héros fatigués de Tarnished angels, contenant la superbe séquence de Rock Hudson décrivant l'article poignant qu'il ne va pas écrire parce qu'il va plutôt se laisser aller à sa bouteille. Je trouve que Imitation of life est plus une synthèse de ses films précédents, avec certes un sous-texte social fort mais une progression dramatique plus commune et un cadre esthétique capiteux mais moins original. Ça annonce un peu le une certaine tendance du cinéma américain des années 60 qui m'ennuie beaucoup, des films à thèse dans un scope très figé et un Technicolor marquant mais vite interchangeable (que ce soit chez Penn, Zinneman, Brooks ou Zinneman).

Sinon le seul que je déconseillerais c'est Les amants de Salzburg, que je trouve raté pour le coup. Mais Sirk il faut tout voir sinon.

(j'avoue comme Benedictus mon penchant pour le léger Captain Lightfoot)
(que l'on partage avec Cimino, qui a appelé son premier film Thunderbolt and Lightfoot en hommage au film de Sirk...)
(excusez-nous du peu)
Revenir en haut Aller en bas
Oriane
Mélomaniaque
Oriane

Nombre de messages : 1818
Age : 29
Localisation : Orléans-Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyMer 1 Juil 2020 - 22:02

Les fruits du Paradis (1969), Věra Chytilová.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyMer 1 Juil 2020 - 22:59

Henri Calef : Ombre et lumière        1951
Votre dernier film visionné - Page 10 Media
Very Happy Very Happy Very Happy
Encore un réalisateur que j'ai découvert dans Voyage à travers le cinéma français de Tavernier, ce film figure parmi les premiers rôles de Simone Signoret au cinéma, elle joue aux côtés d'une Maria Casarès un peu à contre-emploi, assez effacée. J'ai été un peu déçu par le film, le scénario n'est pas suffisamment fourni (la dualité entre les sœurs est assez vite éventée et pas tellement développée et il ne se passe finalement pas grand-chose dans le film, il n'y a pas tellement d'enjeux) ; en plus, le personnage de Jacques est vraiment insupportable ; il y a quelques trouvailles notamment la matérialisation de la folie narcissique du personnage de Simone Signoret et quelques scènes tendues ; le final est également plutôt réussi avec la citation complétée de ce qui avait clos la carrière d'Isabelle. Mais un autre problème de ce film, c'est qu'il est finalement assez répétitif, la seconde occurrence de la folie narcissique est pas trop mal mais aurait pu être un peu plus variée ; et puis, ce sont vraiment toujours les mêmes passages du Concerto pour piano n°1 de Tchaïkovski que l'on entend, avec des coupes qui ne sont pas toujours du meilleur effet...
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31571
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyJeu 2 Juil 2020 - 10:39

Sortie en novembre en BR chez Carlotta de La Condition de l'homme de Kobayashi cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11190
Date d'inscription : 21/01/2007

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyJeu 2 Juil 2020 - 10:47

Cololi a écrit:
Sortie en novembre en BR chez Carlotta de La Condition de l'homme de Kobayashi cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers

Ah oui!! Immense chef d'oeuvre! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyJeu 2 Juil 2020 - 10:52

Sébastien Laudenbach : La jeune fille sans mains        2016
Votre dernier film visionné - Page 10 257904
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Je ne connais pas tellement ces univers (celui du film d'animation et celui du conte), mais ce film est vraiment très beau. Ce qui m'a le plus marqué, c'est l'animation : tout est comme tracé sur le vif, partiellement esquissé ; c'est vraiment étonnant, ça insuffle au film un grand dynamisme mais également une légèreté mais j'ai trouvé que ça servait également la narration, notamment avec les confrontations progressives de couleurs ou même la façon dont les choses étaient progressivement esquissées ; c'est vraiment un des points forts du film. L'histoire est inspirée d'un conte des frères Grimm, il s'agit d'une jeune fille qui est vendue à une sorte de diable par son père qui veut s'enrichir ; sa fille part mais son père lui coupe les mains ; le personnage de la jeune fille est tout de même d'une grande puissance volitionnelle, toujours active et forte. Malgré la violence de certaines scènes (toutes les scènes autour de la hache, notamment), le film parvient à garder une tonalité très douce - la fin ! Bien sûr, le film a une prise plus concrète notamment en fustigeant le matérialisme à travers l'inhumanité du père et cet or (face à l'eau) dont la jeune fille se débarrasse. C'est vraiment une très belle découverte, et ce qui est impressionnant, c'est que Laudenbach a fait beaucoup de choses lui-même et que le film a été réalisé pour trois fois rien !
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11641
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyJeu 2 Juil 2020 - 11:21

Emeryck a écrit:
est tout de même d'une grande puissance volitionnelle
Ce qu'on pourrait traduire en langue vulgaire par «a tout de même beaucoup de volonté», c'est bien ça? Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyJeu 2 Juil 2020 - 11:57

Benedictus a écrit:
Emeryck a écrit:
est tout de même d'une grande puissance volitionnelle
Ce qu'on pourrait traduire en langue vulgaire par «a tout de même beaucoup de volonté», c'est bien ça? Mr.Red
Pff...  Laughing

Oui mais non.  Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyJeu 2 Juil 2020 - 15:47

Frank Capra : It's a wonderful life        1946
Votre dernier film visionné - Page 10 It%27s_a_Wonderful_Life_%281946_poster%29
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
J'ai tellement entendu parler de ce film partout, uniformément vanté, mais finalement, je crois que je préfère It happened one night : j'ai moins été sensible globalement à ce film, j'ai trouvé que la partie médiane avait quand même des longueurs. En fait, je crois que je m'attendais à être touché plus intensément, et c'est de la que vient ma (légère) réticence ; bon, par contre, il est clair que ce film a énormément de qualités. Tout d'abord, la fin est absolument extraordinaire : opérer un basculement aussi fort sur le personnage principal mais d'une manière aussi simple, presque naïve ; faire contraster plusieurs dizaines d'années avec un instant cinématographique (d'ailleurs extrait du temps) ; c'est vraiment une superbe scène. Ce film est d'ailleurs amusant car il fait tout de même passer un message assez anticapitaliste (cf. le personnage de Potter, propriétaire de tout ce qu'il peut posséder) mais il est cultissime aux États-Unis ; enfin, oui, bien sûr, c'est grâce au personnage joué par James Stewart, petit être humain combattant pour le bonheur de chacun (cf. la scène où il sort son propre argent pour fournir tout le monde), une sorte d'économie à échelle humaine.  J'ai vu le film dans une version (très bien) colorisée, je ne sais pas si ça prend autant en noir et blanc - ici, ça fait vraiment très Noël.
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6541
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyJeu 2 Juil 2020 - 16:03

Emeryck a écrit:
bon, par contre, il est clair que ce film a énormément de qualités.

C'est un chef d’œuvre oui! (mais bon It Happened One Night est formidable aussi )

Emeryck a écrit:
Tout d'abord, la fin est absolument extraordinaire : opérer un basculement aussi fort sur le personnage principal mais d'une manière aussi simple, presque naïve ; faire contraster plusieurs dizaines d'années avec un instant cinématographique (d'ailleurs extrait du temps) ; c'est vraiment une superbe scène. Ce film est d'ailleurs amusant car il fait tout de même passer un message assez anticapitaliste (cf. le personnage de Potter, propriétaire de tout ce qu'il peut posséder) mais il est cultissime aux États-Unis

Le message est sans doute plus anti-monopolistique qu'anti-capitaliste, Capra c'est un peu comme Dickens c'était un critique infatigable des travers de la société porté par un profond humanisme, mais il n'avait pas vraiment de regard systémique sur la chose et ce n'était certainement pas un révolutionnaire (et puis les États Unis ne sont pas non plus une entité monolithique). Cela dit le film a valu a Capra des attaques politiques venus de la droite (notamment de inénarrable Ayn Rand) et ce n'est que des années plus tard qu'il s'est imposé au fil des rediffusions télé a Noël comme le classique familial par excellence.


Emeryck a écrit:
 J'ai vu le film dans une version (très bien) colorisée, je ne sais pas si ça prend autant en noir et blanc - ici, ça fait vraiment très Noël.

pale

je te crois quand tu dit que c'est très bien fait mais quand même c'est un traficotage qui me gène un peu, en plus le film est certes un conte de noël mais il possède quand même une certaine dureté  (encore une fois, comme chez Dickens) que rend bien le noir et blanc. Même le final optimiste est assez fragile (puisqu'il faut un miracle) je ne trouve pas qu'on soit tellement du côté de l’excès de saccharose noelesque.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3663
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyJeu 2 Juil 2020 - 16:07

Prosopopus a écrit:
No room for the groom est aussi une superbe comédie (dont le sujet fort bien trouvé fait des merveilles) et on y retrouve des instants très sirkiens.

J'aime bien aussi ses premiers films américains, dans lesquels on ne devine pas encore le style à venir, Hitler's madman notamment.

Je conseille énormément de visionner Tous les hommes s'appellent Ali de Fassbinder qui est un remake de All that heavens allow et qui reprend même les tics visuels de Sirk, Fassbinder ayant été un énorme fan de Sirk.

J'adore aussi même si je suis finalement moins client du plus renommé Imitation of life que je trouve moins subtil et étrange que les autres. Le panthéisme de All that heaven allows, l'étrange mysticisme de Magnificent Obsession, le décor inquiétant de Written on the wind, l'amertume de There's always tomorrow ou les héros fatigués de Tarnished angels, contenant la superbe séquence de Rock Hudson décrivant l'article poignant qu'il ne va pas écrire parce qu'il va plutôt se laisser aller à sa bouteille. Je trouve que Imitation of life est plus une synthèse de ses films précédents, avec certes un sous-texte social fort mais une progression dramatique plus commune et un cadre esthétique capiteux mais moins original. Ça annonce un peu le une certaine tendance du cinéma américain des années 60 qui m'ennuie beaucoup, des films à thèse dans un scope très figé et un Technicolor marquant mais vite interchangeable (que ce soit chez Penn, Zinneman, Brooks ou Zinneman).

Sinon le seul que je déconseillerais c'est Les amants de Salzburg, que je trouve raté pour le coup. Mais Sirk il faut tout voir sinon.

(j'avoue comme Benedictus mon penchant pour le léger Captain Lightfoot)
(que l'on partage avec Cimino, qui a appelé son premier film Thunderbolt and Lightfoot en hommage au film de Sirk...)
(excusez-nous du peu)

Pauvre Zinneman-Zinneman ! Tu as des exemples précis ? Spontanément, même si j'ai probablement vu les films dont tu parles, je n'associe pas ces réalisateurs au technicolor flamboyant. La Poursuite impitoyable par exemple ? (que j'adore, d'ailleurs, en tant que monstrueux mélodrame sudiste).

Les Amants de Salzburg a quand même des moments (tout ce qui tourne autour du personnage de Marianne Koch, en particulier), même si je ne le conseillerais pas en premier visionnage. Le Signe du Païen se révèle un des meilleurs péplums de la période, en fait, malgré sa fausse modestie, et puis, nous autres glottophiles, on ne peut pas s'empêcher de penser à l'Attila de Verdi qui semble pratiquement avoir inspiré le scénario !
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyJeu 2 Juil 2020 - 16:22

Parsifal a écrit:
Emeryck a écrit:
bon, par contre, il est clair que ce film a énormément de qualités.

C'est un chef d’œuvre oui! (mais bon It Happened One Night est formidable aussi )

Emeryck a écrit:
Tout d'abord, la fin est absolument extraordinaire : opérer un basculement aussi fort sur le personnage principal mais d'une manière aussi simple, presque naïve ; faire contraster plusieurs dizaines d'années avec un instant cinématographique (d'ailleurs extrait du temps) ; c'est vraiment une superbe scène. Ce film est d'ailleurs amusant car il fait tout de même passer un message assez anticapitaliste (cf. le personnage de Potter, propriétaire de tout ce qu'il peut posséder) mais il est cultissime aux États-Unis

Le message est sans doute plus anti-monopolistique qu'anti-capitaliste, Capra c'est un peu comme Dickens c'était un critique infatigable des travers de la société porté par un profond humanisme, mais il n'avait pas vraiment de regard systémique sur la chose et ce n'était certainement pas un révolutionnaire (et puis les États Unis ne sont pas non plus une entité monolithique). Cela dit le film a valu a Capra des attaques politiques venus de la droite (notamment de inénarrable Ayn Rand) et ce n'est que des années plus tard qu'il s'est imposé au fil des rediffusions télé a Noël comme le classique familial par excellence.


Emeryck a écrit:
 J'ai vu le film dans une version (très bien) colorisée, je ne sais pas si ça prend autant en noir et blanc - ici, ça fait vraiment très Noël.

pale

je te crois quand tu dit que c'est très bien fait mais quand même c'est un traficotage qui me gène un peu, en plus le film est certes un conte de noël mais il possède quand même une certaine dureté  (encore une fois, comme chez Dickens) que rend bien le noir et blanc. Même le final optimiste est assez fragile (puisqu'il faut un miracle) je ne trouve pas qu'on soit tellement du côté de l’excès de saccharose noelesque.
D'accord, oui, effectivement, ça me semble plus juste, anti-monopolistique, tu as raison.

Si, je t'assure, c'est vraiment pas mal - mais je pense que je le verrai aussi en noir et blanc plus tard ; oui, c'est vrai qu'il y a une certaine dureté dans la partie avant l'intervention finale dont le noir et blanc rend peut-être mieux compte ; oui, il faut un miracle, d'accord mais il met tout de même des couches de sucre, avec toute la scène du chant, tout le monde est content, la scène où il court et il hurle "Merry christmas" à tout bout de champ ; en plus, le miracle est assez humanisé (enfin, c'est peut-être une contrainte de l'ordre technique) donc pas tellement lointain ; mais je ne dis pas ça de manière négative : comme je l'ai dit, j'aime énormément cette fin.  hehe
Revenir en haut Aller en bas
Prosopopus
Mélomane averti
Prosopopus

Nombre de messages : 441
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyJeu 2 Juil 2020 - 17:41

Francesco a écrit:


Pauvre Zinneman-Zinneman ! Tu as des exemples précis ? Spontanément, même si j'ai probablement vu les films dont tu parles, je n'associe pas ces réalisateurs au technicolor flamboyant. La Poursuite impitoyable par exemple ? (que j'adore, d'ailleurs, en tant que monstrueux mélodrame sudiste).


Je pensais effectivement à La poursuite impitoyable pour Penn et à The Nun's Story ou The Sundowners pour Zinneman (avec beaucoup de mauvaise foi, n'aimant pas du tout les films de Zinneman, y compris ceux de la décennie d'avant).
Ou a des choses comme The Children's Hour de Wyler, les films de Kramer ou de Jewison.
Il y a des films sociaux que je trouve souvent lourds, des films rutilants à gros budget, des adaptations de pièces de théâtre (tous les trucs adaptés de Tennesse Williams, brrrr)
Il y a quelque chose d'empesé que j'aime beaucoup moins dans le cinéma américain des années 60, surtout par rapport aux trois décennies qui ont précédées, c'est évidemment à mon goût personnel et pleins de contre-exemples existent mais j'aime beaucoup moins ces années-là que je vois comme une décennie de transition avec les furieuses années 70 et je trouve plutôt mon bonheur dans le cinéma des autres pays finalement.
Et chez les réalisateurs que j'adore c'est une période pas évidente, comme pour Hitchcock, Ford, Mankiewicz, Aldrich, Wilder ou Hawks.
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6541
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyJeu 2 Juil 2020 - 18:39

Emeryck a écrit:

Si, je t'assure, c'est vraiment pas mal - mais je pense que je le verrai aussi en noir et blanc plus tard ; oui, c'est vrai qu'il y a une certaine dureté dans la partie avant l'intervention finale dont le noir et blanc rend peut-être mieux compte ; oui, il faut un miracle, d'accord mais il met tout de même des couches de sucre, avec toute la scène du chant, tout le monde est content, la scène où il court et il hurle "Merry christmas" à tout bout de champ ; en plus, le miracle est assez humanisé (enfin, c'est peut-être une contrainte de l'ordre technique) donc pas tellement lointain ; mais je ne dis pas ça de manière négative : comme je l'ai dit, j'aime énormément cette fin.  hehe

Je ne trouve pas qu'il y ait des couches de sucre dans la scène ou il court, on est plus dans la libération totale après l'expérience traumatisante qui a précédé, je veux dire c'est plus l'expression de la joie pure d'exister que le sentimentalisme un peu mièvre qu'on prête souvent Capra. Il y a certes une naïveté assumée (enfin plus exactement Capra se refuse a toute forme de second degrés et assume la simplicité très direct du conte) mais l'énergie des personnages, le dynamisme d'un récit qui avance tout le temps sans chercher a exploiter complaisamment les émotions. C'est en ce sens un vrai classique tout est parfaitement justifié au service, il n'y a pas de geste gratuit. Je ne vois rien de sucré a l’excès dans la fin de La vie est belle ni dans aucun film de Capra d'ailleurs..
Le miracle est humanisé mais ça reste un miracle comme toujours dans les films sociaux et politique de Capra l'humanisme s'incarne dans un héros profondément décent mais qui est la première victime de son honnêteté parce que le monde dans lequel il vit est profondément cynique, c'est un cinéma au fond assez pessimistes ou le salut n'est possible que par un retournement de situation tellement soudain et incroyable que même sans l'intervention des anges il s'agit toujours d'un miracle, et surtout ça règle les problèmes du personnage principal mais pas ceux plus profond que le film vient de mettre ne accusation. La dureté dans La Vie est belle je ne la vois pas juste dans la partie avant l'intervention finale, c'est tout le film excepté la fin qui est une suite d’échec pour le héros qui aura besoin de l'intervention du surnaturelle pour être sauver.

Sinon concernant les années 60 pour Wilder il réalise quand même La Garçonnière en 60 (chef d’œuvre), Un deux trois et Kiss Me Stupid sont des films peut être moins aboutis mais très drôle, Irma la Douce et La Grande combine font partie de ses meilleurs films!
J'aime beaucoup Cléopâtre de Manckiewicz (film de commande certes, mais quelle commande et l’exécution en est brillante)
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyJeu 2 Juil 2020 - 18:54

Parsifal a écrit:
Emeryck a écrit:

Si, je t'assure, c'est vraiment pas mal - mais je pense que je le verrai aussi en noir et blanc plus tard ; oui, c'est vrai qu'il y a une certaine dureté dans la partie avant l'intervention finale dont le noir et blanc rend peut-être mieux compte ; oui, il faut un miracle, d'accord mais il met tout de même des couches de sucre, avec toute la scène du chant, tout le monde est content, la scène où il court et il hurle "Merry christmas" à tout bout de champ ; en plus, le miracle est assez humanisé (enfin, c'est peut-être une contrainte de l'ordre technique) donc pas tellement lointain ; mais je ne dis pas ça de manière négative : comme je l'ai dit, j'aime énormément cette fin.  hehe

Je ne trouve pas qu'il y ait des couches de sucre dans la scène ou il court, on est plus dans la libération totale après l'expérience traumatisante qui a précédé, je veux dire c'est plus l'expression de la joie pure d'exister que le sentimentalisme un peu mièvre qu'on prête souvent Capra. Il y a certes une naïveté assumée (enfin plus exactement Capra se refuse a toute forme de second degrés et assume la simplicité très direct du conte) mais l'énergie des personnages, le dynamisme d'un récit qui avance tout le temps sans chercher a exploiter complaisamment les émotions. C'est en ce sens un vrai classique tout est parfaitement justifié au service, il n'y a pas de geste gratuit. Je ne vois rien de sucré a l’excès dans la fin de La vie est belle ni dans aucun film de Capra d'ailleurs..
Le miracle est humanisé mais ça reste un miracle comme toujours dans les films sociaux et politique de Capra l'humanisme s'incarne dans un héros profondément décent mais qui est la première victime de son honnêteté parce que le monde dans lequel il vit est profondément cynique, c'est un cinéma au fond assez pessimistes ou le salut n'est possible que par un retournement de situation tellement soudain et incroyable que même sans l'intervention des anges il s'agit toujours d'un miracle, et surtout ça règle les problèmes du personnage principal mais pas ceux plus profond que le film vient de mettre ne accusation. La dureté dans La Vie est belle je ne la vois pas juste dans la partie avant l'intervention finale, c'est tout le film excepté la fin qui est une suite d’échec pour le héros qui aura besoin de l'intervention du surnaturelle pour être sauver.

Sinon concernant les années 60 pour Wilder il réalise quand même La Garçonnière en 60 (chef d’œuvre), Un deux trois et Kiss Me Stupid sont des films peut être moins aboutis mais très drôle, Irma la Douce et La Grande combine font partie de ses meilleurs films!
J'aime beaucoup Cléopâtre de Manckiewicz  (film de commande certes, mais quelle commande et l’exécution en est brillante)
Oui oui, je comprends bien et je n'ai pas dit le contraire - je suis même d'accord ; je ne disais pas que c'était mièvre ni excédentaire, simplement que c'était un peu sucré, et pas excessivement sucré ; rien de plus.

Sinon, concernant Wilder, tu trouves que Irma la douce fait partie de ses meilleurs films ? Je l'ai vu récemment, et je l'ai trouvé quand même un peu long ; c'est un film réussi, c'est sûr mais on est un peu loin de ses chefs d'oeuvre, je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11641
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyJeu 2 Juil 2020 - 19:04

Emeryck a écrit:
Sinon, concernant Wilder, tu trouves que Irma la douce fait partie de ses meilleurs films ? Je l'ai vu récemment, et je l'ai trouvé quand même un peu long ; c'est un film réussi, c'est sûr mais on est un peu loin de ses chefs d'oeuvre, je trouve.
Pareil: je ne l'ai pas vu depuis longtemps, mais c'est un des rares Billy Wilder à m'avoir même franchement impatienté.
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6541
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyJeu 2 Juil 2020 - 20:58

Je n'ai pas dit que c'était un chef d’œuvre, mais je le trouve vraiment réussit oui, pas revu depuis un moment après (contrairement a La Grande combine que je connais presque par cœur)
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Oriane
Mélomaniaque
Oriane

Nombre de messages : 1818
Age : 29
Localisation : Orléans-Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyJeu 2 Juil 2020 - 21:36

La Notte (1961), de Michelangelo Antonioni.
Ça faisait des années que j'avais le dvd. J'avais tenté de le voir une fois, et l'avais vite abandonné. Et bien la persévérance paie : deuxième essai, je suis happée. C'est incroyablement beau à tous égards.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyJeu 2 Juil 2020 - 23:07

Alfred Hitchcock : Downhill        1927
Votre dernier film visionné - Page 10 18835809
Very Happy Very Happy Very Happy +
Il s'agit d'un Hitchcock assez différent des autres puisqu'il ne comporte pas la moindre pointe de suspense ; on trouve cependant une thématique récurrence du réalisateur : celle du faux-coupable. Dans le film, on suit un jeune homme visiblement très naïf et excessivement loyal, qui se fait accuser à tort d'un vol dans son université et en est donc renvoyé ; appartenant à la haute-bourgeoisie londonienne, son père le chasse de la maison - occasion pour Hitchcock de faire un bref portrait grinçant de cette classe. Le film comporte quelques scènes ingénieuses notamment cet épisode de folie, les surimpressions multiples et certains cadres ; il comporte également très peu de cartons intertitres. Comme dans The lodger, on a le droit à quelques belles vues de Londres (plus monotones, ici) ; mais ce film est tout de même moins bon, il est bien long et même si la descente aux enfers de ce jeune homme se laisse suivre, certaines scènes ne sont pas passionnantes - surtout quand on sait de quoi est capable Hitchcock...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85624
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyVen 3 Juil 2020 - 3:07

Fauteuils d'orchestre

Very Happy Very Happy Very Happy Smile

Assassin(s)

Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyVen 3 Juil 2020 - 21:16

Pamela B. Green : Be natural : the untold story of Alice Guy-Blaché        2020
Votre dernier film visionné - Page 10 3406076
Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Si ce documentaire est intéressant, c'est parce qu'il lève l'ombre sur la première réalisatrice de l'histoire du cinéma, Alice Guy, dont on n'entend jamais parler, alors que les noms de Lumière et de Meliès (qui commence un peu après) sont connus de la plus grande majorité des gens. Ce documentaire retrace chronologiquement la vie d'Alice Guy, depuis ses débuts au cinéma en 1896 avec La fée aux choux ayant déjà en tête une utilisation fictionnelle et divertissante du cinéma ; elle était alors secrétaire chez Gaumont. On voit dans le documentaire qu'elle est très peu connue (y compris des gens du milieu cinématographique), qu'elle est souvent évincée des livres d'histoire du cinéma et que ses films sont attribués à d'autres - des hommes, évidemment ! Un autre intérêt de ce documentaire est de passer des extraits de la réalisatrice en fil rouge et de diffuser des extraits de deux autres interviews seulement sonores. Sinon, les intervenant(e)s dans le documentaire ne disent pratiquement rien d'intéressant à part "ouah, trop cool" (ce qui est vrai) ou "je ne la connais pas" et le rythme est parfois un peu fatiguant tant il est hyperactif mais retranscrit assez bien la dynamique du travail d'archive et de recherche. C'est l'occasion de redécouvrir Alice Guy dont beaucoup de films sont disponibles gratuitement sur Youtube.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyVen 3 Juil 2020 - 23:33

Carl Theodor Dreyer : Vampyr        1932
Votre dernier film visionné - Page 10 49cZUZ0AeH0n7luVrLx0U5ZXc9CvyQCsIre2WQNKoQ_n6rH00KxKjn24gFyO8le9Fl_RAk67uR7PyKWESBNw07BanxwpIo6oU20Mt0OK1bh6VKYjuSjBxEo
Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Il s'agit d'un film vraiment curieux au sein de la filmographie de Dreyer puisqu'il s'agit de son premier film parlant et d'ailleurs, ça se sent beaucoup : il y a des pages entières de texte à plusieurs reprises dans le film et les personnages parlent très peu --- ça, c'est également parce que le film devait être fait dans trois langues différentes, et il est alors plus facile d'ajouter le son ensuite. Je trouve que cette position intermédiaire sert en fait le film puisque ça lui donne un aspect extrêmement onirique et flottant ; d'ailleurs, cela va très bien avec la superbe photographie noir et blanc, avec beaucoup de superbes jeux d'ombres et des choses plus étonnantes comme une séquence en vue subjective d'un cadavre ; il y a également cette scène d'éveil et de retour à la santé digne d'Ordet. Ce n'est en tout cas pas dans ce film qu'il faut chercher la complexité du scénario, ce serait faire fausse route et passer à côté de cette superbe expérimentation plastique.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptySam 4 Juil 2020 - 10:25

Carlos Saura : Carmen        1983
Votre dernier film visionné - Page 10 4134
Very Happy Very Happy Very Happy
Je ne suis pas vraiment entré dans ce film que j'ai trouvé tout de même un peu long ; par contre, il y a des idées intéressantes. La première, c'est le traitement assez total de la danse : elle occupe tout le film mais a des valeurs bien différentes selon les moments ; il y a la valeur littérale où les gens répètent leur partie dansée et il y a également une valeur plus narrative/dramatique où la danse ressemble plutôt à un duel ; c'est d'ailleurs assez cohérent avec le sous-texte du film : il s'agit d'une adaptation de Carmen et il n'est pas rare de voir des affrontements de la sorte dans l'opéra - pas dansés mais chantés. Ce film joue d'ailleurs de ces interférences et passages entre différents niveaux, ne serait-ce que dans son sous-texte : Bizet adapte Mérimée et Saura navigue entre l'un et l'autre. Sinon, la danse est vraiment très bien filmée, très proche du rythme (et pas tellement du mouvement - c'est-à-dire sans hystérie) et c'est particulièrement sensible dans les duels ; j'ai trouvé cependant que l'histoire n'était pas saisissante (et même assez convenue) mais peut-être que lorsque l'on est un peu plus familier des thématiques portées à l'écran, ça prend une saveur différente mais ça reste quelque chose de pas mauvais !
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptySam 4 Juil 2020 - 16:22

Olivier Assayas : Demonlover        2002
Votre dernier film visionné - Page 10 Affiche
Very Happy Smile
J'ai un peu toujours la même impression sur les films d'Assayas : sur le papier, ça semble intéressant et en fait, c'est très ennuyeux ; là, c'est pire encore car je trouve carrément ce film mauvais. Tout d'abord, ce qui est le plus agaçant, c'est que le réalisateur semble ne rien connaître à son sujet : le film parle de rivalités entre compagnies qui produisent des hentai avec des histoires d'agent doubles et de trahison, etc. ; c'est un sujet sur lequel il y a plein de choses à dire : que ce soit la question de la représentation, de la confrontation du désir au virtuel ou même la remise en question de ce que le hentai porte à l'écran mais le réalisateur préfère nous faire une variation bien cliché sur eros/thanatos avec un propos très subtil sur le cybersexe : bah oui, en fait, le sexe virtuel, ce ne sont que des jeunes filles sexualisées dans des hentai et des tortures sur commande - d'ailleurs, le réalisateur fait l'amalgame entre la torture et le sado-masochisme, bref, passons. Un autre petit fragment de subtilité : la femme au centre du film est violence pure alors elle joue à des jeux vidéos de combat et écoute du metal, bah oui, évidemment. Enfin, voilà, ce film, c'est deux heures de banalités comme ça, portés par des acteurs/trices plats, une photo inintéressante et parfois moche ; à fuir, vraiment. J'espère que Clouds of Sils Maria va être bien !
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85624
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptySam 4 Juil 2020 - 18:47

Countdown (titre français très Tintin d'Objectif lune)

Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3663
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptySam 4 Juil 2020 - 23:14

Prosopopus a écrit:
Francesco a écrit:


Pauvre Zinneman-Zinneman ! Tu as des exemples précis ? Spontanément, même si j'ai probablement vu les films dont tu parles, je n'associe pas ces réalisateurs au technicolor flamboyant. La Poursuite impitoyable par exemple ? (que j'adore, d'ailleurs, en tant que monstrueux mélodrame sudiste).


Je pensais effectivement à La poursuite impitoyable pour Penn et à The Nun's Story ou The Sundowners pour Zinneman (avec beaucoup de mauvaise foi, n'aimant pas du tout les films de Zinneman, y compris ceux de la décennie d'avant).
Ou a des choses comme The Children's Hour de Wyler, les films de Kramer ou de Jewison.
Il y a des films sociaux que je trouve souvent lourds, des films rutilants à gros budget, des adaptations de pièces de théâtre (tous les trucs adaptés de Tennesse Williams, brrrr)
Il y a quelque chose d'empesé que j'aime beaucoup moins dans le cinéma américain des années 60, surtout par rapport aux trois décennies qui ont précédées, c'est évidemment à mon goût personnel et pleins de contre-exemples existent mais j'aime beaucoup moins ces années-là que je vois comme une décennie de transition avec les furieuses années 70 et je trouve plutôt mon bonheur dans le cinéma des autres pays finalement.
Et chez les réalisateurs que j'adore c'est une période pas évidente, comme pour Hitchcock, Ford, Mankiewicz, Aldrich, Wilder ou Hawks.

Les adaptations de Tenessee Williams (pour le coup, j'adore), c'est plutôt les années 50 en fait (La Ménagerie de verre, La Chatte sur un toit brûlant, Le Tramway nommé Désir, Soudain l'été dernier, La Rose Tatouée …)

Moi c'est un décennie que j'aime beaucoup (je déteste les années 70 et leur côté macho man donc c'est assez cohérent), je trouve qu'on est arrivé au bout de certaines formules, de certains procédés, de certaines formes), tout devient surdimensionné, dense, coloré jusqu'à l'épuisement ou au contraire dans un noir et blanc spectaculaire … c'est fascinant de voir ce que devient le Musical par exemple.

Sinon, j'aime tous les films que tu cites, Marnie est mon Hitchcock préféré avec Rebecca, Frontières chinoises un Ford que j'adore, idem pour Le Sport favori de l'homme pour Hawks etc. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptySam 4 Juil 2020 - 23:25

Kenji Mizoguchi : Les femmes de la nuit        1948
Votre dernier film visionné - Page 10 6YaEzlkG2MkLaKsEQUxcBhmZliQSWcvcivdtAPVpQ4NA2N3W4nQgXAVK2bGQ5fnALw3tEtO2FJEsWGw5JgH1vk7wY3s
Very Happy Very Happy Very Happy + /  Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Ce film est assez curieux dans la filmographie de Mizoguchi : comme tous les films entre 1947 et 1949, le propos sur la condition de la femme est au centre de chacun des films - peut-être un peu moins dans Les amours de l'actrice Sumako - mais ici, il y a une influence européenne assez forte : dans le générique initial et dans le générique final, on peut entendre des morceaux du début de la Symphonie n°5 de Beethoven et il y a quelques influences néo-réalistes puisque le réalisateur aborde ici l'état du Japon à l'issue de l'occupation américaine ; pour les influences d'autres cultures, il y a également à deux reprises un bal avec de la musique américaine, du jamais vu chez Mizoguchi. Ce film est d'une noirceur assez incroyable : la mort est partout (d'abord chez les hommes partis à la guerre, puis à travers la maladie) ; et il y a également des scènes assez iconoclastes : la scène finale avec une figure religieuse (un peu décevante), la scène d'évasion de prison, le pugilat entre femmes. Le problème de ce Mizoguchi, c'est que le récit semble un peu disparate et parfois confus ; en plus, certains éléments sonnent un peu hyperboliques ; d'ailleurs, la pellicule aurait bien besoin d'une restauration.


Dernière édition par Emeryck le Dim 5 Juil 2020 - 23:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85624
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyDim 5 Juil 2020 - 4:30

Network

Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyDim 5 Juil 2020 - 23:20

Philippe Garrel : La frontière de l'aube        2008
Votre dernier film visionné - Page 10 18976942
Very Happy Very Happy
J'avais été agréablement surpris par les derniers films de Garrel que j'avais vus - ceux après La jalousie, essentiellement. Ici, j'ai été vraiment déçu : bien sûr, il y a de belles choses notamment la photo (bah oui, Lubtchansky en directeur de la photographie, ça aide), un noir et blanc avec une lumière particulièrement jaugée, expressif ; les acteurs/trices sont magnifié(e)s et il y a même certains mouvement de caméra discrets qui fonctionnent bien. Ce qui m'a vraiment posé problème - et qui m'a mené à un ennui assez monumental par moments - c'est la faiblesse du scénario : un homme est à Hollywood, sa femme est restée à Paris, elle rencontre un photographe et ils deviennent amants ; un genre de scénario très classique chez le réalisateur ; il y a ici l'introduction d'un amour fou et absolu (c'est-à-dire jusqu'à la mort) qui amène dans le film un trio amoureux un peu étrange puisqu'il y a une personne qui est comme un spectre ; ce trio vient se placer symétriquement par rapport au trio initial et introduit ainsi deux ailleurs différents - mais au fond, quelle est la différence cinématographiquement ? Voilà, ce n'est pas passionnant, et parfois le film lance des scènes un peu politisées qui frisent vraiment le ridicule... Pour faire court : beau mais chiant.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyLun 6 Juil 2020 - 16:48

Paul Thomas Anderson : The master        2012
Votre dernier film visionné - Page 10 20408688

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

J'ai trouvé que ce film était un peu plus proche de Punch-drunk love : il me semble particulièrement intériorisé, assez peu démonstratif d'une manière générale (même si quelques scènes font exception, bien sûr) alors que There will be blood est particulièrement extériorisé et centrifuge et que Boogie nights est particulièrement démonstratif et Magnolia même si un peu moins ; mais on pourrait aussi le rapprocher de son prédécesseur (There will be blood) puisqu'il met en confrontation deux solitudes en péril qui amène ici d'ailleurs à un jeu hiérarchique : il y  a une sorte de transfert d'autorité (cf. le personnage de Hoffmann qui demande au personnage de Phoenix de revenir le voir ou même la scène de la moto). Porté par ce couple d'acteurs très convaincant, le film montre les mécanismes psychologiques faisant fonctionner une secte : création d'un statut spécial des membres de la secte (bien au-dessus du commun des mortels) afin que les membres tirent une force de l'orgueil qu'ils tirent de ça tout en les réprimandant à l'envi parce qu'ils ne sont pas assez bon(ne)s pour la secte et par-là-même les affaiblir (là encore, on retrouve un basculement) ; il y a également la manipulation sur le savoir avec l'ouvrage que le chef écrit : une vérité connue du chef - et uniquement de lui, bien sûr - et qu'il promet à terme de partager (cf. Jacques Grimault et ses multiples ouvrages qu'il promet de sortir depuis plusieurs années dans lesquels il promet de révéler la date de fin du monde...) ; il est également question de la violence à l'oeuvre dans le maintien de la secte. Le film montre aussi (de manière assez sommaire mais ce n'est pas tant son objectif) quelques causes de l'entrée dans une secte. Pour moi, ce n'est peut-être pas au même niveau que There will be blood (pas loin, cela dit) mais c'est un très bon film.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85624
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyLun 6 Juil 2020 - 16:48

Thunderbolt and Lightfoot (titre français encore une fois déplorable: Le Canardeur)

Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyLun 6 Juil 2020 - 23:46

John Ford : Wagon master        1950
Votre dernier film visionné - Page 10 WM_Poster
Very Happy Very Happy Very Happy Smile  /  Very Happy  Very Happy  Very Happy  Smile +
Je n'ai vu de Ford que The grapes of wrath mais celui-ci est assez différent : le premier parlait de l'expulsion des propriétaires terriens alors que celui-ci est très tranquille et semble se ficher complètement des enjeux dramatiques. C'est d'ailleurs ce que j'ai aimé dans ce film, c'est justement cet aspect très pédestre, presque paisible finalement, avec ses intermèdes musicaux récurrents ; en plus, Ford a une façon de traiter l'espace qui le rend immense que ce soit dans sa façon de filmer en plans parfois très larges (avec beaucoup de plans en itinérance) ou par les personnages qui semblent se perdre. En fait, les personnages ne m'ont pas tant intéressé que ça - ils sont amusants globalement - mais suivre le paysage et se laisser porter par la superbe photographie noir et blanc - il y a notamment (je ne sais pas si c'est authentique) un ciel avec un nuage assez léger, c'est très beau - et les différents intermèdes musicaux ; de toute façon, je n'ai pas l'impression que les personnages aient un intérêt absolument extraordinaire ici.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11641
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyMar 7 Juil 2020 - 0:20

Emeryck a écrit:
C'est d'ailleurs ce que j'ai aimé dans ce film, c'est justement cet aspect très pédestre, [...] ; en plus, Ford a une façon de traiter l'espace qui le rend immense que ce soit dans sa façon de filmer en plans parfois très larges (avec beaucoup de plans en itinérance) ou par les personnages qui semblent se perdre.
cheers Tu as tout compris au bonheur de regarder des westerns de Ford!
(Un de mes préférés, en plus, si ce n'est mon préféré.)

Emeryck a écrit:
mais suivre le paysage et se laisser porter par la superbe photographie noir et blanc - il y a notamment (je ne sais pas si c'est authentique) un ciel avec un nuage assez léger, c'est très beau
Oui, superbe photographie, en effet - et à ma connaissance sans aucun effet spécial ni retouche en post-production (film à tout petit budget.)
Moi, le moment que j'aime le plus, c'est celui où l'itinérance reprend avec un chant plus lancinant, plus mélancolique, on voit d'abord le convoi cheminer sur une route qui serpente en contrebas d'un plan très large, puis des gros plans à hauteur de pieds et de roues (et de clébards!) où la poussière soulevée brille dans une lumière rasante de fin d'après-midi.

Emeryck a écrit:
presque paisible finalement, avec ses intermèdes musicaux récurrents
Very Happy Oui, dans ce film, le rythme nonchalant, contemplatif, associé à la belle lumière de la photographie a quelque chose de miraculeux.

Emeryck a écrit:
- et les différents intermèdes musicaux
Wagons West are rollin'
Out where winds are blowin...


Emeryck a écrit:
celui-ci est très tranquille et semble se ficher complètement des enjeux dramatiques. [...] ; de toute façon, je n'ai pas l'impression que les personnages aient un intérêt absolument extraordinaire ici.
Aucun en tant que tel, non (encore que la bande du hoochie-coochie soit probablement à la limite de ce que le code Hayes pouvait permettre, qu'il s'agisse d'alcoolisme ou de prostitution.) C'est, de propos délibéré, de simples profils archétypaux qui valent par leur somme (mormons, hoochie-cocchie, aventuriers...) laquelle pose la question fordienne «Comment des humains de bric et de broc viennent à faire communauté?» - mais y répond ici de manière pacifique, très détendue, presque désinvolte, alors que c'est souvent un enjeu beaucoup plus dramatique et même parfois dérangeant (exemplairement dans The Saerchers ou 7 Women.)

Emeryck a écrit:
En fait, les personnages ne m'ont pas tant intéressé que ça - ils sont amusants globalement
Et certains savoureux dans leur côté esquissé et caricatural - notamment Alan Mowbray (le «docteur»), Jane Darwell et Russell Simpson (les bouleversants parents de Grapes of Wrath.)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85624
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyMar 7 Juil 2020 - 2:48

King of New York

Very Happy Very Happy Very Happy +
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85624
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyMar 7 Juil 2020 - 6:20

Ed Wood

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyMar 7 Juil 2020 - 9:59

Friedrich Wilhelm Murnau : Tartuffe        1926
Votre dernier film visionné - Page 10 Tartuffe-241248143-large
Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
Il s'agit sans surprise d'une adaptation du Tartuffe de Molière, pris ici presque sur le ton de la fable. Le film commence sur une situation de tartuffe où un vieil homme riche déshérite son petit-fils parce qu'il est acteur et décide de donner tout son patrimoine à sa femme de chambre. Ce que j'ai principalement aimé dans ce film, c'est son propos sur le cinéma notamment le rapport du cinéma à la vérité : au début, le vieil homme déshérite son petit-fils parce que c'est un homme du faux et ce dernier va ensuite effectivement utiliser cette puissance du faux pour rendre compte du vrai à travers le faux (c'est-à-dire la mise en scène clairement explicite - que ce soit dans le film projeté ou même dans ce qui est périphérique au film : installation des fauteuils, extinction des lumières, etc.) qui n'est autre qu'une mise en abîme de la situation du film. C'est un film sans réelle surprise mais qui est plutôt intelligent et bien mis en scène ; en plus, certains acteurs sont parfois très drôles dans leurs expressions, notamment celui qui joue Tartuffe dans le film projeté.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyMar 7 Juil 2020 - 10:07

Benedictus a écrit:
Emeryck a écrit:
C'est d'ailleurs ce que j'ai aimé dans ce film, c'est justement cet aspect très pédestre, [...] ; en plus, Ford a une façon de traiter l'espace qui le rend immense que ce soit dans sa façon de filmer en plans parfois très larges (avec beaucoup de plans en itinérance) ou par les personnages qui semblent se perdre.
cheers Tu as tout compris au bonheur de regarder des westerns de Ford!
(Un de mes préférés, en plus, si ce n'est mon préféré.)
Ses westerns sont tous un peu comme ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11190
Date d'inscription : 21/01/2007

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyMar 7 Juil 2020 - 10:38

Tu peux tenter , de Raoul Walsh, The big trail, dans un superbe scope N/B, rare pour l'époque (1930). Wink
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10359
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyMar 7 Juil 2020 - 10:44

Rubato a écrit:
Tu peux tenter , de Raoul Walsh, The big trail, dans un superbe scope N/B, rare pour l'époque (1930). Wink
Merci, je vais chercher ça ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6541
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyMer 8 Juil 2020 - 0:27

Les Sorcières d'Eastwick, George Miller
Je connaissais l'excellente BO de John Williams, et j'avoue que c'est en la réécoutant que j'ai eut envie de voir ce film. J'ai personnellement beaucoup aimé cette histoire d'émancipation féminine qui n'est pas un chef d’œuvre de subtilité mais reste plutôt bien foutu en tout cas vraiment drôle, les trois actrices (Cher, Susan Sarandon et Michelle Pfeiffer) sont formidable, et Nicholson s'amuse comme un fou en Satan d'operette et c'est jouissif pour tous les fans de l'acteurs, et je le redit la BO de Williams est superbe (peut être une de ses meilleures composition pour le cinéma), et Susan Sarandon torture son pauvre violoncelle en s'essayant au concerto de Dvorak. Sans doute pas un chef d’œuvre immortel (même si ça reste assez original ou du moins inclassable) et plus un de ces films doudous, mais très plaisant a regarder!
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85624
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyMer 8 Juil 2020 - 1:33

L'ordre et la morale

Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11641
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyMer 8 Juil 2020 - 15:12

Emeryck a écrit:
Benedictus a écrit:
Emeryck a écrit:
C'est d'ailleurs ce que j'ai aimé dans ce film, c'est justement cet aspect très pédestre, [...] ; en plus, Ford a une façon de traiter l'espace qui le rend immense que ce soit dans sa façon de filmer en plans parfois très larges (avec beaucoup de plans en itinérance) ou par les personnages qui semblent se perdre.
cheers Tu as tout compris au bonheur de regarder des westerns de Ford!
(Un de mes préférés, en plus, si ce n'est mon préféré.)
Ses westerns sont tous un peu comme ça ?
L'itinérance, cette façon de traiter l'espace, c'est vraiment une constante dans les westerns de Ford - avec l'articulation intérieur / extérieur avec tous ces encadrements (moins spectaculairement présente dans Wagon Master, mais pas totalement absente: par exemple ce plan qui montre l'intérieur et l'extérieur du chariot, quand Ben Jonson balance un grand coup de bacon dans la figure du bandit.)

La plupart du temps (Wagon Master fait en cela figure d'exception), c'est même rendu encore plus évident par l'usage de la topographie si particulière de Monument Valley (devenu un lieu commun de la culture populaire américaine - les pubs Marlboro! - mais c'est vraiment une invention cinématographique de Ford.)

De ce point de vue-là, je te recommanderais en priorité The Searchers (La Prisonnière du désert - vraiment LE chef-d'œuvre à voir absolument), My Darling Clementine (La Poursuite infernale, chef-d'œuvre aussi - je crois que même Cololi en convient), She Wore a Yellow Ribbon (La Charge héroïque - le titre français étant ici quasiment une antiphrase) et Cheyenne Autumn (Les Cheyennes); je te recommande aussi Sergeant Rutledge (Le Sergent noir)¹ mais le traitement spatial fonctionne autrement (en fait, Sergeant Rutledge n'est un western que par son contexte historique et géographique - en réalité, c'est beaucoup plus un film de procès à arrière-plan social façon 12 Angry Men ou Anatomy of a Murder.) (Par ailleurs, je pense que le traitement par Ford de la «question raciale» dans ses films plus tardifs - The Searchers, Sergeant Rutledge et Cheyenne Autumn pourrait vraiment t'intéresser.)
Stagecoach (La Chevauchée fantastique) et Fort Apache sont aussi des jalons importants, mais que j'aime moins.

À l'inverse, Ford a fait aussi quelques «westerns de studio», intéressants aussi (même si Cololi te dira que Liberty Valance est un gros nanard) mais qui, forcément, ne traitent pas du tout l'espace de la même façon - mais parmi ceux-là, je te conseille quand même de tenter Two Rode Together (Les Deux Cavaliers) qui font aussi partie du cycle des westerns tardifs (notamment par sa dimension politique) et qui possède un peu le rythme nonchalant de Wagon Master.

Sinon, les films qui ont des qualités proches de Wagon Master (le rythme nonchalant, la photogénie du noir et blanc) sont plutôt à rechercher ailleurs que dans les westerns - par exemple du côtés des films sur l'Amérique profonde, souvent sudiste (notamment dans la trilogie Will Rogers), chroniques mélodramatiques (The Sun Shines Bright), comédies de mœurs dramatiques ou satiriques (Judge Priest, Dr Bull, ou encore Tobacco Road d'après Caldwell), voire burlesques (Steamboat Round the Bend.)
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11190
Date d'inscription : 21/01/2007

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyMer 8 Juil 2020 - 15:42

Ce n'est pas un Ford, mais beaucoup de similitudes avec Wagon master, c'est Westward the Women de William A. Wellman , 1951.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11641
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyMer 8 Juil 2020 - 16:02

Very Happy D'ailleurs, tous les westerns de Wellman que je connais sont excellents, et de genres très variés: le réquisitoire politique sur une trame de film noir, quasi langien (The Ox-Bow Incident); le biopic haut en couleur et démystificateur (Buffalo Bill); le huis-clos en espaces vides (désert et ville fantôme) construit au cordeau (Yellow Sky - superbe photographie en noir et blanc aussi!); le film d'itinéraire plein d'humour truculent et décontracté (Westward the Women); la généreuse histoire d'aventure qui se transforme en poème d'amour panthéiste, mais sans oublier non plus l'humour (Across the Wide Missouri); le récit initiatique à résonances symboliques (Track of the Cat.)

Et d'immenses acteurs à leur meilleur (Fonda, Widmark, Gable, Mitchum) ou des acteurs moins immenses mais transcendés par la direction de Wellman (McCrea, Peck, Taylor.)


Dernière édition par Benedictus le Mer 8 Juil 2020 - 17:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11190
Date d'inscription : 21/01/2007

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyMer 8 Juil 2020 - 16:04

D'accord avec tout ça! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11641
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 EmptyMer 8 Juil 2020 - 16:09

Si Emeryck ne l'a pas déjà vu, un autre western qui possède des qualités proches de Wagon Master (itinérance, superbe noir et blanc lumineux, extérieurs naturels, humour truculent, numéros musicaux, rythme nonchalant), c'est The Big Sky (La Captive aux yeux clairs) d'Howard Hawks (avec, évidemment les traits hawksiens habituels: amitié vs. rivalité amoureuse, petit groupe de «pros», sous-entendus salaces...) Et puis, là, irrésistible cabotinage de Kirk Douglas! (Un western, aussi, où on parle beaucoup français!)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Votre dernier film visionné - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 10 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Votre dernier film visionné
Revenir en haut 
Page 10 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 15 ... 21  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: