Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-31%
Le deal à ne pas rater :
Remise de 1000€ sur TV OLED Philips OLED+ 934 65″ – 65OLED934
2199 3199 €
Voir le deal

 

 Votre dernier film visionné

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85242
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyMar 21 Juil 2020 - 4:16

Total Recall

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10153
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyMar 21 Juil 2020 - 10:08

Xavier a écrit:
J'aime beaucoup aussi, c'est mon Bava préféré, devant Lisa et le diable.
Après ces deux-là, je trouve qu'il y a quand même beaucoup de daubes...
J'ai entendu du bien de Sei donne per l'assassino, également.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31497
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyMar 21 Juil 2020 - 10:20

Emeryck a écrit:
Xavier a écrit:
J'aime beaucoup aussi, c'est mon Bava préféré, devant Lisa et le diable.
Après ces deux-là, je trouve qu'il y a quand même beaucoup de daubes...
J'ai entendu du bien de Sei donne per l'assassino, également.

Beh oui !

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10153
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyMar 21 Juil 2020 - 16:53

Ming-liang Tsaï : Les chiens errants        2013
Votre dernier film visionné - Page 13 174935
Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
Dans ce film, j'ai trouvé que la démarche d'utilisation du mutisme s'était assez radicalisée - je ne sais pas si c'est le cas dans les quelques films qui viennent avant car je ne les ai pas vus. Ce film commence sur une femme qui se brosse les cheveux pendant plusieurs minutes et l'on entend simplement le ronflement de ses enfants en fond. Un des points majeurs de ce film, c'est son travail sur la discontinuité : des longs plans fixes, séparés par des coupures assez nettes ; une discontinuité à l'image qui va de pair avec une discontinuité spatiale : il y a notamment au début un plan où le père (?) essaie de dégager une barque d'un marais et cela va ouvrir une sorte d'espace d'émancipation (en contraste avec l'espace miteux d'oppression de l'appartement, parfois redoublé par la moustiquaire et la contiguïté dans le lit) qui ne sera pas vraiment un lieu précis (la forêt, un terrain vague cerné de barbelés) - ce que j'ai aimé ici, c'est que l'idée est amorcée simplement en montrant un plan de barque qui n'apparaît plus jamais ensuite. Je crois que c'est ce que j'aime le plus chez ce réalisateur : son minimalisme (parfois un peu extrême, notamment dans le dernier plan du film qui dure quasiment vingt minutes) fait ressortir très intensément quelques petits nœuds expressifs : c'est le visage fixe de la femme qui pleure dans Vive l'amour, c'est le jeune homme devant la télévision dans Et là-bas quelle heure est-il ?, c'est la coexistence silencieuse du père et de son fils dans La rivière ; il ne se passe rien à proprement parler mais ça ne prend pas un caractère irritant. Dans ce film, on retrouve également le motif de la fuite d'eau (qui est ici un souvenir, "on ne la voit plus" dit la petite fille) de La rivière. On trouve également des scènes plus actives et toujours belles, comme le déchaînement du père sur la poupée. Le plan final est également très beau et mine de rien assez synthétique (malgré sa durée un peu excessive) : un espace d'émancipation virtuel est crée grâce par la lumière à travers la fenêtre, comme un oxymore synthétique des axes du film : la captivité et l'espace.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85242
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyMar 21 Juil 2020 - 18:30

Kiss me, stupid

Very Happy Very Happy Very Happy Smile+

Emeryck a écrit:
Billy Wilder : Kiss me, stupid        1964
Votre dernier film visionné - Page 13 4220466
Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
Même si l'on n'est pas au niveau des plus grande réussites de Wilder, j'ai trouvé ce film assez divertissant et parfois drôle dans ses retournements de situation. Le générique est en lui-même assez étonnant puisqu'il est incorporé au film et coupé en plusieurs morceaux. Ce qui m'a le plus plu dans ce film, c'est sans doute (un peu comme dans The apartment mais en beaucoup moins abouti et virtuose) le jeu d'interversions, qui ressemble parfois à un jeu de chaises musicales - il y a notamment une scène qui me semble assez éloquente de ce point de vue, c'est celle de la soirée assez arrosée où les deux hommes et Polly the Pistol sont assis dos à dos sur trois chaises et se déplacent à tour de rôle. Le rire provient alors du changement de polarité dans ces interversions et les quiproquos qui en résultent parfois, notamment la scène de la douche ou alors le dénouement final au bar mais aussi de l'absurde des situations - cf. la scène du livreur de lait et la bouteille de butter milk qui finit dans le piano. En plus de cela, la musique est assez agréable. C'est également un beau film (comique) sur la jalousie amoureuse.

A peu près pareil!
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10153
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyMar 21 Juil 2020 - 23:10

Gene Kelly & Stanley Donen : On the town        1949
Votre dernier film visionné - Page 13 On-the-town-movie-poster-1949-1020143800
Very Happy Very Happy Smile + /  Very Happy Very Happy Very Happy
J'ai été assez déçu par cette comédie musicale, ça semblait pourtant attrayant sur le papier : le duo Kelly/Donen aux manettes avait fait des étincelles dans Singin' in the rain, on ajoute en plus à ça une musique écrite par Bernstein, ça devrait être très très bien ; eh bien, en fait, pas du tout. Ce n'est pas non plus mauvais mais c'est assez fade : l'histoire n'a à peu près aucun intérêt, les scènes sont juxtaposées sans véritable progression dramatique - je sais bien que ce n'est pas central dans ce genre mais tout de même, il faut qu'il y ait quelque chose d'un minimum intéressant ! En plus, certaines scènes sont clairement racistes - cf. la scène avec les djembé où les gens sont déguisés en mode "héhé, trop drôle, on est des hommes primitifs". Bien sûr, il y a quelques belles séquences rythmées, notamment celle des claquettes, ou même celle d'ouverture - en fait, en général, les séquences chantées ne sont pas si mauvaises mais dès qu'il n'y a plus de chant (à part peut-être la séquence du musée de paléontologie, exceptée la scène raciste) ça devient vraiment inintéressant et globalement, c'est quand même du cabotinage incessant, quel dommage !
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11100
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyMar 21 Juil 2020 - 23:39

Oui, sur un thème de départ assez proche (les trois potes soldats qui débarquent à New York), Donen et Kelly réussiront six ans plus tard It's Always Fair Weather, un film autrement abouti, à la fois sur le plan thématique (les amitiés qui se défont avec le temps, la satire de la télé) et visuellement (ne serait-ce que ce long plan séquence de Gene Kelly en patins à roulettes à contre-courant de la foule...) - peut-être ma comédie musicale préférée.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85242
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyMer 22 Juil 2020 - 15:33

A Clockwork Orange

Very Happy Very Happy Very Happy Smile

Aliens vs Predator 2

Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10153
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyMer 22 Juil 2020 - 17:02

Paul Thomas Anderson : Inherent vice        2014
Votre dernier film visionné - Page 13 451545
Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Ce film peut paraître assez surprenant par sa place dans la filmographie d'Anderson : il suit deux films d'une grande rigidité formelle, complètement déterminés et clairs (There will be blood et The master) et prend le contre-pied de ce style et renoue avec les débuts de la filmographie du cinéaste : le film noir - abordé dans Hard eight, premier film du cinéaste - dont on voit quelques lieux à l'écran, et même quelques références discrètes à ceux qui ont renouvelé le genre avant lui, notamment le métier de saxophoniste sans doute tiré de Lost highway de Lynch. D'ailleurs, ce film fait un usage presque constant de la musique, chose très rare chez Anderson (à part dans Boogie nights). Ce qui est assez saisissant dans ce film, c'est l'espèce de toile complexe et sans cesse mouvante qu'il arrive à retranscrire à l'écran : il y a toute sorte d'individu porté à l'écran (du docteur qui mène une vie de détective privé, au néonazi, à la travailleuse du sexe, etc.) ce film rend compte d'un véritable état d'esprit des États-Unis à cette époque-là : profusion, peur du communisme, racisme toujours bien présent (KKK) mais la lutte noire américaine toujours présente, et surtout (c'est le plus visible) l'abondance de drogues en tout genre ; la fin du film laisse d'ailleurs présager un changement proche, comme si le film décrivait une dérive, un point-limite ; d'ailleurs, le statut des personnages semble assez curieux, ils semblent tous équidistants, aussi bien hiérarchiquement que dramatiquement, cela contribue grandement à cette ambiance brouillée. Le personnage de la narratrice est d'ailleurs bien vu dans cette optique : tantôt elle assure sa fonction de narratrice, tantôt elle accompagne un personnage ou un autre, se faisant subjectivité. J'ai toutefois trouvé le film un peu systématique dans son procédé (peut-être deux heures auraient été suffisantes) qui ne se renouvelle pas énormément au fil du film ; après Magnolia (que je n'aime pas beaucoup), c'est sans doute le film d'Anderson que j'aime le moins (il me reste à voir Phantom thread) même si dans l'absolu, je l'aime quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10153
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyMer 22 Juil 2020 - 23:23

Jerzy Skolimowski : Moonlighting        1982
Votre dernier film visionné - Page 13 Moonlighting_poster
Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
Décidément, Skolimowski a vraiment beaucoup de cordes à son arc : on est assez loin à la fois de Deep end et du Départ, il s'agit d'un film politico-social à cheval entre Loach (pour l'aspect social et l'aspect un peu britannique) et Kaurismäki (pour l'aspect un peu décalé et pince-sans-rire ; et le groupe d'ouvriers m'a d'ailleurs fait penser au groupe de Leningrad cowboys go America). Le film raconte l'histoire de quatre polonais en 1981 qui sont envoyés à Londres pour rénover la maison de leur patron ; l'un d'eux est le chef et leur cache ce qu'il se passe en Pologne (loi martiale, révoltes, émergence de Solidarność). Tout d'abord, dans ce film, la performance de Jeremy Irons est assez impressionnante, il porte presque tout le film sur ses épaules puisqu'il est pratiquement le seul personnage qu'on voit à l'écran et qui soit important ; il joue d'ailleurs très bien son rôle de petit-chef salaud mais pas trop. La photographie un peu terne et froide va d'ailleurs très bien au film et renforce l'aspect "mal du pays". La représentation du lien entre pouvoir et espace est d'ailleurs intéressante : d'abord, les ouvriers sont contraints de rester à la maison pour travailler presque toute la journée (au début, il y a la cabine téléphonique, mais les communications sont ensuite interrompues), puis il y a la rétention d'information progressive du chef ; en fait, il y a une véritable rétraction de l'espace dans ce film - et le seul moment où il se dilate à nouveau, il y a empêchement. Il y a également une exclusion dès le début qui se fait par le langage mais aussi par la suite, une sorte de méfiance de certains anglais - et d'ailleurs, Skolimowski fait un pied-de-nez à ces préjugés comme en témoigne la scène au début avec la grand-mère au supermarché. Ce que j'ai aimé dans ce film, c'est qu'il est très simple et ne paie pas de mine mais n'est pas simpliste : le personnage central est assez complexe : à la fois assez dur (et quelquefois pas très bien intentionné avec ses employés - notamment lorsqu'il change l'heure sur leurs montres pour les faire travailler plus) mais à la fois, il se démène et prend des risques pour les faire manger convenablement et semble tenir à eux ; cela apparaît comme si ce côté petit-chef apparaissait malgré lui.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85242
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyJeu 23 Juil 2020 - 16:58

10 Cloverfield lane

Very Happy Very Happy Very Happy +

Vertigo

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10153
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyJeu 23 Juil 2020 - 23:32

Dario Argento : Non ho sonno        2001
Votre dernier film visionné - Page 13 MV5BMWQxNDY3NDItZGZlOC00OWUwLWJiODktM2Q3YTg3MjIzN2IxL2ltYWdlL2ltYWdlXkEyXkFqcGdeQXVyMTYxNjkxOQ@@._V1_
Very Happy Very Happy + /  Very Happy Very Happy Smile
Après environ une décennie d'expérimentations peu fructueuses (j'aimerais beaucoup voir son remake du Fantôme de l'opéra, ça a l'air très drôle), Argento revient au giallo avec ce film de presque deux heures. L'esthétique est par contre loin de ses flamboiements des années 70-80, il y a bien sûr quelques meurtres un peu grandguinolesques (dont un avec un cor anglais, notamment) mais la photo est peu travaillée et assez lisse ; l'histoire est assez systématique, toujours liée à des troubles d'enfance (mais j'ai aimé la petite audace sur l'identité du meurtrier) et ce genre de trucs ; les dialogues, n'en parlons même pas : parfois, il y a quelques essais de blagues mais c'est vraiment gênant tant c'est mauvais. En plus, les acteurs ne sont pas géniaux, sauf von Sydow qui n'est pas mal (comment a-t-il été embarqué là-dedans ??) ; ce qui m'a été également assez pénible, c'est l'utilisation de la musique qui fait parfois penser à une mauvaise série télévisée... Par contre, il y a peut-être un autre point intéressant autour du personnage de vieux flic aux vieilles méthodes que l'on ramène sur une vieille affaire, cela semble être assez directement un écho de la démarche d'Argento pour ce film, c'est pas non plus extrêmement recherché mais c'est pas si mal. Mais bon... le film dure deux heures, quand même... on a alors bien le temps de s'ennuyer.


Dernière édition par Emeryck le Sam 25 Juil 2020 - 1:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85242
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyVen 24 Juil 2020 - 13:43

Body double

Very Happy Very Happy Very Happy Smile +

Dressed to kill

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10153
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptySam 25 Juil 2020 - 0:13

Xavier a écrit:
Body double

Very Happy Very Happy Very Happy Smile +

Dressed to kill

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Very Happy Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10153
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptySam 25 Juil 2020 - 1:07

Jean-Pascal Zadi & John Wax : Tout simplement noir        2020
Votre dernier film visionné - Page 13 2773827
Very Happy Very Happy Very Happy + /  Very Happy Very Happy Very Happy Smile
J'ai assez apprécié ce film notamment dans les interrogations qu'il mène sur la question de la communauté noire et de toutes les préjugés des blancs qui sont désamorcés ; c'est d'ailleurs pertinent puisque le film (produit par Gaumont) vise un public très large et peut informer de manière bienveillante - notamment à travers l'humour spontané de Zadi. La multiplicité de la communauté noire est d'ailleurs exposée à travers différentes personnes provenant de différents pays aux cultures (et subissant des oppressions) différentes. Il y a également des parties tout à fait étonnantes lorsque certaines personnes sont invitées, notamment Kassovitz dont on se fout (à juste titre) ouvertement de la gueule, je me demande comment ils ont fait pour qu'il accepte de tourner un truc pareil. Mais malgré cette multiplicité de la communauté noire française, il y a tout de même ce fil rouge de la marche contre le racisme qui témoigne de la possibilité d'une action commune. J'ai vu qu'on crachait assez sur ce film parce qu'il est grand public et on met l'accent nettement sur l'aspect comique comme stratégie de vente, mais en fait, c'est un film assez intelligent - et drôle par moments, tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85242
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptySam 25 Juil 2020 - 1:19

J'ai beaucoup aimé et je ne trouve pas que ce soit si grand public que ça, c'est un humour très particulier quand même pendant une bonne partie du film, c'est plus subtil que ça en a l'air.
Le détournement d'images historiques, pendant le générique de fin, est très très drôle. Smile

Emeryck a écrit:
Il y a également des parties tout à fait étonnantes lorsque certaines personnes sont invitées, notamment Kassovitz dont on se fout (à juste titre) ouvertement de la gueule, je me demande comment ils ont fait pour qu'il accepte de tourner un truc pareil.

Je ne vois pas du tout cette scène (qui m'a fait beaucoup rire, même si c'est un rire assez malaisant!) de cette façon, tu penses ce que tu veux de Kassovitz mais si tu penses qu'il est si idiot que ça je pense que tu te trompes.
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 3158
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptySam 25 Juil 2020 - 10:30

Todd Haynes
Loin du paradis

Sad
Votre dernier film visionné - Page 13 Loin-d10
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10153
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptySam 25 Juil 2020 - 10:40

Xavier a écrit:
J'ai beaucoup aimé et je ne trouve pas que ce soit si grand public que ça, c'est un humour très particulier quand même pendant une bonne partie du film, c'est plus subtil que ça en a l'air.
Le détournement d'images historiques, pendant le générique de fin, est très très drôle.  Smile

Emeryck a écrit:
Il y a également des parties tout à fait étonnantes lorsque certaines personnes sont invitées, notamment Kassovitz dont on se fout (à juste titre) ouvertement de la gueule, je me demande comment ils ont fait pour qu'il accepte de tourner un truc pareil.

Je ne vois pas du tout cette scène (qui m'a fait beaucoup rire, même si c'est un rire assez malaisant!) de cette façon, tu penses ce que tu veux de Kassovitz mais si tu penses qu'il est si idiot que ça je pense que tu te trompes.
Ah oui ? Pourtant, c'est vraiment le film pour lequel on fait beaucoup de publicité, qui a un ton ouvertement comique, etc. Je ne trouve pas que l'humour y soit si particulier : Zadi a quelque chose d'immédiatement drôle dans sa gestuelle (et aussi dans son autodérision) qui (je pense) touchera la majorité des gens ; mais oui, bien sûr, c'est plus subtil que ça en a l'air, c'est d'ailleurs ce que je dis au-dessus.
Oui, c'est sûr que c'est drôle (parce que ce qu'il fait dire à Kassovitz, il y a des gens qui le pensent vraiment alors que c'est profondément stupide) - et d'ailleurs, dans le même état d'esprit, il y a la scène avec Lucien Jean-Baptiste qui est du même ordre. Concernant Kassovitz, je ne pense pas qu'il est complètement idiot mais il a des propos sur les femmes assez discutables (il soutient Polanski et il a quand même dit que le couple libre, c'était ça le féminisme...), en plus, il se sent plus parce qu'il a tourné La haine (qui a été un film important, c'est vrai) alors que bien des choses ont été faites depuis - parfois plus légitimes - alors il faudrait qu'il passe à autre chose.  hehe
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10153
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptySam 25 Juil 2020 - 10:40

xoph a écrit:
Todd Haynes
Loin du paradis

Sad
Votre dernier film visionné - Page 13 Loin-d10
I love you
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85242
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptySam 25 Juil 2020 - 13:22

Emeryck a écrit:
Concernant Kassovitz, je ne pense pas qu'il est complètement idiot mais il a des propos sur les femmes assez discutables (il soutient Polanski et il a quand même dit que le couple libre, c'était ça le féminisme...), en plus, il se sent plus parce qu'il a tourné La haine (qui a été un film important, c'est vrai) alors que bien des choses ont été faites depuis - parfois plus légitimes - alors il faudrait qu'il passe à autre chose.  hehe

Mais lui aussi a fait d'autres choses, par exemple L'Ordre et la morale, qui est un très bon film.

Après, j'évite de juger les cinéastes (ou les musiciens) sur leurs propos.

Sinon, je ne pense pas que la scène soit là pour caricaturer Kassovitz lui-même, même s'il est censé jouer son propre rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10153
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptySam 25 Juil 2020 - 23:50

François Ozon : Sous le sable        2000
Votre dernier film visionné - Page 13 232_af
Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Ce film, c'est avant tout une grande performance de Charlotte Rampling, magistrale de composition dans ce rôle à cheval entre la mélancolie et la folie ; c'est également un film beau et sobre sur le deuil. Cette sobriété, je trouve que c'est vraiment ce qui fait marcher le film : la disparition de Jean se fait sans aucune grandiloquence, sans aucun tragique ; il y a également ces moments de mélancolie douce (cf. la très belle scène du supermarché sur Septembre de Barbara) alternés à des moments de déni délirant assez intense - il y a d'ailleurs des scènes où les deux coexistent. Ce film est très typique d'Ozon puisque tout est indéterminé : on ne sait pas ce qui est arrivé à Jean et cela va induire un brouillage fiction/réalité pour le spectateur autour du personnage de Marie - d'autant plus que les résultats sont incertains. Ce film nous offre également quelques plans absolument superbes, notamment l'arrivée du couple à la plage, un plan entre contre-plongée de Charlotte Rampling et bien sûr, le plan final, sans doute le plus beau de tous. D'ailleurs, l'utilisation (funeste) de la plage dans ce film préfigure un peu Le temps qui reste.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85242
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyDim 26 Juil 2020 - 4:01

Problemos

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10153
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyDim 26 Juil 2020 - 23:41

Morgan Simon : Compte tes blessures         2016
Votre dernier film visionné - Page 13 066695
Very Happy Very Happy Very Happy Smile + /  Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Il s'agit du film de fin d'étude du réalisateur, projet assez modeste : trois acteurs principaux, à peine une heure vingt de film et un scénario assez simple ou plutôt épuré. Le film illustre l'aspect conflictuel d'une relation père-fils ; cette illustration reposera principalement sur un traitement géographique ; la cartographie du film est celle d'un champ de bataille : du côté du fils, c'est la salle de concert ; du côté du père, c'est le marché et le no man's land, c'est l'appartement (qui admet lui-même une structure similaire définie par les deux chambres - lieu d'expression de l'individualité (et de l'intimité) par excellence). Au sein de ce no man's land se met en place dès les premières séquences une omniprésence du bris et de la chute régie selon un principe d'action/réaction (le fils renverse la casserole d'eau chaude en essayant de lire la correspondance amoureuse de son père, le père fait tomber un verre qu'il offre à sa copine (éloquent) dès l'arrivée du fils, le fils tire la nappe lors d'un dîner et fait tomber toute la vaisselle suite à une attaque de son père) et cela répond même à une sorte de principe de symétrie qui me semble également très présent dans le film : tout d'abord, la structure du trio permet cette symétrie ; ensuite, le mouvement extérieur de l'eau dans la casserole répond au mouvement intérieur du père dans la cuisine, la traction (centrifuge) de la nappe répond à l'attaque vers l'intérieur et on retrouve cet aspect dans d'autres séquences du film (la crevaison du vélo du fils et la difficulté à démarrer de la camionnette du père - leurs deux moyens de fuite). Je crois que ce qui frappe le plus, ce sont les symétries dans les relations physiques entre le père et le fils : la fuite, puis le père revient vers lui et le fils part mais ensuite, il revient pour l'accompagner au marché et son père lui demande de partir de la maison et à ce point de non-retour (élimination physique du conflit), le fils va répondre par une inversion des pôles spatiaux du film : le père en train de pleurer dans la chambre du fils et le fils avec la copine de son père dans la chambre de ce dernier. D'ailleurs, c'est une manière assez intéressante de traiter le classique trio amoureux (un peu étrange ici) car il interfère avec la rage du fils pour le père qui n'a jamais su lui dire qu'il l'aime mais les motivations ne seront jamais claires. Il y a également une extériorisation par le chant (growl) du fils dans son groupe de musique. Mais si ce film fonctionne si bien, c'est sans doute grâce à son trio vraiment exceptionnel d'acteurs, tous aussi bons les uns que les autres : Kevin Azaïs pour le fils, Monia Chokri pour la copine du père et Nathan Willcocks pour le père ; ils sont vraiment d'une spontanéité incroyable et le scénario est vraiment bien écrit ; je regrette juste que le film soit si court car les revirements intérieurs des personnages manquent parfois un peu de crédibilité, c'est dommage. C'est en tout cas une très belle découverte, Simon est sans aucun doute un réalisateur à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10153
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyLun 27 Juil 2020 - 18:02

Jacques Rivette : La belle noiseuse        1991
Votre dernier film visionné - Page 13 18928535
Very Happy Very Happy Very Happy Smile /  Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
Je dois dire que j'ai été un peu déçu par le film, je l'ai toutefois aimé mais peut-être pas autant que je l'imaginais. Bien sûr, ce film a beaucoup de qualités : tout d'abord, la façon de filmer (très sobre, quelques mouvements de caméra), la mise en scène et la forme globale. Le film est une adaptation (assez libre) du Chef d'oeuvre inconnu de Balzac ; le film est composé d'un quatuor de personnages scindé en deux duos (et deux autres personnages : la sœur de Nicolas et Porbus) : le vieux peintre Frenhofer (Michel Piccoli) dans sa vieille bâtisse (où son atelier trône sur les hauteurs) et sa femme et ancien modèle (Jane Birkin), le jeune peintre Nicolas (David Bursztein) et sa femme (Emmanuelle Béart) qui va devenir le temps du film le nouveau modèle de Frenhofer pour remettre sur le chevalet une toile commencée il y a plusieurs années déjà intitulée La belle noiseuse avec Birkin en tant que modèle ; s'ensuit alors une création presque en direct durant quatre heures - en fait, pas vraiment car la séquence d'exposition dure 45 minutes environ. Ce film m'a fait penser aux Communiants de Bergman où un pasteur est frappé par le doute autour de la foi ; bien sûr, c'est ici de la peinture qu'il s'agit (qui est un art différent de celui que Rivette a l'habitude de représenter - le théâtre - car il s'agit souvent d'un art continu : au théâtre, si ce n'est pas bon, on reprend la scène mais en peinture, on ajoute autour, on module, on supprime) et c'est Béart qui va l'aider à élucider ce doute. J'ai eu assez peur que le film fasse le portrait du génie incompris tyrannique sans réel recul mais il adopte en fait un certain recul puisque Frenhofer fait poser Béart nue dans beaucoup de positions contraignantes (la peinture flirte carrément avec la sculpture en étape préliminaire) mais le personnage de Béart a un caractère et existe vraiment autrement dans le film - il y a d'ailleurs des transferts successifs qui ont lieu dans le film, celui à la fin est particulièrement marquant. J'ai beaucoup aimé la fin du film (qui prend une liberté par rapport à la nouvelle) qui est malgré tout assez amusante, notamment par rapport au personnage de Porbus). Ce qui est assez étonnant dans ce film, c'est que malgré ses quatre heures et le fait qu'il ne se passe rien, il arrive à installer un suspens. Il y a également tout un propos autour du lien entre l'amour et la pratique de l'art qui répondent à une sorte de principe de vase communicants. Ce qui m'a déçu dans ce film, c'est le propos sur la peinture qui est assez banal : on sait que l'on ne sait rien, le peintre recherche la vérité, transcende les apparences, enfin voilà, rien de bien original, je trouve. Mais c'est tout de même un bon film !
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10153
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyLun 27 Juil 2020 - 23:47

Henri-Georges Clouzot : Le mystère Picasso        1956
Votre dernier film visionné - Page 13 20488005
Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Production vraiment à part dans la filmographie de Clouzot, ce film est un documentaire sur Picasso (sans blague...) mais réalisé d'une manière un peu atypique : il s'agit de plusieurs performances enregistrées où l'on peut voir Picasso dessiner ou peindre en transparence - je ne sais pas trop comment c'est fait, d'ailleurs. Cependant, il n'y a pas une volonté (qui serait bien sûr illusoire) de présenter une vérité absolue mais au contraire, dès les premières scènes, Clouzot présente Picasso un peu comme s'il présentait l'acrobate qui va exécuter son numéro (il parle d'ailleurs de risque) et son objectif qui est un peu de voir les étapes de ses créations. Il y a également quelques séquences plaisantes où l'on voit Clouzot avec son chef-opérateur en train de filmer et de dialoguer avec le peintre, en lui disant "bon, il reste vingt mètres de pellicule, il te reste tant de temps". En fait, Clouzot s'émancipe du genre du documentaire et arrive même à installer une composante de tension dans le film à travers l'arrivée imminente de la fin de la pellicule (il y a d'ailleurs un plan sur le défilement du compteur métrique qui me rappelle ces plans très techniques et tendus sur les pédales du camion dans la deuxième partie du Salaire de la peur). C'est en tout cas un objet assez drôle.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85242
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyMar 28 Juil 2020 - 5:20

Steak

Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 3158
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyMar 28 Juil 2020 - 12:07

Emeryck a écrit:
Henri-Georges Clouzot : Le mystère Picasso        1956
 ... une manière un peu atypique : il s'agit de plusieurs performances enregistrées où l'on peut voir Picasso dessiner ou peindre en transparence - je ne sais pas trop comment c'est fait, d'ailleurs.
coucou
On trouve souvent ces mêmes explications :
https://www.clouzot.org/le-mystere-picasso/
https://www.cineclubdecaen.com/realisat/clouzot/mysterepicasso.htm
& , tout à la fois plus fourni et le resituant par rapport à d'autres films de peintres au travail (Pollock/Hans Namuth, Picasso/Paul Haesaerts ...)
https://journals.openedition.org/gradhiva/2865
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10153
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyMar 28 Juil 2020 - 15:25

xoph a écrit:
Emeryck a écrit:
Henri-Georges Clouzot : Le mystère Picasso        1956
 ... une manière un peu atypique : il s'agit de plusieurs performances enregistrées où l'on peut voir Picasso dessiner ou peindre en transparence - je ne sais pas trop comment c'est fait, d'ailleurs.
coucou
On trouve souvent ces mêmes explications :
https://www.clouzot.org/le-mystere-picasso/
https://www.cineclubdecaen.com/realisat/clouzot/mysterepicasso.htm
& , tout à la fois plus fourni et le resituant par rapport à d'autres films de peintres au travail (Pollock/Hans Namuth, Picasso/Paul Haesaerts ...)
https://journals.openedition.org/gradhiva/2865
Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85242
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyMar 28 Juil 2020 - 20:10

Les Chaussons rouges

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy +
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10153
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyMer 29 Juil 2020 - 13:35

Elia Suleiman : It must be heaven        2019
Votre dernier film visionné - Page 13 0171397
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy +  I love you
Je l'ai revu pour le montrer à un ami, j'aime vraiment beaucoup l'humour mutique de ce réalisateur ; j'aimerais beaucoup découvrir ses autres films.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10153
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyMer 29 Juil 2020 - 17:00

Chantal Akerman : Les rendez-vous d'Anna        1978
Votre dernier film visionné - Page 13 Media
Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
Il y avait longtemps que je n'avais pas vu un film d'Akerman, le dernier en date étant La captive qui m'avait beaucoup marqué par la manière dont il rend compte de la dynamique structurelle du roman de Proust. Ce film est assez différent et lorgne plutôt entre Jeanne Dielmann et Toute une nuit : de l'un, on retrouve ce personnage féminin au cœur de l'histoire mais il n'est pas aliéné comme Jeanne et de l'autre, on retrouve le silence, le doute et l'éphémère des rencontres. Ce que j'ai aimé dans ce film, avant toute chose, c'est son aspect indéterminé : les personnages sont dessinés par quelques lignes, on ne sait pas tellement de choses d'eux, le film utilise également des lieux génériques (le train, la ville la nuit, l'hôtel, la gare) mais reliés par quelques motifs (notamment l'observation à la fenêtre). L'interprétation d'Aurore Clément, assez distanciée fonctionne parfaitement et sied totalement à ce personnage un peu spectral de femme cinéaste (on ne la voit jamais exercer sa profession) en itinérance, très effacée mais à la fois nécessaire à l'existence de l'image, à l'instar du/de la cinéaste. Je trouve aussi que ce film a beaucoup d'intensité dans ses monologues (ou dialogues de très loin) et ces belles scènes notamment la balade en voiture dans la ville la nuit ou alors cette superbe scène finale (la seule qui inscrive vraiment profondément Anna dans un rapport au temps) où Anna écoute son répondeur à l'hôtel - cela parachève d'ailleurs ce brouillage spatial puisqu'il s'agit d'une suite de monologues émis de lieux potentiellement très différents.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10153
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyJeu 30 Juil 2020 - 0:32

Stanley Kubrick : The shining        1980
Votre dernier film visionné - Page 13 The-shining-poster-720x1080
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Ce film constitue quand même un jalon assez nouveau dans la filmographie de Kubrick, même si on pourrait éventuellement le rapprocher à la fois de Lolita et de Orange mécanique ; en tout cas, le genre dans lequel il s'inscrit est inhabituel et disons-le assez méprisé des cinéastes légitimes - pas tous, il y a des Friedkin, des Cronenberg, des Caprenter mais pas sûr qu'ils soient légitimes à l'époque. Ce qui m'a frappé dans ce film, c'est le traitement spatial de l'intrigue notamment à travers l'opposition du père et son fils : le père cloîtré à sa table devant sa machine à écrire, qui boucle sans cesse (cf. la scène de découverte des feuilles par sa femme, seule séquence représentant concrètement son travail d'écrivain à l'écran) et qui ne parvient pas à se projeter (la seule séquence de projection révèle ses névroses et son manque d'alcool) ; son fils, au contraire est immédiatement très fertile (et devance même l'écrivain/metteur en scène). La famille quitte sa maison pour surveiller un hôtel immense, isolé en pleine montagne ; le parallèle entre les circonvolutions de l'hôtel (couloirs zigzaguant, nombreuses chambres, escaliers immenses, et puis à l'extérieur, il y a même un labyrinthe) et la représentation physique de l'esprit de l'écrivain semble assez évidente, et c'est sur ce plan que va prendre naissance un affrontement (dont il existe préalablement au film quelques traces notamment le père qui a déboîté l'épaule de son fils lors d'un accès de violence) : le fils va investir tout l'espace du dedans du père par ses embardées folles en tricycle - et c'est d'ailleurs le premier à investir cette sorte de boîte de Pandore qu'est la chambre 237 ; il va être alors question de regagner l'espace perdu - cf. la fameuse scène de la hache. La colorimétrie préfigure déjà beaucoup Eyes wide shut, je trouve, d'ailleurs et dans des significations parfois voisines  (le bleu, le rouge - surtout). J'ai bien/beaucoup aimé mais ce n'est toutefois pas mon Kubrick préféré (je lui préfère 2001 ou Eyes wide shut) et d'ailleurs, j'ai trouvé la fin vraiment décevante comparée à ce qui précède... En plus, le rôle de la mère (brillamment mené par Shelley Duvall qui n'a rien à envier à Nicholson lui aussi très bien) est vraiment écrit de façon nettement moins intéressante que les autres et assez sexiste en fait : elle a sa belle cuisine et elle fait tampon entre le père et le fils, c'est à peu près tout.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85242
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyJeu 30 Juil 2020 - 1:34

Je ne sais pas si tu as vu la version européenne (1h59) ou la version américaine (qui dure 25 minutes de plus), si tu en as l'occasion, regarde la version longue, elle enrichit un peu les personnages. (l'alcoolisme du père notamment, en fait pas mal d'éléments du livre gommés dans la version courte)
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6486
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyJeu 30 Juil 2020 - 9:41

Xavier a écrit:
Je ne sais pas si tu as vu la version européenne (1h59) ou la version américaine (qui dure 25 minutes de plus), si tu en as l'occasion, regarde la version longue, elle enrichit un peu les personnages. (l'alcoolisme du père notamment, en fait pas mal d'éléments du livre gommés dans la version courte)

La version européenne est a mon avis infiniment plus intéressante elle correspond plus aux intentions abstraite de Kubrick, qui se contrefichait un peu de la psychologie du roman de King (d’où sa réaction de rejet a l'égard du film). A mon avis c'est tant mieux, je n'aime pas beaucoup les clichés de King, et Kubrick a eut raison d'éviter les explications faciles pour proposer une genre "d’œuvre ouverte" ou chacun peu se projeter dans un labyrinthe d'interprétations variés, parfois contradictoire et dont aucune ne peut se prétendre définitive.
Et la pirouette finale est absolument formidable, ça confirme le surnaturel (si on veut) mais ça n'explique rien du coup toutes les questions restent ouvertes
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10153
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyJeu 30 Juil 2020 - 10:07

Xavier a écrit:
Je ne sais pas si tu as vu la version européenne (1h59) ou la version américaine (qui dure 25 minutes de plus), si tu en as l'occasion, regarde la version longue, elle enrichit un peu les personnages. (l'alcoolisme du père notamment, en fait pas mal d'éléments du livre gommés dans la version courte)
J'ai vu la version américaine ; quelles scènes sont supprimées dans la version européenne ?
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10153
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyJeu 30 Juil 2020 - 10:23

Ettore Scola : Brutti, sporchi e cattivi        1976
Votre dernier film visionné - Page 13 71T%2BtoC3OyL._AC_SY445_
Very Happy Very Happy Very Happy + /  Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Ce film vient juste après C'eravamo tanto amati dans la filmographie du réalisateur mais ne lui ressemble vraiment pas beaucoup : il est beaucoup plus dans l'hyperbole, dans le comique un peu gras et opulent (comme on peut le trouver dans La grande abbuffata de Ferreri). Le film se passe dans les bidonvilles de Rome où l'on suit une famille très nombreuse (on ne sait pas tellement s'il s'agit d'une seule famille) dans un bidonville dirigé par un patriarche borgne qui a touché une indemnité d'un million de lire et qui est sans cesse effrayé qu'un membre de sa famille lui vole son pactole. Malgré sa tonalité ouvertement triviale, le film montre quand même la vie dans les bidonvilles (le film devait initialement être un documentaire) et la diversité des personnages. Le patriarche va ensuite tromper sa femme avec une autre à qui il voudra bien payer tout sans toutefois lâcher le moindre sou pour sa famille - le fait qu'il soit borgne est ici bien vu, je trouve. J'ai aimé ce film car il y a quelques scènes amusantes et d'autres plus jouissives mais je n'y ai pas été non plus extrêmement sensible, ça n'a peut-être pas si bien vieilli.
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6486
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyJeu 30 Juil 2020 - 10:35

Emeryck a écrit:
Xavier a écrit:
Je ne sais pas si tu as vu la version européenne (1h59) ou la version américaine (qui dure 25 minutes de plus), si tu en as l'occasion, regarde la version longue, elle enrichit un peu les personnages. (l'alcoolisme du père notamment, en fait pas mal d'éléments du livre gommés dans la version courte)
J'ai vu la version américaine ; quelles scènes sont supprimées dans la version européenne ?

Bizarre en général on ne trouve que la version européenne, me souviens pas de tout mais déjà le rendez-vous avec la psychiatre saute complétement, il manque aussi une scène ou Danny regarde la télévision et parmi les "hallucinations" on ne voit pas les squelettes couvert de toile d'araignée façon film d'horreur gothique des années 60.

Il faut voir la version européenne (après ça ne change pas forcément en profondeur tout ce qui a dit du film, mais c'est plus mystérieux).
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10153
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyJeu 30 Juil 2020 - 11:54

Virgil Vernier : Orléans        2013
Votre dernier film visionné - Page 13 20522946
Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
J'avais découvert ce réalisateur en salle par son long-métrage Sophia Antipolis qui avait fortement piqué ma curiosité tant il mêlait une pâte extrêmement réaliste et une poésie un peu elliptique, parfois alimentée d'éléments assez incongrus (les plumes de paon), c'est un cinéma qui déroute assez rapidement. Orléans est un moyen-métrage d'environ 55 minutes dans lequel on trouve déjà la façon très crue (quasi documentaire) de filmer et surtout la composante topographique qui est centrale dans le cinéma de Vernier - le film s'ouvre sur le panneau d'entrée de la ville, sur des routes, différents quartiers socialement hétérogènes et même un plan de carte, au temps de Jeanne d'Arc et maintenant. Le film met en scène deux danseuses de club aux trajectoires opposées : l'une vient d'arriver et compte bien monter à Paris pour devenir danseuse de modern jazz, l'autre semble assez pessimiste, déjà bien établie dans le métier ; lors d'une promenade durant les fêtes johanniques, elles vont rencontrer la femme qui doit jouer Jeanne d'Arc, elles vont parler ensemble et s'y rendre. Vernier mêle donc (par la représentation dédoublée : la fête puis le film) deux temps différents qui sont dans l'imaginaire collectif très opposées tant Jeanne d'Arc est mystifiée et portée aux nues alors que danser dans un club, c'est très mal vu - le réalisateur montre d'ailleurs la démonstration de pouvoir lors des festivités. D'ailleurs, il ne traite pas les deux de manière opposées mais au contraire, il y a un lien très simple et immédiat entre les trois femmes, toutes trois dans le spectacle. C'est un moyen métrage assez réussi et parfois envoûtant par son aspect elliptique (qui semble aussi être une caractéristique générale du cinéma de Vernier) même si ça rend parfois un peu le propos cryptique - cela participe aussi peut-être à la dimension envoûtante. C'est vraiment un cinéaste à suivre.


Dernière édition par Emeryck le Jeu 30 Juil 2020 - 14:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85242
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyJeu 30 Juil 2020 - 14:14

Emeryck a écrit:
Xavier a écrit:
Je ne sais pas si tu as vu la version européenne (1h59) ou la version américaine (qui dure 25 minutes de plus), si tu en as l'occasion, regarde la version longue, elle enrichit un peu les personnages. (l'alcoolisme du père notamment, en fait pas mal d'éléments du livre gommés dans la version courte)
J'ai vu la version américaine ; quelles scènes sont supprimées dans la version européenne ?

La scène avec le docteur au début du film notamment, après je ne sais plus trop, je regarde souvent la version américaine.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10153
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyJeu 30 Juil 2020 - 14:29

François Ozon : Le refuge        2010
Votre dernier film visionné - Page 13 19215843
Very Happy Very Happy Very Happy +
J'ai l'impression que ce film est un peu en miroir de Le temps qui reste : la scène à la plage est ici sous le signe de la vie à venir (avec une apparition très rohmérienne de Marie Rivière), le film commence sur la mort de Melvil Poupaud d'une overdose d'héroïne et la vie prend immédiatement le pas (évidemment, il y a le deuil, tout de même) sur la mort de ce dernier à travers l'enfant qu'il a fait à Mousse (très bien interprétée par Isabelle Carré). Le film nous livre alors l'histoire d'une femme enceinte qui choisit de garder son enfant malgré les problèmes d'addiction et l'avis plutôt mitigé de sa famille ; de plus, elle semble particulièrement libre et indépendante - ce qui est vraiment rare comme représentation de la femme enceinte au cinéma, le personnage de Marie Rivière dit d'ailleurs "c'est rare de voir une femme enceinte sur la plage!". Cependant, je n'ai pas réussi à être complètement emballé par ce film (qui est tout de même plutôt bon) notamment parce que je trouve que le scénario est un peu court (le début et la fin sont très réussis mais entre les deux, il y a tout de même pas mal de longueurs).
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10153
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyJeu 30 Juil 2020 - 17:16

Elia Kazan : On the waterfront        1954
Votre dernier film visionné - Page 13 Ob_f8c2ed_sur-les-quais
Very Happy Very Happy Very Happy Smile
J'ai été un peu déçu par ce film, je m'attendais vraiment à un chef d'oeuvre, je l'ai bien aimé mais j'ai trouvé que la partie centrale était nettement moins saisissante que le reste - à cause (à mon avis) d'un scénario un peu trop léger ; par contre, les trente dernières minutes - à partir de l'irruption du personnage (superbement) joué par Brando chez sa copine - sont vraiment très belles et intenses. Le cadre est également assez inhabituel (les dockers) et traité sous un versant assez social, en tout cas, c'est le point de départ du film ; ça semble beaucoup moins fabriqué que A streetcar named Desire ; et surtout, le personnage de Brando bénéficie d'une écriture plus fouillée qui permet à celui-ci de déployer son talent de composition.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85242
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyJeu 30 Juil 2020 - 23:22

Parsifal a écrit:
Emeryck a écrit:
Xavier a écrit:
Je ne sais pas si tu as vu la version européenne (1h59) ou la version américaine (qui dure 25 minutes de plus), si tu en as l'occasion, regarde la version longue, elle enrichit un peu les personnages. (l'alcoolisme du père notamment, en fait pas mal d'éléments du livre gommés dans la version courte)
J'ai vu la version américaine ; quelles scènes sont supprimées dans la version européenne ?

Bizarre en général on ne trouve que la version européenne

Le Blu-ray américain est toutes zones. Et puis avec internet...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85242
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyVen 31 Juil 2020 - 13:42

Amour et turbulences

Very Happy Very Happy Very Happy

Carrie

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10153
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyVen 31 Juil 2020 - 19:32

René Clément : Plein soleil        1960
Votre dernier film visionné - Page 13 21006728_20130517115334245
Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
On fait souvent le parallèle entre ce film et La piscine de Jacques Deray car les deux films utilisent le tandem Ronet/Delon, le second tue le premier, il y a également une histoire de trio amoureux et les deux films se passent en été. Je n'avais vraiment pas été très convaincu par le premier qui avait une photographie assez fade et la façon de filmer n'était pas très élégante ; je trouve Plein soleil largement meilleur et notamment en terme de scénario (qui est issu d'un livre, en fait) : le scénario de Plein soleil joue vraiment sur le jeu d'équilibriste de Delon sur les identités, en mimant une quasi-ubiquité qui est parfois jouissive lorsqu'elle entre en conflit sous la forme du quiproquo. En plus, avec son visage assez atone, Delon fonctionne très bien dans ce rôle de manipulateur très froid. Ce qui est remarquable, c'est également le contraste entre cette froideur et la chaleur très sensible dans la caméra (omniprésence de la mer) ; d'ailleurs, Delon est même touché par un coup de soleil. En plus, ça me semble assez étonnant pour un film de 1960 !
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85242
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptySam 1 Aoû 2020 - 0:01

Case départ

Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10153
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptySam 1 Aoû 2020 - 0:09

Todd Haynes : Poison        1991
Votre dernier film visionné - Page 13 Poison-Haynes
Very Happy Very Happy Very Happy +
Il s'agit du premier long métrage du réalisateur, c'est à la fois assez référencé et étrange : dans ce film, trois histoires différentes utilisant un style différent se chevauchent de manière assez irrégulière ; ces histoires sont inspirées de plusieurs romans de Jean Genet. La première histoire ressemble à un faux documentaire autour d'un parricide dont l'auteur se serait défenestré puis se serait élevé dans les airs ; la deuxième histoire est une hybridation entre Frankenstein et Elephant man où un scientifique arrive à isoler "l'énergie sexuelle" sous forme liquide et l'avale par erreur en croyant boire son café, il est alors frappé par une sorte de lèpre, le style est une sorte de noir et blanc un peu crade à la Pi de Aronofsky ; la troisième histoire sonne beaucoup plus Genet et raconte une romance très homoérotique dans une prison entre un homme et un autre qu'il a vu se faire humilier auparavant, le style est ici beaucoup plus coloré dans le style de Nus masculins de Reichenbach. J'ai trouvé ce film assez intéressant, car les juxtapositions entre les différents récits sont assez dynamique et parfois pleines de sens notamment lorsqu'il s'agit de raccords sur des plans assez similaires (fleurs, yeux) ; les récits s'intègrent plutôt bien mutuellement mais je trouve que le premier est tout de même nettement moins intégré et intéressant : les deux derniers traitent tous deux d'une romance entre marginaux (ce n'est pas rare dans le cinéma indépendant américain des années 90). C'est agréable mais j'ai du mal à voir où le réalisateur veut en venir au-delà de mener une simple étude en confrontant les genres.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10153
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptySam 1 Aoû 2020 - 16:39

Bertrand Blier : Buffet froid        1979
Votre dernier film visionné - Page 13 20218674
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy +
Cela doit être le premier film de Blier pour lequel je suis convaincu de bout en bout, c'est même un grand film, je trouve. Tout d'abord, ce qui est assez remarquable, c'est la capacité de Blier a développer toute une histoire à partir d'un seul objet aussi quelconque qu'un couteau. Dans le film, on voit bien que le couteau est vraiment ce qui cerne le film : c'est lui qui ouvre le dialogue et qui fait également démarrer le film mais c'est (presque) celui qui clôt le film - puisqu'il y a le coup de pistolet final ; le couteau a également quelque chose d'axiomatique dans ce film puisqu'il s'agit comme dit ci-dessus du postulat du film et c'est toujours une valeur sûre (je pense à la scène où Blier essaie de tirer sur Depardieu mais que son pistolet est déchargé et que le second lui dit "Rien ne vaut l'arme blanche". Bien sûr, ce qui est jouissif aussi dans ce film, c'est qu'il prend le contre-pied total (enfin, presque, et c'est notamment pour cette raison qu'il est digne d'intérêt) du genre dans lequel il s'inscrit et saisit de manière essentielle les nervures du genre (les figures comme l'inspecteur et le tueur, l'importance de la vérité) et permet de le subvertir sans aucune lourdeur théorique : on a alors un trio constitué d'un manique du couteau qui se pense coupable d'un meurtre, un inspecteur de police qui tue malgré lui ou qui tue ce qui lui passe sous la main et enfin, un tueur un peu quelconque - qui a d'ailleurs tué la femme du premier. Les dialogues sont constamment très enlevés et vraiment amusants (avec quelques fulgurances, notamment la scène dans la plaine où un gars veut tuer Depardieu) ; les acteurs sont excellents : Depardieu, Blier, Serrault, Carmet. C'est également un film qui s'inscrit profondément dans son époque notamment puisqu'il montre les tous premiers instants du quartier de la Défense (et d'ailleurs, ses tours immenses sont un enjeu essentiel de la topographie du film et de son canevas expressif). La seconde partie à la campagne profondément isolée contraste avec la première ; j'ai beaucoup aimé l'emploi de la barque qui me semble plein de sens : d'une part pour des raisons très liées à Blier lui-même qui jette son père à l'eau (sachant qu'il ne sait vraiment pas nager, ce n'est pas juste dans le film) et d'autre part pour le revirement de situation final totalement inattendu ; et puis les plans sont tout de même assez beaux. Une très belle découverte pour ma part, c'est à voir !
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31497
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptySam 1 Aoû 2020 - 17:55

Je ne sais pas nager !

Fallait pas nous le dire ça ! hehe

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85242
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptySam 1 Aoû 2020 - 19:35

Paris, Texas

Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85242
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyDim 2 Aoû 2020 - 2:26

Je sais rien mais je dirai tout

Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Votre dernier film visionné
Revenir en haut 
Page 13 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: