Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-10%
Le deal à ne pas rater :
Console Nintendo Game & Watch: Super Mario Bros en promo
44.95 € 49.99 €
Voir le deal

 

 Votre dernier film visionné

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15 ... 18 ... 22  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85628
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyDim 2 Aoû 2020 - 5:41

Melancholia

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy +
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10363
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyDim 2 Aoû 2020 - 17:24

Xavier a écrit:
Paris, Texas

Very Happy Very Happy Very Happy Smile
I love you
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10363
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyDim 2 Aoû 2020 - 18:07

Jean Rollin : La rose de fer        1973
Votre dernier film visionné - Page 14 La_Rose_de_fer
Very Happy Very Happy Very Happy +
Il s'agit sans doute du meilleur film de Rollin que j'ai vu avec Lèvres de sang, il est assez différent des autres, en fait. Ce film est inspiré à la fois par le poète Tristan Corbière et par le poète Charles Baudelaire - Corbière est d'ailleurs une influence capitale pour Rollin - l'ambiance sera alors très romantique-un-peu-torturé. Le film est très simple puisqu'il ne se déroule quasiment qu'en un lieu (le bal initial n'est qu'une amorce pour installer le lit du film à travers la diction du poème) : un cimetière abandonné. Rollin va alors parler d'une histoire d'amour fou et immédiat en jouant beaucoup sur le dualisme vie/mort de plusieurs façons. Tout d'abord, le titre bien sûr : la rose de fer est un élément important puisqu'elle est présentée pour la première fois sur la plage de Pourville-lès-Dieppe qui constitue une sorte de lien géographique entre tous les films de Jean Rollin, souvent présentée au début ou à la fin ; la rose de fer sera également utilisée pour fermer à chaque fois ; elle résume d'ailleurs cette dualité eros/thanatos puisque c'est une rose non-organique, dévitalisée. Cette dualité se retrouve également dans l'emploi même du cimetière. Il y a aussi une séquence que j'aime beaucoup, c'est une sorte de délire du personnage féminin où les images du cimetière et de Pourville-lès-Dieppe se mêlent, si bien qu'on aperçoit d'immenses croix sur la plage. C'est une exploration thématique assez commune mais tout à fait réussie, il y a en plus des séquences vraiment belles avec même des beaux mouvements de caméra (alors que Rollin utilise ordinairement des caméras assez statiques) et le minimalisme du scénario fait que Rollin ne se perd pas dans des circonvolutions dangereuses et va à l'essentiel ; belle découverte, donc.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10363
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyDim 2 Aoû 2020 - 19:05

Sidney Lumet : Fail-safe        1964
Votre dernier film visionné - Page 14 MV5BNjcyZjA1NzktYmNmYy00M2UwLWFmNTktNzRmNjNiZWUyZGI1XkEyXkFqcGdeQXVyMDI2NDg0NQ@@._V1_
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Encore une très belle trouvaille dans la filmographie de Lumet, qui n'est pas si éloigné que ça de 12 angry men : huis-clos très dépouillé en noir et blanc. La scène d'ouverture est au prime abord assez étonnante : une sorte de cauchemar de tauromachie - d'ailleurs, le noir et blanc aux contrastes assez extrêmes rend très bien cette ambiance hallucinée - qui annonce ce qui va venir. Ce film parle de la guerre froide (eh oui, comme Dr. Strangelove sorti la même année - d'ailleurs, Kurbick n'a pas hésité à attaquer Lumet pour plagiat...) et plus globalement la question de la capacité destructrice de l'homme. Plus le film avance et plus il prend un caractère implacable, augmentant la tension graduellement avec seulement deux ou trois lieux différents. Il faudrait que je revoie ce film en étant pleinement réveillé pour le saisir pleinement, c'est vraiment un grand film.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10363
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyDim 2 Aoû 2020 - 23:16

Éric Toledano & Olivier Nakache : Le sens de la fête        2017
Votre dernier film visionné - Page 14 570288
Very Happy Very Happy + /  Very Happy Very Happy Smile
Je m'attendais un peu à quelque chose pour ce film, dont on m'avait plutôt parlé en bien ; pourtant, j'ai eu l'impression de ressentir un peu le même agacement (parfois et en moins intense) que face à Place publique d'Agnès Jaoui. Ce film est vraiment fait à la manière d'une sorte de mosaïque mécanique : il y a un personnage principal qui sert d'axe central (joué par Bacri) et autour se trouvent plein de types en grand nombre de telle sorte que chacun(e) d'eux/elles soit essentiel(le) au bon fonctionnement de la chose ; ça pourrait amener quelque chose d'intéressant mais je trouve que c'est le plus gros défaut du film : les personnages sont extrêmement univoques et n'ont à peu près qu'un trait de caractère : le photographe fanatique de l'argentique, son stagiaire discipliné, le magicien foireux, le DJ un peu stupide, le gars qui corrige systématiquement les gens sur les mêmes choses, les vieux qui ne savent pas se servir de leur téléphone portable ni de leur ordinateur ; et ce qui pourrait servir le comique de répétition n'a fait que m'agacer. Pourtant, il y a des acteurs que j'apprécie beaucoup notamment Vincent Macaigne et William Lebghil mais malgré quelques répliques drôles et bien senties, ça ne suffit pas à sauver le film.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85628
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyLun 3 Aoû 2020 - 3:42

Ah oui, moi j'avais bien aimé, j'avais trouvé ça drôle avec des dialogues qui faisaient mouche.


Sisters

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10363
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyLun 3 Aoû 2020 - 11:46

Céline Sciamma : Tomboy        2011
Votre dernier film visionné - Page 14 19697284
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Avant toute chose, ce film est d'une grande intelligence et je n'ai encore jamais vu de film aborder ce sujet, cela en fait déjà un film important. Tomboy est un terme qui désigne une fille qui s'habille comme un garçon et aime des activités traditionnellement associées aux garçons, un "garçon manqué" comme on dirait en français ; cette terminologie est d'ailleurs encore plus nauséabonde comme si une telle personne essayait de devenir un garçon mais ne pouvait y arriver en raison de son sexe de naissance, qui apparaît alors comme quelque chose de déterminé pour toujours ; ce film parle admirablement de cette question du genre en confrontant deux générations. Dans le film, on suit une fille qui s'identifie au genre masculin. Ce qui est déjà remarquable, c'est qu'il n'y a pas de justification à ce choix - alors quelqu'un n'aurait jamais l'idée de demander à quelqu'un pourquoi il est cisgenre. Le film montre également que le triomphe du cisgenrisme est quelque chose de culturel (et institutionnel, bien sûr puisque tous les papiers s'ouvrent la plupart du temps sur les cases M. ou Mme.) notamment lorsque la mère de Laure/Mickaël découvre ce qu'il se passe, elle lui demande pourquoi iel fait ça et à un moment, iel tape un garçon qui a poussé sa petite sœur et s'excuse la première fois sur la demande de sa mère ; ensuite, sa mère lui demande "Pourquoi tu as fait ça ??" (et par le contexte, on pense à son acte de défense et en fait, elle parle du fait qu'iel s'habille comme un garçon), elle lui impose ensuite le port d'une robe et tient à ce qu'iel aille s'excuser à nouveau dans cette tenue et dise à la fille dont iel était amoureux/se que son sexe est féminin ; on voit que la mère n'est pas tant mue par une conviction personnelle que par la convention tacite du cisgenrisme. D'ailleurs, cet aspect arbitraire contraste avec la spontanéité des enfants lorsqu'ils sont entre eux : la fille qui va devenir l'amoureuse de Mickaël/Laure ne se pose au début pas tant la question du genre de Mickaël/Laure ; et sa petite soeur accepte sans lui demander la moindre justification et sans le/la juger - la scène du baiser sous pression témoigne d'ailleurs à nouveau de cet aspect arbitraire et même parfois hostile (à l'égard des sexualités queer et particulièrement à l'égard du transgenrisme que l'on emprisonne (alors qu'il est plus vaste) parfois sous le terme travestissement comme s'il s'agissait de trahir une vérité profonde)) puisque le garçon frappé par Mickaël/Laure dit à son amoureuse "tu embrasses une fille, c'est dégueulasse, hein ?" après un moment d'hésitation troublée elle confirme. Ce film est également très original puisque ordinairement, le questionnement sur la sexualité (sa représentation au cinéma) intervient  durant l'adolescence (cf. la filmographie de Larry Clark) alors qu'ici, Mickaël/Laure se pose déjà des questions sur son genre : c'est un peu différent car le langage est différent mais il y a énormément de séquences présentant son corps (ces scènes de regard ou de miroir sont capitales chez Sciamma, notamment l'une de celles qui ouvre presque la filmographie de la réalisatrice où Adèle Haënel s'apprête devant un miroir à trois faces, comme une réminiscence de la femme fatale) et il y a notamment la séquence où iel est invité(e) à la piscine et se confectionne un pénis en pâte à modeler - on a également le témoignage du rejet social du transgenrisme. Ce film est également un film touchant et très immédiat sur l'enfance, la direction d'acteurs est maîtrisée. C'est en tout cas pour moi un film absolument remarquable, très sobre et remarquablement intelligent, je le répète.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85628
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyLun 3 Aoû 2020 - 14:33

Breaking the waves

Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10363
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyLun 3 Aoû 2020 - 16:54

Paul Thomas Anderson : Phantom thread        2017
Votre dernier film visionné - Page 14 3149649
Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
Pour la seconde fois, on retrouve (pour notre plus grand bonheur) Daniel Day-Lewis devant la caméra d'Anderson dont le caractère du personnage n'est d'ailleurs pas si éloigné de son personnage de There will be blood : il joue ici un couturier très froid et assez agaçant par son aspect tyrannique qui a une composante œdipienne assez développée puisqu'il est hanté par la mort de sa mère - il l'inscrit en secret dans les coutures des robes qu'il confectionne ; il dit d'ailleurs à la femme qu'il rencontre qu'on peut cacher toutes sortes de choses en les cousant sur un vêtement. Il a été difficile pour moi de ne pas penser à Saint Laurent de Bonello et par-là même d'être un peu déçu. Au fond, Anderson n'a pas envie de parler de mode mais plutôt de montrer l'évolution progressive d'une figure qui semblait immuable ; je pense que le choix du milieu de la couture est cependant intéressant puisque c'est le couturier qui habille les gens (c'est une forme de contrainte) mais à la fois, la personne reste assez libre et cette duplicité se retrouve dans le film à travers cette querelle entre le couturier et Alma ; d'ailleurs, lors de leur première soirée ensemble, il prend toutes ses mesures, ça en dit long sur le personnage. En fait, Alma est la seule figure qui va contre lui (de manière assez cocasse et piquante, d'ailleurs) - heureusement car les autres sont un peu en mode "il est dur mais bon... c'est un génie" - et même pas complètement (cf. ses aspirations finales). La mise en scène est par contre vraiment remarquables, aussi bien en terme de lumières que de cadres, vraiment très bien. J'ai globalement bien aimé le film mais le scénario est un peu bancal et certaines choses semblent parfois un peu sorties de nulle part.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85628
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyLun 3 Aoû 2020 - 20:28

Wrong

Very Happy Very Happy Very Happy Smile

Je trouve génial qu'on donne à un réalisateur les moyens de faire des choses aussi absurdes.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10363
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyLun 3 Aoû 2020 - 23:36

Billy Wilder : The fortune cookie        1966
Votre dernier film visionné - Page 14 51WDnmcKGSL._AC_
Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
Ce film est un peu particulier dans sa structure : il est composé de seize petites saynètes qui forment un tout continu. J'ai trouvé que ça marchait et que ça insufflait une dynamique effrénée au récit qui tire sur tout ce qui bouge, tout y passe : les avocats, les médecins, les compagnies d'assurance, les racistes ; malheureusement, il y a une petite partie misogyne (ou peut-être simplement essentialiste, difficile de savoir dans cette rafale généralisée). Les dialogues sont vraiment écrits de façon admirable, et l'idée de la mise en abîme par la compagnie d'assurance est une idée fertile, notamment avec la scène juste avant la fin, totalement délirante et extrêmement drôle. Ce n'est sans doute pas au niveau des plus grandes réussites de Wilder mais c'est tout de même vraiment bien.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85628
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyMar 4 Aoû 2020 - 1:27

Selfie

Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6541
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyMar 4 Aoû 2020 - 12:15

Emeryck a écrit:
Billy Wilder : The fortune cookie        1966
Votre dernier film visionné - Page 14 51WDnmcKGSL._AC_
Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
Ce film est un peu particulier dans sa structure : il est composé de seize petites saynètes qui forment un tout continu. J'ai trouvé que ça marchait et que ça insufflait une dynamique effrénée au récit qui tire sur tout ce qui bouge, tout y passe : les avocats, les médecins, les compagnies d'assurance, les racistes ; malheureusement, il y a une petite partie misogyne (ou peut-être simplement essentialiste, difficile de savoir dans cette rafale généralisée). Les dialogues sont vraiment écrits de façon admirable, et l'idée de la mise en abîme par la compagnie d'assurance est une idée fertile, notamment avec la scène juste avant la fin, totalement délirante et extrêmement drôle. Ce n'est sans doute pas au niveau des plus grandes réussites de Wilder mais c'est tout de même vraiment bien.

Ah moi je le range aisément parmi ses meilleurs films, peut être pas au même niveau que Sunset Boulevard, Some Like it Hot ou The Appartment, mais pas loin derrière, mais c'est aussi parce que c'est un film que j'ai vu assez jeune et que j'adore pratiquement tout les Wilder avec Jack Lemon. En tout cas je trouve tout très drôle dans ce film et puis comme tu le dit c'est un jeu de massacre généralisé !
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10363
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyMar 4 Aoû 2020 - 13:16

Parsifal a écrit:
Emeryck a écrit:
Billy Wilder : The fortune cookie        1966
Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
Ce film est un peu particulier dans sa structure : il est composé de seize petites saynètes qui forment un tout continu. J'ai trouvé que ça marchait et que ça insufflait une dynamique effrénée au récit qui tire sur tout ce qui bouge, tout y passe : les avocats, les médecins, les compagnies d'assurance, les racistes ; malheureusement, il y a une petite partie misogyne (ou peut-être simplement essentialiste, difficile de savoir dans cette rafale généralisée). Les dialogues sont vraiment écrits de façon admirable, et l'idée de la mise en abîme par la compagnie d'assurance est une idée fertile, notamment avec la scène juste avant la fin, totalement délirante et extrêmement drôle. Ce n'est sans doute pas au niveau des plus grandes réussites de Wilder mais c'est tout de même vraiment bien.

Ah moi je le range aisément parmi ses meilleurs films, peut être pas au même niveau que Sunset Boulevard, Some Like it Hot ou The Appartment, mais pas loin derrière, mais c'est aussi parce que c'est un film que j'ai vu assez jeune et que j'adore pratiquement tout les Wilder avec Jack Lemon. En tout cas je trouve tout très drôle dans ce film et puis comme tu le dit c'est un jeu de massacre généralisé !
Oui, j'ai vu que tu étais un fanatique de Jack Lemmonhehe
Moi, je le mets à peu près (peut-être un peu plus haut, tout de même) que Kiss me, stupid mais en-deçà de Double indemnity ou Ace in the hole.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85628
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyMar 4 Aoû 2020 - 14:51

Combien tu m'aimes

Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10363
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyMar 4 Aoû 2020 - 16:37

Bertrand Bonello : L'Apollonide, souvenirs de la maison close        2011
Votre dernier film visionné - Page 14 Ac9dcb6fbd1ea2f03a3e6d96cff121ca
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Bien avant la confrontation des deux films autour d'Yves Saint-Laurent (celui de Lespert et celui de Bonello), le second n'avait déjà pas grand-chose à faire de la réalité des faits, au profit d'une réalité affective. Comme l'indique le titre, il ne s'agit que de "souvenirs" et c'est extrêmement sensible : dès les premiers plans, les lumières un peu jaunes, les costume très chargés nous plongent d'emblée dans cette lente fin du dix-neuvième siècle. J'ai vraiment adoré la façon dont Bonello rend cette dynamique du ralenti lassé qui est accentuée par le huis-clos quasi continuel (la scène en extérieur étant à ce titre presque une échappée fantasmée, sur-réelle à la manière de la course des jeunes filles aux voiles blancs dans les immenses couloirs du palais de L'arche russe de Sokourov) qui donne l'impression de retenue (volontaire) du temps, comme s'il s'agissait d'une longue nuit. Cette retenue du temps est d'ailleurs une démarche généralisée : les clients essaient tous les fantasmes les plus curieux (bain au champagne, jeux de lames et d'autres seulement évoqués) et peinent à rentrer chez eux - l'un d'eux le dit explicitement - et cherchent parfois un ailleurs (l'un d'eux demande à une fille de s'habiller en geisha et de parler japonais). Cette dynamique du ralenti traduit la fin d'un monde : l'avenir des filles, la fermeture de l'Apollonide qui plane durant l'intégralité du film. Ce qui est étonnant dans ce film, également, c'est que l'accent est particulièrement mis sur les filles (qui sont aussi bien filmées nues que habillées) : il n'y a que deux ou trois rôles masculins contre entre dix et quinze rôles féminins ; le seul point véritablement historique (au sens factuel) de ce film (et pas des moindres), c'est une étude anthropologique qui prétend montrer que la taille de la tête des prostitué(e)s et des criminel(le)s est inférieure à la normale, ça en dit long sur la vision de ce sujet à l'époque - le personnage de Hafsia Herzi le lit d'ailleurs dans le film, recommandé par un de ses clients... Il y a également quelques scènes remarquables de moments de connivence entre les filles, et certains sont particulièrement amusants notamment lorsqu'elles échangent sur leurs journées ; et surtout, elles ont une dynamique profondément active, ce qui me semble assez rare comme représentation de la prostitution au cinéma. Il y a également un usage croissant des masques (sans gestes-barrière, hélas) comme si l'on s'approchait de plus en plus de la fin et que la dynamique du film tendait de plus en plus vers la dé-réalisation, sans toutefois ne jamais l'atteindre. J'ai aussi beaucoup aimé l'idée du sourire tragique (citation de The man who laughs de Leni qui traduit cette dynamique de rapprochement de la fin - un peu comme un naufrage. La scène de fin est vraiment étonnante et particulièrement audacieuse, comme s'il s'agissait d'éteindre immédiatement l'image sculptée durant le reste du film.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85628
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyMar 4 Aoû 2020 - 16:42

En tout cas merci pour tes critiques détaillées Emeryck, j'aimerais avoir la motivation pour faire la même chose, mais ça permet vraiment de trouver des idées de choses à regarder. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10363
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyMar 4 Aoû 2020 - 17:51

Xavier a écrit:
En tout cas merci pour tes critiques détaillées Emeryck, j'aimerais avoir la motivation pour faire la même chose, mais ça permet vraiment de trouver des idées de choses à regarder. Smile
En fait, je le fais surtout pour ne pas oublier les films  hehe (enfin, certains ne seraient pas oubliés, bien sûr mais les moins marquants passeraient à la trappe) mais si ça peut faire découvrir des choses aux gens, c'est vraiment super !  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10363
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyMar 4 Aoû 2020 - 23:07

Denis Villeneuve : Polytechnique        2009
Votre dernier film visionné - Page 14 Polytechnique
Very Happy Very Happy Smile
Je n'avais déjà pas beaucoup apprécié Elephant de Gus van Sant qui parlait d'un sujet semblable (ici, il est question de la fusillade à l'école polytechnique de Montréal et non pas à l'université de Columbine) et les parallèles sont d'ailleurs nombreux au-delà du sujet à proprement parler : choix d'un lieu d'étude, mise en exergue de l'errance des personnages, et il y a même quelques plans de nature ensoleillée qui rappellent énormément Elephant. Après, il y a le problème plus lié à la réalisation de Villeneuve elle-même, à savoir le manque de subtilité répété : on a le droit à un plan très insistant sur Guernica de Picasso pour la violence meurtrière, on a le droit à des tartines bien explicites sur l'entropie lors d'un cours de thermodynamique (à savoir que l'entropie - sorte de mesure du désordre - ne cesse d'augmenter) et on a aussi le droit à la fin (cerise sur le gâteau) à une lettre bien niaise et qui ne dit que des banalités ; ç'a été vraiment irritant pour moi. Le film propose cependant quelques idées intéressantes notamment dans son montage qui offre une narration aux temporalités mélangées (et pas toujours très bien menées) et la sobriété de la mise en scène est plutôt agréable. Il y a également un (très mince) propos sur le féminisme (en fait, le tireur a agit spécialement contre des femmes et déclare "haïr les féministes"), il y a notamment une scène où quelques clichés sur des "professions masculines" sont exposées mais c'est vraiment très mince. On retrouve déjà les thèmes de la culpabilité et de la violence que l'on retrouvera l'année suivante dans Incendies. Les acteurs/trices sont plutôt convaincant(e)s mais ça ne suffit pas à sauver les meubles : ça reste un film plutôt mauvais pour lequel je ne comprends pas tellement l'engouement qui semble assez général.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85628
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyMer 5 Aoû 2020 - 1:06

Wrong cops

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Funny games US

Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85628
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyMer 5 Aoû 2020 - 12:43

At close range

Very Happy Very Happy Very Happy +
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10363
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyMer 5 Aoû 2020 - 17:24

Ari Aster : Hereditary        2018
Votre dernier film visionné - Page 14 120552670
Very Happy Very Happy Very Happy Smile
On trouve déjà plusieurs thèmes qui seront importants dans Midsommar : la famille et (hélas) le culte. La trame du film est plutôt simple : après la mort de la grand-mère, une famille est en proie à des phénomènes étranges. Il y a plusieurs idées remarquables dans ce film : déjà, la transmission un peu diffuse de l'étrangeté dans la famille permet une ambiance un peu incertaine, c'est-à-dire qu'aucun personnage n'est privilégié ; j'ai également beaucoup aimé l'idée que la mère fasse des reproductions de certaines scènes en maquette (celle de l'accident, notamment) qui, avec les dessins de la petite fille, disent quelque chose sur la rationalisation de nos peurs par la prise de contrôle et l'appropriation qui est un mécanisme central dans ce genre de cinéma. Cette idée des maquettes amène également un leitmotiv spatial constant dans ce film qui concerne le manque d'espace : les gorges prises d'un peu tout les personnages, la tête contre le poteau, la cabane finale, la sortie de la tombe. La photographie est à l'image du film : sobre mais efficace. J'ai par contre été vraiment déconcerté et déçu par la fin qui amoncelle en un temps record des clichés du film d'horreur autour du mal et puis ça me semble ne pas être du tout dans la logique un peu indiscernable qui régit le reste du film : cette fin est au contraire extrêmement littérale et explicite, c'est vraiment dommage !
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10363
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyMer 5 Aoû 2020 - 23:34

Mia Hansen-Løve : Le père de mes enfants        2009
Votre dernier film visionné - Page 14 19210962
Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Il s'agit du deuxième long-métrage de la réalisatrice, juste après Tout est pardonné dont je n'avais pas raffolé. Ce film est une adaptation de la vie du producteur Humbert Balsan qui a produit des réalisateurs comme Elia Suleiman, Youssef Chahine ou Claire Denis ; il s'est suicidé en 2005 alors que sa société de production croulait sous les dettes. Comme souvent chez Hansen-Løve, il s'agit de suivre des devenirs après un événement marquant (la rupture dans Un amour de jeunesse, qui est adjointe à la mort de la mère dans L'avenir, le retour du père dans Tout est pardonné). Le rôle du père est ici tenu par Louis-Do de Lencquesaing (son jeu est vraiment irritant donc convient plutôt au personnage mais dès qu'il s'agit de faire de la composition... ; sa fille Alice qui joue l'aînée est sans doute celle qui tire le plus son épingle du jeu dans la distribution, elle est très touchante), producteur constamment surchargé, complètement immergé dans sa société de production, il semble complètement retiré de la vie matérielle (il s'endette de plus en plus, il ne sait même plus qu'il n'a plus de points sur son permis, etc.) et durant les scènes de familles (très bien filmées, très spontanées), il n'a pas l'air investi dans sa vie de famille non plus. On réalise durant le film qu'il est quand même un peu dans la repentance (ou l'était, en tout cas) car il a donné le nom de son fils (qu'il ne voit plus) à sa société de production ; d'ailleurs, cela donne une unité au film puisque cela fait de sa société de production un de ses enfants indirectement - d'ailleurs, une des filles lorsque l'on parle de ce qui constituera la mémoire de son père fait remarquer qu'il n'y a pas que les films qu'il a produits. Le film est intéressant car il nous montre un versant du cinéma qui est assez peu montré en général - celui de la production. La multiplicité des devenirs (propre à ce film car dans les autres film de sa filmographie, il s'agit en général d'un personnage seul) apporte une diversité intéressante (malgré une dominante positive) mais j'ai trouvé que le film manquait tout de même un peu de matière, il y a de bonnes choses esquissées mais parfois abandonnées en cours de route ; heureusement, les films suivants (Un amour de jeunesse et L'avenir surtout - je vais voir Eden bientôt) sont de (très) haute tenue.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85628
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyJeu 6 Aoû 2020 - 4:05

Basic instinct

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85628
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyVen 7 Aoû 2020 - 4:46

Passion

Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10363
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyVen 7 Aoû 2020 - 11:45

Arielle Dombasle : Alien crystal palace        2018
Votre dernier film visionné - Page 14 1776407
Very Happy Smile I love you drink colors drunken
Ce qui est drôle avec ce film, c'est qu'il a dû avoir un budget assez confortable (il a en tout cas eu beaucoup de producteurs) mais il trouve quand même le moyen de donner dans le cheap et dans le raté - notamment la post-synchronisation qui est totalement à la ramasse, c'est particulièrement manifeste lorsque les personnages parlent. On pourrait bien sûr dire qu'il s'agit d'un nanar mais ça me semble assez peu dans l'esprit du nanar habituel : d'une part, tout est complètement assumé et plutôt intentionnel (c'est aussi ce qui est séduisant dans ce film) et d'autre part, contrairement à beaucoup de nanars, ce n'est pas le manque visible de budget qui a limité la germination du film - comme c'est le cas chez Jean Rollin, par exemple. Ce qui est génial dans ce film, c'est qu'il n'y a pas un personnage normal : entre Jean-Pierre Léaud en dieu égyptien, Nicolas Ker totalement incompréhensible (c'est un des deux personnages principaux, pourtant), Dombasle en réalisatrice perchée (ah bah si, c'est normal, ça, en fait). Il y a également des invités totalement inattendus comme... Christian Louboutin. Le scénario est globalement compréhensible (enfin, le fil rouge du film, quoi) mais l'enchaînement des scènes n'a parfois aucun sens. Esthétiquement, bah c'est très kitsch quoi : on a des plans (courts) de Dombasle jetant des éclairs avec ses mains sur fond de décor étrange, on a des femmes aux tétons peints en or (??), on a aussi des métaphores très très subtiles avec l'orage... sans oublier les policiers avec une lumière clignotante sur la tête et une tenue en vinyle très moulante. Mais au fond, c'est un film où on ne s'ennuie pas et même si c'est raté, c'est vraiment drôle et divertissant.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10363
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptySam 8 Aoû 2020 - 1:21

Rodrigo Sorogoyen : Madre        2019
Votre dernier film visionné - Page 14 Madre
Very Happy Smile
Je ne connaissais les précédents films de Sorogoyen que de noms, ils semblaient tous deux très inscrits dans un genre précis ; Madre s'émancipe un peu de cela. Je ne connais pas la qualité des deux films précédents mais j'ai trouvé ce film vraiment mauvais à tout point de vue. Il s'agit d'une amplification d'un court-métrage réalisé quelques années plus tôt : un père part avec son enfant à la mer en France et ce dernier appelle sa mère pour dire qu'il ne retrouve pas son père et ensuite un homme suit le garçon ; cela repose donc essentiellement sur la tension ; direction que ne va absolument pas prendre le film, ce qui est plutôt étrange - enfin, ça ne le serait pas si le film proposait véritablement quelque chose, et c'est bien le problème. Ce film nous ressert un topos freudien sur la relation mère-fils, une sorte d'Oedipe prêt à enfourner dans le micro-ondes ; en gros, après cette introduction, la mère va suivre un garçon aléatoirement ; alors pourquoi pas pour dire qu'elle recherche plutôt une figure qu'une personne mais là, ça n'est pas vraiment développé et ça mène à un propos plutôt (je trouve) problématique qui consiste à dire que la mère n'est plus rien sans son enfant parce que la mère cherche littéralement durant tout le film un substitut à son fils perdu et c'est vraiment la seule chose que développe le film, tout le reste est totalement anecdotique. En plus, il y a quelque chose d'assez étrange à dépeindre d'une telle manière ce genre de chose : quelle était l'intention du réalisateur ? était-ce juste "bah, elle est folle" ? Profondeur psychologique incroyable. Alors bien sûr on a le droit à une ambiguïté des plus subtiles : le garçon est-il son fils ? Mais de toute façon, le film est tellement mal écrit que ça ne change pas l'interférence avec tout le récit déjà écoulé. Quant à la mise en scène, elle est assez lisse et répétitive et très poseuse par moments (longs plans-séquences, beaucoup de mouvements de caméra pour pas grand-chose). Le film ne semble jamais se terminer car au fond, il n'y a aucune progression dramatique et on peut ajouter des morceaux ad libitum et le réalisateur ne s'en prive pas tellement ; et en plus, bouquet final : on a même le droit à la musique de Saez ; là, on touche vraiment le fond. Je ne comprends absolument pas l'encensement critique uniforme autour de ce film.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85628
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptySam 8 Aoû 2020 - 6:49

Black Book

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy +
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85628
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptySam 8 Aoû 2020 - 22:31

Les Particules

Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85628
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyDim 9 Aoû 2020 - 6:16

Mission impossible

Very Happy Very Happy Very Happy +
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10363
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyDim 9 Aoû 2020 - 23:12

François Ozon : Potiche        2010
Votre dernier film visionné - Page 14 19502913
Very Happy Very Happy Very Happy + /  Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Il s'agit d'une adaptation de la pièce éponyme de Gredy et Barillet. Sur quelques aspects, ce film ressemble à 8 femmes : tout d'abord, c'est un film à acteurs/trices (Deneuve, Depardieu, Luchini), c'est aussi haut en couleurs et il y a un côté très fabriqué assez plaisant ; par contre, Potiche semble s'inscrire dans un temps beaucoup plus réel alors que 8 femmes dans un temps purement narratif. Potiche garde également d'une certaine manière la fraîcheur du théâtre de boulevard par son côté un peu trivial, son jeu de quiproquos (qui s'inscrit dans une logique générale d'inversion) mais aussi la grande simplicité (peut-être parfois ironique) de la composition des personnages (qui trouve un écho dans la manière par laquelle se désignent les personnages entre eux) qui tendent parfois vers des types. Le film comporte également un message politique (encore une fois simple mais important) contre le sexisme mais également les politiques économiquement ultralibérales - Ozon place le film en 1977, tout en plaçant quelques références à la politique contemporaine au film (c'est-à-dire le mandat de Nicolas Sarkozy) notamment le "casse-toi, pauv' con". On pourra trouver ça vraiment caricatural, bien sûr, mais c'est pour moi ce qui fait le charme du film car c'est complètement assumé - même si je reconnais que le film est parfois légèrement poussif.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85628
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyLun 10 Aoû 2020 - 3:32

The Fury

Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10363
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyLun 10 Aoû 2020 - 11:27

Maurice Pialat : La gueule ouverte        1974
Votre dernier film visionné - Page 14 31952744-d4c4-4a12-8cfa-c9b671c9396a_2
Very Happy Very Happy Very Happy Smile
C'est sans doute le film de Pialat avec lequel j'ai eu le plus de mal (je l'aime malgré tout) : tout d'abord, le sujet est d'emblée peu attrayant puisque le réalisateur parle de la mort de sa mère ; cette dernière est morte du cancer, Pialat va filmer son agonie. Bien sûr, Pialat adopte à nouveau une approche très naturaliste - et dans ce film sans doute encore plus que dans les autres -, sans aucune grandiloquence (cf. le "c'est fini" du père vers la fin du film) et surtout assez dépouillé : quelques dialogues assez insignifiants et assez peu nombreux, cadre austère des paysages d'Auvergne. Ce qui est saisissant (et glaçant) dans ce film, c'est la position très en retrait et statique de la mère qui contamine pourtant tout le récit aussi bien au niveau des personnages (impact émotionnel) que la temporalité du récit qui devient de plus en plus lente. La scène de fin est également très forte et la façon dont elle est filmée plutôt étonnante : on quitte le village et la caméra est placée à l'arrière d'une voiture, filmant la route : on voit petit à petit le village disparaître, comme un long mouvement de recul, presque médusé. C'est en tout cas un film très dur et marquant qui fut un échec commercial lors de sa sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10363
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyLun 10 Aoû 2020 - 16:26

Lars von Trier : Dancer in the dark        2000
Votre dernier film visionné - Page 14 049836_af
Very Happy Very Happy Very Happy
J'ai été assez déçu par cet opus - alors que j'avais bien aimé Breaking the waves - dont j'attendais pas mal de choses étant donné sa renommée - il a obtenu la palme d'or en 2000. Ce film comporte pourtant des similitudes avec Breaking the waves notamment sur la question du sacrifice mais c'est ici beaucoup moins poussé et ça se ramène à un simple dilemme assez basique : choisir entre la vie de la mère et la vue du fils - avec une réflexion sur la justice mais qui est vraiment embryonnaire ; en plus de cela, le récit met un temps fou à vraiment démarrer. Mais je crois que ce qui m'a le plus agacé, c'est la réalisation : la caméra est systématiquement portée à l'épaule avec des zooms très prestes et assez hideux, comme s'il s'agissait de dire "attention, là, c'est tendu", la photographie est assez terne, la mise en scène peu inventive ; quant à l'emprunt de ce film au genre de la comédie musicale, c'est assez premier degré, je trouve, très binaire : la mère (notablement interprétée par Björk - pour qui le tournage a été assez horrible, d'ailleurs) travaille dans une usine et participe à une comédie musicale amateur, elle devient progressivement aveugle et a régulièrement des scènes de délires traitées comme des scènes de comédie musicale ; c'est donc ce qui lui permet de retrouver la vue en quelque sorte. Ce n'est pas particulièrement intéressant et je trouve que ça s'intègre vraiment mal au reste du récit qui est d'une tonalité plus rigide, dramatique et sociale.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85628
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyLun 10 Aoû 2020 - 19:36

Femme fatale

Very Happy Very Happy Very Happy +
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10363
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyLun 10 Aoû 2020 - 23:42

Maïwenn : Polisse        2011
Votre dernier film visionné - Page 14 A50ArmOPAE4kzn4pvqlOeOaAQ7yT9Om762nnJjRUvSeJNpqrnlJpJ1_TV2ob1yxgXiW6jdhlRsGW3PdxPl4jhIZV5hyGLysAFncCxwBop7riRSUX
Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
Je n'avais jamais rien vu de cette réalisatrice et j'ai été assez surpris par ce film : le sujet est particulièrement aventureux puisqu'il s'agit de suivre le quotidien de la brigade de protection des mineurs de Paris ; ce film réussit un équilibre périlleux : celui de ne pas se contenter de faire un documentaire tout en restant suffisamment proche de la réalité. On sent que le film est documenté à travers les situations qu'il propose mais également à travers le recul dont il fait preuve. Ce film nous rappelle qu'un pédophile (ou plus généralement un violeur) n'est pas un malade mental ou un fou mais bien une personne normale (on dit au sujet d'un père qui viole sa fille au début du film "il a l'air sain") ; il montre également les problèmes auxquels est confrontée cette brigade : la honte du témoignage, la peur d'amener des ennuis, la douleur ; il montre aussi les réponses apportées. Mais ce qui est sans doute le mieux dans ce film, c'est qu'il arrive à trouver un équilibre de caractère : tout en restant très sérieux et précis, il propose des séquences de césure (la scène de danse, par exemple) et même quelques traits d'humour ; cela lui évite donc un aspect trop empesé - c'est une preuve que l'on n'est pas obligé de faire du misérabilisme forcené pour parler de ce genre de choses. Ce film est également une réflexion sur la notion de groupe : la brigade est immédiatement envisagé comme un groupe mais le film alterne également avec le traitement individuel pour souligner la diversité au sein de ce groupe - cela fonctionne d'ailleurs très bien car les acteurs/trices sont convaincant(e)s et très différent(e)s les un(e)s des autres ; ce film fait également la distinction entre les gens de la brigade et l'institution policière qui semble beaucoup moins sympathique - cf. la séquence où la brigade rejoint la police ou même les nombreuses scènes dans le bureau du patron. J'ai également aimé le rôle très à part que joue la réalisatrice dans le film : elle joue une photographe temporairement immergé dans la brigade, cela montre bien son ambition de témoigner de ce qu'il s'y passe - cette ambition est d'ailleurs corroboré par le message qui nous indique que les faits exposés sont réels qui précède le film. La fin est assez audacieuse, assez forte symboliquement, en dynamiques contraires. C'est une belle découverte.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10363
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyMar 11 Aoû 2020 - 11:25

Paul Grimault : Le roi et l'oiseau        1980
Votre dernier film visionné - Page 14 Le-roi-et-l-oiseau
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Véritable classique dans le domaine du film d'animation (français), ce film a eu une genèse assez longue : il a été commencé dans la deuxième moitié des années quarante, pour donner lieu à une première version au milieu des années cinquante (dont Grimault et Prévert n'étaient pas satisfaits) pour enfin aboutir à la version finale ; il s'agit d'une adaptation du conte La bergère et le ramoneur d'Andersen. Le film met en scène un roi tyrannique qui veut se marier avec une bergère, cette dernière ayant choisi de se marier avec un ramoneur. Le roi vit dans un château très haut-perché, véritable place-forte, aux nombreuses trappes pour se débarrasser de qui que ce soit à n'importe quel moment ; il est animé par une sorte d'aspiration à la perfection (et plus généralement un culte de la personnalité très développé) : le film met d'ailleurs l'accent sur la question de la représentation (comme propagande) notamment à travers la question du peintre qui se fait chasser car il a peint le roi avec son strabisme. J'ai aussi beaucoup aimé le fait que les deux personnages du film opposés au roi (hormis l'oiseau) soient des personnages sortis d'un tableau, comme s'il s'agissait d'un geste insurrectionnel contre la représentation stéréotypée. Il y a également quelque chose qui inscrit le film dans son temps, c'est la fascination pour la technique (que l'on trouve déjà avant dans des films comme La prisonnière de Clouzot ou même dans des dessins animés comme Inspecteur gadget) qui constitue une sorte de puissance versatile - cf. la différence entre le début et la fin du film. Le film joue également sur une hiérarchie des hauteurs (conjuguée à une hiérarchie de la clarté - le roi vit tout en haut dans un château resplendissant et les villageois habitent en bas dans l'ombre) que souligne très bien l'ascenseur énumérant toutes les strates de ce château - de manière assez amusante, d'ailleurs. Et puis enfin, le film, c'est surtout une beauté immédiate, du début à la fin ; une animation inventive et de beaux dialogues.
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6541
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyMar 11 Aoû 2020 - 12:16

Tu ne l'avais jamais vu?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85628
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyMar 11 Aoû 2020 - 14:23

Machete kills

Very Happy Very Happy Very Happy

True Romance

Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10363
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyMar 11 Aoû 2020 - 15:15

Parsifal a écrit:
Tu ne l'avais jamais vu?
Non !
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10363
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyMar 11 Aoû 2020 - 15:49

Todd Haynes : Safe        1995
Votre dernier film visionné - Page 14 Safe
Very Happy Very Happy Very Happy Smile / Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
Pour son deuxième film, Haynes pose déjà quelques motifs récurrents de sa filmographie : tout d'abord, sa collaboration avec Julianne Moore (que l'on retrouvera trois fois par la suite dont un superbe rôle dans Far from heaven), la préoccupation écologique que l'on retrouvera dans Dark waters et surtout, des portraits très près des personnages. Dans ce film, Julianne Moore incarne (superbement) une femme au foyer bourgeoise terriblement lasse et partageant sa vie entre sa maison cossue de Los Angeles et son club d'aérobic ; en bref, c'est un personnage qui n'affiche aucune extériorité : elle peine d'ailleurs à terminer ses phrases et n'est pas du tout dans l'affirmation. Un jour, alors qu'elle était au volant de sa voiture, elle tombe malade en suivant un camion dispersant de la fumée et ce mal se manifeste à plusieurs occasions ; c'est la transition vers la seconde partie du film où Carol (le personnage interprété par Moore) rejoint ce centre de "médecine" alternative new-age ouvert par un écrivain au milieu de nulle part. Le réalisateur va pouvoir alors montrer quelques mécanismes de ce genre d'instituts : isolement, utilisation d'un galimatias, rejet du monde extérieur ; parallèlement à cette entrée va s'installer une ambiance très étrange à travers ce monde calfeutré dans lequel le personnage de Carol n'arrive pas non plus à s'intégrer ; c'est à mon avis en ceci que le portrait dressé prend toute sa profondeur : jamais on ne saura si le mal de Carol est extérieur ou intérieur et malgré son isolement progressif, Carol est sur une pente ascendante et parvient à s'aimer à la fin du film - belle fin, au passage - ; c'est-à-dire que l'isolement est à la fois sa perte et son bonheur. Cette ambiance très étrange fonctionne également grâce à la bande-son qui utilise une sorte de motif de musique électronique mais surtout beaucoup de bruits ambiants ; la façon de filmer extrêmement distante (surtout dans les scènes au début du film, renforçant encore l'immensité de la maison) et la mise en scène sobre mais élégante y jouent beaucoup aussi. Le titre du film joue également beaucoup sur cette ambivalence puisque safe qui est en soi positif est cerné par un rectangle lorsqu'il apparaît à l'écran.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85628
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyMar 11 Aoû 2020 - 18:21

Snowpiercer

Very Happy Very Happy Very Happy Smile +

On pense d'abord à un blockbuster SF traditionnel... en fait non, c'est encore un drame social signé Bong.
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6541
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyMar 11 Aoû 2020 - 19:52

Emeryck a écrit:
Parsifal a écrit:
Tu ne l'avais jamais vu?
Non !

T'as de la chance, j'aimerais bien pouvoir encore découvrir ce film magnifique!


Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10363
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyMar 11 Aoû 2020 - 23:25

Apichatpong Weerasethakul : Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures        2010
Votre dernier film visionné - Page 14 19479809
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy I love you
Ce film est tout de même une sacrée proposition de cinéma. Je suis d'habitude un peu réservé sur le cinéma de Weerasethakul notamment parce que je trouvais que dans les films que j'avais vu (surtout dans Blissfully yours), la structure nuisait au reste ; ici, le réalisateur a adopté une structure beaucoup plus souple et ça va nettement mieux, j'ai beaucoup aimé ce film. C'est sans doute le film le plus sensoriel que j'ai vu : le film raconte l'histoire d'un personnage appelé Oncle Boonmee, souffrant de problèmes rénaux, dont la mort et proche et il se met à se souvenir de ses vies antérieures. Le film est très clivant car on peut rester totalement hermétique à cela, mais si l'on accepte d'abandonner toute forme de cartésianisme, c'est une expérience vraiment hors du commun : le film abandonne toute pensée différentielle et procède par superposition et coexistence ; ainsi, il mélange les temporalités (les différentes vies de l'oncle) mais aussi les styles (il y a des séquences au style plus documentaire notamment au début, puis d'autres qui sont costumées, d'autres qui sont plus mystiques et d'autres un peu humoristiques). Puisque le film n'utilise pas une pensée fondée sur la différence, le ton est radicalement différent : Boonmee n'est alors plus une figure tragique puisqu'au fond, il aura sans doute une vie ultérieure ; il y a également la scène dans laquelle apparaissent les deux enfants défunts au cours du repas de famille, aucune emphase ou étonnement ne saisit la narration ou les personnages. J'ai également beaucoup aimé la recherche du personnage de Boonmee, qui passe notamment par la photo mais aussi par l'image dans un sens plus général. Il y a des séquences absolument saisissantes, je pense notamment à la séquence costumée dans le lac, à la séquence dans la grotte ou bien à la séquence d'apparition du fils aux yeux fluorescents. Sa palme d'or est amplement méritée, ç'a donné de la visibilité à un film redoutablement audacieux.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85628
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyMer 12 Aoû 2020 - 4:21

The Lodge

Very Happy Very Happy Very Happy +

Les nouveaux sauvages

Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10363
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyMer 12 Aoû 2020 - 22:17

Virgil Vernier : Sapphire crystal        2020
Votre dernier film visionné - Page 14 43145671
Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Pour ce nouveau moyen métrage d'une trentaine de minutes, Vernier abandonne la pellicule et filme avec son téléphone portable. Le film suit une bande d'amis (?) immensément riches festoyant à Genève ; on retrouve le style très elliptique du réalisateur et son style presque documentaire mais ici, une composante nouvelle apparaît : les personnages parlent énormément et Vernier les laisse beaucoup parler sans les juger ; ce qui est assez fort, c'est l'impression de vide abyssal que créent leurs paroles. Au sein de cette petite bande, il y a une fille qui vient juste d'y entrer, arrivant de Belgrade ; elle est intéressante car un peu à part, il y a notamment cette scène très courte où elle est seule dans la salle de bain - qui trouve d'ailleurs (en terme de provenance, car la bande semble très fermée - l'un des protagonistes a d'ailleurs développé une application pour être sûr de rencontrer le moins de gens socialement différents d'eux) un léger écho dans l'irruption de la travailleuse du sexe. Le plan final est également intéressant dans sa numéricité : la coloration du jet d'eau est géographiquement indistincte et prend un aspect vraiment massif. C'est vraiment génial que le MK2 Beaubourg diffuse des choses si peu distribuées.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10363
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyMer 12 Aoû 2020 - 22:37

Jonathan Glazer : Under the skin        2014
Votre dernier film visionné - Page 14 Under-the-skin
Very Happy Very Happy Smile
Je n'ai pas compris l'enthousiasme généralisé autour de ce film : bien sûr, c'est un film que l'on pourrait qualifier d'audacieux d'un point de vue narratif (encore que... il n'est simplement pas explicatif), mais pour moi, c'est surtout un film assez vide avec une esthétique grandiloquente (qui pourrait être intéressante si le film n'était pas aussi vide) qui semble tout droit sortie de 2001 de Kubrick. Il y a bien un propos sur les apparences et donc sur le rapport à l'altérité mais bon, c'est presque rien : le film se contente de ressasser des séquences pour sa première partie et le "climax" de la seconde partie est une évidence totale. En plus de cela, la musique est assez convenue dans le genre musique-bizarre-tendue. Sans doute l'une des seules choses que l'on doit reconnaître à ce film, c'est la performance de Scarlett Johansson.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85628
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyJeu 13 Aoû 2020 - 5:24

La Porte du paradis

Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10363
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyJeu 13 Aoû 2020 - 10:45

Yong-hoon Kim : Lucky strike        2020
Votre dernier film visionné - Page 14 5GfVz6olpo-mKQ7V-b1eQVsDyGs4aQTigRunxs5vDvoh4s0bN2xaXgltIRW3xBCsEWys90LSQ4f6KwCdPtCXioFEzGWBvvTX77X0dk9lcZqRg_RBrEJFM8VQfX3OjAJECCgT29sUZzeG_vTkox9abcj1A-qES_ZU4iNR
Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Il s'agit d'un film policier sud-coréen assez classique dans son genre et très référencé : dans la réalisation des différents meurtres, on pense à Chan-wook Park et la construction en forme de réaction en chaîne fait beaucoup penser à Pulp fiction de Tarantino. Dit comme cela, on pourrait croire que ce film n'est qu'un pastiche sans véritable intérêt mais il s'avère qu'il est très bien écrit : les personnages ont pas mal d'épaisseur et ceux que l'on croyait plus secondaires ne sont jamais abandonnés et nous surprennent parfois - je pense notamment au personnage de la grand-mère ; la trame est plaisante à suivre - et bénéficie d'un regain d'intérêt en cours de film par sa temporalité - et sa dynamique calquée sur le modèle de la réaction en chaîne permet de renouveler l'intérêt à chaque fois ; en plus, le film déploie tout de même pas mal d'humour, que ce soit dans ses répliques ou son chapitrage. Ce film a en plus des singularités : l'utilisation du motif des Lucky strike (surtout qu'un tel motif avait déjà son écho dans Mademoiselle de Park Chan-wook) à la fois ambivalent quand on le rapporte à la forme globale du film (notamment sur la notion de cycle) mais teinté d'humour (sur le sujet du signe et de la quête de sens). En plus de cela, les acteurs sont en général tous bons.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10363
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 EmptyJeu 13 Aoû 2020 - 15:48

Claude Sautet : Mado        1976
Votre dernier film visionné - Page 14 51AX51WZDGL._AC_SY445_
Very Happy Very Happy Very Happy +
Un Sautet assez secondaire pour moi : les thématiques de fond sont les mêmes et les dynamiques aussi - il est d'ailleurs frappant de voir à quel point ce rôle de Piccoli est proche de celui dans Max et les ferrailleurs ; le film incorpore cependant des éléments plus politiques (ou en tout cas qui permettent de deviner plus aisément la période à laquelle il appartient - même si le cinéma de Sautet est en général un cinéma très ancré dans son temps) comme l'expansion capitaliste sauvage par l'appropriation des terrains et la construction, cela passe aussi par les magouilles en tout genre. Ce monde, Sautet va nous le décrire très précisément et de manière très informée (c'est à la fois une originalité du film mais aussi une de ses faiblesse car il s'étend sur des choses parfois anecdotiques) notamment à travers tous les actes et stratégies de vente ; d'ailleurs, ce qui est amusant c'est que Julien Guiomar joue le capitaliste magouilleur, rôle qu'il endosse aussi la même année dans L'aile ou la cuisse de Zidi en jouant le patron d'une usine de nourriture industrielle. Bien sûr, comme dans la plupart des films de Sautet, il y a aussi une composante plutôt intime (qui gravite ici autour du personnage de Piccoli) qui donne parfois lieu à des scènes d'une douce nostalgie (que sert très bien la musique de Philippe Sarde). La dernière partie du film se disperse vraiment trop et le film s'étire inutilement, c'est vraiment dommage car la dernière séquence est plutôt réussie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Votre dernier film visionné - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 14 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Votre dernier film visionné
Revenir en haut 
Page 14 sur 22Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15 ... 18 ... 22  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: