Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -42%
STANLEY Coffret outils 38 pièces
Voir le deal
19.99 €

 

 Playlist (144)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Ravélavélo
Mélomane chevronné
Ravélavélo

Nombre de messages : 5825
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyLun 29 Juin 2020 - 13:21

W. A. Mozart
* Fantaisie K. 475
Paul Badura-Skoda, piano
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 20354
Date d'inscription : 22/01/2010

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyLun 29 Juin 2020 - 14:33

Oui, c'était un élève d'Arnold. Cool
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyLun 29 Juin 2020 - 14:40

arnaud bellemontagne a écrit:
Oui, c'était un élève d'Arnold. Cool

… qui ne joue aucune œuvre contenant des accords de plus de 3 sons qui ne sont pas des septièmes de dominante. hehe

Le petit a mal tourné.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28434
Date d'inscription : 21/09/2012

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyLun 29 Juin 2020 - 14:42


Mélomaniac a écrit:

Playlist (144) - Page 10 Bandea19
Les américaneries du week-end...





Au programme :     C. Ives – L. Bernstein – G. Gershwin – R. Harris – J.P. Sousa  





4) Roy Harris (1898-1979) :

Symphonie n°3

= Eduardo Mata, Orchestre symphonique de Dallas

(avril 1992)

Smile Une de mes symphonies préférées au sein du répertoire américain, à la fois pastorale et tragique, d'un langage aussi simple que fort.
Hélas, l'interprétation de Mata s'avère parfois trop décantée dans les épisodes lyriques, et la transparence qu'il obtient manque de continuité
pour soutenir cette grande arche de vingt minutes architecturée autour d'un climax central.
Notamment, les cordes sont trop ténues (dès la cantilène initiale), et certains passages semblent trop erratiques.


Playlist (144) - Page 10 Bernst16



Dernière édition par Mélomaniac le Lun 29 Juin 2020 - 16:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mabuse
Mélomaniaque
mabuse

Nombre de messages : 1333
Date d'inscription : 15/11/2016

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyLun 29 Juin 2020 - 15:44

Playlist (144) - Page 10 Gdvdrapus

Alors maintenant, en marche vers le Mélomaniac d'Or !!!

Playlist (144) - Page 10 Milit07Playlist (144) - Page 10 Milit07Playlist (144) - Page 10 Milit07Playlist (144) - Page 10 Milit07Playlist (144) - Page 10 Milit07Playlist (144) - Page 10 Milit07Playlist (144) - Page 10 Milit07Playlist (144) - Page 10 Milit07Playlist (144) - Page 10 Milit07Playlist (144) - Page 10 Milit07Playlist (144) - Page 10 Milit07Playlist (144) - Page 10 Milit07
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31480
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyLun 29 Juin 2020 - 16:08

arnaud bellemontagne a écrit:
Nielsen : Symphonie n°3 (Blomstedt)

Chouette mouvement lent!

J'ai bien aimé la 3°, mais la 4° (1 seule écoute certes) je n'y ai rien capté.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 20354
Date d'inscription : 22/01/2010

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyLun 29 Juin 2020 - 16:11

Retente, c'est une de ses plus fameuses. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Iskender
Mélomaniaque
Iskender

Nombre de messages : 1386
Age : 52
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyLun 29 Juin 2020 - 20:00

Oui la 4 est géniale. Le climax du 1er mouvement, j'adore. En effet une écoute ne suffit pas pour accrocher à la structure du final. Personnellement c'est sur la 5 - pourtant également vantée par les Nielseniens - que je cale; et c'est frustrant car j'adore la 1ère partie, et n'y entends rien à la 2è partie. La 3 je connais très peu je vais la réécouter.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/etiennetabourier
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 20354
Date d'inscription : 22/01/2010

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyLun 29 Juin 2020 - 22:30

Roussel : Symphonie n°4 (Munch)
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28434
Date d'inscription : 21/09/2012

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyLun 29 Juin 2020 - 23:07

Playlist (144) - Page 10 Mzolom10
Catégorie orchestrale -rang 226°/250



Playlist (144) - Page 10 Kousse10
Serge Koussevitzky (1874-1951)


5) Roy Harris (1898-1979) :

Symphony No.3

= Serge Koussevitzky, Orchestre symphonique de Boston

(RCA, novembre 1939)

Smile « Roy Harris demeura toujours quelqu'un de rustique, faisant grand cas qu'il était né dans une cabane en rondins dans le comté de Lincoln » nous rappelle le musicologue Michael Steinberg. Selon ce compositeur qui avait commencé à gagner sa vie comme fermier puis en conduisant un camion laitier, « ma troisième symphonie est arrivée à un moment où l'on en avait besoin ». Non qu'il fut le premier à écrire des symphonies aux États-Unis (John Paine ou George Chadwick pourraient plutôt revendiquer ce statut), mais en 1939, à une période où le pays se relevait difficilement de la crise économique, la population souhaitait se reconnaître non seulement dans les traditions indigènes tels que le jazz et les folksongs, mais aussi dans des genres plus sérieux.
Même s'il apprit le piano avec sa mère et étudia auprès d'Arthur Bliss et Arthur Farwell, il reste essentiellement autodidacte. Comme d'autres compositeurs américains, il partit pour Paris fréquenter les leçons de Nadia Boulanger. Peut-être que le style néoclassique, la découverte de la Renaissance européenne, furent un ferment pour les lignes claires et les aspects rhétoriques (notamment la conduite polyphonique et le modalisme) qui structurent cet opus. On y sent aussi l'admiration envers Sibelius, dans cette habileté à engendrer une forme à partir d'un matériau séminal qui se développe de façon organique. C'est cette propension germinative qui m'a toujours fasciné dans cette œuvre, ainsi que son orchestration à la fois économe et efficace, son langage qui dose admirablement austère modalité et diatonisme serein, et aussi son pessimisme qui culmine dans une étreignante Coda, où s'exfiltrent les espoirs et les désillusions d'un peuple.
Harris rencontra l'influent Serge Koussevitzky, qui enregistra la Symphonie "1933", et commandita la troisième qui est devenue un emblème du répertoire américain, avant de l'enregistrer pour la RCA. Je l'avais tôt découverte, quand j'étais lycéen, dans la version de Leonard Bernstein (DG, décembre 1985) qui l'avait déjà gravée en septembre 1960 (CBS) chaque fois avec le New York Philharmonic. J'avoue avoir hésité entre ces trois témoignages (outre leur légitimité, le reste de la discographie ne se hisse nullement aux mêmes sommets). Bernstein reste préférable pour sa vision chaleureuse et charismatique, aux effets précisément appuyés, qui préserve un rayonnement et une faculté d'émouvoir absolument uniques. Moins monumentale, l'interprétation du maestro russe n'est pas aussi prégnante, semble par comparaison plus effacée, mais s'avère plus subtilement tendue, notamment dans le flux des micro-événements qu'autorise la réactivité de l'agogique. La gestion des transitions (si importante pour une forme coulée d'une traite), la finesse quasi capillaire des textures innervent un discours moins disruptif que celui de Bernstein, mais dont la permanente contention gaine le propos. La délicate acidité des vents dont beaucoup étaient français à cette époque, le sfumato des cordes de Boston, l'éclat feutré des cuivres contrebalancent une lecture qui reste en demi-teintes, moins galbée qu'à New York, mais judicieusement ambivalente.
Pour aider à se repérer lors de la première exécution de sa symphonie, Harris avait évoqué cinq sections auxquelles je ferai ci-dessous référence.

Con moto, un hymne dépouillé se déploie amplement aux violoncelles, sporadiquement filigrané par les altos qui rejoignent la polyphonie (1'06) alors que le tempo n'a cessé d'accélérer (la noire passe de 84 à 120) et se voit marqué par de nerveux pizzicati (1'16). Basson et clarinette basse étoffent la reprise de l'hymne (1'42) contrepointée par les altos.
Pour la seconde section, « lyrique » selon Harris, les trombones renâclent (2'12), une modulation des cors donne essor aux violons (2'20) qui accusent opiniâtrement l'ambiance introductive, par de soudaines intensifications et césures, soulignées par les cuivres. A l'unisson, un chœur de bois (3'34) psalmodie poco piu mosso, lanciné par les violons qui ensuite concluent cette antienne (4'35) avec des accents fortissimo dont le spasme s'étend aux altos et violoncelles. Une limpide phrase de flûte surnage d'un doux tapis de cordes (4'52). Par deux fois, les quatre cors énoncent un motif de quatre notes (5'03, 5'09 -il dérive de la mélodie introductive, et jouera un rôle fondamental dans la Coda) prolongé par les bois en diverses séquences (5'20, 5'32, 5'40) jusqu'à un passage touffu où ils soufflent à découvert (5'56). Les cordes assurent la transition (6'16) où s'instille une flûte résignée (6'26).
La troisième section se veut « pastorale » : ondoiement d'arpèges aux archets avec sourdine (6'45), léger comme une brise. Dans cet impalpable froissement d'élytres viennent voleter cor anglais (6'54), clarinette (6'59), hautbois (7'02), basson (7'09), flûte (7'12), cor anglais (7'20), clarinette (7'28), basson (7'36), flûtes (7'46), clarinette & basson (7'51, avec quelques discrets accords de vibraphone)... Koussevitzky coupe ici quelques mesures du même acabit (chiffre 28-31 de la partition) et nous emmène directement vers le poco accelerando (8'10) qu'excitent la cymbale frappée à la baguette et de vigoureux rehauts de bois. Alors que les archets trépignent, les cuivres halètent en solo : cor (8'16), trombone (8'20), trompette (8'23), trompettes et trombones bouchés (8'41)... Un crescendo de cymbale (9'09) suscite de véloces envolées des bois (9'15) entrecoupés de pizzicati.
Une fulgurante gamme descendante des archets amène la quatrième section, « fuguée et dramatique » (9'43) : sur un violent sforzando de mailloche, le sujet s'expose fièrement aux cors et cordes, relancé par un solo de timbales (9'50), reprend aux trombones (9'55), aux cors (10'08), aux trompettes (10'21). Les violons enclenchent d'anxieux appels à l'aigu (10'32) auxquels répondent des tuilages des cuivres ponctués par le xylophone (certes peu audible dans cet enregistrement). Trombones et trompettes reprennent le sujet (10'51) dont l'incipit se transmet aux percussions de timbales et grosse caisse (11'04). Les cordes s'affolent à nouveau (11'13) tandis que le sujet se partage entre cors et trompettes, que les bois se joignent aux appels anxieux (11'30). La dynamique s'amenuise l'instant d'un bref choral aux bois (11'51) qui charrie diverses bribes du sujet, comme ne sachant comment évoluer. Mais il se remobilise aux trompettes et trombones martelé par les timbales (12'25), vivifié par des pizzicati (12'33), puis un molto marcato obstiné des archets (12'43). Tempo giusto, des sonneries de cuivres (12'59) dérivées du sujet fugué mais minorisées résonnent comme une menace qu'interpelle la timbale : cet épisode se fond à la cinquième section « dramatique et tragique » où cordes et bois en valeur longue immiscent une rémanence de l'hymne initial (13'11), alors que les sonneries de cuivres et les relances de mailloches se font plus oppressantes.
Pour la Coda (14'10), la timbale résonne à découvert, comme pour annoncer une marche funèbre. Trompettes et tuba confirment l'ambiance endeuillée d'où émane une poignante plainte des cors (14'22) qui provient de ce que nous avions entendu à 5'09. Imperturbablement scandé par la mailloche, comme le pouls d'un cœur meurtri, le lugubre convoi vibre de toute la ferveur des cordes et des cuivres, évoquant les vastes plaines américaines mais aussi le spectre de la Great Depression qui semble tarauder ce paysage d'une bouleversante humanité. De sinistres plaques d'accords en tutti (15'49) s'enlisent dans de fracassants roulements de percussion (16'07) jusqu'à une mortifiante stase (16'14), prostrée, figée dans un rictus d'effroi.


Playlist (144) - Page 10 Sibeli25
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10907
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyLun 29 Juin 2020 - 23:34

Mélomaniac a écrit:
J'avoue avoir hésité entre ces trois témoignages (outre leur légitimité, le reste de la discographie ne se hisse nullement aux mêmes sommets).
Outre les deux Bernstein et Koussevitzky, j'aime bien aussi le live de Toscanini - lecture aux antipodes du lyrisme chaleureux Bernstein: assez méchante, tendue et abrupte, filant droit et exaltant le contrapuntisme un peu carré, les textures rugueuses de l'orchestration et les frottements modaux (l'acoustique très sèche fonctionne ici très bien.) Ça prend un côté noir et blanc et «constructiviste» qui me fait penser à certaines images du cinéma social américain de ces années-là (aussi bien dans Grapes of Wrath de Ford que dans les documentaires engagés de Lorentz, Hurwitz et Strand.)
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28434
Date d'inscription : 21/09/2012

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyMar 30 Juin 2020 - 0:47

6) John Philip Sousa (1854-1932) :

Semper Fidelis
Guide Right
King Cotton
The Thunderer
The Corcoran Cadets March
El Capitan
The Gladiator March
Washington post
On Parade
Comrades of the Legion
The Liberty Bell
The Directorate
The Bride-Elect
Hail to the Spirit of Liberty
The Stars and Stripes forever


= Elgar Howarth, Ensemble Philip Jones

(Decca, juin 1983)

compress  colors  jocolor

Playlist (144) - Page 10 Sousa_10
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10907
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyMar 30 Juin 2020 - 1:24

Mélo sera toujours Mélo... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85124
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyMar 30 Juin 2020 - 3:31

Atterberg: Symphonie n°4/Rasilainen

Very Happy Very Happy Smile +

Le plus faible des 4 premières, je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 20354
Date d'inscription : 22/01/2010

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyMar 30 Juin 2020 - 10:52

Nielsen : Symphonie n°4 (Blomstedt)

Ce beau motif vibrant (et cyclique) qui conclut la symphonie en apothéose. sunny
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyMar 30 Juin 2020 - 11:09

Xavier a écrit:
Atterberg: Symphonie n°4/Rasilainen

Very Happy Very Happy Smile +

Le plus faible des 4 premières, je trouve.

Oui.
La plus faible des 5 premières, même. Smile

Mais les 4 autres sont franchement entraînantes, même si sans doute trop simples pour toi. bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85124
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyMar 30 Juin 2020 - 13:30

Ben non, j'ai beaucoup aimé les 3 premières!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyMar 30 Juin 2020 - 14:31

Ah bon, pourtant tu les as aussi mal notées que les van Gilse. Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85124
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyMar 30 Juin 2020 - 14:38

J'ai beaucoup aimé Van Gilse aussi! Surtout la n°3.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyMar 30 Juin 2020 - 15:00

(Tu lui a mis 13/20, de mémoire. Surprised )

Curieux de te lire à ce sujet en tout cas, indépendamment des jeux de cotations ! kiss

Ou bien à l'occasion d'une rencontre prochaine ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85124
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyMar 30 Juin 2020 - 15:01

Ah non la 3 j'ai dû lui mettre 15!

Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1876
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyMar 30 Juin 2020 - 19:30

Playlist (144) - Page 10 51yjrm11

Une oeuvre très attachante ,composée en 1943,que cet opéra de chambre,un peu dans la tradition brechtienne, Superbes chanteurs et interprètes. A découvrir.


pour en savoir plus
https://www.opera-lyon.com/fr/20182019/opera/romeo-et-juliette
https://www.translatetheweb.com/?from=en&to=fr&ref=SERP&refd=www.bing.com&dl=fr&rr=UC&a=https%3a%2f%2fwww.classicstoday.com%2freview%2freview-14328%2f
Revenir en haut Aller en bas
darkmagus
Mélomane chevronné
darkmagus

Nombre de messages : 2227
Age : 71
Localisation : sud-est
Date d'inscription : 04/10/2013

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyMar 30 Juin 2020 - 23:44

pas mal de BACH aujourd'hui

L'intégrale des suites françaises (Gould) ***°

La suite anglaise n° 1 (Perahia) **°

Le livre 1 du Clavier bien tempéré (Richter) ***
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10907
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyMer 1 Juil 2020 - 0:07

Aujourd’hui, réécoute de deux très belles symphonies entre romantisme-tardif et postromantisme, plutôt dans une veine lumineuse-généreuse mais avec beaucoup de personnalité:

• Volbach: Symphonie op. 33 en si mineur:
 
Golo Berg / Sinfonieorchester Münster
En public, Münster, I.2019
CPO


• d’Albert: Symphonie en fa majeur, op. 4:
 
Jun Märkl / MDR-Sinfonieorchester Leipzig
Leipzig, I.2011
Naxos

Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 20354
Date d'inscription : 22/01/2010

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyMer 1 Juil 2020 - 0:11

darkmagus a écrit:


Le livre 1 du Clavier bien tempéré (Richter) ***

thumleft

-------------

Roussel : Le Festin de l'Araignée (Matinon)

colors
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyMer 1 Juil 2020 - 0:43

Benedictus a écrit:
Aujourd’hui, réécoute de deux très belles symphonies entre romantisme-tardif et postromantisme, plutôt dans une veine lumineuse-généreuse mais avec beaucoup de personnalité:

• Volbach:
 
Golo Berg / Sinfonieorchester Münster
En public, Münster, I.2019
CPO


• d’Albert:
 
Jun Märkl / MDR-Sinfonieorchester Leipzig
Leipzig, I.2011
Naxos


Deux bijoux !

Je réécoutais aussi Volbach la semaine dernière.

(Et d'Albert, quel bijou en effet !)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 563
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyMer 1 Juil 2020 - 0:49

Pour le coup, entre Märkl et Bäumer, une version à privilégier ?
Revenir en haut Aller en bas
Prosopopus
Mélomane averti
Prosopopus

Nombre de messages : 423
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyMer 1 Juil 2020 - 1:48

Playlist (144) - Page 10 R-1517783-1226426967.jpeg

Tadeusz Baird

Psychodrama
Elegeia
Sceny Na Wiolonczelę, Harfę I Orkiestrę

Orchestre Philharmonique de la Radio Nationale Polonaise - Wojciech Michniewski

Beaucoup aimé, je ne sais pas trop comment se range Baird au sein de l'école contemporaine polonaise mais j'ai retrouvé les sonorités de Bacewicz. On reste dans une approche volontiers tonitruante mais encore marqué par le tonal, il y a un côté très expressif et un allant indéniable.
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1876
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyMer 1 Juil 2020 - 6:15

2 grands disques pour faire aimer si possible ,Hindemith

Playlist (144) - Page 10 714o5m10

Hindemith: Ludus Tonalis, Fauré: Nocturnes No.4, 7,13
Edward Aldwell


Plus de 50 minutes de piano, par un  pianistre trop peu connu Edward Aldwell   (1938-2006) et qui mériterait de l'être plus,ce disque en est l'occasion,qu'on aime ou pas Hindemith, il faut bien reconnaître,qu'il a tenté quelque chose,bon ça reste plus dans l'esprit de Bach,que de Schoenberg, mais ça reste une oeuvre impressionnante surtout, jouée par Aldwell .


Playlist (144) - Page 10 Yyyyyy11
Hindemith: Harmonie Der Welt, Pittsburgh Symphony / Kegel

Magnifique suite ou symphonie que cette Harmonie du monde,on sait que c'est tiré de l'opéra  en question du même nom, et c'est vraiment une belle oeuvre orchestrale , d'autant plus que cette version, est formidable, avec l'orchestre de Dresde ,d'ailleurs Herbert Kegel est vraiment toujours parfait,tous ces enreigistrements méritent le détour.  Il fait partie de ces anciens chefs de l'Est mésestimés. la symphonie Pittsburgh est une petite curiosité à découvrir. J'ai vu sur Amazon que Mélomaniac en avait très bien parlé de ce disque ,il y a un bail. Alors je renvoie à son article.
https://www.amazon.com/Hindemith-Symphony-Harmonie-Welt-Pittsburgh/dp/...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyMer 1 Juil 2020 - 10:00

Mefistofele a écrit:
Pour le coup, entre Märkl et Bäumer, une version à privilégier ?

Les deux sont très différents : Bäumer plus détaillé et coloré grâce à la prise de son, mais l'élan et la structure tellement plus sensibles chez Märkl. (Pour ma part, j'aime vraiment nettement plus Märkl.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 20354
Date d'inscription : 22/01/2010

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyMer 1 Juil 2020 - 12:03

Beethoven : Symphonie n°9 (Heras-Casado)
Playlist (144) - Page 10 500x500

Qu'est-ce que c'est bien! cool-blue
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23377
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyMer 1 Juil 2020 - 21:17

Wagner, Die Walküre, Acte I, Dan Ettinger, Orchester des Nationaltheaters Mannheim, Achim Freyer, Endrik Wottrich, Heike Wessels, Manfred Hemm
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 3095
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyMer 1 Juil 2020 - 22:35

Isaac Albéniz (1860 – 1909)
Iberia – Les 4 cahiers
Claude Debussy (1862 – 1918)
Pièces diverses*

Claude Helffer, piano

Ecouté le CD 2 : cahier 4 d'Iberia et les Debussy
*:
 

scratch Je comprends pas trop dans quelle mesure ce double CD est un projet, ou une compilation ? Debussy n'est pas crédité sur la pochette ; soit ! Pourtant, le court livret (François Laurent) cite abondamment le texte fameux et élogieux de Debussy à propos d'Iberia, et Claude Helffer n'est pas vraiment de passage, ni dans Albéniz, ni dans Debussy. Peut-être pas un projet discographique mais certainement un rapprochement heureux. Un portrait de Debussy en impulsions et déflagrations, inégalités rythmiques, très loin de joliesses vaporeuses (mais ce faux procès n'est dû qu'à mon ignorance).

"Il y a bien d'autres choses encore, dans ces cahiers d'Iberia, où Albéniz a mis le meilleur de lui-même, et porté son souci d'écriture jusqu'à l’exagération, par ce besoin généreux qui allait jusqu'à jeter la musique par les fenêtres" C. Debussy*

* on trouve aussi cette citation là : http://lesparolesgelees.blogspot.com/2010/05/iberia-d-albeniz-orchestre-par-arbos-et.html , et certainement en beaucoup d'autres endroits.

bom et la pochette est bien jolie
Playlist (144) - Page 10 618lit10
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 20354
Date d'inscription : 22/01/2010

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyMer 1 Juil 2020 - 23:36

Roussel: Bacchus et Ariane (Martinon)

I love you
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 20354
Date d'inscription : 22/01/2010

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyJeu 2 Juil 2020 - 9:59

Roussel : Suite en Fa (Munch)

Outre la vivacité rythmique si personnelle de Roussel, j'entends des traits néo-classiques voire même un petit côté groupe des Six.

Une pièce splendide. cool-blue
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1876
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyJeu 2 Juil 2020 - 16:08

Playlist (144) - Page 10 Th_111

J'attendais la réédition de ces 2 vieux disques Héliodor en CD et voilà que c'est fait ,très bien fait même, le son est très bon,et pour moi, j'y retrouve ,comme une complicité, quelque chose de simple, de beau et de grand.J'ai une énorme prédilection pour Gieseking et pour son répertoire assez vaste pour l'époque (Bach, Beethoven, Mozart, Chopin ,Debussy ,Ravel )sans oublier Schumann  et tous les pianistes ne réussissent pas avec ce grand torturé sensible,il faut , selon moi ,un jeu spécial  et un  peu de folie intérieure,pour bien y réussir.Bon  le son,pour ses disques,avec les années qui passent, semble venir d'un autre monde, mais parfois la magie reste là,présente .Je me régale ,en tout cas,à écouter les partitas de Bach, jouées par Gieseking.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 20354
Date d'inscription : 22/01/2010

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyJeu 2 Juil 2020 - 19:12

Nielsen : Symphonie n°5 (Blomstedt)
Revenir en haut Aller en bas
Mohirei
Mélomane averti
Mohirei

Nombre de messages : 476
Date d'inscription : 06/04/2007

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyJeu 2 Juil 2020 - 21:36

Barber : Concerto pour violon (Ehnes & Tovey)
Hahn : Concerto pour violon (Clavier & Quattrocchi)
Vierne : Quintette pour piano et cordes (Hubeau & Quatuor Viotti)
Decaux : Clairs de Lune (Kudritskaya)
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17775
Date d'inscription : 25/11/2012

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyJeu 2 Juil 2020 - 22:14

Benedictus a écrit:
Au fait, les quatuors à cordes et les chœurs a cappella de Finnissy, tu recommanderais?

le disque Winter&Winter est un indispensable à mon avis ; les quatuors sont très bien aussi d’après ce que je m’en souviens.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10907
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyJeu 2 Juil 2020 - 22:16

Merci! (Et puis je ne désespère pas de trouver les English Country Tunes à un prix décent.)
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10907
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyJeu 2 Juil 2020 - 22:38

Aujourd’hui:

• Graener: Symphonie en ré mineur, op. 39 «Schmied Schmerz». Aus dem Reiche des Pan, op. 22. Prinz Eugen, der edle Ritter - Variationen, op. 108:
 
Werner Andreas Albert / NDR Radiophilharmonie Hannover
Hanovre, I.2011
CPO


Bof. Les Variations sont de loin l’atout principal de ce disque, mais je suis encore loin participer à la hype qui les entoure. Voir ici.


• Volbach: Es waren zwei Königskinder, op. 21:
 
Golo Berg / Sinfonieorchester Münster
En public, Münster, I.2019
CPO


Dans une inspiration pas très éloignée, je trouve ça beaucoup mieux. Du très beau romantisme tardif inspiré, expressif, avec beaucoup d’élan et de couleurs.


• Reimann: Kinderlieder (1961) pour soprano et piano sur des poèmes de Werner Reinert:
 
Christine Schäfer (soprano), Axel Bauni (piano)
Munich, V.1989
Wergo


Un très beau cycle, dans une veine très webernienne. Interprétation idéale de Christine Schäfer,  dans une veine lumineuse-distanciée.


• Killmayer: Yolimba (1963, rév. 1970):
 
Alan Titus, Maria Venuti, Christoph Prégardien, Ulrich Reß, Hans-Joachim Porcher, Wolf Kuba, Regine Herrmann, Farida Subrata, Heinrich Weber, Peter Schneider / Münchner Rundfunkorchester, Chor des Bayerischen Rundfunks
Munich, V & VI.1991
Orfeo


Cette farce donne à entendre un Killmayer très inattendu: livret franchement loufoque, écriture polystylistique qui juxtapose toutes sortes de parodies très soignées dans un langage consonant - hautement réjouissant! J’en reparlerai plus longuement.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 20354
Date d'inscription : 22/01/2010

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyVen 3 Juil 2020 - 11:12

Brahms : Concerto pour piano n°1 (Arrau/Haitink)

Chef d'oeuvre absolu.

@Mabuse: tongue tongue tongue
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17775
Date d'inscription : 25/11/2012

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyVen 3 Juil 2020 - 13:31

Nicolaus A. Huber :
Gespenster für Orchester, Sänger-Sprecher und Zuspielung (1976)
Reinhold Ohngemach
SWF Sinfonieorchester Baden-Baden und Freiburg (Ernest Bour)


HARAKIRI für 25 Musiker, 1 Dirigent, 1 Sprecherin, Tonband und Lautsprecher (1971)
Barbara Stoll
SWR Radio-Sinfonieorchester Stuttgart (Zsolt Nagy)


l’inframince – extended für Ensemble, Video- und CD-Zuspielungen (2013/14)
No Exit – verwunschene Fixierung für Ensemble, Audio- und Video-Zuspielungen (2014)
Ensemble Reflexion K (Gerard Eckert)
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17775
Date d'inscription : 25/11/2012

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyVen 3 Juil 2020 - 14:08

Christian Ofenbauer : Zwei Frankfurter Préludes pour grand orchestre (1997/98)
hr-Sinfonieorchestre (Arturo Tamayo)
Revenir en haut Aller en bas
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil

Nombre de messages : 737
Age : 39
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyVen 3 Juil 2020 - 18:09

Connesson : Supernova, Orchestre National de France/Muhai Tang

Assez curieusement, je découvre tout juste la musique orchestrale de Connesson (j'avais déjà tenté quelques oeuvres de musique de chambre). Je dis curieusement car c'est vraiment de la musique calibrée pour moi, qui ne peut fondamentalement pas me déplaire. Et de fait j'aime vraiment cette supernova, même si je ne suis pas non plus totalement ébloui, je crois que du peu que j'ai écouté pour l'instant je préfère en fait le Connesson chambriste, mais j'ai prévu d'étendre mon spectre d'oeuvres écoutées rapidement, je ferai un point plus précis dans quelques jours.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
darkmagus
Mélomane chevronné
darkmagus

Nombre de messages : 2227
Age : 71
Localisation : sud-est
Date d'inscription : 04/10/2013

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyVen 3 Juil 2020 - 19:09

Playlist (144) - Page 10 51fZfJnu-UL

REVUELTAS

Sensemaya
***

Hommage à Federico Garcia Lorca
****°

La nuit des Mayas
****

Redes
***°


Fernando Lozano - O. P. de Mexico

Chef et Orchestre peu prestigieux, mais le tout bien meilleur que la version Salonen et le Los Angeles Ph. (du moins pour les trois premières oeuvres, Redes ne figurant pas sur mon CD Salonen).
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 20354
Date d'inscription : 22/01/2010

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyVen 3 Juil 2020 - 19:40

Beethoven : Quatuor n°16 (Ebène)
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 563
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyVen 3 Juil 2020 - 19:57

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Atterberg: Symphonie n°4/Rasilainen

Very Happy Very Happy Smile +

Le plus faible des 4 premières, je trouve.

Oui.
La plus faible des 5 premières, même. Smile

Mais les 4 autres sont franchement entraînantes, même si sans doute trop simples pour toi. bounce

Je me suis refait les 9 ces derniers jours, et elles sont vraiment fabuleuses dans l'ensemble. La 6, j'avais oublié, elle me fait chavirer à chaque fois, je m'en veux de ne pas l'avoir mise dans mon top 10 je réalise que je l'ai très souvent en tête (c'est très mélodique, très appuyé, mais que c'est bon !!!)


Xavier a écrit:
Ah non la 3 j'ai dû lui mettre 15!

Il y a des notes sur 20 quelque part ?


arnaud bellemontagne a écrit:

Roussel : Le Festin de l'Araignée (Matinon)

colors
Citation :
Roussel: Bacchus et Ariane (Martinon)

I love you
Citation :
Roussel : Suite en Fa (Munch)

Outre la vivacité rythmique si personnelle de Roussel, j'entends des traits néo-classiques voire même un petit côté groupe des Six.

Une pièce splendide.  cool-blue

Oh, du Roussel, quel régal ! Avec le Festin dans la meilleure version qui soit (la récente version Rophé est très différente et absolument splendide !). Quant à la Suite en Fa, Munch est excellent, Paray peut-être même meilleur, avec plus de rebond et d'allant... I love you


DavidLeMarrec a écrit:
Mefistofele a écrit:
Pour le coup, entre Märkl et Bäumer, une version à privilégier ?

Les deux sont très différents : Bäumer plus détaillé et coloré grâce à la prise de son, mais l'élan et la structure tellement plus sensibles chez Märkl. (Pour ma part, j'aime vraiment nettement plus Märkl.)

Je note, je vais tenter cela !



Roupoil a écrit:
Connesson : Supernova, Orchestre National de France/Muhai Tang

Assez curieusement, je découvre tout juste la musique orchestrale de Connesson (j'avais déjà tenté quelques oeuvres de musique de chambre). Je dis curieusement car c'est vraiment de la musique calibrée pour moi, qui ne peut fondamentalement pas me déplaire. Et de fait j'aime vraiment cette supernova, même si je ne suis pas non plus totalement ébloui, je crois que du peu que j'ai écouté pour l'instant je préfère en fait le Connesson chambriste, mais j'ai prévu d'étendre mon spectre d'oeuvres écoutées rapidement, je ferai un point plus précis dans quelques jours.

Oh, tu ne connaissais pas ? Tu devrais aimer, je pense. Lucifer notamment... Les concertos sont en général un peu vains, mais les pièces orchestrales autrement... I love you Et la musique de chambre très rythmée...
Hâte de lire ton débriefing !
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85124
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyVen 3 Juil 2020 - 19:59

Mefistofele a écrit:

Xavier a écrit:
Ah non la 3 j'ai dû lui mettre 15!

Il y a des notes sur 20 quelque part ?

Bah en fait le maximum c'est

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

qui correspondrait en quelque sorte à 20/20. (même si ce n'est pas comme ça que je le ressens, sinon j'aurais mis des notes sur 20)

Du coup, si on va par là:

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

équivaut à 16

Very Happy Very Happy Very Happy = 12

Very Happy Very Happy Very Happy Smile = 14

Very Happy Very Happy Very Happy Smile += 15
Revenir en haut Aller en bas
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil

Nombre de messages : 737
Age : 39
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 EmptyVen 3 Juil 2020 - 20:33

Il y a eu des expériences de faites sur les profs : quand on leur interdit la notation traditionnelle sur 20 pour la remplacer par quelque chose de plus flou (typiquement des lettres A, B, C, D, E), le prof se débrouille systématiquement pour recréer un système équivalent à celui de la note sur 20 (genre il va mettre des B++ et des D- pour finir par avoir une vingtaine d'échelons différents). Xavier doit être fondamentalement prof Mr. Green .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
Contenu sponsorisé




Playlist (144) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (144)   Playlist (144) - Page 10 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Playlist (144)
Revenir en haut 
Page 10 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: