Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
21.95 €

 

 Pierre Bartholomée (1937-)

Aller en bas 
AuteurMessage
Prosopopus
Mélomane averti
Prosopopus

Nombre de messages : 423
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Pierre Bartholomée (1937-) Empty
MessageSujet: Pierre Bartholomée (1937-)   Pierre Bartholomée (1937-) EmptyLun 29 Juin 2020 - 12:56

Pierre Bartholomée (1937-) PierBart
Le col mao, les double-lunettes, le collier de barbe, déjà tout un programme...

Compositeur belge et plus précisément Bruxellois, Pierre Bartholomée est une figure de la musique contemporaine belge, même s'il est plus connu en tant que chef d'orchestre.

Après ses études musicales au Conservatoire royal de Bruxelles il va mener de front une carrière de pianiste, de chef d'orchestre et de compositeur. Sa rencontre avec Henri Pousseur, collègue compositeur dont la renommée est plus importante semble avoir clairement marquée son parcours, déjà dans son propre travail de compositeur mais également dans son travail de chef d'orchestre, Pierre Bartholomée ayant souvent défendu la musique de ses contemporains, et plus généralement des corpus peu courus à la tête de l'Orchestre philharmonique de Liège (on lui doit d'ailleurs plusieurs symphonies de Tournemire).

Il a également formé en 1962, avec quelques jeunes musiciens dont sa femme, la pianiste et harpiste Francette Bartholomée, l’ensemble Musique Nouvelle dont il a assumé la direction pendant une quinzaine d’années, avant de fonder avec Henri Pousseur le Centre de Recherches musicales de Wallonie.

Le but du fil est évidemment de parler plutôt de son travail de composition mais pourquoi pas évoqué certaines de ses gravures en tant que chef, d'autant qu'il a créé plusieurs oeuvres contemporaines.

Sa musique est clairement contemporaine mais plus que l'atonalisme on en retient le rythme et la pulsation constante, ses partitions recelant des cellules mélodiques très tranchées et bien définies, où l'atonalisme se fait moins aride. On le sent plus influencé par un certain modernisme stravinskien ou bartokien que par la frange webernienne de la Seconde école de Vienne. On peut penser à un discours proche de celui de Mantovani ou de Jarrel je trouve (il y a sûrement des noms plus évidents mais ce sont ceux qui me viennent en tête à l'écoute de sa musique). Il y a un important travail instrumental dans ses oeuvres, peut-être au détriment de la recherche dans la composition elle-même, ce qui peut laisser penser à un manque d'innovation face à des noms plus en vus du contemporain.

Son catalogue est constitué de près d’une centaine d’œuvres parmi lesquelles trois opéras, de la musique symphonique, des pièces vocales, de la musique de chambre et des œuvres pour instruments solistes. On trouve tout cela plutôt bien édité (même si les oeuvres récentes sont absentes des sorties) notamment auprès du label Cyprès ainsi que de Aparté et Evidences (deux labels dirigés par Nicolas Bartholomée, qui se trouve être son fils).

J'apprécie vraiment ce que je découvre de sa musique, particulièrement dans le genre orchestral, du coup je crée ce topic pour donner envie d'essayer aux autres classikiens. J'ai vu que lulu avait déjà évoqué en playlist plusieurs de ses oeuvres mais il est tout de même plus souvent évoqué sur le site pour ses gravures en tant que chef.
Revenir en haut Aller en bas
Prosopopus
Mélomane averti
Prosopopus

Nombre de messages : 423
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Pierre Bartholomée (1937-) Empty
MessageSujet: Re: Pierre Bartholomée (1937-)   Pierre Bartholomée (1937-) EmptyLun 29 Juin 2020 - 13:02

Et j'ajoute pour le moment une critique d'un disque que j'avais déjà évoqué dans le fil Contemporain

Pierre Bartholomée (1937-) Evcd042-3000-700x700-362x362

1 Fancy as a ground (1986 - Ensemble Musique nouvelle - Georges-Élie Octors)
2-6 Trois pôles entrelacés (1986 - Ensemble Musique nouvelle - Georges-Élie Octors)
7 Harmonique  (1973 - Hr-Sinfonieorchester - Michael Gielen)
8 Ricercar (2017 - Ensemble Blindman)

Evidences - 2017

Je ne connaissais Pierre Bartholomée qu'en tant que chef d'orchestre, notamment pour ses enregistrements des symphonies de Tournemire avec le Symphonique de Liège, et je ne m'attendais pas forcément à ce type de compositions. On est donc dans du moderne assez raide, avec une recherche constante sur le timbre.

Harmonique est une de ses premières oeuvres pour orchestre et semble lui servir de base d'expérimentation. C'est la pièce la plus accessible, portée par un ostinato de caisse claire, laissant au fur et à mesure s'échapper des courtes cellules mélodiques, aux cordes, aux vents et au piano, les cellules se mêlent ensuite dans une polyphonie, avant que l'ostinato reprenne le dessus à chaque fois. Il y a déjà une recherche évidente sur les timbres même si Bartholomée semble plus préoccuper ici par la pulsation rythmique. Les cassures de rythme ne sont pas forcément très heurtées mais bien présentes.

Fancy as a ground est déjà beaucoup plus retors à appréhender, beaucoup de jeux de sonorités, des percussions très présentes et une harpe agressive.
On est à la limite de la musique bruitiste par moment.

Trois pôles entrelacés a un aspect plus ludique, plus de discours mélodique identifiable, avec ses progressions contrariées, les répétitions en canon des mouvements et le jeu sur les formes anciennes (bon, que j'ai déduit plus du nom des pièces que des pièces elles-même...) , le deuxième mouvement Ricercar est très beau dans sa plainte un peu pathétique qui se développe en parallèle des motifs plus inquiétants apparaissant aux autres pupitres.

Ricercar est une oeuvre pour quatuor de saxophones, ça sonne un peu comme une parodie de contemporain mais c'est l'oeuvre qui m'a le plus plu au final. Il faut dire que l'enregistrement avec une légère réverbération est très beau. L'oeuvre utilise beaucoup de doublures, ce qui apporte une épaisseur de son et permet ensuite à certains des motifs de s'échapper plus librement. J'ai beaucoup aimé aussi les effets d'échos.
Revenir en haut Aller en bas
Prosopopus
Mélomane averti
Prosopopus

Nombre de messages : 423
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Pierre Bartholomée (1937-) Empty
MessageSujet: Re: Pierre Bartholomée (1937-)   Pierre Bartholomée (1937-) EmptyLun 29 Juin 2020 - 22:16

Pierre Bartholomée (1937-) 91Ylv8+D9gL._SS500_

Fredons et Tarabusts, Sérénade pour grand orchestre, en 7 mouvements
Humoresque, pour orchestre

Orchestre Philharmonique de Liège - Pierre Bartholomée

Cypres 1998

Œuvre créée en 1997 pour célébrer les 20 ans de direction de Pierre Bartholomée à la tête de l'Orchestre Philharmonique de Liège, Fredons et Tarabusts est une grande œuvre orchestrale, devant beaucoup à Stravinsky dans sa façon de faire sonner les bois, de camoufler un piano et un célesta dans l'orchestre et dans le travail sur les percussions. L'œuvre est construire en symétrie avec les deux mouvements finaux qui répondent aux deux mouvements introductifs. C'est également un jeu sur les formes classiques, comme le rappelle le sous-titre de Sérénade alors qu'on est bien loin de ce que peut évoquer une Sérénade.

J'aime beaucoup cette œuvre un peu monumentale au sein de la production de Bartholomée, on y sent l' envie de rendre hommage à un pan entier de la musique défrichée par le compositeur et son orchestre, autant dans la construction cyclique qui peut évoquer Franck que dans la pulsation rythmique à la Stravinsky ou dans le travail très contemporain sur les sonorités.

L' Humoresque qui complète le programme, composée trois ans plus tôt, est dans la même veine, avec un travail de polyphonie et de discours distincts, sous-tendus par un ostinato de cordes pincées.

Ces deux œuvres semblent atonales mais ne sont jamais dénuées de lyrisme pour autant et partagent une belle ambiance sombre et inquiétante
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1876
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Pierre Bartholomée (1937-) Empty
MessageSujet: Re: Pierre Bartholomée (1937-)   Pierre Bartholomée (1937-) EmptyMar 30 Juin 2020 - 0:06

ça fait des années que j'ai le gros coffret de 50 cd  en hommage au Philarmonique de Liège, ou justement se trouve le cd cité plus haut Fredons et Tarabusts, mais j 'ose avouer que je n'ai jamais écouté de Pierre Bartholomée ,du moins en tant que compositeur. J'ai été vers Pousseur ou Boesmans, mais jamais vers Bartholomée,(comme quoi faut pas acheter les gros coffrets qui nous dépassent ) donc ton topic tombe à pic pour rétablir , peut être une injustice envers ce compositeur et chef d'orchestre ,.
J'ai écouté le Requiem ( 2006 )de Pierre Bartholomée sur YT, et même s'il dure , une heure il m'a bien plu,j'adore quand on sait faire chanter les voix, et là c'est le cas.Une musique simple, pas révolutionnaire, mais humaine , presque sympathique, une approche de la mort, presque joyeuse même,bon il faut plusieurs écoutes, pour vraiment saisir toute la portée d'une oeuvre et l 'assimiler,, mais belle découverte quand même , merci Prosopopus!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Pierre Bartholomée (1937-) Empty
MessageSujet: Re: Pierre Bartholomée (1937-)   Pierre Bartholomée (1937-) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Pierre Bartholomée (1937-)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: