Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020)

Aller en bas 
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89671
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) Empty
MessageSujet: Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020)   Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) EmptyMer 16 Sep 2020 - 15:41

J'y étais :

Au programme ouvertures de Rosamunde, Egmont, Forza, Cenerentola.

C'est quasiment plein à 19h. Des chefs et musiciens sérieux dans la public, évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89671
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) Empty
MessageSujet: Re: Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020)   Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) EmptyMer 16 Sep 2020 - 15:46

Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) Eh-RHqnWAAAIgah?format=jpg&name=small

1) Sara Caneva (29 ans, Italie), est très impressionnée, hésite, parle beaucoup, mais obtient des phrasés de qualité.

Péché capital : 'less loud, timpani' !  (Alors que ça claquait juste comme on veut.)

La présidente du jury (Ewa Bogusz-Moore, DG de l'Orchestre de la Radio de Katowice, en prestige peut-être le premier orchestre du pays, non ?) headbanguait sur l'Ouverture de la Forza del Destino. (Adorable !)

J'ai beaucoup aimé la rigueur de Caneva, évitant les allargando non écrits dans les fins de section, cherchant la netteté de touche, la longueur des crescendos, l'émotion du petit diminuendo.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89671
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) Empty
MessageSujet: Re: Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020)   Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) EmptyMer 16 Sep 2020 - 15:47

Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) Eh-XOFRWoAYddq-?format=jpg&name=small

2) Stephanie Childress, 21 ans, UK & France.

Beaucoup plus affirmée, moins d'interruptions, mais un peu de dureté dans une musique déjà un peu pauvre et 'droite'.

Je n'adhère pas non plus au pathos en accordéon, j'aime plutôt loin Verdi sec, donc plus difficile pour moi.

Je ne suis pas très friand d'accentuer les choses déjà en évidence (ni de mettre beaucoup de vibrato), mais je dois admettre que c'est charismatique dans les éclats, il y a un vrai tempérament (et 21 ans !).

Elle souligne la nécessité de valeurs bien brèves pour cette acoustique.

Formule très élégante pour intégrer la limite de temps : 'it's lovely, so I'd like a runthrough now', comme si l'orchestre lui avait donné tout ce qu'elle voulait.

(Jury manifestement  très approbateur.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89671
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) Empty
MessageSujet: Re: Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020)   Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) EmptyMer 16 Sep 2020 - 15:50

Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) Eh-eMkKWsAIQwie?format=jpg&name=small

3) Holly Hyun CHOE, Corée du Sud / USA, 29 ans.

À nouveau la Forza.

Autre genre : file toute l'Ouverture en donnant simplement des gestes, très efficaces et suivis d'effet. Je n'aime pas tous ses choix (pas y toujours subtils), mais elle prend vraiment possession de l'orchestre (qui sourit ouvertement !) et finit par m'emporter dans son tourbillon. Sacré raptus.

Son travail de détail paraît moins efficace (si l'orchestre n'est pas ensemble, ce n'est pas qu'il n'en est pas capable mais qu'il est déstabilisé). Elle admet aussi ses erreurs avec humour (sans se dévaloriser, d'égal à égal).
J'aime beaucoup son style.

Le résultat après travail m'a moins plu (inutilement fort pendant tout le dernier tiers).

Au passage : pas de panneaux acoustiques ni de bouchons pour les pauvres bassons devant la section de trombones, c'est criminel !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89671
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) Empty
MessageSujet: Re: Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020)   Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) EmptyMer 16 Sep 2020 - 15:52

Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) Eh-s61rXcAc0L6C?format=jpg&name=medium

4) Maria Fuller (Canada, 29 ans). Egmont.

Raconte des histoires (cambrioleur, fantômes), pose des questions rhétoriques (« Pensez à un cambrioleur qui entre dans la maison. Il frappe. Knock knock !  Quel est le coup le plus fort à votre avis ? [silence interdit]  Le premier, parce qu'il est imprévu !  Alors je veux que vous donniez toute l'intensité dans ce premier coup. »), tout cela prend beaucoup de temps. Pour être honnête, pour l'instant le résultat est surtout que ça joue très fort – inutilement à mon sens. Et lent.

Bilan après travail et exécution complète : pas convaincu. En insistant sur les dynamiques et les textures uniquement, la pièce ne paraît pas progresser. Et le résultat est physiquement éprouvant, attaques très dures, orchestre très bruyant, fort sans être timbré.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89671
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) Empty
MessageSujet: Re: Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020)   Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) EmptyMer 16 Sep 2020 - 15:55

Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) Eh-z2otWAAIVWIG?format=jpg&name=medium

5) Jagoda Wyrwińska, Pologne, 26 ans.

Comme Choe (#3), file (presque) tout d'abord, mais ses gestes sont peu variés, ce travail semble peu efficace (il faut dire que ce n'est pas la pièce la mieux orchestrée de l'histoire de la création).

Son anglais lui fait perdre du temps, elle peine à trouver ses mots et exprimer ses intentions – véritable avantage différentiel des anglophones. C'était aussi le cas pour l'Italienne qui ouvrait la session, on sentait que sous l'émotion, elle bafouillait à cause de l'exercice supplémentaire de la langue étrangère. 

Du coup je ne sais pas comment, mais elle finit par bien sculpter son Schubert, qui quitte la masse informe de grosses doublures baveuses du début pour quelque chose de plus fin et frémissant. (Il reste néanmoins des tutti bruyants pas très en style premier-XIXe et des départs ratés.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89671
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) Empty
MessageSujet: Re: Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020)   Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) EmptyMer 16 Sep 2020 - 16:04

J'ai surtout été séduit par les trois premières. 

Caneva, parce qu'elle apporte un goût assez fin dans une pièce qui en a besoin. Mais je suppose que ses hésitations (elle a mal géré le temps aussi, ne savait que faire quand le jury l'a interrompue) l'empêchent de remporter ce type de concours. Peut-être davantage l'étoffe d'un chef permanent ou d'un chef d'ensemble que d'un chef invité, où il faut s'imposer d'emblée devant les musiciens, qui ne sont pas toujours aussi flexibles et bienveillants que ceux du Paris Mozart Orchestra (vraiment attentifs à chaque inflexion des candidats, jouant 'blanc' au début et aidant vraiment le chef en suivant vraiment ses options). Elle a clairement beaucoup de goût, mais pour répéter en un ou deux services avec des orchestres parfois misogynes ou bougons, elle ne pourra pas être distinguée dans ce type de compétition. 

Choe. Je n'ai pas nécessairement aimé les options (pas particulièrement fin, ici). Mais elle empoigne l'orchestre d'emblée, et peut diriger très efficacement rien du geste, sans même s'arrêter. C'est une qualité considérable pour un chef invité. Le travail de détail était moins convaincant, mais c'est le type de personnalité qui peut s'imposer et progresser ensuite. 
Les musiciens étaient très détendus et contents de jouer en tout cas (pendant le filage initial du moins).

Childress. Là non plus, pas mon genre (vraiment pas le Verdi que je veux entendre), mais elle sait ce qu'elle veut, et comment l'obtenir. L'élégance de la transition vers le filage complet de la pièce, tellement professionnelle, a illuminé les visages dans le jury, déjà manifestement impressionné.

Je suppose que ces deux dernières, si les candidates de ce soir ne brillent pas de façon particulièrement inattendue, seront admises en demi-finale.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11215
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) Empty
MessageSujet: Re: Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020)   Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) EmptyMer 16 Sep 2020 - 17:15

Je ne connais pas du tout. Le format me semble tout de même assez différent des autres concours de direction, non? Je n'arrive pas à me représenter si c'est plutôt mieux ou plutôt moins bien. (De toute manière, les concours de direction, ça m'a toujours paru un peu étrange: pour des instrumentistes, voire des chanteurs, je vois à peu près ce qui peut être évalué, et comment, mais pour des chef∙fe∙s, ça reste assez mystérieux.)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89671
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) Empty
MessageSujet: Re: Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020)   Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) EmptyMer 16 Sep 2020 - 17:49

Oui, j'ai déjà longuement épilogué sur la difficulté de juger d'un chef ( http://carnetsol.fr/css/index.php?2019/07/07/3109-il-y-a-peut-etre-dix-chefs-dans-le-monde-dignes-de-diriger-les-grands-orchestres ).

Le format n'est pas inhabituel : on juge sur la répétition (ici incluant le filage du résultat, ce qui est intelligent).

En salle, on sent vraiment des choses se passer, j'étais sceptique mais je dois avouer que voir une cheffe prendre en main des musiciens qu'elle n'a jamais vus, en quelques gestes, c'est impressionnant et très réel.

Et puis on voit les choses qui ne passent pas (si un orchestre de ce niveau ne joue pas ensemble, c'est que la battue n'est pas claire, les informations contradictoires, pas qu'ils doivent recommencer à jouer le passage trop dur pour eux), celles qui au contraire permettent d'être performant (parler peu, pour optimiser le temps de répétition). En général les musiciens n'aiment pas trop le bavardage des chefs, même lorsque ils aiment des chefs bavards. hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89671
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) Empty
MessageSujet: Re: Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020)   Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) EmptyMer 16 Sep 2020 - 17:50

En l'occurrence, le jury est majoritairement composé de chefs (contrairement à beaucoup d'autres concours où ce sont des critiques, directeurs d'institution…), donc c'est intéressant sur l'aspect professionnel (moins pour l'insertion, je suppose).

Il y a Bringuier, Alsop, Gibault et Casadesus, notamment.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11215
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) Empty
MessageSujet: Re: Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020)   Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) EmptyMer 16 Sep 2020 - 18:07

Merci pour ces précisions.

DavidLeMarrec a écrit:
Le format n'est pas inhabituel : on juge sur la répétition (ici incluant le filage du résultat, ce qui est intelligent).
Ce qui me paraissait un peu inhabituel, c'était les quatre ouvertures XIXᵉ (d'habitude, on n'essaie pas d'avoir un panel assez varié de genres et d'époques?)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89671
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) Empty
MessageSujet: Re: Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020)   Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) EmptyJeu 17 Sep 2020 - 20:11

Benedictus a écrit:
Merci pour ces précisions.

DavidLeMarrec a écrit:
Le format n'est pas inhabituel : on juge sur la répétition (ici incluant le filage du résultat, ce qui est intelligent).
Ce qui me paraissait un peu inhabituel, c'était les quatre ouvertures XIXᵉ (d'habitude, on n'essaie pas d'avoir un panel assez varié de genres et d'époques?)

Ça dépend des concours. Ici le choix a été ouverture début XIXe (petite nomenclature + base de ce qui est demandé souvent), puis concerto (Mozart Sprecher, Beethoven violon, Schumann violoncelle), et un peu plus varié pour la finale (Beethoven 3, Schumann 2, Berlioz Roméo, Bartók MPCPC…). Avec des créations.

Clairement l'objet du concours n'est ni de féminiser le répertoire, ni de l'élargir, mais ça se défend (pour que le jury puisse juger de ce qui est fait, et pour que les œuvres du concours soient réexploitables par les jeunes cheffes).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11215
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) Empty
MessageSujet: Re: Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020)   Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) EmptyJeu 17 Sep 2020 - 20:30

Ah, d'accord - je pensais qu'il n'y avait que ces ouvertures.
Oui, alors en fait si ensuite il y a aussi concerto + répertoire symphonique + création, c'est tout à fait comme un concours classique.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89671
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) Empty
MessageSujet: Re: Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020)   Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) EmptyJeu 17 Sep 2020 - 20:42

Ah oui, en effet ! (Il y a aussi les Variations Haydn de Brahms et le Faune au programme de la finale, tout ça au choix à ajouter à la seconde création.)

Sinon, cet après-midi, c'était la demi-finale, écouté deux candidates sur les six (50 minutes chacune) : répétition d'un concerto.

1) Jiajing Lai (Chine) dans le duo du Sprecher de la Flûte de Mozart.
2) Gladysmarli Vadel (Venezuela) dans le Concerto de Schumann.

Les deux ont eu des problèmes de temps (Vadel n'a eu que dix minutes pour la pièce contemporaine, donc juste le temps de la filer sans commentaire, pas évident). J'ai apprécié le travail de Lai, son Mozart est très tradi, mais elle a tout de même insisté sur l'allègement de la touche, sur la vie du phrasé, avec un peu plus de temps et de maturité, elle peut assurer de très bons récitatifs.
Vadel (issue d'El Sistema dans les conditions cataclysmiques que l'on sait…) était terriblement limitée par la langue, parlant essentiellement de l'espagnol mêlé de quelques mots d'anglais. Les musiciens peinaient à la comprendre, le soliste devait se lever pour voir le numéro de mesure (normal, il n'avait pas de partition) et le communiquer ensuite en anglais convenable aux musiciens. (Elle prononçait 78 'seventy-H' par exemple, jusqu'à ce que les musiciens finissent par la reprendre…) Un véritable handicap si elle souhaite une carrière hors des seuls pays latins susceptibles de la comprendre. Ou même remporter des prix de ce genre.

Mais honnêtement, accompagner un soliste qu'on n'a jamais vu avec un orchestre qu'on n'a jamais vu, je crois que ce n'est pas le format ordinaire des répétitions réelles, et il est de toute façon difficile en tant qu'auditeur de percevoir véritablement si l'accompagnement est confortable ou non pour le soliste.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
mickt
Mélomane averti
mickt

Nombre de messages : 411
Date d'inscription : 05/03/2018

Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) Empty
MessageSujet: Re: Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020)   Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) EmptyJeu 17 Sep 2020 - 23:04

Les finalistes ont été annoncées : Stephanie Childress, Rebecca Tong et Lina Gonzalez-Granados.

Je suis allé écouter deux candidates hier aux épreuves éliminatoires, Rebecca Tong et Jiajing Lai, qui m'ont toutes les deux fait bonne impression. Jiajing Lai (faut-il dire Jiajing ou Lai ?) dans Rosamunde, qui différencie bien les épisodes, arrive à faire ressortir tel pupitre et délivre une version droite, un peu massive. Et Tong dans l'ouverture de la Cenerentola, qui se distingue par un rapport très naturel et efficace avec les musiciens : raconte des histoires mais le fait vite et avec une vraie verve comique. Elle suscite toute une marmaille, qui se dispute (dialogue entre la clarinette et le basson), dévale l'escalier (les pizz) ou pleurniche après sa mère (courtes figures montantes aux cordes).

Regardé aussi la prestation de Gladysmarli Vadel, à l'anglais effectivement très peu maîtrisé, mais ça permet de voir une Vénézuelienne du Vénézuela, complètement hors des grands circuits de formation actuels (américain, allemand, chinois...). Et Stephanie Childress aussi, impressionnante d'aisance.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89671
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) Empty
MessageSujet: Re: Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020)   Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) EmptyVen 18 Sep 2020 - 10:49

Je me figure que le concours a tout intérêt à couronner un talent aussi précoce que Childress, qui ne pourra que se bonifier et qui a déjà intégré tous les codes du métier.

Ensuite, s'ils sont altruistes, ils peuvent aussi se dire que son heure viendra, et distinguer quelqu'un pour qui les plats ne repasseront peut-être pas.

Bien sûr, tout cela dépendra du produit final.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
mickt
Mélomane averti
mickt

Nombre de messages : 411
Date d'inscription : 05/03/2018

Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) Empty
MessageSujet: Re: Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020)   Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) EmptyDim 20 Sep 2020 - 14:29

Ai assisté à la finale. Trois candidates dirigeant chacune trois œuvres, dont une création imposée de Fabio Vacchi, œuvres répétées dans la journée. Stephanie Childress et Rebecca Tong ont toutes deux joué le 3e mouvement du Divertimento de Bartók et le 3e mouvement de la 3e de Beethoven, Lina Gonzalez-Granados le Bartók et le Prélude à l'après-midi d'un faune. Pour le public, c'est un format agréable à suivre, pas trop long et qui permet très vite de faire surgir des différences et des oppositions entre les candidates.

Stephanie Childress : toute jeune, elle m'a fait forte impression notamment dans le Beethoven, avec un souci de l'architecture, de la verticalité et des longs phrasés. Légèrement timoré dans la réalisation mais elle donne déjà la preuve d'une vraie personnalité. Bartók intéressant aussi, qu'elle voulait plutôt sec.

Rebecca Tong : d'emblée elle a marqué les esprits dans la création (très belle œuvre du reste), avec une énergie, une poigne, des couleurs, des contrastes : c'est simple on avait l'impression de découvrir une œuvre nouvelle après Childress. Elle a aussi, à 36 ans contre les 21 de cette dernière, une maîtrise manifeste de l'orchestre. On a retrouvé toutes ces qualités dans le reste de sa prestation, le Bartók m'a plu par son animation ; Beethoven bien aussi mais y manquait pour moi la conception d'ensemble de Childress. C'était plus proche des bonnes lectures tradi qu'on peut entendre aujourd'hui.

La dernière candidate m'a moins intéressé, à part le début du Vacchi.

Pour la victoire, deux options bien tranchées donc : la grande gagnante, vous le savez peut-être, fut Rebecca Tong, qui a dépassé ses années d'apprentissage et devrait faire bonne figure dans ses engagements futurs, le 2e prix allant à Childress dont la précocité et le talent promettent beaucoup.

La cérémonie de clôture, qui dans ce genre de compétitions est généralement un moment d'ennui protocolaire avant l'annonce du vainqueur, fut émouvante et bizarrement animée, parlée en quatre langues. Plusieurs prix étaient décernés (du Paris Mozart Orchestra, des salles et orchestres français, du réseau de salles européen ECHO, d'Arte) : on retiendra le prix de l'orchestre et une mention spéciale d'ECHO à la Vénézuelienne Gladysmarli Vadel, dont c'était manifestement la première vraie expérience (la première tout court ?) hors de ses frontières. Une jeune femme noire au tempérament énergique et entier, à l'anglais nul, c'est en effet elle qui pourrait le plus profiter du réseau et des opportunités que lui offrira le concours. Les trois finalistes ont déjà des contrats auprès de grandes agences artistiques. De manière générale, la cérémonie fut chaleureuse, onze des douze candidates étant sur scène et manifestant leur amitié. Un peu trop d'ailleurs, parce que ce fut un festival de gestes non-barrière : Vadel qui embrasse chacune de ses concurrentes, micro qui circule de bouche découverte en bouche découverte, visage qu'on malaxe avant et après avoir pris ledit micro, masque qu'on enlève pour parler au voisin ou crier Bravo ! à l'orchestre, mains vigoureusement serrées. La totale !

Soirée ponctuée par un discours lunaire et désopilant d'Alexandra Grimal, dont une création était jouée en demi-finales : « When I see Claire Gibault, I think of John Coltrane [elle se met à fredonner le thème de A Love Supreme] »

Dans l'ensemble le concours m'a semblé une incontestable réussite : révélation de belles personnalités, découverte d'une cheffe sortant tout à fait des sentiers battus, sentiment d'une atmosphère bienveillante et amicale très différente des autres concours. Seconde édition en mars 2022 : ce doit aussi être la dernière, puisque dans l'esprit de ses deux organisateurs, Claire Gibault et Laurent Bayle, ce n'est pas une manifestation qui a vocation à devenir pérenne.

On peut voir la finale et les autres épreuves sur : https://live.philharmoniedeparis.fr/selection/la-maestra.html
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89671
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) Empty
MessageSujet: Re: Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020)   Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) EmptyLun 21 Sep 2020 - 0:12

Mes impression ont été vraiment très comparables aux tiennes sur les candidates (un faible pour Childress dans Bartók, aux épisodes bien différenciés et à la sobriété très appréciable, où Tong était un peu plus romantisante avec une primauté au son d'orchestre).

Il faut souligner la remarquable qualité de la composition de Vacchi, très nourrissante, quelque part entre Mahler (les bribes de motifs qui échappent) et Takemitsu (grands aplats qui progressent). Un plaisir de l'entendre trois fois !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) Empty
MessageSujet: Re: Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020)   Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: