Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-38%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
27.99 € 44.99 €
Voir le deal

 

 Vítězslav Novák (1870-1949)

Aller en bas 
+5
gluckhand
Oriane
Bruno Luong
DavidLeMarrec
Marchoukrev
9 participants
AuteurMessage
Marchoukrev
Mélomane averti
Marchoukrev


Nombre de messages : 440
Age : 25
Localisation : Entre Paris et les Hauts-de-France
Date d'inscription : 14/08/2013

Vítězslav Novák (1870-1949) Empty
MessageSujet: Vítězslav Novák (1870-1949)   Vítězslav Novák (1870-1949) EmptySam 9 Jan 2021 - 19:18

Hello !

J’ai cherché un fil sur Novák et je n’en n’ai pas trouvé, donc j’en crée un.

Très rapidement, Vitězslav Novák est un compositeur tchèque né en 1870 et mort en 1949. Il a été l’élève de Dvořák au conservatoire de Prague, où il a pris la place de son maître comme professeur de composition. Son style se rattache au postromantisme et dans une moindre mesure à l’impressionnisme.

Pour ma part, je ne connais Novák qu’à travers quelques pages orchestrales. A la base, d’ailleurs, je voulais écrire quelques lignes sur ce CD Naxos paru récemment :

Vítězslav Novák (1870-1949) 8_574210

Cet enregistrement comporte deux des œuvres pour orchestre les plus ambitieuses de Novák : la Suite sud-bohémienne et le poème symphonique Toman et la Nymphe des bois.

La Suite comporte quatre mouvements dont les deux premiers ont une ambiance pour le moins pastorale. C’est beau, délicat, l’orchestration est réussie, mais l’ensemble n’est pas non plus très marquant. Je dois dire que je préfère le troisième mouvement, intitulé « Il était une fois : marche des Hussites ». Là on entre dans une ambiance de conte guerrier avec un défilé légendaire qui va crescendo au fur et à mesure que les soldats passent. Toutes proportions gardées, ce passage m’a évoqué la fin des Pins de Rome, mais avec une orchestration plus légère et un parfum slave. La suite s’achève par une très courte apothéose, comme un brillant coucher de soleil.

Toman et la Nymphe des bois est la pièce la plus intéressante du disque. L’action du poème symphonique est des plus simples, et reprend une légende tchèque : Toman, en proie à un doute insupportable, décide d’aller voir son amante et la trouve éprise d’un autre homme ; il se réfugie dans la forêt et meurt dans les bras d’une nymphe. Le morceau de Novák il me semble ne cherche pas vraiment à décrire cette action somme toute assez succincte. Il s’agit plutôt d’une évocation, qui part de mélodies populaires et les transforme au gré de différentes atmosphères (mystérieuse, sylvestre, passionnée, etc). L’orchestration est le point fort de l’ouvrage. Cela m’a évoqué Richard Strauss pour sa sensualité mais en mieux, en moins lourd. Bref, un beau voyage sonore qui a de quoi plaire aux amateurs de musique postromantique (et même impressionniste).

A en croire Naxos, une intégrale commence avec ce CD, ce qui va nous permettre dans les années qui viennent de remplir ce fil ! En ce qui me concerne j’ai hâte de découvrir d’autres œuvres de Novák, en particulier la Symphonie automnale.

Il existe d’ailleurs un autre CD Naxos dirigé par JoAn Falletta avec des poèmes symphoniques. Je l’ai et l’écoute assez régulièrement aussi j’en parlerai sans doute dans les semaines qui viennent.


Dernière édition par Marchoukrev le Sam 9 Jan 2021 - 21:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94017
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Vítězslav Novák (1870-1949) Empty
MessageSujet: Re: Vítězslav Novák (1870-1949)   Vítězslav Novák (1870-1949) EmptySam 9 Jan 2021 - 19:24

Oui, Toman est une merveille absolue ! Grand geste lyrique quasi-straussien en effet, mais aussi une manière plus sobre, moins extérieure, davantage fondée sur la progression que les grands épisodes spectaculaires. J'ai adoré ce disque, et en particulier ce poème symphonique.

Sa musique de chambre contient de belles choses également (quatuors).

Merci d'avoir ouvert ce fil. bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Bruno Luong
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1456
Date d'inscription : 07/08/2012

Vítězslav Novák (1870-1949) Empty
MessageSujet: Re: Vítězslav Novák (1870-1949)   Vítězslav Novák (1870-1949) EmptyDim 10 Jan 2021 - 9:31

Moi aussi je me suis réjouit que Naxos attaque Novak.

Il y a ce disque ci qu'on peut entendre le concerto pour piano

Vítězslav Novák (1870-1949) 61n2ns10

Novak lui même n'aime pas ce concerto. Il reproche l'incoherence du III trop proche de Dvorak et que le reste et Litzian.

Je le trouve splendide. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Oriane
Mélomaniaque
Oriane


Nombre de messages : 1868
Age : 30
Localisation : Orléans-Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

Vítězslav Novák (1870-1949) Empty
MessageSujet: Re: Vítězslav Novák (1870-1949)   Vítězslav Novák (1870-1949) EmptyLun 11 Jan 2021 - 1:11

J'aime beaucoup sa Svatební Košile (Chemise nuptiale) d'après Karel Jaromír Erben, Pan, poème pour piano, ou encore O věčné touze (Du désir éternel) ... Il y a des pépites dans sa musique de chambre aussi.
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 2702
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Vítězslav Novák (1870-1949) Empty
MessageSujet: Re: Vítězslav Novák (1870-1949)   Vítězslav Novák (1870-1949) EmptyVen 15 Jan 2021 - 17:16

Vítězslav Novák (1870-1949) M0b00012

J'aime beaucoup ce disque là,avec Margaret Fingerhut au piano.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88680
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Vítězslav Novák (1870-1949) Empty
MessageSujet: Re: Vítězslav Novák (1870-1949)   Vítězslav Novák (1870-1949) EmptySam 27 Nov 2021 - 15:54

Je découvre ça:

Vítězslav Novák (1870-1949) 81pToGDmP8L._SS500_

La Tempête, cantate opus 42

Et c'est pas loin d'être un chef d'oeuvre!

Une oeuvre d'un grand lyrisme, d'une grande puissance orchestrale, quelque part entre Wagner, Vaughan-Williams et Herrmann, avec de grosses touches d'impressionnisme et de gamme par tons. De grands thèmes qu'on retient, aussi.
C'est ici magnifiquement dirigé et enregistré.

Mon oeuvre préférée de Novak jusqu'à présent avec Toman, dont il a été question plus haut.

C'est pas facile à trouver, je crois. (il m'a fallu piocher dans la réserve centrale de la Médiathèque de Paris)
EDIT: ça se trouve quand même sur Deezer, sinon.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94017
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Vítězslav Novák (1870-1949) Empty
MessageSujet: Re: Vítězslav Novák (1870-1949)   Vítězslav Novák (1870-1949) EmptySam 27 Nov 2021 - 17:21

Je ne suis pas étonné que tu aimes, entre les accords assez riches (sur une œuvre plutôt postromantique) et, de mémoire, les accès de trompette assez scriabiniens. hehe

Moi j'avais trouvé que ça manquait d'inspiration mélodique (et que les chanteurs n'étaient pas fabuleux, la prise de son non plus), mais le climax avec chœur est superbe.

J'ai des dossiers pénibles à boucler et besoin de musique entraînante, excellente suggestion, je vais mettre ça !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94017
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Vítězslav Novák (1870-1949) Empty
MessageSujet: Re: Vítězslav Novák (1870-1949)   Vítězslav Novák (1870-1949) EmptySam 27 Nov 2021 - 19:17

En matière d'œuvres vocales, il a aussi fait un très bel opéra, Lucerna (« La Lanterne »), quelque part entre les couleurs de Rusalka et le babillage contrapuntique des Maîtres chanteurs, une petite merveille !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88680
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Vítězslav Novák (1870-1949) Empty
MessageSujet: Re: Vítězslav Novák (1870-1949)   Vítězslav Novák (1870-1949) EmptyDim 28 Nov 2021 - 19:29

Merci du conseil! (et merci la réserve centrale)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94017
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Vítězslav Novák (1870-1949) Empty
MessageSujet: Re: Vítězslav Novák (1870-1949)   Vítězslav Novák (1870-1949) EmptyDim 28 Nov 2021 - 20:32

J'ai continué ma réexploration : Lady Godiva et le De Profundis orchestral, tu dois connaître, mais peut-être pas Nikotina, ballet très impressionnant d'une heure, dans le goût de Toman (en mieux). On y entend passer des thèmes sympas, comme un écho de Prinz Eugen…
Pareil pour Signorina Gioventù, ballet très riche. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88680
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Vítězslav Novák (1870-1949) Empty
MessageSujet: Re: Vítězslav Novák (1870-1949)   Vítězslav Novák (1870-1949) EmptyDim 28 Nov 2021 - 23:31

J'ai écouté tout ça ces derniers jours, sauf le ballet que tu viens de citer.
J'ai préféré Toman à Nikotina.

Je ne sais plus si j'ai écouté Pan, je ne crois pas.
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 2702
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Vítězslav Novák (1870-1949) Empty
MessageSujet: Re: Vítězslav Novák (1870-1949)   Vítězslav Novák (1870-1949) EmptyLun 29 Nov 2021 - 13:28

Vítězslav Novák (1870-1949) 41zys010Vítězslav Novák (1870-1949) Aaa11

Encore un exemplaire disponible,abordable financièrement ,réédition de ces 3 CD de l'oeuvre pour piano (13,56 +1 euro de frais d'envois)Frantisek Rauch est un excellent pianiste ,un peu oublié,mais comme souvent dans ces contrées là, ils sait mettre sa technique,son coeur et l'âme de son pays,au service du compositeur,dont en plus ,il a été l'élève.

https://www.supraphon.com/album/349-novak-piano-works
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88680
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Vítězslav Novák (1870-1949) Empty
MessageSujet: Re: Vítězslav Novák (1870-1949)   Vítězslav Novák (1870-1949) EmptyDim 5 Déc 2021 - 16:54

DavidLeMarrec a écrit:
En matière d'œuvres vocales, il a aussi fait un très bel opéra, Lucerna (« La Lanterne »), quelque part entre les couleurs de Rusalka et le babillage contrapuntique des Maîtres chanteurs, une petite merveille !

Et le disque Supraphon (Vajnar) comporte le livret avec traduction française! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94017
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Vítězslav Novák (1870-1949) Empty
MessageSujet: Re: Vítězslav Novák (1870-1949)   Vítězslav Novák (1870-1949) EmptyDim 5 Déc 2021 - 22:23

J'ai écouté Pan, le même genre que Nikotina, en un peu moins hardi. Vraiment de la superbe musique.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88680
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Vítězslav Novák (1870-1949) Empty
MessageSujet: Re: Vítězslav Novák (1870-1949)   Vítězslav Novák (1870-1949) EmptyVen 14 Jan 2022 - 21:47

Je confirme, ça fait partie de mes oeuvres préférées de Novak parmi mes récentes découvertes, avec Lucerna notamment, sans oublier Toman et la Tempête.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14339
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Vítězslav Novák (1870-1949) Empty
MessageSujet: Re: Vítězslav Novák (1870-1949)   Vítězslav Novák (1870-1949) EmptyVen 14 Jan 2022 - 22:32

Il y aurait des trucs qui seraient plus spécifiquement susceptibles de me plaire?
(À part l'argument de Nikotina... hehe )
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato


Nombre de messages : 12408
Date d'inscription : 21/01/2007

Vítězslav Novák (1870-1949) Empty
MessageSujet: Re: Vítězslav Novák (1870-1949)   Vítězslav Novák (1870-1949) EmptySam 15 Jan 2022 - 8:58

Xavier a écrit:
Je découvre ça:

Vítězslav Novák (1870-1949) 81pToGDmP8L._SS500_

La Tempête, cantate opus 42

Et c'est pas loin d'être un chef d'oeuvre!

Une oeuvre d'un grand lyrisme, d'une grande puissance orchestrale, quelque part entre Wagner, Vaughan-Williams et Herrmann, avec de grosses touches d'impressionnisme et de gamme par tons. De grands thèmes qu'on retient, aussi.
C'est ici magnifiquement dirigé et enregistré.

Mon oeuvre préférée de Novak jusqu'à présent avec Toman, dont il a été question plus haut.

C'est pas facile à trouver, je crois. (il m'a fallu piocher dans la réserve centrale de la Médiathèque de Paris)
EDIT: ça se trouve quand même sur Deezer, sinon.

Comme ça pourrait m'intéresser, j'ai fait quelques recherches, et trouvé cette autre version:
Vítězslav Novák (1870-1949) 61mu9810

Détails::

Version qui est disponible (neuf et occasion). bounce
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94017
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Vítězslav Novák (1870-1949) Empty
MessageSujet: Re: Vítězslav Novák (1870-1949)   Vítězslav Novák (1870-1949) EmptySam 15 Jan 2022 - 11:54

Le son sera plus ancien et moins confortable pour toi je devine (avec les voix probablement captées très en avant de l'orchestre), mais niveau interprétation, Krombholc et ses chanteurs & musiciens affidés, c'est toujours remarquable.

(Bref, ce sera une excellente interprétation, mais ne sois pas déçu par le son, très correct mais capté à l'ancienne, je devine.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94017
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Vítězslav Novák (1870-1949) Empty
MessageSujet: Re: Vítězslav Novák (1870-1949)   Vítězslav Novák (1870-1949) EmptySam 15 Jan 2022 - 11:57

Benedictus a écrit:
Il y aurait des trucs qui seraient plus spécifiquement susceptibles de me plaire?
(À part l'argument de Nikotina... hehe )

Nikotina et Pan, ce sont de grandes œuvres aux belles poussées mélodiques mais avec beaucoup de finesses et de richesse, sans doute ce qui est le moins uniment postromantique-généreux (ça l'est assurément, mais ce n'en est pas la seule composante). En particulier la première, qui est assez merveilleuse et déborde d'idées – qu'on ne joue jamais ça, ça me fume.

Il y a la musique de chambre, va peut-être voir du côté des quatuors, moins tournés vers la séduction lyrique.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14339
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Vítězslav Novák (1870-1949) Empty
MessageSujet: Re: Vítězslav Novák (1870-1949)   Vítězslav Novák (1870-1949) EmptySam 15 Jan 2022 - 12:29

Mais il n'a rien composé pour orgue?

Merci, je vais aller voir ça!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88680
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Vítězslav Novák (1870-1949) Empty
MessageSujet: Re: Vítězslav Novák (1870-1949)   Vítězslav Novák (1870-1949) EmptySam 15 Jan 2022 - 13:34

DavidLeMarrec a écrit:
Le son sera plus ancien et moins confortable pour toi je devine (avec les voix probablement captées très en avant de l'orchestre), mais niveau interprétation, Krombholc et ses chanteurs & musiciens affidés, c'est toujours remarquable.

(Bref, ce sera une excellente interprétation, mais ne sois pas déçu par le son, très correct mais capté à l'ancienne, je devine.)

Je confirme, j'ai coupé assez vite cette version, au profit de Kosler. Je ne doute pas que ce soit une bonne interprétation, mais le son est vraiment vieillot.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato


Nombre de messages : 12408
Date d'inscription : 21/01/2007

Vítězslav Novák (1870-1949) Empty
MessageSujet: Re: Vítězslav Novák (1870-1949)   Vítězslav Novák (1870-1949) EmptySam 15 Jan 2022 - 14:30

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Le son sera plus ancien et moins confortable pour toi je devine (avec les voix probablement captées très en avant de l'orchestre), mais niveau interprétation, Krombholc et ses chanteurs & musiciens affidés, c'est toujours remarquable.

(Bref, ce sera une excellente interprétation, mais ne sois pas déçu par le son, très correct mais capté à l'ancienne, je devine.)

Je confirme, j'ai coupé assez vite cette version, au profit de Kosler. Je ne doute pas que ce soit une bonne interprétation, mais le son est vraiment vieillot.

Alors ce ne sera pas pour moi. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88680
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Vítězslav Novák (1870-1949) Empty
MessageSujet: Re: Vítězslav Novák (1870-1949)   Vítězslav Novák (1870-1949) EmptySam 15 Jan 2022 - 15:13

Benedictus a écrit:
Il y aurait des trucs qui seraient plus spécifiquement susceptibles de me plaire?
(À part l'argument de Nikotina... hehe )

Moi je te conseillerais bien Lucerna!
C'est un très bel opéra dans une veine post-Dvorak-Suk, très bien enregistré, par contre il faut le trouver... (médiathèque)
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele


Nombre de messages : 1407
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Vítězslav Novák (1870-1949) Empty
MessageSujet: Re: Vítězslav Novák (1870-1949)   Vítězslav Novák (1870-1949) EmptyJeu 12 Mai 2022 - 1:07

Vítězslav Novák (1870-1949) Ancerl12
Vítězslav NOVÁK : Autumn Symphony, Pan (Karl Ancerl, dir.)

Deux enregistrements live dans un son décent (la symphonie) ou bon (le poème). J'avoue que la symphonie m'a paru fort longue et lourdement orchestrée. Les interventions des chœurs ne m'ont pas chaviré non plus.
Par contre, Pan, s'il partage ce défaut de prolixité, est d'une inspiration mélodique assez constante. On sent que Debussy est passé par là, tous les mouvements semblent être des émanations de La Mer (voire de Gaubert pour Mountains), avec le III (The Sea) un pastiche de toute beauté. Le dernier mouvement propose autre chose, poème symphonique au sein du poème, aux atmosphères plus contrastées et vives (rugissements ou volètements, avec une sorte d'esquisse de La Valse vers 6:30) que le mouvement précédent, assez étale. Mais toujours cette sensation d'une suite logique du chef d'œuvre de Claude-Achille, auxquelles nombre d'idées plus "Europe Centrale" ont été ajoutées.
La version Ancerl gagne-t-elle à être connue ? OUI !!! 2 minutes de moins que Bilek dans chaque mouvement, on passe du superbe pensum aux fulgurances discernables à une pièce absolument délectable. Ce qu'on perd en finition orchestrale (et la version Marco Polo est très bien captée !), on fait plus que le gagner en qualité du discours. On aurait aimé l'urgence de l'un avec la finition sonore de l'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Vítězslav Novák (1870-1949) Empty
MessageSujet: Re: Vítězslav Novák (1870-1949)   Vítězslav Novák (1870-1949) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Vítězslav Novák (1870-1949)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kalevi Aho (1949 - )
» Ignaz Moscheles (1794-1870)
» Leopold Godowsky (1870-1938)
» Louis Vierne (1870-1937)
» Franz Lehar (1870-1948)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: