Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
OCEANIC Ventilateur sur pied – Hauteur réglable – Oscillation ...
21.99 €
Voir le deal

 

 Émotion pendant qu'on joue

Aller en bas 
AuteurMessage
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
OYO TOHO

Nombre de messages : 6992
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

Émotion pendant qu'on joue Empty
MessageSujet: Émotion pendant qu'on joue   Émotion pendant qu'on joue EmptySam 13 Fév 2021 - 19:55

Plus je joue et j'écoute de la musique, plus je suis sensible à la musique et à sa beauté, à tel point que je me surprends de plus en plus à être ému pendant que je joue ou pendant que j'écoute, ému aux larmes quoi, et pas seulement quand je suis seul, ce qui peut devenir gênant. Ainsi il m'arrive d'être ému rien qu'en parlant avec ma prof de violoncelle ou mon accompagnatrice pianiste de ce que tel ou tel compositeur a voulu exprimer dans tel ou tel passage. Alors bon moi j'ai un niveau de base mais je me demande comment les musiciens qui jouent en orchestre font pour ne pas tomber en larmes pendant un concerto ou un opéra (moins gênant dans la fosse mais quand même...). Est ce qu'ils deviennent insensibles ou est ce qu'ils sont trop concentrés sur leur partie ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/decapitum
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91676
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Émotion pendant qu'on joue Empty
MessageSujet: Re: Émotion pendant qu'on joue   Émotion pendant qu'on joue EmptySam 13 Fév 2021 - 20:04

La tendance est en général inverse, je crois. Au bout de l'habitude et de la répétition, on est moins touché. (En tout cas c'est patent lorsqu'on voit les vieux musiciens d'orchestre ou les vieux quatuors à cordes, par rapport à ceux qui sortent de l'école…)

Il est souvent question de la routine, aussi : quand on fait de longues séries en fosse, c'est pas pareil que lorsqu'on joue un répertoire qu'on a choisi pour soi-même comme le font les pianistes.

Ensuite, je suppose que ceux qui ne peuvent pas se maîtriser sont mécaniquement un peu hors-jeu pour une carrière pro, parce que, qu'on pleure ou pas, il faut assurer…
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
OYO TOHO

Nombre de messages : 6992
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

Émotion pendant qu'on joue Empty
MessageSujet: Re: Émotion pendant qu'on joue   Émotion pendant qu'on joue EmptySam 13 Fév 2021 - 20:19

Je suis d'accord qu'on doit s'endurcir à la longue mais en parallèle on rentre aussi de plus en plus loin dans les œuvres, et c'est surtout ça qui m'émeut, cette profondeur qu'on découvre au fur et à mesure, alors qu'on n'entendait que la surface de l'œuvre à la première écoute. Et puis il y a cette alchimie aussi qui m'émeut, celle qu'on devine quand on voit ces gens qui se retrouvent tous au même endroit au même moment pour jouer une œuvre qu'ils ont répétée des dizaines ou des centaines de fois chacun de leur côté
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/decapitum
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91676
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Émotion pendant qu'on joue Empty
MessageSujet: Re: Émotion pendant qu'on joue   Émotion pendant qu'on joue EmptySam 13 Fév 2021 - 20:31

OYO TOHO a écrit:
ces gens qui se retrouvent tous au même endroit au même moment pour jouer une œuvre qu'ils ont répétée des dizaines ou des centaines de fois chacun de leur côté

À l'Opéra de Paris, c'est plutôt l'inverse, ils se retrouvent des centaines de fois à jouer ensemble ce qu'ils n'ont jamais travaillé chez eux ! Mr. Green

C'est peut-être un début d'explication.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Iskender
Mélomaniaque
Iskender

Nombre de messages : 1617
Age : 53
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

Émotion pendant qu'on joue Empty
MessageSujet: Re: Émotion pendant qu'on joue   Émotion pendant qu'on joue EmptySam 13 Fév 2021 - 21:43

Emotions à l'écoute, tout le temps en ce qui me concerne. En jouant, oui dans un collectif, mais rarement quand je travaille mon instrument et joue pour mon plaisir (j'ai le privilège de l'âge où les deux sont liés; je choisis les pièces que je joue et ne prépare aucun concours). Là en solo d'autres sentiments s'installent : prendre son pied oui, avoir la satisfaction de parvenir à un résultat, mais rarement l'émotion. Me faire pleurer tout seul, je ne pense pas en avoir le talent. Mr. Green

Sur la routine de l'orchestre je rejoins tout à fait David, et les choses s'expliquent par le fait que les musiciens y sont des exécutants, au meilleur comme au plus mauvais sens du terme.
Mais cela étant, même pour les solistes, chanteuses et chanteurs, chefs, je m'interroge parfois sur la question suivante : nous mêmes comme simples mélomanes, nos émotions d'écoute sont fluctuantes, liées à des périodes avec des choix d'écoutes. Et je ne peux m'empêcher de relier cela à l'inspiration de l'interprète de haut niveau, elle-même liée à des périodes et à des envies : comment garder cette inspiration intacte quand les programmes sont fixés trois ans à l'avance ? comment livrer totalement sa sonate de Beethoven (ou faire répéter sa symphonie) quand on est en plein trip Prokofiev dans son travail personnel ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/etiennetabourier
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
OYO TOHO

Nombre de messages : 6992
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

Émotion pendant qu'on joue Empty
MessageSujet: Re: Émotion pendant qu'on joue   Émotion pendant qu'on joue EmptySam 13 Fév 2021 - 21:55

Je te rassure c'est pas mon interprétation ou ce que je j'entends qui m'émeut quand c'est moi qui joue, c'est la musique elle-même et surtout les détails de cette musique que je n'avais pas remarqués auparavant, tout ce qui en fait la profondeur. Après quand j'écoute les autres, là c'est aussi ce que j'entends, en plus de la musique elle-même et des circonstances
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/decapitum
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86755
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Émotion pendant qu'on joue Empty
MessageSujet: Re: Émotion pendant qu'on joue   Émotion pendant qu'on joue EmptySam 13 Fév 2021 - 23:24

Je comprends tout à fait ce que tu veux dire, et je me suis posé la question: comment font les chefs d'orchestre pour rester stoïques en dirigeant Pelléas ou Tristan par exemple??

Ceci dit je me rappelle l'exemple d'Eva Marton qui apparaît fréquemment en larmes pendant ou à la fin des représentations. (de mémoire, au moins dans Lohengrin et la Femme sans ombre)

Quand je vois Bernstein diriger, par exemple, je vois bien que, malgré tout le contrôle nécessaire, il est bien souvent aussi submergé par l'émotion.
Je comprends beaucoup plus ça que quand je vois Boulez ou d'autres chefs complètement impassibles.

Il y a aussi un élément qui peut être très fort: quand tu fais de la musique à deux avec une personne qui t'est chère, là ça peut être très fort.

Citation :
Et je ne peux m'empêcher de relier cela à l'inspiration de l'interprète de haut niveau, elle-même liée à des périodes et à des envies : comment garder cette inspiration intacte quand les programmes sont fixés trois ans à l'avance ? comment livrer totalement sa sonate de Beethoven (ou faire répéter sa symphonie) quand on est en plein trip Prokofiev dans son travail personnel ?

Ca aussi c'est une bonne question: je suis complètement ébahi, voire je ne comprends pas... quand je vois les solistes qui rejouent 50 fois leur concerto pour violon de Beethoven ou de Tchaïkovsky en tournée... bon, peut-être parce que je ne suis pas dingue de ces oeuvres aussi... (et surtout je me rends compte que je n'aimerais vraiment pas faire ça)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91676
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Émotion pendant qu'on joue Empty
MessageSujet: Re: Émotion pendant qu'on joue   Émotion pendant qu'on joue EmptyLun 15 Fév 2021 - 20:13

Xavier a écrit:
Je comprends beaucoup plus ça que quand je vois Boulez ou d'autres chefs complètement impassibles.

Il peut y avoir une part de contrôle, pas facile sinon. (Et puis on se doute bien que certains chefs mettent en scène leur gestique, que ce soit dans un sens ou dans l'autre – Boulez aurait sans doute été mortifié qu'on le voie écraser une larme petite-bourgeoise en dirigeant un Adagietto… batman )
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Émotion pendant qu'on joue Empty
MessageSujet: Re: Émotion pendant qu'on joue   Émotion pendant qu'on joue Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Émotion pendant qu'on joue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: