Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
[CDAV] LG TV LED 65″ (165cm) – 65NANO756 – 4K UHD, Smart TV
564 €
Voir le deal

 

 Haendel - Les suites pour clavecin

Aller en bas 
+2
Cololi
xoph
6 participants
AuteurMessage
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 4261
Age : 63
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Haendel - Les suites pour clavecin Empty
MessageSujet: Haendel - Les suites pour clavecin   Haendel - Les suites pour clavecin EmptyMar 23 Fév 2021 - 22:17

Hændel, aura été confronté à Scarlatti (Domenico ! le seul !) lors d’une joute célèbre, qui le vit sortir vainqueur « à l’orgue » et faire jeu égal « au clavecin ». Ces joutes, dont le caractère romancé n’est pas entièrement certain*, ont un intérêt très relatif (tout comme celle qui aurait opposé Louis Marchand à J.S Bach, ou plutôt que Louis Marchand aurait esquivé). Par contre, elle nous rappelle, dans notre histoire fantasmagorique, le grand organiste qu’était Hændel ; et ce qui est moins reconnu : le grand claveciniste qu’il était aussi.
Il faut bien dire que peu sont celles ou ceux qui ont concouru à mettre en valeur cet aspect de son œuvre : Gustav Leonhardt l’aura considéré comme un compositeur peu recommandable ; les interprètes les plus renommé·e·s au clavecin l’auraient délaissé (comme l’affirment de façon un peu trop immédiate Gaëtan Naulleau ou Pierre Hantaï, à propos du récent disque Hantaï, oubliant au passage Verlet ou Ottavio Dantone, et ne retenant que Scott Ross) et : comble de l’infamie, aucun fil n’est consacré aux suites pour clavecin sur ce site !

Pourtant, outre sa renommée de claveciniste, Haendel aura porté une attention particulière à ces huit grandes suites, celles de 1720. Dans la confusion mercantile opérée par l’éditeur Walsh « père puis fils » : Hændel aura pris soin, dans sa prodigalité désordonnée, de contrôler - pour une fois - (ce n’est pas la seule : il le fera également pour les concertos pour orgue Op.4, les concertos grossos Op.6) l’édition des suites de 1720 (et ne le fera pas pour celles de 1733, ou l’Op.3, ou l’Op.7**…).

Hændel grand claveciniste, soucieux de voir publier ces suites avec rigueur, nous invite sans doute à y prêter oreille.
L’occasion de la sortie du disque Hantaï, sur le même clavecin Jonte Knif que celui de ses derniers Scarlatti (tiens, tiens…, ou hum, hum…) est l’occasion d’ouvrir ce fil.

C’est fait ! La suite, en suites, n’est-ce pas…

* « Le plus célèbre de leurs duels reste celui organisé par le cardinal Ottoboni, à l’issue duquel Hændel semble s’être démarqué à l’orgue, tandis que Scarlatti aurait davantage brillé au clavecin. » in
https://www.francemusique.fr/musique-baroque/domenico-scarlatti-10-petites-choses-que-vous-ne-savez-peut-etre-pas-sur-le-compositeur-des-555-sonates-62118
** Ce qui est (en partie seulement) compréhensible, vu leur date de publication (1761, trois ans après son décès).
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 4261
Age : 63
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Haendel - Les suites pour clavecin Empty
MessageSujet: Re: Haendel - Les suites pour clavecin   Haendel - Les suites pour clavecin EmptyDim 28 Mar 2021 - 19:54

ISSU DU FIL INDISPENSABLES 1
JOLIES POCHETTES, D’AUTRES MOINS… ET BEAUCOUP DE GENS.

Pan a écrit:
Ma relative jeunesse m'amène à poser la question aux vénérables aînés du forum : la Sarabande était-elle déjà un "tube" avant la sortie du film Barry Lyndon ?
Quoiqu'il en soit, je viens de découvrir la version originale, c'est à dire la Suite pour clavecin n°11 en ré mineur, joué au piano par Éric Heidsieck (disque Cassiopée) et les variations qui la suivent : c'est un véritable bonheur et je vois maintenant où Brahms est allé puiser son inspiration. Pour le fun, voici ce qu'on peut lire sur la pochette du disque :
« suite 11 "la grande sarabande" version originale dont fut tirée la célèbre version du film » Laughing (c'est celle que l'on entend dans le post de Guillaume).
Pour info, j'ai aussi trouvé un disque Haendel au piano par Anne Queffélec, chez Mirare.
Sinon, à part Scott Ross, ne connaissez-vous pas d'autres disques de Haendel au clavecin (ou au piano) ? Pour ma part, j'ai découvert Haendel par cette entrée là quand j'étudiais le piano (Ah ! La Passacaille de la Suite en sol mineur) ; voici donc quelques disques sur lesquels vous aurez peut-être un avis :

Haendel - Les suites pour clavecin 513PWKKB7BL._AA240_Haendel - Les suites pour clavecin 41NPPHPGRZL._AA240_Haendel - Les suites pour clavecin 41MAEANQT9L._AA240_Haendel - Les suites pour clavecin 41SX58R6CHL._AA240_
Haendel - Les suites pour clavecin B0000013R2.01._SCLZZZZZZZ_AA240_Haendel - Les suites pour clavecin 317JWJJJNSL._AA240_Haendel - Les suites pour clavecin 411PS18WYPL._AA240_Haendel - Les suites pour clavecin 417KSAMNJYL._AA240_

Il y a aussi une version par Kenneth Gilbert chez Harmonia Mundi et une version par Byron Schenkman chez Centaur Records. Basketball
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 4261
Age : 63
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Haendel - Les suites pour clavecin Empty
MessageSujet: Re: Haendel - Les suites pour clavecin   Haendel - Les suites pour clavecin EmptyDim 28 Mar 2021 - 19:58

ISSU DU FIL INDISPENSABLES 2
PIANO

• KEITH JARETT
Jorge a écrit:
[…]
Sinon, remarques habituelles: évite Keith Jarett […].

• SVIATOSLAV RICHTER et ANDREÏ GAVRILOV
Liana a écrit:
Je ne sais pas si quelqu'un a mentionné les Suites pour clavecin, par Richter et Gavrilov (qu'ils ne jouent pas au clavecin, bien évidemment, mais au piano ; ils ne les jouent pas à quatre mains non plus, mais plus ou moins en alternance Smile ), c'est un disque que je trouve tout à fait remarquable et que j'écoute très souvent.

• RACHA ARODAKY
droopy a écrit:
Bon, sang, mais c'est bien sûr !
Haendel - Les suites pour clavecin 61YFYP%2B2NoL._SS500_

DavidLeMarrec a écrit:
Il est joli, le nouveau packaging des Beatles.

droopy a écrit:
Vrai que que l'esthétique de Revolver ne vieillit pas, toujours vert le Revolverarodaky !

• ANATOLY VERDENIKOV
Mandryka a écrit:
Anatoly Verdernikov joue une des suites de 1733, la 9e,  sur ce disque-là. L’interprétation est inspirée. Le CD est un de mes favoris de la musique baroque au  piano, pour le Händel ainsi que pour le Krebs.

Haendel - Les suites pour clavecin 00101e1d_medium

[…]

Oriane a écrit:
[…]
Je connais Verdernikov (et l'apprécie beaucoup), mais ce C.D n'a jamais croisé ma route. Je vais essayer de me le procurer. […]

• WILHELM KEMPFF EN HARMONIEUX FORGERON…
oriane a écrit:

Sinon, de nombreux pianistes ont joué quelques pièces célèbres de Haendel au piano (comme The Harmonious Blacksmith). Constance Keene, Moura Lympany, Maryla Jonas ...


Mélomaniac a écrit:
...ou même Wilhelm Kempff.  Cool

Oriane a écrit:
Kempff avait la musique baroque dans le sang de toute façon ... C'est vrai que dans Haendel il est génial aussi. […]


Dernière édition par xoph le Lun 29 Mar 2021 - 1:52, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 4261
Age : 63
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Haendel - Les suites pour clavecin Empty
MessageSujet: Re: Haendel - Les suites pour clavecin   Haendel - Les suites pour clavecin EmptyDim 28 Mar 2021 - 19:58

ISSU DU FIL INDISPENSABLES 3
CLAVECIN

• GLENN GOULD
Jorge a écrit:
[…]
Sinon, remarques habituelles: évite […] Glenn Gould.

• SCOTT ROSS
Jorge a écrit:
Pour ceux qui aiment les claviers:

Les suites pour clavecin: par le génie de la structure qu'est Scott Ross:
Haendel - Les suites pour clavecin B000005E6Y.01.LZZZZZZZ

[…]

Jorge a écrit:
[…]c'est du Scott Ross, parfaitement en place, des tempos dans les danses parfaits. Un beau son de clavecin, de belles basses, des ornements maitrisés et une fluidité hors du commun.

C'est relativement sage, d'autant plus que ces suites ne sont pas les plus déjantées du répertoire. De très beaux passages néanmoins.

Indisponible hélas. Mais pourtant il me semble que cela avait l'objet d'une réedition (furtive) dans la collection Ultima.
[…]

Mélomaniac a écrit:
oriane a écrit:

Olivier Baumont m'a ennuyée dans les oeuvres pour clavecin ... Si vous avez des alternatives, je suis preneuse !


Very Happy Scott Ross (chez Erato aussi) bien sûr !

Oriane a écrit:
Mélomaniac : Merci beaucoup du conseil, je suis en train de l'écouter. C'est très vivant, enjoué, et assez nuancé : j'aime mieux Haendel joué ainsi![…] !

Mélomaniac a écrit:
Wink Bah, je n'ai pas pris grand risque : comment n'aimerait-on pas Ross dans ces Suites, ou dans quoi que ce soit d'autre, d'ailleurs.

[…]

• PAUL NICHOLSON
Jorge a écrit:
[…]
Sinon on dit du bien de la version de Paul Nicholson (chez Hyperion) à voir...

Jorge a écrit:
Nicholson est très bon, au clavecin. Plus anglais que Scott Ross moins fou mais très bien maitrisé.
[…]

• OLIVIER BAUMONT
Stanislas Lefort a écrit:
Moi, j'aime énormément Händel (en dehors de sa tripoté d'opéras en italien). Je pourrais mettre mon grain de sel, mais ça me fatigue d'avance.
[…]
Dans les suites pour clavecin : Olivier Beaumont a fait des disques sympa chez Erato.
[…]

Jorge a écrit:
[…]Beaumont m'a toujours laissé indifferent.

Oriane a écrit:
Olivier Baumont m'a ennuyée dans les oeuvres pour clavecin ... Si vous avez des alternatives, je suis preneuse ![…]

• MICHAEL BORGSTEDE
droopy a écrit:
J'en avais parlé par ailleurs, l'intégrale Borgstede au clavecin est une réussite enthousiasmante, gorgée de vie, bien enregistrée, et dotée de commentaires vifs et intéressants de l'interprète, grand défenseur de ces oeuvres, toujours un peu négligées et regardées (jouées, écoutées ?) de travers.
Qui plus est est à prix réduit (4 cd pour en gros 14 euros sur Amazon).
Coffret chaudement recommandé.

droopy a écrit:
Octavian a écrit:
Borgstede, ça fait envie ce que tu en dis Droopy. Question tout de même: quand tu évoques les "commentaires vifs et intéressants de l'interprète" ... c'est bien dans le livret, pas en audio pendant qu'il joue?
Exact  Mr. Green , et il ne grommelle pas non plus comme Glenn !
Mais ses doigts dansent !

Iskender a écrit:

EDIT : droopy > Oui, Borgstede, très très bien !  Smile

DavidLeMarrec a écrit:
[…] et pour Borgstede qui est un claveciniste que j'admire beaucoup, et pour son analyse de la vraie différence d'interprétation : le rebond de la danse. C'est pour cela d'ailleurs que certaines versions déjà anciennes tiennent remarquablement leur rang, dès qu'elles renoncent à la pompe figée.


Dernière édition par xoph le Lun 29 Mar 2021 - 1:56, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32234
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Haendel - Les suites pour clavecin Empty
MessageSujet: Re: Haendel - Les suites pour clavecin   Haendel - Les suites pour clavecin EmptyDim 28 Mar 2021 - 20:00

Et il y a Hantaï récemment Wink (pas toutes les suites ... du moins pour le moment)

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 4261
Age : 63
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Haendel - Les suites pour clavecin Empty
MessageSujet: Re: Haendel - Les suites pour clavecin   Haendel - Les suites pour clavecin EmptyDim 28 Mar 2021 - 20:09

Wink Le fil est un peu créé à cette occasion. J'essayerai d'y revenir, ainsi que sur Ottavio Dantone
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 4261
Age : 63
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Haendel - Les suites pour clavecin Empty
MessageSujet: Re: Haendel - Les suites pour clavecin   Haendel - Les suites pour clavecin EmptySam 29 Mai 2021 - 12:17

Pierre Hantaï, clavecin Jonte Knif (2004) d’après un modèle allemand du XVIIIème.
Les quatre premières suites du recueil de 1720 et la fugue en do mineur HWV 610

Contre nature ? Hantaï, racé, du côté des sèches et éblouissantes déflagrations plus que des épanchements (encore que… on ne l’aimerait pas à moins). Une figure dont la parenté est sensible avec son maître Leonhardt, de si hautaine stature, à la retenue presque puritaine - et qui détestait* Hændel. Hantaï donc virerait sa cuti, procéderait au « meurtre du père », en bonne et due forme, pour rejoindre ce Haendel, flot sans retenue, excessif en presque tout.
Un Grand d’Espagne regarde la charmante « force brute » : de travers… ou avec le biais nécessaire qui lui permet de le faire sien.

Un clavecin lumineux, à la pointe sèche (celui de ses derniers enregistrements Scarlatti). Du côté de l'élégance et pas de la rondeur. De très belles allemandes (toutes) ou un si bel adagio de la Suite n°2 ; l’Air qui précède les variations (suite 3) égrené avec une émouvante fragilité qui le rend si précieux.

Mais, sans doute moi-même enfermé dans des portraits tout faits, me manquent parfois l’emportement, un son de clavecin plus gras (pour Haendel) – comme on le dit de certains vins blancs, un peu moins de distinction pour un peu plus de laisser-aller. Pas sûr qu’Hantaï ait tout à fait lâché la bride (et ce n'est vraisemblablement pas son projet). Je me suis surpris parfois à m’ennuyer un peu et à en appeler à Ottavio Dantone.

Haendel - Les suites pour clavecin 6196ly10 Haendel - Les suites pour clavecin 71mnpi10

D'autres (Cololi ?) auront sûrement un avis différent.

PS : et mes réserves (pour ce très beau disque) sont à comprendre à l'aune de l’admiration que je voue à Pierre Hantaï, et de l'attente qu'il suscite par conséquent.

* Et qui enregistra néanmoins avec Brüggen et Bylsma les sonates pour flûte à bec (où il fait d'ailleurs un peu grise mine).
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 4261
Age : 63
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Haendel - Les suites pour clavecin Empty
MessageSujet: Re: Haendel - Les suites pour clavecin   Haendel - Les suites pour clavecin EmptyDim 11 Juil 2021 - 14:58

Repris plus ou moins de Playlist >

Et si le meilleur de Haendel était chez Muffat (et réciproquement) ?

Quelle bonne idée que ce disque ! Ce n'est que justice de le voir classé dixième des meilleures ventes des nouveautés classiques de ce début d'année 2021, selon des sources d'une fiabilité sans égal*, et qu'il talonne ainsi les concertos et sonates pour violoncelle piccolo (à quatre cordes, qu'on se le dise) de Tartini par Mario Brunello et l'Accademia dell'Annunciata. Hauser et André Rieu ont du souci à se faire !

* David Le Marrec, qui tenait lui-même ses sources de la suivante de Penthésilée©

Georg Friedrich Hændel (1685-1759)

Suite IV en mi mineur, HWV 429 (arr. de G. Muffat)

Suite V en mi majeur, HWV 430 (arr. de G. Muffat)

Gottlieb Muffat (1690-1770)

Chaconne en sol majeur

Suite III en ré majeur



Flóra Fábri, clavecin V. Ridique (date non précisée)



"Muffat admirait ce dernier [Hændel] et n’hésita pas à reprendre ses huit suites pour clavecin de 1720 pour les adapter selon son goût, mais en inscrivant en lettres calligraphiées le nom de leur créateur, tandis que Haendel, lui, copia des partitions de Muffat en y ajoutant ses propres ornements, sans le préciser le moins du monde !" in https://www.clicmusique.com/haendel-muffat-oeuvres-pour-clavecin-fabri-p-106600.html



Évidement, pour se le procurer (et l'écouter) il reste préférable d'attendre qu'il soit moins confidentiellement diffusé.

Voilà qui est fait !

L'on peut affirmer sans ambages :
- Pas de livret en français
- La question initiale n'aura donc de réponse qu'après une écoute comparée et exhaustive des œuvres de ces deux compositeurs.
- Le clavecin est une copie par Detmar Hungerberg d'un Pierre Donzelague (Lyon 1711) réalisée à Hückeswagen en 1996
- La Maison ne répond à aucune question sur les pochettes.
- Que ce disque ait été si longtemps maintenu en "tête de gondole" n'est que justice rendue à la pertinence du propos (traduction en cours, date cible 2027), et au jeu raffiné de Flóra Fábri.

En fait, c'est très bien ! Surtout la découverte des Muffat. Une ébouriffante chaconne et une fort belle suite en ré majeur.

Si les Haendel sont joués dans leur version Muffat, les Muffat sont de Muffat : Haendel les ayant repris à sa manière, dévorés, mis en pièces et fait ressurgir ici ou là. La liste des réapparitions de la suite en ré de Muffat me laisse songeur : de l'Ode à Ste Cécile au concerti grosso op.6 n°5 en passant par l'aria But oh! What Art can teach, entre autres…

Haendel - Les suites pour clavecin Oeuvre11Haendel - Les suites pour clavecin Haende12
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32234
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Haendel - Les suites pour clavecin Empty
MessageSujet: Re: Haendel - Les suites pour clavecin   Haendel - Les suites pour clavecin EmptyDim 11 Juil 2021 - 15:57

Effectivement on ne peut l'écouter nulle part hehe

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 4261
Age : 63
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Haendel - Les suites pour clavecin Empty
MessageSujet: Re: Haendel - Les suites pour clavecin   Haendel - Les suites pour clavecin EmptyDim 11 Juil 2021 - 16:07

Wink C'est le chemin qui compte !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94083
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Haendel - Les suites pour clavecin Empty
MessageSujet: Re: Haendel - Les suites pour clavecin   Haendel - Les suites pour clavecin EmptyLun 12 Juil 2021 - 15:36

Mr. Green

Pour ceux qui n'ont pas suivi toute l'histoire, c'était issu du classement des meilleures ventes hebdomadaires pour la première semaine de janvier, très étrange, dans la sous-section « classique » d'un site de vente particulièrement hégémonique :
http://carnetsol.fr/css/index.php?2021/01/07/3183-le-classique-et-l-argent-autres-modeles-economiques-du-disque-classique .

Donc je doute tout de même que ce soit réellement, en cumulant les circuits de vente et les semaines, réellement le n°10, évidemment. (Vu l'étiage des ventes du disque classique, il est tout à fait possible que vendre 3 CDs dans une seule semaine puisse propulser assez haut dans le palmarès…)


Citation :
Si les Haendel sont joués dans leur version Muffat, les Muffat sont de Muffat : Haendel les ayant repris à sa manière, dévorés, mis en pièces et fait ressurgir ici ou là. La liste des réapparitions de la suite en ré de Muffat me laisse songeur : de l'Ode à Ste Cécile au concerti grosso op.6 n°5 en passant par l'aria But oh! What Art can teach, entre autres…

En effet ! Surprised
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 4261
Age : 63
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Haendel - Les suites pour clavecin Empty
MessageSujet: Re: Haendel - Les suites pour clavecin   Haendel - Les suites pour clavecin EmptyLun 12 Juil 2021 - 23:50

DavidLeMarrec a écrit:
[…]
Donc je doute tout de même que ce soit réellement, en cumulant les circuits de vente et les semaines, réellement le n°10, évidemment. (Vu l'étiage des ventes du disque classique, il est tout à fait possible que vendre 3 CDs dans une seule semaine puisse propulser assez haut dans le palmarès…)

pale et voilà que tous mes espoirs s'effondrent ! c'était si beau, pourtant.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94083
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Haendel - Les suites pour clavecin Empty
MessageSujet: Re: Haendel - Les suites pour clavecin   Haendel - Les suites pour clavecin EmptyMar 13 Juil 2021 - 0:15

Je ne connais personne chez Alpha pour aller demander directement, mais pour les quelques labels où j'ai des relais, les chiffres qu'on me souffle sont assez vertigineux… quand on vend 50 exemplaires physiques, on estime qu'on a fait un bon boulot. Souvent c'est moins.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 4261
Age : 63
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Haendel - Les suites pour clavecin Empty
MessageSujet: Re: Haendel - Les suites pour clavecin   Haendel - Les suites pour clavecin EmptyDim 31 Oct 2021 - 10:54

bounce Parution de deux disques Hændel - Scarlatti. Hasard ? Le rapprochement est pas tout à fait évident de prime abord (malgré la joute fameuse qui les vit s'opposer)… à suivre

Hantaï chez Mirare
Cristiano Gaudio chez L'Encelade
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94083
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Haendel - Les suites pour clavecin Empty
MessageSujet: Re: Haendel - Les suites pour clavecin   Haendel - Les suites pour clavecin EmptyMar 2 Nov 2021 - 12:52

Il y a bien sûr la date de naissance et la formation en Italie. Et le fait que ce soient, avec Bach, grandes figures du clavecin de ces années.

Je crois qu'il faut surtout y voir : « mettons deux grands compositeurs de la période face à face », plutôt qu'un programme musicologique subtil d'influences réciproques comme dans d'autres disques que tu as souvent vantés ici.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 4261
Age : 63
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Haendel - Les suites pour clavecin Empty
MessageSujet: Re: Haendel - Les suites pour clavecin   Haendel - Les suites pour clavecin EmptyJeu 4 Nov 2021 - 22:08

Peut-être, mais je m'imagine assez mal Hantaï (qui n'est pas vraiment un homme de "coups") ne pas s'interroger sur les effets miroirs ou de tension entre ces deux compositeurs ; pour Cristiano Gaudio, je n'en sais rien, ne le connaissant pas.
Je vois qu'Hantaï avait déjà exploré cette confrontation, en concert tout au moins, en 2017.
https://www.resmusica.com/2017/01/22/pierre-hantai-confronte-scarlatti-et-haendel/
De même Bertrand Cuiller en 2015, en passant il est vrai par un chemin moins binaire et à priori très intéressant Scarlatti>Avison>Haendel
https://www.resmusica.com/2015/10/16/au-festival-de-ribeauville-reconciliation-haendel-scarlatti/
La question reste ouverte, pour moi

@Cololi
Tu l'as écouté (pour Hantaï) en streaming ? avec ou avec notice qui expliciterait le point de vue d'Hantaï ?

PS : totalement flood et à l'attention de Cololi toujours
Dans la famille Cuiller > Jocelyne, clavicorde > CPE Bach, qui pourrait te faire changer d'avis sur ce compositeur "galant", mais comme je l'ai déjà dit mille fois… La mille et unième peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 4261
Age : 63
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Haendel - Les suites pour clavecin Empty
MessageSujet: Re: Haendel - Les suites pour clavecin   Haendel - Les suites pour clavecin EmptyDim 12 Déc 2021 - 13:12

Après écoute du disque de Pierre Hantaï -Hændel / Scarlatti- dont il est aussi rendu compte sur le fil Scarlatti discographie sélective.
J'y ai fait part de l'éblouissement renouvelé que je ressentais à l'écoute de la poignées de sonates Scarlatti ici enregistrées, ainsi que de mon admiration pour le cheminement scarlattien de pierre Hantaï depuis 30 ans.

Reste pour moi un sentiment plus mitigé sur le couplage de ce disque, et sa part Hændel. On trouve dans ce disque, pour Hændel :
- Une transcription par Hantaï de l'Ouverture d'Il pastor fido en rémineur HWV 8a ;
- La suite en ré mineur, sans numéro d'opus, car elle recompose [à l'initiative de Pierre Hantaï ?] différents mouvements du recueil de 1733 (lui-même un montage par Walsh) ;
- La suite n°5 en mi majeur HWV 430, du recueil de 1720.

Si l'on considère le disque Hændel précédent : du recueil de 1720, manquent les suite 6 à 8 ; du recueil de 1733, toutes ou aucune (si l'on comprend que le montage opéré ici en serait un condensé). C'est un peu curieux, et la question se pose de l'achèvement discographique par Hantaï du recueil de 1720. A suivre…

Pour les Hændel, j'ai adoré il Pastor fido, moins été emballè par les deux suites, un peu pour les mêmes raisons que celles que j'exprimais plus haut à l'égard du premier disque Hændel. Et puis, je dois dire que mon amour pour Scarlatti dessert, en ce qui me concerne, ces deux suites dans le jeu d'aller-retour proposé.
Je reste par ailleurs interrogatif quant au choix du clavecin Jonte Knif pour Hændel, interrogation qui a sans doute été celle d'Hantaï lui même : "J'ai cherché le clavecin idéal pour un programme Handel, que j'ai finalement déniché (un modèle anglais copié par Kilström), mais que son propriétaire n'a pas voulu me prêter." *

Les arguments de confrontation proposés par Gaëtan Naulleau dans la notice, rappellent la joute londonienne, certains points communs (l'exil, les œuvres vocales du jeune Scarlatti) mais surtout le caractère antagoniste de ces deux compositeurs. Cette confrontation, sans trop d'échos me laisse un peu sur ma faim. Et rejoins, du coup, le point de vue de David exposé plus haut.

* Pierre Hantaï, in interview juin 2016 Diapason par Gaëtan Naulleau

Haendel - Les suites pour clavecin 61-mdw10
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 4261
Age : 63
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Haendel - Les suites pour clavecin Empty
MessageSujet: Re: Haendel - Les suites pour clavecin   Haendel - Les suites pour clavecin EmptyJeu 27 Jan 2022 - 19:22

Et patatras, trop honnête ! Deux suites de trop sur les bras  Sad
Comme quoi il faut toujours écouter DLM

Hantaï dans le Diapason de janvier :

"Il me faut être honnête : l'idée de faire se rencontrer Handel
et Scarlatti au disque n'était pas un projet sensé et voulu. Il
a vu le jour au gré des circonstances. Par le passé, j'ai souvent
été amené à jeter des pièces que j'avais enregistrées et
parfois des sessions entières, car je n'étais pas heureux du
résultat. Pour une fois c'est le contraire qui est arrivé : après
la parution d'un précédent enregistrement consacré à Handel,
je me suis retrouvé avec deux suites de trop sur les bras ; elles
me paraissaient pourtant assez bonnes pour être éditées. Je
suis alors allé chercher dans mes archives Scarlatti des sonates
qui avaient été mises de côté lors de mes nombreux
enregistrements […]" Pierre Hantaï
(suite au diapason d'or reçu pour ce disque Hændel/Scarlatti)

mais comme avec les vieux restes on fait la meilleure tambouille :
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14358
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Haendel - Les suites pour clavecin Empty
MessageSujet: Re: Haendel - Les suites pour clavecin   Haendel - Les suites pour clavecin EmptyJeu 27 Jan 2022 - 19:48

hehe Pierre Hantaï, je l'aime aussi pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94083
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Haendel - Les suites pour clavecin Empty
MessageSujet: Re: Haendel - Les suites pour clavecin   Haendel - Les suites pour clavecin EmptyJeu 27 Jan 2022 - 21:05

xoph a écrit:
Comme quoi il faut toujours écouter DLM

Surtout pas ! Embarassed J'ai juste dit que je ne voyais pas de lien évident à tisser entre les deux. (Mais il n'est pas interdit de faire des disques juste pour publier de la bonne musique bien jouée.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28835
Date d'inscription : 21/09/2012

Haendel - Les suites pour clavecin Empty
MessageSujet: Re: Haendel - Les suites pour clavecin   Haendel - Les suites pour clavecin EmptyLun 31 Jan 2022 - 22:22

xoph a écrit:

mais comme avec les vieux restes on fait la meilleure tambouille


C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures compotes ! cool-blue
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 12408
Date d'inscription : 21/01/2007

Haendel - Les suites pour clavecin Empty
MessageSujet: Re: Haendel - Les suites pour clavecin   Haendel - Les suites pour clavecin EmptyMar 29 Mar 2022 - 18:41

Francesco Corti

Haendel - Les suites pour clavecin 71l5lr10

Les huit suites, plus cinq ouvertures d'opéra (transcription pour le clavecin).
Je n'ai écouté que le CD1 pour l'instant, mais j'ai trouvé cela excellent. Smile


Dernière édition par Rubato le Mar 29 Mar 2022 - 20:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 4261
Age : 63
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Haendel - Les suites pour clavecin Empty
MessageSujet: Re: Haendel - Les suites pour clavecin   Haendel - Les suites pour clavecin EmptyMar 29 Mar 2022 - 18:47

C'est tentant, d'autant plus que ce (double) disque a reçu un très bon accueil…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Haendel - Les suites pour clavecin Empty
MessageSujet: Re: Haendel - Les suites pour clavecin   Haendel - Les suites pour clavecin Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Haendel - Les suites pour clavecin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J.S Bach - concertos pour clavecin(s)
» J.S Bach - Suites pour violoncelle
» Max Reger (1873-1916) : la musique de chambre
» Ernest Bloch (1880-1959)
» J.S Bach - Suites pour violoncelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: