Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-56%
Le deal à ne pas rater :
-56% sur le jeu MOTOGP 21 sur PC
20.79 € 47.19 €
Voir le deal

 

 Le cor au disque

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Iskender
Mélomaniaque
Iskender

Nombre de messages : 1644
Age : 53
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

Le cor au disque Empty
MessageSujet: Le cor au disque   Le cor au disque EmptyJeu 17 Juin 2021 - 12:30

Il est considéré comme le plus grand des cornistes, le fondateur de l'école moderne de cor, il était l'un des solistes favoris de Karajan et était entre autres le cor solo des 4 derniers Lieder de Schwarzkopff avec Ackerman. Il n'est pas exagéré de dire que si Dennis Brain n'avait pas disparu prématurément en 1957 dans un accident de la route, il aurait pu être pour le cor un ambassadeur international comme l'ont été des Maurice André ou Rostropovitch pour leurs instruments respectifs.

Warner lui consacre un nouveau coffret de 11cds paru tout récemment. En plus des enregistrements EMI des grands concertos (Strauss, Mozart, Hindemith...), sonates (Beethoven, Schumann) et de la musique de chambre (divertimenti de Mozart avec entre autres son père Aubrey), tous déjà réédités séparément ou dans un coffret précédemment paru chez EMI, on trouve en plus cette fois des enregistrements marquants d'orchestre ou Dennis Brain apparaît comme soliste d'orchestre (il était premier cor solo du Philharmonia), de même que des enregistrements d'œuvres pour ensembles à vent auxquels il a contribué (Gounod, Dvořák, Strauss...)

Le cor au disque 61505zCLXeS._SX425_
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/etiennetabourier
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12846
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Le cor au disque Empty
MessageSujet: Re: Le cor au disque   Le cor au disque EmptyJeu 17 Juin 2021 - 15:11

Je ne saurais trop recommander son enregistrement de la Sérénade pour ténor, cor et cordes de Britten, avec Peter Pears, Britten et le Boyd Neel String Orchestra - le premier enregistrement de l'œuvre, il me semble (1944.)
Le cor au disque Britte15
Lecture très intense, un peu «sale», pleine d'inquiétude.
Autre témoignage de Dennis Brain auquel je tiens beaucoup: l'enregistrement live du Concerto de Schoeck avec Paul Sacher et le Collegium Musicum Zürich en 1956 (peut-être même l'enregistrement de la création? je ne suis pas sûr.)
Le cor au disque Schoec45
Dommage qu'il ait enregistré Hindemith avec Hindemith (qui transforme toujours sa propre musique en un robinet d'eau tiède), mais je garde un excellent souvenir de ses concertos de Strauss avec Sawallisch.

L'autre corniste qui m'a impressionné dans le Britten, c'est Marie-Luise Neunecker, dans la version Bostridge / Metzmacher (EMI), hélas désavantagée par la prise de son un peu opaque et lointaine.
Le cor au disque Britte16
Vraiment expressive, avec un jeu d'une grande versatilité, pas confiné au noble pouet-pouet mélancolique - témoin cet excellent disque (un vrai disque-pour-classik, au demeurant, puisqu'on y trouve que du rare, et deux compositeurs-fétiches), avec le Concerto de Schoeck et le Poème de Koechlin (et un curieux concerto pour violon, cor et orchestre au langage très brahmsien d'Ethel Smyth.)
Le cor au disque Schoec44
Elle a aussi enregistré les œuvres de Ligeti avec cor soliste: à savoir le Hamburgisches Konzert (qui a la particularité de faire entendre, en plus du cor à piston soliste, quatre cors naturels obligato) avec Reinbert de Leeuw et le Trio avec Gawriloff et Aimard.
Le cor au disque Ligeti12  Le cor au disque Ligeti13
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91949
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Le cor au disque Empty
MessageSujet: Re: Le cor au disque   Le cor au disque EmptyJeu 17 Juin 2021 - 15:25

Benedictus a écrit:
L'autre corniste qui m'a impressionné dans le Britten, c'est Marie-Luise Neunecker, dans la version Bostridge / Metzmacher (EMI), hélas désavantagée par la prise de son un peu opaque et lointaine.

Oh oui ! Soliste à Bamberg et Berlin, incroyable son d'une pureté, d'une douceur, d'une poésie... et remarquablement phrasé.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Iskender
Mélomaniaque
Iskender

Nombre de messages : 1644
Age : 53
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

Le cor au disque Empty
MessageSujet: Re: Le cor au disque   Le cor au disque EmptyJeu 17 Juin 2021 - 15:33

Merci pour la contribution à ce sujet que j'ai ouvert car après recherche il n'existait apparemment pas, et un sujet Dennis Brain aurait été trop restreint à faire vivre à terme. Cool

DavidLeMarrec a écrit:
Benedictus a écrit:
L'autre corniste qui m'a impressionné dans le Britten, c'est Marie-Luise Neunecker, dans la version Bostridge / Metzmacher (EMI), hélas désavantagée par la prise de son un peu opaque et lointaine.

Oh oui !  Soliste à Bamberg et Berlin, incroyable son d'une pureté, d'une douceur, d'une poésie... et remarquablement phrasé.

Autre enregistrement notable de Marie-Luise Neunecker, c'est elle qui a enregistré le trio de Brahms avec mon violoniste contemporain fétiche, j'ai nommé Frank-Peter Zimmermann (avec Sawallisch au piano si je ne me trompe pas). Very Happy Je vais écouter le Ligeti que je ne connais pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/etiennetabourier
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12846
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Le cor au disque Empty
MessageSujet: Re: Le cor au disque   Le cor au disque EmptyJeu 17 Juin 2021 - 15:34

DavidLeMarrec a écrit:
Oh oui !  Soliste à Bamberg et Berlin, incroyable son d'une pureté, d'une douceur, d'une poésie... et remarquablement phrasé.
Oui: toute une palette d'intonations et de couleurs incroyables (je crois n'avoir jamais rien entendu de tel au cor.)

(Alors que trop souvent, à ce pupitre, on ne trouve que des pis-allers qui capotent lamentablement.)

Iskender a écrit:
Autre enregistrement notable de Marie-Luise Neunecker, c'est elle qui a enregistré le trio de Brahms avec mon violoniste contemporain fétiche, j'ai nommé Frank-Peter Zimmermann (avec Sawallisch au piano si je ne me trompe pas).
Mais oui, bien sûr, comment ai-je pu l'oublier?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le cor au disque Empty
MessageSujet: Re: Le cor au disque   Le cor au disque Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cor au disque
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: