Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -42%
-42% Samsung TV QLED 4K 65″ 164 cm – ...
Voir le deal
699 €

 

 PP - Dissonances - Ravel - Enesco - Stravinsky - 20/09/2021

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
Rocktambule
Mélomaniaque
Rocktambule


Nombre de messages : 828
Date d'inscription : 28/03/2018

PP - Dissonances - Ravel - Enesco - Stravinsky - 20/09/2021  Empty
MessageSujet: PP - Dissonances - Ravel - Enesco - Stravinsky - 20/09/2021    PP - Dissonances - Ravel - Enesco - Stravinsky - 20/09/2021  EmptyMar 21 Sep 2021 - 17:51

Programme
Maurice Ravel : Daphnis et Chloé suite n°2
Georges Enesco : Caprice roumain, pour violon et orchestre
Igor Stravinski : Le Sacre du printemps (version de 1947)

Distribution
Les Dissonances
David Grimal, violon

Ambiance grosse soirée hier soir à la Philharmonie (est-ce l'effet de la pleine jauge qui me fait ressentir ça ces jours-ci ?).

C'était l'un des concerts pour lesquels j'avais une grosse attente, depuis la découverte de la saison. Le précédent Sacre du printemps par cet orchestre est l'un de mes meilleurs souvenirs de concert, au point que j'évalue plus ou moins consciemment toutes les versions entendues en comparaison à ce souvenir.

Ravel : décollage immédiat ! On sent une envie de jouer, une vision du morceau très originale. Le lever du jour démarre très rapidement, avec un orchestre sonore où les individualités des musiciens sont très marquées, sans pour autant que cela desserve l'ensemble. J'ai le sentiment qu'ils sont moins corsetés que dans un orchestre traditionnel, ils osent plus, tant dans le comportement sur scène, que dans l'interprétation et même le costume (premier violoncelliste avec un gant noir, par exemple, ou des musiciens en polo...). Chatoyante musicalité de Ravel très présente, mais à la sauce survitaminée ! J'ai eu du mal à rentrer dans le morceau (trajets en métro compliqués), contrairement à eux, qui s'engagent totalement dès la première note. Mise en place et accroches très réussies, ce qui ne cesse de m'étonner, et en l'absence totale de mouvement de David Grimal, qui ne dirige pas, contrairement à ce qui est indiqué sur le site.

Enesco : jolie découverte. Morceau grinçant tout en restant harmonieux, très début XXème. David Grimal a un plaisir fou à jouer, il est très à l'aise sans afféterie. Un mot m'a traversé pendant cette écoute : sincère. Ils jouent sans arrière pensée, peut-être même sans plan pré-établi, mais avec envie et joie.
Rappel avec mots d'esprit ("je pensais vous jouer en rappel Le Sacre du printemps") : Ysaÿe, l'Aurore, qui reprend plusieurs thèmes du Lever du jour joué précédemment. Intéressant !

Stravinsky : premier mouvement parfaitement réussi, à mon goût. Violent, rapide, très rythmique, vibrant de bout en bout, inquiet, angoissant... J'ai retrouvé, sans le dépasser, mon souvenir du précédent concert. Encore une fois, on sent le plaisir évident que ces musiciens ont a être sur scène (clarinettiste, percussionnistes...), avec des visages radieux et beaucoup d'engagement.
Par contre, il m'a semblé entendre un gros moment de flottement au début du second mouvement. Ça aurait commencé, à mon avis, avec un cuivre qui aurait démarré une mesure trop tôt (mais, je ne suis pas du tout spécialiste ; et s'agissant de la version de 1947, il est possible que ce fut prévu). Flottement sans panique, mais avec petites secousses d'inquiétude, avec des regards se tournant les uns vers les autres. Flottement vite dissipé néanmoins, le mouvement s'est achevé sans la puissance tellurique que j'attendais, peut-être pour se maintenir dans la sécurité. Ce micro-incident m'interroge sur l'opportunité d'un orchestre sans chef : tant que ça roule, c'est très bien, mais en cas de décalage, beaucoup plus ardu à rattraper !
Bref, c'était, encore une fois, et malgré tout, un Sacre très réussi, très beau, violent, percutant, rapide et sans lourdeur.
Sitôt levé, David Grimal a esquissé un "ouf".

Véritable triomphe de la part du public tout au long du concert, avec plusieurs rangs debout à la fin.

Inquiétudes exprimées au micro par David Grimal sur l'avenir de l'orchestre, dont la "durée de vie" serait de 6 mois. A part aller le voir chaque fois qu'il passe (deux fois dans la suite de la saison), sachant que c'est quasiment toujours complet, et éventuellement acheter leurs disques (qui sont difficiles à trouver quand même), je ne vois pas ce que l'on peut faire. Ils pourraient peut-être augmenter leurs tarifs ? C'est l'un des orchestres les moins chers, avec l'ONIDF.

Pour l'anecdote, un nouveau type de voisin à ma droite : un élève chien d'aveugle, très beau labrador beige, en cours de dressage. Bien moins remuant et beaucoup plus agréable que la plupart des tousseurs bien connus !
Revenir en haut Aller en bas
Stolzing
Mélomaniaque
Stolzing


Nombre de messages : 1029
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

PP - Dissonances - Ravel - Enesco - Stravinsky - 20/09/2021  Empty
MessageSujet: Re: PP - Dissonances - Ravel - Enesco - Stravinsky - 20/09/2021    PP - Dissonances - Ravel - Enesco - Stravinsky - 20/09/2021  EmptyMar 21 Sep 2021 - 18:13

Rocktambule a écrit:
Ce micro-incident m'interroge sur l'opportunité d'un orchestre sans chef : tant que ça roule, c'est très bien, mais en cas de décalage, beaucoup plus ardu à rattraper !  

J'ai discuté cet été avec une violoniste de la Camerata Salzburg, qui ne joue pas systématiquement avec un chef. Elle expliquait que l'orchestre avait décidé qu'il ne voulait un chef que lorsque celui-ci apportait véritablement quelque chose - ce qui n'est apparemment pas toujours le cas. J'ai fortement pensé à une petite blague, que je n'ai pas osé lui dire : "quelle est la différence entre un chef d'orchestre et un préservatif ? Réponse : il n'y en a pas, avec c'est plus sûr, sans, c'est meilleur" (oui, je sors, merci).
Revenir en haut Aller en bas
mickt
Mélomane chevronné
mickt


Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 05/03/2018

PP - Dissonances - Ravel - Enesco - Stravinsky - 20/09/2021  Empty
MessageSujet: Re: PP - Dissonances - Ravel - Enesco - Stravinsky - 20/09/2021    PP - Dissonances - Ravel - Enesco - Stravinsky - 20/09/2021  EmptyMar 21 Sep 2021 - 18:17

Impressions très proches de Rocktambule. Un Daphnis sensuel, d'une beauté plastique irrésistible. La pièce d'Enesco (en réalité une orchestration à partir d'esquisses, faite dans les années '90), pas désagréable, m'a paru tout de même vraiment longuette. Et un Sacre conforme au précédent, jouissif dans l'ensemble. Je n'ai pas entendu le flottement de manière aussi précise, mais je l'ai perçu et vu (Grimal a plus ou moins arrêté d'appuyer sur la corde et l'archet pour pouvoir montrer les entrées aussi clairement que possible), et Rocktambule a certainement mis le doigt sur la cause du décalage.

Toujours un plaisir de sentir l'enthousiasme de cet orchestre.

Rocktambule a écrit:
Ambiance grosse soirée hier soir à la Philharmonie (est-ce l'effet de la pleine jauge qui me fait ressentir ça ces jours-ci ?).

Oui les Dissonances ont toujours un public maison très fourni, avec famille, amis et collègues d'orchestre.

Citation :
Inquiétudes exprimées au micro par David Grimal sur l'avenir de l'orchestre, dont la "durée de vie" serait de 6 mois. A part aller le voir chaque fois qu'il passe (deux fois dans la suite de la saison), sachant que c'est quasiment toujours complet, et éventuellement acheter leurs disques (qui sont difficiles à trouver quand même), je ne vois pas ce que l'on peut faire. Ils pourraient peut-être augmenter leurs tarifs ? C'est l'un des orchestres les moins chers, avec l'ONIDF.

Le gros problème est qu'ils ont été lâchés par l'Opéra de Dijon, lieu où ils résidaient et qui assurait l'essentiel de leur subvention. Pour l'instant ils n'ont manifestement trouvé aucun autre point de chute. (et sans vouloir tirer sur l'ambulance, la saison actuelle donne l'impression qu'ils commencent à tourner en rond du point de vue répertoire.)

Citation :
Pour l'anecdote, un nouveau type de voisin à ma droite : un élève chien d'aveugle, très beau labrador beige, en cours de dressage. Bien moins remuant et beaucoup plus agréable que la plupart des tousseurs bien connus !

L'ai vu à la sortie. Cro mignon. albino
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 15453
Age : 49
Date d'inscription : 02/03/2014

PP - Dissonances - Ravel - Enesco - Stravinsky - 20/09/2021  Empty
MessageSujet: Re: PP - Dissonances - Ravel - Enesco - Stravinsky - 20/09/2021    PP - Dissonances - Ravel - Enesco - Stravinsky - 20/09/2021  EmptyMar 21 Sep 2021 - 18:26

Stolzing a écrit:
"quelle est la différence entre un chef d'orchestre et un préservatif ? Réponse : il n'y en a pas, avec c'est plus sûr, sans, c'est meilleur"
hehe thumright
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97095
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

PP - Dissonances - Ravel - Enesco - Stravinsky - 20/09/2021  Empty
MessageSujet: Re: PP - Dissonances - Ravel - Enesco - Stravinsky - 20/09/2021    PP - Dissonances - Ravel - Enesco - Stravinsky - 20/09/2021  EmptyMer 22 Sep 2021 - 10:59

mickt a écrit:
(et sans vouloir tirer sur l'ambulance, la saison actuelle donne l'impression qu'ils commencent à tourner en rond du point de vue répertoire.)

En toute honnêteté, difficile d'en juger après cette période où ils ont dû avoir des contraintes de réunion et de travail sensiblement augmentées.

Par ailleurs, les ensembles à géométrie variables comme celui-ci ont en général des programmes fixes qu'ils rejouent un peu partout, c'est le fonctionnement général, difficile de les comparer à l'Orchestre de Paris qui joue un programme différent chaque semaine.

(Du coup moi je ne suis allé les voir qu'une fois depuis qu'ils sont en formation orchestrale, parce qu'ils jouent ce que les autres jouent, mais je ne suis pas scandalisé qu'ils s'en tiennent à Beethoven-Bruckner-Stravinski.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
mickt
Mélomane chevronné
mickt


Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 05/03/2018

PP - Dissonances - Ravel - Enesco - Stravinsky - 20/09/2021  Empty
MessageSujet: Re: PP - Dissonances - Ravel - Enesco - Stravinsky - 20/09/2021    PP - Dissonances - Ravel - Enesco - Stravinsky - 20/09/2021  EmptyMer 22 Sep 2021 - 12:03

Je voulais dire qu'ils se répètent. Cette saison, sur leurs trois programmes : Sacre du printemps, Troisième de Brahms déjà joués ces dernières années. Mais les contraintes sur les temps de réunion ont dû jouer, c'est clair. Et puis leur Sacre est particulièrement réussi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





PP - Dissonances - Ravel - Enesco - Stravinsky - 20/09/2021  Empty
MessageSujet: Re: PP - Dissonances - Ravel - Enesco - Stravinsky - 20/09/2021    PP - Dissonances - Ravel - Enesco - Stravinsky - 20/09/2021  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
PP - Dissonances - Ravel - Enesco - Stravinsky - 20/09/2021
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ONP – Œdipe, Enesco – Metzmacher, Mouawad – 09-10/2021
» 2.VI.13 Leonskaja Pleyel Ravel / Enesco / Debussy / Schubert
» 07/11/12-OrchestredeParis- Ravel/Mozart/Dutilleux/Stravinsky
» RF - OPRF - Franck - Stravinsky - Chostakovitch - 22/10/2021
» Radio-France - Ravel Debussy Stravinsky - Franck 15/09/17

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: