Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Tome 34 édition collector de My Hero Academia : où le précommander ...
17.25 €
Voir le deal

 

 Isaac Albeniz (1860-1909)

Aller en bas 
+5
Rubato
Reidid
ouannier
DavidLeMarrec
Xavier
9 participants
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88815
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Isaac Albeniz (1860-1909) Empty
MessageSujet: Re: Isaac Albeniz (1860-1909)   Isaac Albeniz (1860-1909) EmptyDim 6 Aoû 2006 - 2:25

Je songe à me procurer ce Merlin...

http://www.anaclase.com/dvds/articles/merlin.htm

C'est bien?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Isaac Albeniz (1860-1909) Empty
MessageSujet: Re: Isaac Albeniz (1860-1909)   Isaac Albeniz (1860-1909) EmptyDim 6 Aoû 2006 - 2:37

Je n'avais entendu que la version avec Domingo, à sa sortie. En tout cas, ta version est appétissante.

L'oeuvre en elle-même, je n'en ai pas gardé beaucoup de souvenirs, mais l'extrait d'Ouf a réatisé ma curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88815
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Isaac Albeniz (1860-1909) Empty
MessageSujet: Re: Isaac Albeniz (1860-1909)   Isaac Albeniz (1860-1909) EmptyDim 6 Aoû 2006 - 2:42

Classictoday dit que Marton est inécoutable, évidemment son vibrato était déjà énorme en 1990, alors en 2003...

http://www.classicstodayfrance.com/review.asp?ReviewNum=438

Mais bon, le DVD est au même prix que le CD, donc...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Isaac Albeniz (1860-1909) Empty
MessageSujet: Re: Isaac Albeniz (1860-1909)   Isaac Albeniz (1860-1909) EmptyDim 6 Aoû 2006 - 2:47

Xavier a écrit:
Classictoday dit que Marton est inécoutable, évidemment son vibrato était déjà énorme en 1990, alors en 2003...

http://www.classicstodayfrance.com/review.asp?ReviewNum=438
Marton et Vaness en 2003. Shocked

Effectivement, prends plutôt le CD... Laughing

En plus, l'une des deux chante en mezzo !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88815
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Isaac Albeniz (1860-1909) Empty
MessageSujet: Re: Isaac Albeniz (1860-1909)   Isaac Albeniz (1860-1909) EmptyJeu 31 Aoû 2006 - 1:39

Isaac Albeniz (1860-1909) B0001RVRX6.01._SS500_SCLZZZZZZZ_V1083702062_

Je suis plutôt déçu.
Difficile de juger le livret sachant que 2 autres opéras devaient suivre, mais il n'est quand même pas bien passionnant.
L'action est bien souvent statique, les choeurs répétitifs (Gloire à Arthur! Gloire à Arthur! au bout d'un moment ça va bien...), aucun thème marquant...
Certes c'est plutôt joli harmoniquement, il y a bien l'influence de Wagner et de Debussy, mais on est à mille lieues de l'inspiration de ces 2 derniers... le langage dans l'ensemble est finalement assez banal pour l'époque, rien de très marquant.
C'est plutôt joliment orchestré, et il y a quelques passages vraiment bien (également 2-3 passages hispanisants qui semblent ne rien avoir à faire là mais bon passons), mais ça met vraiment du temps à décoller, et l'intérêt n'est pas maintenu pendant les 2h30, on ne s'attache à aucun personnage; d'ailleurs quel est le rôle principal? Merlin peut-être... mais aucun personnage n'est présent tout le long ni n'est un peu fouillé. (à part Merlin tout de même... mais il manque quelque chose)

L'interprétation... l'orchestre sonne assez maigrelet (on dirait parfois qu'ils sont une trentaine) et n'est vraiment pas irréprochable; en dehors de cela, la direction me semble satisfaisante, le chef ne pouvait pas non plus transformer cet opéra en chef d'oeuvre...
Les rôles masculins sont bien tenus, mais 2 retraitées ont été engagées: Carol Vaness, presque acceptable disons pour être indulgent, et Eva Marton, affligée d'un vibrato insupportable dès qu'on dépasse le piano; une suite de hullulements... c'est presque Eva Martonot! (ouh elle est naze celle-là Laughing )

La mise en scène est plutôt simple, avec de beaux éclairages et des costumes un peu kitsch.

Le DVD est agrémenté d'interviews de Jose de Eusebio, Davd Wilson-Johnson et Eva Marton, qui nous en apprennent un peu plus sur la genèse de cet opéra.

Oeuvre: 6,5/10
Interprétation: 6/10
Mise en scène: 7/10
Technique: 7,5/10 (image 16/9)
Revenir en haut Aller en bas
ouannier
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Isaac Albeniz (1860-1909) Empty
MessageSujet: Re: Isaac Albeniz (1860-1909)   Isaac Albeniz (1860-1909) EmptyJeu 31 Aoû 2006 - 13:23

Xavier a écrit:
Certes c'est plutôt joli harmoniquement, il y a bien l'influence de Wagner et de Debussy [...] C'est plutôt joliment orchestré, et il y a quelques passages vraiment bien...


Voilà exactement le souvenir que j'ai de certains passages écoutés à la radio. J'avais été très agréablement surpris par la beauté de certaines harmonies et de certaines pages orchestrales. Même l'écriture vocale m'a marqué (et ça fait des années que je l'ai entendu). Cet opéra est inscrit dans mon petit calepin des prochaines découvertes, je vais le rayer je pense. Ce que tu dis ne m'étonne pas tant que ça, la radio a toujours été le pire moyen de découvrir un opéra, et encore plus quand il s'agit d'extraits. Dommage.


Xavier a écrit:

Oeuvre: 6,5/10
Interprétation: 6/10
Mise en scène: 7/10
Technique: 7,5/10 (image 16/9)

Je ne comprendrais jamais ta façon de noter décidément. Tu descends l'oeuvre mais tu mets quand même la moyenne. Pareil pour l'interprétation. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88815
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Isaac Albeniz (1860-1909) Empty
MessageSujet: Re: Isaac Albeniz (1860-1909)   Isaac Albeniz (1860-1909) EmptyJeu 31 Aoû 2006 - 13:28

ouannier a écrit:

Xavier a écrit:

Oeuvre: 6,5/10
Interprétation: 6/10
Mise en scène: 7/10
Technique: 7,5/10 (image 16/9)

Je ne comprendrais jamais ta façon de noter décidément. Tu descends l'oeuvre mais tu mets quand même la moyenne. Pareil pour l'interprétation. scratch

Tu remarqueras que ce sont des notes basses par rapport à ce que je mets d'habitude.
Non je ne "descends" pas l'oeuvre, je n'ai pas dit que c'était une bouse, juste qu'on ne dépassait pas vraiment à mon sens le stade de la curiosité agréable, mais qu'on était loin de Debussy ou Wagner; ce n'est pas déshonorant. J'ai bien conscience de la hauteur de ces deux-là, être en-dessous ne veut pas dire être mauvais.
J'ai dit aussi que c'était joliment fait, etc...
Quant à l'interprétation, j'ai descendu une chanteuse, les rôles masculins sont bien tenus et la direction tout à fait bonne.
Revenir en haut Aller en bas
Reidid
Mélomane averti



Nombre de messages : 494
Date d'inscription : 30/06/2006

Isaac Albeniz (1860-1909) Empty
MessageSujet: Re: Isaac Albeniz (1860-1909)   Isaac Albeniz (1860-1909) EmptyMer 6 Sep 2006 - 17:39

.


Dernière édition par le Dim 15 Juil 2007 - 4:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 12408
Date d'inscription : 21/01/2007

Isaac Albeniz (1860-1909) Empty
MessageSujet: Re: Isaac Albeniz (1860-1909)   Isaac Albeniz (1860-1909) EmptyMar 27 Mar 2007 - 21:19

Concernant l'opéra Merlin je suis plutôt d'accord avec ce qu'a dit Xavier.
Au départ cet opéra devait constituer le 1er volet d'une trilogie "King Arthur" avec pour 2ème volet "Lancelot" puis "Guenièvre".
Le 2éme volet fut inachevé et le 3ème même pas ébauché.

Et c'est vrai qu'à la fin de Merlin, on reste un peu sur sa faim. Confused
je trouve que le 1er acte est le meilleur des trois. C'est dans celui-ci que l'on sent le plus l'influence de Wagner (influence qui n'est quand même pas si évidente à mon avis).

Citation :
L'action est bien souvent statique, les choeurs répétitifs (Gloire à Arthur! Gloire à Arthur! au bout d'un moment ça va bien...),
Pas beaucoup d'action en effet, surtout dans le 3ème acte.
Le plus intéressant est tout le 1er acte, l' épreuve avec Excalibur, jusqu'à la proclamation d'Arthur Roi. C'est là qu'il y a le plus d'intervenants.

Pour les choeurs(gloire à Arthur...) c'est dans le 2ème acte uniquement.

Le 3ème acte est , je pense le plus faible.

Début très bucolique entamé par le choeur:
Au mois de mai, joli mois de mai..
Puis repris par Arthur.

Citation :
également 2-3 passages hispanisants qui semblent ne rien avoir à faire là mais bon passons
C'est vrai et je pense qu'il s'agit des danses sarrasines de Nivian.

Citation :
on ne s'attache à aucun personnage; d'ailleurs quel est le rôle principal?
En effet puisque Nivian, l'esclave sarrasine qui est sous l'emprise de Merlin, devient pratiquement le personnage le plus important dans cette fin du 3ème acte. C'est elle qui obture la grotte dans laquelle Merlin était entré.

L'opéra se termine juste après cette action, avec quelques beaux arias de Nivian et de Morgan.

Il y a quand même de bons moments dans cet opéra, aussi bien au niveau orchestral qu'au niveau du chant, je pense notamment au 1er acte avec le plain chant des moines.
Mais sur la longueur, ça s'essouffle, dommage. Il manque vraiment une suite!

Pour l'interprétation, c'est la version CD que j'ai écoutée et elle est très bonne: Orchestre symphonique de Madrid/José de Eusebio.
Domingo - Alvarez - Henschel - A.M.Martinez
Revenir en haut Aller en bas
quintette op.57
Mélomane averti
quintette op.57


Nombre de messages : 110
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 20/04/2006

Isaac Albeniz (1860-1909) Empty
MessageSujet: Re: Isaac Albeniz (1860-1909)   Isaac Albeniz (1860-1909) EmptyVen 30 Mar 2007 - 17:01

vous avez entendu parler du mari de son arrière-petite-fille?
Revenir en haut Aller en bas
ouannier
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Isaac Albeniz (1860-1909) Empty
MessageSujet: Re: Isaac Albeniz (1860-1909)   Isaac Albeniz (1860-1909) EmptyVen 30 Mar 2007 - 17:11

quintette op.57 a écrit:
vous avez entendu parler du mari de son arrière-petite-fille?

Oh non s'il te plaît ! Ne viens pas pourrir le sujet avec ce genre de truc !

Pitié ! Crying or Very sad

On ne va pas entendre parler de ce mec jusque sur les sujets consacrés à la musique d'Albeniz ???
Revenir en haut Aller en bas
Pousskine
Mélomaniaque
Pousskine


Nombre de messages : 557
Age : 34
Date d'inscription : 17/02/2007

Isaac Albeniz (1860-1909) Empty
MessageSujet: Re: Isaac Albeniz (1860-1909)   Isaac Albeniz (1860-1909) EmptyVen 30 Mar 2007 - 17:23

ouannier a écrit:
quintette op.57 a écrit:
vous avez entendu parler du mari de son arrière-petite-fille?

Oh non s'il te plaît ! Ne viens pas pourrir le sujet avec ce genre de truc !

Pitié ! Crying or Very sad

On ne va pas entendre parler de ce mec jusque sur les sujets consacrés à la musique d'Albeniz ???


Du coup ca donne envie d'en savoir plus Confused .

edit: ah mais c'est bon maintenant je sais (merci google), je ne m'y attendais pas en tous cas :face: .
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 12408
Date d'inscription : 21/01/2007

Isaac Albeniz (1860-1909) Empty
MessageSujet: Re: Isaac Albeniz (1860-1909)   Isaac Albeniz (1860-1909) EmptyVen 30 Mar 2007 - 18:32

quintette op.57 a écrit:
vous avez entendu parler du mari de son arrière-petite-fille?

Merci de nous le rappeler Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 12408
Date d'inscription : 21/01/2007

Isaac Albeniz (1860-1909) Empty
MessageSujet: Re: Isaac Albeniz (1860-1909)   Isaac Albeniz (1860-1909) EmptyMar 3 Avr 2007 - 12:53

Sujet sur Albeniz, et personne n'a parlé de son oeuvre pour piano,Iberia ( en tout cas je n'ai pas trouvé Confused )
Il y a quelques pianistes sur le forum et j'aimerais bien savoir ce qu'ils en pensent. Wink
Pour ma part ce sont des oeuvres que j'aime bien écouter.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88815
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Isaac Albeniz (1860-1909) Empty
MessageSujet: Re: Isaac Albeniz (1860-1909)   Isaac Albeniz (1860-1909) EmptyMar 3 Avr 2007 - 13:45

Rubato a écrit:
Sujet sur Albeniz, et personne n'a parlé de son oeuvre pour piano,Iberia ( en tout cas je n'ai pas trouvé Confused )

Parce qu'en fait ce sujet est issu d'une digression du sujet De Falla. Wink
Tu m'imagines sérieusement entamer un sujet de cette façon, enfin? Cool Laughing

Bien sûr, Iberia est sans doute son chef d'oeuvre, j'aime énormément la 1ère pièce, Evocacion, un peu debussyste, mais également El Puerto, et El Corpus en Sevilla qui est une pièce étonnante, et toutes les autres...
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 12408
Date d'inscription : 21/01/2007

Isaac Albeniz (1860-1909) Empty
MessageSujet: Re: Isaac Albeniz (1860-1909)   Isaac Albeniz (1860-1909) EmptyMar 3 Avr 2007 - 17:02

Je ne demandais pas de sujet, c'est juste pour savoir comment d'autres personnes percevaient ces oeuvres; S'ils les aimaient ou pas tout simplement. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88815
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Isaac Albeniz (1860-1909) Empty
MessageSujet: Re: Isaac Albeniz (1860-1909)   Isaac Albeniz (1860-1909) EmptyMar 3 Avr 2007 - 17:21

Xavier a écrit:

Tu m'imagines sérieusement entamer un sujet de cette façon, enfin? Cool Laughing

Rubato a écrit:

Je ne demandais pas de sujet

Je sais bien, je parlais du début de ce sujet qui est issu d'une digression, parce qu'en général quand j'ouvre un nouveau sujet je présente un peu le compositeur, etc...

La digression portait sur les opéras, ce qui explique pourquoi personne n'a encore parlé d'Ibéria; mais c'est l'une de ses oeuvres les plus connues et les plus importantes de toute façon, nul doute que d'autres auront des choses à dire.
C'est un ouvrage important dans la littérature pianistique, le folklore espagnol y est magnifié et on dépasse de très loin le pittoresque. (Messiaen ne tarissait pas d'éloges sur cette oeuvre)
En tout cas certaines pièces sont particulièrement périlleuses...


Dernière édition par le Mar 3 Avr 2007 - 19:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 12408
Date d'inscription : 21/01/2007

Isaac Albeniz (1860-1909) Empty
MessageSujet: Re: Isaac Albeniz (1860-1909)   Isaac Albeniz (1860-1909) EmptyMar 3 Avr 2007 - 18:23

Merci Xavier.
Ce sont des oeuvres dont j'avais entendu parler mais que je n'ai découvertes que récemment, et qui m'ont tout de suite plu. Mais je ne les ai pas encore suffisamment écoutées pour en dire plus.
Tu parles de certaines pièces périlleuses: je vais y penser lors de ma prochaine écoute Wink
Revenir en haut Aller en bas
ouannier
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Isaac Albeniz (1860-1909) Empty
MessageSujet: Re: Isaac Albeniz (1860-1909)   Isaac Albeniz (1860-1909) EmptyMer 4 Avr 2007 - 2:54

Rubato a écrit:
Tu parles de certaines pièces périlleuses: je vais y penser lors de ma prochaine écoute Wink

Ca ne s'entend pas forcément. C'est surtout à la lecture de la partition qu'on se rend compte que l'écriture d'Albeniz est très difficilement éxécutable dans ses détails. C'est souvent une question de phrasés, de nuances, d'attaques dont les indications sont très variées et en très grand nombre. C'est une écriture très moderne en fait.

Je fais partie de ceux qui adorent ces pièces, et en particulier la toute première dont le chant m'émeut chaque fois.

Si tu as encore le choix de l'enregistrement, va pêcher du côté de chez Alicia de Larocha, c'est superlatif.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 12408
Date d'inscription : 21/01/2007

Isaac Albeniz (1860-1909) Empty
MessageSujet: Re: Isaac Albeniz (1860-1909)   Isaac Albeniz (1860-1909) EmptyMer 4 Avr 2007 - 8:44

[quote="ouannier"]
Rubato a écrit:


Si tu as encore le choix de l'enregistrement, va pêcher du côté de chez Alicia de Larocha, c'est superlatif.

Je sais que c'est la version qui est citée en référence, mais j'ai celle de Esteban Sánchez .

Merci Ouannier pour ton commentaire Smile
Revenir en haut Aller en bas
aconit-er
Néophyte
aconit-er


Nombre de messages : 15
Age : 63
Date d'inscription : 31/12/2006

Isaac Albeniz (1860-1909) Empty
MessageSujet: Re: Isaac Albeniz (1860-1909)   Isaac Albeniz (1860-1909) EmptyMer 4 Avr 2007 - 13:09

Xavier a écrit:

Non je ne "descends" pas l'oeuvre, je n'ai pas dit que c'était une bouse, juste qu'on ne dépassait pas vraiment à mon sens le stade de la curiosité agréable, mais qu'on était loin de Debussy ou Wagner; ce n'est pas déshonorant. J'ai bien conscience de la hauteur de ces deux-là, être en-dessous ne veut pas dire être mauvais.
Bonjour !

Amha, les compositeurs espagnols ne font jamais d'aussi bonne musique que lorsqu'ils font de la musique espagnole. Cela me semble particulièrement vrai pour Albeniz dont les pages qui me semblent les plus belles sont celles qui sont enracinées dans le terreau ibérique...

Le roi Arthur, Merlin, etc... m'excite à peu près autant que pourrait le faire un opéra de Wagner sur un sujet auvergnat... (et ce, même si j'aime beaucoup R.W.)

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Jof
Mélomane chevronné
Jof


Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

Isaac Albeniz (1860-1909) Empty
MessageSujet: Re: Isaac Albeniz (1860-1909)   Isaac Albeniz (1860-1909) EmptyMar 9 Déc 2014 - 23:29

J'ai bien aimé les Sonates pour piano par Albert Guinovart.

Isaac Albeniz (1860-1909) 41VAJXSENCL

Ici paraissent les 3 seules achevées : nos 3, 4 et 5, avec en complément L'Automne, une valse.
Ce ne sont pas des œuvres inovantes, encore moins fondatrices ou indispensables, mais elles m'ont été fort agréables ! Smile

Des airs qui rentrent facilement dans la tête, un texte assez lumineux, qui coule tout seul, un romantisme très sobre et une petite touche de chaleur espagnole.

Des mouvements lents à fleur de peau, tendres (III de la 5ème) ou nostalgiques (II de la 3ème) sont encadrés par des scherzos ou menuet pas forcément très originaux mais écoutables, et des mouvements extrêmes vifs, avec beaucoup de vitalité et rayonnants (IV de la 4ème, entêtant et jubilatoire !), ou alors plus déclamatoires (I de la 3ème ou I de la 5ème), mais toujours avec une certaine tenue.

Des pièces qui se situent entre le salon et les salles de concert, car elles font alterner ferveur, intimité et brillance.
Du joli piano, reposant et agréable !
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 12408
Date d'inscription : 21/01/2007

Isaac Albeniz (1860-1909) Empty
MessageSujet: Re: Isaac Albeniz (1860-1909)   Isaac Albeniz (1860-1909) EmptyDim 12 Déc 2021 - 11:12

Isaac Albeniz (1860-1909) 61d8pr11
Détails:

Les mélodies d'Isaac Albeniz.

Cet album est consacré à la totalité des mélodies composées par Albeniz (30 mélodies).
Elles sont "traitées" de façon chronologique.

1886:
Les Rimas de Bécker. (T.33A)
Cinq mélodies sur de poèmes en langue espagnole, du poète Gustavo Adolfo Bécker.
Ce seront les seules en langue espagnole. Les pièces sont courtes (moins de 2 mn).
Pièces de "salon", qui à l'époque pouvaient être interprétées soit chantées ou parlées avec accompagnement de piano.

1886:
Seis baladas (T.36)
Six mélodies chantées en italien sur des textes de Paulina Soreca (épouse du marquis de Bolaños).
On pourrait considérer ce cycle comme un hommage au "bel canto", genre qu'affectionnait Paulina Soreca.
Chromatisme luxuriant et harmonie colorée.

1889:
Chanson de Barberine (T.37)
Sur un texte d'Alfred de Musset, dédiée à la marquise d'Acapulco. Un cycle de six mélodies était prévu, mais ne verra pas le jour.
J'ai trouvé un petit côté familier à l'écoute de cette mélodie...mais peut-être cela vient-il du texte de Musset: Beau chevalier qui partez pour la guerre...

1896:
To Nellie (T.39)
Cycle de six mélodies sur des textes de Francis Burdett Money-Coutts; chantée en anglais.
Des couleurs anglaises apparaissent ici. La pièce éponyme (To Nellie) est dans une écriture modale). Nellie est le prénom de l'épouse du poète.
Beau cycle. Le style d'Albeniz évolue.

1896/1897:
Songs (T.40) À nouveau sur des poèmes de Francis Burdett Money-Coutts.
Cycle de cinq mélodies,; très raffinées, avec des parties de piano plus complexes.
J'ai beaucoup aimé Art thou gone for ever Elaine?

1897:
Il en est de l'amour... (T.42)
Sur un texte de Charles-Albert Costa de Beauregard. Cette mélodie est dédiée à l'épouse d'Ernest Chausson.
Chanson nostalgique.

1897:
Deux morceaux de prose. (T.41) Sur des textes de Pierre Loti.
Les deux titres parlent d'eux-mêmes: Crépuscule et Tristesse.

1908:
Four songs (T.44)
On retrouve le poète Francis Burdett Money-Coutts.
Ce cycle devait comporter 12 mélodies...
The retreat sera la dernière mélodie composée par Albeniz.

Un mot sur l'interprétation de ces mélodies:
C'est très bien, beau piano, c'est bien chanté, mais je ferai la même remarque que pour leur précédent album consacré aux mélodies de Dussaut & Covatti:
je trouve le chant d'Adriana Gonzalez parfois un peu trop lyrique. La voix est puissante et j'aurais aimé pour certaines mélodies un peu de "retenue".
Remarque très personnelle, qui n'entame en rien l'intérêt de cet enregistrement.

C'est à connaître pour les amateurs de la musique d'Albeniz.


Dernière édition par Rubato le Dim 12 Déc 2021 - 14:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Isaac Albeniz (1860-1909) Empty
MessageSujet: Re: Isaac Albeniz (1860-1909)   Isaac Albeniz (1860-1909) EmptyDim 12 Déc 2021 - 12:24

Merci pour la présentation détaillée ! bounce

Je n'avais pas encore osé écouté, justement parce que la voix de González est assez large et très couverte, ça me tentait modérément pour de la mélodie. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 12408
Date d'inscription : 21/01/2007

Isaac Albeniz (1860-1909) Empty
MessageSujet: Re: Isaac Albeniz (1860-1909)   Isaac Albeniz (1860-1909) EmptyDim 12 Déc 2021 - 13:18

DavidLeMarrec a écrit:
Merci pour la présentation détaillée !  bounce

Je n'avais pas encore osé écouté, justement parce que la voix de González est assez large et très couverte, ça me tentait modérément pour de la mélodie. Embarassed

Oui, je comprends, j'aurais moi aussi préféré une voix plus "légère", plus adaptée à la mélodie. Isaac Albeniz (1860-1909) 2661413304
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Isaac Albeniz (1860-1909) Empty
MessageSujet: Re: Isaac Albeniz (1860-1909)   Isaac Albeniz (1860-1909) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Isaac Albeniz (1860-1909)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vagn Holmboe (1909-1996)
» Grazyna Bacewicz (1909-1969)
» Ernest REYER (1823-1909)
» Grazyna Bacewicz (1909-1969)
» Willi Boskovsky (1909-1991)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: