Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -38%
Ventilateur de table Rowenta VU2310F0
Voir le deal
19.91 €

 

 ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022

Aller en bas 
+8
tomseche89
Rocktambule
Zarmosas
Benedictus
DavidLeMarrec
Xavier
WoO
mickt
12 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1635
Date d'inscription : 05/03/2018

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyJeu 27 Jan 2022 - 16:01

La Khovanchtchina (Хованщина)
Modeste Moussorgski, orchestration de Dmitri Chostakovitch
Opéra Bastille – du 26 janvier au 18 février 2022

Direction musicale : Hartmut Haenchen
Mise en scène : Andrei Șerban
Cheffe des chœurs : Ching-Lien Wu
Chorégraphie : Laurence Fanon

Prince Ivan Khovanski : Dimitry Ivashchenko
Prince Andrei Khovanski : Sergei Skorokhodov
Prince Vassili Golitsine : John Daszak
Chakloviti : Evgeny Nikitin
Dosifei : Dmitry Belosseslkiy
Marfa : Anita Rachvelishvili
Susanna : Carole Wilson
Le Clerc : Gerhard Siegel
Emma : Olga Busuioc ; Anush Hovhannisyan (26 janv.)
Varsonofiev : Wojtek Smilek
Kouzka : Vasily Efimov
Strechniev : Tomasz Kumiega
Premier Strelets : Volodymyr Tyshkov
Deuxième Strelets : Alexander Milev
Un confident de Golitsine : Fernando Velasquez

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Kho1bi10

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Kho210

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Kho310
Revenir en haut Aller en bas
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1635
Date d'inscription : 05/03/2018

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyVen 28 Jan 2022 - 22:47

J'étais à la première mercredi : un magnifique spectacle, dont la distribution est la première qualité : que des voix sonores qui se projettent facilement dans Bastille. Une présence domine : Anita Rachvelishvili, aux poitrinés (je crois que c'est comme ça qu'on dit) ébouriffants, qui passent sans transition aux aigus (on a l'impression de voir un pilote de Formule 1 changer de vitesse). La voix est puissante bien sûr, mais elle en garde en réserve, si bien qu'elle peut devenir carrément hénaurme, et le timbre a des couleurs et une personnalité qui rendent les autres lisses en comparaison. Il est possible qu'on y perde en diction ?

Les hommes sont excellents : le Dosifei de Belosseslkiy et le Ivan de Ivashchenko impressionnent, ils incarnent leur personnages et portent l'histoire, avec une diction qui fait croire à l'auditeur qu'il comprend le russe le temps d'une soirée. John Daszak en Golitsine et Gerhard Siegel en Clerc justifient leurs invitations multiples à l'ONP cette saison : belles ligne et homogénéité de chant pour le premier, puissance et caractérisation pleine de verve pour le second. Nikitin était un peu fatigué en Chakloviti.

Au début de la soirée, on est venu nous annoncer un remplacement parmi les solistes (Anush Hovhannisyan en Emma), et de nombreuses infections parmi les choristes et l'orchestre, provoquant un important turn-over. On est donc un peu inquiet en entendant une ouverture assez hésitante, aux attaques peu nettes. Finalement tout rentre dans l'ordre, même si on peut pinailler sur quelques décalages dans les grands ensembles. Par contre Haenchen m'a paru plutôt prudent tout le long. Il tient bien la ligne d'ensemble, mais accentue peu les contrastes. Les chœurs sont inégaux, peu audibles quand ils sont en effectif plus réduit, mais malgré tout vaillants. On a malgré tout hâte de les entendre sans masque.

La production de Șerban, créée en 2001, fonctionne toujours aussi bien : belle, lisible, spectaculaire alors que les décors restent relativement sobres. C'est les costumes, la direction d'acteur, l'agencement des foules en tableau qui font sa réussite : on entre facilement dans l'intrigue relativement complexe. Et les chorégraphies y sont très bien. Public particulièrement concentré pendant la danse des esclaves persanes.

Salle peu remplie, je me suis replacé au premier rang après l'entracte. C'est bien agréable de voir les expressions des chanteurs et puis les danseuses, et on distingue mieux leurs nuances vocales aussi. Pour l'orchestre c'est assez moyen et peu équilibré. On y observe aussi des petits détails : à la fin du 4e acte, un canon tire de longs confettis rouges depuis les remparts du Kremlin, certains se prennent dans le filet au-dessus de la fosse et pendent jusqu'aux musiciens. Une harpiste s'empare de l'un d'eux et en décore son instrument. Mais à la fin de l'acte, des mains invisibles derrière le rideau de scène font remonter à elles les confettis qui dépassent, et on imagine déjà la harpe soulevée et retombant dans la fosse. Finalement le rideau se lève sans incident.

Courez-y en tout cas, tant que la production tient bon.
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14282
Date d'inscription : 14/04/2007

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyJeu 3 Fév 2022 - 20:54

Représentation annulée aujourd’hui (Covid)
Idem pour les Noces dimanche 5
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88814
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptySam 5 Fév 2022 - 10:19

Je devais y aller demain, c'est également annulé...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94196
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptySam 5 Fév 2022 - 11:32

mickt a écrit:
Il est possible qu'on y perde en diction ?

Je ne crois pas l'avoir déjà entendue en russe, donc je ne peux dire. Mais clairement, dans les autres langues, ce n'est pas son point fort. C'est cela dit lié à la distance de langue (je suppose qu'elle doit bien parler russe, en Géorgie c'est quand même une langue parlée par beaucoup de monde), et aussi au placement – je ne sais pas où elle a étudié ni qui sont les professeurs au Conservatoire de Tbilissi, mais sa technique est typiquement russe : comme elle articule ses mots très en arrière, il est normal qu'on ne comprenne pas bien en français ou en itaien, qui sont au contraire des langues où les voyelles sont colorées très en avant de la bouche.


Citation :
Nikitin était un peu fatigué en Chakloviti.

Comme à chacune de ses interventions ces dernières années, j'ai l'impression. Pour autant, quel artiste !


Citation :
Public particulièrement concentré pendant la danse des esclaves persanes.

Je ne me souviens pas de ce moment de la production : tu dis ça parce qu'elles sont demi-nues ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1635
Date d'inscription : 05/03/2018

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptySam 5 Fév 2022 - 13:04

DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
Nikitin était un peu fatigué en Chakloviti.

Comme à chacune de ses interventions ces dernières années, j'ai l'impression. Pour autant, quel artiste !

Oui !

Citation :
Citation :
Public particulièrement concentré pendant la danse des esclaves persanes.

Je ne me souviens pas de ce moment de la production : tu dis ça parce qu'elles sont demi-nues ?

Oui, mais je dis ça sérieusement : c'est vraiment le moment où les vautrés dans leur fauteuil et les renifleurs se remettent d'aplomb sur leur siège (dans les premiers rangs du moins).
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14439
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptySam 5 Fév 2022 - 13:12

mickt a écrit:
Citation :
Citation :
Public particulièrement concentré pendant la danse des esclaves persanes.
Je ne me souviens pas de ce moment de la production : tu dis ça parce qu'elles sont demi-nues ?
Oui

Et toi, tout ce que tu trouves à nous montrer, c'est ça:
mickt a écrit:
ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Kho310
Revenir en haut Aller en bas
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1635
Date d'inscription : 05/03/2018

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptySam 5 Fév 2022 - 13:19

J'ai pensé que ce serait une illustration plus émoustillante que de vulgaires danseuses pour un forum consacré à l'orgue !
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14439
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptySam 5 Fév 2022 - 13:41

hehe
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94196
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptySam 5 Fév 2022 - 14:51

mickt a écrit:
Oui, mais je dis ça sérieusement : c'est vraiment le moment où les vautrés dans leur fauteuil et les renifleurs se remettent d'aplomb sur leur siège (dans les premiers rangs du moins).

Vécu ça aussi pour Les Huguenots : à l'acte II, pour le bain où les jeunes femmes sont surprises par l'arrivée du page, le metteur en scène avait fait le choix de disposer, pour rendre la chose plus véridique, quelques femmes nues. Mon voisin, qui n'a pas bougé de tout l'opéra, prend alors les jumelles de sa femme pendant toute la scène. C'est le seul moment qu'il a regardé attentivement de toute la soirée. hehe


mickt a écrit:
J'ai pensé que ce serait une illustration plus émoustillante que de vulgaires danseuses pour un forum consacré à l'orgue !

Non, ça marche pas, ils sont tous majeurs sur la photo.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14439
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptySam 5 Fév 2022 - 15:17

DavidLeMarrec a écrit:
mickt a écrit:
Oui, mais je dis ça sérieusement : c'est vraiment le moment où les vautrés dans leur fauteuil et les renifleurs se remettent d'aplomb sur leur siège (dans les premiers rangs du moins).
Vécu ça aussi pour Les Huguenots : à l'acte II, pour le bain où les jeunes femmes sont surprises par l'arrivée du page, le metteur en scène avait fait le choix de disposer, pour rendre la chose plus véridique, quelques femmes nues. Mon voisin, qui n'a pas bougé de tout l'opéra, prend alors les jumelles de sa femme pendant toute la scène. C'est le seul moment qu'il a regardé attentivement de toute la soirée. hehe
ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 40601244 O tempora, o mores: lors de mes premiers Meistersinger (au Châtelet, je devais avoir 15 ou 16 ans), le metteur en scène (Claude Régy) faisait lentement processionner lentement de jeunes gens et une femme («Eve éternelle») nus (mais avec toutes sortes d'accessoires au symbolisme abstrus), ça suscitait plutôt des remous de réprobation bruyante. (Mais là, c'était peut-être la conjonction nudité + mise en scène nawak - les jeunes gens nus se faisaient aussi baptiser et crucifier, on voyait également un cadavre en décomposition, à un moment.)
Ce qui semblait d'ailleurs inhiber la proverbiale aisance scénique et gestuelle de José van Dam et Lucia Popp... hehe
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94196
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyJeu 10 Fév 2022 - 9:44

J'y étais hier, c'était vraiment remarquable sur à peu près tous les paramètres (sauf les chœurs féminins, vraiment terribles hehe ), à commencer par l'œuvre, toujours aussi singulière (et notamment le livret). I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Zarmosas
Mélomane averti



Nombre de messages : 361
Date d'inscription : 06/12/2017

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyJeu 10 Fév 2022 - 10:09

DavidLeMarrec a écrit:
J'y étais hier, c'était vraiment remarquable sur à peu près tous les paramètres (sauf les chœurs féminins, vraiment terribles hehe ), à commencer par l'œuvre, toujours aussi singulière (et notamment le livret). I love you

Je confirme magnifique avec une distribution de grands rôles top (l'école de chant "russe" est toujours vivante). Le choeur ce sera un vrai chantier pour Ching-Lien Wu la nouvelle cheffe de choeur....
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94196
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyJeu 10 Fév 2022 - 11:05

Zarmosas a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
J'y étais hier, c'était vraiment remarquable sur à peu près tous les paramètres (sauf les chœurs féminins, vraiment terribles hehe ), à commencer par l'œuvre, toujours aussi singulière (et notamment le livret). I love you

Je confirme magnifique avec une distribution de grands rôles top (l'école de chant "russe" est toujours vivante). Le choeur ce sera un vrai chantier pour Ching-Lien Wu la nouvelle cheffe de choeur....

Oui, l'école russe a changé, mais elle est l'une des rares écoles d'Europe, avec l'école tchèque, a avoir pleinement conservé ses spécifités. (Quelles voix extraordinaires ! Remplir Bastille aussi facilement, et avec une diction claire, comme le font Ivashchenko ou Belosselskiy, c'est vraiment impressionnant.

Pour ce qui est du chœur, il avait pourtant progressé, mais depuis qu'ils sont masqués, il ne sont plus en rythme (alors qu'il n'y avait vraiment aucun problème de ce côté), et les femmes, c'est vraiment terrible comme ça hulule (davantage parce qu'elles forcent pour compenser le masque ?)…
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1635
Date d'inscription : 05/03/2018

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyJeu 10 Fév 2022 - 11:10

La période est vraiment pas évidente pour les chœurs : conditions de répétition modifiées (plus par petits groupes), effectifs instables, absence des repères sonores et visuels (pour les chœurs d'opéra) habituels, difficulté à chanter avec masque... L'indulgence est de mise.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94196
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyJeu 10 Fév 2022 - 11:24

Bien sûr ! Mais pour les femmes, c'est vraiment un problème de recrutement, avec des voix qui sont trop larges (et, même si ça me fend le cœur de le dire, trop mûres) pour chanter harmonieusement en chœur.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rocktambule
Mélomaniaque
Rocktambule


Nombre de messages : 654
Date d'inscription : 28/03/2018

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyJeu 10 Fév 2022 - 16:15

Grâce à vos échanges ici et aux belles photos, je me suis laissé tenter par cet opéra, spectacle pourtant éloigné de mes habitudes ! J'ai trouvé une place à un prix très raisonnable hier vers 15h, et me voilà à 19h à Bastille !

Étant un vrai néophyte en matière d'opéra, je n'ai sûrement pas apprécié le spectacle dans tout sa richesse. J'ai dû assister à 3 ou 4 opéras mis en scène au cours de ma carrière de spectateur parisien, dont un Wagner de 6h qui a eu pour effet de me faire revendre tout le reste de mon abonnement, le premier et le dernier que j'ai eu à l'ONP. Il y a ensuite eu un Samson et Dalila vers 2016 (juifs déguisés en migrants et philistins en militaires à mitraillettes), mais c'était réservé plus pour Saint-Saëns que pour l'opéra.

Bastille est toujours une expérience :
J'avais acheté à l'avance mon programme sur le site, mais aucun vendeur de programme dans les couloirs... J'ai exprimé mon mécontentement à la boutique suffisamment fort pour qu'un monsieur très gentil passant par là aille m'en chercher un dans les bureaux.
Il y a aussi ces escaliers du fond des couloirs qui ne mènent qu'au 2ème ou 3ème étage, ce qui implique de redescendre si l'on veut encore monter. Ascenseurs tellement lents qu'il ne vaut mieux pas en parler.
Placeur / ouvreur que ne vous place pas, ne donnant qu'une vague indication ("c'est par là", ce dont on se doute, vu qu'il attend juste après la porte...).
J'étais sur un bord de rang qui sert visiblement de passage pour accéder aux rangées centrales du balcon : les gens m'ont littéralement marché dessus, sans que ça ne gêne personne, ce n'est pas la première fois que ça m'arrive à Bastille, et ça ne m'est arrivé que là, étrange !
Lumières éteintes très brusquement et début de la musique quasiment instantanément : beaucoup de gens n'étaient pas encore placés, ce qui est un comble ! Le régisseur n'est censé lancer le spectacle qu'une fois le public assis... Du coup, plusieurs personnes se sont assises de façon très sonore dans les escaliers...
Pour un semi-touriste comme moi, tout ceci donne une impression de grosse mécanique façon énorme paquebot, avec de gros moyens humains et matériels, mais qui marche mal.

Autre point qui m'a surpris, c'est le peu de considération accordée à la musique : l'orchestre entamait ses ouvertures, alors que le public continuait tranquillement à discuter à haute voix, le silence ne s'établissant vraiment qu'à la levée du rideau. Même irrespect constaté au ballet en décembre dernier à Garnier.

Sur l’œuvre, je ne connaissais rien, même pas le synopsis. Impossible de lire le programme de salle une fois les lumières éteintes. L'intrigue reste, quand même, difficile à suivre ex abrupto ! Après avoir dévoré le programme lors du premier entracte, j'ai enfin pu apprécier le déroulé narratif. Dans ces conditions, peut-on dire que le livret est bien écrit ?
Musicalement, j'ai beaucoup apprécié cette très très belle musique ; et malgré la durée du spectacle, si je ne me suis jamais ennuyé, c'est principalement grâce à la beauté de la partition. Il m'a toutefois manqué des thèmes récurrents, des mélodies qui impriment vraiment. Même la danse des persanes ne sonnait pas véritablement orientale à mon oreille. Si on le compare à Samson et Dalila, le seul opéra que je connaisse bien, ça manque de tubes !

Sur les chanteurs, magnifique chanteuse dans le rôle de Marfa, qui remplit effectivement sans difficulté le volume impressionnant de la salle et réussit à diffuser de grandes émotions. Rôles masculins de grande qualité, sauf peut-être celui maquillé comme un clown (qui joue d'une guitare triangulaire à un moment... désolé, je ne suis pas au niveau, je n'ai pas le nom de ce personnage). J'ai moins aimé le personnage d'Emma, mal chanté à mon goût.

Décors absolument magnifiques, finalement plutôt simples, mais grandioses. Celui du premier acte m'a beaucoup plu ! Le bûcher du 5ème acte est un peu léger, mais ça passe...
Costumes d'époque également très beaux.
Mélange entre ambiance d'époque et modernité. Je suis ravi d'avoir pu assister à un opéra dans ces conditions, en évitant des mises en scène trop modernes ou trop classiques "gnangnan".
Revenir en haut Aller en bas
tomseche89
Mélomaniaque
tomseche89


Nombre de messages : 614
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/08/2011

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyJeu 10 Fév 2022 - 16:50

Toujours amusant de lire tes retours hehe

Rocktambule a écrit:

Placeur / ouvreur que ne vous place pas, ne donnant qu'une vague indication ("c'est par là", ce dont on se doute, vu qu'il attend juste après la porte...).

Et lorsqu'on est en galerie, il n'y a même pas d'ouvreur du tout !

Rocktambule a écrit:
Lumières éteintes très brusquement et début de la musique quasiment instantanément : beaucoup de gens n'étaient pas encore placés, ce qui est un comble ! Le régisseur n'est censé lancer le spectacle qu'une fois le public assis... Du coup, plusieurs personnes se sont assises de façon très sonore dans les escaliers...

C'est habituel : à Bastille comme Garnier, les spectacles commencent très précisément 2 minutes après l'heure indiquée sur le billet, quelque soit la situation en salle. Ca donne parfois lieu à des scènes inoubliables, comme ce Barbier de Séville à Bastille, un dimanche après-midi, perturbé par une violente altercation entre spectateurs pendant l'Ouverture, puis la salle s'en est mêlée, tout le monde criait ; le chef Riccardo Frizza avait carrément arrêté l'orchestre, laissant tout ce beau monde se calmer avant de reprendre depuis le début !

Souvenir également d'un gros bug de billetterie pour des billets dernière minute avant une représentation d'Aïda en 2016 ; le logiciel s'était remis à fonctionner au dernier moment, la billetterie avait alors demandé en urgence à la régie (via talkie walkie) de retarder de 5 minutes le début du spectacle, ce qui aurait suffit, mais on leur avait répondu que c'était impossible. Du coup, on nous avait fait rentrer bruyamment dans les premiers rangs du parterre alors que l'opéra avait déjà commencé, gênant  Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20671
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyVen 11 Fév 2022 - 8:48

Rocktambule a écrit:
Sur l’œuvre, je ne connaissais rien, même pas le synopsis. Impossible de lire le programme de salle une fois les lumières éteintes. L'intrigue reste, quand même, difficile à suivre ex abrupto ! Après avoir dévoré le programme lors du premier entracte, j'ai enfin pu apprécier le déroulé narratif. Dans ces conditions, peut-on dire que le livret est bien écrit ?

L'oeuvre présente des évènements politiques assez denses et forcément il est difficile pour nous autres de tout suivre par moments. Mais j'imagine que le public russe de la fin du XIXe était beaucoup plus au fait de l'histoire russe et des différentes factions qu'il y a pu y avoir... donc mal écrit pour nous peut-être. Mais pour l'époque peut-être pas!

Citation :
Musicalement, j'ai beaucoup apprécié cette très très belle musique ; et malgré la durée du spectacle, si je ne me suis jamais ennuyé, c'est principalement grâce à la beauté de la partition. Il m'a toutefois manqué des thèmes récurrents, des mélodies qui impriment vraiment. Même la danse des persanes ne sonnait pas véritablement orientale à mon oreille. Si on le compare à Samson et Dalila, le seul opéra que je connaisse bien, ça manque de tubes !

Ah c'est sûr qu'il y a peu d'airs ou de morceaux séparés. En dehors de la danse des esclaves perses. Après quelques écoutes, il y a quand même des moments qui restent puissamment dans l'oreille. Les exhortations de Marfa pour qu'Andrei Khovansky le suite à la fin du 4e acte, le choeur final bien sûr, la mélodie de l'ouverture... la partition est très riche. Mais pas vraiment occidentale dans sa structure.
Elle avait d'ailleurs une place à part pour Challiapine qui refusa d'en graver ne serait-ce qu'un seul extrait car il trouvait justement que cela n'avait aucun sens. (il a pourtant créé le rôle de Dossifei et l'a chanté à de nombreuses reprises!).

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94196
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyLun 14 Fév 2022 - 12:57

Rocktambule a écrit:
Lumières éteintes très brusquement et début de la musique quasiment instantanément : beaucoup de gens n'étaient pas encore placés, ce qui est un comble ! Le régisseur n'est censé lancer le spectacle qu'une fois le public assis... Du coup, plusieurs personnes se sont assises de façon très sonore dans les escaliers...

Oui, moi les ouvreurs m'ont renvoyé de porte en porte, la lumière baisse et ils me font ressortir dans le couloirs (alors qu'il y avait de la place partout), puis arrivé à la porte d'entrée, me laissent me débrouiller dans le noir à trouver le bon siège et à faire lever les voisins tandis que le chef était déjà arrivé…

Mais ils ont changé leur façon de faire : ils sont désormais à toutes les entrées mais beaucoup moins précis sur le placement. hehe

Et comme tu le dis, on n'a pas l'impression d'être traité avec beaucoup d'égard, vraiment un gros truc, on flanque du touriste dans le paquebot.  Confused


Citation :
Autre point qui m'a surpris, c'est le peu de considération accordée à la musique : l'orchestre entamait ses ouvertures, alors que le public continuait tranquillement à discuter à haute voix, le silence ne s'établissant vraiment qu'à la levée du rideau. Même irrespect constaté au ballet en décembre dernier à Garnier.

Le public d'opéra (et plus encore de ballet) n'a pas le même rapport avec la musique, oui. Et par rapport à d'autres maisons plus intimes, comme il y a plus de publics divers, il y a sans doute aussi l'influence du cinéma.


Citation :
Impossible de lire le programme de salle une fois les lumières éteintes.

Toujours vrai pour le théâtre et l'opéra, sauf à être très près des lumières de la scène !


Citation :
Dans ces conditions, peut-on dire que le livret est bien écrit ?

Il est en tout cas rythmé et puissamment original. Pour le public russe des années 1880, ce sont des noms connus – ce n'était pas destiné à être joué en russe devant un public parisien du XXIe siècle ! Smile  

Par ailleurs, je trouve que passé le premier acte, on voit très vite qu'ils sont tous les uns contre les autres et que, n'y trouvant pas de gentils, il n'y a pas vraiment de personnage « à suivre ». J'ai comme toi découvert le livret de l'œuvre en salle (il y a longtemps), et j'avais trouvé ça touffu mais pas du tout maladroit. (Il y a bien, bien pire…)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20671
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyLun 14 Fév 2022 - 13:49

En tout cas c'est toujours aussi fascinant cet opéra en salle et la mise en scène fonctionne vraiment bien.
Belle distribution et belle direction... seul souci pour moi : le poitrinage vraiment excessif de Marfa qui sonne presque baryton par moments tant elle fait de l'effet. On peut chanter Marfa sans ça... et ça évite d'avoir une ogresse et de montrer mieux la jeune fille qu'elle est.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94196
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyLun 14 Fév 2022 - 16:53

Je dis aussi mon petit mot (peut se lire ici avec de jolies images animées : https://twitter.com/carnetsol/status/1491677627609931776 ).

Il y a plusieurs choses qui font de La Khovanchtchina un opéra singulier :

¶ un livret très particulier, qui n'obéit pas aux logiques dramatiques habituelles ; il n'y a pas de personnage principal ; tous les personnages sont des monstres ; toutes les factions sont criminelles.

C'est paradoxalement très rafraîchissant : pas de faux héros (fade, criminel, etc.) auquel on ne peut s'identifier (franchement, Radamès ou Siegfried, vous y arrivez ?), pas de ficelle dramaturgique, pas de lecture idéologique de l'Histoire. À cela s'ajoute une écriture vraiment efficace, qui culmine au II dans des échanges rhétoriques particulièrement affûtés (des insultes aussi 🤗 ) s'appuyant sur une cascade d'entrées chez le prince Golitsyne.

¶ Petit point sur le matériau mis en livret par Moussorgski lui-même : il fusionne les trois révoltes des streltsy.
• 1682, attaque des Khovanski sur la garde royale → décapités, Shaklovity reprend les Streltsy.GIF14Carnets sur sol@carnetsol·10 févr.
• 1689, la Régente et Galitsyne avec Shaklovity contre Pierre le Grand → couvent, exil, exécution.
• 1698, révolte réprimée ; beaucoup de Vieux-Croyants, proches des Streltsy, s'immolent réellement.

Tout cela est mis en une intrigue et explique par exemple la disgrâce de Galitsyne. (On voit que chez Mouss', Shaklovity paraît d'une fidélité parfaite et d'une puissance inébranlable, alors que ce fut un cheffaillon éphémère, se voulant tsar comme les autres.)

Sommet de cet ensemble : l'acte II, où la rhétorique des personnages mêle ces enjeux à des orgueils démesurés (et souvent risibles, quoique mortifères)

¶ La musique aussi et surtout, merveilleuse : on entend certes Chostakovitch dans certains unissons d'orchestre (et dans l'usage fantaisiste du célesta !), mais on a ici le meilleur de Moussorgski, avec son harmonisation volontiers retorse de thèmes folkloriques russes, les grands élans lyriques, une musique en permanence mélodique, qui exalte toujours le texte, comme l'habitant d'une constante fièvre.

Les opéras russes ont toujours beaucoup de succès en France pour cette raison : il est dommage que l'Opéra de Paris en programme peu !


¶ Petit détail amusant, la fin d'une des danses persanes évoque trait pour trait… les enchaînements de l'Inextinguible de Nielsen !

¶ La mise en scène de Serban réussit son propos : être lisible tout en évitant la pompe profusive des productions russes traditionnelles (où ça peut vite sentir l'odeur du carton et tenir lieu de direction d'acteurs).

Pas de fulgurances majeures, mais très fonctionnel ! La grande réussite de la mise en scène tient vraiment dans les dernières minutes, où les Vieux-Croyants marchent vers
Spoiler:
.

La figuration des cendres est une alternative bien plus spectaculaire aux flammes nécessairement limitées sur scène !


¶ L'Orchestre de l'Opéra fait ce soir l'effort d'accompagner précisément les chanteurs. Haenchen a les limites d'une lecture à l'allemande, souvent un peu carrée pour le répertoire russe, mais toujours habitée et présente, c'est réussi.


¶ Les chanteurs étaient formidables titans taillés pour les volumes impossibles de Bastille.

Rachvelishvili, bien sûr, qui poitrine à tout va (si bien qu'à la fin les quelques aigus deviennent difficiles à retrouver en voix de tête !), pas gracieusement, mais voix énorme.

Belosselskiy (Dossifeï), voix de basse d'une ampleur hors du commun, sombre, dense, très impressionnante pour un rôle où la présence physique est indispensable.

John Daszak (Galitsyne), malgré un russe audiblement acquis, fait valoir une voix immense qui surmonte l'orchestre glorieusement : il campe un régent plus vaillant et moins cauteleux qu'à l'ordinaire, plein de sa gloire militaire. L'aigu devient très fin et focalisé, presque perçant, alors que le reste de la voix est beaucoup plus large, si bien qu'il surmonte l'orchestre dans toutes les configurations.
J'aimerais beaucoup l'entendre en Otello !

Enfin Ivashchenko a une technique particulière (malgré son patronyme ukrainien, il est russe, mais a aussi étudié en Allemagne), avec un son moins en arrière et creusé, davantage dans le masque et le métal. Outre qu'il est tout aussi parfaitement audible que les autres, cela lui procure une qualité supérieure dans la clarté de la diction… et il s'en sert avec grand talent.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94196
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyLun 14 Fév 2022 - 16:59

Polyeucte a écrit:
le poitrinage vraiment excessif de Marfa qui sonne presque baryton par moments tant elle fait de l'effet. On peut chanter Marfa sans ça... et ça évite d'avoir une ogresse et de montrer mieux la jeune fille qu'elle est.

C'est un peu hénaûrme, et pas vénéneusement subtil comme Diadkova dans la dernière reprise, mais ça a l'avantage de rendre la voix très sonore dans Bastille, ce qui constitue vraiment un atout non négligeable.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Fritelli
Mélomane averti



Nombre de messages : 279
Date d'inscription : 29/04/2021

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyLun 14 Fév 2022 - 17:23

J'y étais samedi. Assez d'accord avec tout ce qui a déjà été écrit.
Livret et musique toujours aussi frappants. Je lis avec grand étonnement sur le papier de la distribution que c'est seulement la 29ème représentation de cette oeuvre à l'Opéra de Paris.
Je n'en reviens pas. Pour une oeuvre créée en 1886 !
Je suis toujours frappé par le fait que les personnages passent tout l'opéra à s'engueuler et à s'injurier !

Une distribution impressionnante avec des chanteurs-acteurs qui ont tous beaucoup de présence sur scène et des voix qui remplissent Bastille comme jamais.
J'étais au premier rang de parterre, mais j'entendais le retour de la réverbération, ce qui est rare à Bastille.
Et quel plaisir d'entendre ces deux basses ! Une seule faiblesse : la remplaçante pour le rôle d'Emma, aux aigus difficilement supportables, mais le rôle est mineur, heureusement.
Marfa a une voix impressionnante, mais elle poitrine vraiment beaucoup, et le passage entre les deux registres n'est pas très agréable à entendre..
Je me souviens d'il y a quelques années où le fait de poitriner était considéré comme un défaut. Là, ça n'a pas eu l'air de gêner beaucoup.
il me semble l'avoir entendue dans Dalila, et elle ne poitrinait pas ainsi.

Très solide chef d'orchestre : dès le carillon dans le prélude, on sent qu'on va avoir un orchestre très présent, qui va avoir sa place dans le drame et l'émotion que va susciter en nous cette représentation.
Pas mal de décalages des choeurs, mais s'il y a eu des remplacements suite au covid, soyons indulgents.
Magnifique mise en scène. Que ça fait du bien de ne pas voir greffer sur le livret d'origine, une autre histoire qui n'a rien à voir.
Pas d'open space ; ni d'hôpital psychiatrique, et pourtant on se dit en les voyant et les entendant qu'ils auraient tous besoin de se faire soigner !! Tous des illuminés !
Pourquoi ne demande t'on plus rien à Andrei Serban ? Trop classique ? Plus à la mode ? Pourtant sa Lucia était détonante !

Une grande soirée.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94196
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyLun 14 Fév 2022 - 17:37

Serban était bien en cour sous Gall, ensuite les directeurs avaient leurs autres chouchous, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14282
Date d'inscription : 14/04/2007

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyLun 14 Fév 2022 - 21:36

Bon il ne me reste plus que deux chances pour y aller, on verra bien ce qu’il est possible de faire… Aucune place à -70€ sur le site de l’OP (par contre toutes les autres catégories sont disponibles Rolling Eyes ) Les places à 15€ existent ou comme pour Oedipe d’Enescu elles ne sont pas proposées à la vente parce que les choeurs viennent s’y poser pour y chanter pendant 2 minutes ? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1635
Date d'inscription : 05/03/2018

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyLun 14 Fév 2022 - 23:23

WoO a écrit:
Aucune place à -70€ sur le site de l’OP (par contre toutes les autres catégories sont disponibles Rolling Eyes ) Les places à 15€ existent

Les places à 15€ existent, il faut les guetter sur la bourse de l'ONP, bourse.operadeparis.fr , et il arrive que quelques-unes se glissent sur la billetterie officielle (mais elles partent vite). Et là je vois une place à 35 sur le forum ODB, rubrique Petites affaires, je ne sais pas si elle est encore disponible.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94196
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyLun 14 Fév 2022 - 23:42

WoO a écrit:
Aucune place à -70€ sur le site de l’OP (par contre toutes les autres catégories sont disponibles Rolling Eyes )

Il faut bien faire vivre cet excellente maison d'opéra populaire. compress
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rocktambule
Mélomaniaque
Rocktambule


Nombre de messages : 654
Date d'inscription : 28/03/2018

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyMar 15 Fév 2022 - 7:13

mickt a écrit:
WoO a écrit:
Aucune place à -70€ sur le site de l’OP (par contre toutes les autres catégories sont disponibles Rolling Eyes ) Les places à 15€ existent

Les places à 15€ existent, il faut les guetter sur la bourse de l'ONP, bourse.operadeparis.fr , et il arrive que quelques-unes se glissent sur la billetterie officielle (mais elles partent vite). Et là je vois une place à 35 sur le forum ODB, rubrique Petites affaires, je ne sais pas si elle est encore disponible.

Est-ce que ce sont de bonnes places ? Est-ce qu'on ne rate pas une bonne partie de la scène ?
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14282
Date d'inscription : 14/04/2007

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyMar 15 Fév 2022 - 7:56

À Bastille tu n’as pas de place sans visibilité… tu es juste à 4km de la scène… c’est le prix à payer pour la classe moyenne 🤡
Revenir en haut Aller en bas
Rocktambule
Mélomaniaque
Rocktambule


Nombre de messages : 654
Date d'inscription : 28/03/2018

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyMar 15 Fév 2022 - 9:35

WoO a écrit:
À Bastille tu n’as pas de place sans visibilité… tu es juste à 4km de la scène… c’est le prix à payer pour la classe moyenne 🤡

L'autre soir, j'étais au 7ème rang du balcon latéral. Plutôt une bonne place, même si j'avais une barre en plein milieu.
Revenir en haut Aller en bas
Fritelli
Mélomane averti



Nombre de messages : 279
Date d'inscription : 29/04/2021

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyMar 15 Fév 2022 - 11:20

WoO a écrit:
Bon il ne me reste plus que deux chances pour y aller, on verra bien ce qu’il est possible de faire… Aucune place à -70€ sur le site de l’OP (par contre toutes les autres catégories sont disponibles Rolling Eyes ) Les places à 15€ existent ou comme pour Oedipe d’Enescu elles ne sont pas proposées à la vente parce que les choeurs viennent s’y poser pour y chanter pendant 2 minutes ? Rolling Eyes

Il y a actuellement sur le site de l'opéra des places à vendre à 50 et à 70 euros pour la représentation de ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88814
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyMar 15 Fév 2022 - 11:24

Rocktambule a écrit:
WoO a écrit:
À Bastille tu n’as pas de place sans visibilité… tu es juste à 4km de la scène… c’est le prix à payer pour la classe moyenne 🤡

L'autre soir, j'étais au 7ème rang du balcon latéral. Plutôt une bonne place, même si j'avais une barre en plein milieu.

Tu parles de Bastille là?
Parce que les galeries n'ont que 2 rangs, donc je ne vois pas de quoi tu parles...
Revenir en haut Aller en bas
Rocktambule
Mélomaniaque
Rocktambule


Nombre de messages : 654
Date d'inscription : 28/03/2018

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyMar 15 Fév 2022 - 11:44

Xavier a écrit:
Rocktambule a écrit:
WoO a écrit:
À Bastille tu n’as pas de place sans visibilité… tu es juste à 4km de la scène… c’est le prix à payer pour la classe moyenne 🤡

L'autre soir, j'étais au 7ème rang du balcon latéral. Plutôt une bonne place, même si j'avais une barre en plein milieu.

Tu parles de Bastille là?
Parce que les galeries n'ont que 2 rangs, donc je ne vois pas de quoi tu parles...

Second balcon, au 7ème rang, pas sur le bloc central, sur un bloc latéral.

Je demandais justement si les places à 15 € en galerie sont des bonnes places, car à ce prix-là, je me laisserais bien tenter pour des découvertes de temps en temps.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88814
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyMar 15 Fév 2022 - 13:03

Ah oui, mais c'est quand même de face, latéral c'est quand tu es vraiment de côté, comme à la Philharmonie.

Les galeries, à l'opéra pour ma part j'évite, pour 15 euros c'est pas si mal, mais ça ne vaut pas plus.
Par contre il y a 4 strapontins à 15 euros au 2è balcon qui eux sont très très bien! Mais il faut les choper, quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Rocktambule
Mélomaniaque
Rocktambule


Nombre de messages : 654
Date d'inscription : 28/03/2018

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyMar 15 Fév 2022 - 13:34

Xavier a écrit:
Ah oui, mais c'est quand même de face, latéral c'est quand tu es vraiment de côté, comme à la Philharmonie.

Les galeries, à l'opéra pour ma part j'évite, pour 15 euros c'est pas si mal, mais ça ne vaut pas plus.
Par contre il y a 4 strapontins à 15 euros au 2è balcon qui eux sont très très bien! Mais il faut les choper, quoi.

Ceux qui sont pile devant les portes d'entrée ? Je les ai repérés, et ils ont l'air d'être bien dans le passage, mais effectivement, visibilité parfaite.
Je me demandais justement s'ils étaient en vente, ou destinés aux ouvreurs.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94196
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyMar 15 Fév 2022 - 14:07

Rocktambule a écrit:
Xavier a écrit:
Rocktambule a écrit:
WoO a écrit:
À Bastille tu n’as pas de place sans visibilité… tu es juste à 4km de la scène… c’est le prix à payer pour la classe moyenne 🤡

L'autre soir, j'étais au 7ème rang du balcon latéral. Plutôt une bonne place, même si j'avais une barre en plein milieu.

Tu parles de Bastille là?
Parce que les galeries n'ont que 2 rangs, donc je ne vois pas de quoi tu parles...

Second balcon, au 7ème rang, pas sur le bloc central, sur un bloc latéral.

Je demandais justement si les places à 15 € en galerie sont des bonnes places, car à ce prix-là, je me laisserais bien tenter pour des découvertes de temps en temps.

Connaissant tes exigences de confort, je doute que cela te plaise : des galeries 7 & 8, celles à 15€, on voit toute la scène, mais il faut se pencher complètement pour la voir, être vraiment affalé sur la rembarde (ça se fait sans danger et sans boucher la vue des voisins, mais ça fait mal au dos au bout d'un moment). Du fond du siège, on ne voit tout simplement rien.

Sinon il y a dans les galeries plus basses un second rang, mais on est sur des sortes de fauteuils de bar où les pieds ne touchent pas le sol, pas sûr non plus que ça te plaise (et les voix ont moins d'impact que de face).

Enfin les straps de face sont vraiment très bien, mais :
→ certains sont instables ;
→ tu te prends tous les retardataires, la lumière, le bruit… ça passe après l'entracte, mais en première partie, c'est franchement prénible.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rocktambule
Mélomaniaque
Rocktambule


Nombre de messages : 654
Date d'inscription : 28/03/2018

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyMar 15 Fév 2022 - 14:59

DavidLeMarrec a écrit:
Rocktambule a écrit:
Xavier a écrit:
Rocktambule a écrit:
WoO a écrit:
À Bastille tu n’as pas de place sans visibilité… tu es juste à 4km de la scène… c’est le prix à payer pour la classe moyenne 🤡

L'autre soir, j'étais au 7ème rang du balcon latéral. Plutôt une bonne place, même si j'avais une barre en plein milieu.

Tu parles de Bastille là?
Parce que les galeries n'ont que 2 rangs, donc je ne vois pas de quoi tu parles...

Second balcon, au 7ème rang, pas sur le bloc central, sur un bloc latéral.

Je demandais justement si les places à 15 € en galerie sont des bonnes places, car à ce prix-là, je me laisserais bien tenter pour des découvertes de temps en temps.

Connaissant tes exigences de confort, je doute que cela te plaise : des galeries 7 & 8, celles à 15€, on voit toute la scène, mais il faut se pencher complètement pour la voir, être vraiment affalé sur la rembarde (ça se fait sans danger et sans boucher la vue des voisins, mais ça fait mal au dos au bout d'un moment). Du fond du siège, on ne voit tout simplement rien.

Sinon il y a dans les galeries plus basses un second rang, mais on est sur des sortes de fauteuils de bar où les pieds ne touchent pas le sol, pas sûr non plus que ça te plaise (et les voix ont moins d'impact que de face).

Enfin les straps de face sont vraiment très bien, mais :
→ certains sont instables ;
→ tu te prends tous les retardataires, la lumière, le bruit… ça passe après l'entracte, mais en première partie, c'est franchement prénible.

Merci ! Maintenant tu connais mes lubies ! siffle
Je ne me trouve finalement pas si mal sur le 7ème rang, même si c'est le passage vers le centre du balcon, et qu'il y a cette fameuse rambarde.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88814
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyMar 15 Fév 2022 - 16:21

Rocktambule a écrit:

Je ne me trouve finalement pas si mal sur le 7ème rang, même si c'est le passage vers le centre du balcon, et qu'il y a cette fameuse rambarde.

Il y a la rambarde, oui, qu'on évite si on n'est pas petit et qu'on se tient droit, normalement, mais il y a la place pour les jambes, du coup ce sont les places que je privilégie!

Sinon, même réponse que David pour les galeries et les strapontins à 15 euros. (qui sont vraiment bien et n'empêchent pas de se replacer!)
Revenir en haut Aller en bas
tomseche89
Mélomaniaque
tomseche89


Nombre de messages : 614
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/08/2011

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyMar 15 Fév 2022 - 18:28

Le 2e rang des galeries, c'est quand même de là qu'on voit et entend le mieux l'orchestre ! On entend parfaitement les voix également. Et si le décor n'est pas trop profond, on voit quasiment tout.
Il faut simplement privilégier les galeries 3, 4, 5 et 6. Les 7 et 8 sont trop hautes et inconfortables, en effet.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88814
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyMar 15 Fév 2022 - 18:32

Oui, on parlait de celles à 15 euros, mais celles qui sont plus bas, c'est un autre tarif, si je ne me trompe pas.
Revenir en haut Aller en bas
tomseche89
Mélomaniaque
tomseche89


Nombre de messages : 614
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/08/2011

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyMar 15 Fév 2022 - 18:40

Xavier a écrit:
Oui, on parlait de celles à 15 euros, mais celles qui sont plus bas, c'est un autre tarif, si je ne me trompe pas.

Non, les 2e rang des galeries 3 à 6 sont aussi à 15 euros Very Happy
(mais ça doit représenter une quinzaine de places à tout casser, il faut bien anticiper...).
Revenir en haut Aller en bas
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1635
Date d'inscription : 05/03/2018

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyMar 15 Fév 2022 - 19:02

Yulia Matochkina ce soir en Marfa, et Vasily Efimov depuis le devant de scène en Golitsine. Dosifei et Ivan masqués mais ils chantent fort.
Revenir en haut Aller en bas
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1635
Date d'inscription : 05/03/2018

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyMer 16 Fév 2022 - 0:47

Je retournais donc voir RRrrâaâvvaannnecchhina mardi : énorme douche froide en m'asseyant, le monsieur de l'Opéra qui annonce « Pour des raisons liées à la crise sanitaire, Mme. Rachvelishvili ne pourra chanter ce soir », suivie d'un soulagement immédiat en entendant « Elle sera remplacée par Mme. Matochkina », nom doux à mes oreilles depuis une Kundry d'une rare tendresse avec le Mariinsky et la mémorable Хованщина du même Mariinsky à la Philharmonie.

J'aurai eu la chance d'entendre deux Marfa absolument opposées, entre le monstre Anita et la sensible Yulia, plus proche de la jeune fille du livret. Elle commence prudemment au premier acte puis déploie son beau timbre fruité, très pur, et illumine avec douceur ses trois grandes scènes (divination, lamentation, scène finale). Évidemment il n'est pas question des poitrinés qui font trembler les murs de Rachvelishvili et la voix est moins puissante. Scéniquement elle est très à l'aise et semble avoir parfaitement intégré son rôle (est-ce qu'elle a déjà joué dans la production à Florence ?), c'est impressionnant. Elle n'est même pas indiquée dans la petite distribution papier donnée en salle, ça devait vraiment être un remplacement de dernière minute.

Pour répondre à Polyeucte plus haut qui trouvait Rachvelishvili à contre-sens du livret, c'est sans doute vrai, mais je trouvais que ça fonctionnait très bien : Marfa est aussi une sorcière, on peut faire de sa robe noire une silhouette vulnérable ou une ombre menaçante. Et Rachvelishvili devient une sorte de quatrième basse de la distribution, un double de Dosifei. Ça marche très bien pendant le final : Andreï est un petit garçon désemparé fermement tenu en main par son ogresse de maman, qui le guide vers son salut. Avec Matochkina ils font un couple que mène Marfa, effrayée aussi mais déterminée.

C'était plus difficile pour Efimov, le nez dans la partition, mais on ne peut pas lui reprocher.

Ivashchenko et Belosseslkiy étaient parfaitement audibles mais ne dominaient pas la salle comme ils le font sans masque, et ils sont applaudis mais pas autant qu'il faudrait (le public ne se rend pas compte !).

Les frustrations de ce côté étaient compensées par moi par deux nettes montées en puissance par rapport à la première : Nikitin, en pleine forme (il est étonnant), et surtout l'orchestre et Haenchen. C'était fluide, coloré, éclatant quand il le fallait, modelant parfaitement le drame, un bonheur. Bien mieux que la lecture initiale, solide mais un peu plan-plan.

Et maîtrisant mieux l'œuvre, je ne peux rejoindre Rocktambule quand il dit qu'il n'y a pas de thèmes marquants dans cet opéra : j'en ai plusieurs dans les oreilles, motif imposant de Ivan, chanson à la gloire du même qu'entonne sa cour et que reprend ironiquement Chaklovity après son assassinat, ballade de Marfa, cordes cinglantes et angoissantes qui introduisent le porteur de mauvaises nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94196
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyMer 16 Fév 2022 - 11:12

tomseche89 a écrit:
Xavier a écrit:
Oui, on parlait de celles à 15 euros, mais celles qui sont plus bas, c'est un autre tarif, si je ne me trompe pas.

Non, les 2e rang des galeries 3 à 6 sont aussi à 15 euros Very Happy
(mais ça doit représenter une quinzaine de places à tout casser, il faut bien anticiper...).

Il faut préciser tout de même qu'on entend nettement moins bien les voix de ces places. Et elles sont en effet très difficile à obtenir : ça concerne seulement deux galeries intermédiaires de chaque côté, peu ou prou 4x4 places… Et ça part en premier parmi les places à 15. Si vous n'êtes pas les premiers dans la file et que ce n'est pas une reprise de reprise, peu de probabilité de les obtenir (sauf quand Thomas les revend Mr. Green ).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94196
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyMer 16 Fév 2022 - 11:19

Oui, Matotchkina, ça va comme remplacement. bounce Surtout quand on a déjà entendu Rachvelishvili, qui est un phénomène acoustique en soi à connaître absolument, mais qui n'est peut-être pas l'incarnation la plus variée et nourrissante de ce rôle.

Au demeurant, je suis totalement d'accord avec toi : si ce qu'elle fait est tout de même un peu uniforme et outré, ce n'est pas véritablement problématique pour le personnage. Ici, Marfa a renoncé à tout espoir, elle n'est plus la jeune fille qui rêve encore de sauver son amour, elle n'est plus que souvenir et douleur, elle cherche la vengeance, le sens, l'apaisement dans la mort – et cela explique sans doute son fanatisme.

Le personnage est tout de même assez terrifiant, d'emblée elle mise sur une fin tragique et l'espère, comme une sorte de clef à sa propre existence ratée. En ce sens, Rachvelishvili donne tout dans la rage et l'extériorisation des souffrances.

Évidemment, dans la lettre du livret, il manque l'aspect jeune fille encore amoureuse, et aussi cette ambiguïté, tout le monde la croit faible (sauf Susanna, qui a vu clair dans son jeu !), croit pouvoir la manipuler ou la menacer, alors qu'elle apparaît invincible en fin de compte.


Citation :
C'était plus difficile pour Efimov, le nez dans la partition, mais on ne peut pas lui reprocher.

Ce devait être difficile aussi vocalement, c'est quand même une voix assez légère (à l'échelle de Bastille), qu'on entendait peu dans ses parties de bateleur pourtant peu concurrencées par l'orchestre (du coup Daszak mimait, ou c'était quelqu'un d'autre ?). En tout cas bravo pour le changement complet de pied (et sacrée promotion pour lui !).


Haenchen

Citation :
C'était fluide, coloré, éclatant quand il le fallait, modelant parfaitement le drame, un bonheur. Bien mieux que la lecture initiale, solide mais un peu plan-plan.

Mercredi dernier, j'avais trouvé ça un peu germanique comme toi, mais en réécoutant des versions au disque ensuite, c'était finalement vraiment pertinent, même stylistiquement.


Thèmes

Citation :
Et maîtrisant mieux l'œuvre, je ne peux rejoindre Rocktambule quand il dit qu'il n'y a pas de thèmes marquants dans cet opéra : j'en ai plusieurs dans les oreilles, motif imposant de Ivan, chanson à la gloire du même qu'entonne sa cour et que reprend ironiquement Chaklovity après son assassinat, ballade de Marfa, cordes cinglantes et angoissantes qui introduisent le porteur de mauvaises nouvelles.

Je vous rejoins tous les deux : il n'y a pas beaucoup de grands thèmes qui restent dans l'oreille (il y a quand même le thème folklorique du prélude, l'air de Chaklovity, la ballade du cygne, le bûcher…), en revanche il y a presque en permanence des motifs très prégnants qui marquent immédiatement : dans les entrées de chœurs du I, les motifs récurrents comme celui d'Ivan, l'évocation de la gloire de Galitsyne, etc.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20671
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyMer 16 Fév 2022 - 12:20

mickt a écrit:
Pour répondre à Polyeucte plus haut qui trouvait Rachvelishvili à contre-sens du livret, c'est sans doute vrai, mais je trouvais que ça fonctionnait très bien : Marfa est aussi une sorcière, on peut faire de sa robe noire une silhouette vulnérable ou une ombre menaçante. Et Rachvelishvili devient une sorte de quatrième basse de la distribution, un double de Dosifei. Ça marche très bien pendant le final : Andreï est un petit garçon désemparé fermement tenu en main par son ogresse de maman, qui le guide vers son salut. Avec Matochkina ils font un couple que mène Marfa, effrayée aussi mais déterminée.

DavidLeMarrec a écrit:
Oui, Matotchkina, ça va comme remplacement. bounce  Surtout quand on a déjà entendu Rachvelishvili, qui est un phénomène acoustique en soi à connaître absolument, mais qui n'est peut-être pas l'incarnation la plus variée et nourrissante de ce rôle.

Au demeurant, je suis totalement d'accord avec toi : si ce qu'elle fait est tout de même un peu uniforme et outré, ce n'est pas véritablement problématique pour le personnage. Ici, Marfa a renoncé à tout espoir, elle n'est plus la jeune fille qui rêve encore de sauver son amour, elle n'est plus que souvenir et douleur, elle cherche la vengeance, le sens, l'apaisement dans la mort – et cela explique sans doute son fanatisme.

Le personnage est tout de même assez terrifiant, d'emblée elle mise sur une fin tragique et l'espère, comme une sorte de clef à sa propre existence ratée. En ce sens, Rachvelishvili donne tout dans la rage et l'extériorisation des souffrances.

Évidemment, dans la lettre du livret, il manque l'aspect jeune fille encore amoureuse, et aussi cette ambiguïté, tout le monde la croit faible (sauf Susanna, qui a vu clair dans son jeu !), croit pouvoir la manipuler ou la menacer, alors qu'elle apparaît invincible en fin de compte.

Oh Matotchkina!! I love you I love you I love you
Voilà une Marfa qui me va droit au coeur.

Je reste assez peu convaincu par la Marfa vengeresse...

Sorcière? Pas vraiment. Elle a des dons de divination. Mais pensez-vous vraiment que Dossifei serait lié à une "sorcière"? Non, c'est une jeune fille étrange pour moi. Passionné et déterminée oui, particulièrement pessimiste car elle a vu son destin (elle s'est vue brûler comme un cierge avec Andreï).
En faire un monstre de cruauté, de vengeance... non. C'est une femme blessée, mais qui malgré la trahison de celui qu'elle aime, veut toujours le sauver.

Je trouve beaucoup plus intéressant ce personnage trouble, à la fois naïf (elle se fait quand même bien avoir par Golistine, revenant en disant : oh mon dieu ton serviteur a voulu me tuer en disant que ça venait de toi, mais c'est pas possible hein??) mais aussi très sûre d'elle dans sa destinée funèbre. Pourquoi sinon lui avoir donné ce moment de poésie au début du premier acte? C'est là que l'on voit la vraie Marfa, rêveuse et amoureuse, mais aussi résignée sur son sort.

En faire l'égale de Dossifei et Khovansky père, ça ne va pas pour moi. On a ici deux grands chefs de faction. Elle n'est qu'une jeune femme. Elle se fait moquer par Khovansky (père et fils), manipuler par Dossifei (pour qu'elle aille avec Andreï et ainsi soude l'alliance des traditionalistes), mais reste pure dans ses intentions. Pourquoi sinon sauver Emma? Elle aurait tout simplement pu la tuer au lieu de la faire s'échapper pour qu'elle retrouve son amant.

Bref, pour moi, Marfa reste le seul petit rayon de soleil d'un paysage sombre et manipulateur. Et pour l'équilibre de l'ouvrage, il est difficile d'en faire un monstre au niveau des autres fous de pouvoir.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94196
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyMer 16 Fév 2022 - 13:14

Polyeucte a écrit:
Mais pensez-vous vraiment que Dossifei serait lié à une "sorcière"?

Un Prince déchu qui compense par sa nouvelle carrière de gourou ? Moi ça me semblait plutôt raccord.


Citation :
En faire un monstre de cruauté, de vengeance...

Ce n'est pas ce que j'ai vu chez Rachv'. Elle est à fond, tout le temps, mais pas cruelle. Fanatique et un peu hystérique, oui, mais ça ne me paraît pas du tout incompatible avec la femme trahie (façon Elvira ou Santuzza) qui crie partout son infortune sans être entendue.


Citation :
(elle se fait quand même bien avoir par Golistine, revenant en disant : oh mon dieu ton serviteur a voulu me tuer en disant que ça venait de toi, mais c'est pas possible hein??)

Ah, moi je le lis plutôt soit comme de la peur véritable (elle a eu peur de mourir, elle cherche protection devant témoin), soit de la duplicité (Khovanski et Dossifei sont présents, elle place délibérément Galitsyne dans un mauvais pas).


Citation :
En faire l'égale de Dossifei et Khovansky père, ça ne va pas pour moi.

L'égale, non, c'est un personnage singulier, qui arrive au crime par innocence et conviction plutôt que par avidité du pouvoir. Mais aussi redoutablement efficace, sûrement.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron


Nombre de messages : 1217
Age : 1003
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyMer 16 Fév 2022 - 23:04

DavidLeMarrec a écrit:

Citation :
C'était plus difficile pour Efimov, le nez dans la partition, mais on ne peut pas lui reprocher.

Ce devait être difficile aussi vocalement, c'est quand même une voix assez légère (à l'échelle de Bastille), qu'on entendait peu dans ses parties de bateleur pourtant peu concurrencées par l'orchestre (du coup Daszak mimait, ou c'était quelqu'un d'autre ?). En tout cas bravo pour le changement complet de pied (et sacrée promotion pour lui !).

Promotion qui n'a pas plu à Nikitin, puisqu'Efimov (certes habillé en Kuzka) est arrivé aux saluts en même temps que Daszak, et s'est placé à la gauche de Nikitin arrivé juste avant (normal : le prince Golitsyne est placé plus haut que Chaklovity dans la nomenclature), mais celui-ci l'a pris par les épaules pour le placer à sa droite, pour le remettre à sa place de comprimario...

(ensuite Nikitin ne faisait que papoter pendant que ses camarades saluaient et il guettait avec impatience le baisser du rideau...)

En effet, c'était Daszak qui mimait (pas follement bien, d'ailleurs, même si je reste immensément friand de la scission voix/corps – ce n'était pas aussi chouette que Santoni/Petibon en Mélisande !)
Revenir en haut Aller en bas
https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20671
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 EmptyJeu 17 Fév 2022 - 9:01

Par contre, tu n'as pas pu entendre les poitrinés énOOOOOOOOrmes d'Anita... pas trop déçu?

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty
MessageSujet: Re: ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022   ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
ONP – La Khovanchtchina – Haenchen, Șerban – jan.-fév. 2022
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Otello - De Billy - Serban - Bastille mars avril
» ONP - Elektra - Strauss - mai 2022
» TCE 2022/2023
» Festivals 2022
» Philharmonie 2022-2023

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: