Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-28%
Le deal à ne pas rater :
PNY CS900 SSD Interne 1 To SATA III à 71,99€
71.99 € 100.64 €
Voir le deal

 

 PP - PMO - Finale concours La Maestra - 06/03/2022

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Rocktambule
Mélomaniaque
Rocktambule


Nombre de messages : 656
Date d'inscription : 28/03/2018

PP - PMO - Finale concours La Maestra - 06/03/2022  Empty
MessageSujet: PP - PMO - Finale concours La Maestra - 06/03/2022    PP - PMO - Finale concours La Maestra - 06/03/2022  EmptyMer 9 Mar 2022 - 18:22

Intrigué par l'exercice et avide de découvrir une autre façon d'écouter de la musique, encore plus axée sur l'interprétation, je me suis rendu à la finale de La Maestra ce dimanche.

Je n'avais pas regardé ou suivi les étapes précédentes, ni en salle, ni sur le site. Visiblement, j'étais un des seuls, mes voisins commentant la soirée comme un match de football ou comme la finale de The Voice, avec des débats enflammés, des "pour moi, c'est elle et personne d'autre, et je ne me trompe jamais..." (tout ça pour être démentis par les faits quelques minutes plus tard... lol).

Salle plus pleine que je ne m'y attendais. Assis quelques places derrière le duo Berlinskaia - Ancelle, visiblement très intéressés et qui sont restés jusqu'au bout. J'ai même tenté un replacement, pour être rabroué par l'ouvreuse, et revenir à ma pauvre place initiale (plus le temps de changer d'étage), à côté d'un groupe de lycéens très agités qui n'ont cessé d'alterner avec une rapidité déconcertante entre chahut et assoupissement, et qui m'ont bien gâché une partie de la soirée (je pensais qu'il n'y avait que les vieux qui avaient besoin d'aller aux toilettes toutes les 5 minutes...). Dire qu'ils se sont auto-interviewés pour un réseau social à la fin, pour savoir "ce qu'ils ont pensé des compositeurs", alors qu'ils n'avaient strictement rien écouté... Bref, c'est un symptôme de l'époque...

Beaucoup de discours, de remerciements des sponsors, de blabla, de transitions... et finalement, pas beaucoup de musique, ou moins que je n'en attendais !

La pièce de Graciane Finzi, l'Existence du possible, création imposée à chaque candidate, ne m'a pas accroché, bien qu'on l'ait entendue trois fois dans la même soirée... Quelques passages intéressants, notamment la fin en point d'orgue, mais long, répétitif et globalement manquant d'intérêt pour moi. Je n'ai pas noté de différence d'interprétation majeure entre chaque candidate. Compositrice présente et qui s'est invitée sur scène à la cérémonie, très enthousiaste, personnalité attachante sûrement.

Beatriz Fernandez Aucejo :
Sa principale qualité, me concernant, fut le choix de son programme (1ers mouvements de la 1ère symphonie de Brahms et de La Mer de Debussy).
Pour les deux morceaux, j'ai trouvé que c'était lent à décoller, mais qu'une fois le mouvement bien entrepris, ça devenait intéressant. Elle a sûrement voulu jouer sur les contrastes, ménager ses effets, mais c'est oublier qu'il faut réussir à capter l'auditeur dès les premières notes ; sinon, il y a un risque qu'il décroche irrémédiablement.
Alsop, dans le jury, visage fermé, regardant sa tablette.

Anna Sulkowska-Migon :
Très belle suite de Stravinsky (Pulcinella), que je ne connaissais pas. Facile à écouter, dansante, agréable.
Kwame Ryan, que je n'avais pas revu depuis que j'ai déménagé de Bordeaux en 2010, semblait vraiment enthousiaste, guettant le regard de ses pairs. Il s'est même redressé, alors qu'il était plutôt affalé vers l'avant pendant tout le reste de la soirée.
Chef très émue à l'issue de son interprétation, comme incroyablement surprise d'avoir réussi son travail, et très démonstrative dans ses remerciements. Attachante !

Joanna Natalia Slusarczyk :
De son Bartok (1er mouvement du concerto pour orchestre) et de son Weber (ouverture d'Oberon), il ne me reste strictement rien ! On sentait que c'était une musicienne avec plus de métier que les précédentes. Mais, c'était de la musique difficile à suivre pour moi, malgré de beaux accents mystérieux dans de rares moments. Du coup, je ne sais pas si j'ai décroché par méconnaissance des œuvres ou par interprétation moyenne.

Comme on pouvait s'y attendre, la soirée a pris pas mal de retard. J'aurais dû partir pendant les délibérations et suivre la cérémonie de remise des prix à la télé... En fait, je pensais que les délibérations étaient publiques (et ça, ça m'aurait vraiment intéressé !), et que le jury allait revenir après une pause technique. Une très grande partie du public ne s'y est pas trompé, et il ne restait que des grappes de spectateurs. Cérémonie décevante dans son organisation, mais pas dans ses résultats (aucun enjeu me concernant, contrairement à une bonne partie du public restant). Peu de suspens, pas vraiment de mise en scène, le comble étant d'annoncer la deuxième avant la première, et de faire semblant de s'étonner que la première soit... Anna Sulkowska-Migon, vu qu'elle n'était ni deuxième ni troisième... ouah, trop dur...

Bravo aux organisateurs d'avoir réussi à attirer autant de public à un événement assez difficile, et qui intéresse probablement beaucoup plus les gens du métier.

Il y aura une troisième édition, en 2024.

Paris Mozart Orchestra : très bel orchestre que je découvrais !
Revenir en haut Aller en bas
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1637
Date d'inscription : 05/03/2018

PP - PMO - Finale concours La Maestra - 06/03/2022  Empty
MessageSujet: Re: PP - PMO - Finale concours La Maestra - 06/03/2022    PP - PMO - Finale concours La Maestra - 06/03/2022  EmptySam 12 Mar 2022 - 0:31

Pour la première édition j'avais assisté à la finale et à un quart de finale, et regardé d'autres épreuves en ligne. Cette fois-ci je ne suis allé qu'à la finale, et n'ai pris connaissance que très rapidement des autres épreuves, diffusées en ligne ( https://www.arte.tv/fr/videos/RC-018725/la-maestra/ ). Clairement j'y ai perdu, mais la finale m'a tout de même intéressé.

La création a à nouveau permis d'entendre des styles différents, dans une œuvre de Graciane Finzi pourtant moins colorée et variée que celle de Fabio Vacchi : j'ai surtout pensé à du Berg ou du Webern, un matériau thématique assez resserré, et quelques contrastes assez prenants. La première candidate s'en est assez mal tirée, ne sachant clairement pas trop ce qu'elle voulait faire. La gagnante, Anna Sułkowska-Migoń, s'est vraiment illustrée dans une lecture fluide et d'un grand sens dramatique, donnant aux dynamiques une belle ampleur. Slusarczyk a été très bien aussi, beaucoup de précision et d'aisance technique, et une lecture plus ciselée que les autres, qui convenait bien à l'œuvre.

Je ne m'étendrai pas sur Aucejo, dont le Brahms et le Debussy m'ont paru sans intérêt particulier. Ceux qui avaient tout suivi étaient d'ailleurs surpris qu'elle soit arrivée en finale. L'Allemande Ustina Dubitsky leur paraissait mieux placée.

Pulcinella : pas une œuvre facile à diriger du tout, elle a des longueurs et il est difficile de savoir sur quel ton la prendre (premier degré, pastiche, ou de façon plus abstraite). Sułkowska-Migoń a surtout choisi d'en faire un dialogue avec les musiciens, en leur laissant de la place et  les mettant largement en valeur. C'était plaisant, mais j'ai trouvé que ça mettait de contrastes et de caractérisation des différents épisodes.

Slusarczyk : hyper-pro dans Weber et Bartók, elle a une très belle technique (baguette fluide et précise, j'ai pensé à Oramo par exemple). Le Bartók m'a cependant paru un peu neutre (quoique tout à fait bien), et le Weber plus réussi et animé.

Un peu comme la dernière fois, on avait deux favorites qui faisaient la course en tête, une plus jeune, encore un peu fraîche techniquement, l'autre plus expérimentée et très à l'aise. Le jury a choisi cette fois-ci la jeunesse. Il faut dire que Sułkowska-Migoń semble avoir eu un bon rapport avec l'orchestre, et a beaucoup de charme (c'était la plus mim's du concours). Elle sera agréable à revoir !

Cérémonie de remise des prix expédiée en quelques minutes par la présidente du jury, Deborah Borda. Pas de grandes effusions cette fois-ci.

La presse était largement présente : Christophe Huss pour le Devoir (« Brunet, Dubitsky, Zeniodi, Sułkowska-Migoń et Slusarczyk sont les cinq noms à retenir de cette édition », il casse un peu le jury sur son choix d'amener la candidate espagnole en finale), ou Christian Merlin dans le Figaro, qui avait pour favorite Dubitsky mais a apprécié la gagnante. Tous deux ont trouvé le niveau cette année meilleur que la fois précédente.

À noter que la présence d'Alsop au jury, pour la deuxième fois, crée des problèmes potentiels de conflits d'intérêt. Son fellowship Taki-Alsop accueille énormément de jeunes cheffes, dont la gagnante de cette année. C'était aussi le cas avec d'autres candidates de la première édition.

https://www.lefigaro.fr/musique/le-concours-la-maestra-en-route-vers-la-maturite-20220307
https://www.ledevoir.com/culture/musique/682614/philharmonie-de-paris-anna-sulkowska-migon-est-la-nouvelle-maestra
Revenir en haut Aller en bas
Fritelli
Mélomane averti



Nombre de messages : 279
Date d'inscription : 29/04/2021

PP - PMO - Finale concours La Maestra - 06/03/2022  Empty
MessageSujet: Re: PP - PMO - Finale concours La Maestra - 06/03/2022    PP - PMO - Finale concours La Maestra - 06/03/2022  EmptySam 12 Mar 2022 - 14:15

J'ai assisté aux deux demi-finales le samedi et à la finale du dimanche, y compris la répétition générale. C'était un peu long parfois (surtout le dimanche ou j'ai écouté six fois l'oeuvre de Graciane Finzi !),
mais je ne regrette pas d'avoir persévéré, car c'était passionnant.

Comme d'autres visiblement, je n'ai pas compris la présence en finale de l'espagnole Beatriz Aucejo, bonne technique (si je peux en juger) mais sans personnalité.particulière.
Lorsqu'elle a dirigé sa finale, j'ai eu du mal à suivre et à ne pas penser à autre chose !
Mes deux préférées, après la demi-finale étaient, et de loin, Anna Sulkowska-Migon, et la grecque Zoe Zeniodi. J'ai trouvé vraiment injuste que cette dernière ne soit pas dans les trois premières.
Toutes deux avaient une personnalité, une autorité, bien supérieures aux autres.
La demi-finale m'a permis de découvrir trois très beaux lieder d'Alma Mahler. qui m'ont fait penser comme style de musique au Schoenberg d'avant l'atonalisme.
Si je peux donner un conseil pour la prochaine fois quant à la finale, c'est de venir aussi à la répétition générale de l'après-midi, qui est finalement plus intéressante que le concert lui-même. L'une ne va pas sans l'autre.
D'ailleurs, je me suis demande pourquoi cette répétition était appelée "générale". C'est une répétition tout simplement où la cheffe a 30 minutes pour faire travailler à l'orchestre
les oeuvres qui seront données le soir. Et 30 minutes, ce n'est vraiment pas beaucoup !

Anna Sulkowska-Migon méritait sa première place : belle interprétation de Pulcinella avec des rythmes bien marqués, bon contact avec les musiciens, l'art de rendre intéressant ce qui l'est moyennement (le concerto de Clara Schumann me paraissait ennuyeux avec les deux autres candidates, et dès qu'elle l'a dirigé, il devenait beauoup plus intéressant), et puis du charisme tout simplement.
Techniquement, elle paraissait moins à l'aise (à un moment ce sont les musiciens qui lui ont suggéré de battre la mesure différement), mais c'est la plus jeune, et contrairement aux autres, elle ne semble pas avoir commencé une carrière de cheffe d'orchestre, mais de cheffe de choeur. Le jury a récompensé une personnalité qui à mon avis, dominait toutes les autres, et qui mérite de faire une belle carrière.
L'autre polonaise, Joanna Natalia Slusarczyk, a donné une très belle ouverture d'Obéron, digne d'un très bon concert.
Il me semble tout de même qu'il y avait une certaine injustice dans le choix des programmes respectifs que chacune devait diriger : Aucejo avait un mouvement d'une symphonie de Brahms, et je pense que ce n'était pas un cadeau.
Avec en plus La Mer, et ce en une demi-heure. Pas facile !
Sulkowska-Migon n'a eu que Pulcinella, l'oeuvre entière il est vrai, mais ça me paraît plus aisé..Mais la meilleure a gagné.

J'ai été agréablement surpris par la qualité de l'orchestre, avec un nombre limité de cordes, mais ça n'était pas gênant. En plus des gens sympathiques, bienveillants avec les candidates.
Je me suis posé une question à laquelle quelqu'un pourra pêut-être répondre : toutes les répétitions se sont faites en anglais. était-ce obligatoire ?
L'allemande a commencé en parlant français, et elle s'est très vite mise à l'anglais. J'ai eu l'impression qu'lle aurait pu faire la répétition en français.
Pour répondre à cette question, il faudrait savoir dans quelle langue ont parlé les deux françaises des quarts de finale.
Revenir en haut Aller en bas
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1637
Date d'inscription : 05/03/2018

PP - PMO - Finale concours La Maestra - 06/03/2022  Empty
MessageSujet: Re: PP - PMO - Finale concours La Maestra - 06/03/2022    PP - PMO - Finale concours La Maestra - 06/03/2022  EmptySam 12 Mar 2022 - 14:55

Fritelli a écrit:
Il me semble tout de même qu'il y avait une certaine injustice dans le choix des programmes respectifs que chacune devait diriger : Aucejo avait un mouvement d'une symphonie de Brahms, et je pense que ce n'était pas un cadeau. Avec en plus La Mer, et ce en une demi-heure. Pas facile ! Sulkowska-Migon n'a eu que Pulcinella, l'oeuvre entière il est vrai, mais ça me paraît plus aisé..Mais la meilleure a gagné.

Les candidates devaient choisir avant le concours deux programmes potentiels pour la finale, parmi une sélection. (La gagnante par exemple avait choisi Pulcinella /ou/ les Cinq pièces de Webern + une autre œuvre de 10 minutes.) Mais je n'ai pas bien compris si elles choisissaient in fine leur programme ou s'il y avait tirage au sort parmi les deux qu'elles avaient soumis.

A priori la Mer et la 1ère de Brahms ça permettait de mettre en valeur des qualités variées (construction, sonorité etc..).

Citation :
toutes les répétitions se sont faites en anglais. était-ce obligatoire ? L'allemande a commencé en parlant français, et elle s'est très vite mise à l'anglais. J'ai eu l'impression qu'lle aurait pu faire la répétition en français. Pour répondre à cette question, il faudrait savoir dans quelle langue ont parlé les deux françaises des quarts de finale.

Justement j'ai vu le début de l'éprevue de Mélisse Brunet, française mais qui a d'emblée expliqué qu'elle parlerait en anglais pour que le jury et tous les spectateurs, dans la salle et en ligne, puissent la comprendre.

La présence de Brunet et de Zoe Zeniodi permet d'ailleurs de souligner une des particularités du concours : accueillir des cheffes plutôt "âgées". En général il y a une limite d'âge à 35 ans. L'idée est que leur carrière a pu être entravée par leur sexe et qu'on leur offre une sorte de deuxième chance.

(à propos de Brunet on la voit dans une master-classe (célèbre ?) de Boulez en 2009 : https://youtu.be/kqUaIxajbkI?t=1593 )
Revenir en haut Aller en bas
Fritelli
Mélomane averti



Nombre de messages : 279
Date d'inscription : 29/04/2021

PP - PMO - Finale concours La Maestra - 06/03/2022  Empty
MessageSujet: Re: PP - PMO - Finale concours La Maestra - 06/03/2022    PP - PMO - Finale concours La Maestra - 06/03/2022  EmptySam 12 Mar 2022 - 15:30

mickt a écrit:
Fritelli a écrit:
Il me semble tout de même qu'il y avait une certaine injustice dans le choix des programmes respectifs que chacune devait diriger : Aucejo avait un mouvement d'une symphonie de Brahms, et je pense que ce n'était pas un cadeau. Avec en plus La Mer, et ce en une demi-heure. Pas facile ! Sulkowska-Migon n'a eu que Pulcinella, l'oeuvre entière il est vrai, mais ça me paraît plus aisé..Mais la meilleure a gagné.

Les candidates devaient choisir avant le concours deux programmes potentiels pour la finale, parmi une sélection. (La gagnante par exemple avait choisi Pulcinella /ou/ les Cinq pièces de Webern + une autre œuvre de 10 minutes.) Mais je n'ai pas bien compris si elles choisissaient in fine leur programme ou s'il y avait tirage au sort parmi les deux qu'elles avaient soumis


Leur programme leur a été donné à la lecture du palmarès de la demi-finale. Je n'ai pas eu l'impression que c'étaient elles qui choisissaient.
Le but était aussi de ne pas avoir au concert deux fois le même programme. Donc j'imagine, pas de tirage au sort.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





PP - PMO - Finale concours La Maestra - 06/03/2022  Empty
MessageSujet: Re: PP - PMO - Finale concours La Maestra - 06/03/2022    PP - PMO - Finale concours La Maestra - 06/03/2022  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
PP - PMO - Finale concours La Maestra - 06/03/2022
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Concours de cheffes d'orchestre La Maestra #1 (sept. 2020)
» Écoute comparée - Mahler, Symphonie N°9 [Résultats]
» Philharmonie 2022-2023
» Radio France - OPRF - Finale concours Svetlanov - 8/9/18
» TCE 2022/2023

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: