Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-38%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
27.99 € 44.99 €
Voir le deal
anipassion.com

 

 Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022

Aller en bas 
+2
lulu
Prosopopus
6 participants
AuteurMessage
Prosopopus
Mélomaniaque
Prosopopus


Nombre de messages : 674
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022 Empty
MessageSujet: Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022   Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022 EmptyVen 18 Mar 2022 - 9:59

Salut à tous, j'ai une place en plus pour ce concert complet si quelqu'un est intéressé, n'hésitez pas à m'envoyer un mp.


Vendredi 18 mars 2022 – 20H30
SALLE DES CONCERTS – CITÉ DE LA MUSIQUE

Richard Wagner Parsifal – Prélude de l’acte I
Iannis Xenakis Nomos Gamma
Olga Neuwirth Ondate II
ENTRACTE
Sofia Goubaïdoulina De profundis
Iannis Xenakis Terretektorh
Richard Wagner Parsifal – Prélude de l’acte III

EDIT : il s'agissait du programme tel qu'il était imprimé mais l'ordre des pièces de Xenakis et des préludes de Wagner a finalement été changé.

Orchestre du Conservatoire de Paris
Ensemble intercontemporain
Matthias Pintscher, direction
Alain Billard, clarinette basse
Li-Ling Lee, clarinette basse
Vincent Gailly, bayan

Concert dans le cadre du week-end Xenakis avec deux pièces orchestrales assez représentatives de l'oeuvre de Xenakis au milieu des années 60 dans le versant purement instrumental. Du crescendo angoissant, des percussions en grappes liquides et des harmoniques spatialisées comme des acouphènes. Les pièces de Xenakis sont jouées par les musiciens placés dans la salle et non sur scène, mais je ne sais pas s'il vont opter pour le même dispositif pour Wagner (la question se posant moins pour les pièces de Neuwirth et Goubaïdoulina, respectivement pour deux et un musiciens.)


Dernière édition par Prosopopus le Lun 21 Mar 2022 - 12:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 18879
Date d'inscription : 25/11/2012

Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022 Empty
MessageSujet: Re: Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022   Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022 EmptyVen 18 Mar 2022 - 10:36

curieux mais chouette programme. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Prosopopus
Mélomaniaque
Prosopopus


Nombre de messages : 674
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022 Empty
MessageSujet: Re: Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022   Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022 EmptyVen 18 Mar 2022 - 12:00

Oui le programme est bien fait, pour une fois l'ajout d'un compositeur plus "reconnaissable" fonctionne plutôt bien je trouve et j'ai découvert le superbe De Profundis de Goubaïdoulina du coup, que je n'avais jamais écouté.
(c'est un peu mieux construit que le concert de dimanche avec les siècles qui jouent Alax avec L'oiseau de feu et le concerto pour violon de Stravinsky)

J'ai clairement pris les places pour les Xenakis, c'est en plein dans ce que je préfère de son oeuvre, j'aime moins ce qu'il a fait à partir du milieu des années 70. On y retrouve toujours son style mais avec un aspect grandiloquent plus prononcé qui me semble moins réussi, moins intriguant. Des oeuvres comme Empreintes ou Tracées par exemple, c'est clairement assez monumental, ça doit bien rendre en concert mais c'est aussi un peu plus commun au contemporain d'alors je trouve, un peu à la Penderecki. On le sent moins attiré par la recherche de nouvelles façons d'agencer les sons et plus à l'affut du pur effet sonore (les crescendos typiques deviennent un effet attendu et un procédé de composition comme un autre). Mais j'aime beaucoup tout de même.

(mais mon oeuvre préférée de Xenakis ça doit être Diamorphoses)
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14355
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022 Empty
MessageSujet: Re: Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022   Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022 EmptyVen 18 Mar 2022 - 12:35

Dommage, si je pouvais être à l'heure à Porte de Pantin, je serais bien venu.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022 Empty
MessageSujet: Re: Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022   Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022 EmptyVen 18 Mar 2022 - 12:51

Benedictus a écrit:
Dommage, si je pouvais être à l'heure à Porte de Pantin, je serais bien venu.

Ils font entrer les gens, même en retard…

(Merci pour la proposition Prosopopus, déjà engagé pour ma part !)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1545
Date d'inscription : 05/03/2018

Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022 Empty
MessageSujet: Re: Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022   Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022 EmptySam 19 Mar 2022 - 18:33

J'y fus. Le dispositif spectaculaire en faisait une expérience prenante : petites grappes de musiciens dispersées partout dans la salle, au point que le nombre de spectateurs était assez limité. J'avais devant moi une violoniste et derrière moi une petite clarinette, tous deux du CNSM et excellents (heureusement les traits de petite clarinette étaient peu nombreux).

La pièce pour bayan de Goubaïdoulina m'a bien plu, beaucoup de contrastes et d'atmosphères, dans une interprétation inspirée de Vincent Gailly. Celle pour deux clarinettes-basses était plus monotone.

Xenakis : je vais laisser les connaisseurs en parler. C'était impressionnant acoustiquement et physiquement (volées de percussions puissantes qui fusent de partout dans Terrektorh, musiciens qui s'emparent d'un sifflet dans Nomos Gamma pour un effet sirène hurlante), mais j'ai eu du mal à y entendre autre chose qu'un gadget rigolo, je n'écouterais pas ça chez moi. Nomos Gamma m'a semblé plus varié et intéressant que Terrektorh.

Wagner : cette disposition aurait eu de quoi le stimuler ! On y trouvait un aspect immersif et une incertitude sur l'origine du son qui lui auraient plu. Par contre le morcèlement remplaçait la fusion des timbres. De ma place c'était agréable d'entendre bien distinctement la partie de violon I.

On sentait que le gratin du contemporain était dans la salle mais je n'ai reconnu que Klaus Mäkelä et Bertrand Chamayou. Surprised

Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022 Img_0310
Revenir en haut Aller en bas
Prosopopus
Mélomaniaque
Prosopopus


Nombre de messages : 674
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022 Empty
MessageSujet: Re: Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022   Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022 EmptyLun 21 Mar 2022 - 12:13

Citation :
On sentait que le gratin du contemporain était dans la salle mais je n'ai reconnu que Klaus Mäkelä et Bertrand Chamayou.

J'étais là aussi.
Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022 2749678541

Super soirée, pour ma part j'ai adoré l'expérience.
Alors, évidemment ils ont changé le programme entre le programme imprimé et la représentation. C'est déjà pas facile facile le contemporain mais si en plus on vous change vos maigres repères juste avant...
Finalement, on aura donc eu les pièces dans cette ordre là :

Richard Wagner Parsifal – Prélude de l’acte III
Iannis Xenakis Terretektorh
Olga Neuwirth Ondate II
ENTRACTE
Sofia Goubaïdoulina De profundis
Iannis Xenakis Nomos Gamma
Richard Wagner Parsifal – Prélude de l’acte I

Du coup, lorsque que Mickt évoque les musiciens qui s'emparent d'un sifflet pour un effet de sirène hurlante, ce n'est pas dans Nomos Gamma mais justement dans Terretektorh. Sinon, les Préludes de Parsifal s'enchainaient sans pause avec les morceaux de Xenakis.

Le changement de programme était plutôt une bonne idée je trouve, l'effet sonore et immersif étant plus complet dans Nomos Gamma, bien aidé par le final percussif hyper énervé et physiquement éprouvant. Le public se bouchait les oreilles par endroit (et encore, dans la version originale Iannis vous attendait à la sortie pour vous mettre un coup de chaine de vélo au travers de la figure mais ça n'a hélas pas été gardé ici fouet ).
Pour les Xenakis je trouve que l'ensemble intercontemporain maîtrisait mieux Nomos Gamma, ce qui explique peut-être le choix d'inversion du programme. Dans Terretektorh toutes les parties de fouets, de woodbox et de sifflets doivent être jouées par les musiciens, mais cela manquait un peu de cohésion pour bien donner cette impression de ruissellement et d'égouttement que j'entends dans ce traitement des percussions. Mais il y avait aussi de très belles choses (les gros crescendo inquiétants de cordes, cet effet de sirène hurlante effectivement).
Nomos Gamma était parfait de bout en bout, avec une spatialisation particulièrement réussie, d'autant que placé juste à côté d'un des contrebassons j'ai pu profiter de ce son de pet aquatique assez caractéristique  I love you  La construction par pupitre était très bien tenue, notamment la partie très plaintive des cuivres et le final rugissant des timbales et batteries est tout de même un grand moment de contemporain frondeur.

Je suis assez friand de ces pièces de Xenakis, pour moi on est dans ce qu'il aura proposé de meilleur, juste avant que ses oeuvres deviennent un peu trop construites sur les seuls effets sonores et sur la puissance du son. A partir de Antikhthon et particulièrement de Jonchées, je trouve qu'il ne se renouvelle plus trop et j'aime moins, même s'il y a des choses qui me plaisent bien tout de même, comme La légende d'Eer dans le registre plus électronique ou Shaar (pas original pour un sou mais qui m'évoque une version reconstruite de la musique de Hermann pour Psychose).

Le reste du programme était aussi très beau, notamment effectivement ce De profundis par Vincent Gailly. On a pu entendre tous les effets de respiration de l'instrument et la lumière jouait sur les mécanismes chromés, projetant des reflets sur le sol de la salle, c'était d'une beauté fragile, très bel instant de grâce. La pièce est vraiment très belle, des parti-pris très contemporains dans les effets mais avec des moments très apaisés et des contrastes marqués.

La pièce d'Olga Neuwirth pour les deux clarinettes basses était un peu plus aride mais assez différent de ce que je connaissais de la compositrice, des pièces orchestrales plus amples et cinématographiques, plus portées sur une forme de pastiche de musique tonale je trouve. Ici c'est un dialogue entre les effets et timbres des deux instruments, reproduisant des grincements et stridences. J'avoue que l'ensemble m'a semblé assez intriguant pour être tenté de découvrir un peu plus la musique de Neuwirth (même si je vois au loin David et Xavier faire de grands signes de bras semblant dire "non malheureux".)

Et les deux bouts de Parsifal prenaient une coloration particulière avec cette configuration de l'orchestre. Pas forcément la meilleure et plus précise version mais lorsque comme moi on n'est pas un habitué de l'oeuvre c'était assez enthousiasmant comme façon de la proposer.

En bref, très très grand concert me concernant, sûrement mon préféré de ma saison 2021-2022.
Revenir en haut Aller en bas
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1545
Date d'inscription : 05/03/2018

Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022 Empty
MessageSujet: Re: Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022   Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022 EmptyLun 21 Mar 2022 - 13:19

Prosopopus a écrit:
Du coup, lorsque que Mickt évoque les musiciens qui s'emparent d'un sifflet pour un effet de sirène hurlante, ce n'est pas dans Nomos Gamma mais justement dans Terretektorh. Sinon, les Préludes de Parsifal s'enchainaient sans pause avec les morceaux de Xenakis.

Je suis cruche, j'ai bien entendu remarqué que les pièces de Wagner étaient inversées, j'aurais dû me douter que c'était le cas aussi pour celles de Xenakis. Merci de la correction. Embarassed

Citation :
d'autant que placé juste à côté d'un des contrebassons j'ai pu profiter de ce son de pet aquatique assez caractéristique  I love you

Laughing


Merci en tout cas de ton compte rendu qui rend bien mieux justice au concert que je n'ai su le faire !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022 Empty
MessageSujet: Re: Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022   Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022 EmptyLun 21 Mar 2022 - 15:24

Pour Neuwirth, Prosopopus, son opéra déjà prévu est reprogrammé la saison prochaine !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Prosopopus
Mélomaniaque
Prosopopus


Nombre de messages : 674
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022 Empty
MessageSujet: Re: Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022   Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022 EmptyLun 21 Mar 2022 - 15:44

Oui alors calmons nous, je viens d'écouter Lost Highway de la dame, donc je vais d'abord aller demander des conseils sur ce qu'il faut découvrir chez Neuwirth, parce que là tout de suite bon...
C'est pas terrible non ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88713
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022 Empty
MessageSujet: Re: Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022   Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022 EmptyLun 21 Mar 2022 - 15:50

Voilà. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022 Empty
MessageSujet: Re: Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022   Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022 EmptyLun 21 Mar 2022 - 20:03

Prosopopus a écrit:
C'est pas terrible non ?

Je sais. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé





Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022 Empty
MessageSujet: Re: Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022   Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CBT I PL Aimard Cité Musique 30/11
» Lénine, Staline et la musique - Cité de la musique
» Cité de la musique 2009-2010
» Les salles de spectacle et leur acoustique
» Cité de la musique 2011-12

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: