Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon EB12.5 : commander le coffret ...
Voir le deal

 

 [Metal] Playlist

Aller en bas 
+13
LeKap
Thelonious
kegue
Rubato
Prosopopus
lulu
la_pendule
Emeryck
Benedictus
Abnegor
Roupoil
arnaud bellemontagne
Pipus
17 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
AuteurMessage
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23747
Date d'inscription : 22/01/2010

[Metal] Playlist - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: [Metal] Playlist   [Metal] Playlist - Page 13 EmptyMer 16 Nov 2022 - 15:56

Pipus a écrit:
Yes !

Le Hellfest vient de dévoiler sa prochaine programmation !

Spoiler:

pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil


Nombre de messages : 1512
Age : 41
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

[Metal] Playlist - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: [Metal] Playlist   [Metal] Playlist - Page 13 EmptyMer 16 Nov 2022 - 16:31

Rhapsody - Symphony of Enchanted Lands II - The Dark Secret (2006) Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

[Metal] Playlist - Page 13 NTAtODM1NC5qcGVn

Après l'achèvement de leur brillante première saga d'heroic fantasy, la rumeur est allé bon train pour essayer de deviner ce que Rhapsody allait bien pouvoir trouver comme nouvelle source d'inspiration pour la suite de leurs aventures. Autant dire que la déception fût grande quand ils ont décidé... de raconter la suite de la sage de l'épée d'émeraude, avec un premier épisode qui reprend carrément le titre de leur album le plus mythique. Euh, attendez deux secondes, comment dit-on "foutage de gueule" en italien déjà ? Bon, pour compenser, ils ont mis en oeuvre une débauche de moyens révélatrice du statut acquis en quelques années : orchestre symphonique et choeur au complet (jusque-là ils n'avaient jamais disposé de plus que quelques instruments en plus des synthés d'Alex Staropoli), et même Christopher Lee pour assurer les narrations, ça a de la gueule. Mais ne serait-ce pas qu'une façon un peu facile d'amadouer les fans déçus du manque d'ambition du projet ? À l'époque de sa sortie, en tout cas, j'avais rejeté en bloc ce disque, estimant que Rhapsody en faisait cent fois trop pour un contenu musical pas à la hauteur. Je suis en partie revenu sur mon jugement initial. Certes, le groupe en fait des caisses et ça devient parfois pénible : l'orchestre et les choeurs bouffent complètement l'espace disponible (en dehors de quelques solos, les guitares sont quasiment invisibles), les narrations (l'espèce de voix trafiquée de démon, ouille ouille ouille) et surtout les bruitages divers (galopade de cheval et autres bruissements de rivière) sont plus énervants qu'utiles, et les titres les plus longs manquent de cohésion (l'album dans son ensemble est probablement trop long avec 72 minutes au compteur, et on a tellement de citations/allusions à un peu tout et n'importe quoi qu'on a parfois du mal à y retrouver son latin). Mais malgré tout ça, eh bien, je retombe immanquablement sous le charme de la musique proposée par les italiens, qui restent les maîtres pour aligner les titres épiques irrésistibles et mélanger les influences classiques et les touches orchestrales à leur speed généreux. Never forgotten heroes, le début de Erian's mystical rhymes (après la narration !) et une bonne partie de Sacred powers of raging winds, c'est quand même énorme. Du coup, je pardonne même un final un peu plat et surtout des ballades très médiocres (pour le coup, celle en italien, Guardiani del destino, est la moins moisie des trois). Mais la prochaine fois, les gars, même si on sait que ça vous démange terriblement, faites un vrai album de metal et pas une BO de film mal déguisée. Ou alors, à la rigueur, faites une vraie BO, en supprimant les guitares et le chanteur, et en filmant quelques scènes tant qu'à faire. Hum, en fait, vu la qualité des clips produits par Rhapsody à l'époque, c'est sûrement une très très mauvaise idée...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23747
Date d'inscription : 22/01/2010

[Metal] Playlist - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: [Metal] Playlist   [Metal] Playlist - Page 13 EmptyJeu 17 Nov 2022 - 10:27

Lalu : Paint the Sky (2022)
[Metal] Playlist - Page 13 81xKcW7dyQL._SY355_

Saga+Rush (période Moving Pictures)+Yes (période Drama/90125)+ une pincée de Dream Theater et de jazz-rock =Lalu I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Pipus
Mélomane chevronné
Pipus


Nombre de messages : 3354
Age : 48
Localisation : Isère
Date d'inscription : 24/05/2010

[Metal] Playlist - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: [Metal] Playlist   [Metal] Playlist - Page 13 EmptyJeu 17 Nov 2022 - 13:19

Roupoil a écrit:
Rhapsody - Symphony of Enchanted Lands II - The Dark Secret (2006) Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

J'aime bien cet album, que je pensais plus court. Comme quoi je ne m'y ennuie pas.

Je m'attendais à une petite pique sur le chanteur lyrique de The Magic of the Wizard's Dream. Honnètement, niveau mauvais goût, on est à bonne adresse.


Dernière édition par Pipus le Jeu 17 Nov 2022 - 21:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil


Nombre de messages : 1512
Age : 41
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

[Metal] Playlist - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: [Metal] Playlist   [Metal] Playlist - Page 13 EmptyJeu 17 Nov 2022 - 21:08

Il y a trop de piques "mauvais goût" à attribuer sur chaque album de Rhapsody, on ne peut pas tout citer dwarf .

Machine Head - Of Kingdom and Crown (2022) Very Happy Very Happy

[Metal] Playlist - Page 13 NDgtMTExNS5qcGVn

Nouvel album de Machine Head, mais aussi un nouveau line-up avec changement de la moitié des postes. Un détail qui n'a pas énormément d'importance dans la mesure où le groupe a toujours été avant tout le bébé de Robb Flynn, et a de toute façon sorti des disques assez peu semblables tout au long de sa discographie. Le précédent ne m'avait pas emballé, celui-ci me laisse assez perplexe. Il s'agit d'une sorte de concept-album dont je n'ai pas vraiment creusé le scénario, qui doit en tout cas certainement justifier les O barrés nordiques présents sur tous les titres de pistes (et celui de l'album, j'ai donc triché) et les trois interludes bruitistes sans l'ombre d'un intérêt parsemant le disque. Mais mon problème vient du reste, où j'ai bien du mal à cerner l'objectif musical : on alterne des titres hyper frontaux (certes une habitude du groupe) pas franchement passionnants (Choke on the ashes of your hate ou Bloodshot, c'est vraiment trop bourrin) et des passages qui sonnent carrément soupe FM (Unhallowed, Arrows in words from the sky) avec également quelques tentatives pour le coup bienvenues d'insérer des morceaux de chant clair et de choeurs (même si ça me fait à chaque fois penser à Sail into the black, chef-d'oeuvre du groupe à côté duquel la comparaison ne peut que faire très mal). Mais tout n'est quand même pas à jeter dans cet album, loin de là, l'ambitieux premier titre Slaughter the martyr est très bien construit, quelques autres titres sont réussis (j'aime assez Kill thy enemies par exemple), et techniquement c'est assez impressionnant, le groupe assure quand même sacrément (bon, je n'aime toujours pas énormément le chant agressif de Flynn, mais il n'a rien perdu niveau voix). Dommage que ce ne soit pas au service de compositions plus inspirées.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 19550
Date d'inscription : 25/11/2012

[Metal] Playlist - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: [Metal] Playlist   [Metal] Playlist - Page 13 EmptyVen 18 Nov 2022 - 17:00

Kampfar, Til klovers takt (2022)

[Metal] Playlist - Page 13 10678510
Revenir en haut Aller en bas
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil


Nombre de messages : 1512
Age : 41
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

[Metal] Playlist - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: [Metal] Playlist   [Metal] Playlist - Page 13 EmptyVen 18 Nov 2022 - 21:53

Rhapsody of fire - Triumph or agony (2006) Very Happy Very Happy Smile

[Metal] Playlist - Page 13 OS05MTgyLmpwZWc

Avec ce sixième album commence chez les italiens une assez longue période de soucis judiciaires (qui sera plus ou moins suivie de l'éparpillement du groupe en petits morceaux, autant dire qu'il s'agit vraiment d'un moment charnière marquant pour eux la fin d'une époque dorée). Rien de trop méchant pour eux pour l'instant, ils ont juste du modifier quelque peu le nom du groupe pour lui rajouter un appendice tout de même assez ridicule. Mais ce premier disque de Rhapsody of fire, donc, est surtout pour moi le premier du groupe à susciter autant de doute, si ce n'est plus, que d'enthousiasme. On est certes dans la lignée de l'album précédent, avec un orchestre plus présent que jamais (il y a encore des guitares saturées en fait ?) mais les quelques défauts qui pointaient le bout de leur nez sur The Dark Secret se font ici nettement plus visibles : titres speed qui tournent toujours sur les mêmes recettes (d'ailleurs peu nombreux cette fois-ci), ballade en italien bien creuse, plus généralement un abus de chansons mid tempo qui n'ont vraiment rien à dire (sur The Myth of the holy sword, Lione en fait des tonnes pour essayer de rattraper le coup mais c'est franchement voyant), passages pseudo-folk avec ambiance médiévale vus et revus (Ols age of wonders, avec les inévitables flûte et clavecin, c'est vraiment très cucul la praline), et pour couronner le tout une piste épique finale (ou presque, il y a une dernière chanson après), The mystic prophecy of the demonknight, qui enchaîne sur plus d'un quart d'heures les maladresses (rythmique trop répétitive sur la partie "classique", puis surtout quelques passages de dialogues façon "scène de film de fantasy" complètement à côté de la plaque, la volonté de se rapprocher d'une BO de film pousse vraiment les italiens à faire complètement n'importe quoi ici), avant une conclusion grandiloquente avec narration ampoulée qui laisse franchement circonspect sur ce que pourra donner l'album suivant du groupe. En fait, c'est simple, on a l'impression souvent l'impression d'entendre un groupe de petits jeunes qui admirent Rhapsody depuis leur plus tendre enfance et qui ont décidé de faire un disque en les copiant, sans en avoir tout à fait le talent. Et de fait, venant d'un groupe débutant, ce disque serait un premier jet assez remarquable, auquel j'aurais mis au-dessus de la moyenne sans hésiter (car il reste tout de même un savoir-faire et une inspiration mélodique certains sur une bonne majorité des pistes). Mais venant après cinq albums quand même très convaincants, on ne peut que constater que Rhapsody est sur la pente descendante sur ce disque. Allez, la moyenne quand même, parce qu'on prend quand même du plaisir (un peu coupable, comme d'habitude) à l'écouter et le réécouter.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil


Nombre de messages : 1512
Age : 41
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

[Metal] Playlist - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: [Metal] Playlist   [Metal] Playlist - Page 13 EmptyDim 20 Nov 2022 - 16:02

Megadeth - The sick, the dying... and the dead (2022) Very Happy Very Happy Very Happy

[Metal] Playlist - Page 13 NzktOTg4My5qcGVn

Aux adjectifs qui ornent le titre de leur dernier album (titre qui voit d'ailleurs le retour des points de suspension chers à Mustaine aux débuts du groupe, une façon de signaler un retour aux sources ?), les membres de Megadeth auraient peut-être pu ajouter "immortal". En effet, depuis 2016 et le précédent disque du groupe (qui avait déjà été annoncé, comme deux ou trois des précédents, comme le dernier), non seulement le COVID est passé par là, mais Dave Mustaine est passé par la case cancer de la gorge (insérer ici la blague douteuse de votre choix sur le fait qu'au moins, concernant Dave, ça ne risquait pas d'avoir une influence négative sur ses talents musicaux). Mais Dave est toujours là, et c'est une bonne nouvelle, car à 61 ans (ce qui n'est pas si vieux dans l'absolu), il a sûrement encore des choses à raconter, comme semblait en tout cas le prouver un Dystopia réussi il y a six ans. Bien sûr, on n'attend plus du groupe une révélation fondamentale, mais un bon album solidement interprété, ça nous irait très bien. Et ça tombe bien, puisque c'est à nouveau exactement ça qu'on retrouve ici. Il y a forcément eu du changement du côté des camarades qui accompagnent Dave puisque le comparse de toujours Dave Ellefson n'est plus le bienvenu, mais les nouveaux venus assurent très professionnellement, la voix de Mustaine n'a pas vraiment changé (c'est devenu assez monocorde mais franchement ça passe fort bien), et surtout les compositions peu originales mais presque toutes réussies s'enchaînent, et on passe tout simplement un moment agréable à les écouter. Bon, je me serais personnellement passé du featuring ridicule d'Ice-T sur Night stalkers et d'un ou deux titres qui essayent de varier le propos sans qu'on comprenne bien où ça veut en venir (Mission to Mars notamment), mais la chanson-titre ou Sacrifice, tout en restant très classique, c'est indéniablement efficace. Et les reprises en fin de disque forment une sorte de bonus sympathique. Globalement un poil en-dessous de Dystopia à mon sens (dont les premiers titres frappaient plus fort) mais ça reste très correct.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil


Nombre de messages : 1512
Age : 41
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

[Metal] Playlist - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: [Metal] Playlist   [Metal] Playlist - Page 13 EmptyLun 21 Nov 2022 - 22:22

Rhapsody of Fire - The Frozen tears of angels (2010) Very Happy Very Happy Very Happy Smile

[Metal] Playlist - Page 13 My0yODQ2LmpwZWc

Comme les italiens sont particulièrement friands d'originalité au niveau de la construction de leurs albums, la deuxième saga du groupe reprend exactement la structure de la première pour ce qui est de l'enchaînement des disques : quatre vrais albums avec un EP apéritif entre les deux derniers. Et bien sûr, celui-ci qui est le troisième de ce deuxième lot, est celui où tout va mal. En soi, c'est plutôt une bonne nouvelle, ça pourrait donner un coup de fouet musical bienvenu après un album assez mou. Mais en fait de coup de fouet, c'est un gros coup de frein que Rhapsody va subir à la fin des années 2000. Après avoir du changer de nom, c'est leur boîte de production qui leur pose des problèmes, au point d'aller au procès et de rester quatre ans sans sortir de nouveau disque. Vu la productivité habituelle du groupe, et la quantité de concurrents prêts à s'engouffrer dans la brèche, quatre ans c'est une petite éternité. Mais ce silence forcé, et surtout une relative perte de moyens liée au changement de maison de disque (exit le gros orchestre symphonique tchèque), seront finalement un mal pour un bien, dans la mesure où le groupe revient à une formule plus directement centrée sur le speed metal traditionnel (on entend à nouveau les guitares, on a même droit à des bouts de solos fréquents, et les claviers aux sonorités kitsch sont aussi présent que les violons, d'ailleurs tout aussi synthétiques sur cet album). Et même si on tombe un peu dans la facilité (les choeurs sur le refrain de Crystal Moonlight, les narrations de plus en plus dispensables de Christopher Lee, le morceau pseudo-folk médiévale qui semble devenu indispensable pour le groupe), une majorité de morceaux sont réussis (Sea of fate, On the way to Ainor), et l'album contient une improbable tuerie d'un mauvais goût monstrueux (Reign of terror avec ses choeurs lyriques et son déchaînement sans retenue de Lione au chant), comme on n'en avait pas entendues depuis quelques albums de la part de Rhapsody, mine de rien. Si la chanson-titre finale n'était pas aussi moyenne (non, je ne compte pas les deux bonus, dont l'un est d'ailleurs un instrumental d'une laideur sans nom qui n'aurait jamais du être gravé sur disque !), on tiendrait même une très franche réussite. En l'espèce, c'est déjà vraiment pas mal, on remonte à un niveau plus conforme aux standards du groupe.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil


Nombre de messages : 1512
Age : 41
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

[Metal] Playlist - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: [Metal] Playlist   [Metal] Playlist - Page 13 EmptyMer 23 Nov 2022 - 15:13

Summoning - Lugburz (1995) Smile

[Metal] Playlist - Page 13 LmpwZw

Histoire de rester un peu dans l'ambiance fantasy entre deux albums de Rhapsody, attaquons-nous à la discographie de Summonins, groupe autrichien (enfin, groupe, façon de parler, ils sont en gros deux) qui a la particularité de s'être spécialisé dans la revisite des écrits de Tolkien à une sauce black metal très personnelle (un coucou à Abnegor au passage qui avait cité ce groupe sur cette même playlist il y a quelques temps, d'où son apparition dans ma liste). Mais en 1995, les deux zigues (qui sont d'ailleurs accompagnés sur cet album par un batteur qu'ils s'empresseront de virer juste après) en question tournent encore dans plusieurs groupes de black et, au moment de lancer ce nouveau projet, s'ils ont déjà bien en tête le thème (tout est vraiment issu de Tolkien, à commencer par le titre du disque), ce n'est pas encore vraiment le cas en ce qui concerne le style musical. On a bien droit à de (beaucoup trop) rares moments avec un peu de claviers (l'introduction Grey Heavens, très minimaliste mais intrigante) et à des riffs vraiment mélodiques (éléments qui deviendront centraux dans les albums suivants), mais pour l'instant, c'est noyé sous une épaisse couche de black bien crasseux, avec production abominable et un chant piaillé tellement atroce qu'il suffit à lui seul à rendre une bonne partie du disque à peu près inaudibles. Ce n'est pas totalement nul (non, vraiment, il y a des riffs qui auraient mérité meilleur traitement), mais on n'en est pas loin. En fait, quand on écoute la suite de la discographie de Summoning, il est bien étrange que ce premier essai ait été publié sous la bannière du groupe, tant il n'a rien à voir avec ce qui va suivre...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil


Nombre de messages : 1512
Age : 41
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

[Metal] Playlist - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: [Metal] Playlist   [Metal] Playlist - Page 13 EmptyJeu 24 Nov 2022 - 10:38

Rhapsody of Fire - The Cold embrace of fears (2010) EP non noté

[Metal] Playlist - Page 13 OS5qcGVn

Eh oui, Rhapsody nous a refait le coup : pour faire patienter le chaland entre les deux derniers volumes de sa saga The Dark secret (dont la sortie ne sera pourtant espacée que d'à peine plus d'un an, alors qu'ils sortent de quatre années de silence forcé), un petit album supplémentaire sous forme d'EP, exactement comme pour leur première saga quelques années plus tôt. Mais autant Rain of a thousand flames proposait un contenu réellement original par rapport aux albums qui l'entouraient (pas forcément très convaincant, mais ça c'est une autre histoire), autant le nouveau venu sent très fort l'attrape-pigeon. Pourtant, le groupe italien avait promis un truc énorme, une grande oeuvre symphonique de 35 minutes d'un seul tenant (à peine découpée en quelques chapitres), on allait voir ce qu'on allait voir (l'EP est d'ailleurs sous-titré, avec l'habituel manque de tenue de nos copains italiens, A Dark romantic symphony...). En fait, c'est plutôt "circulez, y a pas grand chose à voir" (en même temps, quand on connaît Rhapsody, on sait que les effets d'annonce sont à prendre avec de grosses pincettes). Il s'agit bel et bien de sept pistes distinctes, dont une bonne partie de remplissage (dialogues complètement surjoués avec quelques passages orchestraux qui débitent les clichés les plus éculés de la musique de film hollywoodienne, même si c'est proprement réalisé), une ballade en italien qu'ils n'ont pas du oser mettre sur le disque précédent, et, quand même, un morceau de bravoure avec un titre de 16 minutes (The Ancient fires of Har-Kuun) varié et dans l'ensemble réussi (celui-ci, pour le coup, il aurait eu sa place sur un "vrai" album de Rhapsody), mais qui n'a rien de plus symphonique que ce que propose habituellement le groupe (ok, on a une intro à l'orchestre synthétique, mais c'est tout). Bref, un contenu pas déshonorant mais tout de même assez maigre, et surtout l'impression tenace que le disque a surtout été fait pour forcer ceux qui suivaient encore les déboires du père Dargor (le héros de la saga en cours, j'ai arrêté de bous bassiner avec le scenario depuis un ou deux albums, je vous rassure, c'est toujours aussi cliché) à débourser quelques euros pour ne pas rater quelques étapes majeures de sa quête (les fameux dialogues font autant avancer le schmilblick que tout un album traditionnel), et ça c'est tout de même assez mesquin...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
Abnegor
Mélomaniaque
Abnegor


Nombre de messages : 1594
Age : 40
Localisation : Angers
Date d'inscription : 19/12/2009

[Metal] Playlist - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: [Metal] Playlist   [Metal] Playlist - Page 13 EmptyJeu 24 Nov 2022 - 20:58

coucou Roupoil !
Pas le temps de trop passer en ce moment, je rate pas mal de choses intéressantes Neutral

J'ai écouté le Annihilation Principle de Lääz Rockit conseillé par Pipus. Effectivement c'est bien sympathique (je n'ai pas eu le coup de cœur, mais j'y reviens sans problème) !
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck


Nombre de messages : 12110
Age : 24
Localisation : Karl-Marx-Stadt.
Date d'inscription : 27/07/2012

[Metal] Playlist - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: [Metal] Playlist   [Metal] Playlist - Page 13 EmptySam 26 Nov 2022 - 11:23

Blut aus Nord : What once was... liber I        2010
[Metal] Playlist - Page 13 718wwUoT6aL._SL1000_
Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil


Nombre de messages : 1512
Age : 41
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

[Metal] Playlist - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: [Metal] Playlist   [Metal] Playlist - Page 13 EmptySam 26 Nov 2022 - 15:32

Summoning - Minas Morgul (1995) Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile

[Metal] Playlist - Page 13 LTQyODYuanBlZw

À peine quelques mois après un premier essai sans intérêt, Summoning démarre réellement avec de Minas Morgul son entreprise d'illustration d'une Terre du Milieu fantasmée, très personnelle mais ô combien envoûtante. Ceux qui ont de l'univers de Tolkien la seule image retranscrite par les adaptations hollywoodiennes de Peter Jackson et qui imagineraient une musique spectaculaire (à grands coups d'orchestration type Rhapsody par exemple, après tout le groupe italien a eu un temps le projet de se lancer dans une saga inspirée de Tolkien) en seront pour leur frais, la musique de Summoning est beaucoup plus rustique et minimaliste, ne serait-ce qu'à cause des moyens très limités dont dispose le duo autrichien. S'ils ont conservé des guitares grésillantes et un chant extrême (toutefois beaucoup moins hystérique que sur Lubgurz, en adéquation avec des tempi beaucoup plus retenus), il ne s'agit ici que d'un élément complétant une musique essentiellement atmosphérique, basée sur des motifs très mélodiques répétés jusqu'à l'obsession (les pistes s'étirent volontiers aux frontières de la dizaine de minutes), des claviers très cheap énormément mis en avant, quelques instruments typés pour donner une ambiance médiévale (l'inoubliable bombarde de The Passing of the grey company) et une boîte à rythmes minable histoire de simuler deux ou trois tambourins en guise de base rythmique. C'est bien peu mais ce minimalisme assumé, s'il rate parfois le coche (sur l'intro Soul wandering, on se demande quand même où on a débarqué, et l'interlude Orthanc et sa mélodie orientale semblent aussi s'être un peu perdus), réussit régulièrement à mettre en place une ambiance mélancolique assez irréelle mais surtout absolument magique (Marching homewards et sa superbe mélodie en tête en ce qui me concerne), et, ce qui est peut-être la plus grande réussite de l'album, à ouvrir en grand les portes de l'imaginaire de l'auditeur, quel qu'il soit. Est-ce que le mélange improbable "instrumental Renaissance-black metal doux" est vraiment une illustration appropriée de la Terre du Milieu ? On s'en contrefiche, cette musique invite au voyage, et chacun y apposera les images mentales qu'il souhaite. Ce qui est certain, c'est que s'il rentre dans cet univers surprenant, il ne sera pas déçu du voyage.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
Abnegor
Mélomaniaque
Abnegor


Nombre de messages : 1594
Age : 40
Localisation : Angers
Date d'inscription : 19/12/2009

[Metal] Playlist - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: [Metal] Playlist   [Metal] Playlist - Page 13 EmptySam 26 Nov 2022 - 16:19

cheers
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue


Nombre de messages : 4461
Age : 52
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

[Metal] Playlist - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: [Metal] Playlist   [Metal] Playlist - Page 13 EmptyDim 27 Nov 2022 - 9:33

Opeth : Blackwater Park (2001)
Excellent album👍
Les compositions sont efficaces et propres, basées sur des alternances de riffs métal et acoustiques. La voix aussi oscille agréablement entre un growl de viking velu et une voix chaude et envoûtante. Notons bien sûr la production impeccable de Steven Wilson qui met un soin particulier à obtenir des sonorités planantes à l'ensemble. Pour moi, une grande réussite
Revenir en haut Aller en bas
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil


Nombre de messages : 1512
Age : 41
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

[Metal] Playlist - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: [Metal] Playlist   [Metal] Playlist - Page 13 EmptyDim 27 Nov 2022 - 15:46

Rhapsody of Fire - From chaos to eternity (2011) Very Happy Very Happy Very Happy Smile

[Metal] Playlist - Page 13 NS04NTMzLmpwZWc

À peine quinze ans après l'avoir entamé, mais surtout à peine plus d'un an après être revenus aux affaires après leur imbroglio avec leur maison de disque (avec tout de même un EP et un autre album depuis cette reprise), les italiens de Rhapsody concluent définitivement la saga d'heroic fantasy qui les accompagne depuis leurs débuts, et qui aura marqué l'histoire du genre. Faut-y voir dans cette rapidité (habituelle pour eux ceci dit) un regain d'inspiration et la volonté de conclure sur un feu d'artifice cette épopée ? Probablement pas, puisqu'il filtrera ensuite que les désaccords ayant mené à la rupture des deux principaux compositeurs du groupe, qui interviendra après cet album, était déjà latente au moment de sa composition. Les musiciens étaient donc prosaïquement plus pressés de passer à autre chose... Mais, et c'est tout à leur honneur, ils n'en ont pas profité pour bâcler ce dernier disque, qui nous propose une musique tout à fait dans la moyenne de celle de ses prédécesseurs (ce qui pour les premières années de Rhapsody est tout de même signe d'une qualité très élevée !). Pas de grosses surprises même si le groupe tente parfois d'innover un peu (Ghosts of forgotten worlds et son ambiance étrange, titre toutefois trop décousu, et surtout les choeurs très envahissants de I Belong to the stars, que je ne suis pas sûr de vraiment aimer), c'est un disque qui propose un tour d'horizon assez fidèle de ce que Rhapsody sait faire de mieux, en se concentrant sur l'aspect heavy (l'orchestre est discret, comme sur le disque précédent), et on a donc droit à un hymne speed efficace (la chanson-titre qui ouvre le disque, après une intro presque sobre pour du Rhapsody), un titre néoclassique rigolo (Tempesta di fuoco), une chanson "dark" vraiment sympa (Aeons of raging darkness, même si côté vocal ça part un peu dans le décor), et bien sûr à une piste finale épique de 20 minutes parce quand même on est en train de finir notre saga, faut bien qu'on batte notre record hein. Mais ne nous plaignons pas, c'est réussi, et l'idée d'accompagner le passage narratif d'une sorte de récitatif de guitare surprend (dans le bon sens du terme). On n'en dira pas autant de l'extrêmement dispensable ballade en italien Anim perduta, mais on est rassurés : Rhapsody (of Fire) nous quitte donc sur une bonne note, avant de revenir très rapidement sous... deux autres formes dont je parlerai bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
kegue
Mélomane chevronné
kegue


Nombre de messages : 4461
Age : 52
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

[Metal] Playlist - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: [Metal] Playlist   [Metal] Playlist - Page 13 EmptyDim 27 Nov 2022 - 18:54

Opeth : Damnation (2003)
Je poste ici, bien que l'album n'a strictement rien à voir avec du metal 🙂
Troisième et dernier album produit par Steven Wilson, celui-ci conclut une "trilogie" dans un calme absolu. Point de growl, point de guitares saturées à l'extrême. Seulement de très jolies ballades, avec de très chouettes mélodies (j'aime décidément beaucoup la voix presque crooner de Mickael Akerfeldt) et de superbes nappes de mellotron. bounce
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23747
Date d'inscription : 22/01/2010

[Metal] Playlist - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: [Metal] Playlist   [Metal] Playlist - Page 13 EmptyDim 27 Nov 2022 - 22:15

Oui, sa voix claire est superbe, mélancolique et envoûtante à souhait.
Damnation est un de mes disques préférés du groupe avec l'inégalable Ghost Reveries. I love you
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue


Nombre de messages : 4461
Age : 52
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

[Metal] Playlist - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: [Metal] Playlist   [Metal] Playlist - Page 13 EmptyHier à 22:39

Et d'ailleurs
Opeth : Ghost Reveries (2005)
Une très bonne synthèse des différentes voies abordées par le groupe. Entre riffs saturés implacables, sonorités de guitares acoustiques et sons de claviers vintages, je trouve mon compte dans ces compositions ambitieuses (peut être trop sur certains titres, mais bon, je ne leur en tiens pas  rigueur).
Il va falloir que j'explore vraiment davantage la discographie de ces fiers Suédois, parce que j'accroche vraiment aux ambiances déployées 👍
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue


Nombre de messages : 4461
Age : 52
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

[Metal] Playlist - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: [Metal] Playlist   [Metal] Playlist - Page 13 EmptyAujourd'hui à 9:51

Opeth : Watershed (2008)
Au fur et à mesure que j'écoute cet album, je me demande finalement si je le préfère pas au précédent. Plus varié dans les sonorités, mais aussi plus concis dans les compositions qui penchent plus vers un côté prog. En tout cas, c'est quand même très chouette ce que propose ce groupe. J'ai fait le tour des 4 albums que je possède et, du coup, ma liste du disquaire s'allonge....
Revenir en haut Aller en bas
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil


Nombre de messages : 1512
Age : 41
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

[Metal] Playlist - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: [Metal] Playlist   [Metal] Playlist - Page 13 EmptyAujourd'hui à 9:57

De mon côté c'est à partir de celui-là que je décroche, les albums ultérieurs sont encore beaucoup plus progressifs, et n'ont plus rien à voir avec la première période du groupe (je ne les aime pas du tout). Mon préféré de la première période : Deliverance, le binôme musclé de Damnation.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
kegue
Mélomane chevronné
kegue


Nombre de messages : 4461
Age : 52
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

[Metal] Playlist - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: [Metal] Playlist   [Metal] Playlist - Page 13 EmptyAujourd'hui à 12:53

Il est sur ma liste👍
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23747
Date d'inscription : 22/01/2010

[Metal] Playlist - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: [Metal] Playlist   [Metal] Playlist - Page 13 EmptyAujourd'hui à 13:54

Roupoil a écrit:
Mon préféré de la première période : Deliverance, le binôme musclé de Damnation.

L'implacable coda du morceau-titre. vador vador vador vador vador vador vador
Revenir en haut Aller en bas
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil


Nombre de messages : 1512
Age : 41
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

[Metal] Playlist - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: [Metal] Playlist   [Metal] Playlist - Page 13 EmptyAujourd'hui à 18:58

Oui, rien que pour ce moment d'anthologie, il faut écouter l'album !

Summoning - Dol Guldur (1997) Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile

[Metal] Playlist - Page 13 LmpwZWc

Ayant désormais trouvé sa voie Summoning propose ici un disque dans la lignée de l'excellent Minas Morgul : claviers omniprésents, titres étirés à l'extrême par la répétition de riffs très mélodiques mais assez simples (on est systématiquement à quasiment onze minutes sur les pistes chantées), ambiance médiévale assez mélancolique, et surtout une capacité incroyable à créer des atmosphères prenantes à partir de pas grand chose. Cette fois-ci, pas besoin d'attendre longtemps pour être conquis, l'introduction Angbands schmieden, avec ses cloches, sa sublime mélodie à la harpe et ses espèces de gémissements en fond, est absolument extraordinaire. C'est d'ailleurs à mon sens le sommet de l'album avec Khazad-dum, qui reprend le principe déjà mis à l'oeuvre sur le disque précédent d'une mélodie naïve jouée sur des instruments typés "médiéval" (avec cette polyphonie basique mais tellement efficace), sur laquelle le chant black apaisé vient se coller très naturellement pour nous envoûter, c'est superbe. Presque trop même, car en comparaison les titres n'arrivant pas à tutoyer les mêmes sommets peuvent paraître un peu fades (la fin de l'album notamment, Unto a long glory... et Over old hills sont moins réussis). Mais l'expérience reste globalement inoubliable, et le disque est un digne successeur à Minas Morgul, même si je rechigne encore à mettre la note maximale (en même temps, un album qui réussit à être constamment au niveau des meilleures chansons de Summoning, ça mériterait probablement 6/5).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
Pipus
Mélomane chevronné
Pipus


Nombre de messages : 3354
Age : 48
Localisation : Isère
Date d'inscription : 24/05/2010

[Metal] Playlist - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: [Metal] Playlist   [Metal] Playlist - Page 13 EmptyAujourd'hui à 19:29

arnaud bellemontagne a écrit:
Roupoil a écrit:
Mon préféré de la première période : Deliverance, le binôme musclé de Damnation.

L'implacable coda du morceau-titre. vador vador vador vador vador vador vador

I love you

Mon petit titre chouchou d'Opeth : le vertigineux Moonlapse Vertigo
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé





[Metal] Playlist - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: [Metal] Playlist   [Metal] Playlist - Page 13 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Metal] Playlist
Revenir en haut 
Page 13 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
 Sujets similaires
-
» [Metal] Playlist
» [Metal] Playlist
» [Metal] Playlist
» Besoin d'aide... (débat sur le metal)
» [Metal] BT (trop dur) - TERMINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Autres musiques :: Autres styles-
Sauter vers: