Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
One Piece TCG: où précommander la display [OP-02] Paramount War en ...
Voir le deal

 

 PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22

Aller en bas 
+5
Actéon
Patzak
Rocktambule
tomseche89
mickt
9 participants
AuteurMessage
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1714
Date d'inscription : 05/03/2018

PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 Empty
MessageSujet: PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22   PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 EmptyMar 31 Mai 2022 - 0:52

Grande salle Pierre Boulez, Philharmonie de Paris

LUNDI 30 MAI 2022


Richard Strauss — Don Juan
• Burlesque, pour piano et orchestre *
• Ainsi parlait Zarathoustra


MARDI 31 MAI 2022

• Macbeth
• Le Chevalier à la rose (Suite de valses)
• Une vie de héros


Gewandhausorchester Leipzig
Andris Nelsons, direction
* Rudolf Buchbinder, piano

Deux concerts qui devaient faire partie d'un cycle tout-Strauss réparti entre Boston et Leipzig, les deux orchestres dont Nelsons est directeur, avant que Boston n'annule sa tournée européenne.
Revenir en haut Aller en bas
tomseche89
Mélomaniaque
tomseche89


Nombre de messages : 617
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2011

PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22   PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 EmptyMar 31 Mai 2022 - 8:46

Assez belle version de Zarathoustra, avec un orchestre de très haut niveau bien sûr, mais une direction globalement peu exaltante de Nelsons, qui a manqué d'intensité et de relief, je trouve. Après, les épisodes étaient bien séquencés, il a réussi à ménager de forts beaux moments. Disons qu'on est à la frontière entre le sobre et l'ennuyeux. Mais la musique et l'orchestre sont tels que ça reste tout de même très plaisant.

Buchbinder très bien, jeu d'une grande finesse, il m'a paru assez parfait pour cette pièce légère rapidement oubliée (en bis, un arrangement jubilatoire de la Chauve-Souris, déjà donné ici-même en 2019, que Yuja Wang n'aurait pas renié).

Pour Don Juan, je ne jugerai pas l'orchestre, les cordes m'ont paru beaucoup trop acides pour que mon placement n'y soit pas pour quelque chose. J'étais surement trop près de la scène (bonheur de retrouver le haut du 2e balcon après l'entracte !).


Dernière édition par tomseche89 le Mar 31 Mai 2022 - 19:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rocktambule
Mélomaniaque
Rocktambule


Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 28/03/2018

PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22   PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 EmptyMar 31 Mai 2022 - 12:08

Très beau concert, dans une ambiance calme et silencieuse, ce qui est assez rare pour être souligné ! Salle finalement pas si vide, malgré les multiples promos et publicité. Second balcon très très vide, mais parterre presque plein et premier balcon assez dense.

Impressionné par la beauté de l'orchestre, ce qui se prêtait particulièrement bien au répertoire de Richard Strauss. Impressionné / inquiété aussi par la carrure du chef (vive Photoshop pour les illustrations de disques !).

Don Juan : si j'ai eu un peu de mal à entrer dans le concert, ce Don Juan en guise d'ouverture m'a rapidement convaincu. Orchestre incroyablement beau, jouant avec une précision et une unité rares. Thèmes facilement identifiables et jouissifs. Hautbois magnifique ! Premier violon au dynamisme hystérisant. Nelsons est charismatique, et il dirige son orchestre avec une économie de moyens assez convaincante : c'est précis et efficace.

Burlesque : Yuja Wang a décliné la soirée, alors qu'elle est bien présente dans le coffret publié récemment par Nelsons (donc, elle connaît le morceau). Remplacée par Buchbinder, on pouvait s'attendre à un style radicalement différent. J'ai bien ce morceau, qui s'apparenterait presque à un seul mouvement très long de concerto pour piano. Le thème tourne un peu en rond, mais Strauss utilise avec ironie la virtuosité du piano jusqu'à épuiser le soliste et le public. Buchbinder est souriant de bout en bout, il marmonne même un peu. Par deux fois, il a savonné une fin de trait, mais rien d'important. On sent que ce morceau lui fait du bien, le rend moins sombre qu'à son habitude. Lecture très lisible, voire didactique du morceau, même si j'ai du mal à y trouver plus qu'une plaisanterie sarcastique bien agréable.
Wang aurait sûrement fait plus le show ; mais finalement, c'était peut-être mieux que ce fut Buchbinder !

Rappel identifié par mon voisin : Johannes Strauss, l'introduction de la Chauve-souris. Si Burlesque est un pied-de-nez à la virtuosité en vogue à la fin du XIXème siècle, ce rappel plein d'ironie est une sorte d'humour au 3ème degré, tant le morceau relève de la pyrotechnie pianistique.

Ainsi parlait Zarathoustra : j'aurais adoré faire un sondage dans le public, pour savoir combien de personnes avaient réservé pour ce morceau, ou plutôt pour les premières mesures de ce morceau. Nuée de portables sortis pour filmer l'introduction si célèbre, la petite armée des ouvreurs tentant difficilement de les faire éteindre. Panneaux de l'orgue fermés pour les premières notes, s'ouvrant pour le forte de l'introduction.
J'ai beaucoup de mal avec ce morceau : l'introduction est belle, mais on l'a beaucoup trop entendue, à toutes les sauces... Le reste de l’œuvre n'a aucun rapport avec ce portail monumental. Manque de thèmes accrocheurs. Découpage en séquences semi-narratives assez flou... Je n'y comprends rien, l'orchestre est beaucoup trop sonore, l'orgue ressort plutôt mal, la cloche fait mal aux oreilles... Vu l'enthousiasme de la salle, je passe clairement à côté de quelque chose. Encore une fois, bel engagement du premier violon, qui fait littéralement le show dans la valse du Chant de la danse. Bel orchestre. Sûrement la meilleure version que l'on puisse en tirer.
A retravailler, me concernant !

Enthousiaste : hâte que la journée avance pour y retourner ce soir !
Revenir en haut Aller en bas
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1714
Date d'inscription : 05/03/2018

PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22   PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 EmptyMar 31 Mai 2022 - 18:14

Pas vraiment de réserves sur le premier soir de mon côté, j'ai adoré ! Un Don Juan brillant, avec en effet un premier hautbois superbe (relevé en deuxième partie par la co-titulaire du poste), un Burlesque très plaisant malgré le caractère répétitif de l'œuvre, bien dosé dans les dialogues du piano avec les timbales ou les cordes. Un bis savoureux aussi. Zarathustra : ça m'a paru bien mené, les passages les plus éclatants ont bien fonctionné (l'ouverture bien sûr). Certains ont d'ailleurs trouvé ça trop fort, et c'était en effet très fort, mais je me rends compte qu'en la matière j'ai une sensibilité de bourrin et que j'ai plutôt tendance à apprécier beaucoup de volume. Par ailleurs certains passages ont été vraiment marquants par la qualité des individualités de l'orchestre, par exemple la lente fugue qui chemine parmi les fonds de pupitre des violoncelles et contrebasses.

Il est vrai que c'est une œuvre à laquelle on ne comprend pas grand-chose de l'aspect programmatique, je n'ai jamais "entendu" le rapport avec Nietzsche ni ne me suis figuré les épisodes censés être représentés. Et l'interprétation s'est un peu alanguie à certains moments.

Néanmoins il y avait un naturel et une respiration dans ce que faisait Nelsons que j'ai appréciés. Pas besoin de forcer, ça fonctionne tout seul. Une certaine inquiétude sur son état physique : il a considérablement gonflé par rapport à son dernier passage à Paris il y a quelques mois et prend des proportions à la Depardieu.

Merveilleux Sebastian Breuninger au premier violon, lutin au regard moqueur. (sera-ce lui tout à l'heure pour Heldenleben ?)

À noter la disposition de l'orchestre, les bois déportés vers la droite et situés sur le même arc de cercle que les cors. Violons I et II divisés, violoncelles et contrebasses à gauche. Peu de distance entre les musiciens, on pourrait ajouter encore un ou deux bataillons sur scène.
Revenir en haut Aller en bas
Patzak
Mélomaniaque



Nombre de messages : 808
Age : 64
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22   PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 EmptyMar 31 Mai 2022 - 18:49

Ils ont vraiment joué toute l'ouverture de Fledermaus en bis? C'est plutot généreux, et tres sympa comme bis (eu par Dresde/Luisi une fois Smile )

Nelsons sera au TCE le 11/6 pour Chosta 9 avec Vienne Smile
Revenir en haut Aller en bas
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1714
Date d'inscription : 05/03/2018

PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22   PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 EmptyMar 31 Mai 2022 - 19:14

Patzak a écrit:
Ils ont vraiment joué toute l'ouverture de Fledermaus en bis?

Non c'est Buchbinder qui en a joué un arrangement pour piano (un moment de pyrotechnie pianistique comme l'écrit Rocktambule).
Revenir en haut Aller en bas
Actéon
Mélomane averti
Actéon


Nombre de messages : 440
Date d'inscription : 14/11/2014

PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22   PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 EmptyMar 31 Mai 2022 - 19:26

Très réjouissante première soirée, même si j'aurais préféré un Till Eulenspiegel à la place de ce Burleske bavard et finalement assez peu concertant. DJ + Till + ASZ ça tient sur un CD donc ça aurait pu faire un beau programme bien dense. Et il y a plus de caractère burlesque dans Till que dans Burleske.

On sent qu'on a affaire à un orchestre athlétique, d'ailleurs avant l'arrivée du chef les violonistes se sont bruyamment échauffé le bras droit dans la plus invraisemblable cacophonie sur les premières mesures de Don Juan, redoutable tarte à la crème des morceaux de concours de recrutement des violonistes d'orchestre.

La Philharmonie a sans doute surestimé l'appétit du public parisien pour ces 2 soirées exclusivement straussiennes ; les places étaient un peu chères, ça ne s'est pas si bien vendu pour une formation et un chef de ce calibre et une large partie du deuxième balcon de face a été redirigée au premier balcon. Entre parenthèses cela semble être un problème assez général dans les salles parisiennes en cette fin de saison malgré des affiches superlatives (Dresde, Vienne au TCE très loin du remplissage, Elektra et Parsifal...).
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
tomseche89
Mélomaniaque
tomseche89


Nombre de messages : 617
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2011

PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22   PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 EmptyMar 31 Mai 2022 - 19:32

J'ai aussi été marqué par l'arrivée de Nelsons sur scène, vraiment très massif, avec une certaine difficulté à se mouvoir, et ne semblant pas très heureux d'être là Neutral

Au second balcon, ça ne sonnait pas du tout trop fort, c'était merveilleusement équilibré ! (et cette cloche de dingue hehe )
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94728
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22   PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 EmptyMer 1 Juin 2022 - 0:22

J'ai trouvé ça vraiment fort pour ce deuxième soir au second balcon moi aussi, et étonné d'entendre cet orchestre (que j'associais plutôt, dans ses disques avec Masur mais aussi en concert déjà avec Nelsons, à un son homogène avec une patine assez sombre) sonner avec autant de clarté et même de stridence (comme Thomas, assez frappé par l'acidité des cordes et des cuivres).

Sinon, côté œuvres, première fois en salle pour Macbeth (je trouve que ses contrastes pas très subtils fonctionnent bien mieux au disque, en concert ça manquait peut-être d'arrières-plans ?) et la Suite Rodziński du Rosenkavalier, que je commençais à trouver plaisante au disque et qui n'est quand même qu'une suite de tubes juxtaposés (et où les parties vocales ne sont pas toujours adroitement réintégrées).

Donc ravi d'avoir enfin pu entendre Macbeth en salle, mais en termes de ressenti, ce n'était pas un franc succès de mon côté. On ne peut pas être emporté à chaque fois, bien sûr – et Nelsons, du moins sur son versant symphonique, n'y est jamais parvenu.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Fritelli
Mélomane averti



Nombre de messages : 301
Date d'inscription : 29/04/2021

PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22   PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 EmptyMer 1 Juin 2022 - 18:37

J'ai été subjugué par la beauté de l'orchestre, sa perfection. Il est vrai qu'il a perdu sa patine sombre, où les cordes dominaient.
Il sonne plus clair qu'auparavant. J'ai apprécié la perfection des attaques, toujours très douces et jamais brutales, le legato des cordes, la très large dynamique, la beauté de la sonorité.
J'avoue ne pas avoir constaté d'acidité ni de stridences.
Je n'ai pas jusqu'à maintenant été emballé par ce chef, mais il est remonté dans mon estime.
Il m'a même fait aimé Zarathoustra qui me laisse froid en règle générale. Pour une fois, j'ai à peu près suivi les différentes parties de l'oeuvre. Même chose pour Une vie de héros.
Les fins de ces deux oeuvres m'ont particulièrement frappé avec ces attaques imperceptibles dans la nuance piano.
Une fois de plus, Macbeth m'a déçu. Je pense décoidément que c'est une oeuvre ratée. Et fatigante avec ces cuivres qui jouent tout au long de l'oeuvre fortissimo.Stridence dans cette oeuvre, oui, je l'admets.
Je ne suis toujours pas convaincu par ce pianiste, déjà entendu en décembre dans la même oeuvre (avec le même bis), qui a tendance a savonner les traits.
J'ai de beaucoup préféré l'accompagnement de Nelsons à celui de Franck en décembre : il allège son orchestre qui peut être facilement lourd en effet. Et formidable timbalier !
Merveilleux orchestre. Hélas, il ne vient pas la saison prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1714
Date d'inscription : 05/03/2018

PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22   PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 EmptyMer 1 Juin 2022 - 23:44

Beau deuxième concert. Pour le coup c'est surtout la suite du Chevalier à la rose que j'ai trouvée d'un charme irrésistible, Nelsons a enrobé tout ça avec un rubato enjôleur, naturel et bien senti, en ménageant les dynamiques jusqu'à des apothéoses enivrantes.

Macbeth m'a paru assez lisztien, plus massif dans son orchestration que ce qu'on entend d'habitude chez Strauss. Heldenleben avec les mêmes qualités que le reste des concerts mais j'ai tout de même trouvé ça trop lent dans l'ensemble et j'ai perdu le fil à certains moments. Violon solo impeccable d'Andreas Buschatz.

DavidLeMarrec a écrit:
étonné d'entendre cet orchestre (que j'associais plutôt, dans ses disques avec Masur mais aussi en concert déjà avec Nelsons, à un son homogène avec une patine assez sombre) sonner avec autant de clarté et même de stridence
Fritelli a écrit:
J'ai été subjugué par la beauté de l'orchestre, sa perfection. Il est vrai qu'il a perdu sa patine sombre, où les cordes dominaient.

J'avoue être aussi un peu perturbé : j'avais quitté Leipzig sur l'impression d'un orchestre à l'identité sonore forte, des cordes sombres mais pas épaisses, et je les retrouve puissants, lustrés, impressionnants — c'était peut-être un peu agressif mais je ne parlerais pas de stridence. Comme c'est avec le même chef à peu d'années d'écart, je ne suis que confusion.
Revenir en haut Aller en bas
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1714
Date d'inscription : 05/03/2018

PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22   PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 EmptyMer 1 Juin 2022 - 23:57

Actéon a écrit:
La Philharmonie a sans doute surestimé l'appétit du public parisien pour ces 2 soirées exclusivement straussiennes ; les places étaient un peu chères, ça ne s'est pas si bien vendu pour une formation et un chef de ce calibre et une large partie du deuxième balcon de face a été redirigée au premier balcon. Entre parenthèses cela semble être un problème assez général dans les salles parisiennes en cette fin de saison malgré des affiches superlatives (Dresde, Vienne au TCE très loin du remplissage, Elektra et Parsifal...).

La salle était à moitié vide mardi, et en effet c'est un problème général qui mériterait presque son propre sujet. Ça ne se limite ni à la musique classique (les salles de cinéma sont en grande difficulté), ni à Paris ou à la France (Jonas Kaufmann a lancé un cri d'alerte sur le remplissage des maisons d'opéra à Vienne et Munich).

(il y a malgré tout quelques locomotives qui ne connaissent pas la crise : Top Gun, La Bayadère et le ballet classique, Molière à la Comédie-Française, Springsteen et les Stones...)
Revenir en haut Aller en bas
Patzak
Mélomaniaque



Nombre de messages : 808
Age : 64
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22   PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 EmptyJeu 2 Juin 2022 - 8:42

mickt a écrit:
La salle était à moitié vide mardi, et en effet c'est un problème général qui mériterait presque son propre sujet.

Pour Hulda, hier soir au TCE, il avait plus de monde sur scene qu'au 2e balcon.... (heureusement, le public était enthousiaste et les musiciens aussi....) C'est pourtant bcp plus un evenement qu'un beau mais n-ieme Heldenleben....
Revenir en haut Aller en bas
Mailman
Mélomane averti



Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 26/09/2020

PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22   PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 EmptyJeu 2 Juin 2022 - 11:01

J'y étais le second soir. J'ai été impressionné par la puissance de l'orchestre et la densité du son, qui m'ont beaucoup plu. Macbeth pas désagréable mais assez insignifiant, très belle suite du Chevalier (même si bien sérieuse, je n'y ai pas retrouvé beaucoup le ton grostesque/décadent que met bien Mikko Franck par exemple). Heldenleben j'ai toujours du mal, ça me paraît 20 bonnes minutes trop long, mais c'était assez envirant de beauté orchestrale.

Et oui c'était assez surprenant de voir la salle à moitié vide, c'était quand même un programme "facile" et une affiche de stars. Et (bizarrement ?) c'était plein hier soir pour le Requiem de Verdi.
Revenir en haut Aller en bas
Rocktambule
Mélomaniaque
Rocktambule


Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 28/03/2018

PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22   PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 EmptyJeu 2 Juin 2022 - 16:59

Ravi d'y retourner le lendemain soir ! J'aime beaucoup ces programmes sur plusieurs soirées, ça renforce l'idée de voyage du concert (je pense à l'intégrale des symphonies de Brahms par Paavo Järvi au TCE, en deux soirées, je crois que c'était en 2018... ou aux trois soirées autour des symphonies de Tchaïkovsky, avec Marin Alsop et l'OP, en mars 2022...). Je n'en regrette que plus les deux soirées annulées par Boston.

Téléphones qui sonnent à chaque début de morceau : un appel pour Macbeth, un réveil pour le Chevalier à la rose... Le chef l'a bien fait remarquer.
Sinon, public assez calme, moins de tousseurs ou de "gesticuleurs" que d'habitude dans ma zone (c'est peut-être la saison qui veut ça)... Sauf une opération punitive sur le nuage noir du second balcon : une ouvreuse est venue prévenir une prof (ou en tous cas une adulte référente) que certains enfants faisaient du bruit. Les fautifs ont été désignés par un index accusateur. On n'avait pas le son, mais on entendait clairement le "toi, tu sors". Gestes d'une autorité impérieuse. Je plaignais silencieusement les spectateurs du rang de devant, qui avaient déjà subi les bavardages, et qui ont subi les déplacements maladroits des ados. Une classe au concert, c'est une calamité !

Salle à moitié vide : la faute à l'absence de tubes (combien étaient venus la veille pour les 10 premières mesures de Zarathoustra ?), au début de semaine peut-être aussi... Et la faute à une semaine particulièrement remplie par ailleurs ! Combien de fous à Paris feraient comme nous six concerts la même semaine ? Vu que c'était complet hier pour Verdi/Toulouse, j'imagine que le spectateur lambda s'est orienté sur Verdi et a délaissé des soirées Strauss qui auraient pu être mieux remplies en étant plus à distance dans le calendrier.

Macbeth : je n'ai pas vos réserves. Encore une fois, j'ai trouvé l'orchestre très beau ! La partition, que je ne connaissais pas, a des reflets à la Mahler (avec même l'effet d'une batterie jouée depuis les coulisses). Orchestre épais, ça joue presque toujours forte, effectivement, mais il y a une nuance de couleurs assez fascinante. A réécouter au disque.

Le Chevalier à la rose : style très différent, c'était ici plutôt de la musique plaisante, plus "musicale", des valses, des danses, le tout toujours entraînant, à la Tchaïkovsky. J'ai passé un excellent moment, et les thèmes m'ont trotté dans la tête une bonne partie de la nuit. Difficile de ne pas se laisser emporter !

Une vie de héros : le programme de salle et mes différentes lectures semblent ranger ce morceau dans la catégorie des "gros machins", avec l'Alpestre et la Domestique. Pour une première en salle, je m'attendais à une claque comme celle ressentie pour l'Alpestre (OP/Mäkelä) en début de saison. Si on n'était pas encore à ce niveau-là, le morceau reste proprement fascinant, les 50 minutes passant sans aucun temps mort, sans qu'on prenne conscience que le temps passe. Pas totalement emballé par le solo du premier violon, mais il est vrai qu'il a coïncidé avec le remontage de bretelles au second balcon qui a capté mon attention. Vu que David semblait dire qu'il existe des versions largement supérieures à celle de Nelsons, il va me falloir investiguer ! C'était une bonne idée de le placer en fin de série, un mouvement citant, voire récapitulant, tous les autres poèmes symphoniques.

Deux très grands concerts me concernant !
Revenir en haut Aller en bas
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1714
Date d'inscription : 05/03/2018

PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22   PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 EmptyVen 3 Juin 2022 - 1:33

DavidLeMarrec a écrit:
étonné d'entendre cet orchestre (que j'associais plutôt, dans ses disques avec Masur mais aussi en concert déjà avec Nelsons, à un son homogène avec une patine assez sombre) sonner avec autant de clarté et même de stridence
Fritelli a écrit:
J'ai été subjugué par la beauté de l'orchestre, sa perfection. Il est vrai qu'il a perdu sa patine sombre, où les cordes dominaient.
mickt a écrit:
J'avoue être aussi un peu perturbé : j'avais quitté Leipzig sur l'impression d'un orchestre à l'identité sonore forte, des cordes sombres mais pas épaisses, et je les retrouve puissants, lustrés, impressionnants — c'était peut-être un peu agressif mais je ne parlerais pas de stridence. Comme c'est avec le même chef à peu d'années d'écart, je ne suis que confusion.

Une critique qui va dans le sens de ces remarques : « Pour avoir entendu cet orchestre il y a six ans ici dans la miraculeuse acoustique du Gewandhaus avec le chef letton juste nommé à sa tête mais pas encore entré en fonction, on peut se demander où sont passées la délicatesse et la légèreté qui nous avaient tant séduits. » Critique qui par ailleurs éreinte l'ensemble des concerts : « cette façon de diriger en forçant à l’extrême les nuances forte jusqu’à des climax sonores inutiles qu’accentuaient l’acoustique de la Philharmonie et des tempi aussi lents avec de la brutalité dans les phrasés. » http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=15100

Sur Altamusica aussi jugement d'ensemble négatif, en particulier sur la suite du Chevalier à la rose : « D’un trait épais, Nelsons insiste lourdement sur les contrastes dynamiques, oubliant les danses, fuyant le théâtre pour une luxuriance orchestrale monstrueuse. » Critique qui se conclut en comparant Nelsons à Celibidache. http://www.altamusica.com/concerts/document.php?action=MoreDocument&DocRef=6941&DossierRef=6379

Je crois que tout le monde s'accorde au moins pour dire que c'était lent et fort. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
tomseche89
Mélomaniaque
tomseche89


Nombre de messages : 617
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2011

PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22   PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 EmptyLun 6 Juin 2022 - 15:25

Pour ma part, enchanté du second concert, avec une Suite du Chevalier jubilatoire, exaltée par la direction sensible et lyrique de Nelsons. Je n'ai pas du tout trouvé ça lourd ! (alors que j'avais trouvé Mikko assez pataud et prosaïque à Radio France...).
Vie de Héros très réussie également, plus spectaculaire qu'avec Chailly et ce même orchestre quelques années plus tôt.
Bien aimé Macbeth également, mais il ne fallait pas que ça dure plus longtemps car le niveau d'inspiration n'est pas le même.

Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89200
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22   PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 EmptyLun 6 Juin 2022 - 15:59

Tout pareil, très beau concert le mardi, très bel orchestre.
C'était fort oui, on en prenait plein les oreilles, mais sans saturation ni excès je trouve.

Très surpris par le vide la salle, j'ai pu me replacer comme souvent au 1er rang du 1er balcon latéral, avec en plus des sièges libres à côté de moi...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94728
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22   PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 EmptyMar 7 Juin 2022 - 16:41

mickt a écrit:
J'avoue être aussi un peu perturbé : j'avais quitté Leipzig sur l'impression d'un orchestre à l'identité sonore forte, des cordes sombres mais pas épaisses, et je les retrouve puissants, lustrés, impressionnants — c'était peut-être un peu agressif mais je ne parlerais pas de stridence. Comme c'est avec le même chef à peu d'années d'écart, je ne suis que confusion.

Oui, ça sonnait assez américain en somme. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94728
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22   PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 EmptyMar 7 Juin 2022 - 17:17

Mailman a écrit:
J'y étais le second soir. J'ai été impressionné par la puissance de l'orchestre et la densité du son, qui m'ont beaucoup plu. Macbeth pas désagréable mais assez insignifiant, très belle suite du Chevalier (même si bien sérieuse, je n'y ai pas retrouvé beaucoup le ton grostesque/décadent que met bien Mikko Franck par exemple). Heldenleben j'ai toujours du mal, ça me paraît 20 bonnes minutes trop long, mais c'était assez envirant de beauté orchestrale.

Et oui c'était assez surprenant de voir la salle à moitié vide, c'était quand même un programme "facile" et une affiche de stars. Et (bizarrement ?) c'était plein hier soir pour le Requiem de Verdi.

Je ne crois pas que le symphonique pur, ni Richard Strauss, ait la même notoriété auprès d'un public aussi large que le Requiem de Verdi. Et Leipzig est très connu, mais des mélomanes déjà avertis : ce n'est pas Berlin ou Vienne. Ça explique sans doute la différence de remplissage.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé





PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 Empty
MessageSujet: Re: PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22   PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
PP – R. Strauss – Nelsons, Gewandhaus Leipzig – 30-31/05/22
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gewandhaus Leipzig Nelsons 22 janvier
» Philharmonie - Strauss, Chosta - Nelsons, 3/09/15
» TCE 12/03 - J.Kaufmann, A.Nelsons - Sibelius Strauss Mahler
» TCE : War Requiem (Nelsons - Birmingham) - 08/06/2013
» Philharmonie - Leipzig Chailly - Octobre 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: