Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-20%
Le deal à ne pas rater :
Manette Xbox Series X sans fil Carbon Black à 47,99%
47.99 € 59.99 €
Voir le deal

 

 PP - Debussy, Bloch, Stravinsky - Mäkelä 21-22/09/2022

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89191
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

PP - Debussy, Bloch, Stravinsky - Mäkelä 21-22/09/2022 Empty
MessageSujet: PP - Debussy, Bloch, Stravinsky - Mäkelä 21-22/09/2022   PP - Debussy, Bloch, Stravinsky - Mäkelä 21-22/09/2022 EmptyLun 19 Sep 2022 - 16:23

Claude Debussy
Jeux

Ernest Bloch
Schelomo - Rhapsodie hébraïque pour violoncelle et orchestre

ENTRACTE

Igor Stravinski
L'Oiseau de feu
(ballet)

Orchestre de Paris
Klaus Mäkelä, direction
Gautier Capuçon, violoncelle

Beau programme, non?

Avec quand même une quasi-rareté (en ces lieux en tout cas), le magnifique Schelomo de Bloch, et puis Jeux qui n'est pas le Debussy le plus donné.
Quant à l'Oiseau de feu, on peut se réjouir d'avoir le ballet, alors qu'on a la suite 3 fois sur 4.
Revenir en haut Aller en bas
Rocktambule
Mélomaniaque
Rocktambule


Nombre de messages : 687
Date d'inscription : 28/03/2018

PP - Debussy, Bloch, Stravinsky - Mäkelä 21-22/09/2022 Empty
MessageSujet: PP - OP/Mäkelä/Capuçon - Debussy/Bloch/Stravinski - 22/09/22   PP - Debussy, Bloch, Stravinsky - Mäkelä 21-22/09/2022 EmptyVen 23 Sep 2022 - 12:31

Programme :
Claude Debussy : Jeux
Ernest Bloch : Schelomo - Rhapsodie hébraïque pour violoncelle et orchestre
Igor Stravinski : L'Oiseau de feu (ballet)

Distribution :
Orchestre de Paris
Klaus Mäkelä, direction
Gautier Capuçon, violoncelle

Concert au programme attrayant, rassemblant des pièces produites dans la même période (1910-1916), dont deux ballets autour des ballets russes. L'occasion de découvrir en concert la version complète de l'Oiseau de feu, de réentendre le beau "concerto" chatoyant et luxuriant de Bloch...

Dans l'ensemble, plutôt déçu par ce concert. Beaucoup de très beaux moments, mais aussi de longs passages trop épais ou insignifiants. Si je peux peut-être blâmer partiellement le programme, mes réserves d'hier ressemblent à celles du précédent concert de Mäkelä, dont je redoute que se dégage un style...

Debussy : impossible d'entrer dans la pièce. Propos confus, difficile de se situer dans l’œuvre, pas de rappel, pas de reprise, c'est une musique vraiment complexe et difficile d'accès pour une première écoute, comme c'était mon cas hier. L'orchestre ne sonne jamais totalement, je n'arrive pas à justifier un tel effectif pour une utilisation aussi peu puissante. Le programme de salle indique que Boulez en a enregistré une version majeure, je la tenterai à l'occasion.

Bloch : grande beauté de son par Capuçon. Interprétation convaincante, malgré un accompagnement pas toujours optimal : pas mal de brouillard sonore, une pâte un peu épaisse et floue où les thèmes peinent à poindre. Les thèmes dits hébraïques à l'orchestre m'ont plutôt fait penser à des musiques de gladiateurs. Beaucoup de mélancolie se dégage d'un morceau pourtant très sonore et très chaud. Très envie d'écouter d'autres œuvres de ce compositeur qui semble faire primer la mélodie à la forme. Fin silencieuse, dernière note retenue une bonne vingtaine de secondes.

Rappel : the moment de la soirée apparemment, un duo aux violoncelles entre Capuçon et Mäkelä, pour lequel les deux compères ont tombé la veste : finale du duo de Jean-Baptiste Barrière (le compositeur du XVIIIème sûrement, vu comment ça sonnait... à ne pas confondre avec le contemporain, marié à Kaija Saariaho... ce qui me fait rire sous cape, car c'était justement un des seuls concerts de KM cette saison où il n'y a pas une petite pièce de cette compositrice finlandaise). Morceau court et chatoyant, où Capuçon s'est réservé la partie la plus difficile. Quelques petits pains gentils de KM. Gros enthousiasme sur scène et dans la salle. Une vidéo de ce moment traîne sur Facebook.

Tellement de tousseurs dans la salle qu'une intervention au micro après l'entracte a demandé de faire moins de bruit, le concert étant enregistré. Il faut dire que plusieurs personnes toussaient pour le plaisir, notamment une jeune fille sur le nuage de 1ère catégorie, jouant avec son groupe à celle qui toussera le plus fort, ce qui a justifié l'intervention d'une ouvreuse.

Stravinski : je découvrais en salle la version ballet. Le chef impose le silence à la salle avant de commencer, c'est intelligent, et sûrement plus efficace que le rappel au micro. Pas vraiment convaincu par la première partie, manque de tubes, manque de thèmes identifiables, plusieurs longueurs à mon oreille. Par moment, je me demandais si c'était toujours bien en place. Il semblerait que la seconde partie ait été plus travaillée et répétée par l'orchestre que la première, dans laquelle je retrouvais les défauts du reste de la soirée (pâte épaisse, discours flou...) et du concert précédent (même sensation d'effets manqués que pour le Poème de l'extase). Seconde partie jubilatoire, avec les tubes de l'Oiseau de feu, le thème langoureux aux bois, le finale magnifique, distillant du plaisir chez les musiciens, chez le chef et dans la salle, ce qui efface les baisses de tension du reste de la soirée.

Public agité : devant moi, un Américain qui n'a pas réussi à tenir en place (sur Debussy, il a essayé toutes les positions possibles sur son fauteuil ; sur Bloch, il s'est levé et a essayé de téléphoner depuis la travée, et s'est fait engueuler par l'ouvreur, puis est revenu en plein morceau ; disparu sur Stravinski, laissant son camarade tout seul, lequel a passé tout le morceau à aligner des bulles sur son téléphone...). La dame, de l'autre côté du couloir, a réussi à tellement froisser son programme de salle qu'elle en couvrait l'orchestre par moments. Tousseurs déjà évoqués, désespérante banalité saisonnière...
Salle plutôt bien remplie, ça fait quand même plaisir, et tant que les replacements restent possibles, on est contents !
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89191
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

PP - Debussy, Bloch, Stravinsky - Mäkelä 21-22/09/2022 Empty
MessageSujet: Re: PP - Debussy, Bloch, Stravinsky - Mäkelä 21-22/09/2022   PP - Debussy, Bloch, Stravinsky - Mäkelä 21-22/09/2022 EmptyVen 23 Sep 2022 - 12:53

Rocktambule a écrit:

Debussy : impossible d'entrer dans la pièce. Propos confus, difficile de se situer dans l’œuvre, pas de rappel, pas de reprise, c'est une musique vraiment complexe et difficile d'accès pour une première écoute, comme c'était mon cas hier. L'orchestre ne sonne jamais totalement, je n'arrive pas à justifier un tel effectif pour une utilisation aussi peu puissante. Le programme de salle indique que Boulez en a enregistré une version majeure, je la tenterai à l'occasion.

Oui, la version DG est très bien, meilleure que sa première, toutefois je trouve qu'il y a mieux, notamment Denève, Tilson-Thomas et Roth.
Boulez était arrivé 5è de l'écoute comparée du forum: https://classik.forumactif.com/t7560-ecoute-comparee-debussy-jeux

Aussi, il y a eu une belle sonnerie en pleine accalmie de l'orchestre, je ne sais plus dans quelle oeuvre, ça semblait venir de l'arrière-scène, et non seulement la personne n'avait pas éteint son téléphone, mais la sonnerie était à un niveau maximal de chez maximal! (les gens sont sourds...)

Derrière moi des gens parlaient à haute voix aussi pendant le concert...

En réécoutant, il est probable que tu trouves de moins en moins de longueurs à Jeux et à l'Oiseau! (si tu es habitué à la suite, ton écoute est certainement biaisée par ça, mais vraiment, le ballet est cent fois mieux!)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94700
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

PP - Debussy, Bloch, Stravinsky - Mäkelä 21-22/09/2022 Empty
MessageSujet: Re: PP - Debussy, Bloch, Stravinsky - Mäkelä 21-22/09/2022   PP - Debussy, Bloch, Stravinsky - Mäkelä 21-22/09/2022 EmptyVen 23 Sep 2022 - 13:41

Rocktambule a écrit:
Debussy : impossible d'entrer dans la pièce. Propos confus, difficile de se situer dans l’œuvre, pas de rappel, pas de reprise, c'est une musique vraiment complexe et difficile d'accès pour une première écoute, comme c'était mon cas hier.

Oui, un des Debussy les plus difficiles d'accès. (Je n'ai jamais vraiment réussi à me passionner pour ça non plus, je ne désespère pas de voir la lumière.)

L'absence de retours thématiques, c'est lié au fait que c'est un ballet, ce n'est pas conçu pour la récurrence d'une symphonie ou même d'un opéra.


Citation :
Bloch : grande beauté de son par Capuçon. Interprétation convaincante, malgré un accompagnement pas toujours optimal : pas mal de brouillard sonore, une pâte un peu épaisse et floue où les thèmes peinent à poindre. Les thèmes dits hébraïques à l'orchestre m'ont plutôt fait penser à des musiques de gladiateurs. Beaucoup de mélancolie se dégage d'un morceau pourtant très sonore et très chaud. Très envie d'écouter d'autres œuvres de ce compositeur qui semble faire primer la mélodie à la forme. Fin silencieuse, dernière note retenue une bonne vingtaine de secondes.

Le reste de Bloch est beaucoup plus ambitieux formellement et beaucoup moins mélodique, il a écrit des choses assez audacieuses et complexes. Si tu as aimé cette veine mélodique, ce sont encore ses mélodies avec orchestre qui s'en approchent le plus, mais elles sont déjà vraiment plus sophistiquées.


Citation :
finale du duo de Jean-Baptiste Barrière (le compositeur du XVIIIème sûrement, vu comment ça sonnait...


Oui, une des grandes figures du violoncelle de la première moitié du XVIIIe.


Citation :
Stravinski : Pas vraiment convaincu par la première partie, manque de tubes, manque de thèmes identifiables, plusieurs longueurs à mon oreille.

Honnêtement, réécoute, il n'y a que des beautés (y compris mélodiques et très accessibles) dans tout ce début (qui est peut-être le meilleur moment de l'œuvre, et donc de tout Stravinski, pour moi).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 05/03/2018

PP - Debussy, Bloch, Stravinsky - Mäkelä 21-22/09/2022 Empty
MessageSujet: Re: PP - Debussy, Bloch, Stravinsky - Mäkelä 21-22/09/2022   PP - Debussy, Bloch, Stravinsky - Mäkelä 21-22/09/2022 EmptyVen 23 Sep 2022 - 17:39

Concert à deux faces pour moi : orchestre brouillonneux dans la première partie. Le côté pointe sèche, morcelé et finement gradué de Jeux m'a semblé assez mal rendu, d'autant que les cordes étaient bien timides, violons surtout. L'orchestre est resté plutôt discret dans Schelomo, mais Capuçon a été formidable de projection et de pureté de son. Vraiment une belle œuvre, aux mélodies faciles, qu'on devrait jouer plus souvent !

Oiseau de feu bien plus convaincant, qui penchait plus du côté de Shéhérazade que de la modernité, avec une belle chaleur de son, une recherche de liant et de fondu dans les différentes interventions solistes, des contrastes dynamiques très marqués qui finissent par mener jusqu'à l'apothéose. La tension avait peut-être tendance à retomber un peu dans les moments piano mystérieux.

Explication possible : on nous a demandé de nous taire avant la deuxième partie pour laisser la forêt de micros installée par Decca Classics faire son travail. Sans doute l'Oiseau de feu a-t-il été plus travaillé et répété. Et il y a eu beaucoup de turn-over dans l'orchestre après l'entracte : on a par exemple eu droit aux deux violoncelles solos côte à côte pour Stravinski, Éric Picard se chargeant de la partie de soliste avec sa sensibilité habituelle. Est-ce que ça tiendra la route sur disque ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89191
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

PP - Debussy, Bloch, Stravinsky - Mäkelä 21-22/09/2022 Empty
MessageSujet: Re: PP - Debussy, Bloch, Stravinsky - Mäkelä 21-22/09/2022   PP - Debussy, Bloch, Stravinsky - Mäkelä 21-22/09/2022 EmptyVen 23 Sep 2022 - 18:07

Je précise que j'y étais mercredi.

J'ai trouvé l'ensemble du concert très réussi, sans être d'anthologie.

Quel plaisir d'entendre Schelomo en concert, avec un magnifique G.Capuçon, certes du beau son, mais aussi un bel engagement, n'hésitant pas aussi à donner quelques notes vraiment rauques.

C'est quand même vrai que le début de l'Oiseau ne décollait pas trop (mais il ne faut pas attribuer ça à l'oeuvre), mais alors la suite, un vrai bonheur, avec malheureusement un certain nombre d'imprécisions chez les trompettes.
J'ai été également surpris de voir le grand Eric Picard après l'entracte seulement. (le programme mentionne qu'il avait joué la partie soliste de Schelomo en 1999 avec l'orchestre de Paris)

Et Jeux était très très bien à mon sens. (j'ai eu du mal à être 100% dedans, étant arrivé à ma place à 20h05, le concert commençant à 20h06! Le bonheur des transports...)

Quand même de très beaux programmes bien copieux, difficiles et très réussis dans l'ensemble de la part de l'orchestre de Paris depuis la rentrée. (Zarathoustra, Poème de l'extase, Turangalîla, Oiseau de feu!...)
Revenir en haut Aller en bas
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 05/03/2018

PP - Debussy, Bloch, Stravinsky - Mäkelä 21-22/09/2022 Empty
MessageSujet: Re: PP - Debussy, Bloch, Stravinsky - Mäkelä 21-22/09/2022   PP - Debussy, Bloch, Stravinsky - Mäkelä 21-22/09/2022 EmptyVen 23 Sep 2022 - 18:32

(je ne connais pas très bien Jeux, et mon appréciation de l'œuvre est superficielle, mon jugement ne fait pas référence !)

Pas entendu de problème aux trompettes jeudi, je me réconcilie progressivement avec le jeune soliste. Ça fait d'ailleurs trois programmes de suite auxquels participent les deux trompettes solos, côte à côte pour la Turangalîla ou se succédant d'une œuvre à l'autre. Cette semaine Mellardi assurait la première partie et je le soupçonne d'avoir fait les interventions depuis la coulisse dans l'Oiseau de feu.
Revenir en haut Aller en bas
Fritelli
Mélomane averti



Nombre de messages : 298
Date d'inscription : 29/04/2021

PP - Debussy, Bloch, Stravinsky - Mäkelä 21-22/09/2022 Empty
MessageSujet: Re: PP - Debussy, Bloch, Stravinsky - Mäkelä 21-22/09/2022   PP - Debussy, Bloch, Stravinsky - Mäkelä 21-22/09/2022 EmptySam 24 Sep 2022 - 16:21

Je reprends à mon compte la phrase de Xavier : "J'ai trouvé l'ensemble du concert très réussi sans être d'anthologie".
Mais j'y ai trouvé beaucoup de satisfactions.
Le programme d'abord, bien équilibré : une oeuvre que l'on ne joue pas souvent (Jeux), une oeuvre qu'on ne joue jamais (Schelomo),
et un tube (L'Oiseau de feu).
A l'écoute de Jeux, je suis toujours désarçonné au début, avec ses changements de climat incessants, ses motifs très courts,
mais avec une orchestration scintillante, jusqu'à un très beau thème, rayonnant, à peu près cinq minutes avant la fin,
et cette fin tellement prenante, où l'orchestre s'arrête progressivement.
Je pense que pour rentrer dans cette oeuvre, il faut l'écouter, la réécouter et encore la réécouter.
Belle interprétation, sans plus, d'une oeuvre difficile à appréhender, même pour le chef je crois.
Schelomo est une très belle redécouverte. J'ai été plus sensible à la partition d'orchestre, impressionnante par sa puissance,
avec un petit côté musique de film, mais une très belle musique de film !
Et enfin l'Oiseau de feu en entier. Merci ! Cette partition est un trésor d'orchestration d'un bout à l'autre.
Très belle interprétation, très claire, très brillante, avec des bois particuilèrement mis en valeur et virtuoses, très classique aussi.
Heureuse nouveauté, il semble que la Philharmonie ait profité de l'horaire nouveau (20 heures) pour allonger la durée des concerts,
au moins ceux de l'Orchestre de Paris. J'espère que ce n'est pas que passager !
Je précise que j'y étais le mercredi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





PP - Debussy, Bloch, Stravinsky - Mäkelä 21-22/09/2022 Empty
MessageSujet: Re: PP - Debussy, Bloch, Stravinsky - Mäkelä 21-22/09/2022   PP - Debussy, Bloch, Stravinsky - Mäkelä 21-22/09/2022 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
PP - Debussy, Bloch, Stravinsky - Mäkelä 21-22/09/2022
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PP - OP/Mäkelä/Buniatishvili - Falla/Tchaï/Debussy/Ravel
» Philharmonie - Debussy Stravinsky - Gergiev 19-20/12/19
» 23/05/2012 - ONP - Jordan : Debussy / Berlioz / Stravinsky
» Philharmonie - Wagner Debussy Stravinsky - Gabel 13/12/18
» Vivier, Debussy, Stravinsky - Dudamel - Pleyel, 24-03-13

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: