Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Promo Nike : -25% pour 2 articles achetés
Voir le deal

 

 RF - OPRF/Poschner/Vinntskaya - Rachmaninov/Strauss - 16/12

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Rocktambule
Mélomaniaque
Rocktambule


Nombre de messages : 748
Date d'inscription : 28/03/2018

RF - OPRF/Poschner/Vinntskaya - Rachmaninov/Strauss - 16/12  Empty
MessageSujet: RF - OPRF/Poschner/Vinntskaya - Rachmaninov/Strauss - 16/12    RF - OPRF/Poschner/Vinntskaya - Rachmaninov/Strauss - 16/12  EmptyMer 28 Déc 2022 - 11:16

Programme :
RACHMANINOV :
Quatuor à cordes n°1
Concerto pour piano et orchestre n°1
STRAUSS :
Une vie de héros.

Distribution :
ANNA VINNITSKAYA piano
ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE RADIO FRANCE
EUN JOO LEE violon
LOUISE GRINDEL violon
CLARA LEFEVRE-PERRIOT alto
JÉRÉMIE MAILLARD violoncelle
MARKUS POSCHNER direction

Dernier concert de l'année 2022, au milieu d'un mois de décembre sans beaucoup de sorties. Mikko, souffrant encore une fois, était remplacé par Markus Poschner, inconnu à mon niveau. Concert au programme attrayant, le concerto de Rachmaninov n'étant pas le plus donné, et pourtant pas le moins intéressant des 4 (ou 5), les poèmes symphoniques de Strauss m'attirant toujours, et enfin l'occasion de découvrir une œuvre de jeunesse et de chambre de Rachmaninov, inconnue à mon répertoire.

Salle plutôt très bien remplie ! Je suis ravi de voir le public se ruer sur RF cette saison, même si les replacements sont de moins en moins possibles. Public plutôt calme dans mon coin, j'ai vraiment pu profiter !

Rach (quatuor) : pas grand souvenir, œuvre un peu bancale, en deux mouvements, plaisante, mais sans l'émotion post-romantique propre à ce compositeur et qui m'émeut tant. Peut-être la forme chambriste ? Peut-être cette œuvre de jeunesse en particulier ?

Rach 1 : pianiste intéressante, assez puissante pour l’œuvre (et pourtant, j'étais au second balcon, quasiment de dos). Peut-être trop de nuances à mon goût, j'aime mon Rachmaninov un peu plus "bourrin" ; mais dans l'ensemble, c'était une des meilleures interprétations entendues en live. Tempo parfait, pas de temps mort, pas de ventre mou, un régal du début à la fin.

Deux rappels : si je ne me trompe pas dans mon identification, c'était une Valse de Scriabine op. 1, puis une Etude-Tableau de Rachmaninov op. 39 n°5. Bien dans l'esprit du concerto qui précédait. Pianiste vraiment rappelée à l'applaudimètre, pas des rappels convenus. Très réussis. Pianiste que je réentendrais avec plaisir !

Strauss : beaucoup d'allant, beaucoup d'engagement et de vigueur de la part du chef, qui a fini l'interprétation en nage. Gros effort de narration, pour rendre la musique lisible et fluide. Magnifique premier violon, Nathan Mierdl, qui jouait les thèmes de la femme du héros notamment. Partition véritablement jouissive, avec des thèmes clairs, des facéties, beaucoup de drôlerie, comme lorsque Strauss se cite lui-même, pour illustrer les réussites du héros, sous forme de rappel des thèmes de ses précédents poèmes symphoniques. Morceau qui emmène quelque-part, qui ne se contente pas d'être beau et posé là. Interprétation vraiment efficace, supérieure à la dernière entendue (PP - Leipzig/Nelsons). Chef à revoir avec plaisir également !

Désolé d'avoir tardé à écrire ce commentaire, je suis débordé en ce moment, et je déserte un peu le forum... J'espère que ça a encore du sens de commenter plus de 10 jours après la date.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95296
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

RF - OPRF/Poschner/Vinntskaya - Rachmaninov/Strauss - 16/12  Empty
MessageSujet: Re: RF - OPRF/Poschner/Vinntskaya - Rachmaninov/Strauss - 16/12    RF - OPRF/Poschner/Vinntskaya - Rachmaninov/Strauss - 16/12  EmptyDim 1 Jan 2023 - 20:09

Rocktambule a écrit:
J'espère que ça a encore du sens de commenter plus de 10 jours après la date.

Pour moi oui, clairement : j'aime mieux lire un compte-rendu de qualité trois semaines après qu'un mot rapide un peu plat dans l'heure qui suit le concert. (Ça ne change vraiment rien pour moi d'attendre un peu.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1913
Date d'inscription : 05/03/2018

RF - OPRF/Poschner/Vinntskaya - Rachmaninov/Strauss - 16/12  Empty
MessageSujet: Re: RF - OPRF/Poschner/Vinntskaya - Rachmaninov/Strauss - 16/12    RF - OPRF/Poschner/Vinntskaya - Rachmaninov/Strauss - 16/12  EmptyLun 2 Jan 2023 - 21:35

Rocktambule a écrit:
Mikko, souffrant encore une fois, était remplacé par Markus Poschner, inconnu à mon niveau.

Mikko a aussi annulé son concert festif avec Marie-Nicole Lemieux la semaine suivante, c'est Adrien Perruchon qui l'a remplacé. Quant à Markus Poschner, je le confonds avec Marc Albrecht et Markus Stenz — les trois ont fini par fusionner dans mon esprit et forment maintenant un chef d'orchestre-Frankenstein à trois têtes.

DavidLeMarrec a écrit:
Rocktambule a écrit:
J'espère que ça a encore du sens de commenter plus de 10 jours après la date.

Pour moi oui, clairement : j'aime mieux lire un compte-rendu de qualité trois semaines après qu'un mot rapide un peu plat dans l'heure qui suit le concert. (Ça ne change vraiment rien pour moi d'attendre un peu.)

Même avis ! Le risque pour le rédacteur du compte rendu étant que ses impressions se soient déjà émoussées. Pour le lecteur, ça ne change finalement pas grand-chose.
Revenir en haut Aller en bas
andika
Mélomaniaque
andika


Nombre de messages : 619
Age : 32
Localisation : France
Date d'inscription : 13/06/2017

RF - OPRF/Poschner/Vinntskaya - Rachmaninov/Strauss - 16/12  Empty
MessageSujet: Re: RF - OPRF/Poschner/Vinntskaya - Rachmaninov/Strauss - 16/12    RF - OPRF/Poschner/Vinntskaya - Rachmaninov/Strauss - 16/12  EmptyMer 4 Jan 2023 - 10:27

Mes impressions telles que publiées sur mon blog:

Le retour d'Anna Vinnitkaya à l'auditorium de la Maison de la Radio et de la Musique le vendredi 16 décembre 2022 était un événement qu'on attendait depuis près de deux ans. Venue pour le concert de rentrée de l'Orchestre philharmonique de Radio France lors de la saison 2020/2021, elle nous avait impressionnés dans le Concerto pour piano n°3 de Serge Rachmaninov sous la baguette de Mikko France. Pour cette saison 2022/2023, il s'agissait du Concerto n°1 du même Rachmaninov, toujours avec le Philhar' mais avec le chef allemand Markus Poschner remplaçant Mikko Franck souffrant. Pour compléter ce programme, toujours Rachmaninov en ouverture avec son Quatuor à cordes n°1, oeuvre de jeunesse au ton résolument romantique. Et pour conclure, le poème symphonie Une vie de héros de Richard Strauss qui fait briller l'orchestre de mille feux.

Rachmaninov compose son Quatuor à cordes n°1 en 1889 à l'âge de 16 ans, pendant qu'il recevait l'enseignement musical strict de Nikolaï Zverez. Pour des raisons inconnues, seuls deux mouvements de ce quatuor nous sont parvenus. Une sympathique romance "Andante espressivo" où l'on entend l'influence de Tchaikovski. Dans ce premier mouvement, un peu mélancolique, lyrique, douloureux, c'est le romantisme qui s'exprime, par ces trémolos des archets. Eun Joo Lee et Louise Grindel au violon ainsi que Calra Lefèvre-Pierrot à l'alto et Jérémie Maillard au violoncelle, s'en donnent à coeur joie avec une écoute mutuelle et un équilibre de tous les instants. Le deuxième mouvement, noté Scherzo "Allegro" est plus animé, espiègle et joueur. On apprécie le trio assez sombre et enfin, un rythme qui rappelle parfois une musique un peu plus moderne, dans ce qui évoque parfois une comptine. Une belle entrée en matière.

Rachmaninov compose son premier concerto en 1891, après un été plus ou moins agité. Encore une oeuvre de jeunesse où beaucoup de fougue s'exprime, ce concerto sera révisé en 1917 pour prendre sa forme définitive. Moins joué que les deuxième et troisième, il est néanmoins bien connu des français. En effet, le thème énoncé au piano dans le premier mouvement a longtemps servi de générique à l'émission Apostrophes de Bernard Pivot à la télévision. Dans le premier mouvement, noté Vivace, l'Orchestre Philharmonique de Radio France dirigé par Markus Poschner entre avec un son dense et majestueux, plein d'équilibre et d'énergie. Les musiciens sont très réactifs et concernés. L'entrée de la soliste opère un effet magnétique. Tout d'un coup, il n'y a plus que Anna Vinnitkaya sur la scène. Elle s'impose par son intensité et sa puissance avec une descente d'octaves impressionnante. La cantilène du premier thème est lyrique, douloureuse et mélancolique. Ce thème, simple, qui énonce simplement la game de fa# mineur avec des noires en jouant avec l'intervalle de tierces, pose une question qui ne se résout jamais vraiment et reste en suspend tout le long, lors du développement. Vinnitskaya se joue de toutes les difficultés. Les arpèges sont joués avec une clarté délirante, les aigus sont un modèle de précision. Et enfin, sa puissance terrorise dans la vertigineuse cadence du premier mouvement, qui approfondit le premier thème, en nous laissant de nouveau en suspend. Du côté de l'orchestre, le pupitre de cordes est dense, présent, et expose les éléments thématique avec beaucoup d'émotions. Le deuxième mouvement noté Andante est moins intense, mais d'un lyrisme délicieux. Anna Vinnitskaya nous fait entendre un main gauche remarquable dans ce qui ressemble bien souvent à un Nocturne. Enfin, le final étonne par l'immense clarté de la soliste dans des passages pourtant extrêmement périlleux. Les aigus une fois de plus brillent par leur clarté, et l'orchestre est très mordant dans chacune de ses attaques. Un véritable triomphe dans ce concerto, peut-être moins aimé que les deux plus célèbres de son auteur, mais qui n'en mérite pas moins d'être entendu et joué au concert ! Après une interprétation héroïque, véloce et virtuose, Anna Vinnitskaya pour son premier bis opte pour le calme de la Valse n°1 de Scriabine, où on sent une influence de Chopin. Pour son second bis, elle opte pour l'Etude-tableau op 39 n°5 de Rachmaninov, où elle retrouve l'intensité du concerto et expose une fois de plus, tout son merveilleux talent. Nous aurions aimé qu'elle poursuive encore !

Enfin, pour conclure après l'entracte, Une vie de héros (Heldenleben) de Richard Strauss. Oeuvre plus où moins autobiographique où le héros figuré n'est autre que le compositeur lui-même, elle est composée en 1898 et dédiée au chef d'orchestre Willem Mengelberg. Convoquant un effectif orchestral monumental, cette oeuvre glorieuse et puissante ne peut que susciter l'enthousiasme comme le décrivait Romain Rolland: "Je vois des gens frémir et se lever presque à certains passages." Oeuvre intense, mais témoignage également d'une petite pointe de narcissisme du compositeur tant les auto citations y sont nombreuses, elle emporte tout sur son passage. L'Orchestre Philharmonique de Radio France se montre sous son plus beau jour sous la baguette de Markus Poschner. Dès le début, il est très équilibré sur les plans sonores qui comportent souvent dix octaves. Les tuttis sont du plus bel effet et galvanisent effectivement l'auditeur assis sur son siège, quand il entend le thème du héros exposé aux cors et au cordes dans la tonalité glorieuse de mi bémol majeur. Tout au long des six épisodes, la richesse thématique (près de 11 thèmes dénombrés) irrigue la partition. Et à chaque partie, les pupitres se distinguent. Que ce soit les trompettes dans la coulisse, où encore le violon solo de Nathan Mierdl qui décrit la compagne du héros dans la troisième partie avec force conviction et des nuances merveilleuses. Enfin, comment ne pas souligner l'admirable contrepoint de la cinquième partie intitulée les oeuvres de paix du héros, interprété de façon magistrale par le Philhar'. Le plus étonnant catalogue d'auto citations de toute l'histoire de la musique selon Antoine Goléa. Mais cependant, quel plaisir à entendre ! Un concert excellent pour entrer avec courage dans l'hiver. En entendant une telle musique, on est prêt à affronter tous les défis.
Revenir en haut Aller en bas
http://andika.fr/
Contenu sponsorisé





RF - OPRF/Poschner/Vinntskaya - Rachmaninov/Strauss - 16/12  Empty
MessageSujet: Re: RF - OPRF/Poschner/Vinntskaya - Rachmaninov/Strauss - 16/12    RF - OPRF/Poschner/Vinntskaya - Rachmaninov/Strauss - 16/12  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
RF - OPRF/Poschner/Vinntskaya - Rachmaninov/Strauss - 16/12
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PP – Rachmaninov/Bruckner 7 – Franck/OPRF 19/11/2021
» RF - OPRF - Franck - J. et R. Strauss - 17/12/21
» Radio France - Rachmaninov - Strauss - 21/03/2019
» RF - OPRF/Jordan/Zimmermann - Brahms/Strauss - 06/10/22
» RF - OPRF/Franck/Kantorow - Chosta/Strauss/Debussy - 17/06

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: