Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Luciano Pavarotti.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptyDim 8 Mar 2009 - 20:40

Ca se fait encore... la preuve : Plàcido Domingo Junior ou Prince Mickeal 3... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poulet
Don Juan piqué aux hormones
Poulet

Nombre de messages : 5899
Age : 33
Localisation : France
Date d'inscription : 05/08/2005

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptyDim 8 Mar 2009 - 20:41

Ouais ... Pas pratique pour les cds Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hexachords.com
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptyDim 8 Mar 2009 - 21:04

C'est ainsi que dans les 50 variations sur un thème de Diabelli, on trouve aux côtés de Liszt et Schubert le nom de W.A. Mozart junior, dont ce n'était pourtant pas le nom de baptême.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptyDim 8 Mar 2009 - 22:08

Elvira a écrit:
Si Pavarotti était un excellent musicien, cela se saurait Exclamation En même temps, pour les rôles où il est très bon (je pense notamment au Duc de Mantoue) ne demande pas non plus une profondeur...
Oui, le Duc, Riccardo, et même Paillasse, ce sont quand même de grandes références.

(En même temps, le rôle d'opéra romantique italien qui demande de la profondeur Question )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptyDim 8 Mar 2009 - 22:41

DavidLeMarrec a écrit:


(En même temps, le rôle d'opéra romantique italien qui demande de la profondeur Question )

Pffffff... dois-je répondre à cet ENORME troll ? Evil or Very Mad Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83836
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptyDim 8 Mar 2009 - 23:39

HS de chez HS, je l'ai signalé à l'endroit que vous savez, mais non vous ne savez pas, puisque personne ne lit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptyDim 13 Sep 2009 - 16:16

On vient de me rapporter une anecdote assez goujate mais amusante :
Pavarotti préférait les femmes minces comme partenaires. Pour cela, il lui arrivait d'annuler certaines représentations avec Caballé ou bien encore avec Dimitrova. Pour cette dernière, il aurait annulé sa participation en Mario Cavaradossi, estimant qu'il ne voyait pas l'intérêt d'avoir "deux éléphants sur scène". Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptyJeu 3 Juin 2010 - 22:07

Ce monstre sacré que j'adore pour sa voix essentiellement qui a marqué en particulier les rôles de Cavaradossi, de Riccardo, du Duc, de Nemorino, de Tonio et d'Edgardo notamment n'était pas un très grand acteur, au niveau de la caractérisation c'était souvent sommaire, sauf dans certains rôles, notamment celui du Duc ou de Riccardo.
Il a enregistré Pollione en studio et ne l'a jamais chanté en live. Je pense qu'il a eu raison. C'est très bien chanté mais le personnage n'existe pas ou peu.
Pavarotti avait tendance à tout chanter un peu de la même manière de mon point de vue. C'est un très beau Alfredo vocalement dans la version Bonynge ou en live, toujours sous la direction de Bonynge mais le personnage n'y est pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain92
Mélomane averti
Alain92

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptyJeu 17 Juin 2010 - 19:41

Sur scène Pavarotti m'agace et sa voix ne me charme pas, je la trouve dans son timbre rugueuse, elle accroche, mais dans certains rôles je dois admettre qu'il peut être très bon quand il faut chanter avec force.
J'aime beaucoup son interprétation de l' Arturo Talbot des Puritains de Bellini. Il domine la discographie de loin, pour moi du moins.
Dans l'acte III sa manière dans les deux airs "vieni fra queste" et "credeasi misera", est prodigieuse. ces deux airs me rendent fou quand je les entends, uniquement avec Pavarotti. A côté de lui Sutherland est toute palote en raison de la puissance de Pavarotti.
CD 1973 avec Bonynge et Sutherland.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.operanapolitain.com
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptyJeu 17 Juin 2010 - 19:49

Alain92 a écrit:
Sur scène Pavarotti m'agace et sa voix ne me charme pas, je la trouve dans son timbre rugueuse, elle accroche, mais dans certains rôles je dois admettre qu'il peut être très bon quand il faut chanter avec force.
J'aime beaucoup son interprétation de l' Arturo Talbot des Puritains de Bellini. Il domine la discographie de loin, pour moi du moins.
Dans l'acte III sa manière dans les deux airs "vieni fra queste" et "credeasi misera", est prodigieuse. ces deux airs me rendent fou quand je les entends, uniquement avec Pavarotti. A côté de lui Sutherland est toute palote en raison de la puissance de Pavarotti.
CD 1973 avec Bonynge et Sutherland.
D'abord Sutherland était vocalement aussi puissante que Pavarotti si ce n'est plus.
Ensuite il me semble qu'on peut dire beaucoup de choses sur la voix de Pavarotti mais certainement pas que son timbre était rugueux.
Enfin oui dans Puritani il était particulièrement prodigieux nonobstant son contre-fa en falsetto passablement laid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptyJeu 17 Juin 2010 - 20:54

Alain92 a écrit:
J'aime beaucoup son interprétation de l' Arturo Talbot des Puritains de Bellini. Il domine la discographie de loin, pour moi du moins.
Dans l'acte III sa manière dans les deux airs "vieni fra queste" et "credeasi misera", est prodigieuse. ces deux airs me rendent fou quand je les entends, uniquement avec Pavarotti.
Il faut préciser que tu parles de Bonynge, parce qu'avec Quadri en 68, c'est vraiment atroce : aucune nuance, aucune expression, juste chanté à pleine voix (certes saine) et orchestre terriblement prosaïque (pire encore que Quadri 61 au Colón). La voix n'a d'ailleurs pas encore ces superbes scinttillements rougeoyants que Pavarotti développe au cours des années 80.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31013
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptyJeu 17 Juin 2010 - 22:47

Alain92 a écrit:
Sur scène Pavarotti m'agace et sa voix ne me charme pas, je la trouve dans son timbre rugueuse, elle accroche, mais dans certains rôles je dois admettre qu'il peut être très bon quand il faut chanter avec force.
J'aime beaucoup son interprétation de l' Arturo Talbot des Puritains de Bellini. Il domine la discographie de loin, pour moi du moins.
Dans l'acte III sa manière dans les deux airs "vieni fra queste" et "credeasi misera", est prodigieuse. ces deux airs me rendent fou quand je les entends, uniquement avec Pavarotti. A côté de lui Sutherland est toute palote en raison de la puissance de Pavarotti.
CD 1973 avec Bonynge et Sutherland.

Dire que la voix de Pavarotti est rugueuse, c'est vraiment un non-sens, car c'est l'inverse total. Chanter en force ? Il ne chante pas en force.
T'as pas du écouter du Wagner, je me trompe ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptyJeu 17 Juin 2010 - 22:50

Cololi a écrit:
Alain92 a écrit:
Sur scène Pavarotti m'agace et sa voix ne me charme pas, je la trouve dans son timbre rugueuse, elle accroche, mais dans certains rôles je dois admettre qu'il peut être très bon quand il faut chanter avec force.
J'aime beaucoup son interprétation de l' Arturo Talbot des Puritains de Bellini. Il domine la discographie de loin, pour moi du moins.
Dans l'acte III sa manière dans les deux airs "vieni fra queste" et "credeasi misera", est prodigieuse. ces deux airs me rendent fou quand je les entends, uniquement avec Pavarotti. A côté de lui Sutherland est toute palote en raison de la puissance de Pavarotti.
CD 1973 avec Bonynge et Sutherland.

Dire que la voix de Pavarotti est rugueuse, c'est vraiment un non-sens, car c'est l'inverse total. Chanter en force ? Il ne chante pas en force.
T'as pas du écouter du Wagner, je me trompe ?
Quand Alain dit en force, c'est "à pleine voix" qu'il veut dire, ça me paraît clair. Smile Et c'est justifié.
(Après, pas d'accord moi non plus avec le "rugueux", mais Alain désignait sans doute quelque chose qu'il va préciser. Very Happy )


Dernière édition par DavidLeMarrec le Jeu 17 Juin 2010 - 23:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31013
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptyJeu 17 Juin 2010 - 22:53

DavidLeMarrec a écrit:
Cololi a écrit:
Alain92 a écrit:
Sur scène Pavarotti m'agace et sa voix ne me charme pas, je la trouve dans son timbre rugueuse, elle accroche, mais dans certains rôles je dois admettre qu'il peut être très bon quand il faut chanter avec force.
J'aime beaucoup son interprétation de l' Arturo Talbot des Puritains de Bellini. Il domine la discographie de loin, pour moi du moins.
Dans l'acte III sa manière dans les deux airs "vieni fra queste" et "credeasi misera", est prodigieuse. ces deux airs me rendent fou quand je les entends, uniquement avec Pavarotti. A côté de lui Sutherland est toute palote en raison de la puissance de Pavarotti.
CD 1973 avec Bonynge et Sutherland.

Dire que la voix de Pavarotti est rugueuse, c'est vraiment un non-sens, car c'est l'inverse total. Chanter en force ? Il ne chante pas en force.
T'as pas du écouter du Wagner, je me trompe ?
Quand Alain dit en force, c'est "à pleine voix" qu'il veut dire, ça me paraît clair. Smile Et c'est justifié.
(Après, pas d'accord moi non plus avec le "rugueux", mais Alain désignait sans doute quelque chose qu'il va préciser. Very Happy )

Par comparaison au minaudage baroque alors ? Ah oui là évidemment ... hehe

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptyJeu 17 Juin 2010 - 22:56

Même dans les nuances douces, Pava chante assez fort tout de même. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Alain92
Mélomane averti
Alain92

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptyVen 18 Juin 2010 - 9:49

J'aime Mozart, la trilogie et l'opéra napolitain et pas du tout Wagner. Je n'aime donc pas qu'on chante trop puisamment. Mon modèle c'est Bergonzi, dont j'aime les nuances. Voila pourquoi je trouve que la voix de Pavarotti est forte.
Pour la rugosité, ce n'est peut-être pas le mot, car je manque de connaissances dans ce domaine. La voix est huilée alors, grasse ?? Il y a quelque chose qui me déplait dans le timbre comme dans l'émission ... mais dans les Puritains je passe sur ma gêne car Pavarotti apporte un souffle incroyable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.operanapolitain.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptyVen 18 Juin 2010 - 23:36

Alain92 a écrit:
J'aime Mozart, la trilogie et l'opéra napolitain et pas du tout Wagner. Je n'aime donc pas qu'on chante trop puisamment. Mon modèle c'est Bergonzi, dont j'aime les nuances. Voila pourquoi je trouve que la voix de Pavarotti est forte.
Pour la rugosité, ce n'est peut-être pas le mot, car je manque de connaissances dans ce domaine. La voix est huilée alors, grasse ?? Il y a quelque chose qui me déplait dans le timbre comme dans l'émission ... mais dans les Puritains je passe sur ma gêne car Pavarotti apporte un souffle incroyable.

Oui, tes précisions sont éclairantes. Very Happy

Si tu compares à Bergonzi, qui mixe légèrement sa voix, effectivement Pavarotti est toujours à pleine voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Figaro
Mélomaniaque
Figaro

Nombre de messages : 883
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 10:17

Pour moi Pavarotti, c'est un beau timbre et beaucoup de facilités en début de carrière et ... c'est tout Confused
Je préfère 1000 fois Bergonzi, Kraus, Del Monaco, Domingo ou Carreras qui sont autrement plus investis dans ce qu'ils chantent. Tandis que Pavarotti, j'ai toujours l'impression (à de très rares exceptions près) qu'il ne comprends rien à ce qu'il chante et surtout qu'il s'ennuie lorsqu'il chante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31013
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 10:22

Figaro a écrit:
Pour moi Pavarotti, c'est un beau timbre et beaucoup de facilités en début de carrière et ... c'est tout Confused
Je préfère 1000 fois Bergonzi, Kraus, Del Monaco, Domingo ou Carreras qui sont autrement plus investis dans ce qu'ils chantent. Tandis que Pavarotti, j'ai toujours l'impression (à de très rares exceptions près) qu'il ne comprends rien à ce qu'il chante et surtout qu'il s'ennuie lorsqu'il chante.

Il y a qq exceptions : son Riccardo. Regarde le DVD du MET Smile

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Figaro
Mélomaniaque
Figaro

Nombre de messages : 883
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 11:56

Cololi a écrit:
Figaro a écrit:
Pour moi Pavarotti, c'est un beau timbre et beaucoup de facilités en début de carrière et ... c'est tout Confused
Je préfère 1000 fois Bergonzi, Kraus, Del Monaco, Domingo ou Carreras qui sont autrement plus investis dans ce qu'ils chantent. Tandis que Pavarotti, j'ai toujours l'impression (à de très rares exceptions près) qu'il ne comprends rien à ce qu'il chante et surtout qu'il s'ennuie lorsqu'il chante.

Il y a qq exceptions : son Riccardo. Regarde le DVD du MET Smile
Tout à fait, c'est pourquoi j'ai bien écrit "à de rares exceptions près", qui sont pour moi, son Duc de Mantou, son Riccardo du Bal et son Rodolfo de la Bohème. Son Cavaradossi passe aussi, mais c'est vraiment limite, sinon le reste : Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 13:49

Figaro a écrit:
Pour moi Pavarotti, c'est un beau timbre et beaucoup de facilités en début de carrière et ... c'est tout Confused
Je préfère 1000 fois Bergonzi, Kraus, Del Monaco, Domingo ou Carreras qui sont autrement plus investis dans ce qu'ils chantent. Tandis que Pavarotti, j'ai toujours l'impression (à de très rares exceptions près) qu'il ne comprends rien à ce qu'il chante et surtout qu'il s'ennuie lorsqu'il chante.
très injuste de dire ça de Pavarotti qui est le chant dans toute sa splendeur et qui rayonne de solarité! Il me semble difficile de dire de lui qu'il s'ennuie quand il chante. D'autant que dans ce cas là Kraus peut être taxé de froideur permanente et Carreras de surinvestissement dans des rôles dont il n'avait pour plus de la moitié pas le quart de la voix. L'immense talent de Pavarotti était justement de faire passer par son chant ce qu'il ne pouvait réellement faire passer par son jeu scénique (en raison de son surpoids). Et rares sont les rôles (5 ou 6) où je ne le trouve pas à sa place ou peu convaincant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 14:23

Otello a écrit:
Et rares sont les rôles (5 ou 6) où je ne le trouve pas à sa place ou peu convaincant.

Quels sont ces rôles?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 14:42

aurele a écrit:
Otello a écrit:
Et rares sont les rôles (5 ou 6) où je ne le trouve pas à sa place ou peu convaincant.
Quels sont ces rôles?
pas à sa place: Pollione, Otello et Canio (il chante ça très bien mais avec la voix "légère" du Duc de Mantoue)
peu convaincant dans des rôles qui pourtant correspondaient bien à sa vocalité: Alfredo (La Traviata) (merveilleusement chanté mais indifférent ), Don Carlo (dans une période dilettante pour Pavarotti)

et puis il y a des rôles que Pavarotti a de moins en moins "bien" chantés au fil du temps en raison de mauvaix tics vocaux qu'il a fait siens à partir du milieu des années 80: ainsi entre son 1er Duc de Mantoue (extraordinaire avec Bonynge) et son 4ème (à la peine avec Levine), plus de 20 ans se sont écoulés et un abîme s'est creusé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 14:47

Otello a écrit:
Carreras [...] dans des rôles dont il n'avait pour plus de la moitié pas le quart de la voix.
Otello a écrit:
pas à sa place: Pollione, Otello et Canio (il chante ça très bien mais avec la voix "légère" du Duc de Mantoue)
Il y a des moments où à force d'exagérer, ça devient drôle. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 14:51

DavidLeMarrec a écrit:
Il y a des moments où à force d'exagérer, ça devient drôle. Very Happy
aucune exagération de ma part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 15:04

Otello a écrit:
pas à sa place: Pollione, Otello et Canio (il chante ça très bien mais avec la voix "légère" du Duc de Mantoue)

La remarque entre parenthèses concerne les 3 rôles?

Luciano Pavarotti. - Page 4 51ZcRA6eaoL._SL500_AA300_

Voici les différents enregistrements de ce coffret :

_live 1966 de I Capuleti e i Montecchi Holland Festival sous la direction de Claudio Abbado (rôle de Tebaldo, entouré de Margherita Rinaldi en Giulietta, Giacomo Aragall en Romeo, Nicola Zaccaria en Capellio et Walter Monachesi en Lorenzo)
_live 1966 de Rigoletto à Florence ou Rome? sous la direction de Carlo Maria Giulini (rôle du Duc, entouré notamment de Kostas Paskalis en Rigoletto, Renata Scotto en Gilda, Paolo Washington en Sparafucile, Rosa Laghezza en Maddalena et Plinio Clabassi en Monterone)
_enregistrement radiophonique 1967 RAI Torino de Lucia di Lammeroor sous la direction de Franco Molinari-Pradelli (rôle d'Edgardo, entouré de Renata Scotto en Lucia, Piero Cappuccilli en Enrico, Agostino Ferrin en Raimondo, Gianfranco Manganotti en Arturo, Anna Di Stasio en Alisa et Franco Ricciardi en Nomanno) (j'ai cet enregistrement qui est excellent mais pas dans ma discothèque)
_live Scala 1969 en italien de Manon sous la direction de Peter Maag (rôle du Chevalier Des Grieux, avec notamment Mirella Freni en Manon, Rolando Panerai en Lescaut, Antonio Zerbini en Comte des Grieux et Franco Ricciardi en Guillot de Morfontaine)
_enregistrement radiophonique 1969 RAI Roma de I Puritani sous la direction de Riccardo Muti (rôle d'Arturo, avec notamment Mirella Freni en Elvira, Sesto Bruscantini en Sir Riccardo Forth, Bonaldo Giaiotti en Sir Giorgio et Mirella Fiorentini en Enrichetta di Francia)
_enregistrement radiophonique 1969 RAI Roma de La Bohème sous la direction de Thomas Schippers (rôle de Rodolfo, entouré notamment de Mirella Freni en Mimi, Sesto Bruscantini en Marcello, Nicola Ghiuselev en Colline, Rita Talarcio en Musetta et Gianni Maffeo en Schaunard)
_live Scala 1976 de Luisa Miller sous la direction de Gianandrea Gavazzeni (rôle de Rodolfo, entouré notamment de Montserrat Caballé en Luisa, Piero Cappuccilli en Miller, Carlo Zardo en Walter, Bruna Baglioni en Federica et Carlo Del Bosco en Wurm)

Est-ce que l'achat de ce coffret vaut le coup d'après vous? J'aimerais avoir quelques commentaires sur les enregistrements que je connais pas (tous sauf celui de Lucia) s'il vous plaît. Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 15:12

aurele a écrit:
Voici les différents enregistrements de ce coffret :
_live 1966 de I Capuleti e i Montecchi Holland Festival sous la direction de Claudio Abbado (rôle de Tebaldo, entouré de Margherita Rinaldi en Giulietta, Giacomo Aragall en Romeo, Nicola Zaccaria en Capellio et Walter Monachesi en Lorenzo)
_live 1966 de Rigoletto à Florence ou Rome? sous la direction de Carlo Maria Giulini (rôle du Duc, entouré notamment de Kostas Paskalis en Rigoletto, Renata Scotto en Gilda, Paolo Washington en Sparafucile, Rosa Laghezza en Maddalena et Plinio Clabassi en Monterone)
_enregistrement radiophonique 1967 RAI Torino de Lucia di Lammeroor sous la direction de Franco Molinari-Pradelli (rôle d'Edgardo, entouré de Renata Scotto en Lucia, Piero Cappuccilli en Enrico, Agostino Ferrin en Raimondo, Gianfranco Manganotti en Arturo, Anna Di Stasio en Alisa et Franco Ricciardi en Nomanno) (j'ai cet enregistrement qui est excellent mais pas dans ma discothèque)
_live Scala 1969 en italien de Manon sous la direction de Peter Maag (rôle du Chevalier Des Grieux, avec notamment Mirella Freni en Manon, Rolando Panerai en Lescaut, Antonio Zerbini en Comte des Grieux et Franco Ricciardi en Guillot de Morfontaine)
_enregistrement radiophonique 1969 RAI Roma de I Puritani sous la direction de Riccardo Muti (rôle d'Arturo, avec notamment Mirella Freni en Elvira, Sesto Bruscantini en Sir Riccardo Forth, Bonaldo Giaiotti en Sir Giorgio et Mirella Fiorentini en Enrichetta di Francia)
_enregistrement radiophonique 1969 RAI Roma de La Bohème sous la direction de Thomas Schippers (rôle de Rodolfo, entouré notamment de Mirella Freni en Mimi, Sesto Bruscantini en Marcello, Nicola Ghiuselev en Colline, Rita Talarcio en Musetta et Gianni Maffeo en Schaunard)
_live Scala 1976 de Luisa Miller sous la direction de Gianandrea Gavazzeni (rôle de Rodolfo, entouré notamment de Montserrat Caballé en Luisa, Piero Cappuccilli en Miller, Carlo Zardo en Walter, Bruna Baglioni en Federica et Carlo Del Bosco en Wurm)
Est-ce que l'achat de ce coffret vaut le coup d'après vous? J'aimerais avoir quelques commentaires sur les enregistrements que je connais pas (tous sauf celui de Lucia) s'il vous plaît. Merci d'avance.
ce coffret est emblématique du répertoire idéal de Pavarotti dans ses meilleures années.
Tout est à connaître et fabuleusement chanté avec une seule légère réserve: l'Elvira de Freni auto-bridée vocalement dans l'écriture belcantiste du rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 15:15

Otello a écrit:
ce coffret est emblématique du répertoire idéal de Pavarotti dans ses meilleures années.
Tout est à connaître et fabuleusement chanté avec une seule légère réserve: l'Elvira de Freni auto-bridée vocalement dans l'écriture belcantiste du rôle.

Que donne Manon de Massenet en traduction italienne? Ce que tu dis de Freni pour le rôle d'Elvira ne m'étonne pas. Elle n'était pas à l'aise dans ce répertoire (voir une autre Elvira, celle de Verdi qui nécessite une discipline belcantiste évidente).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 15:18

aurele a écrit:
Que donne Manon de Massenet en traduction italienne?
c'est curieux (et je suis assez contre en principe) mais l'oeuvre y gagne une chaleur interprétative inusitée et les voix sont tellement rayonnantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 15:20

Cela m'intéresserait que tu fasses des petits commentaires sur chaque enregistrement de ce coffret (même pour celui de Lucia même si je le connais déjà finalement pour voir si on a le même point de vue). Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 15:21

Sinon je suppose que ces enregistrements sont sur musicme siffle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 15:22

calbo a écrit:
Sinon je suppose que ces enregistrements sont sur musicme siffle ?

Ce sont des lives ou des enregistrements radiophoniques qui ne sont pas sur musicme. Le site déconne tellement en ce moment que l'écoute est pénible de toute manière.


Dernière édition par aurele le Sam 19 Juin 2010 - 15:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 15:23

calbo a écrit:
Sinon je suppose que ces enregistrements sont sur musicme siffle ?
euh...rien n'est moins certain... c'est à vérifier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31013
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 15:24

DavidLeMarrec a écrit:
Otello a écrit:
Carreras [...] dans des rôles dont il n'avait pour plus de la moitié pas le quart de la voix.
Otello a écrit:
pas à sa place: Pollione, Otello et Canio (il chante ça très bien mais avec la voix "légère" du Duc de Mantoue)
Il y a des moments où à force d'exagérer, ça devient drôle. Very Happy

Autant sur Carréras, je ne vois pas le pb.

Autant Pavarotti, je suis d'accord. C'est très bien chanté, il chante avec sa voix : ça montre la solidité de sa technique, car ces tessitures plus basses que la sienne insite à faire n'importe quoi.

Encore en Canio ça peut passer, autant en Otello entendre cette voix solaire c'est hors sujet, car on ne croit plus au personnage.

(En Polionne j'avoue que j'aurai du mal à me passer de la voix de bronze de Corelli)

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 15:30

Cololi a écrit:
Autant sur Carréras, je ne vois pas le pb.
comment ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 15:49

aurele a écrit:
calbo a écrit:
Sinon je suppose que ces enregistrements sont sur musicme siffle ?

Ce sont des lives ou des enregistrements radiophoniques qui ne sont pas sur musicme. Le site déconne tellement en ce moment que l'écoute est pénible de toute manière.

Il y a sans doute d'autres sites ou tu as les moyens d'écouter ces enregistrements pour te faire ta propre opinion siffle

Otello a écrit:
calbo a écrit:
Sinon je suppose que ces enregistrements sont sur musicme siffle ?
euh...rien n'est moins certain... c'est à vérifier.

Je vérifierai dans le courant de l'après midi, si j'y pense
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Ericc
Mélomaniaque
Ericc

Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 19:30

Otello a écrit:
Figaro a écrit:
Pour moi Pavarotti, c'est un beau timbre et beaucoup de facilités en début de carrière et ... c'est tout Confused
Je préfère 1000 fois Bergonzi, Kraus, Del Monaco, Domingo ou Carreras qui sont autrement plus investis dans ce qu'ils chantent. Tandis que Pavarotti, j'ai toujours l'impression (à de très rares exceptions près) qu'il ne comprends rien à ce qu'il chante et surtout qu'il s'ennuie lorsqu'il chante.
très injuste de dire ça de Pavarotti qui est le chant dans toute sa splendeur et qui rayonne de solarité! Il me semble difficile de dire de lui qu'il s'ennuie quand il chante. D'autant que dans ce cas là Kraus peut être taxé de froideur permanente et Carreras de surinvestissement dans des rôles dont il n'avait pour plus de la moitié pas le quart de la voix. L'immense talent de Pavarotti était justement de faire passer par son chant ce qu'il ne pouvait réellement faire passer par son jeu scénique (en raison de son surpoids). Et rares sont les rôles (5 ou 6) où je ne le trouve pas à sa place ou peu convaincant.

Pavarotti me laisse toujours un sentiment motigé. Je suis d'accord avec toi Otello pour trouver un peu injuste ce que dis Figaro car il pouvait s'investir dans ce qu'il chantait. Et à ce titre, je pense à un Canio au Met : je ne crois pas l'avoir entendu aussi investi et complet dans un rôle que ce soir là ! Preuve qu'il sait et qu'il peut... quand il veut... sauf qu'il ne veut pas souvent. Résultat : il y a toujours cette impression d'inachevé ; on se dit qu'il n'est jamais à fond dans ce qu'il fait, qu'avec des moyens aussi insolents, il pourrait transfigurer ce qu'il chante. De tels moyens nous rendent exigeants et au final le compte n'y est pas.
Il sait par exemple être souverain dans les piani, la morbidezza, mais trop souvent, il donne l'impressions d'un côté "fainéant" : il en balance un ou deux comme ça histoire de montrer qu'il sait faire et puis il repart dans son côté mezzo forte uniforme, jouant sur le seul côté radieux du timbre et l'insolence des moyens.
Tu as parlé d'un côté dilettante. Effectivement, il y a souvent de ça : entendus à la scène, deux Ballo ( Met et Bastille ) m'ont donné cette impression. Inversement, une Tosca et une Luisa à Garnier, assez inoubliables, sachant qu'il fallait tomber sur le bon soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 20:09

Ericc a écrit:
Tu as parlé d'un côté dilettante. Effectivement, il y a souvent de ça : entendus à la scène, deux Ballo ( Met et Bastille ) m'ont donné cette impression. Inversement, une Tosca et une Luisa à Garnier, assez inoubliables, sachant qu'il fallait tomber sur le bon soir.
le côté dilettante de Pavarotti est arrivé vers la fin des années 80 pour ne plus le quitter mais dans les années 60, 70 et début 80, y avait rien à lui reprocher! Et justement le Ballo à Bastille était dans la période dilettante et la Tosca et Luisa Miller à Garnier étaient dans sa meilleure période.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain92
Mélomane averti
Alain92

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 20:25

Si Pavarotti est acceptable dans le Rigoletto que j'ai entendu, par contre je le trouve mauvais dans le Trouvère et détestable dans mon air préféré di quella pira. Sa voix est lourde, lourde. il a raté son enregistrement. Domingo est 10 fois meilleur et Corelli 5 fois dans le Trouvère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.operanapolitain.com
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 20:31

Alain92 a écrit:
Si Pavarotti est acceptable dans le Rigoletto que j'ai entendu, par contre je le trouve mauvais dans le Trouvère et détestable dans mon air préféré di quella pira. Sa voix est lourde, lourde. il a raté son enregistrement. Domingo est 10 fois meilleur et Corelli 5 fois dans le Trouvère.

Concernant Domingo, c'est en général ou dans un rôle en particulier? Pavarotti est beaucoup plus crédible que Domingo dans certains rôles : le Duc justement et Riccardo qui sont deux des plus grands rôles de Pavarotti tant au niveau du chant que de l'incarnation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain92
Mélomane averti
Alain92

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 21:00

Dans le Trouvère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.operanapolitain.com
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 21:01

Alain92 a écrit:
Dans le Trouvère.

D'accord. Pourquoi avoir mis 10 fois pour Domingo et seulement 5 fois pour Corelli?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 21:31

Alain92 a écrit:
Si Pavarotti est acceptable dans le Rigoletto que j'ai entendu, par contre je le trouve mauvais dans le Trouvère et détestable dans mon air préféré di quella pira. Sa voix est lourde, lourde. il a raté son enregistrement. Domingo est 10 fois meilleur et Corelli 5 fois dans le Trouvère.
oui mais précise moi quelle version de Rigoletto et du Trovatore avec Pavarotti!! Parce qu'effectivement les remakes sont discutables.
PS: On peut faire des reproches au Pavarotti dernière manière mais jamais celui de la lourdeur de la voix! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 21:44

Alain92 a écrit:
Si Pavarotti est acceptable dans le Rigoletto que j'ai entendu, par contre je le trouve mauvais dans le Trouvère et détestable dans mon air préféré di quella pira. Sa voix est lourde, lourde. il a raté son enregistrement. Domingo est 10 fois meilleur et Corelli 5 fois dans le Trouvère.
Il y a un livre qui recense les tables de conversions ? J'espère que c'est proportionnel aux cachets, sinon ça va être la panique.

J'ai un problème d'ailleurs : Bergonzi dans le Trouvère vaut 17,5 Domingo, mais je trouve exagéré de dire qu'il vaut 175 Pavarotti - il y a une astuce mathématique quelque part ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3510
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 21:50

DavidLeMarrec a écrit:
Alain92 a écrit:
Si Pavarotti est acceptable dans le Rigoletto que j'ai entendu, par contre je le trouve mauvais dans le Trouvère et détestable dans mon air préféré di quella pira. Sa voix est lourde, lourde. il a raté son enregistrement. Domingo est 10 fois meilleur et Corelli 5 fois dans le Trouvère.
Il y a un livre qui recense les tables de conversions ? J'espère que c'est proportionnel aux cachets, sinon ça va être la panique.

J'ai un problème d'ailleurs : Bergonzi dans le Trouvère vaut 17,5 Domingo, mais je trouve exagéré de dire qu'il vaut 175 Pavarotti - il y a une astuce mathématique quelque part ?

Non, non, non. Bergonzi dans le Trouvère ça vaut 1 million de fois TOUS les autres donc ce n'est pas exagéré. Mr. Green

Bon je plaisante évidemment, mais c'est vrai que je fais de plus en plus la différence dans le registre glotte entre ce que peut faire un Pavarotti-le-soleil-dans-la-voix et ce que tente et réussit parfois Bergonzi avec son aigu en rade et cette espèce de grâce de manière, de conduite de la ligne, qui transforme la chose la moins poétique à mes oreilles du monde (à savoir un ténor d'école italienne) en prince de la chevalerie. Le trille du Trouvère je sais que c'est purement physique mais ça me fait pleurer tellement ce phrasé à la corde a une beauté presque abstraite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 22:05

Grégoire de Tours a écrit:
ce que tente et réussit parfois Bergonzi avec son aigu en rade
dans ses deux studios de l'aria e cabaletta de Manrico, l'aigu n'est pas en rade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3510
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 22:08

Otello a écrit:
Grégoire de Tours a écrit:
ce que tente et réussit parfois Bergonzi avec son aigu en rade
dans ses deux studios de l'aria e cabaletta de Manrico, l'aigu n'est pas en rade.

Non je parlais en général. En même temps même tenu de main de maitre je ne pense pas que l'aigu de Bergonzi ait jamais eu l'évidence, la liberté, de celui de Pavarotti ou de Corelli. En même temps je suis loin de connaitre tout ce qu'il a fait, et c'est peut être un a priori fondé sur ce qu'on dit et sur l'écoute de quelques disques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 22:11

Il faut tenir compte du fait que Corelli rajoute parfois des aigus, et les affiche avec ostentation en tous cas, un peu comme Melchior et ses Wälse. Luciano Pavarotti. - Page 4 Icon_biggrin2 (dans le Don Carlos dirigé par Adler, il rajoute un contre-truc hallucinant à la fin de Dio che nell'alma.)

Les "glottophiles" adorent. Moi ça me met parfois dans un bel état, mais je me calme avec du LULLY ou du Mozart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptySam 19 Juin 2010 - 22:28

Guillaume a écrit:
Il faut tenir compte du fait que Corelli rajoute parfois des aigus, et les affiche avec ostentation en tous cas, un peu comme Melchior et ses Wälse. Luciano Pavarotti. - Page 4 Icon_biggrin2 (dans le Don Carlos dirigé par Adler, il rajoute un contre-truc hallucinant à la fin de Dio che nell'alma.)
ah ben Corelli fait aussi le contre-ré conclusif du 1er acte de Trovatore, rajoute un contre-ut dans le final de l'acte 2 d'Aïda,... mais le grand rajouteur de contre-notes partout c'était Bonisolli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain92
Mélomane averti
Alain92

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 EmptyDim 20 Juin 2010 - 14:36

Je ne sais plus dans quelle version j'ai entendu Pavarotti dans le Trouvère, et c'est en m'amusant que j'ai mis un coeff de 10 à Domingo et 5 pour Corelli. Mais j'ai entendu aussi Bergonzi et l'ai trouvé excellent là encore. Le meilleur de tous. C'est son timbre et sa diction qui me plaisent tant chez lui. Bergonzi me ravit. Quelle maitrise de la voix, quelle facilité . Il est le contraire de Pavarotti: un fleuve tranquille et un torrent.
J'ai aussi le Trouvère de Del Monaco et Bjorling. Pas mal non plus pour del Monaco dans cette version de 1956 avec Tebaldi dont la voix manque de puissance. Bjorling m'a semblé moins bon que dans d'autres opéras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.operanapolitain.com
Contenu sponsorisé




Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Luciano Pavarotti.   Luciano Pavarotti. - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Luciano Pavarotti.
Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Favorita (Donizetti, 1840)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: