Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le jeu des compositeurs - saison 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 20  Suivant
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81604
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Le jeu des compositeurs - saison 2   Lun 24 Déc 2007 - 19:29

Xavier a écrit:
Je rappelle que le jeu n'a véritablement commencé qu'ici: http://classik.forumactif.com/musique-divers-f8/le-jeu-des-compositeurs-saison-2-t2240-69.htm

Les règles: chaque membre peut, chaque jour, ajouter +2 au compositeur de son choix et retirer -2 au compositeur de son choix.
D'ici le 31 janvier, chaque participant peut, à une seule reprise, substituer l'un de ses deux votes à l'ajout d'un compositeur.
Tout compositeur arrivé à 0 point ou moins à la fin d'une journée est éliminé.
D'autre part, chaque dimanche soir à la fin de la soirée (minuit), le dernier ou les derniers (en cas d'égalité) compositeur(s) de la liste sont éliminés.
Attention, nouvelle règle: interdiction d'éditer les votes. Tout vote posté est un vote entériné susceptible d'être pris en compte et comptabilisé n'importe quand.



Sur l'invitation de Kia, je lance la seconde saison.


    Auric
    Cage
    Canat de Chizy
    Cimarosa
    Dalla
    Dittersdorf
    Fijan
    Glass
    Górecki
    Grétry
    Hartmann de Danemark
    Kancheli
    Khatchaturian
    Kokkonen
    Lachenmann
    Landi
    Lotti
    Mascagni
    Neuwirth
    Orff
    Philidor cadet
    Pintscher
    Respighi
    Rousseau
    Saint-George
    Spohr
    Sorozábal
    Stamitz
    Tanguy
    Thalberg
    Tosti
    Turina
    Tüür
    Yvain
    Zelenka



Edit du 25 :
Vous l'aurez compris, il s'agit en réalité d'un canular avec des compositeurs qui me semblaient objectivement de seconde catégorie, qu'on les aime ou pas.

Sur demande, en voici la présentation succincte :

Auric
=> Du groupe des Six. On peut rapprocher sa musique du Milhaud pas très inspiré, moins mélancolique, avec le même langage que les autres, mais pas très profond. Du moins si on en juge par ce qui est publié.

Cage
=> Tout le monde connaît l'expérimentateur. Musicalement, il n'était pas un révolutionnaire - ses Préludes pour piano préparé s'écoutent assez aisément.

Canat de Chizy
=> Compositrice vivante (de l'Académie des Beaux-Arts - oui, ça fait peur). Je confesse avoir quelque difficulté à comprendre la logique de cette musique, rugueuse sans être subversive, abstraite sans être complexe. Ca sonne à mes oreilles, que ce soient ses quatuors ou sa musique symphonique comme un peu gratuit et académique.
Un opéra a été publié au disque.

Cimarosa
=> Compositeur (fin XVIIIe) préféré de bien des lumières artistiques et intellectuelles du début du XIXe, pour son Matrimonio Segreto, une oeuvre comique de bonne facture qui se situerait comme un Mozart sans élan ou un Rossini sans agitation. Il a également écrit des opere serie (sur l'Olimpiade, notamment ; très fades), des concertos, bref tout ce qui se faisait en son temps - et Mozart lui a même dérobé quelques thèmes célèbres.
On le classerait plutôt dans la catégorie "charmant". Mais pas franchement profond, surtout lorsqu'on dispose de Mozart, Salieri ou même le Martin y Soler des bons jours.

Dalla
=> L'immortel auteur de la chanson Caruso.

Ditters von Dittersdorf
=> XVIIIe. Est resté au répertoire à cause du mouvement lent de son concerto pour clavecin (parfois dans des anthologies "méditation"), d'une mélancolie toute romantique. Absolument ineffable. En revanche, ses symphonies, fussent-elles conçues autour des Métamorphoses d'Ovide ou de la Prise de la Bastille, m'ont semblé bien moins profonde jusqu'ici. Loin d'être indignes cependant.

Fijan
=> Il n'existe rien de lui (début XXe), d'officiel ou d'officieux. Mais on trouve encore les partitions, notamment de son opéra Les Fugitifs. Peut-être le pire nanar qu'il m'ait été donné l'occasion de lire : l'opéra est uniquement constitué d'emprunts aux chants révolutionnaires, accompagnés par une note seule ou par de minuscules clusters à la basse. Le livret est d'une niaiserie prosaïque et parfaitement grotesque.
Au minimum de l'amateurisme.

Glass
=> Immortel auteur de répétitions hypnotiques, sans doute à considérer hors du champ de la "musique classique".
Arrow http://classik.forumactif.com/general-f1/quel-est-le-compositeur-de-cette-musique-svp-glass-t230.htm

Górecki
=> Considéré comme un parangon du New Age appliqué à la musique classique ; dépouillement absolu, musique qui s'étire dans une espèce d'extase immobile. Surtout connu pour le deuxième mouvement (avec soprano) de sa Troisième Symphonie, qu'on trouve parfois aussi dans les anthologies.
Je recommande particulièrement son très bel Amen (disque Nelson).
Arrow http://classik.forumactif.com/general-f1/henryk-gorecki-1933-t841.htm

Grétry
=> Fin XVIIIe. Considéré comme le Prince de l'opéra comique (dont il n'est pas, à mon sens, le meilleur représentant, loin s'en faut). Une musique excessivement simple et naïve, pour des intrigues pleines de bons sentiments.
Sont surtout connus Richard Coeur de Lion et Zémire & Azor. Préférez le premier, tout y est supérieur : musique, livret et dimension historique.
- Car O Richard, ô mon roi, le plus bel air de la partition, est longtemps resté au répertoire. Il a été le signe de ralliement des royalistes pendant la Révolution.
- Par ailleurs, Je crains de lui parler la nuit de Laurette a été cité par Tchaïkovsky dans la Dame de Pique - l'air que chante la vieille comtesse avant d'être surprise par Herman.
Il a écrit aussi des oeuvres instrumentales (un concerto pour flûte par exemple) dans le même goût.
Arrow http://classik.forumactif.com/general-f1/andre-ernest-modeste-gretry-1741-1813-t1704-0.htm

Hartmann de Danemark
=> Par opposition à Karl Amadeus l'allemand.
Il y en a deux, en réalité ; un père et son fils. C'est au dix-neuvième, avec un langage encore très classique, et ressemble peu ou prou à du Spohr danois...

Kancheli
=> Compositeur géorgien contemporain. Je l'avais dit, autant au disque cela tient la route, autant en concert on est frappé par l'indigence de cette musique fondée exclusivement sur l'effet (solo/gros tutti ; inaudible/tonitruant). Orff qui rencontre Glass... Xavier m'avait donné des pistes paraît-il meilleures que je n'ai toujours pas osé suivre.
Arrow http://classik.forumactif.com/general-f1/giya-kancheli-1935-t355.htm

Khatchaturian
=> La vulgarité faite soviétique. Sa Troisième Symphonie me glasse encore d'épouvante.
Arrow http://classik.forumactif.com/general-f1/musique-sovietique-1930-1980-t1560.htm

Kokkonen
=> Lapsus, j'ai oublié de vérifier. Je voulais parler de Koskinen. Jeune compositeur. Un bruitiste, dans la lignée de Lachenman. On trouve son quatuor dans le splendide disque du quatuor Avanti ! consacré à Heininen, Hakola et Kurtág.
Arrow http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2007/01/04/472

Lachenmann
=> Un déconstructeur. Sa Petite Fille aux Allumettes, donnée à Paris il y a quelques années, connaît deux parutions discographiques, mais se définit comme un anti-opéra, sans codes, sans action, voire sans musique. Son quatuor à cordes avec cartes de crédit en guise d'archets a aussi marqué les mémoires.
En règle générale, une musique habilement écrite, mais qui épouse une esthétique bruitiste. Du coup, on y prend surtout le plaisir d'un chaos savamment créé.

Landi
=> Milieu XVIIe. Au disque la Morte d'Orfeo, et paru récemment - et plus récemment mis en scène par Benjamin Lazar pour Caen et Paris - Il Sant'Alessio. Une musique immobile et très pauvre, qui fonctionne par le pouvoir d'incantation des interprètes. (J'aime beaucoup.)

Lotti
=> ... et son fameux Requiem vénitien en majeur.

Mascagni
=> Fin XIXe. Un des maîtres de l'opéra vériste (Cavalleria Rusticana, L'Amico Fritz, Il Piccolo Marat...). J'aime beaucoup Cavalleria, mais évidemment, ce n'est pas le chef-d'oeuvre du meilleur goût de tous les temps.

Neuwirth
=> Vivante. Un fort répulsif pour moi, typique du goût de la laideur institutionnalisée. Elle a le vent en poupe, mais apparemment, elle fait peur aussi - sa collaboration avec le nobel Jelínek a été annulée par Mortier (devait être créé à Paris un opéra sur le procès en pédophilie d'un psychiatre carinthien.........).
Vraiment pas ma tasse de thé. Non pas que ce soit horrible, mais je n'y trouve guère d'attraits pour écouter ça plutôt que n'importe quoi d'autre.

Orff
=> Le type était très fier du tournant de ses Carmina Burana (oeuvre de jeunesse). Le problème étant tout de même qu'il a écrit toute sa vie dans la même esthétique, un peu ressassante...
Arrow http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2007/07/11/661-carnet-d-ecoutes-carl-orff-der-mond

Philidor cadet
=> Fils de l'autre. Seconde moitié XVIIIe. L'opéra comique entre baroque et classicisme. Tom Jones, une intrigue heureuse typique, contient plus de texte que de musique, de très loin. Musique d'ambiance pour du théâtre, plutôt. Mais c'est adorable.

Pintscher
=> Jeune compositeur. Tristement célèbre pour le ratage historique de son Espace Dernier à Bastille, le plus grand four parisien de tous les temps ; sur des textes de Rimbaud mis bout à bout, chantés de façon incompréhensible, et sur une musique qui, si elle ne m'a pas du tout horrifié contrairement aux présents, est tristement grise et banale.
Son Concerto pour violon, de même, étale une grisaille que les grincheux disent "moderne", mais c'est assez cela.

Respighi
=> Une musique très simple, linéaire, et de surcroît un peu tristoune. On connaît surtout ses poèmes symphoniques, Pins et Fontaines de Rome, mais il existe aussi des mélodies (sympatiques, on trouve Il Tramonto dans le récital Kožená) et son opéra La Fiamma (où la sauce dramatique, malgré un livret tellurique, ne prend pas du tout).

Rousseau
=> De la musique très simple dont on s'est beaucoup moqué, mais qui est assez bien faite dans son genre. Je ne vais pas redévelopper.
Arrow le fil sur AMC : http://classik.forumactif.com/general-f1/jean-jacques-rousseau-t850.htm
Arrow mon commentaire complété : http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2006/07/01/292
Arrow télécharger l'oeuvre intégrale : http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2007/12/24/805

Saint-George
=> XVIIIe. Surtout mis au goût du jour par son biographe, avec sa vie incroyablement romanesque (mulâtre, noble, bretteur, etc.). Musique galante d'amateur, parfois totalement creuse (symphonies), parfois tout à fait agréable (concertos pour violon).

Spohr
=> Début XIXe. Connaissait Beethoven, qui l'estimait, et s'en méfiait. Marié à une harpiste, il a écrit de nombreux duos pour harpe et violon ou harpe et flûte. Beaucoup de concertos pour violon, pour clarinette. Un concerto pour quatuor à cordes. De belles oeuvres de musique de chambre pour effectif généreux, notamment un beau septuor. Toutes choses charmantes, pas profondes, juste badines, mais très séduisantes (j'aime en tout cas).
Dans le même goût, je préfère sans ambiguïté possible Theodor von Schacht.
Deux opéras sont publiés, Jessonda (dans une belle distribution de radio d'époque, avec notamment Fischer-Dieskau) et Faust. Il s'agit du premier Faust jamais composé, mais il n'est pas d'après Goethe. Oeuvre vraiment habilement écrite, efficace, qui est tout à fait dans l'esprit de ces années marschneriennes (avec encore des effluves de Flûte Enchantée). Cependant elle n'est pas la plus intéressante du genre si l'on compare aux Scènes de Faust d'Anton Radziwiłł (incompréhensiblement, jamais publié, je suis navré) ou simplement à Marschner. Un jalon historique.
C'est pour cela que, même l'appréciant, il faut bien lui reconnaître l'aspect "seconde zone".

Sorozábal
=> Pour son immortel Black El Payaso. Compositeur mort dans les années 80, qui composait de la zarzuela du XIXe... Très agréable, mais totalement anachronique et pas du tout personnel.

Stamitz
=> Dans l'entreprise désespérée de trouver des équivalents à Mozart, et tandis qu'on crache avec complaisance sur Salieri, un contemporain qui serait un équivalent de sa période galante - mais qui est, en réalité, bien plus superficiel : Carl Stamitz. Préférez Vanhal. Wink

Tanguy
=> J'ai hésité à le mettre, puisqu'il est vivant et francophone, pour ne pas le blesser. Mais les chances sont si minces qu'il lise... De toute façon, je n'ai rien contre lui, si ce n'est que je n'ai jamais trouvé sa musique si séduisante ni intéressante, et qu'apparemment pas mal de monde est dans la même indifférence que moi. [J'ai essayé de mettre des compositeurs sur lesquels tout le monde tomberait à peur près d'accord pour les dire seconds, pour que ce soit plus amusant que polémique.]

Thalberg
=> Le pianiste grand rival de Liszt, qui s'était affronté en grand duel pianistique avec l'illustre. Il aurait plus ou moins perdu d'un cheveu, mais quelle est la part de réécriture de cette mythologie, une fois connu le vainqueur de la postérité.
Il a écrit des paraphrases qui restent des paraphrases et n'ont pas le statut de recréation de Liszt. Cependant si l'on aime le belcanto, on peut retrouver des airs extrêmement bien arrangés, vraiment mieux qu'une bête transcription.

Tosti
=> Compositeur d'ariettes italiennes de salon. Souvent donné aux ténors débutants.
Arrow http://classik.forumactif.com/general-f1/paolo-tosti-t2089.htm

Turina
=> Compositeur espagnol, représentant fantasmatique d'une certaine couleur locale.

Tüür
=> Vivant et de surcroît estonien. A quoi sert-il d'écrire de la musique tonale pour qu'elle soit plus grise que du Barraqué un jour de grippe ?
Arrow http://classik.forumactif.com/general-f1/tuur-exodus-etc-t138.htm

Yvain
=> Immortel auteur d'opérettes, notamment Là-Haut - il existe un disque avec Maurice Chevalier. Chanté par Yvonne Printemps. Très anecdotique comme musique, mêlant du jazz de pacotille à de la musique légère. Néanmoins, ses berceuses (si chantées avec beaucoup de goût) peuvent servir avec bonheur de bis en récital.

Zelenka
=> On en parle beaucoup comme d'un compositeur révélé, mais on rencontre beaucoup de fadeurs dans sa musique religieuse ou sa musique de chambre. Quelque chose de commun, le plus souvent. (Pas toujours.)


Dernière édition par le Mar 25 Déc 2007 - 13:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Alpha
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 519
Localisation : En plein Disneyland
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Lun 24 Déc 2007 - 19:30

Orff +2

Glass -2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Lun 24 Déc 2007 - 19:31

Je sens qu'elle va être nettement moins passionnante que la saison 1...

Mais TU as osé Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Lun 24 Déc 2007 - 19:34

On peut rajouter des compositeurs à la place des votes jusque quand ?

Dans ce cas je rajoute Takemitsu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12603
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Lun 24 Déc 2007 - 19:39

Super, j'en connais pas le quart... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Lun 24 Déc 2007 - 19:44

Picrotal a écrit:
Super, j'en connais pas le quart... Sad

Je te rassure, je crois que c'est le cas pour la plupart d'entre nous (moi ça ne dépasse pas les 10%) hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 71
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Lun 24 Déc 2007 - 19:48

Saint George + 2 (merci, David, d'avoir pensé à lui Very Happy )

Cage - 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kia
vomi
avatar

Nombre de messages : 6939
Age : 31
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Lun 24 Déc 2007 - 20:49

le bide hehe

Il faut savoir choisir le bon moment pour poster ça ! pas un 24 au soir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schwark
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2761
Age : 40
Localisation : Wallonie
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Lun 24 Déc 2007 - 22:43

je me permets de rajouter Norgard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poesie.webnet.fr/vospoemes/poemes/axel_gaspart/axel_gaspa
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Lun 24 Déc 2007 - 22:49

Heu... juste histoire de participer parfaitement inutilement :

Ajout de Duruflé
-2 Orff
hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 0:07

J'en connais 21 sur 34. alien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
felyrops
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 1:04

Respighi + 2
Glass - 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papageno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2164
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 1:06

j'en connais 10 , dont la plupart de noms ... et les autres , je connais peut etre une oeuvre, je ne voie pas donc l'intérêt de jouer à cette saison 2 ... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80271
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 2:18

Eh vous êtes pas cool, j'avais dit que j'avais préparé une liste, et en plus je vous l'avais présentée!
Y en a plein à rajouter là! Evil or Very Mad

(ah ok j'ai compris, t'as mis que des compositeurs que tu trouves mauvais pété de rire )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stadler
Clarinomaniaque
avatar

Nombre de messages : 8501
Age : 47
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 10:33

Ajout de Hindemith

Stamitz +2 (Carl, je présume)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9400
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 10:49

Puisque David à présenté sa liste, il se doit de jouer maintenant!
Pour ma part je ne vois pas à qui donner des points dans cette bande sauf peut-être à Respighi. Mais bof… silent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81604
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 11:05

Shocked

Je sais bien quel jour nous sommes, et combien tous les miracles présents, passés et à venir n'égaleront jamais ni même n'approcheront la grandeur de celui qui fit venir au monde, d'une vierge, le Sauveur et Rédempteur de nos péchés, mais tout de même...

J'attendais la réaction de Xavier, toujours plus lucide que tout le monde. Very Happy

Xavier a écrit:
(ah ok j'ai compris, t'as mis que des compositeurs que tu trouves mauvais pété de rire )

Je pensais que tout le monde trouverait la blague un peu grosse. Surprised

En réalité, je n'ai mis (Joachim va me maudire à présent) que des compositeurs qui me semblent objectivement de seconde zone (ou de vingtième, le transcripteur a peut-être oublié un 0, lapsus calami significatif).

Sinon, il y a beaucoup de monde que j'aime dans le lot.


Si vous voulez jouer avec, je vous en prie. Sinon, je peux peut-être faire pour me faire pardonner une brève présentation de ceux que vous ne connaissez pas, et que vous repreniez ou non la saison 2 d'une autre manière. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 11:16

C'est une excellente idée ça. Quelques noms inconnus et des oeuvres sans doute à découvrir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81604
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 11:21

vartan a écrit:
C'est une excellente idée ça. Quelques noms inconnus et des oeuvres sans doute à découvrir ?
Ca va faire un peu long tout comme ça, mais s'il y a des noms...

Sinon, je fais tout, pas de problème, mais par tranches.

De toute façon, peu de choses indispensables, puisque c'était même le critère principal de ma liste. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 11:23

Juste ton Hartmann de Danemark ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81604
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 11:40

vartan a écrit:
Juste ton Hartmann de Danemark ?
Par opposition à Karl Amadeus l'allemand.
Il y en a deux, en fait, un père et son fils. C'est au dix-neuvième, et un langage encore très classique. Ca ressemble peu ou prou à du Spohr danois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Liana
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 789
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 11:51

Je ne comprends pas pourquoi tu y as mis Zelenka ?
Moi je l'aime bien.

Les autres, c'est vrai qu'ils sont un peu nuls, enfin, pour ceux que je connais - ce qui ne fait pas 100%, loin s'en faut.

Mais surtout, pouirquoi n'y as-tu pas mis Debussy ? Quel scandaleux oubli ! pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.boursosmile.com
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 12:06

Zelenka oui, de belles symphonie et de la musique de chambre assez honorable.

Non Debussy, quand même Liana, il est nul de chez nul, même pas sa place ici. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81604
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 12:08

Liana a écrit:
Je ne comprends pas pourquoi tu y as mis Zelenka ?
Moi je l'aime bien.
Je sais, je sais.

Je le trouve généralement extrêmement fade par rapport au tapage que l'on en fait, mais il existe de belles choses.

De toute façon, je suis en train de détailler la liste, comme cela, tout le monde pourra avoir une petite idée de qui sont les manquants (et pourquoi ce choix). Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80271
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 12:12

Liana a écrit:
Je ne comprends pas pourquoi tu y as mis Zelenka ?
Moi je l'aime bien.

Oui c'est quand même autre chose que ce gros nul de Debussy. pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81604
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 12:23

Bien, sur la suggestion de Vartan :

Auric
=> Du groupe des Six. On peut rapprocher sa musique du Milhaud pas très inspiré, moins mélancolique, avec le même langage que les autres, mais pas très profond. Du moins si on en juge par ce qui est publié.

Cage
=> Tout le monde connaît l'expérimentateur. Musicalement, il n'était pas un révolutionnaire - ses Préludes pour piano préparé s'écoutent assez aisément.

Canat de Chizy
=> Compositrice vivante (de l'Académie des Beaux-Arts - oui, ça fait peur). Je confesse avoir quelque difficulté à comprendre la logique de cette musique, rugueuse sans être subversive, abstraite sans être complexe. Ca sonne à mes oreilles, que ce soient ses quatuors ou sa musique symphonique comme un peu gratuit et académique.
Un opéra a été publié au disque.

Cimarosa
=> Compositeur (fin XVIIIe) préféré de bien des lumières artistiques et intellectuelles du début du XIXe, pour son Matrimonio Segreto, une oeuvre comique de bonne facture qui se situerait comme un Mozart sans élan ou un Rossini sans agitation. Il a également écrit des opere serie (sur l'Olimpiade, notamment ; très fades), des concertos, bref tout ce qui se faisait en son temps - et Mozart lui a même dérobé quelques thèmes célèbres.
On le classerait plutôt dans la catégorie "charmant". Mais pas franchement profond, surtout lorsqu'on dispose de Mozart, Salieri ou même le Martin y Soler des bons jours.

Dalla
=> L'immortel auteur de la chanson Caruso.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 12:27

Ici on aurait un duel Auric (avec Sud certainement en chevalier pourfendeur) contre Cimarosa (avec Joachim qui relèverait le gant).

Auric +2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liana
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 789
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 12:29

Xavier a écrit:
Liana a écrit:
Je ne comprends pas pourquoi tu y as mis Zelenka ?
Moi je l'aime bien.

Oui c'est quand même autre chose que ce gros nul de Debussy. pété de rire

Ha, l'on peut dire désormais que j'ai le soutien d'administration !
Merci, xav kiss

P.S. Pendant que tu y es, David, fourres-y quelques congénères de Debussy, tous ces Fauré, Chausson, d'Indy et autres, pour pas qu'il se sente pas seul dans la liste-poubelle pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.boursosmile.com
Liana
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 789
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 12:31

Allez, je vote :

Canat de Chizy +2 (je ne sais absolument pas qui c'est mais le nom est biensonnant)

Introduction de Khrannikov pour rétablir l'équilibre national.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.boursosmile.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81604
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 12:33

Ditters von Dittersdorf
=> XVIIIe. Est resté au répertoire à cause du mouvement lent de son concerto pour clavecin (parfois dans des anthologies "méditation"), d'une mélancolie toute romantique. Absolument ineffable. En revanche, ses symphonies, fussent-elles conçues autour des Métamorphoses d'Ovide ou de la Prise de la Bastille, m'ont semblé bien moins profonde jusqu'ici. Loin d'être indignes cependant.

Fijan
=> Il n'existe rien de lui (début XXe), d'officiel ou d'officieux. Mais on trouve encore les partitions, notamment de son opéra Les Fugitifs. Peut-être le pire nanar qu'il m'ait été donné l'occasion de lire : l'opéra est uniquement constitué d'emprunts aux chants révolutionnaires, accompagnés par une note seule ou par de minuscules clusters à la basse. Le livret est d'une niaiserie prosaïque et parfaitement grotesque.
Au minimum de l'amateurisme.

Glass
=> Immortel auteur de répétitions hypnotiques, sans doute à considérer hors du champ de la "musique classique".
Arrow http://classik.forumactif.com/general-f1/quel-est-le-compositeur-de-cette-musique-svp-glass-t230.htm

Górecki
=> Considéré comme un parangon du New Age appliqué à la musique classique ; dépouillement absolu, musique qui s'étire dans une espèce d'extase immobile. Surtout connu pour le deuxième mouvement (avec soprano) de sa Troisième Symphonie, qu'on trouve parfois aussi dans les anthologies.
Je recommande particulièrement son très bel Amen (disque Nelson).
Arrow http://classik.forumactif.com/general-f1/henryk-gorecki-1933-t841.htm

Grétry
=> Fin XVIIIe. Considéré comme le Prince de l'opéra comique (dont il n'est pas, à mon sens, le meilleur représentant, loin s'en faut). Une musique excessivement simple et naïve, pour des intrigues pleines de bons sentiments.
Sont surtout connus Richard Coeur de Lion et Zémire & Azor. Préférez le premier, tout y est supérieur : musique, livret et dimension historique.
- Car O Richard, ô mon roi, le plus bel air de la partition, est longtemps resté au répertoire. Il a été le signe de ralliement des royalistes pendant la Révolution.
- Par ailleurs, Je crains de lui parler la nuit de Laurette a été cité par Tchaïkovsky dans la Dame de Pique - l'air que chante la vieille comtesse avant d'être surprise par Herman.
Il a écrit aussi des oeuvres instrumentales (un concerto pour flûte par exemple) dans le même goût.
Arrow http://classik.forumactif.com/general-f1/andre-ernest-modeste-gretry-1741-1813-t1704-0.htm

Hartmann de Danemark
=> Par opposition à Karl Amadeus l'allemand.
Il y en a deux, en réalité ; un père et son fils. C'est au dix-neuvième, avec un langage encore très classique, et ressemble peu ou prou à du Spohr danois...

Kancheli
=> Compositeur géorgien contemporain. Je l'avais dit, autant au disque cela tient la route, autant en concert on est frappé par l'indigence de cette musique fondée exclusivement sur l'effet (solo/gros tutti ; inaudible/tonitruant). Orff qui rencontre Glass... Xavier m'avait donné des pistes paraît-il meilleures que je n'ai toujours pas osé suivre.
Arrow http://classik.forumactif.com/general-f1/giya-kancheli-1935-t355.htm

Khatchaturian
=> La vulgarité faite soviétique. Sa Troisième Symphonie me glasse encore d'épouvante.
Arrow http://classik.forumactif.com/general-f1/musique-sovietique-1930-1980-t1560.htm

Kokkonen
=> Lapsus, j'ai oublié de vérifier. Je voulais parler de Koskinen. Jeune compositeur. Un bruitiste, dans la lignée de Lachenman. On trouve son quatuor dans le splendide disque du quatuor Avanti ! consacré à Heininen, Hakola et Kurtág.
Arrow http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2007/01/04/472
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9400
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 12:38

Katchaturian lui-même regrettait cette symphonie, il a d'ailleurs dit (à peu près):
Une œuvre c'est comme un enfant, même s'il est raté on doit bien faire avec… pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 12:45

On peut sauver le concerto pour violon par Oïstrakh quand même.

Kancheli je souscris à l'avis de David, bien vue la chimère constituée à partir de Glass et Orff. hehe

Gretry j'aime beaucoup, la fraicheur, la simplicité et le second degré sans doute voulu de ce intrigues foutraques.

Kùrtag +2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81604
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 12:47

Lachenmann
=> Un déconstructeur. Sa Petite Fille aux Allumettes, donnée à Paris il y a quelques années, connaît deux parutions discographiques, mais se définit comme un anti-opéra, sans codes, sans action, voire sans musique. Son quatuor à cordes avec cartes de crédit en guise d'archets a aussi marqué les mémoires.
En règle générale, une musique habilement écrite, mais qui épouse une esthétique bruitiste. Du coup, on y prend surtout le plaisir d'un chaos savamment créé.

Landi
=> Milieu XVIIe. Au disque la Morte d'Orfeo, et paru récemment - et plus récemment mis en scène par Benjamin Lazar pour Caen et Paris - Il Sant'Alessio. Une musique immobile et très pauvre, qui fonctionne par le pouvoir d'incantation des interprètes. (J'aime beaucoup.)

Lotti
=> ... et son fameux Requiem vénitien en majeur.

Mascagni
=> Fin XIXe. Un des maîtres de l'opéra vériste (Cavalleria Rusticana, L'Amico Fritz, Il Piccolo Marat...). J'aime beaucoup Cavalleria, mais évidemment, ce n'est pas le chef-d'oeuvre du meilleur goût de tous les temps.

Neuwirth
=> Vivante. Un fort répulsif pour moi, typique du goût de la laideur institutionnalisée. Elle a le vent en poupe, mais apparemment, elle fait peur aussi - sa collaboration avec le nobel Jelínek a été annulée par Mortier (devait être créé à Paris un opéra sur le procès en pédophilie d'un psychiatre carinthien.........).
Vraiment pas ma tasse de thé. Non pas que ce soit horrible, mais je n'y trouve guère d'attraits pour écouter ça plutôt que n'importe quoi d'autre.

Orff
=> Le type était très fier du tournant de ses Carmina Burana (oeuvre de jeunesse). Le problème étant tout de même qu'il a écrit toute sa vie dans la même esthétique, un peu ressassante...
Arrow http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2007/07/11/661-carnet-d-ecoutes-carl-orff-der-mond

Philidor cadet
=> Fils de l'autre. Seconde moitié XVIIIe. L'opéra comique entre baroque et classicisme. Tom Jones, une intrigue heureuse typique, contient plus de texte que de musique, de très loin. Musique d'ambiance pour du théâtre, plutôt. Mais c'est adorable.

Pintscher
=> Jeune compositeur. Tristement célèbre pour le ratage historique de son Espace Dernier à Bastille, le plus grand four parisien de tous les temps ; sur des textes de Rimbaud mis bout à bout, chantés de façon incompréhensible, et sur une musique qui, si elle ne m'a pas du tout horrifié contrairement aux présents, est tristement grise et banale.
Son Concerto pour violon, de même, étale une grisaille que les grincheux disent "moderne", mais c'est assez cela.

Respighi
=> Une musique très simple, linéaire, et de surcroît un peu tristoune. On connaît surtout ses poèmes symphoniques, Pins et Fontaines de Rome, mais il existe aussi des mélodies (sympatiques, on trouve Il Tramonto dans le récital Kožená) et son opéra La Fiamma (où la sauce dramatique, malgré un livret tellurique, ne prend pas du tout).

Rousseau
=> De la musique très simple dont on s'est beaucoup moqué, mais qui est assez bien faite dans son genre. Je ne vais pas redévelopper.
Arrow le fil sur AMC : http://classik.forumactif.com/general-f1/jean-jacques-rousseau-t850.htm
Arrow mon commentaire complété : http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2006/07/01/292
Arrow télécharger l'oeuvre intégrale : http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2007/12/24/805
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9400
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 12:47

vartan a écrit:
On peut sauver le concerto pour violon par Oïstrakh quand même.

Kancheli je souscris à l'avis de David, bien vue la chimère constituée à partir de Glass et Orff. hehe

Gretry j'aime beaucoup, la fraicheur, la simplicité et le second degré sans doute voulu de ce intrigues foutraques.

Kùrtag +2
Je suis d'accord aussi, je précise. Outre le concerto pour violon il y a aussi une très belle rapsodie pour violoncelle et piano.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 12:54

Merci David pour ces portraits. Very Happy

Rousseau couplé avec le Richard Coeur de Lion de Gretry au disque est en effet tout à fait écoutable et divertissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81604
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 13:06

Saint-George
=> XVIIIe. Surtout mis au goût du jour par son biographe, avec sa vie incroyablement romanesque (mulâtre, noble, bretteur, etc.). Musique galante d'amateur, parfois totalement creuse (symphonies), parfois tout à fait agréable (concertos pour violon).

Spohr
=> Début XIXe. Connaissait Beethoven, qui l'estimait, et s'en méfiait. Marié à une harpiste, il a écrit de nombreux duos pour harpe et violon ou harpe et flûte. Beaucoup de concertos pour violon, pour clarinette. Un concerto pour quatuor à cordes. De belles oeuvres de musique de chambre pour effectif généreux, notamment un beau septuor. Toutes choses charmantes, pas profondes, juste badines, mais très séduisantes (j'aime en tout cas).
Dans le même goût, je préfère sans ambiguïté possible Theodor von Schacht.
Deux opéras sont publiés, Jessonda (dans une belle distribution de radio d'époque, avec notamment Fischer-Dieskau) et Faust. Il s'agit du premier Faust jamais composé, mais il n'est pas d'après Goethe. Oeuvre vraiment habilement écrite, efficace, qui est tout à fait dans l'esprit de ces années marschneriennes (avec encore des effluves de Flûte Enchantée). Cependant elle n'est pas la plus intéressante du genre si l'on compare aux Scènes de Faust d'Anton Radziwiłł (incompréhensiblement, jamais publié, je suis navré) ou simplement à Marschner. Un jalon historique.
C'est pour cela que, même l'appréciant, il faut bien lui reconnaître l'aspect "seconde zone".

Sorozábal
=> Pour son immortel Black El Payaso. Compositeur mort dans les années 80, qui composait de la zarzuela du XIXe... Très agréable, mais totalement anachronique et pas du tout personnel.

Stamitz
=> Dans l'entreprise désespérée de trouver des équivalents à Mozart, et tandis qu'on crache avec complaisance sur Salieri, un contemporain qui serait un équivalent de sa période galante - mais qui est, en réalité, bien plus superficiel : Carl Stamitz. Préférez Vanhal. Wink

Tanguy
=> J'ai hésité à le mettre, puisqu'il est vivant et francophone, pour ne pas le blesser. Mais les chances sont si minces qu'il lise... De toute façon, je n'ai rien contre lui, si ce n'est que je n'ai jamais trouvé sa musique si séduisante ni intéressante, et qu'apparemment pas mal de monde est dans la même indifférence que moi. [J'ai essayé de mettre des compositeurs sur lesquels tout le monde tomberait à peur près d'accord pour les dire seconds, pour que ce soit plus amusant que polémique.]

Thalberg
=> Le pianiste grand rival de Liszt, qui s'était affronté en grand duel pianistique avec l'illustre. Il aurait plus ou moins perdu d'un cheveu, mais quelle est la part de réécriture de cette mythologie, une fois connu le vainqueur de la postérité.
Il a écrit des paraphrases qui restent des paraphrases et n'ont pas le statut de recréation de Liszt. Cependant si l'on aime le belcanto, on peut retrouver des airs extrêmement bien arrangés, vraiment mieux qu'une bête transcription.

Tosti
=> Compositeur d'ariettes italiennes de salon. Souvent donné aux ténors débutants.
Arrow http://classik.forumactif.com/general-f1/paolo-tosti-t2089.htm

Turina
=> Compositeur espagnol, représentant fantasmatique d'une certaine couleur locale.

Tüür
=> Vivant et de surcroît estonien. A quoi sert-il d'écrire de la musique tonale pour qu'elle soit plus grise que du Barraqué un jour de grippe ?
Arrow http://classik.forumactif.com/general-f1/tuur-exodus-etc-t138.htm

Yvain
=> Immortel auteur d'opérettes, notamment Là-Haut - il existe un disque avec Maurice Chevalier. Chanté par Yvonne Printemps. Très anecdotique comme musique, mêlant du jazz de pacotille à de la musique légère. Néanmoins, ses berceuses (si chantées avec beaucoup de goût) peuvent servir avec bonheur de bis en récital.

Zelenka
=> On en parle beaucoup comme d'un compositeur révélé, mais on rencontre beaucoup de fadeurs dans sa musique religieuse ou sa musique de chambre. Quelque chose de commun, le plus souvent. (Pas toujours.)


Voilà ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9400
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 13:12

Pourquoi Beethoven se méfiait de Spohr?

Si je l'ai su, je ne m'en souviens plus…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81604
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 13:29

Jaky a écrit:
Pourquoi Beethoven se méfiait de Spohr?

Si je l'ai su, je ne m'en souviens plus…
C'est l'inverse ! C'est Spohr qui s'en méfiait. Apparemment, il n'estimait pas tant son talent. Et puis on imagine aisément que le personnage pouvait laisser dubitatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 13:46

Hartmann, c'est charmant (c'est lui la Walkyrie, ballet, non?)
Ne croyez pas David sur parole, il y a quelques compositeurs de premier ordre dans sa liste et notamment Khatchaturian. D'ailleurs il n'a pas précisé duquel il s'agissait, Aram ou Karen.
Quant à la troisième symphonie d'Aram, il faut faire la part entre les différentes versions, et, correctement dirigée par Kondrashin ou Stokowski c'est une oeuvre tout à fait saississante, avec son orgue et ses 18 trompettes (le passage qui correspond au scherzo est irrésistible!) Moi qui collectionne peu les mêmes oeuvres, je dois en avoir six par six chefs différents.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81604
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 14:04

sud273 a écrit:
Hartmann, c'est charmant (c'est lui la Walkyrie, ballet, non?)
Oui. Smile


Citation :
Ne croyez pas David sur parole, il y a quelques compositeurs de premier ordre dans sa liste et notamment Khatchaturian. D'ailleurs il n'a pas précisé duquel il s'agissait, Aram ou Karen.
... et vous êtes tous à vous moquer de moi avec les Paroles du Christ en Croix. Mr. Green


Citation :
tout à fait saississante, avec son orgue et ses 18 trompettes
C'est bien là le problème. dwarf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 14:05

hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stadler
Clarinomaniaque
avatar

Nombre de messages : 8501
Age : 47
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 19:13

Bon, soyons sérieux Confused

Faut-il considérer ce nouveau sujet comme une plaisanterie de David ou comme le coup d'envoi réel de la saison 2 ?

Faut-il attendre un autre début de la saison 2 sur base d'une liste préparée par Xavier ?

Quelles sont les règles pour le décompte des points de la saison 2 ?

C'est vrai, le peuple attend hehe hehe hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 71
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 19:40

Bon, en attendant un possible revirement, je prends de l'avance :

Saint George + 2 même si je suis seul contre tous Wink

Cage - 2 (lui je suis sûr que c'est horrible)


Dis donc David, dans tes présentations tu pourrais être neutre au lieu d'être de parti pris.
Passons pour Saint George que tu n'as pas trop démoli (encore que je serais curieux de savoir quelles "symphonies" tu as pu écouter puisque ce qui est publié sous ce nom ne sont que des ouvertures d'opéras).
Mais dire que Khatchaturian est nul, alors que sa deuxième symphonie vaut bien une de Chosta comme la quatrième, tu exagères;
Et Dittersdort, et Carl Stamitz, et Spohr ? Négligeables ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81604
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 20:35

steph-libouton a écrit:
Faut-il considérer ce nouveau sujet comme une plaisanterie de David ou comme le coup d'envoi réel de la saison 2 ?
C'est une plaisanterie. Ensuite, si vous voulez jouer avec, je vous laisse libres, comme ça vous aurez de l'impiration pour les -. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81604
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 20:46

joachim a écrit:
Dis donc David, dans tes présentations tu pourrais être neutre au lieu d'être de parti pris.
Hm.

1) Il s'agissait d'expliquer leur présence dans cette liste. J'ai donc dit explicitement (si tu regardes mes formules, je prends toujours des précautions) que c'était aussi du ressenti personnel. Je crois avoir essayé d'être informatif en décrivant (sauf pour Khatcha en effet, où je me suis fait le plaisir d'être sentencieux, avec une subjectivité qui ne trompera personne). Puis en expliquant ce qui me les faisait trouver mineurs.

2) Objectivement, il me semble difficilement contestable que cette liste ne contient pas de génies. Ce qui n'empêche pas d'aimer ces compositeurs, il y en a beaucoup que j'aime dans le lot, je l'ai dit.

Mais si tu juges ma présentation insuffisante, ne te prives pas de la corriger (je ne sais pas quel souriard mettre, mais c'est une véritable invitation cordiale, pas de l'aigreur Wink ). C'est même plus intéressant comme cela, s'il y a un peu de controverse et des arguments échangés ! Very Happy


Citation :
Passons pour Saint George que tu n'as pas trop démoli (encore que je serais curieux de savoir quelles "symphonies" tu as pu écouter puisque ce qui est publié sous ce nom ne sont que des ouvertures d'opéras).
On en avait déjà parlé : quelque chose de diffusé à la radio, dont je n'avais pas noté les références. J'ai juste noté "jamais entendu plus d'amateurisme dans un disque du commerce". Depuis, j'ai entendu les concertos pour violon et j'ai révisé ma position. Compositeur mineur mais charmant, qu'il n'y a pas lieu d'éviter.

Citation :
Mais dire que Khatchaturian est nul, alors que sa deuxième symphonie vaut bien une de Chosta comme la quatrième, tu exagères;
Je n'ai jamais écrit nul. Pour Khatcha, j'ai délibérément fait dans le subjectif expéditif : je trouve ça terriblement vulgaire, donc je peine à savoir ce qui en vaut la peine ou pas.


Citation :
Et Dittersdort, et Carl Stamitz, et Spohr ? Négligeables ?
..........

J'ai écrit que je les aimais...

Ensuite, sur le plan de la personnalité, ou de l'intérêt musical propre, ils sont très secondaires, ça me paraît objectif. Il n'empêche d'ailleurs que j'ai beaucoup de Spohr dans ma discothèque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80271
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 20:55

DavidLeMarrec a écrit:
[J'ai essayé de mettre des compositeurs sur lesquels tout le monde tomberait à peur près d'accord pour les dire seconds, pour que ce soit plus amusant que polémique.]

Sauf que je ne suis pas du tout d'accord pour Kancheli et Tüür...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81604
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 20:58

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
[J'ai essayé de mettre des compositeurs sur lesquels tout le monde tomberait à peur près d'accord pour les dire seconds, pour que ce soit plus amusant que polémique.]

Sauf que je ne suis pas du tout d'accord pour Kancheli et Tüür...
Même pour Glass, il y a des avis divergents... Il fallait bien mettre des noms.

Mais globalement, sur 35 noms, il y en a combien que tu classes comme compositeurs de première catégorie ?

Et Kancheli, c'est vraiment première catégorie pour toi ? Du niveau de Bach-Mozart-Beethoven-Wagner-Webern ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80271
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 21:03

DavidLeMarrec a écrit:

Même pour Glass, il y a des avis divergents... Il fallait bien mettre des noms.

Mais globalement, sur 35 noms, il y en a combien que tu classes comme compositeurs de première catégorie ?

Et Kancheli, c'est vraiment première catégorie pour toi ? Du niveau de Bach-Mozart-Beethoven-Wagner-Webern ?

Ah non pas du tout.

Sauf que pour moi les autres de la liste ne sont pas de 2è mais plutôt de 15è catégorie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81604
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 21:10

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Même pour Glass, il y a des avis divergents... Il fallait bien mettre des noms.

Mais globalement, sur 35 noms, il y en a combien que tu classes comme compositeurs de première catégorie ?

Et Kancheli, c'est vraiment première catégorie pour toi ? Du niveau de Bach-Mozart-Beethoven-Wagner-Webern ?

Ah non pas du tout.

Sauf que pour moi les autres de la liste ne sont pas de 2è mais plutôt de 15è catégorie...
J'ai dit seconde, je n'ai pas de double-fond. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80271
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   Mar 25 Déc 2007 - 21:13

Ah oui mais entre un bon compositeur mineur ou secondaire, et un mauvais compositeur ou franchement inutile, je fais une différence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le jeu des compositeurs - saison 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le jeu des compositeurs - saison 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 20Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le jeu des compositeurs - saison 2
» Le jeu des compositeurs - saison 2
» Le jeu des compositeurs - saison 3 -
» Théâtre du Capitole de Toulouse - saison 2010/2011
» Opéra de Lyon - saison 2009-2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: