Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 DEBAT : l'histoire et la musique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82710
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: DEBAT : l'histoire et la musique   Lun 5 Mai 2008 - 17:20

Elvira a écrit:
VGE ?
Un auteur de romans érotiques :
Spoiler:
 
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Toxic
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: DEBAT : l'histoire et la musique   Lun 5 Mai 2008 - 17:21

Citation :
Tiens, ça me fait penser à la nullité musicale de nos dirigeants hexagonaux. Prenons les présidents de la V° République.

C'est clair qu'avec des boeufs pareils, la musique ne bouleversera pas l'histoire!
Celui en titre connait Rolex et Breitling mais pas Ravel ni Bach.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: DEBAT : l'histoire et la musique   Lun 5 Mai 2008 - 17:23

toxic a écrit:
Citation :
Tiens, ça me fait penser à la nullité musicale de nos dirigeants hexagonaux. Prenons les présidents de la V° République.

C'est clair qu'avec des boeufs pareils, la musique ne bouleversera pas l'histoire!
Celui en titre connait Rolex et Breitling mais pas Ravel ni Bach.

Si : Maria Callas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: DEBAT : l'histoire et la musique   Lun 5 Mai 2008 - 17:24

DavidLeMarrec a écrit:
Elvira a écrit:
VGE ?
Un auteur de romans érotiques :
Spoiler:
 
.

Ouah, je pensais pas du tout à lui. Shocked

Et j'adore ton commentaire. pété de rire C'est vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toxic
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: DEBAT : l'histoire et la musique   Lun 5 Mai 2008 - 17:28

Citation :
Ca commence à devenir de la musique lorsque c'est Berlioz qui la remanie !

Exact, cette Marseillaise-là devient comestible! A cet égard, a t'elle fait l'objet de beaucoup de "réécritures"? On la trouve parfois empruntée pour donner un ton "révolutionnaire" par certains auteurs.

Et Beethoven a bien écrit de ravissantes variations pour piano sur le "God save the King" dont le thème est particulièrement godiche.
Mais, pardon, là je deviens HS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82710
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: DEBAT : l'histoire et la musique   Lun 5 Mai 2008 - 17:28

Oui, c'est vrai. Un de jeunesse : La voiture.

Maintenant, il écrit des Constitutions impossibles à ratifier pour passer le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DEBAT : l'histoire et la musique   Lun 5 Mai 2008 - 17:36

toxic a écrit:
Citation :
Ca commence à devenir de la musique lorsque c'est Berlioz qui la remanie !

Exact, cette Marseillaise-là devient comestible! A cet égard, a t'elle fait l'objet de beaucoup de "réécritures"? On la trouve parfois empruntée pour donner un ton "révolutionnaire" par certains auteurs.

Et Beethoven a bien écrit de ravissantes variations pour piano sur le "God save the King" dont le thème est particulièrement godiche.
Mais, pardon, là je deviens HS.
Gode save the king est un thème de Lully, emprunté par Haendel avant de devenir l'hymne anglais.
La Marseillaise dérive probablement en partie du 1er mouvement du 25ème concerto de Mozart. L'une des apparitions les plus connues du thème est celle de l'ouverture 1812 de Tchaïkovsky où elle se mêle au thème de l'hymne impérial russe. Beaucoup de compositeurs russes y ont fait allusion, ainsi qu'à d'autres chants "révolutionnaires". Elle a en effet connu de multiples réécritures. On ne connait pas avec certitude le nom du compositeur de ce "Chant de Bataille pour l'Armée du Rhin".
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: DEBAT : l'histoire et la musique   Lun 5 Mai 2008 - 17:36

toxic a écrit:
Citation :
Ca commence à devenir de la musique lorsque c'est Berlioz qui la remanie !

Exact, cette Marseillaise-là devient comestible! A cet égard, a t'elle fait l'objet de beaucoup de "réécritures"? On la trouve parfois empruntée pour donner un ton "révolutionnaire" par certains auteurs.

Et Beethoven a bien écrit de ravissantes variations pour piano sur le "God save the King" dont le thème est particulièrement godiche.
Mais, pardon, là je deviens HS.
Pas si HS que ça puisqu'on parle d'hymne national remanié...

Et Verdi l'hymne des nations avec God Save the king, la Marseillaise, et l'hymne italien.

Tiens, un petit lien wikipedia pour la marseillaise : http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Marseillaise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82710
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: DEBAT : l'histoire et la musique   Lun 5 Mai 2008 - 17:38

Le Mozart est très court, c'est sans doute plutôt une coïncidence. Sinon, oui, quantité d'oeuvres. Parmi les utilisations intéressantes à mon avis, outre 1812, on peut citer les Deux Grenadiers de Schumann et surtout Wagner (en français pour ce dernier), et plus encore l'Aiglon d'Ibert et Honegger, où Honegger écrit sur le texte de Rostand un Wagram imaginaire absolument fantastique. Je l'avais mis dans un BT, à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: DEBAT : l'histoire et la musique   Lun 5 Mai 2008 - 18:45

sud273 a écrit:

Gode save the king est un thème de Lully, emprunté par Haendel avant de devenir l'hymne anglais.

Le véritable hymne anglais, de toute façon, c'est Land of Hope and Glory, tout le monde le sait. king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: DEBAT : l'histoire et la musique   Lun 5 Mai 2008 - 18:47

Spiritus a écrit:
sud273 a écrit:

Gode save the king est un thème de Lully, emprunté par Haendel avant de devenir l'hymne anglais.

Le véritable hymne anglais, de toute façon, c'est Land of Hope and Glory, tout le monde le sait. king

C'est pas Yellow Submarine ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: DEBAT : l'histoire et la musique   Lun 5 Mai 2008 - 19:30

DavidLeMarrec a écrit:
Wagner (en français pour ce dernier)
Dans un Wagner en français ?
Ca m'intrigue, qu'est ce que c'est ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82710
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: DEBAT : l'histoire et la musique   Lun 5 Mai 2008 - 20:32

Non, c'est Rule Britannia.

Citation :
Dans un Wagner en français ?
Ca m'intrigue, qu'est ce que c'est ?
Une mélodie d'après Heine, sur le même thème que celle de Schumann, mais beaucoup plus réussie. Ca a été enregistré deux fois à ma connaissance (avec les Faust-Lieder, le baryton est grippé, et dans un ancien récital Hampson / Parsons qui contient notamment du Berlioz).

Il n'a pas écrit que ça en français, mais celui-ci se trouve de surcroît assez facilement en partition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Toxic
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: DEBAT : l'histoire et la musique   Lun 5 Mai 2008 - 21:59

Citation :
Gode save the king

Fais gaffe à l'orthographe, tu vas froisser nos amis anglais hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: DEBAT : l'histoire et la musique   Lun 5 Mai 2008 - 22:00

C'est peut-être vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toxic
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: DEBAT : l'histoire et la musique   Mar 6 Mai 2008 - 10:05

Citation :
Non, c'est Rule Britannia.

Je le pense également. Rule B. sur lequel Beethoven a également écrit des variations meilleures que sur le God Save.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: DEBAT : l'histoire et la musique   Mar 6 Mai 2008 - 13:29

Elvira a écrit:
C'est peut-être vrai.

fesse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 34
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: DEBAT : l'histoire et la musique   Mar 6 Mai 2008 - 17:39

DavidLeMarrec a écrit:

Quelqu'un qui joue une valse de Chopin n'est déjà pas tout à fait superficiel, puisqu'il a dû travailler seul pour cela, et avec un minimum de constance.
On peut travailler tout en étant dans le superficiel, j'ai de multiples exemples à disposition.

Citation :

Que la musique puisse faire briller, soit, mais l'ambassadeur ou le député à ta table connaît-il forcément Pollini ?
J'ai beaucoup de beau monde au seul et unique récital que j'ai pu voir de Pollini tout comme à celui de Norman il y a quelques années au Châtelet.
Citation :

Mais dans les élites, c'est plutôt posséder un Zao ou un bout de lettre de Baudelaire qui fait le prestige.
Posséder un bel instrument aussi ça fait plutôt chic dans les appartements chics.

Citation :

Non, vraiment, la musique pour frimer, ce n'est pas rentable.
J'ai vu, de mes propres yeux, tout à fait le contraire. Mais peut-être qu'on ne se comporte pas dans le 8ème arrondissement de Paris comme dans les salons Bordelais. Mr. Green
Citation :

Ensuite, que les gens se servent de ce goût pour se mettre en valeur, je ne le mets pas en question, mais ce n'est pas ce qui motive l'acte.
Parfois je me le demande, mais tu as probablement raison sur ce point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82710
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: DEBAT : l'histoire et la musique   Mar 6 Mai 2008 - 18:54

Sauron le Dispensateur a écrit:
On peut travailler tout en étant dans le superficiel, j'ai de multiples exemples à disposition.
Ah bon. Ca dépasse peut-être ma petite imagination étriquée, mais si on travaille, on est déjà moins dans le superficiel que lorsqu'on fait semblant, ce qui est plus possible avec la littérature et la peinture, non ?


Citation :
Citation :
Que la musique puisse faire briller, soit, mais l'ambassadeur ou le député à ta table connaît-il forcément Pollini ?
J'ai beaucoup de beau monde au seul et unique récital que j'ai pu voir de Pollini tout comme à celui de Norman il y a quelques années au Châtelet.
Attention à l'inversion de perspective ! Ce que je demande, ce n'est pas la fréquentation des récitals, mais bien la probabilité de se trouver à table, dans n'importe quel dîner chic, face à quelqu'un capable de comprendre ce dont il s'agit. J'ai de gros doutes sur le fait que n'importe quel sénateur ait envie de tenir une conversation sur Jessye.


Citation :
Citation :
Mais dans les élites, c'est plutôt posséder un Zao ou un bout de lettre de Baudelaire qui fait le prestige.
Posséder un bel instrument aussi ça fait plutôt chic dans les appartements chics.
Oui, mais c'est sans commune mesure, ça reste un joli bibelot ! A moins de posséder le Hammerflügel de Goethe ou un gentil Stradivarius.


Citation :
J'ai vu, de mes propres yeux, tout à fait le contraire.
Ce que tu dis ne me convainc pas. Je ne nie pas que ça existe, mais je suggère que d'autres stratégies sont utilisées plus majoritairement, car plus payantes.


Citation :
Mais peut-être qu'on ne se comporte pas dans le 8ème arrondissement de Paris comme dans les salons Bordelais. Mr. Green
Je n'ai mes entrées ni dans l'un ni dans l'autre, ce qui me permet de frimer rien que pour vous. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Alain92
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

MessageSujet: Re: DEBAT : l'histoire et la musique   Dim 27 Juin 2010 - 21:13

S'il arrive que la musique influence les évènements historiques et l'évolution de la société, l'inverse apparait plus probable. La force de l'évolution de la société ne conditionne pas seulement la musique mais aussi l'architecture, la peinture, les moeurs, etc ...
On le voit bien avec Napoléon, vainqueur il veut en tout de grandes choses et la peinture, l'architecture et la musique lui donnent ce qu'il veut. C'est le pouvoir de la commande publique.
Mais il y a un mouvement général qui vient de plus loin et qui annonce par exemple le romantisme et le grand opéra.
Louis XIV a plus encore peut-être, une grande influence sur la musique, l'opéra à la française, la danse, le retour de la grande architecture, la littérature, les belles manières.
Mais quand l'opéra buffa italien arrive, il balaye tout et Rameau disparait de l'affiche, ainsi qu' Haendel. Les rois sont sans pouvoir devant l'évolution du gout. Puis la musique romantique balaye tout à son tour et le buffa s'efface.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.operanapolitain.com
ouatisZemusic
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 247
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: DEBAT : l'histoire et la musique   Dim 15 Aoû 2010 - 16:45

Alain92 a écrit:
Les rois sont sans pouvoir devant l'évolution du gout.
Raaaaargh ! que c'est beau ça !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain92
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

MessageSujet: Re: DEBAT : l'histoire et la musique   Dim 15 Aoû 2010 - 17:13

ouatisZemusic a écrit:
Alain92 a écrit:
Les rois sont sans pouvoir devant l'évolution du gout.
Raaaaargh ! que c'est beau ça !!!]
Tu sais faire court! On peut dire aussi: et inversement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.operanapolitain.com
ouatisZemusic
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 247
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: DEBAT : l'histoire et la musique   Dim 15 Aoû 2010 - 23:00

[quote="Alain92"] Tu sais faire court! On peut dire aussi [quote]
j'ai fait court par défaut. En réalité j'ai pris connaissance de ta proposition sur l'influence réciproque de la musique et de l'histoire, avec pour toi une prédominante d'effet de l'histoire. En plus des arguments historiques très factuels auxquels tu recours, j'aurais peut-être eu l'idée de suggérer l'existence d'un système d'influences moins tangible, ou plus psychologique disons, et qui agit d'ailleurs dans les deux sens, en tir croisé, me semble-t-il (dans un équilibre variable selon les époques)... mais je ne saurais rien assurer et n'ai pas d'arguments bien tranchants pour cela... plutôt que de produire des idées au suc de guimauve, il m'a paru préférable de laisser mûrir le sujet sous ton initiative. Ceci dit, c'est un sujet de grand intérêt, et sans doute un vaste sujet.
Salutations amicales .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouatisZemusic
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 247
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: DEBAT : l'histoire et la musique   Dim 15 Aoû 2010 - 23:08

La citation de ta phrase n'a pas fonctionné (erreur de manip)
Alain92 a écrit:
[Tu sais faire court! On peut dire aussi: et inversement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DEBAT : l'histoire et la musique   

Revenir en haut Aller en bas
 
DEBAT : l'histoire et la musique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» DEBAT : l'histoire et la musique
» Histoire de la musique ( partie 1 )
» Histoire de la musique électronique
» L’histoire de la musique électronique...
» Besoin de conseils (livre d'histoire de la musique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: