Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008

Aller en bas 
AuteurMessage
Franzy
Néophyte


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 08/10/2008

Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008   Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008 EmptyMer 8 Oct 2008 - 14:25

Bonjour à tous,

j'ai assisté hier soir à Bastille à la réprésentation de Rigoletto de Verdi mis en scène par Savary (déjà produit il y a quelques années dans ce même opéra) et souhaitais vous faire part de mes impressions "à chaud". He bien j'en suis sorti mi-figue mi-raisin. En effet, seuls Ekaterina Syurina (Gilda), Kristinn Sigmundsson (Sparafucile) et Carlo Cigni (Monterone) ont permis à cette représentation d'être, à mes yeux (oreilles ?), passable.

Voici quelques-unes des ombres au tableau : en premier lieu, Daniel Oren a conduit son orchestre à une allure plus digne d'une piècette d'Offenbach que de ce sublime opéra. Par conséquent, quelques ratés qui ont terni la partition et mis en difficulté les interprètes sur scène. Ensuite, Juan Pons, que les spécialistes considèrent comme un "grand", a sensiblement baclé les deux premiers actes en chantant un quart de ton en dessous de l'orchestre... Dommage ! Heureusement, il a rectifié le tir pour nous offrir, notamment, un "Bella figlia dell'amore" magnifique (porté, il est vrai, à bout de bras par Suyrina). Enfin (last but not the least), Stefano Secco s'est révélé littéralement insipide dans le rôle du Duc, ressemblant plus à un petit baronnet surjouant qu'au boureau des coeurs qu'il était censé incarner. Qui plus est, sa voix ne s'est pas montré à la hauteur de la partition magnifique qui lui a été confiée.

Le bilan est donc à peine positif musicalement parlant, notez que les décors et les costumes sont de premier ordre (pour ceux qui aiment les mises en scène classiques, dont je fais partie).

Il ne me reste plus qu'à me replonger dans l'enregistrement (le seul et unique valable !!!) de Rigoletto avec Fischer-Diskau et Bergonzi sous la direction de Kubelik... Un tel monument !

En espérant que ce témoignage vous sera utile
Amitiés musicales
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freia
Mélomane averti
Freia

Nombre de messages : 395
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/09/2008

Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008   Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008 EmptyMer 8 Oct 2008 - 15:12

Bella figlia dell'amore est un air du Duc, pas de Rigoletto Wink et je comprends qu'un baryton ait du mal à s'en sortir Wink
oui, enfin, ya des fois où je ne suis pas réveillée : rectification, c'est un ensemble dans lequel on entend surtout le Duc et Gilda. j'suis nulle Laughing
mea culpa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008   Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008 EmptyMer 8 Oct 2008 - 18:28

Bienvenue Franzy !

Vu le ton un peu catégorique de ton message, je vais me permettre de te taquiner. Wink


Franzy a écrit:
Voici quelques-unes des ombres au tableau : en premier lieu, Daniel Oren a conduit son orchestre à une allure plus digne d'une piècette d'Offenbach que de ce sublime opéra.
Le tempo a-t-il vraiment un rapport avec le caractère ? Smile


Citation :
Ensuite, Juan Pons, que les spécialistes considèrent comme un "grand", a sensiblement baclé les deux premiers actes en chantant un quart de ton en dessous de l'orchestre...
Ici, aussi, je suis dubitatif : Juan Pons est plutôt en fin de carrière, une voix assez brute, et il est possible (c'est étonnant tout de même) qu'à cause d'une fatigue passagère, il ait chanté bas (vu son niveau, ça me paraît impossible - des notes abîmées ou craquées, oui, mais faux en permanence ?). Mais ça n'a rien à voir avec un bâclage, c'est un problème vocal ou structurel ou (dans son cas) passager. Manque de chance ce soir-là (ou voix trop abîmée, ça fait assez longtemps que je ne l'ai pas entendu).

Citation :
Stefano Secco s'est révélé littéralement insipide dans le rôle du Duc, ressemblant plus à un petit baronnet surjouant qu'au boureau des coeurs qu'il était censé incarner. Qui plus est, sa voix ne s'est pas montré à la hauteur de la partition magnifique qui lui a été confiée.
Secco n'est certes pas le chanteur le plus bouleversant de sa génération, un peu sage, mais le côté "baronnet" est aussi ce qui change chez Verdi/Piave par rapport à Hugo, et singulièrement dans cette mise en scène. Ca ne me paraît pas déplacé.
Ca reste un très bon interprète donc beaucoup rêveraient.

Je trouve qu'il est très dommage que tu ne parles que des points négatifs (en plus, il s'agit d'une nième reprise, donc moins soignée, souvent (et surtout sous Mortier), qu'une première production).

Citation :
Le bilan est donc à peine positif musicalement parlant,
Citation :
Il ne me reste plus qu'à me replonger dans l'enregistrement (le seul et unique valable !!!) de Rigoletto avec Fischer-Diskau et Bergonzi sous la direction de Kubelik... Un tel monument !
Je crois que c'est là que le bât blesse. Tu connais vraiment tous les enregistrements, pour affirmer qu'ils sont tous mauvais hors Kubelik ? Et tu crois pouvoir retrouver en salle exactement ce que tu as aimé au disque ? Smile

Il ne faut pas raisonner comme cela, sinon on se rend malheureux.

Il existe beaucoup d'enregistrements exemplaires de Rigoletto, et celui de Kubelik peut être attaqué sur le plan du style (qui est très spécifique, celui d'un Rigoletto-spectacle, plus qu'un drame), je ne serais donc pas aussi catégorique. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Franzy
Néophyte


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 08/10/2008

Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008   Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008 EmptyVen 10 Oct 2008 - 11:39

Bonjour David,

Merci pour ta taquinerie en réponse à mon message, assez « catégorique » il est vrai.

Pour éclaircir certains points que tu y as soulevés, je précise que mon post est purement subjectif : en effet, je n’ai pas la prétention de m’imposer comme le plus grand musicologue ou mélomane de tous les temps, dont l’avis ferait référence dans les ouvrages et forums spécialisés. Ainsi, le tempo imposé par Oren s’est avéré trop rapide à mon goût, Secco ne s’est pas révélé être l’interprète de la situation à mon goût (j’aurais justement préféré retrouver dans son interprétation le caractère du Roi de la pièce de Hugo), le Kubelik est de loin le meilleur enregistrement à mon goût (j’ai eu l’occasion d’en écouter pas mal, crois-moi !), etc. J’aurais sans doute dû mettre cela en exergue lors de mon message initial.

En revanche, pour ce qui concerne Pons, je te confirme qu’il a eu du mal vocalement pendant les deux premiers actes (notamment sur ses sostenuti), sans doute la fatigue ou l’âge.
Enfin, note que je n’ai pas souligné que les points négatifs, ayant notamment été très ému par l’interprétation de Gilda et de Monterone.

Je n’ai simplement pas été aussi séduit par cette représentation que je le pensais lorsque j’ai acheté mes places, sans toutefois faire, dans mon commentaire, de passerelles avec un enregistrement quel qu’il soit : tu as raison de souligner qu’il s’agit d’un raisonnement pouvant rendre malheureux, raison pour laquelle je ne l’ai pas suivi.

Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico

Nombre de messages : 3595
Date d'inscription : 10/10/2007

Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008   Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008 EmptyVen 17 Oct 2008 - 23:21

Je reviens à de cette soirée Rigoletto, et j'ai passé un très bon moment. Je suis globalement assez d'accord avec Franzy concernant les chanteur. Mis à part Ekaterina Syurina (Très belle Gilda), Kristinn Sigmundsson (Sparafucile) et Carlo Cigni (Monterone) qui sortent clairement du lot, le reste est correct, sans plus.
A l'orchestre, rien d'extraordinaire, mais pas mal du tout ! J'ai pas trouvé ça particulièrement rapide. Peut être un manque d'intensité dans le son parfois, dans l'engagement. Mais globalement une lecture qui m'a plu.
Mais pour une fois, je voudrais dire du bien de Verdi. Même si l'opéra verdien n'est pas ma tasse de thé, je trouve ce Rigoletto très efficace, avec quasiment que de très beaux airs, pas de baisse de régime, le drame qui monte bien en puissance. Dans le genre, c'est vraiment un concentré très réussi et efficace.
Bref, le 1er Verdi que je vois qui me procure du plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008   Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008 EmptyVen 17 Oct 2008 - 23:24

Yeah. rambo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008   Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008 EmptyJeu 23 Oct 2008 - 15:07

Hop, à mon tour, je suis allé voir ce Rigoletto hier soir.

C'était plutôt une bonne soirée, mais en y réfléchissant bien je trouve peu de points positifs à cette représentation.
Un chef qui ménage les petits tubes pour faire plaisir au public, qui souligne bien la mélodie au détriment parfois des autres parties instrumentales, pas terriblement efficace mais ça tient tout à fait la route. De plus on avait l'impression qu'il se souciait peu des chanteurs car l'orchestre les dépassait à chaque forte et les ensemble étaient mal mis en place, deux-trois vois étant à chaque fois inaudibles.

Ce soir là c'était Maestri qui campait un Rigoletto plutôt grossier, vocalement irréprochable mais sans esprit, il ne rendait le personnage ni intéressant ni même cohérant. Je passe.
Excellente Gilda par contre de Syurina, joli timbre (pas très caractérisé non plus) et vocalises agiles en plus d'une interprétation assez convainquante. Le personnage n'est pas bien passionnant et la mise en scène ne lui permet pas de faire autre chose que la jeune vierge exhaltée, mais au moins elle le fait bien.
Je ne suis pas fan de Secco non plus dont j'ai trouvé les aigus un peu poussifs, très bien pendant le deuxième acte où il doit se faire un peu plus langoureux, le reste est inintéressant au possible.
Autant dire que je suis resté sur les fesses quand je me suis souvenu que c'était Sigmundsson qui jouait Sparafucile parce que je ne me souviens même plus du son de sa voix, c'est dire combien c'était intéressant...

La mise en scène est connue : les décors sont moches, les costumes sont passe-partout et la direction d'acteurs, plus plate tu meurs. En plus il y a à chaque fois les gros spot tremblotant qui vient suivre les chanteurs dans tous leurs déplacements - mais pas de panique, il y en a peu. Heureusement le décorateur a eu le bon goût de placer dans chaque scène une torche contre un mur, car parfois leur flamme est la seule chose qui bouge sur scène pendant une bonne dizaine de minutes.
Et puis cette peinture de la noblesse soit-disant décandente, ça me laisse rêveur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008   Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008 EmptyVen 24 Oct 2008 - 17:38

Moi j'aime bien cette mise en scène...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008   Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008 EmptyVen 24 Oct 2008 - 17:52

Ah, tu connais un certain Otto Schenk ? fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008   Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008 EmptyVen 24 Oct 2008 - 18:09

Celui du gazon en plastique pour le III de Parsifal ? Tu crois que le concept même de ruine ou de joliesse lui est connu ? fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008   Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Opéra de Paris - Verdi Rigoletto - Octobre 2008
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008
» Paris Folk Blues Festival 2008
» 31 octobre 2008 - Paris Match
» [Opération] Paris Bercy 16 octobre
» Live In Paris & Ottawa 1968 (2008)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: