Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Franco Corelli

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 13/10/2008

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyMer 8 Juil 2009 - 20:28

Ce ténor né le 8 avril 1921 à Ancona est une force de la nature, une voix extraordinaire, un artiste électrisant mais aussi, une grande énergie. Il faut savoir qu'il a fait son apprentissage en autodidacte après avoir été déçu par son apprentissage au conservatoire de Pesaro et la légende dit que c'est en écoutant les grands ténors du passé comme Caruso et Gigli qu'il a appris. En proie au doute en se demandant s'il ne serait pas baryton, il s'en remet à Giacomo Lauri-Volpi qui devient à la fin des années 50 son préparateur pour ses prises de rôles scaligères. Il est connu pour ses duos avec les plus grandes sopranos : Callas, Price, Nilsson, Milanov, Tebaldi.
C'était un artiste qui était très anxieux et peu sûr de lui, ce qui faisait qu'il pouvait annuler peu avant une représentation. Cela peut paraître surprenant quand on l'entend, c'était une véritable bête de scène. Il avait un tempérament fougeux et est connu pour ses rixes avec Nilsson lors de leurs Turandot nombreuses mais pas seulement. Il épousa en 1958 la soprano Loretta di Lelio qui devint rapidement son agent, une femme exigeante, tyrannique.
C'était une voix magnifique même si le timbre était particulier. Sa voix était d'une puissance extraordinaire, ce qui lui a permis de chanter des rôles lourds. Il ne faut pas oublier qu'il était aussi un chanteur pouvant chanter des rôles romantiques, plus lyriques et avec une maîtrise extraordinaire. Il avait quand même un côté exaspérant, il en faisait des tonnes mais il en avait les moyens. C'est notamment un immense ténor verdien. Voici les rôles auxquels il est associé le plus souvent : Pollione, Andrea Chenier, Calaf, Cavaradossi, Radamès, Manrico, Don Carlo et Ernani.

Voici quelques éléments discographiques :

Bellini :

Norma :

Franco Corelli 41DWH5B5PFL._SL500_AA240_


Bizet :

Carmen :

Franco Corelli 283354

Franco Corelli 41fc7e6Hu9L._SL500_AA240_


Giordano :

Andrea Chenier :

Franco Corelli 0094635867626-lf


Gounod :

Faust :

Franco Corelli Faust_Bonynge

Roméo et Juliette :

Franco Corelli Romeo01


Leoncavallo :

I Pagliacci :

Franco Corelli 61QAi3ZjCjL._SL500_AA240_


Mascagni :

Cavalleria Rusticana :

Franco Corelli 61QAi3ZjCjL._SL500_AA240_


Puccini :

Tosca :

Franco Corelli 6636

Turandot :

Franco Corelli 41CG8YT7RQL._AA240_


Verdi :

Aida :

Franco Corelli 5021300

Don Carlo :

Franco Corelli Cd_stop_doncarlo

Il Trovatore :

Franco Corelli Cdtrovatore

Franco Corelli Trovatore2

La Forza del destino :

Franco Corelli Forza%2058_HAR


Compilations diverses :

Franco Corelli-The Unknown recordings :
Franco Corelli 200x200_l96048s4ecb
The Very best of Franco Corelli :
Franco Corelli 0724358508420-lf
Tebaldi and Corelli Duets :
Franco Corelli 4755222

Vidéographie :
Bizet :
Carmen :
Franco Corelli 41YB50WZADL._SL500_AA240_

Giordano :
Andrea Chenier :
Franco Corelli 41GER901KHL._SL500_AA240_

Leoncavallo :
I Pagliacci :
Franco Corelli 51-ea1HocjL._SL500_AA240_

Puccini :
Tosca :
Franco Corelli 41XRD8NBH3L._SL500_AA240_
Turandot :
Franco Corelli 419TCG4HMPL._SL500_AA240_

Verdi :
La Forza del destino :
Franco Corelli 51G4TQZZT0L._SL500_AA240_

Divers :
Franco Corelli 51NS5JY8P3L._SL500_AA240_
Franco Corelli 51jNJcUAZRL._SL500_AA240_


Dernière édition par aurele le Mer 8 Juil 2009 - 21:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyMer 8 Juil 2009 - 21:28

Aurèle tu as mis deux fois la jaquette d'Andréa Chénier. siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 13/10/2008

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyMer 8 Juil 2009 - 21:45

calbo a écrit:
Aurèle tu as mis deux fois la jaquette d'Andréa Chénier. siffle

Merci. La jaquette de Roméo et Juliette ne s'affiche pas, je ne sais pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyMer 8 Juil 2009 - 21:53

Franco Corelli 5021300

Ca fait trop envie ça ! Nilsson en Aida, ça doit déménager ! C'est comment ? Shocked Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31013
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyMer 8 Juil 2009 - 21:57

Guillaume a écrit:
Franco Corelli 5021300

Ca fait trop envie ça ! Nilsson en Aida, ça doit déménager ! C'est comment ? Shocked Shocked

C'est une très belle version. Je dirais de référence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyMer 8 Juil 2009 - 22:00

J'achète !!! cheers Il me manquait une Aida de référence !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 13/10/2008

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyMer 8 Juil 2009 - 22:04

aurele a écrit:
La jaquette de Roméo et Juliette ne s'affiche pas, je ne sais pas pourquoi.

Elle s'affiche maintenant, c'est à ne plus rien y comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyMer 8 Juil 2009 - 22:10

Guillaume a écrit:
Franco Corelli 5021300

Ca fait trop envie ça ! Nilsson en Aida, ça doit déménager ! C'est comment ? Shocked Shocked

Trop placide, inadéquate, comme souvent dans ses Verdi.

Ceci dit, c'est bien mieux que Abigaille ou Lady M. ou Amelia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyMer 8 Juil 2009 - 22:34

Pas grave, je fais quasiment partie de son fan club. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 13/10/2008

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyMer 8 Juil 2009 - 22:36

aurele a écrit:
Tebaldi and Corelli Duets :
Franco Corelli 4755222

Voici le programme de ce disque de duos enregistré en septembre 1972 :

Manon Lescaut :

1. Acte II : Tu, tu, amore? tu?

Aida :

2. Acte IV : L'abborrita rivale...Già i sacerdoti adunansi

Adriana Lecouvreur :

3. Acte II : Ma, dunque è vero?

La Gioconda :

4. Acte II : Ma chi vien?...Oh ! la sinistra voce!

Francesca da Rimini

5. Acte III : No, Smaragdi, no !...Inghirlandata di violette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyMer 8 Juil 2009 - 23:00

1972 pour Tebaldi ??? Shocked affraid

Déja, en 1964, en Elisabetta, c'est usé, alors là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 13/10/2008

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyMer 8 Juil 2009 - 23:07

Guillaume a écrit:
1972 pour Tebaldi ??? Shocked affraid

Déja, en 1964, en Elisabetta, c'est usé, alors là...

J'en ai déjà écouté une partie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 13/10/2008

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyMer 8 Juil 2009 - 23:29

Le disque de duos entre Tebaldi et Corelli est intéressant. Il est écoutable sur musicme. Tebaldi a bien sûr la voix complètement abimée, éclatée mais elle a encore un grand art du chant. Corelli lui est toujours aussi sublime de timbre. Il y a en tout cas une osmose entre les deux dans ces duos. Le duo d'Aida est le moins réussi car Tebaldi n'a rien d'Amneris, la voix pétée ne va pas pour le rôle. Très beau duo de Francesca da Rimini que je ne connaissais pas et bonne interprétation des autres. Tebaldi qui m'ennuie d'habitude est impliquée je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyJeu 9 Juil 2009 - 11:58

Guillaume a écrit:
Franco Corelli 5021300

Ca fait trop envie ça ! Nilsson en Aida, ça doit déménager ! C'est comment ? Shocked Shocked
Ca sonne aigrelet, aucun legato, et surtout c'est faux.

A part ça, très belle direction de Schippers, Corelli arrogant à souhait, et surtout Sereni formidable comme d'habitude. Ce serait très bien si Nilsson était capable de chanter ce répertoire (je ne parle même pas d'exprimer une seule émotion, je suis réaliste).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31013
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyJeu 9 Juil 2009 - 12:00

la direction c'est Mehta.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyJeu 9 Juil 2009 - 12:00

Ah oui, c'est vrai, la justesse n'est pas au rendez-vous. phone

Sérieusement, par rapport à L.Price, il n'y a pas photo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyJeu 9 Juil 2009 - 13:00

Cololi a écrit:
la direction c'est Mehta.
Ah oui, c'est juste... J'ai ça dans un coffret où l'opéra suivant est le Trouvère de Schippers. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
marc.d
Mélomaniaque
marc.d

Nombre de messages : 1217
Age : 64
Localisation : Lille
Date d'inscription : 17/11/2007

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyJeu 9 Juil 2009 - 20:33

DavidLeMarrec a écrit:
Cololi a écrit:
la direction c'est Mehta.
Ah oui, c'est juste... J'ai ça dans un coffret où l'opéra suivant est le Trouvère de Schippers. hehe

La version mono de karajan (en public) est fantastique . Il y a le feu aux planches!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radames
Mélomaniaque
Radames

Nombre de messages : 850
Age : 51
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/08/2010

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyMar 10 Aoû 2010 - 15:02

La première fois que j'ai entendu Corelli (Celeste Aida) j'ai epprouvé un frisson dans le dos en entendant ses si bémols éclatants.
Corelli avait une voix spectaculaire qu'il mis au service d'un répertoire Italien et Français dans lequel il était magnifique.
Pour ma part je l'adore dans les rôles héroïques et romantiques : Manrico, Poliuto, Calaf, Raul, etc....
Sa présence de jeune premier et sa voix spectaculaire ralliaient tous les suffrages. Un des plus grands!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyMar 10 Aoû 2010 - 15:04

Radames a écrit:
La première fois que j'ai entendu Corelli (Celeste Aida) j'ai epprouvé un frisson dans le dos en entendant ses si bémols éclatants.
Corelli avait une voix spectaculaire qu'il mis au service d'un répertoire Italien et Français dans lequel il était magnifique.
Pour ma part je l'adore dans les rôles héroïques et romantiques : Manrico, Poliuto, Calaf, Raul, etc....
Sa présence de jeune premier et sa voix spectaculaire ralliaient tous les suffrages. Un des plus grands!
Ô combien je suis d'accord avec toi! kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radames
Mélomaniaque
Radames

Nombre de messages : 850
Age : 51
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/08/2010

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyMar 10 Aoû 2010 - 15:37

Merci Otello Very Happy
Ca fait plaisir de partager quelques lignes avec des personnes de qualité. mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radames
Mélomaniaque
Radames

Nombre de messages : 850
Age : 51
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/08/2010

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyMar 10 Aoû 2010 - 15:45

Concernant Franco Corelli j'aimerai éclaircir un point : on le dit autodidacte mais il n'en est rien....
C'est son ami Carlo Scaravelli qui amena Franco chez Arturo Melocchi (prof de Del Monaco). Il étudia donc un petit temps chez Melocchi et ensuite il prenait régulièrement des leçons chez son ami Carlo.
Quand on écoute les disques du jeune Corelli (Cetra) et ceux du jeune Del Monaco (EMI) on constate que la technique est la même (même si le vibrato de Corelli est plus serré).
La rencontre de Corelli et de Lauri Volpi fut mémorable en ce sens que ce dernier poussa Corelli hors de ses limites vocales afin de lui permettre de chanter Poliuto et surtout Raul (rôle emblématique du grand Giacomo).
Ce vétéran lui demanda "simplement" de l'imiter durant leurs séances d'étude, si bien qu'à la fin on ne savit plus trop bien qui était qui....
Seul Lauri Volpi pouvait insuffler à Corelli la juste essence spirituelle qui lui manquait pour aborder épée à la main ce répertoire romantique.


Dernière édition par Radames le Jeu 7 Oct 2010 - 9:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain92
Mélomane averti
Alain92

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyMar 10 Aoû 2010 - 20:22

Je l'ai essayé à plusieurs reprises, j'aime son timbre mais le caractère métallique, l'aspect métal en fusion, de sa voix, gêne. il chante avec trop de puissance. tout est crié. Tel est le cas de son Trouvère souvent donné comme très bon. Un jour je l'ai entendu à la radio, dans un air où il ne sortait pas sa grosse voix et c'était très beau. C'est un grand ténor, adoré à la Scala comme Bergonzi, voix très différente, son contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.operanapolitain.com
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyMar 10 Aoû 2010 - 20:34

Alain92 a écrit:
Je l'ai essayé à plusieurs reprises, j'aime son timbre mais le caractère métallique, l'aspect métal en fusion, de sa voix, gêne. il chante avec trop de puissance. tout est crié. Tel est le cas de son Trouvère souvent donné comme très bon. Un jour je l'ai entendu à la radio, dans un air où il ne sortait pas sa grosse voix et c'était très beau. C'est un grand ténor, adoré à la Scala comme Bergonzi, voix très différente, son contraire.
précision: chanter avec puissance ce n'est pas crier!
et justement tout ce qui fait le cachet incomparable de Corelli c'est en grande partie cet aspect métal en fusion. Une vraie belle grande voix. drunken drunken drunken
Mon Manrico de prédilection et je souscris à 500% à tous les triomphes qu'il a remportés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyMar 10 Aoû 2010 - 21:04

Otello a écrit:
précision: chanter avec puissance ce n'est pas crier!
En réalité, indépendamment de la qualité du chant, il y a plusieurs formes de postures vocales qui peuvent évoquer des choses. Le chant lyrique utilise des dispositions physiologiques qui se rapprochent assez du pleur (plus que du cri), en réalité. Et dans certaines techniques, on peut entendre, même si c'est bien chanté, un côté un peu crié ou un peu pleuré.

Il y a ça chez Corelli, on entend quelque chose d'un sanglot (ce n'est pas laid d'ailleurs). C'est frappant pour Ferrier aussi, ou elle semble toujours une Madeleine.


Après ça, d'un point de vue technique, non, on ne peut pas dire qu'il crie ! Il (dé)braille un peu, mais il ne crie pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 13/10/2008

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyMer 11 Aoû 2010 - 3:47

Otello, je suppose que Corelli est ton Chénier préféré même si ce n'est pas forcément dans la version de studio. Confirmes tu cela? Merci d'avance pour ta réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radames
Mélomaniaque
Radames

Nombre de messages : 850
Age : 51
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/08/2010

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyMer 11 Aoû 2010 - 8:48

Alain92 a écrit:
Je l'ai essayé à plusieurs reprises, j'aime son timbre mais le caractère métallique, l'aspect métal en fusion, de sa voix, gêne. il chante avec trop de puissance. tout est crié. Tel est le cas de son Trouvère souvent donné comme très bon. Un jour je l'ai entendu à la radio, dans un air où il ne sortait pas sa grosse voix et c'était très beau. C'est un grand ténor, adoré à la Scala comme Bergonzi, voix très différente, son contraire.

Cette impression de "cri" est surtout dûe à la position basse du larynx enseignée par Melocchi. En position "d'affondo" (enfoncement) le larynx descend, le pharynx s'élargit et la sonorité vocale est métallique et percutante. Les ténors de cette école présentent tous cette caractéristique.
Corelli étudia pendant des années avant d'assouplir son émission qui lui permit dans les années 60 de chanter des rôles lyriques avec bonheur : bohème, Lucia, Roméo, Werther, etc....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 13/10/2008

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyDim 15 Aoû 2010 - 2:22

J'ai dit une bêtise dans un autre topic par rapport au rôle de Dick Johnson dans La Fanciulla del West. Corelli l'a chanté à de nombreuses reprises et pas seulement à La Scala en 1956 sous la direction d'Antonino Votto même si cet enregistrement est le plus facile à trouver. Je fais donc mon mea culpa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 13/10/2008

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyVen 20 Aoû 2010 - 0:52

Christophe Capacci dans l'ASO d'Andrea Chénier met en avant ce qui est pour lui un défaut de Corelli. Selon lui, Corelli prend une liberté avec la valeur des notes et a un legato bizarre.
Pensez vous que ceci est exact, pas seulement évidemment dans cet opéra. Je ne suis pas avec la partition et je ne vois pas donc spécialement cette liberté prise avec la valeur des notes. Si je comprends bien, il tient les notes plus longtemps ou moins longtemps que ce qu'il devrait les tenir. C'est son côté démonstratif qui ressort lorsqu'il les tient plus longtemps. Personnellement, je m'en fous un peu car la voix est sublime et c'est quelqu'un qui est engagé dramatiquement dans les rôles qu'il interprète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyVen 20 Aoû 2010 - 2:06

aurele a écrit:
Christophe Capacci dans l'ASO d'Andrea Chénier met en avant ce qui est pour lui un défaut de Corelli. Selon lui, Corelli prend une liberté avec la valeur des notes et a un legato bizarre.
Pensez vous que ceci est exact, pas seulement évidemment dans cet opéra. Je ne suis pas avec la partition et je ne vois pas donc spécialement cette liberté prise avec la valeur des notes. Si je comprends bien, il tient les notes plus longtemps ou moins longtemps que ce qu'il devrait les tenir. C'est son côté démonstratif qui ressort lorsqu'il les tient plus longtemps. Personnellement, je m'en fous un peu car la voix est sublime et c'est quelqu'un qui est engagé dramatiquement dans les rôles qu'il interprète.
ça fait partie du style de cette musique et d'une manière générale de l'opéra italien du 19ème siècle et c'était la tradition de toute façon à l'époque de laisser une marge de liberté aux chanteurs, tradition totalement intégrée et validée par les compositeurs (avec certaines limites évidemment). Corelli ne fait que suivre, à juste titre d'autant qu'il en a les exceptionnels moyens, cette tradition. Tant pis pour M. Capacci qui visiblement n'est pas trop au courant....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyVen 20 Aoû 2010 - 8:49

Je pense que ce ne sont pas les (atroces) points d'orgue de Corelli qui sont visés (et qui effectivement ont leur antériorité historique), mais plutôt les faiblesses solfégiques qu'on retrouve chez énormément de chanteurs avant les années 60-70.

C'était sans nul doute le cas à l'époque de Giordano, mais enfin, quand la note tombe sur le mauvais accord ou que le rythmes sont décalés, on ne peut pas parler d'authenticité, juste de limite technique (parce que ce n'est pas délibéré pour produire de l'effet comme l'est par exemple l'inégalité des notes égales ou le surlié...).

Sinon il faudrait faire exprès de jouer faux et décalé Wagner pour rendre compte des premières interprétations... C'est bien là, dans sa mesure involontaire, que la recherche de l'authenticité montre toutes ses limites. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
keane
Mélomaniaque


Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyVen 20 Aoû 2010 - 13:21

Otello a écrit:
Alain92 a écrit:
Je l'ai essayé à plusieurs reprises, j'aime son timbre mais le caractère métallique, l'aspect métal en fusion, de sa voix, gêne. il chante avec trop de puissance. tout est crié. Tel est le cas de son Trouvère souvent donné comme très bon. Un jour je l'ai entendu à la radio, dans un air où il ne sortait pas sa grosse voix et c'était très beau. C'est un grand ténor, adoré à la Scala comme Bergonzi, voix très différente, son contraire.
précision: chanter avec puissance ce n'est pas crier!
et justement tout ce qui fait le cachet incomparable de Corelli c'est en grande partie cet aspect métal en fusion. Une vraie belle grande voix. drunken drunken drunken
Mon Manrico de prédilection et je souscris à 500% à tous les triomphes qu'il a remportés.


C'est amusant, cette remarque, Otello. Je crois d'ailleurs que certaines de nos divergences (sur Mario del Monaco, Franco Corelli, Birgit Nilsson ou Elena Souliotis) viennent de là. Pour ma part, j'ai horreur des artistes qui passent tout en force et chantent systématiquement avec une puissance que j'assimile, peut être à tort, à un cri. Mais il est sain et normal que des diffèrences de sensibilité existent sur un forum et ne t'en veux pas : tu m'as souvent fait découvrir tant de disques merveilleux ! C'est d'ailleurs l'une de tes grandes forces : te mettre à la place de ton interlocuteur pour identifier ses gouts et lui conseiller les enregistrements susceptibles de lui plaire même si ce ne sont pas forcément tes préfèrés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radames
Mélomaniaque
Radames

Nombre de messages : 850
Age : 51
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/08/2010

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyMer 25 Aoû 2010 - 12:54

N'oublions pas que tous ces grands gabarits étaient avent tout des bêtes de scène habitués à chanter leurs rôles sur scène en compagnie de partenaires chevronés et devant un public exigeant et averti. Fallait assurer à cette époque et pas un peu. Les traces discographiques sont à l'avenant : grandioses!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
Richard

Nombre de messages : 1272
Age : 46
Date d'inscription : 23/01/2007

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyMer 25 Aoû 2010 - 12:56

Radames a écrit:
N'oublions pas que tous ces grands gabarits étaient avent tout des bêtes de scène habitués à chanter leurs rôles sur scène en compagnie de partenaires chevronés et devant un public exigeant et averti. Fallait assurer à cette époque et pas un peu. Les traces discographiques sont à l'avenant : grandioses!

Bêtes de scène vocales, car Corelli était un piètre comédien.
On ne peut pas faire le même reproche à Del Monaco, ahurissant et électrisant dans Canio à Tokyo en je ne sais plus quelle année.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radames
Mélomaniaque
Radames

Nombre de messages : 850
Age : 51
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/08/2010

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyMer 25 Aoû 2010 - 12:59

Richard a écrit:
Radames a écrit:
N'oublions pas que tous ces grands gabarits étaient avent tout des bêtes de scène habitués à chanter leurs rôles sur scène en compagnie de partenaires chevronés et devant un public exigeant et averti. Fallait assurer à cette époque et pas un peu. Les traces discographiques sont à l'avenant : grandioses!

Bêtes de scène vocales, car Corelli était un piètre comédien.On ne peut pas faire le même reproche à Del Monaco, ahurissant et électrisant dans Canio à Tokyo en je ne sais plus quelle année.

Hmm il y a eu pire. Il bougeait bien sur scène Franco, enfin je trouve.
Il avait surtout sa prestance pour lui.
Del Monaco en Canio (1959) est boulversant! Idem en Don José à Tokyo avec Simionato.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
Richard

Nombre de messages : 1272
Age : 46
Date d'inscription : 23/01/2007

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyMer 25 Aoû 2010 - 13:05

Radames a écrit:
Richard a écrit:
Radames a écrit:
N'oublions pas que tous ces grands gabarits étaient avent tout des bêtes de scène habitués à chanter leurs rôles sur scène en compagnie de partenaires chevronés et devant un public exigeant et averti. Fallait assurer à cette époque et pas un peu. Les traces discographiques sont à l'avenant : grandioses!

Bêtes de scène vocales, car Corelli était un piètre comédien.On ne peut pas faire le même reproche à Del Monaco, ahurissant et électrisant dans Canio à Tokyo en je ne sais plus quelle année.

Hmm il y a eu pire. Il bougeait bien sur scène Franco, enfin je trouve.
Il avait surtout sa prestance pour lui.
Del Monaco en Canio (1959) est boulversant! Idem en Don José à Tokyo avec Simionato.

Suis d'accord pour dire qu'il y a eu pire, mais c'est le qualificatif bête de scène qui m'a fait réagir ainsi.
Mais je suis d'accord : il suffit de voir les vidéos pour comprendre que sa prestance naturelle dégageait un charisme certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 13/10/2008

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyVen 1 Oct 2010 - 22:55

calbo a écrit:
Ouais bon ya soumis et soumis hei hehe ? Pis t'en sais rien d'abord s'il n'était pas violent Laughing

C'était plus son épouse à ma connaissance qui était violente. Je ne sais pas si c'était un homme battu mais j'ai toujours entendu dire que c'était un tyran et qu'il y avait une violence psychologique. Elle détestait notamment toutes les partenaires de Corelli quasiment sans exception à mon avis. Elle était d'une jalousie maladive. C'est vrai que c'était un bogosse mais il est avéré qu'il était homo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyVen 1 Oct 2010 - 22:57

Tu es la réincarnation du monsieur Aurèle Laughing ? Sinon il est quand même dangereux d'avancer ce genre de choses sans avoir de preuves même cinquante ans après
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 13/10/2008

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyVen 1 Oct 2010 - 22:59

calbo a écrit:
Tu es la réincarnation du monsieur Aurèle Laughing ? Sinon il est quand même dangereux d'avancer ce genre de choses sans avoir de preuves même cinquante ans après

Tout le monde dans la profession était au courant du caractère trempé de Madame Corelli. Caballé a été une de ses victimes lors d'un Andrea Chénier à Philadelphie. Je pense qu'elle était jalouse certainement des partenaires de Corelli car elle n'était pas elle-même une grande chanteuse. Elle était dans l'ombre de son mari incontestablement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyVen 1 Oct 2010 - 23:05

Il faut quand même faire attention à ce que tu dis Aurèle; entre être jaloux et taper sur tout le monde il y a un monde. Je te le redis quand on avance ce genre de chose il faut être sur de soit et éviter de se baser sur des on-dit, c'est dangereux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 13/10/2008

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyVen 1 Oct 2010 - 23:11

calbo a écrit:
Il faut quand même faire attention à ce que tu dis Aurèle; entre être jaloux et taper sur tout le monde il y a un monde. Je te le redis quand on avance ce genre de chose il faut être sur de soit et éviter de se baser sur des on-dit, c'est dangereux

http://operachroniques.over-blog.com/article-5478102.html

C'est un article sur Corelli et il y a une référence au tempérament de feu de Madame Corelli. Néanmoins, lui aussi avait visiblement un tempérament fougueux sous son apparente timidité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyVen 1 Oct 2010 - 23:13

Aurèle tu n'es qu'une tête de mule carton rouge . Je ne conteste pas qu'ils aient eu un caractère bien trempé, je te dis seulement qu'il y a des choses qu'on ne dit pas en se basant sur des on-dit, si' tu n'es pas prêt à entendre ca tu seras très malheureux et très seul What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 13/10/2008

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyVen 1 Oct 2010 - 23:16

Honnêtement, je pense qu'il y a une part de vrai dans ces "on dit". J'espère que les bandes de Il Pirata et de Fedora avec Callas ressortiront un jour même si la qualité du son laissera sûrement à désirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radames
Mélomaniaque
Radames

Nombre de messages : 850
Age : 51
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/08/2010

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyLun 4 Oct 2010 - 9:26

Ce que l'on peut dire sur le couple Corelli est que les deux conjoints se sont connus quand ils étaient bien dans la trentaine, pour finalment convoler en juste noces au début des années 60. Mme Loretta di Lelio avait déjà 36 ans quand elle a connu Franco (et dans l'Italie des années 50 ne pas être mariée à 36 ans .... et pour une femme en plus.... Mr.Red )
Franco a perdu sa chère mamma alors qu'il n'était qu'adolescent et son père était un homme intransigeant et terre à terre qui obligeait son fils à faire un boulot "normal" plutôt que perdre son temps à chanter.
C'est grâce à son ami Carlo Scaravelli que Corelli fit la connaissance du maestro Melocchi (prof de Del Monaco) qui lui enseignera la technique qui lui permettra de débuter.
Pour en revenir au couple, la biographie de Mr Seghers : Prince of tenors, nous apprend que ce dernier vivait reclus et replié sur lui-même. Corelli n'avait quasi pas d'amis et de vie sociale. Sa femme jouait un rôle de "maton" dans la prison au sein de laquelle Franco lachait sa grande voix comme un cri de liberté jamais trouvée. Mme Di Lelio avait une voix de soubrette et ne pouvait en aucune façon chanter les rôles dont elle rêvait dans des oeuvres que son mari intreprêtait en compagnie de "prime donne" bien plus douées qu'elle.
Elle vécut par mari/ténor interposé une carrière sans vraiment la vivre en tant que chanteuse.
Son comportement tyranique dévoile une certaine forme de frustration.
Le maestro Melocchi la tenait en piètre estime..... selon lui elle n'était pas l'épouse qu'il fallait pour Corelli.
On apprend, en revanche, rien sur la prétendue homosexualité de Franco et bien que j'ai entendu cette histoire à plusieurs reprises j'ai beaucoup de mal à le croire.
Que Franco n'ait pas eu d'enfants (malgré qu'il les adorait) ne fait pas pour autant de lui un homosexuel....
Certaines rumeurs lui accordèrent par contre une plus que possible romance avec la Tebaldi.
Enfin....
Il est toutefois clair que le couple Corelli alternait des moments de tendresse avec des moments orageux.
A la fin de sa vie Corelli était devenu dément et dangereux, Mme Loretta était clouée sur une chaise roulante et craignait très fort pour son intégrité physique.
Notons toutefois que Corelli finit sa vie dans un hôpital public dans un état physique lamentable, une de ses dernières photos le montre à l'état de squelette....
Ce couple était riche et son épouse le laissait à l'état de semi-indigence....
Triste fin pour ce très grand chanteur!
J'attends cette semaine le dernier livre qui lui est consacré : Franco Corelli : l'uomo, la voce e l'arte (Giancarlo Landini). Le livre est en italien et il y a de plus un CD qui reprend des enregistrements "maison" de Corelli chantant des airs de Guglielmo Tell, etc....
Je vous en dirai plus dès que je le reçois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain92
Mélomane averti
Alain92

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyLun 4 Oct 2010 - 14:39

Je comprends maintenant pourquoi il chantait si fort!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.operanapolitain.com
Radames
Mélomaniaque
Radames

Nombre de messages : 850
Age : 51
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/08/2010

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyMer 6 Oct 2010 - 16:21

aurele a écrit:
Honnêtement, je pense qu'il y a une part de vrai dans ces "on dit". J'espère que les bandes de Il Pirata et de Fedora avec Callas ressortiront un jour même si la qualité du son laissera sûrement à désirer.

D'après certaines sources ces bandes existent bel et bien et seraient, maintenant, dans les mains de Mme Corelli. Ces deux enregistrements font partie de l'eldorado des "lives" introuvables avec le Lohengrin de Del Monaco à la Scala en 1957.
Il Pirata avec Corelli, Callas et Bastianini drunken
Qui sait, un jour.....

Entretemps j'ai reçu le livre de Giancarlo Landini

Superbe livre de qualité (en Italien) à la présentation et à l'iconographie très soignée.
La vie de Corelli y est présentée année après année en mettant l'accent sur ses rôles et sur le déroulement de sa carrière.
Un CD accompagne ce livre et présente des enregistrements "maison" de Corelli + des interviews et une séance de vocalises.
On y entend Corelli en compagnie du répétiteur qui l'accompagne au piano sur les airs de Trovatore, Poliuto et... Arnoldo de Guglielmo Tell!
Il devait chanter ce rôle à la Scala en 1961 mais préféra abandonner au profit de Raoul des Huguenots.
Les extraits nous font entendre un Corelli plus clair qu'à l'habitude et aux prises avec une tessiture un peu trop haute pour lui. Il avait certes de très beaux aigus Corelli mais il n'avait pas cette facilité de les sortir à profusion comme Lauri Volpi, Fillippeschi, Pavarotti ou Salvatore Fisichella.
Corelli essaye un contre-ré (à peine touché...) mais sans grande sûreté.
Arnoldo fait partie des personnages "perdus" de Corelli avec Otello, Des Grieux (Puccini) et Paolo il bello. Franco Corelli \\cpas-fs1\userhomedir$\dessze\My Pictures\Corelli-Landini_clip_image001
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radames
Mélomaniaque
Radames

Nombre de messages : 850
Age : 51
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/08/2010

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyVen 29 Oct 2010 - 11:11

Le 29 octobre 2003 nous quittait l'un des plus grands ténors du XXème siècle, celui qu'on appelle : Le prince des ténors.
La discographie tant officilelle que live permet de faire revivre ce grand artiste à la voix vaillante et à la sensibilité à fleur de peau.

Riposa in pace Franco.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 13/10/2008

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptyVen 28 Jan 2011 - 20:23

Otello a écrit:
Guillaume a écrit:
Otello a écrit:
Guillaume a écrit:
Remarque, ce n'est pas là où Corelli est le pire...en Don Carlos non seulement c'est très en deça dramatiquement des autres chanteurs, mais en plus c'est chanté n'importe comment
évidemment en rien d'accord avec ça! Corelli est le plus investi et tourmenté des Don Carlo et c'est chanté de façon absolument éblouissante.
Non, je ne suis pas d'accord : tout cela est très métallique et hurlé, avec des contres-trucs absolument inutiles dans la bouche d'un Infant névrosé ! (c'est comme pour Raoul, ça ne colle pas avec le caractère de Corelli)
En plus, c'est à mille lieux de l'esprit de l'oeuvre. Je préfère Vanzo et Domingo, bien sûr, et Turp est très bien aussi.
Non y a rien de métallique chez Corelli lequel ne hurle pas! Quant au rajout de contre-uts, il ne l'a fait que dans ses lives des années 60 car ni à Vienne ni à NY dans les années 70, il ne les réitère. Subsistent quelques points d'orgue fort réussis qui ne dénaturent pas l'ensemble et qui sont peu de choses au regard d'un chant par ailleurs extrêmement nuancé. On n'y entend en tout cas pas un Manrico. Ce rôle reste quand même très vocal (les duos avec le baryton, le grand duo avec Elisabeth avant l'entrée de Philippe II et l'affrontement lors de l'Autodafé). Corelli (qui par ailleurs était un artiste tourmenté) est de toute façon au sein de la discographie un Don Carlo (dans la version italienne bien évidemment) majeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malko
Mélomaniaque


Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 09/01/2011

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptySam 29 Jan 2011 - 19:25

Vous ne parlez pas de son " live" de Vienne quand même ?

C'est sûrement le plus beau de toute la discographie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli EmptySam 29 Jan 2011 - 19:32

malko a écrit:
Vous ne parlez pas de son " live" de Vienne quand même ?
C'est sûrement le plus beau de toute la discographie !
on est bien d'accord! mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Franco Corelli Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Franco Corelli
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Corelli: disques indispensables
» Arcangelo Corelli (1653-1713)
» La Sonate en trio
» Ferruccio Tagliavini, ténor
» Customize ton Verdi !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: