Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Domenico Scarlatti (1685-1757)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Jeu 30 Juil 2009 - 20:56

Il y a un sujet sur Alessandro Scarlatti, mais pas sur un de ces enfants, Domenico Scarlatti.
C'est un compositeur que je découvre par un disque de Clara Haskil, qui joue 11 de 555 sonates (!).

Connaissez vous les plus intéressantes parmis toutes ces sonates? Ou bien des enregistrements indispensables?

(je crois bien être en train d'entrer dans ma période baroque... Smile )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
franchom
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 49
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Jeu 30 Juil 2009 - 21:06

Je ne connais que de nom
je m y perds avec les Scarlatti
Pour mémoire et parceque je viens de tricher sur Google
Alessandro 1660/1725
Domenico 1685-1757

Je me souviens d 'une intégrale des sonates par Scott Ross
34 CD
Que vaut elle ?
Une autre existe en 36 CD chez Brilliants Classics.

et comme j' aime les livres
Adélaïde de Place, Alessandro et Domenico Scarlatti, Fayard, coll. « Mirare », 2003, 94 p
Je n ai pas lu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbajuan
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 717
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Jeu 30 Juil 2009 - 21:51

Wolfgang a écrit:
Connaissez vous les plus intéressantes parmi toutes ces sonates? Ou bien des enregistrements indispensables?

Dans le corpus des sonates, on trouve une foultitude de merveilleuses réussites. Je suis loin de les connaître toutes, mais voici celles que je préfère, dans le catalogue Kirkpatrick :

1
9
11
14
38
39
110
141
146
162
176
202
208
209
213
239
299
309
330
377
380
391
431
467
492
551
555

Laughing

Enfin je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de déchet dans sa production, de toute manière.

Pour ce qui est de l'interprétation, ça dépend du support : au clavecin, je ne connais pas mieux que Ross, mais au piano c'est souvent par le biais de récitals souvent un peu fourre-tout que j'ai pu entendre ces pièces, donc je ne sais pas trop...

Par contre, je te conseille vivement d'écouter les transcriptions pour guitare. Stephen Schmidt en a laissé un enregistrement délicieux chez Auvidis Valois, et j'aime aussi beaucoup David Russell dans ce répertoire (chez Telarc).


Dernière édition par Pulcino le Jeu 30 Juil 2009 - 22:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Jeu 30 Juil 2009 - 22:10

De mon côté, même catalogue:
2
6
35
87
132
193
247
322
386
515
et le numéro complémentaire Mr. Green : 519

Ca fait pas franchement dans la prise de risque, elles ont l'air d'être toutes autant agréables... Mais à la réflexion, il n'y en a peut être pas d'indispensable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Mar 15 Sep 2009 - 18:24

Wolfgang a écrit:
Il y a un sujet sur Alessandro Scarlatti, mais pas sur un de ces enfants, Domenico Scarlatti.
C'est un compositeur que je découvre par un disque de Clara Haskil, qui joue 11 de 555 sonates (!).

Connaissez vous les plus intéressantes parmis toutes ces sonates? Ou bien des enregistrements indispensables?

(je crois bien être en train d'entrer dans ma période baroque... Smile )

j'ai presque tout de scarlatti les 3/ de ses sonates sont superbes ; l'enregistrement de ross est bon, très classique ;
le sommet pour moi : les 4 cd de pierre hantai ; et aussi staier (3cd) ;
d'autres bonnes choses comme baiano ;
au piano horowitz ou encore et surtout marcelle meyer!
quoi qu'il en soit, c'est uen oeuvre vraiment extraordianire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Mar 15 Sep 2009 - 23:45

Plus je l'écoute et plus je trouve qu'il annonce - sinon renferme pour une part - Haydn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
droopy
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 638
Age : 57
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Mer 14 Oct 2009 - 11:09

HOLLIGER a écrit:
Wolfgang a écrit:
Il y a un sujet sur Alessandro Scarlatti, mais pas sur un de ces enfants, Domenico Scarlatti.
C'est un compositeur que je découvre par un disque de Clara Haskil, qui joue 11 de 555 sonates (!).

Connaissez vous les plus intéressantes parmis toutes ces sonates? Ou bien des enregistrements indispensables?

(je crois bien être en train d'entrer dans ma période baroque... Smile )

j'ai presque tout de scarlatti les 3/ de ses sonates sont superbes ; l'enregistrement de ross est bon, très classique ;
le sommet pour moi : les 4 cd de pierre hantai ; et aussi staier (3cd) ;
d'autres bonnes choses comme baiano ;
au piano horowitz ou encore et surtout marcelle meyer!
quoi qu'il en soit, c'est uen oeuvre vraiment extraordianire
Au piano, et par pitié ne me fouettez pas !, je ne peux qu'ajouter Racha Arodaky !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysandre
Mélomane averti


Nombre de messages : 436
Date d'inscription : 28/08/2005

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Mer 14 Oct 2009 - 14:05

Au piano il y a aussi Zacharias, mais je trouve que ça manque parfois un peu de piquant et de d'énergie, même si c'est parfois très beau, comme dans les sonates plus lentes... il y a Pletnev également, qui livre encore une fois une lecture assez personnelle de ces oeuvres...j'aime le double cd Urania avec Ralph Kirkpatrick qui joue sur un horrible instrument mais qui a le mérite de jouer ici des sonates très peu enregistrées ailleurs, et puis ça date des années 50 mais ce n'est pas hors-style du tout, il a consacré à Scarlatti une bonne partie de sa vie de musicologue...au clavecin Staier est tout à fait impressionnant dans certaines sonates et son instrument est très beau...contrairement à Hantaï où je trouve que tout sonne plutôt austère et décharné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Dim 12 Sep 2010 - 20:18

Zeno a écrit:
Plus je l'écoute et plus je trouve qu'il annonce - sinon renferme pour une part - Haydn.

J'aurais aimé savoir en quoi..
car ceux sont 2 de mes compositeurs préférés, en haut de la pyramide, et pour lesquels j'éprouve une tendresse particulière et assez similaire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Mar 30 Nov 2010 - 21:43

Moi qui n'aime pas particulièrement la musique religieuse italienne du 18ème j'ai été très intéressée par une petite pièce d'à peine une dizaine de minutes : le Salve Regina de Domenico Scarlatti.
C'est un Salve Regina pour voix seule, orchestre à cordes et basse continue.
Il n'a rien de vraiment particulier mais me parle bien plus que le Stabat mater de Pergolesi par exemple. Je trouve ça plus sobre que ce qu'on a l'habitude d'entendre et cela me plait davantage.

J'ai écouté cet enregistrement :


J'aime beaucoup le contre-ténor (Carlos Mena) qui a une voix bien pleine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donzelague
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 554
Age : 408
Localisation : Ville de Québec
Date d'inscription : 23/11/2010

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Dim 5 Déc 2010 - 17:49

Lysandre a écrit:
Au piano il y a aussi Zacharias, mais je trouve que ça manque parfois un peu de piquant et de d'énergie, même si c'est parfois très beau, comme dans les sonates plus lentes...

La K296 avec Zacharias: hypnotique, obsédante, comme un soliloque mystérieux lancé à travers les siècles. Scarlatti l'a sûrement écrite pour le pianoforte, car au clavecin elle n'a vraiment pas le même attrait. Elle sonne carrée, presque mécanique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Lun 6 Déc 2010 - 0:21

Emi vient de rééditer pour 15 euros un coffret de 4 cd regroupant tous les scarlatti de Zacharias. Et effectivement, c'est très beau, même si ça ne décape pas comme le clavecin de Hantai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Lun 6 Déc 2010 - 1:19

Oui, le clavecin d'Hantaï dans Scarlatti c'est une sorte de Karcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Lun 6 Déc 2010 - 3:01

natrav le magnifique a écrit:
Oui, le clavecin d'Hantaï dans Scarlatti c'est une sorte de Karcher.

Evil or Very Mad n'importe quoi Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80115
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Lun 6 Déc 2010 - 16:05

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donzelague
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 554
Age : 408
Localisation : Ville de Québec
Date d'inscription : 23/11/2010

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Lun 6 Déc 2010 - 18:19

On ne sait plus où donner de la tête là!! shaking
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Lun 6 Déc 2010 - 19:02

Il faudrait peut-être grouper les 2 fils, vu qu'ils sont succins non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80115
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Mar 7 Déc 2010 - 11:16

Ben non ici c'est parti en discographie au bout de 2 messages mais ce n'est pas le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donzelague
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 554
Age : 408
Localisation : Ville de Québec
Date d'inscription : 23/11/2010

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Mar 7 Déc 2010 - 15:36

C'est bizarre, je suis tout nouveau ici, mais déjà quand je vois la binette de Scriabine apparaître sur mon écran, je suis traversé de sueurs froides et je m'écrie: Mon Dieu, qu'ai-je encore fait?! pale Wink

P.S.C'est que Percy dans son message inaugural dit: "ou bien des enregistrements indispensables..." On est donc dans le sujet, je crois. Ceci dit en toute deférence et humilité... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Mer 8 Déc 2010 - 14:49

Xavier a écrit:
Ben non ici c'est parti en discographie au bout de 2 messages mais ce n'est pas le sujet.

J'ai l'impression la discographie de Scarlatti intéresse plus que sa biographie ; et parler de la structure de ses oeuvres qui durent 3mn... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80115
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Mer 8 Déc 2010 - 15:08

Au contraire il me semble qu'il y a énormément à dire sur sa musique!

C'est comme si tu disais qu'il n'y avait rien à dire sur Webern, ça dure toujours 50 secondes au maximum...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Jeu 9 Déc 2010 - 0:04

C'est pas pareil webern c'est plus révolutionnaire, et de fait qui parle ici de Scarlatti autrement que par sa discographie ? (et quelques remarques générales sur son oeuvre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80115
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Jeu 9 Déc 2010 - 0:50

Ben oui parce que le débat a été attiré par la discographie, du coup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donzelague
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 554
Age : 408
Localisation : Ville de Québec
Date d'inscription : 23/11/2010

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Jeu 9 Déc 2010 - 2:01

Si je peux me permettre de m'immiscer... Webern, oui, c'est révolutionnaire... pour le XXième siècle...Scarlatti ne l'est-il pas à sa façon pour le XVIIIième? Et pour l'un et l'autre, n'est-ce pas le plus souvent par la discographie que nous les découvrons et cultivons?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80115
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Jeu 9 Déc 2010 - 2:21

Certes mais la rubrique générale est distinguée sur ce forum de la rubrique discographique pour parler plus précisément des oeuvres et des compositeurs plutôt que des versions. Wink (et il n'y a pas que les disques, il y a aussi les concerts et les partitions!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donzelague
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 554
Age : 408
Localisation : Ville de Québec
Date d'inscription : 23/11/2010

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Jeu 9 Déc 2010 - 3:40

Je comprends bien la distinction Xavier. Et l'importance de la maintenir pour assurer la cohésion de votre forum . Mais avouez que ce n'est pas toujours aisé en pratique. Je suis musicien et je fréquente des musiciens; je lis des partitions et je vais au concert; pourtant, le disque demeure pour moi, comme pour beaucoup de mélomanes, la voie royale pour découvrir, explorer et apprécier la musique classique. Pour le meilleur ou pour le pire.
Pour conclure sur le sujet déroulé dans ce fil, l'instigateur de celui-ci nous a placé sur la frontière entre la rubrique générale et la rubrique discographique. Je suis donc pour la fusion avec l'autre sujet Scarlatti. En passant, bravo pour ce forum!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81155
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Jeu 9 Déc 2010 - 7:06

Donzelague a écrit:
Si je peux me permettre de m'immiscer... Webern, oui, c'est révolutionnaire... pour le XXième siècle...Scarlatti ne l'est-il pas à sa façon pour le XVIIIième?
Ca dépend de quel point de vue... Cela dit, Webern n'étant pas si révolutionnaire que ça (puisqu'il suit des mouvements amorcés avant lui, surtout dans sa seconde période), pourquoi pas, si on considère la place donnée au clavier solo par Scarlatti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Jeu 9 Déc 2010 - 12:02

Je pensais à Scarlatti précisément parce-que le fait qu'on ne parle pas de ses œuvres "techniquement" n'est peut-être pas un hasard, mais plutôt dû au fait que ça se résumé à 555 sonates de 3mn sans quasi de structure (et 1 stabat mater). De fait, on parle de sa discographie dans les 2 fils.
Mais, Xavier, je trouve très bonne la séparation entre œuvre et discographie sur le forum. Je ne pensais à rien d'autre qu'à Scarlatti en lançant ma remarque. (Même pas à la coupe Davis Mr. Green Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81155
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Jeu 9 Déc 2010 - 17:19

HOLLIGER a écrit:
(et 1 stabat mater).
Et une messe.

Et toc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Donzelague
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 554
Age : 408
Localisation : Ville de Québec
Date d'inscription : 23/11/2010

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Jeu 9 Déc 2010 - 18:09

DavidLeMarrec a écrit:
HOLLIGER a écrit:
(et 1 stabat mater).
Et une messe.

Et toc.


1 Stabat Mater, mais tout un!! C'est à connaître absolument!

De jolies Sinfonies aussi!

et re-toc!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Jeu 9 Déc 2010 - 20:55

Toc toc oui, je résumais, messieurs les perfectionnistes. Mr. Green Very Happy
Mais grosso modo, Scarlatine est connu pour ses 555 sonates et son stabat mater, moins pour le petit reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donzelague
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 554
Age : 408
Localisation : Ville de Québec
Date d'inscription : 23/11/2010

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Jeu 9 Déc 2010 - 22:43

Scarlatine... je vois donc qu'on te rend malade... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Jeu 9 Déc 2010 - 22:48

Ah mais j'aime l'appeler ainsi parfois.. même si d'habitude c'est avec une raison précise, absurde de préférence! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donzelague
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 554
Age : 408
Localisation : Ville de Québec
Date d'inscription : 23/11/2010

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Ven 10 Déc 2010 - 20:14

Afin de retomber dans les grâces de Xavier, un tout petit échantillon de sonates qui, à mon avis, sont à ne pas manquer:

K.1: elle ouvre le bal (le marathon!) avec bonhomie et simplicité.
K.9: mélodieuse, souriante, un peu espiègle aussi.
K.13: une autre espièglerie, avec croisements de mains.
K.27: encore des croisements, main gauche et main droite faisant le grand écart et se faisant écho. Très beau.
K.30: la fugue dite du chat. Le matou aurait proposé le thème à son maître en courant sur le clavier...On ne peut pas tous avoir un Frédéric II sous la main!hehe

Les trente premières sonates forment un recueil publié par Scarlatti en 1738 sous le titre Essercizi per Gravicembalo. Les 525 autres n'existeront que sous la forme de manuscrits.

K.87: assez atypique dans sa forme, resserrée et mélancolique . Un petit joyau.
K.141: ça mitraille, ça frappe, ça gronde; certains interprètes se retiennent, d'autres se déchaînent...
K.208: pensive, pleine d'interrogations retenues. Une autre perle.
K.296: un rêve éveillé. Elle pourrait se dérouler sans fin...Mais au piano, pas au clavecin! Zacharias
K.380: peut-être la plus connue. Badine, mais avec un fond bouillant.
K.525: sautillante, bondissante, où des éclisses de bois jaillissent du clavecin (chez certains...).
K.551: très connue aussi. Une anthologie en miniature de ses divers procédés?


Dernière édition par Donzelague le Mar 14 Déc 2010 - 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Ven 10 Déc 2010 - 20:39

Et encore, cette publication n'est survenue que grâce à l'insistance de sa protectrice Maria Barbara reine d'Espagne qui le kiffait grave à mon avis et pour laquelle il écrivit toutes ces sonates. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donzelague
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 554
Age : 408
Localisation : Ville de Québec
Date d'inscription : 23/11/2010

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Ven 10 Déc 2010 - 21:27

Et il les a dédiées au roi du Portugal pour brouiller les cartes? De la vrai télé-réalité!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Sam 11 Déc 2010 - 0:47

natrav le magnifique a écrit:
Et encore, cette publication n'est survenue que grâce à l'insistance de sa protectrice Maria Barbara reine d'Espagne qui le kiffait grave à mon avis et pour laquelle il écrivit toutes ces sonates. I love you

On n'a pas fin it de la remercier! Very Happy
En passant la K175 est vraiment superbe!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donzelague
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 554
Age : 408
Localisation : Ville de Québec
Date d'inscription : 23/11/2010

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Dim 12 Déc 2010 - 18:30

Est-ce moi, ou les premières mesures de la k.525 ressemblent beaucoup au thème de La Campanella Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donzelague
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 554
Age : 408
Localisation : Ville de Québec
Date d'inscription : 23/11/2010

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Mar 14 Déc 2010 - 20:31

...ça doit être moi... Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1529
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Ven 23 Déc 2016 - 22:27

Voici un lien foisonnant et réjouissant

Arrow http://delibere.fr/chroniques/chroniques-scarlattiennes/

Chroniques scarlattiennes
par Nicolas Witkowski in http://delibere.fr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1529
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   Mer 28 Déc 2016 - 17:22

« Son œuvre est comme un diamant unique, un solitaire : elle en a l'éclat et la perfection. » *

C’est bien sûr à l’éclat des 555 (encore que…) sonates que fait allusion cet éloge, et il y a de quoi ! Mais, me voilà troublé … par l’écoute récente du disque : Cantates "même dans le sommeil"**
Autre facette de ce diamant, ou pureté entachée ?
Dans mon image de Scarlatti, je m’étais construit un avant  et un après Lisbonne 1720 : œuvres sacrées et instrumentales (superbes pour certaines, et disparues pour la plupart) précédant le bloc sans faille et obsessionnel des sonates.

Ce disque interroge superbement ce clivage en tissant des liens avec Farinelli, dont on connaissait les relations avec Scarlatti, mais pas sous un jour aussi intense. Même si le fait que Maria Barbara ait choisi Farinelli comme passeur (de ses propres manuscrits des sonates de Scarlatti) témoigne de la force des liens qui devaient les unir.
Spoiler:
 

Les questions soulevées sont passionnantes (la notice co-écrite par Cyrille Gerstenhaber et Jean-Christophe Frisch serait à citer dans son intégralité; toutes les citations qui suivent en sont tirées)
« Les trois cantates de ce disque sont liées à plusieurs énigmes, dont certaines peuvent être résolues. On n’a pu dater leur composition que récemment, et la redécouverte de ces cantates constitue un événement où le mystère et le piquant des anecdotes rejoint la grande aventure de la recherche musicale »

• Ces cantates sont contemporaines des sonates. Thèse appuyée sur une étude des manuscrits « le musicologue anglais Malcolm Boyd a récemment remarqué dans les manuscrits de ces cantates que la graphie des croches présente une caractéristique exclusivement espagnole » et par une approche stylistique « l’art des affeti, les audaces harmoniques, l’inventivité mélodique, la construction rigoureuse, et surtout l’ampleur des airs (certains approchent de dix minutes), très éloignée des œuvres de circonstances que le compositeur avaient écrites dans sa jeunesse »
• Elles sont écrites si ce n’est pour Farinelli, tout au moins dans une étroite relation avec ce dernier ***: ce que semble démontrer
- Leurs liens amicaux « On ne sait presque rien de leur relation, mais une collaboration dans le travail et une certaine amitié les ont sans doute liés, puisque l’on sait que Farinelli secourut plusieurs fois Scarlatti en l’aidant financièrement à rembourser des dettes… »
- L’accolade (mais ça je n’ai pas trouvé) **** que se donnent Scarlatti et Farinelli sur le portrait de Maria Barbara
- Le texte (1735) de la cantate "pur el sono, almen tal’ora" écrit par Métastase auquel « Farinelli était lié par une amitié indestructible »

De là à imaginer une écriture à quatre mains, ou tout au moins une exécution avec Farinelli et Scarlatti réunis… (pour apaiser les insomnies royales de Philippe V), les questions restent entières. Mais l’interrogation qui tend à ajouter une facette de plus à ce diamant est celle ci « Enfin, la familiarité dans laquelle Scarlatti vivait auprès du couple royal***** explique-t-elle les audaces d’une partition destinée à quelques auditeurs très éclairés, et très à même d’en apprécier les étrangetés qui nous les rendent justement si modernes ? »

* Dans l’excellente notice
http://www.larousse.fr/encyclopedie/musdico/Scarlatti/170028
** Cantates:"même dans le sommeil"
Cyrille Gerstenhaber, soprano
Freddy Eichelberger, fortepiano
XVIII-21 Musique des Lumières
Jean-Christophe Frisch, direction
Spoiler:
 
*** Voir aussi le réjouissant billet
http://delibere.fr/farinelli-nous-casse-les-oreilles/
**** Ferdinand VI, Maria Barbara, Domenico Scarlatti et Carlo Broschi Farinelli.
Spoiler:
 
***** Maria-Barbara et Ferdinand VI, (presque aussi mélancolique que son père)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Domenico Scarlatti (1685-1757)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Domenico Scarlatti (1685-1757)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Domenico Scarlatti (1685-1757)
» Domenico Scarlatti
» Papavrami Scarlatti!!
» Anne Queffélec, pianiste
» Scott ROSS (1951-1989)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: