Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Lisa della Casa

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
keane
Mélomaniaque


Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyLun 14 Juin 2010 - 12:39

Lisa della Casa est une chanteuse qui me touche beaucoup : son timbre de lumière, ses aigus rayonnants, son sourire dans la voix, sa diction impeccable, sa maitrise stupéfiante du souffle avec des sons filés de toute beauté en font l'une des plus grandes interprètes de Strauss. Et sur scène, quelle classe innée : c'était l'Ava Gardner de l'opéra.

Mais plus qu'un long discours, je vous conseille vivement de visionner cette vidéo :
https://www.youtube.com/watch?v=hGeCjq3uYX0

Quant à ses plus grands disques, voici quelques merveilles qui rendent vite insupportable le style ampoulé et chichiteux d'Elisabeth Schwarzkopf. A ce sujet d'ailleurs, le Rosenkavalier de Salzbourg aurait du être filmé avec Lisa della Casa qui en avait assuré la première. Malheureusement Walter Legge et son épouse ont intrigué en coulisse pour imposer Schwarzkopf et la soprano suisse a appris ce changement à la dernière minute. Dépitée par cette attitude qui manquait de l'élégance la plus élémentaire, Lisa della Casa refusera par la suite de rechanter à Salzbourg en dépit des demandes pressantes des responsables du festival.

Lisa della Casa 51UcPblaXNL._SL500_AA300_
Lisa della Casa 51P2DMD30ZL._SL500_AA300_
Lisa della Casa 51SQM7W6A8L._SL500_AA300_
Lisa della Casa 41FTP7BQZSL._SL500_AA300_
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyLun 14 Juin 2010 - 13:08

Merci pour ce petit portrait!

Lisa della Casa, c'est pour moi la classe à l'état pur... Encore plus peut-être qu'une Grümmer...
Découverte en Donna Elvira, je l'ai toujours pensée très belle, mais manquant légèrement de feu.
Et puis la révélation a eu lieu avec sa Chrysothémis... J'ai vraiment découvert un investissement que je ne soupçonnais pas! Une voix puissante et large, pleine de vie... A la hauteur d'une Rysanek, la justesse en plus... hehe

Et puis ses Quatre Derniers Lieder de Strauss, qui restent pour moi inégalés : comme tu le dis, on ne retrouve pas le côté pincé de Schwarzi, mais tout autant de soin. Et c'est naturel!


Lisa della Casa Pd665069
En Chryso, avec Inge Borkh...

Lisa della Casa Dellacasaelvira
En Donna Elvira...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1186
Date d'inscription : 19/04/2010

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyLun 14 Juin 2010 - 14:13

Une de mes cantatrices préférées : la couleur du timbre unique, la longueur du souffle bien sûr mais la justesse des mots aussi.
En sa défaveur quelques portamenti dans le haut grave qui ne sort pas toujours aisément et parfois malgré tout, vers la fin de carrière plutôt, des tenues de souffle un peu caricaturales du style qui lui était naguère si naturel, mais c'est le propre des stars et c'en est une assurément.
J'adore ses extraits d'Ariadne ainsi que les Lieder de Strauss (Befreit!) sur ce CD :
Lisa della Casa Khzy9bkj3z

Mais je l'aime aussi beaucoup dans le Rosenkavalier, non pas en Maréchale, mais en Oktavian dans la version de Krauss à Salzburg en 1953 avec Reining, Güden et Böhme, superbe!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
keane
Mélomaniaque


Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyMar 15 Juin 2010 - 19:08

Polyeucte a écrit:
Merci pour ce petit portrait!

Lisa della Casa, c'est pour moi la classe à l'état pur... Encore plus peut-être qu'une Grümmer...

Très juste la comparaison avec Elisabeth Grümmer. Pour ma part, je regrette un peu que ces deux chanteuses n'aient pas davantage été sollicitées par les majors...

Heureusement, il nous reste les live et dans le cas de l'Ariane de Böhm, c'est de la dynamite : on a l'impression que Lisa della Casa, Hilde Güden et le chef allemand sont sous LSD. Jamais entendu un air de Zerbinette et un duo Bacchus-Ariane aussi déchainés. C'est mon coffret straussien de l'ile deserte avec la Femme sans ombre de 1955 (Rysanek-Böhm) chez Decca.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain92
Mélomane averti
Alain92

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyMar 15 Juin 2010 - 22:13

Lisa Della Casa a été une grande mozartienne, une comtesse à la voix harmonieuse, très humaine, mais évidemment personne ne peut égaler dans ce role Schartzkopf. Le CD de Della Casa avec Kleiber et Siepi reste une référence, 50 ans après.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.operanapolitain.com
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyMar 15 Juin 2010 - 22:18

Un disque qui n'a pas été cité : son Arabella à Munich en 1963, où elle a pour partenaires rien de moins que Fi-Di et Rothenberger.

Personnellement, je ne l'aime pas partout, mais dans Strauss, c'est vraiment une des 3/4 très très grandes. (avec Rysanek, Jurinac et Borkh)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87538
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyMer 16 Juin 2010 - 10:09

Alain92 a écrit:
Lisa Della Casa a été une grande mozartienne, une comtesse à la voix harmonieuse, très humaine, mais évidemment personne ne peut égaler dans ce role Schartzkopf.
Je ne suis d'accord avec aucune des affirmations de cette phrase. Mr. Green Déjà, l'italien vraiment pas beau de sa comtesse me gêne. Et puis la voix qui semble ne pas s'épanouir. Même problème de raideur dans ses lieder avec piano de Strauss (disque très décevant, y compris au niveau de l'expression). Sa voix se situe vraiment, comme Gobbi par exemple, à la frontière entre les voix peu vibrées d'avant-guerre et la nouvelle esthétique.

D'une manière générale, c'est la ductilité de la voix et la candeur des expressions qui touche chez elle, je dirais. Et elle peut être sublime, mais il faut que la voix se trouve chez elle.

Pour moi, c'est surtout chez Strauss qu'elle est grande : Salome, Chrysothemis, Octavian, Marschallin, Ariadne, Zdenka (et elle est vraiment au faîte de ce qui a été fait dans chacun de ces rôles !). Elle est très bien en Arabella aussi, et tout à fait valeureuse en Eva, quoique un peu froide.

En revanche, en Almaviva et en Elvira, je n'aime pas le côté pincé et l'italien très déformé. En Fiordiligi, c'est un peu plus adéquat, mais pas bouleversant non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1186
Date d'inscription : 19/04/2010

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyMer 16 Juin 2010 - 10:13

Pour une fois je suis assez d'accord... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyLun 21 Juin 2010 - 22:58

DavidLeMarrec a écrit:
Pour moi, c'est surtout chez Strauss qu'elle est grande : Salome, Chrysothemis, Octavian, Marschallin, Ariadne, Zdenka (et elle est vraiment au faîte de ce qui a été fait dans chacun de ces rôles !). Elle est très bien en Arabella aussi, et tout à fait valeureuse en Eva, quoique un peu froide.

Je ne savais pas qu'elle avait chanté Salome ou peut être alors seulement la scène finale. Cela m'intéresserait que tu m'en dises plus. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87538
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyLun 21 Juin 2010 - 23:04

Elle l'a chanté une seule fois, à Munich, dans la mise en scène de Hartmann. On n'en a conservé que la scène finale (en vidéo !), mais elle a bien tout chanté sur scène.

Pour ce qu'on peut en juger d'après la scène finale, c'était très intéressant... A l'époque où on dirigeait peu les acteurs, elle avait tout de même une vraie présence.

C'est un peu comme Havilland, elle cherchait aussi à ébrécher son image d'héroïne pure et était tentée par des héroïnes plus complexes.

Elle n'a pas renouvelé l'expérience cela dit, alors même que je n'ai pas vu de défauts techniques préoccupants dans sa prestation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyLun 21 Juin 2010 - 23:08

Et est ce qu'il y aurait une chance pour qu'on retrouve la bande son au fond d'une cave, un jour ? (autrement dit, est ce que cela a été enregistré, ou même filmé, parce que le fait qu'on ait que la scène finale me paraît curieux...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87538
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyLun 21 Juin 2010 - 23:09

C'est la question que je me pose... Mais depuis le temps, il est vraiment étonnant que ça n'ait pas reparu. En vidéo, vu l'époque, il est possible que seule la scène finale ait été captée. En revanche, le son, si ça a été radiodiffusé, c'est probablement quelque part.

Si ça ne l'a pas été (choix bizarre de la part de la radio, mais tout est possible), eh bien c'est perdu à tout jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyLun 21 Juin 2010 - 23:32

Il faut rappeler qu'elle a chanté les 3 rôles principaux interprétés par des femmes dans Der Rosenkavalier : Sophie, puis Octavian et enfin la Maréchale. Je ne la connais que dans la Maréchale dans le fameux live de Salzbourg de 1960 sous la direction de Karajan. Je me rappelle avoir bien aimé sa Maréchale. Encore une fois, la comparaison avec Schwarzkopf pourrait être intéressante. Je ne connais Schwarzkopf dans le Monologue "Da geht er hin" sous la direction de Karajan car j'ai cela dans une compilation.
Elle a justement été Sophie en 1952 à La Scala sous la direction de Karajan face à la Maréchale de Schwarzkopf qui a toujours été considérée comme une "rivale" de cette dernière, son antithèse la plus absolue dans un certain nombre de rôles mozartiens et straussiens qu'elles avaient en commun. Octavian est Jurinac. C'est évidemment la grande interprète du rôle à l'époque, l'un des rôles qu'elle aura incontestablement marqué. Connaissez vous ce live?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1186
Date d'inscription : 19/04/2010

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyMar 22 Juin 2010 - 9:34

Le son est variable, un bout était manquant et a été remplacé par Jurinac/Rothenberger.
Lisa della Casa a une belle lumière mais pour moi elle n'est pas Sophie, la voix est déjà trop grande depuis le tout début des années 50. Evidemment le trio est légendaire et il est bon d'avoir un tel témoignage, plus intéressant soit dit en passant que le live du MET immortalisant la rencontre Schwarzkopf/della Casa mais en Octavian.
Della Casa est superbe dans ce dernier rôle avec Krauss à Salzburg en 1953 avec Böhme, Güden et Reining en grande forme. LA version à connaître pour l'ensemble viennois de l'époque.

La voix de della Casa a pour moi mieux vieilli que celle de Schwarzkopf, je veux dire à l'époque déjà, vers la fin des années 60, la voix avait encore de rares qualités mais dans le style aussi, la voix de Schwarzkopf parait plus démodée.
De cette époque, Jurinac me parait la mieux armée pour affronter le temps...

PS: dans Rosenkavalier, Lisa a aussi chanté Annina, donc 4 rôles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3510
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyMar 22 Juin 2010 - 10:46

AD a écrit:
Le son est variable, un bout était manquant et a été remplacé par Jurinac/Rothenberger.
Lisa della Casa a une belle lumière mais pour moi elle n'est pas Sophie, la voix est déjà trop grande depuis le tout début des années 50. Evidemment le trio est légendaire et il est bon d'avoir un tel témoignage, plus intéressant soit dit en passant que le live du MET immortalisant la rencontre Schwarzkopf/della Casa mais en Octavian.
Della Casa est superbe dans ce dernier rôle avec Krauss à Salzburg en 1953 avec Böhme, Güden et Reining en grande forme. LA version à connaître pour l'ensemble viennois de l'époque.

La voix de della Casa a pour moi mieux vieilli que celle de Schwarzkopf, je veux dire à l'époque déjà, vers la fin des années 60, la voix avait encore de rares qualités mais dans le style aussi, la voix de Schwarzkopf parait plus démodée.
De cette époque, Jurinac me parait la mieux armée pour affronter le temps...

PS: dans Rosenkavalier, Lisa a aussi chanté Annina, donc 4 rôles...

Ca s'entend très bien, je trouve, dans leur Idoménéo commun (1971). La voix de Jurinac (Elettra) a muri, s'est assombrie, est devenue plus tendue et plus épaisse : en fait on ne perd guère en qualité vocale, car elle n'aurait sans doute pas non plus eu la vocalisation plus aisée dans ces jeunes années. Celle de Della Casa (Ilia) au contraire s'est fanée, éteinte, sans gagner en couleurs et sans non plus faire d'efforts de caractérisation particuliers (les récitatifs sont épouvantables à mon avis) pour compenser la perte de son charme vocal immédiat. Et là on regrette vraiment qu'elle n'ait pas abordé le rôle plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Mélomaniaque
Figaro

Nombre de messages : 883
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyMar 22 Juin 2010 - 13:06

aurele a écrit:
Schwarzkopf qui a toujours été considérée comme une "rivale" de cette dernière, son antithèse la plus absolue dans un certain nombre de rôles mozartiens et straussiens qu'elles avaient en commun.
A vrai dire elle ne s'entendaient pas du tout. Si j'ai bonne mémoire, Schwarzokopf lui a même fait quelques coups bas ... vador
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3510
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyMar 22 Juin 2010 - 14:19

Figaro a écrit:
aurele a écrit:
Schwarzkopf qui a toujours été considérée comme une "rivale" de cette dernière, son antithèse la plus absolue dans un certain nombre de rôles mozartiens et straussiens qu'elles avaient en commun.
A vrai dire elle ne s'entendaient pas du tout. Si j'ai bonne mémoire, Schwarzokopf lui a même fait quelques coups bas ... vador

En même temps il y avait une troupe complète de sopranos remarquables très aimées du public et destinées à des emplois similaires. On peut supposer que ça ne pouvait pas être idyllique tous les jours non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1186
Date d'inscription : 19/04/2010

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyMar 22 Juin 2010 - 14:28

Figaro a écrit:
aurele a écrit:
Schwarzkopf qui a toujours été considérée comme une "rivale" de cette dernière, son antithèse la plus absolue dans un certain nombre de rôles mozartiens et straussiens qu'elles avaient en commun.
A vrai dire elle ne s'entendaient pas du tout. Si j'ai bonne mémoire, Schwarzokopf lui a même fait quelques coups bas ... vador

On raconte beaucoup de choses, mais on en raconte toujours sur les stars.
Certaines y sont parvenues avec leur simple talent, d'autres "en jouant des coudes".
On connaît les luttes entre Güden et Della Casa pourtant, Güden que Ludwig critique un peu dans sa biographie alors qu'elle même est loin d'être une oie blanche...
Et Schwarzkopf également n'est certainement pas la plus angélique dans ce domaine si l'on en croit la biographie de Jefferson qui a fait couler pas mal d'encre il y a quelques années.

J'ai lu "Ein Leben mit Lisa della Casa", la biographie de della Casa écrite par Dragan Debeljevic, son mari, un très bel homme d'ailleurs... même pour cela, Lisa et Elizabeth n'ont pas fait les mêmes choix (et l'Allemande n'a pas eu d'enfant). La vie de Lisa semble assez provinciale, dans ses débuts mais aussi ses tournées, malgré le MET, Salzburg (avant 1960 et la crise du film*), et même Vienne et Munich, qui furent ses ancrages mais le reste n'a rien à voir avec les évènementiels auxquels son illustre "collègue" devait absolument participer.

(*) Note : le coup bas le plus célèbre puisque Lisa eut les honneurs de l'ouverture du Grosses Festspielhaus (avec Karajan dans Rosenkavalier), mais ce fût l'allemande que l'on "demanda" finalement pour le film après des luttes d'influence invraisemblables et la suissesse ne revint jamais plus chanter au festival...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyMar 22 Juin 2010 - 14:34

AD a écrit:
(*) Note : le coup bas le plus célèbre puisque Lisa eut les honneurs de l'ouverture du Grosses Festspielhaus (avec Karajan dans Rosenkavalier), mais ce fût l'allemande que l'on "demanda" finalement pour le film après des luttes d'influence invraisemblables et la suissesse ne revint jamais plus chanter au festival...

Alors que Schwarzkopf avait refusé de participer au film de Don Giovanni dirigé par Furti dans ce même Salzbourg, et était remplacé par Lisa della Casa! Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1186
Date d'inscription : 19/04/2010

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyMar 22 Juin 2010 - 14:43

Polyeucte a écrit:
AD a écrit:
(*) Note : le coup bas le plus célèbre puisque Lisa eut les honneurs de l'ouverture du Grosses Festspielhaus (avec Karajan dans Rosenkavalier), mais ce fût l'allemande que l'on "demanda" finalement pour le film après des luttes d'influence invraisemblables et la suissesse ne revint jamais plus chanter au festival...

Alors que Schwarzkopf avait refusé de participer au film de Don Giovanni dirigé par Furti dans ce même Salzbourg, et était remplacé par Lisa della Casa! Very Happy

Ah je ne savais plus ça, pour quelle raison?
C'est vrai que c'est plutôt Schwarzkopf qui monopolisait
le rôle d'Eliva à Salzburg alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyMar 22 Juin 2010 - 14:48

Elle le chantait sur scène, mais n'avait pas voulu participer au film de cette production... Pourquoi je ne crois pas que c'était dit, mais du coup, c'est Della Casa qui avait pris sa place... pour notre plus grand plaisir! (enfin le mien en tout cas! hehe )

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3510
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyMar 22 Juin 2010 - 14:54

Je ne suis pas un grand fan de Della Casa mais en Elvira pour moi il y a vraiment quelque chose qui manque (à commencer par un peu de grave d'ailleurs. J'aime quand elle a davantage de chair, quoi). Alors que sa Donna Anna extatique est un ravissement à entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1186
Date d'inscription : 19/04/2010

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyMar 22 Juin 2010 - 15:08

Je la trouve intéressante partout dans Mozart mais absolue dans aucun rôle finalement, je l'apprécie beaucoup plus dans Strauss : ah si elle avait accepté de chanter l'impératrice à Munich en 1963...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyVen 7 Jan 2011 - 14:03

Je viens tout juste de découvrir cette chanteuse : une belle surprise pour ma part ! J'adore sa façon de chanter, ce côté "classieux" pour reprendre une expression de Gainsbourg. Et puis cette voix chaleureuse et lumineuse, un vrai régal pour les oreilles. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1186
Date d'inscription : 19/04/2010

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyVen 7 Jan 2011 - 14:11

Dans ce répertoire à cette époque, on commence souvent par Schwarzkopf puis on découvre della Casa, Jurinac, un peu de Steber, Grümmer et en parallèle on a Seefried, Güden, Stich-Rendall... et puis Streich, Lipp.

Des voix immédiatement reconnaissables, des personnalités et physiquement plutôt des beautés!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyVen 7 Jan 2011 - 14:12

Pour ma part, j'ai oublié Schwarzkopf au profit de Della Casa. Clairement, c'est autre chose pour moi, plus vivant, moins ampoulé, mais tout aussi noble, voire aristocratique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ojoj
Mélomaniaque
ojoj

Nombre de messages : 653
Age : 33
Localisation : Bayonne/Bordeaux
Date d'inscription : 22/10/2009

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyVen 7 Jan 2011 - 14:16

J'aime bien sa Pamina avec Szell...qui souffre cependant d'une prise de son épouvantable...dommage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1186
Date d'inscription : 19/04/2010

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyVen 7 Jan 2011 - 14:24

Avant que tous les Live ne soient disponibles, on disposait uniquement des enregistrements en studio et il faut reconnaître que Schwarzkopf s'est taillé la part du lion (grâce à son mari).
On est donc tout heureux de découvrir autre chose ensuite, Decca avait signé avec la belle Lisa, sa quasi contemporaine, c'est une aubaine pour nous : même époque, même registre (ou presque), mêmes équipes (Vienne, Salzbourg...).
Mais Jurinac, Steber et Grümmer sont tout aussi intéressantes, mais "moins disponibles", "moins facilement accessibles" car plus rares au disque.

Avec le recul, une fois qu'on a repositionné toutes ces cantatrices, on peut les apprécier une à une à nouveau (j'avais une indigestion de Schwarzkopf, je l'apprécie à nouveau).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyVen 7 Jan 2011 - 14:37

Francesco a écrit:
Je ne suis pas un grand fan de Della Casa mais en Elvira pour moi il y a vraiment quelque chose qui manque (à commencer par un peu de grave d'ailleurs. J'aime quand elle a davantage de chair, quoi). Alors que sa Donna Anna extatique est un ravissement à entendre.

Voilà c'est un peu le problème ; mais c'est, majoritairement, un problème mozarto-mozartien dans ces années-là (voir sa Fiordiligi, pauvre en "accroche" dans le grave, sublime legato mais un peu fade, hélas). Parce que Della Casa était capable d'aller au-delà d'elle-même pour peu qu'on veuille bien la "fouetter" un peu (tu as raison pour sa Donna Anna, abyssale pour moi ; on aussi cité sa Chrysotemnis qu'elle chante avec ses tripes et ses hormones comme peu l'ont osé ; on ne dira jamais trop comme les extraits de sa Salome se rapprochent du lyrisme bruissant de Cebotari).

Dans l'absolu, Della Casa je la cherche soit ici, sur ces marges gavées d'adrénaline, soit au détours des lignes extatiques, noyées de lumière et qui flattent naturellement un timbre parmi les plus beaux jamais captés. Il n'y a pas la prégnance d'une Grümmer ; pas non plus ce sens du mot que Schwarzkopf a illustré magistralement ; pas forcément le charme incandescent de Güden ou le naturel de Seefried. Mais il y a cette musicalité trouble, troublante, cette plasticité infinie qui font le rayonnement intense de ses Strauss, cf. Ariadne, les Vier letzte (un rien sur la réserve ; Haviland gentille avant la Salome "aldrichesque", je dirais), Capriccio ou, mieux encore, la Maréchale ou le bouquet de Lieder parus, jadis, chez Eurodisc.

http://www.amazon.fr/Lieder-Richard-Strauss/dp/B000026NPE/ref=sr_1_43?s=music&ie=UTF8&qid=1294406960&sr=1-43

Quelques albums à connaître impérativement, pour moi :

http://www.amazon.fr/Scenes-DOperas-Mozart-Strauss-Wagner/dp/B001Q2RWY8/ref=sr_1_20?s=music&ie=UTF8&qid=1294406925&sr=1-20 (elle trouve des couleurs fauves pour Ilia, des appuis incroyable pour Von Einem)
http://www.amazon.fr/Lieder-Divers-Brahms-Schubert-Strauss/dp/B0001XLX20/ref=sr_1_38?s=music&ie=UTF8&qid=1294406946&sr=1-38 (des Frauenliebe qui se placent parmi les tout meilleurs avec Lehmann et Jurinac)
http://www.amazon.fr/Requiem-Allemand-Herbert-Von-Karajan/dp/B00000F1VE/ref=sr_1_44?s=music&ie=UTF8&qid=1294406960&sr=1-44 (une vision, tout simplement, une apothéose qui est, aussi, une transsubstantiation de la chair en lumière, pour l'une des versions les plus essentielles de Karajan

Des Strauss frémissants ou, un peu à l'image de Güden qui a pu être extraordinaire, unique presque, miroitante toujours et successivement en Cherubino, Susanne & Contesse, Della Casa sublime son, ligne mots et couleurs dans des incarnations qui sont des mûrissements tendre de sa féminité :
http://www.amazon.fr/Strauss-R-Arabella-Bohm-Reinin-Karl-Bohm/dp/B000001GMU/ref=sr_1_84?s=music&ie=UTF8&qid=1294407168&sr=1-84 (Zdenka sublime avant l'Arabella quasi-absolue que tout le monde salue)
http://www.amazon.fr/Rosenkavalier-R-Strauss/dp/B00065MJ7Q/ref=sr_1_54?s=music&ie=UTF8&qid=1294407133&sr=1-54 (Quinquin adolescent qui se craquelle sous des poussées d'humanité trouble [et quelle "Présentation"])
http://www.amazon.fr/Rosenkavalier-Strauss/dp/B000026C3F/ref=sr_1_51?s=music&ie=UTF8&qid=1294406960&sr=1-51 (Maréchale d'une tendresse solaire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyVen 7 Jan 2011 - 14:42

Della Casa, c'est quand même autrement moins pincé et chichiteux que Schwarzy... (oui, j'aime pas Schwarzy...)...

Ses 4 derniers Lieders par exemple sont tout bonnement magnifiques... Ce que j'ai entendu de mieux je trouve!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1186
Date d'inscription : 19/04/2010

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyVen 7 Jan 2011 - 14:48

Effectivement j'adore aussi Lisa en Quinquin!

Toutefois quand j'écoute certains Lieder de Strauss dans cet album : http://www.amazon.fr/Ariadne-Naxos-Extrait-Seamus-Egan/dp/B000003XII/ref=sr_1_2?ie=UTF8&qid=1294407920&sr=1-2
je trouve parfois sa façon de suspendre les notes avec son souffle infini, datée et maniérée, ça dépend des jours.
Parfois c'est admirable, parfois je me dis que la Suissesse ne fait pas dans la simplicité que je trouve de façon moderne chez Bonney par exemple dans les même pages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyVen 7 Jan 2011 - 15:07

AD a écrit:
Effectivement j'adore aussi Lisa en Quinquin!

Toutefois quand j'écoute certains Lieder de Strauss dans cet album : http://www.amazon.fr/Ariadne-Naxos-Extrait-Seamus-Egan/dp/B000003XII/ref=sr_1_2?ie=UTF8&qid=1294407920&sr=1-2
je trouve parfois sa façon de suspendre les notes avec son souffle infini, datée et maniérée, ça dépend des jours.
Parfois c'est admirable, parfois je me dis que la Suissesse ne fait pas dans la simplicité que je trouve de façon moderne chez Bonney par exemple dans les même pages.

Daté et maniéré : certes et même beaucoup plus que Schwarzkopf, justement qui (je sais, c'est paradoxal) parvient infiniment mieux à fabriquer son naturel là ou Della Casa fabrique et achoppe dans le mixage des mots et de la ligne (je peine à l'expliquer ; on ne sait pas quelle intention dirige quoi et si le mot est asservi au son, magnifique, ou le contraire). Il me semble, pour cette raison, que l'album avec piano Eurodisc (RCA, aujourd'hui, je crois) qui la voit moins aisée vocalement (moins bien enregistrée, aussi), la porte à d'autres raffinements textuels qui me séduisent beaucoup plus et valident autrement sa démarche.

Bonney c'est typiquement la chanteuse "savonnette", pour moi ; elle sent bon mais m'échappe, me glisse entre les doigts avec cette couleur uniforme qu'elle met à Mozart, Schubert, Strauss, Lehar qui n'est ni fabriquée ni parfaitement naturelle, ni spécialement belle ni réellement investie. Très surévaluée, en tout cas et certainement pas parmi celles qu'il me viendrait à l'esprit d'opposer à ces "monstres sacrés" (alors qu'une Merbeth, par exemple, avec d'autres moyens, me semble tenir la corde dans ses superbes Vier letzte enregistrés chez Naxos, comme Tilling, Pieczonka, Isokoski, etc.).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1186
Date d'inscription : 19/04/2010

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyVen 7 Jan 2011 - 15:13

Oui della Casa parfois plus chichiteuse que Schwarzkopf elle même! Wink

C'est vrai que je ne mettrais pas Bonney dans le même Panthéon mais je la trouve plus que rafraichissante, son art c'est parfois de faire croire à une simplicité bienvenue dans ces lieder.

Heureusement qu'on a le choix, suivant le jour et ses envies!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyVen 7 Jan 2011 - 15:51

J'ai du mal à choisir entre le schwarzkopfisme et le dellacasisme, donc je dirais qu'elle sont complémentaires : Della Casa est idéale dans Strauss (Arabella au premier rang, mais tout le reste aussi...), beaucoup moins dans Mozart alors que Schwarzkopf me ravit dans Mozart comme peu d'autres (surtout pour Elvira et la Comtesse), et dans Strauss elle me déçoit beaucoup (Maréchale, Ariadne...enregistrées en studio il faut dire).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyVen 7 Jan 2011 - 15:59

Guillaume a écrit:
[...] alors que Schwarzkopf me ravit dans Mozart comme peu d'autres (surtout pour Elvira et la Comtesse), et dans Strauss elle me déçoit beaucoup (Maréchale, Ariadne...enregistrées en studio il faut dire).

Il existe de superbes lives avec Schwarzkopf (notamment celui de 64, au MET, avec Della Casa, justement).

Moi, dans l'ensemble je trouve qu'il y a, quand même, une prégnance beaucoup plus forte, quelque chose de plus personnel dans le chant de Schwarzkopf, dans les rôles qu'elle a en commun avec Della Casa. Je pense, par contre, qu'elle aurait été incapable de s'immoler comme cette dernière a pu le faire dans Chrysotemnis ou Salome ; c'est le propre des grandes pudeurs outrepassées !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyVen 7 Jan 2011 - 16:05

Je ne crois pas qu'il existe de témoignage de la Salomé de Della Casa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1186
Date d'inscription : 19/04/2010

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyVen 7 Jan 2011 - 16:17

Si des extraits vidéo qui avaient été diffusés d'ailleurs dans le reportage sur Lisa della Casa en allemand (chercher sur Y...).

Moi j'aime bien les 2, je ne vois pas de problèmes de cohabitation mais je ne suis fan de aucun des Rosenkavalier où elles chantent toutes les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyVen 7 Jan 2011 - 16:32

aurele a écrit:
Je ne crois pas qu'il existe de témoignage de la Salomé de Della Casa.

La scène finale, si.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rikyu
Néophyte


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 31/03/2011

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyJeu 31 Mar 2011 - 20:01

Je suis un grand fan de Lisa della Casa, que j'ai découverte dans un programme de Lieder chez Testament, avec des Schubert extraordinaires. Ensuite sont venus les Strauss, les Mozart...
Je ne nierais pas que c'est un peu daté, mais j'aime cette profonde humanité qui se dégage de ses interprétations.

Je rebondis surtout sur la Salome : je rêve de voir ça, ou d'entendre du moins... Cette fameuse scène finale. Mais je n'en ai jamais vu la moindre trace que le commun des mortels puisse se la procurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87538
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyVen 1 Avr 2011 - 0:38

rikyu a écrit:
Mais je n'en ai jamais vu la moindre trace que le commun des mortels puisse se la procurer.
Ben, moi je l'ai vue en entier (la scène finale, le reste n'ayant pas été capté), et je peux t'assurer que je ne l'ai jamais épousée. Smile

En revanche, je pense que je ne l'ai plus en ma possession (sinon j'aurais volontiers répondu à ta détresse Confused ). On en trouve par ailleurs des extraits dans certains documentaires qui lui sont consacrés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
rikyu
Néophyte


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 31/03/2011

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyVen 1 Avr 2011 - 13:58

Donc on peut l'avoir d'une façon ou d'une autre ! Je n'ai pas encore trouvé le moyen, mais si quelqu'un veut m'aider... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1186
Date d'inscription : 19/04/2010

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyVen 1 Avr 2011 - 14:23

A mon avis il n'y a pas de trace intégrale, en vidéo on l'aurait vue sur Youtube depuis longtemps or on n'en a que des bribes.
Et même le plus grand ami collectionneur que je connaisse (Jim Coffey de New York Cty, récemment décédé malheureusement...) n'a jamais pu mettre la main sur une quelconque piste audio.
J'en déduis donc que c'est un hoax ou que c'est préservé au fin fond des archives de la radio ou du théâtre de Munich!
Mais j'en doute parce qu'il y a toujours des fuites normalement, même chez les allemands.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1186
Date d'inscription : 19/04/2010

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyMar 8 Nov 2011 - 23:22

Je viens de découvrir un récital en stéréo peu connu édité chez Decca (Allemagne) :
http://www.amazon.de/Arien-Lieder-Lisa-della-Casa/dp/B000025KK6/ref=sr_1_3?ie=UTF8&qid=1320789962&sr=8-3

On y retrouve 2 extraits de l'Arabella avec Solti et les airs de Mozart de ses intégrales (Fiordiligi/Böhm, Contessa/Kleiber, Elvira/Krips) mais aussi l'air de Donna Anna "Non mi dir" enregistré la même année que son Elvira toujours avec les Wiener Philharmoniker mais sous la direction de Hollreiser; je ne suis pas sûr de regretter son Anna dans l'intégrale finalement...

Les autres airs étaient connus sous 33t mais je ne savais pas qu'ils avaient été réédités en CD somme toute depuis assez longtemps finalement (en 1993) :
. 5 airs de Cleopatra en allemand extraits de Giulio Cesare avec Hollreiser encore : les WP sonnent démodés dans ce répertoire mais la voix est remarquable avec certains trilles inattendus
. 4 Lieder (pas les derniers...) dont Befreit avec Karl Hudez au piano : il ne s'agit pas de la version avec Peschko (Testament ou EMI Raritäten) plus tardive; la voix paraît moins "flottante", moins longue (un peu comme quand on compare ses deux Comtesses du studio), l'art n'est pas aussi développé mais la voix plus simple bouleverse dans sa pureté.

Bref tout fan de la belle Lisa se précipitera sur ce récital! (durée : 77min40s)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyMar 11 Déc 2012 - 14:02

http://www.wiener-staatsoper.at/Content.Node/home/aktuelles/neuigkeiten/Lisa-della-Casa-verstorben.de.php
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5234
Age : 44
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyMar 11 Déc 2012 - 14:23

Je ne lis pas l'allemand, mais j'ai tout de même compris que l'article lui attribuait la nationalité autrichienne; or si je ne m'abuse elle était suisse, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyMar 11 Déc 2012 - 14:26

Non, ils ne lui attribuent pas la nationalité autrichienne ; Österreichische Kammersängerin est une distinction. Wink
Par exemple, Placido Domingo est également Österreichischer Kammersänger.
http://de.wikipedia.org/wiki/Kammers%C3%A4nger#.C3.96sterreichischer_Kammers.C3.A4nger
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5234
Age : 44
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyMar 11 Déc 2012 - 14:38

bAlexb a écrit:
Guillaume a écrit:
[...] alors que Schwarzkopf me ravit dans Mozart comme peu d'autres (surtout pour Elvira et la Comtesse), et dans Strauss elle me déçoit beaucoup (Maréchale, Ariadne...enregistrées en studio il faut dire).

Il existe de superbes lives avec Schwarzkopf (notamment celui de 64, au MET, avec Della Casa, justement).

Moi, dans l'ensemble je trouve qu'il y a, quand même, une prégnance beaucoup plus forte, quelque chose de plus personnel dans le chant de Schwarzkopf, dans les rôles qu'elle a en commun avec Della Casa. Je pense, par contre, qu'elle aurait été incapable de s'immoler comme cette dernière a pu le faire dans Chrysotemnis ou Salome ; c'est le propre des grandes pudeurs outrepassées !
De ce que je connais des deux chanteuses, je dirais que le naturel de Della Casa est beaucoup plus attachant que l'afféterie de Schwarzkopf, mais que le chant de cette dernière est bien plus fascinant (notamment dans Mozart) et chatoyant.
La voix proprement dite de Della Casa (timbre ? vibrato ?...) a quelque chose de "blanc", de passe-partout, mais ses incarnations sont irrésistibles I love you (surtout Chrysothemis que j'ai découverte récemment, mais aussi les inévitables Arabella...).


Dernière édition par Golisande le Mar 11 Déc 2012 - 15:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5234
Age : 44
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyMar 11 Déc 2012 - 14:39

alexandre. a écrit:
Non, ils ne lui attribuent pas la nationalité autrichienne ; Österreichische Kammersängerin est une distinction. Wink
Par exemple, Placido Domingo est également Österreichischer Kammersänger.
http://de.wikipedia.org/wiki/Kammers%C3%A4nger#.C3.96sterreichischer_Kammers.C3.A4nger
Ah pardon. C'est donc bien ce que je disais : je ne lis pas l'allemand ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyMar 11 Déc 2012 - 22:10

Une autre grande artiste s'en va rejoindre les cieux!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1186
Date d'inscription : 19/04/2010

Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa EmptyMer 12 Déc 2012 - 14:20

Comme déjà dit plus haut, rare récital à se procurer :
http://www.amazon.de/Arien-Lieder-Lisa-della-Casa/dp/B000025KK6/ref=sr_1_4?ie=UTF8&qid=1355312561&sr=8-4

Je suis bien triste en tout cas. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Lisa della Casa Empty
MessageSujet: Re: Lisa della Casa   Lisa della Casa Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Lisa della Casa
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Teresa Zylis-Gara
» Le destin de Lisa & Ugly Betty
» Lisa Dalbello, injustement méconnue
» [Recherche] Promos Lonely Lisa
» Lisa Gerrard Klaus Schulze

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: