Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort

Aller en bas 
AuteurMessage
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20047
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort Empty
MessageSujet: Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort   Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort EmptyDim 15 Aoû 2010 - 22:24

Contexte de l'écriture :
Moussorgsky composa des pièces toujours très personnelles. Depuis les fameux "Tableaux d'une Exposition" jusqu'à "Boris Godounov". Parmi ses mélodies, il composa trois cycles : "Les Enfantines", "Sans soleil" et "Chants et Danses de la Mort". Si Sans soleil est d'une grande tristesse, "Chants et Danses de la Mort" sont quant à elles particulièrement lugubres et glauques!
Il faut dire qu'à l'époque de la composition, Moussorgsky était dans une période très sombre. En effet, dans les années qui suivirent 1874 (année de compositions de "Sans Soleil" ou encore "Tableaux d'une Exposition" par exemple), le sors semble s'être acharné sur lui. Son problème d'alcoolisme s'aggrava, poussé à essayer d'oublier les différents décès qui l'entouraient. Mais dans ces années de désespoir, émergèrent les quatre mélodies qui forment peut-être ce qu'il a composé de plus fort et de plus personnel.
Les poèmes sont d'un de ses amis, Arseny Arkadyevich Golenishchev-Kutuzov ( hehe ) qui partagea son appartement pendant un certain temps avant de se marier.
Composées en 1877, Moussorgsky n'aura pas le temps d'orchestrer la partition et ce seront donc Glazunov (Berceuse et Trepak) et Rimsky-Korsakov (les deux autres) qui l'orchestreront peu de temps après sa mort.
Puis en 1962, ce sera au tour de Shostakovich d'en faire une autre version orchestrale, dédiée à Galina Vishnevskaya.


La version de Shostakovich :
Le 22 février 1961, Galina Vishnevskaya chantait un récital comprenant les "Chants et Danses de la Mort" dans sa version pour piano et des compositions de Shostakovich (parmi lesquelles "Tableaux du passé"). Accompagnée par son époux Rostropovich, Vishnevskaya fit très forte impression et fit découvrir les mélodies de Moussorgsky une nouvelle fois à Shosta. Frappé par la force imprimée, il voulut en faire une version orchestrale et donc, l'été suivant, il envoya une partition à Galina Vishnevskaya avec sur la première page : "Je dédie cette orchestration des Chants et Danses de la Mort à Galina Pavlovna Vishnevskaya. D. Chostakovitch". Cette version fut créée le 9 février 1963 à Moscou sous la direction de Rostropovich et avec bien sûr Galina Vishnevskaya au chant!
Cette version s'est peu à peu imposée, et de nos jours, la seule version orchestrée qui subsiste est la version de Shostakovich. Il faut dire qu'ici, les paroles et les intentions de Moussorgsky sont poussées à l'extrême, l'orchestre grinçant et rugissant puis se faisant séducteur.


Les poèmes :
I. Berceuse :
Dialogue entre la mort et la mère d'un enfant malade.
Spoiler:
 
II. Sérénade :
La mort tente une jeune fille pour qu'elle se suicide
Spoiler:
 

III. Trépak (Danse russe) :
La mort danse dans la nuit glacée avec un paysan ivre.
Spoiler:
 

IV. Le Général d'Armée :
La mort regarde un champ de bataille, prête à récolter les morts.
Spoiler:
 

Traduction de Michel Roubinet

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87328
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort Empty
MessageSujet: Re: Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort   Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort EmptyDim 15 Aoû 2010 - 22:26

Merci pour le transfert, ça s'imposait décidément. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23219
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort Empty
MessageSujet: Re: Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort   Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort EmptyDim 6 Fév 2011 - 22:31

Je ne connais pas encore beaucoup le répertoire mélodique russe mais c'est vraiment une oeuvre d'une force dramatique extraordinaire, c'est angoissant, prenant, bouleversant. Je l'ai entendue dans l'orchestration de Shostakovich.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort Empty
MessageSujet: Re: Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort   Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort EmptyDim 6 Fév 2011 - 22:41

Je vais essayer de développer un peu plus mon ressenti sur cette orchestration de Chostakovitch, parce qu'elle ne m'avait pas du tout convaincu. J'avais trouvé, en dehors de ses qualités propres (je ne suis pas un grand amateur de l'écriture orchestrale de Chosta, c'est très massif, un peu archaïsant dans sa manière de procéder par pupitres, par blocs) j'avais surtout trouvé qu'elle retirait tout l'aspect intimiste de l'œuvre. La nudité, voire l'aridité du piano participe tellement de l'impact de cette musique, ce naturalisme très cru, son côté populaire... C'est un peu comme si on orchestrait la Belle Meunière avec les effectifs de la Symphonie Alpestre, c'est presque un non-sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20047
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort Empty
MessageSujet: Re: Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort   Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort EmptyDim 6 Fév 2011 - 22:45

Hum... mais justement, je ne vois vraiment pas ces mélodies comme arides...
La première version orchestrale, je suis d'accord qu'elle enlève beaucoup d'impact... mais shosta propose lui un climat encore plus sinistre que le piano, ajoutant au chant torturé un orchestre grinçant et malsain...

Après, c'est sûr que pour certains chanteurs, le piano va mieux... (genre Finley, je ne le vois pas avec l'orchestration de Shosta...)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort Empty
MessageSujet: Re: Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort   Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort EmptyLun 7 Fév 2011 - 0:59

Le mot aride est peut être un peu fort, mais en tout cas très décharnées... Il y a certaines dissonances très surprenantes qui font un effet tout à fait différent au piano et étalées entre les timbres de l'orchestre. Ce n'est pas forcément moins beau, mais ça modifie complètement la couleur (et le caractère, puisque à la base je ne trouve pas tellement ces mélodies grinçantes ou sinistres).

J'étais peut être simplement trop attaché à la sonorité du piano, il faudrait que je réécoute cette (ces) orchestration(s), par des interprètes qui me séduiraient davantage. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20047
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort Empty
MessageSujet: Re: Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort   Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort EmptyLun 7 Fév 2011 - 9:05

Wolferl a écrit:
Le mot aride est peut être un peu fort, mais en tout cas très décharnées... Il y a certaines dissonances très surprenantes qui font un effet tout à fait différent au piano et étalées entre les timbres de l'orchestre. Ce n'est pas forcément moins beau, mais ça modifie complètement la couleur (et le caractère, puisque à la base je ne trouve pas tellement ces mélodies grinçantes ou sinistres).

Oui, ça change un peu la vision... Disons que Shosta en rajoute une couche.
Et pas sinistres ou grinçantes... quand même... entre la mort qui chante une berceuse pour enlever une enfant, la mort qui chante une sérénade à une belle pour la faire se suicider, la mort qui danse à un rythme endiablé pour faire mourir de froid un paysan et enfin la mort qui compte son armée qui s'agrandit pendant une bataille.... je trouve ça assez sinistre, cynique et grinçant! Smile

Citation :
J'étais peut être simplement trop attaché à la sonorité du piano, il faudrait que je réécoute cette (ces) orchestration(s), par des interprètes qui me séduiraient davantage. Smile

Peut-être! Et puis avec Vishnevskaya, tu as directement tapé dans ce qui est de plus violent dans le changement!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort Empty
MessageSujet: Re: Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort   Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort EmptyLun 7 Fév 2011 - 17:33

Polyeucte a écrit:
Oui, ça change un peu la vision... Disons que Shosta en rajoute une couche.
Et pas sinistres ou grinçantes... quand même... entre la mort qui chante une berceuse pour enlever une enfant, la mort qui chante une sérénade à une belle pour la faire se suicider, la mort qui danse à un rythme endiablé pour faire mourir de froid un paysan et enfin la mort qui compte son armée qui s'agrandit pendant une bataille.... je trouve ça assez sinistre, cynique et grinçant! Smile

Je viens d'écouter Vichnevskaia / Rostropovitch dans la version de Chostakovitch, c'est très puissant, c'est vrai que le beau texte est sinistre, et la musique le rend bien, une très belle œuvre, beaucoup plus âpre que "sans soleil".

Ce qu'il y a de bien avec le forum c'est que je déterre des disques oubliés Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20047
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort Empty
MessageSujet: Re: Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort   Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort EmptyLun 7 Fév 2011 - 17:54

Pelléas a écrit:
Je viens d'écouter Vichnevskaia / Rostropovitch dans la version de Chostakovitch, c'est très puissant, c'est vrai que le beau texte est sinistre, et la musique le rend bien, une très belle œuvre, beaucoup plus âpre que "sans soleil".

Oui, "Sans soleil" reste plus dans la tristesse continue... Sad

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Contenu sponsorisé




Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort Empty
MessageSujet: Re: Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort   Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Moussorgsky : Chants et Danses de la Mort
» La mort d'Hyacinthe engendrant la jacinthe.
» Modeste Moussorgsky Boris Godunov
» Un génie méconnu mort à 26 ans: Gideon Klein (1919-1945)
» Mort de Jacno

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: