Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Rudolf Serkin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Rudolf Serkin   Lun 21 Jan 2013 - 23:45

Je me rends compte, alors que je farfouille dans le forum, qu'il n'y a pas encore de fil consacré à Rudolf Serkin.

J'ai une question un peu pointue. Certains d'entre vous savent-ils si ces deux disques contiennent la version du 28 août 1960 de l'opus 110 de Beethoven ou celle du 12 janvier 1971. Il est un peu difficile de s'y retrouver.



Et que ce soit l'occasion de discuter du legs de ce pianiste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rudolf Serkin   Lun 21 Jan 2013 - 23:47

1971 apparemment : http://fischer.hosting.paran.com/music/Serkin/discography-serkin.htm#beethoven-solo

Les deux versions sont heureusement disponibles dans cet indispensable coffret :
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Rudolf Serkin   Lun 21 Jan 2013 - 23:56

alexandre. a écrit:
1971 apparemment : http://fischer.hosting.paran.com/music/Serkin/discography-serkin.htm#beethoven-solo

Ce site est-il fiable ? Car dans la même série que le disque rouge il y a eu un cd avec les trois dernières sonates et la version de l'op. 110 est celle de 1971. Il serait donc logique que ce disque rouge, paru au même moment, contienne la version de 1960. scratch Mais peut-on en être certain ?
Et dans ce cas-là, est-ce que ce disque rouge et noir est la reprise exacte du vieux disque CBS, ou est-ce que de l'un à l'autre on a remplacé la version de 1971 par cette de 1960 ? What the fuck ?!?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rudolf Serkin   Mar 22 Jan 2013 - 0:03

C'est peut-être moi qui ne sait pas le lire. Mr. Green

En fait pour être sûr il faudrait que tu me donnes le numéro de série de cet album (au dos, le gros chiffre en gras sous la photo de Serkin). J'ai juste regardé les numéros de série des op.110 couplés à l'op.106 pour le moment.

Globalement ce site est fiable. Ensuite cette série française était globalement bien construite dans mes souvenirs, donc ça serait effectivement bizarre qu'ils aient mis deux fois l'interprétation de 1971.
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Rudolf Serkin   Mar 22 Jan 2013 - 0:11

alexandre. a écrit:
Globalement ce site est fiable. Ensuite cette série française était globalement bien construite dans mes souvenirs, donc ça serait effectivement bizarre qu'ils aient mis deux fois l'interprétation de 1971.

Ben oui c'est ça qui est bizarre, car si on regarde le numéro de série et qu'on se fie à la discographie de ce site, Sony aurait mis deux fois la même version...

N° de série du disque rouge : 5164962
N° de série du vieux CBS : MPK 44838
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Rudolf Serkin   Mar 22 Jan 2013 - 2:23

Bon, d'après une source bien informée, il s'agirait à chaque fois de l'enregistrement de 1971.

C'est quand même dingue que Sony ait publié la même version sur deux disques de la série "The Art of Interpretation" publiés en même temps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Rudolf Serkin   Mer 1 Mai 2013 - 15:00

Finalement, je reviens toujours aux trois dernières sonates de Beethoven qu'il a enregistrées lors de son concert d'octobre 87 à Vienne.
C'est une belle empoignade avec les visions beethovénienne. Serkin est le pianiste qui ne relâche jamais la tension, c'est assez inexplicable comme impression.
Pour les références, voir le site indiqué plus haut.
A d'abord été publié en DG 427 498-2 (piano sonatas op.109 op.110 op.111), puis en DG 474 328-2 (L'Incomparable Serkin).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nestor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1524
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Rudolf Serkin   Dim 28 Juil 2013 - 11:26

Je voudrais découvrir un peu Serkin, est-ce que vous avez des disques à conseiller ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rudolf Serkin   Dim 28 Juil 2013 - 11:37

Tous ses enregistrements de Mendelssohn, Préludes de Chopin, D.959 & D.960 de Schubert, Concertos de Mozart (plutôt les enregistrements des années 50), Variations Diabelli, Sonate n°28 à n°32 de Beethoven, et puis la Waldstein, 1er concerto de Brahms avec Szell/
Tous les enregistrements avec Adolf Busch.

Sa discographie n'est pas immense, et à part peut-être les enregistrements pour DG, une bonne partie est excellente.

Quelques beaux enregistrements pour découvrir rapidement :
Reger, Variations sur un thème de Bach : /watch?v=dqoOWQsPCY8
Mendelssohn, Prélude & Fugue en mi mineur : /watch?v=2ahTuRzV6CI
Mendelssohn, Fantaisie op.16 (très rare) : /watch?v=joVcW4vp5W4
Mendelssohn, Concerto pour piano n°1 (Boston / Monteux) : /watch?v=TcUKWaZZcjw
Mozart, Concerto pour piano n°17 (Szell) : /watch?v=c9WPp-TPNGs
Mozart, Concerto pour piano n°16 (Schneider) : /watch?v=3s5WyKa8j3g
Beethoven, Variations Diabelli (Londres 1969) : /watch?v=PebmYKm-BE4
Brahms, op.119 : /watch?v=vz4TEP7YAlU
Brahms, Sonates pour violon n°1 & n°2 (Busch) : /watch?v=W2eCcKsYLeQ&list=PL8Qwr6_taUTbdtMJecR4OKyDaUrflitpi
Revenir en haut Aller en bas
Nestor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1524
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Rudolf Serkin   Dim 28 Juil 2013 - 12:30

Mais c'est pas possible, t'as des messages déjà préparés ou quoi ? Mr. Green 

J'ai pas le temps d'acheter les CD's donc j'ai trouvé à la plupart des choses dont tu m'as parlé sur Spotify et je vais emporter ça en vacances.

Merci beaucoup, t'assures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21682
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Rudolf Serkin   Mar 28 Jan 2014 - 22:51

warren 60, in George Szell, a écrit:

[...]
Que pensez-vous, sinon, de ses concertos de Brahms, avec Curzon (1er) et avec Serkin (les 2) ?
 
 
DavidLeMarrec a écrit:

Je ne me prononce pas sur Rudolf Serkin (que je ne supporte pas, pour tout un tas de raisons assez légitimes), mais pour Curzon, c'est clairement une référence admirée de tous, et à juste titre : dans le genre robuste, avec une épaisseur dramatique (plutôt que du contraste), c'est très fort.
 
 
warren 60 a écrit:

Bonsoir David, et merci de ta célérité.
Sans vouloir être désobligeant, qu'est-ce qui t'amène pudiquement à ne pas te prononcer sur Serkin ? Personnellement, si je l'ai parfois trouvé trop machine à écrire (certaines sonates de Beethoven, surtout chez Sony) ou, paradoxalement, too much par ailleurs (l'Empereur avec Bernstein, impressionnant, mais trop en cinémascope pour moi), j'ai aussi eu de gros coups de coeur avec lui...plutôt en musique de chambre, il est vrai (quintette de Schumann avec les Budapest, sonates de Brahms avec Adolf Busch).
 
 
DavidLeMarrec a écrit:

Je ne voulais pas me lancer là-dedans, parce que ça va forcément appeler des réactions de ses admirateurs (nombreux, je n'ai guère rencontré d'amateurs de piano qui n'aiment pas Serkin, en tout cas chez ceux qui s'intéressent au piano au delà de la période actuelle).

Mon problème est assez simple : j'entends toujours la même manière quelle que soit l'œuvre, chaque note semble surarticulée (mais de la même façon), les nuances ne sont pas vraiment respectées (tout est mezzo forte à forte, très peu de douceur, très peu d'éclats aussi), et en plus (mais là tout le monde en convient) le son n'est pas très beau. Résultat : j'entends quelque chose d'à la fois hors style, uniforme et prosaïque.
Il est très probable que j'aie tort, mais c'est ce que j'entends. Après avoir longuement trollé sur la question pour taquiner, je me suis dit que, comme pour Glass, la répétition deviendrait lassante.

Donc j'avais préféré me déclarer incompétent. Mais maintenant il est trop tard, et tu auras peut-être à porter sur ta conscience la responsabilité de la guerre civile qui tuera ce forum.
 
 
Bonsoir Warren, bienvenue  Smile 
 
 Surprised Tu vas peut-être apprendre ici, sous la plume de certains, que Wilhelm Kempff, Claudio Arrau, Alfred Brendel ou Rudolf Serkin sont de mauvais pianistes.
 
Si si !




Dernière édition par Mélomaniac le Mar 28 Jan 2014 - 22:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Rudolf Serkin   Mar 28 Jan 2014 - 22:55

Mais non, mais non, j'aime beaucoup Arrau, sa pédale bloquée et ses touches barbouillées de confiture. Very Happy

Kempff et Brendel, en revanche, j'ai ma fierté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21682
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Rudolf Serkin   Mar 28 Jan 2014 - 23:10

A_rmand a écrit:

J'ai pas le temps d'acheter les CD's donc j'ai trouvé à la plupart des choses dont tu m'as parlé sur Spotify et je vais emporter ça en vacances.
 
 
 
 Smile Je n'aurais pas mieux dit que la liste d'Alexandre.
 
Sony avait dédié une large collection de CD single, dont chaque volume a quasiment disparu de la circulation (il m'en manque certains, à vrai dire), et qui mériteraient une réédition exhaustive en coffret.
 
Mais sur les sites de téléchargement où tu puises, ça doit se trouver assez facilement. Si tu en avais écouté quelques uns, on serait ravi de lire ton avis, certainement plus intéressant que celui de certains  alien 
 
Les Diabelli, les Schumann limpides, surtendus, magistralement articulés, requièrent une écoute prévenue. Les Concertos de Mozart sont sublimes, et trônent au sommet de la discographie, avec Curzon, Casadesus et de rares autres.








Dernière édition par Mélomaniac le Mer 29 Jan 2014 - 1:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Rudolf Serkin   Mar 28 Jan 2014 - 23:10

Il n'y avait pas Brendel dans la première version de ton message (mais deux fois Kempff, ce qui était assez significatif), merci de ne pas me faire passer pour le vilain pianopathe de service. carton rouge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Nestor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1524
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Rudolf Serkin   Mar 28 Jan 2014 - 23:15

Mélomaniac a écrit:

 
 
 Smile Je n'aurais pas mieux dit que la liste d'Alexandre.
 
Sony avait dédié une large collection de CD single, dont chaque volume a quasiment disparu de la circulation (il m'en manque certains, à vrai dire), et qui mériteraient une réédition exhaustive en coffret.
 
Mais sur les sites de téléchargement où tu puises, ça doit se trouver assez facilement. Si tu en avais écouté quelques uns, on serait ravi de lire ton avis, certainement plus intéressant que celui de certains  alien 
 
Les Diabelli, les Schumann limpides, surtendus, magistralement articulés, requièrent une écoutent prévenue. Les Concertos de Mozart sont sublimes, et trônent au sommet de la discographie.

Mon message datait de Juillet Mélo... il faudrait que je les réécoute, ma façon de voir la musique a un peu évolué depuis ( et fort heureusement d'ailleurs).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21682
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Rudolf Serkin   Mar 28 Jan 2014 - 23:24

Confused Oui je sais, ton interrogation datait, mais je n'étais pas très présent sur le Forum à cette époque, et n'ai pu réagir en temps voulu.

Ceci dit, entendre Serkin, on doit forcément s'en souvenir...  batman 

Tu penses que ton approche de la musique a beaucoup évolué depuis six mois ?  Surprised 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warren 60
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 226
Age : 45
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 28/01/2014

MessageSujet: Rudolf Serkin   Mar 28 Jan 2014 - 23:24

Bonsoir Mélomaniac,

Merci de ton accueil.
Tu sais, j'ai grandi, ou plutôt vieilli, avec des antiennes du genre "Cortot ne fait que des fausses notes" (je ne dis pas qu'il n'en fait pas, mais bon, y a quand même autre chose...et puis, il faut voir les tempi !), "Ormandy ne fait que du sirop", "Dermota ne chante que par le nez", alors je crois que je peux tout entendre...et je peux même y aller de mon couplet : je trouve Richter excellent dans...Debussy ! drink drink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Rudolf Serkin   Mar 28 Jan 2014 - 23:27

warren 60 a écrit:
"Ormandy ne fait que du sirop"
Autant les autres ont un fondement (encore que, Dermota... à ce compte-là, on peut le dire de tous les ténors d'avant 70 !), autant là, je suis pantois. Dans le genre du refus de l'affect gratuit, pourtant... Ormandy, c'est d'un objectif presque sec (je trouve souvent Szell plus généreux !). Sans doute est-ce lié à son répertoire, pas toujours étiqueté de bon goût. (Mais c'est généralement du bon mauvais goût, pas de la mauvaise musique !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
warren 60
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 226
Age : 45
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 28/01/2014

MessageSujet: Rudolf Serkin   Mar 28 Jan 2014 - 23:32

Je suis bien d'accord avec toi...disons que j'ai dû fréquenter trop longtemps des personnes qui avaient de mauvaises lectures, et qui confondaient probablement splendeur du son et teneur des intentions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21682
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Rudolf Serkin   Mar 28 Jan 2014 - 23:33

Surprised Warren, je voulais juste prévenir qu'il faut avoir le coeur bien accroché et faire fi de la médisance quand on voit trainés dans la boue certains pianistes adorés !
 
Richter, oui, il doit certainement être écoutable dans Debussy.

Tu remarqueras que, pour éviter le HS, j'ai importé la discussion sur Serkin depuis le sujet sur Szell. Tandis que d'autres viennent parler de Szell dans le sujet Serkin...

Tu pourras donc assimiler trollage et mauvaise foi ; ça aide à repérer ceux d'entre-nous qui ont une attitude honnête, organisée et constructive !  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80041
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Rudolf Serkin   Mar 28 Jan 2014 - 23:34

Oui, essayons d'en rester à Serkin dans ce sujet...

Et au passage Warren, bienvenue sur le forum, tu as un message privé qui t'attend.  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Rudolf Serkin   Mar 28 Jan 2014 - 23:37

Mélomaniac a écrit:
Tu pourras donc assimiler trollage et mauvaise foi
Mais pas du tout, je suis un trolleur honnête, moi, Monsieur !

Pour preuve, je pourris ouvertement le sujet Serkin, ce qui est une attitude qu'on pourra qualifier à défaut d'exemplaire de cohérente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Nestor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1524
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Rudolf Serkin   Mer 29 Jan 2014 - 7:21

Mélomaniac a écrit:
Confused Oui je sais, ton interrogation datait, mais je n'étais pas très présent sur le Forum à cette époque, et n'ai pu réagir en temps voulu.

Tu n'avais qu'à pas partir en vacances !  siffle 

Citation :
Ceci dit, entendre Serkin, on doit forcément s'en souvenir...  batman 

Je l'avais aussi écouté pour trouver une alternative à Michelangeli dans Mozart, mais malheureusement( ou pas d'ailleurs, dépend du point de vue) je suis resté à Michelangeli.

Citation :
Tu penses que ton approche de la musique a beaucoup évolué depuis six mois ?  Surprised 

Plus que tu ne l'imagines !  Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21682
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Rudolf Serkin   Mer 29 Jan 2014 - 20:08

A_rmand, in Playlist, a écrit:

Mozart : Concerto pour piano no 20 ( Serkin, LSO)


C'est surtout ses anciens enregistrements, avec Schneider, Szell et Ormandy, qu'il faut écouter  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Over The Rainbow
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 111
Localisation : NAMUR
Date d'inscription : 18/05/2012

MessageSujet: Re: Rudolf Serkin   Ven 7 Mar 2014 - 20:22

Serkin, je le trouve toujours bien meilleur seul donc sonates pour piano que lorsqu'il doit composer avec notamment un orchestre mais ceci n'est que mon humble avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Kourou, Guyane
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Rudolf Serkin   Dim 3 Aoû 2014 - 12:17

Je ne connais que très partiellement Serkin.
A mon avis, il demeurera indispensable pour encore longtemps à qui veut connaître l'histoire de l'interprétation pianistique. Un jalon, un monument parmi d'autres.

Néanmoins, je viens de prendre connaissance de ses Diabelli de 57, et j'ai tendance à rejeter.

Quand je me passe son fameux live du 75ème anniversaire, ou les Beethoven live de 87, ça va déjà nettement mieux.

Un pianiste qui ne relâche jamais une certaine tension, ce qui passe par un mépris affiché pour le beau son et la sensiblerie. Il fut parfois/souvent par trop implacable.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 619
Age : 72
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Rudolf Serkin   Dim 3 Aoû 2014 - 18:58

Je rapatrie ici ce que j'ai écrit concernant Rudolf Serkin dans le fil consacré à George Szell à propos des concertos de Brahms.

Quote
Rudolf Serkin a longuement collaboré avec George Szell et il est inévitable de traiter de cette collaboration et déborder sur l'art de Rudolf Serkin, d'autant que Serkin a beaucoup enregistré.

D'abord, j'aime et j'apprécie Rudolf Serkin et je possède nombre de ses enregistrements, y compris quelques uns qu'il n'aurait pas du faire, les concertos de Mozart sous la baguette du regretté Claudio Abbado, par exemple.

Ensuite, je suis plutôt d'accord avec un point avancé par DLM : j'ai moi aussi l'impression que Serkin joue tout ou quasiment tout de la même manière, qu'il s'agisse de Bach, Beethoven, Brahms, Mozart ou Schumann. Le compositeur et sa musique ne sont pas particulièrement caractérisés et c'est vrai qu'il n'y a pas beaucoup de nuances. Mais ce style "généraliste" convient bien à la musique essentiellement germanique qu'il interprète, à mon sens, et je m'en accommode parfaitement quand bien même je préfère un autre pianiste dans telle ou telle œuvre. La sonorité de Serkin est immédiatement reconnaissable, certes, mais elle ne pas jamais parue particulièrement laide, et, en particulier, elle me semble très bien "coller" avec les concertos de Brahms. Il me semble bien sévère d'écrire que Serkin est, d'une façon générale, "hors style, uniforme et prosaïque", je n'appliquerai ces qualificatifs qu'à la dernière période dernière période de sa vie.
Quoiqu'il en soit, ses enregistrements des concertos de Brahms avec Georges Szell, en 1952 et 1968 pour le premier et en 1966 pour le second sont d'incontestables réussites.

A mon avis, toutefois, les enregistrements de ces mêmes concertos qu'a fait George Szell avec Leon Fleisher sont de plus grandes réussites encore !
Quant à l'enregistrement du premier concerto avec Clifford Curzon, il me semble très en retrait des autres. Pour moi, quelles que soient par ailleurs ses indiscutables qualités, Curzon n'a ni la poigne ni l'autorité pour gérer le redoutable premier concerto de Brahms et pour s'y imposer.
Unquote
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mohirei
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 349
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Rudolf Serkin   Mar 18 Avr 2017 - 17:07

Au hasard d'une pérégrination sur le net…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 619
Age : 72
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Rudolf Serkin   Dim 23 Avr 2017 - 12:43

Mohirei a écrit:
Au hasard d'une pérégrination sur le net…

Spoiler:
 

Que de doublons en perspective !

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rudolf Serkin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rudolf Serkin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rudolf Serkin
» Rudolf Serkin
» Max Reger
» Rudolf Tobias
» Wagner-Ring des Nibelungen-Rudolf Kempe, Covent Garden 1957

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: