Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sir Neville MARRINER (1924-2016)

Aller en bas 
AuteurMessage
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24435
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Sir Neville MARRINER (1924-2016)   Mar 7 Jan 2014 - 22:41

Un topic dédié à la carrière, au style interprétatif, à la discographie de ce prolifique violoniste et maestro anglais, qui fit ses premières armes dans les époques baroque et classique, avant d'aborder l'ensemble du répertoire symphonique

Une image de chef lisse, élégant, affable, indéfectiblement fiable... mais pas toujours exaltant.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6784
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Sir Neville MARRINER (1924-2016)   Mar 7 Jan 2014 - 22:55

ah ben moi je le trouve toujours formidable!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1364
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Sir Neville MARRINER (1924-2016)   Mar 7 Jan 2014 - 23:36

Exactement
Des interprétations toujours soignées et équilibrées
Je l'écoute principalement dans mozart ou Haendel
Un chef parfois snobés par les soit-disant détenteurs de la vérité mais on s'en fou , c'est trés agréable à écouter
Bref un chef que j'aime beaucoup et particuliérement à la tête de son asmf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24435
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Sir Neville MARRINER (1924-2016)   Mar 7 Jan 2014 - 23:47

Parmi ma collection de vinyles, une bonne dose de Marriner, qui m'a notamment fait découvrir quelques scies du répertoire quand j'étais enfant.

 Sad Rien qu'à revoir ces deux pochettes, ça me rend tout nostalgique. J'ai usé ces microsillons jusqu'à la corde :






Dernière édition par Mélomaniac le Mar 7 Jan 2014 - 23:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1364
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Sir Neville MARRINER (1924-2016)   Mar 7 Jan 2014 - 23:48

thumright 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24435
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Sir Neville MARRINER (1924-2016)   Mar 7 Jan 2014 - 23:59

Smile Ses premiers enregistrements :

http://www.amazon.fr/Neville-Marriner--First-Rec-Marriner/dp/B004OYCUUG

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84074
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Sir Neville MARRINER (1924-2016)   Mer 8 Jan 2014 - 0:48

Mélomaniac a écrit:
Un topic dédié à la carrière, au style interprétatif, à la discographie de ce prolifique violoniste et maestro anglais, qui fit ses premières armes dans les époques baroque et classique, avant d'aborder l'ensemble du répertoire symphonique

Une image de chef lisse, élégant, affable, indéfectiblement fiable... mais pas toujours exaltant.
Fiable, c'est même assez discutable, surtout dans le répertoire baroque, où malgré le petit ensemble, il en est toujours resté à une lecture extrêmement romantisée. Il doit beaucoup de son charme, à mon avis, aux beaux timbres homogènes de son ensemble.

Son grand avantage est qu'il constitue une porte d'entrée très confortable pour les néophytes à mon avis : un peu lisse, oui, mais toujours très beau vu de l'extérieur.

Après, me concernant, passé le premier émerveillement, je trouve tout tellement mesuré, tellement semblable : ses symphonies de Mozart sont attirantes, mais lassent très vite ; le répertoire romantique met surtout en valeur les jolies cordes de l'ASMF (Stuttgart lui est sensiblement moins favorable, même si là aussi, les cordes dominent) ; le baroque est assez englué (romantisé et attiédi, mais sans exaltation... tous les inconvénients à la fois).

Il n'en demeure pas moins que certains disques valent le détour, en particulier son Don Giovanni, très animé, avec un beau sens de l'atmosphère. Ses Noces de Figaro aussi valent la peine, pas tant pour la direction (sensiblement plus terne) que pour le plateau assez idéal.

Pour le reste, j'avoue que je le goûte de moins en moins au fil des années, assez proche de ta description : c'est toujours très honnête, impeccablement mis en place... mais pas forcément très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24435
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Sir Neville MARRINER (1924-2016)   Mer 8 Jan 2014 - 1:11

Je parlais de fiabilité de lecture (quoique je n'aie bien sûr pas passé tous les enregistrements que je lui connais au crible de la partition), et non de la fidélité au style qu'on prête à ces oeuvres.

Le jeu fin et gouleyant de l'ASMF explique beaucoup le charme délicat de ces interprétations, même si (je suis d'accord) dans certaines pièces baroques la matière se montre plus veloutée voire un peu trop guindée (les Suites de Bach chez Decca par exemple).

En vinyle, j'avais aussi les Ouvertures de Rossini : pétillant, désépaissi et pour le coup bien moins lourd et romantisé que la plupart des exécutions qu'on entendait à l'époque (ie avant des tentatives comme Norrington).

Mon premier CD : le Tryptique romain de Respighi, vraiment inhabituel tant c'est joué avec transparence et clarté.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84074
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Sir Neville MARRINER (1924-2016)   Mer 8 Jan 2014 - 1:32

Mélomaniac a écrit:
Je parlais de fiabilité de lecture (quoique je n'aie bien sûr pas passé tous les enregistrements que je lui connais au crible de la partition), et non de la fidélité au style qu'on prête à ces oeuvres.
Donc ça veut juste dire qu'ils font les notes, c'est ça ? Oui, très bien en effet, mais la plupart des orchestres enregistrés, du moins dans les trente dernières années, n'ont pas de problème de ce point de vue (et même depuis à peu près toujours, concernant le cœur de répertoire de Marriner – pas vu souvent des sorties de route, personnellement, dans des symphonies de Mozart).


Citation :
Le jeu fin et gouleyant de l'ASMF explique beaucoup le charme délicat de ces interprétations
Bien dit. Smile C'est à la fois le point fort et la limite de leurs interprétations.

Citation :
même si (je suis d'accord) dans certaines pièces baroques la matière se montre plus veloutée voire un peu trop guindée (les Suites de Bach chez Decca par exemple).
Ou ses Brandebourgeois... ou Water Music.

Citation :
En vinyle, j'avais aussi les Ouvertures de Rossini : pétillant, désépaissi et pour le coup bien moins lourd et romantisé que la plupart des exécutions qu'on entendait à l'époque (ie avant des tentatives comme Norrington).
Oh oui, c'est vrai, je n'ai pas mentionné Rossini : Barbier remarquable, qui tire vers Mozart, mais avec de très belles couleurs, à la fois élégantes et généreuse. Il tire plutôt Rossini du côté de la musique symphonique que de l'opéra belcantiste – ce qui, instrumentalement parlant, est une réelle qualité. J'aime moins son Turc en Italie en revanche, qui manque peut-être un peu de vitalité (mais c'est très beau quand même, un peu comme son Così fan tutte nocturne).


Citation :
Mon premier CD : le Tryptique romain de Respighi, vraiment inhabituel tant c'est joué avec transparence et clarté.
Pas essayé, mais dans des pièces pétaradantes où il n'y a pas beaucoup de matière musicale, oui, ce doit sûrement être pas mal : il n'est pas très fort pour exalter la profusion des lignes, mais l'allègement et l'élégance sont indéniables dans la musique romantique et au delà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1364
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Sir Neville MARRINER (1924-2016)   Mer 8 Jan 2014 - 9:12

Qu'il ne respecte pas l'esprit baroque tel qu'on le conçoit actuellement c'est exact
Mais çà me plait plus que les crincrins qu'on veut nous imposer sous le couvert d'une authenticité imaginée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84074
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Sir Neville MARRINER (1924-2016)   Mer 8 Jan 2014 - 12:28

LeKap a écrit:
Qu'il ne respecte pas l'esprit baroque tel qu'on le conçoit actuellement c'est exact
Mais çà me plait plus que les crincrins qu'on veut nous imposer sous le couvert d'une authenticité imaginée
Je sens poindre un brin de mauvaise foi. Smile

Personne de sérieux ne prétend à l'authenticité. On peut aimer ou pas les modes de jeux inspirés par la musicologie, ce n'est pas vraiment la question, parce que j'aime aussi les interprétations tradis, même si mon tropisme est clairement du côté des crin-crins baroquisants. Ce que je relevais étant davantage la façon de Marriner de lisser les partitions de cette période, sans vraiment tenir compte des contrastes ou de la singularité des équilibres. Dans ses Bach, j'entends le même orchestre et les mêmes phrasés que dans ses Mozart... or ces musiques ne fonctionnent vraiment pas de la même façon, et ça pose à mon avis des problèmes, pas tant théoriques que dans le résultat.

Si tu aimes, cela dit, tant mieux, je n'ai pas ce privilège. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1364
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Sir Neville MARRINER (1924-2016)   Mer 8 Jan 2014 - 12:40

Bonjour David

De mauvaise foi , certainement pas ; j'ai beaucoup de défauts mais pas celui-là  Wink 

Ceci dit , un peu plus d'acidité dans les interprétations de Marriner ne nuiraient certainement pas au rendu final mais c'est son style voilà tout.

J'aime bien ce genre d'interprétations mais pas dans tout et pas tout le temps ( uniquement bien installé dans mon club en cuir avec un cigare et un bon bourgogne  Very Happy )

Bref je te rejoins sur certains points ( très lisse , trop confortable)

Passé un certain âge le confort a du bon  drink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Sir Neville MARRINER (1924-2016)   Mer 8 Jan 2014 - 12:40

DavidLeMarrec a écrit:
dans des pièces pétaradantes où il n'y a pas beaucoup de matière musicale, oui, ce doit sûrement être pas mal

C'est ç'la oui, c'est ç'la !  bedo 

Et ce coffret de musique du XXème siècle, ça donne quoi ? Quelqu'un a essayé ?



Baermann, H:
Adagio for clarinet and strings in D flat

formerly attrib. Wagner

Jack Brymer (clarinet)

Barber, S:
Adagio for Strings, Op. 11

Bartók:
Divertimento for Strings, Sz. 113

Music for Strings, Percussion & Celesta, BB 114, Sz. 106

Bizet:
Symphony in C

Britten:
Variations on a theme of Frank Bridge, Op. 10

Butterworth, G:
Two English Idylls

The Banks of Green Willow

A Shropshire Lad - Rhapsody

Copland:
Quiet City

Celia Nicklin (cor anglais) & Michael Laird (trumpet)

Cowell, H:
Hymn and Fuguing Tune No. 10 for oboe and strings

Celia Nicklin (oboe)

Creston:
A Rumor

Grieg:
Holberg Suite, Op. 40

Two Elegiac Melodies, Op. 34

Hindemith:
Fünf Stücke

Ives, C:
Symphony No. 3 'The Camp Meeting'

Nielsen:
Little Suite in A minor for strings, Op. 1 (FS6)

Prokofiev:
Symphony No. 1 in D major, Op. 25 'Classical'

Visions fugitives, Op. 22

arr. Barshai

Schoenberg:
Verklärte Nacht, Op. 4

Shostakovich:
Piano Concerto No. 1 in C minor for piano, trumpet & strings, Op. 35

John Ogdon (piano) & John Wilbraham (trumpet)

Sibelius:
Valse Triste, Op. 44 No. 1

Rakastava, Op. 14

Strauss, R:
Metamorphosen

Stravinsky:
Pulcinella Suite

Apollon musagète

Capriccio for Piano and Orchestra

John Ogdon (piano)

Wagner:
Siegfried Idyll

Walton:
Sonata for String Orchestra

Webern:
Five movements for String Quartet, Op. 5 (1909)

Wirén:
Serenade for string orchestra, Op. 11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84074
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Sir Neville MARRINER (1924-2016)   Mer 8 Jan 2014 - 12:43

C'est du XXe d'il y a longtemps, en tout cas :

WoO a écrit:

Bizet:
Symphony in C

Grieg:
Holberg Suite, Op. 40

Wagner:
Siegfried Idyll

Sinon, ce que j'ai écouté dans ce goût-là cadrait assez bien avec ce que j'en disais (la Première de Proko est carrément aseptisée, même pour du Mozart ce serait trop), mais comme on ne sera intéressé ni par les mêmes œuvres, ni par les mêmes qualités dans ce coffret... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 609
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Sir Neville MARRINER (1924-2016)   Mer 8 Jan 2014 - 14:55

Le coffret XX siècle de Marriner est très bien. Si vous regardez bien, il a quand même choisi le répertoire où les cordes sont importants. Le terrain de prédilection des St Martin of The Fields (pour preuve : Jushua Bell et Julia Ficher qui mène la barque actuellement). Si le répertoire vous tente, il ne faut pas hésiter.

Ce qui n'aime pas ne saurais apprécier la lustre des cordes à sa juste valeur.

Bruno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Sir Neville MARRINER (1924-2016)   Mer 8 Jan 2014 - 15:52

Si je devais y jeter une oreille ce serait pour les oeuvres américaines, je ne l'attendais pas du tout dans ce répertoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24435
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Sir Neville MARRINER (1924-2016)   Sam 12 Avr 2014 - 23:03

 cheers A paraître à l'occasion des 90 ans de Marriner, un gros coffret de 28 disques qui pioche dans ses trois décennies d'enregistrement pour Argo (1961-1981) :

http://www.amazon.fr/Neville-Marriner-Academy-Martin-Fields/dp/B00IERAFUQ

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stolzing
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 702
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Sir Neville MARRINER (1924-2016)   Dim 2 Oct 2016 - 18:08

Il vient de mourir. Il avait encore dirigé jeudi dernier, selon le blog de Lebrecht, et devait commencer une nouvelle tournée aujourd'hui. C'était un chef que j'aimais beaucoup, toujours élégant et vif (parfois un peu mou ou trop léger, au choix, mais ce n'était pas fréquent). RIP Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3210
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Sir Neville MARRINER (1924-2016)   Dim 2 Oct 2016 - 18:20

Je viens de voir ça sur FB Crying or Very sad . Le grand pianiste Philippe Cassard lui rend d'ailleurs un fort bel hommage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Sir Neville MARRINER (1924-2016)   Dim 2 Oct 2016 - 18:39

Je n'aurais pas pensé qu'il y avait un fil Marriner... Un chef qui a eu son importance dans les années 70 et 80, mais qui ne s'est jamais renouvelé au fil de sa très longue carrière. Quelques très beaux Haydn (les symphonies Sturm un drang), mais qui avait peu à dire dans Beethoven ou Mozart (quoique j'aime beaucoup ses lectures des concertos de piano avec Brendel). Une excellente "0" de Bruckner (!!!). Des Saisons de Vivaldi et une Water Music qui furent longtemps des jalons.

Son meilleur disque selon moi est celui-ci:

.

Finalement, je comprends qu'un fil lui ait été dédié. Il a tellement enregistré !


Dernière édition par André le Dim 2 Oct 2016 - 18:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24435
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Sir Neville MARRINER (1924-2016)   Dim 2 Oct 2016 - 18:44

Neutral On l'aurait cru immortel.

Le gentleman nous laisse une des plus vastes discographies jamais enregistrée (peut-être le chef qui a le plus enregistré d'ailleurs).

Je lui dois bon nombre de mes toutes premières découvertes musicales (symphonies de Mozart, ouvertures de Rossini, Water Music de Haendel, trilogie romaine de Respighi...)
Et comme pour tous ces interprètes qui nous ont initiés, quoi qu'on en pense quant au style (encore que je me sente en affinité avec le sien, sur ce créneau), il faisait vraiment partie de mon jardin intime.

Voilà deux des vinyles que j'en possédais, achetés quand j'étais petit :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 976
Age : 50
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Sir Neville MARRINER (1924-2016)   Dim 2 Oct 2016 - 22:25

Dans ce chef d'oeuvre qu'est la Gran partita où je trouve que les relectures mêmes excellentes musicalement (Brüggen) sont plombées par les timbres des instruments anciens dans la famille des bois, je n'ai jamais trouvé mieux que sa version.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
ojoj
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 651
Age : 32
Localisation : Bayonne/Bordeaux
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: Sir Neville MARRINER (1924-2016)   Lun 3 Oct 2016 - 0:52

Triste nouvelle en effet Crying or Very sad
J'ai eut le plaisir il y a quelques années de le voir à Bordeaux et de le saluer à la fin d'un concert ou il avait dirigé les Planètes de Holst
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4308
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Sir Neville MARRINER (1924-2016)   Lun 3 Oct 2016 - 19:31

Il faut mentionner parmi ses nombreux enregistrements la Musique pour cordes, percussion et célesta de Bela Bartok, le Concerto pour basson K.191 de Mozart et les Quatre Saisons de Vivaldi.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafsan
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1524
Age : 53
Localisation : Brabant wallon
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: Sir Neville MARRINER (1924-2016)   Lun 3 Oct 2016 - 21:03

Quand même de beaux concertos de Mozart avec Brendel!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4308
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Sir Neville MARRINER (1924-2016)   Mar 4 Oct 2016 - 17:35

L'Académie a été fondé dans son salon et comptait 18 musiciens à ses débuts.
La discographie de Marriner avec l'Académie compte plus de 500 enregistrements dont celui du film Amadeus.
La version 1976 du Messie de Haendel reste l'un de ses plus célèbres enregistrements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24435
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Sir Neville MARRINER (1924-2016)   Mer 29 Nov 2017 - 21:04


Plus d'un an qu'il nous a quittés, et sauf erreur on n'a pas vu passer de coffret hommage
–j'espérais une grosse boîte qui regroupe ses enregistrements Philips/Decca, mais rien... Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sir Neville MARRINER (1924-2016)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sir Neville MARRINER (1924-2016)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: