Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 [Pleyel] Sibelius 6-7, Mozart 23, Haydn 82 – Pressler, Järvi

Aller en bas 
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87965
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

[Pleyel] Sibelius 6-7, Mozart 23, Haydn 82 – Pressler, Järvi Empty
MessageSujet: [Pleyel] Sibelius 6-7, Mozart 23, Haydn 82 – Pressler, Järvi   [Pleyel] Sibelius 6-7, Mozart 23, Haydn 82 – Pressler, Järvi EmptyMer 29 Jan 2014 - 20:44

C'est disponible en ce moment sur la télétoile de la Cité de la Musique :
http://www.citedelamusiquelive.tv/Concert/1013595/orchestre-de-paris-paavo-jarvi-menahem-pressler.html

Järvi et l'Orchestre de Paris ont l'air très en forme. bounce 

Tant mieux, j'y vais demain. Surtout pour les deux Sibelius, mais ce que j'entends à l'instant promet beaucoup pour le concerto de Mozart et la symphonie de Haydn, par ailleurs, plus ou moins leurs meilleurs à chacun. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
MHNUYM
Mélomane averti
MHNUYM

Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 17/01/2013

[Pleyel] Sibelius 6-7, Mozart 23, Haydn 82 – Pressler, Järvi Empty
MessageSujet: Re: [Pleyel] Sibelius 6-7, Mozart 23, Haydn 82 – Pressler, Järvi   [Pleyel] Sibelius 6-7, Mozart 23, Haydn 82 – Pressler, Järvi EmptyJeu 30 Jan 2014 - 10:33

J'y étais hier soir, et comme je m'y attendais, c'était superbe !
Le Haydn était dansant, enjoué, noble et galant, ce qu'il fallait pour que je ne m'ennuie pas.
Malheureusement, pour le Mozart, on comprenait très vite que Pressler a 90 ans: c'était imprécis, il y avait des pains à presque chaque entrée, il ne suivait pas trop l'orchestre, c'était uniforme (on ne sentait pas de différence entre les piano et les forte, on ne l'entendait plus du tout pendant les tutti !). Sinon, c'est un superbe concerto !  Mr. Green 

Enfin, le gros morceau: les Sibelius. C'était superbe, comme prévu.
La 6ème, lyrique, pastorale, apaisée et malgré tout mélancolique: tous les petits changements de couleur, avec les touches de harpes par exemple, étaient très beaux !
Et quelle ascension avec la 7ème, avec le thème aux trombones majestueux et cette conclusion puissante avec des cordes magnifiques.

Bref, je vais me réécouter ces œuvres pendant ces prochains jours, car ça faisait longtemps que je ne les avais plus entendues.
Revenir en haut Aller en bas
tomseche89
Mélomaniaque
tomseche89

Nombre de messages : 504
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2011

[Pleyel] Sibelius 6-7, Mozart 23, Haydn 82 – Pressler, Järvi Empty
MessageSujet: Re: [Pleyel] Sibelius 6-7, Mozart 23, Haydn 82 – Pressler, Järvi   [Pleyel] Sibelius 6-7, Mozart 23, Haydn 82 – Pressler, Järvi EmptyJeu 30 Jan 2014 - 11:11

MHNUYM a écrit:
J'y étais hier soir, et comme je m'y attendais, c'était superbe !
Le Haydn était dansant, enjoué, noble et galant, ce qu'il fallait pour que je ne m'ennuie pas.
Malheureusement, pour le Mozart, on comprenait très vite que Pressler a 90 ans: c'était imprécis, il y avait des pains à presque chaque entrée, il ne suivait pas trop l'orchestre, c'était uniforme (on ne sentait pas de différence entre les piano et les forte, on ne l'entendait plus du tout pendant les tutti !). Sinon, c'est un superbe concerto !  Mr. Green 

Enfin, le gros morceau: les Sibelius. C'était superbe, comme prévu.
La 6ème, lyrique, pastorale, apaisée et malgré tout mélancolique: tous les petits changements de couleur, avec les touches de harpes par exemple, étaient très beaux !
Et quelle ascension avec la 7ème, avec le thème aux trombones majestueux et cette conclusion puissante avec des cordes magnifiques.

Bref, je vais me réécouter ces œuvres pendant ces prochains jours, car ça faisait longtemps que je ne les avais plus entendues.

Tout pareil (j'ai regardé sur internet), avec une petite réserve sur Haydn mais c'est sûrement la symphonie elle-même qui ne me plait pas trop.

J'ai découvert la 6e symphonie ce mois-ci à Dijon et elle est vraiment splendide. Järvi maîtrise vraiment très bien ce répertoire, après une belle 1ère ou 2e, je ne sais plus, qu'il avait donnée au début de son mandat à l'OP.
Revenir en haut Aller en bas
Resigned
Mélomaniaque
Resigned

Nombre de messages : 1188
Age : 36
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription : 27/08/2008

[Pleyel] Sibelius 6-7, Mozart 23, Haydn 82 – Pressler, Järvi Empty
MessageSujet: Re: [Pleyel] Sibelius 6-7, Mozart 23, Haydn 82 – Pressler, Järvi   [Pleyel] Sibelius 6-7, Mozart 23, Haydn 82 – Pressler, Järvi EmptyVen 31 Jan 2014 - 10:02

Bon c'était pas mal du tout.
Mais je ne comprends toujours pas grand chose à la 7e de Sibelius... ça viendra... ça viendra... Superbe 6ème!
Et quels cuivres !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87965
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

[Pleyel] Sibelius 6-7, Mozart 23, Haydn 82 – Pressler, Järvi Empty
MessageSujet: Re: [Pleyel] Sibelius 6-7, Mozart 23, Haydn 82 – Pressler, Järvi   [Pleyel] Sibelius 6-7, Mozart 23, Haydn 82 – Pressler, Järvi EmptySam 1 Fév 2014 - 12:10

Il y avait du monde, finalement !

Largement d'accord avec MHNUYM – que je remercie d'avoir posté si promptement, j'ai pu le lire avant d'aller au spectacle ! cheers – sur la qualité de la soirée et la prestation un peu décevante de Pressler.

Pour moi, concert idéal. D'abord le choix des œuvres. L'une des meilleures symphonies de Haydn (ma chouchoute, même), l'un des meilleurs concertos de Mozart (il n'y a guère que le 9 que j'aime davantage), les deux dernières de Sibelius... le spectre est large, mais que le fin du fin.

Ensuite, Paavo Järvi tire le meilleur de l'Orchestre de Paris, engagé de bout en bout dans un long programme très exigeant : Haydn plutôt traditionnel, mais sans aucune épaisseur superflue, et brillant de bout en bout (mouvement lent intense et d'une rare intensité), Sibelius à la fois intensément lyrique comme chez les meilleurs, mais aussi d'une transparence de plans rare (même chez les meilleurs)... même l'accompagnement de Mozart, alors qu'il fallait raboter sévèrement les dynamiques pour ne pas couvrir Pressler, était passionnant en soi.

La seule réserve tient à Menahem Pressler, dont on fêtait le quatre-vingt-dixième anniversaire : clairement, alors que son jeu du temps du Trio Beaux-Arts était robuste, presque massif, la vigueur s'est un peu retirée des bras, et l'orchestre doit jouer très doucement pour ne pas le couvrir. Par ailleurs, les traits sont un peu rabotés, la pédale parfois utilisée comme un expédient (ce qui n'était certainement pas son habitude !) et surtout la main gauche mal coordonnée (elle arrive souvent à la fin de la mesure avant la droite et l'attend avec un léger allongement de la dernière note, un peu comme le font les pianistes débutants...). Même les choix d'accentuation m'ont parus artificiels (indépendamment de leur réalisation) et pas très en style. C'est cruel à dire, mais ce n'importe quel autre pianiste diplômé aurait fait l'affaire (pas forcément en goût, il y a quand même pire de ce côté-là).

En bis, le nocturne en ut dièse mineur (opus posthume) de Chopin affichait les mêmes limites ; en revanche la mazurka (pourtant très exigeante) révélait des couleurs diaphanes et fantomatiques que je ne lui avais jamais entendues (à la pièce comme à l'interprète), avec une mezza voce et des accords vifs vénéreux proprement saisissants.

Grande, grande soirée, encore une fois avec l'Orchestre de Paris – qui, dans Sibelius, avait de toute évidence l'atout de connaître la salle et d'en respecter les limites de transparence et de saturation. Un bon chef, et hop, grande soirée. Malgré sa réputation sulfureuse (et, vu le caractère de certains membres éminents qui a pu être mesuré sur ce forum, sans doute grandement justifiée), peu d'orchestres peuvent se vanter d'une recette aussi simple.


Dernière édition par DavidLeMarrec le Sam 1 Fév 2014 - 12:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87965
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

[Pleyel] Sibelius 6-7, Mozart 23, Haydn 82 – Pressler, Järvi Empty
MessageSujet: Re: [Pleyel] Sibelius 6-7, Mozart 23, Haydn 82 – Pressler, Järvi   [Pleyel] Sibelius 6-7, Mozart 23, Haydn 82 – Pressler, Järvi EmptySam 1 Fév 2014 - 12:11

Resigned a écrit:
Bon c'était pas mal du tout.
Mais je ne comprends toujours pas grand chose à la 7e de Sibelius... ça viendra... ça viendra... Superbe 6ème!
Et quels cuivres !
D'autant plus admirable que la Sixième n'est pas spectaculaire, et qu'elle était poussée à un degré de conviction rare.

Pour la Septième, tu y viendras assurément... le déploiement de la même matière pendant vingt minutes est quand même assez hallucinant, sans parler du pouvoir d'évocation de l'ensemble. bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




[Pleyel] Sibelius 6-7, Mozart 23, Haydn 82 – Pressler, Järvi Empty
MessageSujet: Re: [Pleyel] Sibelius 6-7, Mozart 23, Haydn 82 – Pressler, Järvi   [Pleyel] Sibelius 6-7, Mozart 23, Haydn 82 – Pressler, Järvi Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Pleyel] Sibelius 6-7, Mozart 23, Haydn 82 – Pressler, Järvi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haydn, Flötenuhr-Stücke
» Haydn. La Missa Cellensis.
» Georg von Pasterwitz (1730-1803)
» Coffret 30 CD The Classical collection
» Étienne Nicolas Méhul (1763-1817)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: