Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Opéra de Marseille : saison 2014/2015

Aller en bas 
AuteurMessage
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Opéra de Marseille : saison 2014/2015 Empty
MessageSujet: Opéra de Marseille : saison 2014/2015   Opéra de Marseille : saison 2014/2015 EmptyVen 18 Avr - 7:33

La nouvelle saison est en ligne : http://opera.marseille.fr/saison-14-15/opera .
Voir aussi : http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=6434&cntnt01origid=57&cntnt01detailtemplate=gabarit_detail_breves&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=36 .


Dernière édition par bAlexb le Ven 18 Avr - 14:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20047
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Opéra de Marseille : saison 2014/2015 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille : saison 2014/2015   Opéra de Marseille : saison 2014/2015 EmptyVen 18 Avr - 7:38

Belle saison! Very Happy

Gioconda et Moïse et Pharaon me tentent beaucoup...
Et puis le récital Ciofi/Margaine a priori, mais faudra voir l'organisation Confused


Mais le Moïse!! Shocked
Gioconda, ce serait juste bien que BUM soit remplacée! Mr.Red Carosi ça peut être super en Gioconda en tout cas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Opéra de Marseille : saison 2014/2015 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille : saison 2014/2015   Opéra de Marseille : saison 2014/2015 EmptyVen 18 Avr - 7:39

Polyeucte a écrit:
Belle saison! Very Happy

Gioconda et Moïse et Pharaon me tentent beaucoup...
Et puis le récital Ciofi/Margaine a priori, mais faudra voir l'organisation Confused


Mais le Moïse!! Shocked
Gioconda, ce serait juste bien que BUM soit remplacée! :DDCarosi ça peut être super en Gioconda en tout cas!

Moïse, Falstaff, récital Ciofi/Margaine (les deux déjà assez idéalement mêlées dans le Tancredi de Zedda/Pizzi à Berlin).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20047
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Opéra de Marseille : saison 2014/2015 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille : saison 2014/2015   Opéra de Marseille : saison 2014/2015 EmptyLun 6 Oct - 21:04

La Gioconda : 04/10/2014


Opéra de Marseille

Gioconda : Micaela Carosi
Laura : Béatrice Uria-Monzon
La Cieca : Qiu Lin Zhang
Enzo Grimaldo : Riccardo Massi
Barnaba : Marco di Felice
Alvise Badoèro : Konstantin Gorny
Zuàne : Jean-Marie Delpas
Un Barnabotto/un chanteur : Mikhael Piccone
Isepo/Un pilote : Christophe Berry

Choeurs et Orchestre de l'Opéra de Marseille
Maîtrise des Bouches-du-Rhône
Direction Musicale : Fabrizio Maria Carminati

Mise en scène : Jean-Louis Grinda
Décors : Eric Chevalier
Costumes : Jean-Pierre Capeyron
Lumières : Jacques Chatelet
Chorégraphie : Marc Ribaud
Chef des choeurs : Pierre Iodice


La Gioconda fait parti de ces opéras totalement grandioses qui vous emportent. Mais pour ça, il faut aussi des chanteurs de haut niveau. Et pour notre plus grand plaisir la distribution est au niveau !

Le point noir de la soirée reste la mise en scène... enfin si on peut dire ! Un point positif, les costumes sont splendides, avec en particulier les splendides tenues de Gioconda qui habite de sa stature la scène. Les autres costumes sont très bien fait et beaux. Par contre, les décors sont franchement limités, voir même inexistants ! Les toiles peintes avec une table et un rideau dessus, ça fait quand même limite pour signifier le bureau d'Alvise ! Et la petite tour qui est dans la rue pour finalement être dans des appartements... étrange non ??
Et puis le ballet... ah... du beau kitch en bouteille avec en prime un illogisme impressionnant : Alvise donne une ballet pour ses invités sauf que les invités sortent pendant le ballet. Ça ne choque personne ???
Enfin bref, c'est une mise en scène traditionnelle mais dans le mauvais sens du terme : il ne se passe vraiment pas grand chose et les décors sont franchement vides.

Les forces de l'Opéra de Marseille ne brillent pas par la subtilité, mais font leur office. Ainsi le choeur chante très fort mais pour le peuple, tout se passe bien. Les danseurs pour le ballet ne sont pas particulièrement brillants mais n'ont rien de honteux. Et l'orchestre joue fort, un peu bruyant même par moment. En effet, le chef ne semble pas vouloir faire dans le détail et pousse souvent l'orchestre un peu trop haut, obligeant les chanteurs à chanter plus fort encore pour passer la fausse. Alors quand en plus le choeur est aussi de la partie... dur dur !

De très bons petits rôles, avec en particulierle Zuàne de Jean-Marie Delpas.
Le moins bon des solistes est Konstantin Gorny. Je ne suis pas forcément fan des ogres, mais là on est plus du côté du petit poucet ! Jamais on ne trouve la carrure du chef de l'Inquisition, l'homme qui fait trembler Venise. Une voix très claire, pas vraiment percutante... transparent donc !
L'autre méchant de la bande est par contre particulièrement impressionnant ! Le Barnaba de Marco di Felice n'est pas des plus subtile et joue allègrement de la carte du grand méchant. Mais les moyens suivent sans que le chanteur ne doive forcer sa voix. Le timbre est corsé, l'aigu glorieux, le chant bien timbré... on se trouve véritablement face à cette force de la nature qu'il décrit. Et scéniquement la présence est noire et sombre.
L'entrée de Qiu Lin Zhang fait un peu peur car la voix semble ne pas avoir trouvé sa place. Mais en quelques mesures le vibrato est résorbé et la voix trouve toute sa stabilité. L'étoffe de cette voix est toujours aussi belle, et sa présence en vieille mère aveugle est tout bonnement une bénédiction. Rond et délicat, le chant s'élève dans les différentes prières qui ponctuent le rôle. Toute la spiritualité du rôle est magnifiquement rendue ici. Avec une telle voix, le rôle se trouve magnifiquement servi.
L'autre voix grave chez les femmes est Béatrice Uria-Monzon... La mezzo fleurte de plus en plus avec des rôles de soprano et du coup, quelques notes graves se trouvent manquer un peu de puissance. Et le soucis est que l'aigu est toujours aussi aigre et désagréable. Reste un beau médium, des couleurs bienvenues... et une présence sur scène impressionnante. Elle est particulièrement crédible dans le rôle de Laura scéniquement mais il lui manque ces deux extrêmes subtiles et ronds. Elle semble légèrement trop mature pour le rôle.
Riccardo Massi est le troisième choix pour le rôle d'Enzo et le choix était vraiment une bonne idée pour ce jeune ténor ! Dès les premières notes la voix s'élève, noble et bien projetée, avec ce timbre superbe. Le chant est très soignée, jamais poussé ou forcé. La technique est belle et la noblesse qui se dégage de cette jeune voix tombe parfaitement dans le rôle d'Enzo. On est ici devant une vraie révélation.
Dans le rôle titre, Micaela Carosi faisait une prise de rôle... et il est certain que passer de Butterfly il y a quelques saisons au rôle de Gioconda est assez impressionnant. La voix a en effet gardé cette rondeur de timbre et la musicalité qui a été salué. Du coup, le rôle est loin d'être uniquement une succession de graves poitrinés et d'aigus dardés ! Le « Suicidio » est significatif puisque l'air se déroule de manière très nuancée alternant murmures et éclats. Alors bien sûr quelques éclats son un peu désordonnés, mais de manière générale la voix s’acquitte parfaitement des demandes du rôle avec cette rondeur toute italienne. Loin de la glaciale Urmana qui pourtant montrait une belle prestation, Carosi se montre à la hauteur de ce personnage avec la chaleur de cette chanteuse joyeuse, mais aussi les éclats de la femme trahie ou passionnée. Superbe...

Aux saluts malheureusement, il semble que le public ne soit pas tout à fait de mon avis. En effet si Massi est saluée par une ovation, Carosi ne reçoit pas le triomphe qu'elle mérite alors que Uria-Monzon reçoit une salve d'applaudissement alors que son rôle est beaucoup plus limité et la prestation un cran en dessous ! En tout cas, c'est la révélation de Riccardo Massi, mais aussi la confirmation que Carosi est une grande soprano actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20047
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Opéra de Marseille : saison 2014/2015 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille : saison 2014/2015   Opéra de Marseille : saison 2014/2015 EmptyMer 5 Nov - 9:23

Annulation de Devia pour le Moïse et Pharaon de Rossini à Marseille.
La nouvelle distribution :

Direction musicale : Paolo ARRIVABENI

Sinaide : Sonia GANASSI (8, 11 NOV) - Enkelejda SHKOZA (14, 16 NOV)
Anaï : Annick MASSIS
Marie : Lucie ROCHE
Moïse : Ildar ABDRAZAKOV
Pharaon : Jean-François LAPOINTE
Aménophis : Philippe TALBOT
Eliézer : Julien DRAN
Osiride / Une voix mystérieuse : Nicolas COURJAL
Aufide : Rémy MATHIEU

Et plus aucune annonce d'enregistrement par France-Musique sur le site de l'Opéra de Marseille Confused Confused
Bon, ben je vais découvrir Enkelejda Shkoza... espérons qu'elle soit bien!
(Ganassi fait de ces remplacements!! Sinaide ici, Chimène à Garnier...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Opéra de Marseille : saison 2014/2015 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille : saison 2014/2015   Opéra de Marseille : saison 2014/2015 EmptyMer 5 Nov - 10:00

Polyeucte a écrit:
Et plus aucune annonce d'enregistrement par France-Musique sur le site de l'Opéra de Marseille Confused Confused
Bon, ben je vais découvrir Enkelejda Shkoza... espérons qu'elle soit bien!
(Ganassi fait de ces remplacements!! Sinaide ici, Chimène à Garnier...)

Mad Mad Mad
Shkoza c'est pas nécessairement inintéressant ; c'est surtout costaud (une Sara de Devereux plutôt très athlétique il y a quelques années à Lyon) et, à mon goût, très pauvrement modelé. Disons que ça manque un peu d'imagination ; et je suis sceptique quant à la langue (j'avoue que je n'ai pas gardé un souvenir particulier, ni bon, ni mauvais, de son Béatrice et Bénédict avec Davis/LSO).
M'enfin, il faut aussi rester à l'affût pour se laisser surprendre !
(Et elle s'est quand même fait une relative spécialité du répertoire de la 1ère moitié du XIXe siècle dans lequel elle est régulièrement appelée, notamment par Opera Rara : http://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&url=search-alias%3Dclassical&field-keywords=shkosa&rh=n%3A301174%2Ck%3Ashkosa Opéra de Marseille : saison 2014/2015 2661413304 ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20047
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Opéra de Marseille : saison 2014/2015 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille : saison 2014/2015   Opéra de Marseille : saison 2014/2015 EmptyMer 5 Nov - 10:06

Ah mais de toute façon oui, il faut rester ouvert... mais disons que je n'attend pas la même finesse que j'attendais de Devia!
D'un autre côté, il y aura plus de contrast avec Massis...

Pour la diction, c'est sûr que c'est pas forcément gagné... j'ai souvenir d'un petit rôle dans le Thaïs (merci pour la discographie! hehe) où c'était loin d'être clair.


Enfin déjà, si Moïse est toujours chanté par Abdrazakov, c'est déjà énorme! Et puis Massis, Lapointe, Talbot, Courjal... c'est du bon aussi! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Opéra de Marseille : saison 2014/2015 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille : saison 2014/2015   Opéra de Marseille : saison 2014/2015 EmptyMer 5 Nov - 10:09

Polyeucte a écrit:
Ah mais de toute façon oui, il faut rester ouvert... mais disons que je n'attend pas la même finesse que j'attendais de Devia!
D'un autre côté, il y aura plus de contrast avec Massis...

Pour la diction, c'est sûr que c'est pas forcément gagné... j'ai souvenir d'un petit rôle dans le Thaïs (merci pour la discographie! hehe) où c'était loin d'être clair.


Enfin déjà, si Moïse est toujours chanté par Abdrazakov, c'est déjà énorme! Et puis Massis, Lapointe, Talbot, Courjal... c'est du bon aussi! Very Happy

On est bien d'accord (et je Mad doublement que ça ne soit pas enregistré !) ; quant à Devia, le timbre/chant s'est quand même aussi considérablement assombri/alourdi ces dernières saisons (et il ne s'agit pas d'un reproche, loin s'en faut Wink ) et je ne suis pas sûr que tu aurais eu droit à quelque chose de beaucoup plus "étincelant".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Opéra de Marseille : saison 2014/2015 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille : saison 2014/2015   Opéra de Marseille : saison 2014/2015 EmptyMer 5 Nov - 10:12

J'aurais dû t'embarquer avec moi à Parme. Devia était sublime lors du récital qu'elle y a donné et tu ne dirais pas que, je te cite, "le timbre/chant s'est quand même aussi considérablement assombri/alourdi ces dernières saisons".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20047
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Opéra de Marseille : saison 2014/2015 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille : saison 2014/2015   Opéra de Marseille : saison 2014/2015 EmptyMer 5 Nov - 10:17

bAlexb a écrit:
On est bien d'accord (et je Mad doublement que ça ne soit pas enregistré !) ; quant à Devia, le timbre/chant s'est quand même aussi considérablement assombri/alourdi ces dernières saisons (et il ne s'agit pas d'un reproche, loin s'en faut Wink ) et je ne suis pas sûr que tu aurais eu droit à quelque chose de beaucoup plus "étincelant".

Ah? J'avais gardé un assez bon souvenir de ses dernières prestations entendues...
Pour l'enregistrement, peut-être que c'est juste un oubli suite à une modification sur le site.
Je vais demander! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Opéra de Marseille : saison 2014/2015 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille : saison 2014/2015   Opéra de Marseille : saison 2014/2015 EmptyMer 5 Nov - 10:17

calbo a écrit:
J'aurais dû t'embarquer avec moi à Parme. Devia était sublime lors du récital qu'elle y a donné et tu ne dirais pas que, je te cite, "le timbre/chant s'est quand même aussi considérablement assombri/alourdi ces dernières saisons".

Oui, j'imagine que c'est devenu disons : aléatoire.
Dans l'absolu, je n'ai jamais spécialement apprécié ; et notamment pas dans Rossini.
Sa récente prise de rôle dans Norma, par exemple, n'était pas déshonorante évidemment (l'art pallie beaucoup de choses et on n'arrive pas à sa longévité par hasard ; ça, j'en suis absolument persuadé), mais en terme de virtuosité et même de phrasé on l'a, aussi, connue bien plus affûtée.

Polyeucte a écrit:
Ah? J'avais gardé un assez bon souvenir de ses dernières prestations entendues...

Ah ! Mais c'est peut-être bien moi le problème Wink ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20047
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Opéra de Marseille : saison 2014/2015 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille : saison 2014/2015   Opéra de Marseille : saison 2014/2015 EmptyMer 5 Nov - 10:23

bAlexb a écrit:
calbo a écrit:
J'aurais dû t'embarquer avec moi à Parme. Devia était sublime lors du récital qu'elle y a donné et tu ne dirais pas que, je te cite, "le timbre/chant s'est quand même aussi considérablement assombri/alourdi ces dernières saisons".

Oui, j'imagine que c'est devenu disons : aléatoire.
Dans l'absolu, je n'ai jamais spécialement apprécié ; et notamment pas dans Rossini.
Sa récente prise de rôle dans Norma, par exemple, n'était pas déshonorante évidemment (l'art pallie beaucoup de choses et on n'arrive pas à sa longévité par hasard ; ça, j'en suis absolument persuadé), mais en terme de virtuosité et même de phrasé on l'a, aussi, connue bien plus affûtée.

Polyeucte a écrit:
Ah? J'avais gardé un assez bon souvenir de ses dernières prestations entendues...

Ah ! Mais c'est peut-être bien moi le problème Wink ...

Non, mais c'est peut-être aussi que j'avais été traumatisé par sa participation à un concert à la Fenice il y a quelques années... du coup quand je l'avais retrouvée après, j'avais presque retrouvé la jeune Devia qui chante Lucia à La Scala! hehe
Et surtout j'avais été admiratif de sa prestation dans Maria Stuarda (face à Antonacci), même si ça date un peu quand même Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20047
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Opéra de Marseille : saison 2014/2015 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille : saison 2014/2015   Opéra de Marseille : saison 2014/2015 EmptyMer 5 Nov - 10:43

On est sauvés!!

France 3 sera dans la salle le 14 novembre pour filmer le concert... et ce sera disponible sur Culturebox par la suite (puis sur France 3 encore après, mais on ne sait pas quand).
Mais en tout cas France-Musique a bien annulé sa présence Confused

En tout cas, super réactifs à l'Opéra de Marseille! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Opéra de Marseille : saison 2014/2015 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille : saison 2014/2015   Opéra de Marseille : saison 2014/2015 EmptyMer 5 Nov - 11:02

bAlexb a écrit:
calbo a écrit:
J'aurais dû t'embarquer avec moi à Parme. Devia était sublime lors du récital qu'elle y a donné et tu ne dirais pas que, je te cite, "le timbre/chant s'est quand même aussi considérablement assombri/alourdi ces dernières saisons".

Oui, j'imagine que c'est devenu disons : aléatoire.
Dans l'absolu, je n'ai jamais spécialement apprécié ; et notamment pas dans Rossini.
Sa récente prise de rôle dans Norma, par exemple, n'était pas déshonorante évidemment (l'art pallie beaucoup de choses et on n'arrive pas à sa longévité par hasard ; ça, j'en suis absolument persuadé), mais en terme de virtuosité et même de phrasé on l'a, aussi, connue bien plus affûtée.

Polyeucte a écrit:
Ah? J'avais gardé un assez bon souvenir de ses dernières prestations entendues...

Ah ! Mais c'est peut-être bien moi le problème Wink ...

Pas du tout batman . Ligne de chant superbe, voix assurée, graves, médiums et aigus sublimes; un artiste médiocre ou correct n'aurait pas concédé un seul bis. Devia en a concédé 3 et avec panache par dessus le marché (des spectateurs m'ont même dit qu'ils avaient pleuré quand elle avait chanté le Casta Diva); bref l'exact opposé de ce que tu dis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Opéra de Marseille : saison 2014/2015 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille : saison 2014/2015   Opéra de Marseille : saison 2014/2015 EmptyMer 5 Nov - 11:18

C'est relatif, Calbo et je parlais bien d'une prestation à l'autre Wink ; pas à l'intérieur d'un seul concert.

Polyeucte a écrit:
On est sauvés!!

France 3 sera dans la salle le 14 novembre pour filmer le concert... et ce sera disponible sur Culturebox par la suite (puis sur France 3 encore après, mais on ne sait pas quand).
Mais en tout cas France-Musique a bien annulé sa présence Confused

En tout cas, super réactifs à l'Opéra de Marseille! cheers

Oh ! L'heureuse nouvelle ; la première de la journée, même kiss ...
(Les équipes de l'opéra de Marseille sont effectivement d'une redoutable efficacité ; je m'en suis aperçu quand je me suis enquis par mail du calendrier pour la résa des places 2014-2015 avec réponse téléphonique dans l'heure !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20047
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Opéra de Marseille : saison 2014/2015 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille : saison 2014/2015   Opéra de Marseille : saison 2014/2015 EmptyMar 18 Nov - 12:31

Finalement ils ont filmé le 14 et le 16... pourquoi? Bonne question.
Toujours est-il qu'il n'y a toujours rien sur Culturebox et que rien n'est annoncé dans les futurs mise en ligne... espérons!

Sinon c'était superbe!! Faut que je fasse un petit compte rendu (mais j'ai aussi le gala de l'Opéra-Comique en attente) plus détaillé, mais superbe prestation de l'orchestre et distribution qui est presque un sans faute! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20047
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Opéra de Marseille : saison 2014/2015 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille : saison 2014/2015   Opéra de Marseille : saison 2014/2015 EmptyMer 19 Nov - 12:30

Compte rendu un peu tardif donc pas forcément passionnant... Confused

Moïse et Pharaon : 16/11/2014


Opéra de Marseille


Sinaide : Enkelejda Shkoza
Anaï : Annick Massis
Marie : Lucie Roche
Moïse : Ildar Abdrazakov
Pharaon : Jean-François Lapointe
Aménophis : Philippe Talbot
Eliézer : Julien Dran
Osiride / Une voix mystérieuse : Nicolas Courjal
Aufide : Rémy Mathieu

Orchestre et Chœur de l'Opéra de Marseille
Direction musicale : Paolo Arrivabeni

Version de concert.



Comme tous les ans, l'Opéra de Marseille nous propose une œuvre française rare… ici en version de concert (restriction budgétaire?) malgré les 4 représentations. Moïse et Pharaon est une adaptation pour l'Opéra de Paris de l'opéra Mosè in Egitto composé une petite dizaine d'année plus tôt. La forme est assez étrange, très hiératique et peu virtuose pour du Rossini. En fait, cela fait presque penser à certains moment à un oratorio plus qu'à un opéra. La production a malheureusement coupé le ballet et le chœur final, mais sinon il semble qu'elle soit plutôt complète.

Partition impressionnante en termes d'orchestration et de distribution, il fallait beaucoup de volonté par monter cette œuvre. Et l'Opéra de Marseille se montre totalement à la hauteur. Déjà par ses forces propres. Si il y a quelques années l'orchestre de Marseille trainait une mauvaise réputation, il peut aujourd'hui proposer des prestations de très bon niveau. Et pour de Moïse, dirigé de main de maître par Paolo Arrivabeni, il se montre sous son meilleur jour! Volume, finesse, virtuosité… tout est là, et le chef manie cet instrument pour faire vivre une partition qui pourrait sinon vite s'enliser dans le monumental ennuyeux. Alors qu'ici beaucoup de nuances, de couleurs… la partition semble parfaitement rendue avec tous ses détails et toute sa force expressive comme lors des différentes pages orchestrales dont celle qui clôt la représentation lors de l'ouverture de la Mer Rouge. Superbe prestation aussi du chœur très sollicité et très nombreux sur scène. Belle homogénéité et bonne diction.

La distribution réunit quelques noms qui brillent régulièrement dans le répertoire français. Si Rémy Mathieu est une découverte (et une belle vu le peu qu'il a chanté!), Nicolas Courjal est au contraire presque sous-employé ici. Bien sûr on lui donne deux rôles. Mais la voix mystérieuse est très courte… alors heureusement que Osiride lui donne toute latitude pour s'imposer par son autorité naturel et sa voix de bronze. Tout le fanatisme et la violence du prêtre, mêlé à une noblesse parfaite. La voix coule admirablement avec ce timbre si expressif et une diction admirable. Vraiment une basse parmi les meilleures actuellement. On attend encore qu'une scène pense à lui donner les grands rôles de basse du répertoire… Dans un rôle moins gratifiant, Lucie Roche s'acquitte superbement du rôle de Marie. La voix de mezzo est chaleureuse, plutôt jeune et la diction parfaite.

Les deux ténors font partis des français qui montent depuis quelques années. Julien Dran n'a pas la voix la plus impressionnante qui soit tant en terme d'émission que de technique. Tout est bien fait, assez sonore, mais sans vrai séduction ou musicalité. Son rôle bien sûr reste souvent sur la réserve, mais il lui manque tout de même un phrasé plus suave ou une couleur plus agréable pour vraiment sortir du lot. Au contraire Philippe Talbot ne possède pas une voix immense, mais propose un chant de toute beauté, alternant délicatesse et héroïsme. La voix est claire, haut placée, et du coup réussit à passer l'orchestre (malgré quelques moments un cran en dessous!). Et puis le chanteur ose beaucoup dans ses reprises dans le duo avec Anaïs, s'aventurant dans le sur-aigu avec bonheur. Le rôle est assez affreux à chanter, mais Talbot s'en sort magnifiquement bien, donnant de ce jeune prince orgueilleux et amoureux un portrait touchant. Deux bonnes surprises donc pour des raisons différentes.

A l'origine, c'est Mariela Devia qui devait tenir le rôle de Sinaïde… malheureusement elle a annulé et a été remplacée par Sonia Ganassi pour les deux premières représentations, puis par Enkelejda Shkoza. Si Ganassi semble avoir fait un triomphe, il n'en est pas de même pour Shkoza… la chanteuse montre un fort tempérament, une voix sonore… mais elle manque vraiment de nuances et de douceur, le chant étant assez anarchique. Dans ce personnage maternel, elle semble à l'étroit là où il lui faudrait un personnage inhumain pour aller avec son instrument. Rien d'affreux, mais une grosse erreur de distribution.

Celle que le public semblait attendre, c'était Annick Massis. Il est assez impressionnant de voir le triomphe qui lui ait réservé. Bien sûr sa prestation en Anaïs est très bien, mais l'ovation me semble quelque peu disproportionnée. Le timbre est beau mais l'aigu est moins libre qu'avant et la chanteuse manque tout de même un peu de personnalité. Mais il semble qu'elle s'est taillé une réputation d'artiste maudite que les méchants directeurs d'opéras ne veulent pas inviter sur les grandes scènes. Une fois cela dit, il faut bien avouer que sa prestation est superbe, avec un chant très bien conduit et une diction précise. Mais on peine à vraiment être touché par cette jeune fille qui reste trop distante pour vraiment ressentir son désarrois dans le dernier acte.

Pour le rôle difficile et assez peu gratifiant de Pharaon, Jean-François Lapointe nous fait profiter d'une autorité naturelle intacte et d'une belle diction. La voix du baryton est assez claire et permet une belle différenciation avec Moïse. De plus, ce côté brillant qui reste donne à Pharaon un prestige et même une certaine morgue bienvenue. Le chant coule facilement et les quelques vocalises qu'il propose sont en place. Le personnage peine un peu à se détacher du fait de sa faible présence dans l'œuvre : il agit peu et trouve toujours quelqu'un pour lui dicter sa conduite!

Du coup, c'est vraiment Moïse qui se taille la part du lion, et Ildar Abdrazakov s'impose facilement de par son charisme et son chant. La voix est de toute beauté, possédant un velours rare surtout avec cette capacité à alléger le chant. La caricature veut que les basses russes ne soient que des grosses voix inexpressive, mais Abdrazakov est bien l'exemple que la généralisation n'est pas bonne! Au contraire sa voix se colore magnifiquement, se module en fonction des moments, toujours soignée et ronde sans lourdeur. Le personnage est superbement porté par le charisme et l'impact de cette voix de basse aux belles couleurs. La diction n'est pas toujours parfaite, mais il y a un réel effort. Grand portrait pour un personnage qui suit le chanteur depuis maintenant quelques années.

Au final, superbe moment à l'Opéra de Marseille. La découverte de cette œuvre passionnante ainsi qu'une très belle distribution/direction font que l'après-midi passe très vite là où l'œuvre n'a pourtant pas beaucoup de ressort dramatique.
Espérons que la captation vidéo soit un jour en ligne…


A noter par contre en point négatif le positionnement sur scène. En effet je peux comprendre qu'il faille beaucoup de place pour le chœur et l'orchestre. Mais en mettant les chanteurs si à l'avant de la scène, le second balcon se trouve bien mal placé! Il faut en effet être bien en face pour espérer voir plus de la moitié des chanteurs, et encore on n'en voit que la tête… du coup d'un point de vue acoustique, le chant est légèrement lointain car forcément les chanteurs projettent vers la salle devant eux et le son n'a pas beaucoup le temps de monter avant d'être bloqué par le sol du deuxième balcon vu le peu de recul de la scène…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Contenu sponsorisé




Opéra de Marseille : saison 2014/2015 Empty
MessageSujet: Re: Opéra de Marseille : saison 2014/2015   Opéra de Marseille : saison 2014/2015 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Opéra de Marseille : saison 2014/2015
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Opéra de Marseille : saison 2014/2015
» Theater an der Wien 2014 - 2015
» Lissner à l'ONP dès la saison juin 2014
» Opera de Marseille 2012-2013
» Opéra de Lyon, 2013-2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: