Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Huguette Tourangeau (1940)

Aller en bas 
AuteurMessage
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19520
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Huguette Tourangeau (1940)   Ven 12 Fév 2016 - 14:23

Quoi? Pas de sujet sur la grande Huguette?



Alors je me lance avec une rapide biographie...
1958 : Entrée au Conservatoire de musique du Québec à Montréal après des études de piano
1962 : Débuts en tant que soliste dans Vespro della Beata Vergine de Monteverdi aux Festivals de Montréal
1964 : Chante Mercédès dans Carmen sous la direction de Zubin Mehta à Montreal pour ses débuts opératiques
1964 : Entre dans la compagnie de tournée du MET après être arrivée dans les 5 premières des 5000 participants aux auditions.
1964 : Rencontre avec Richard Bonynge pour un Chérubin au Festival de Stratford
1965-1966 : Débute dans le rôle de Carmen pour la tournée du MET dans 56 villes.
1967 : Siébel dans le Faust de Gounod
1972-1973 : La Grand Duchesse de Gérolstein au Santa Fe Opera
1973 :  débuts au MET le 28 novembre dans le rôle de Nicklausse
1973 : Participe au film Carmen : The Dream and the Destiny de Christopher Nupen
1973 :  Bertarido dans Rodelinda de Haendel au Festival de Hollande
1974 : Participe à la saison inaugurale de l'Opéra de Sidney avec Joan Sutherland
1975 : Arsace (Semiramide de Rossini) à Vancouver
1975-1976 : Dorabella de Cosi fan tutte au MET
1976 : Rosina dans le Barbier de Séville à l'Edmonton Opera
1976 : Cherubino et Parséïs (Esclarmonde au MET
1977 : Carmen à Sidney
1977 : Débuts à Londres pour Elisabetta dans Maria Stuarda
1978 : Zerlina au MET dans Don Giovanni en direct à la télévision
1979 : Orphée dans Orphée et Eurydice au Festival de Hollande
1980 : Adieux à la scène avec Werther à Lyon
1984 : Commence à enseigner le chant à Montréal

Elle est principalement connue en Europe pour ses nombreux enregistrements avec le couple Sutherland/Bonynge.

Voix assez étrange mais d'une expressivité démoniaque : capable des plus belles finesses mais aussi des vocalises les plus débridées... en passant par une déclamation ferme et impressionnante.
Son répertoire allait ainsi du baroque au bel canto (chose assez logique me direz-vous), mais avec un passage par l'opéra français où elle trouvait des rôles à la démesure de son extension vocale.
Mezzo-soprano, la voix très construite lui permettait d'assumer des aigus aisés avec des graves un peu caverneux mais jamais trop lourds.

Le chant peut-être un peu droit pour certaines oreilles, ou étrange... mais il reste un des chants les plus marquants à mes oreilles chez les mezzo-sopranos. Un peu à l'image d'une Marylin Horne, le timbre n'est pas forcément des plus beaux, le chant est assez personnel... mais la personnalité est extrêmement forte marquant de manière durable ses rôles.

Discographie :
(rôle d'Orphée)
(rôle d'Adalgisa)
(rôle de Mignon)
(rôle de La Grande Duchesse)
(rôle de Malika)
(rôle du Prince Orlofsky)
(rôle de Cornelia)
(rôle de Federica)
(rôle de Bertarido)


Et puis la discographie "officielle" chez DECCA :

(rôle d'Alisa)
(rôle de Maddalena)
(rôle de Parséïs)
(rôle de Jua Qui)
(rôle d'Urbain)
(rôle d'Elisabetta)
(rôle de Nicklausse)
(rôle de Kaled)
(rôle de Thérèse)
(rôle de Unulfo)



Michael William Balfe (1808 - 1870), Ildegonda nel Carcere : "Sventurata Ildegonda...Chiuso nell'armi e splendido"
Georges Bizet (1838 - 1875), Djamileh : "Nour-Eddin, roi de Lahore"
Gaetano Donizetti (1797 - 1848), L'assedio di Calais - Acte 1 : "Al mio core oggetti amati"
Daniel François Esprit Auber (1782 - 1871), Le cheval de bronze : "Ah pour un jeune coeur...O tourment du veuvage"
Jules Massenet (1842 - 1912), Hérodiade - Acte 1 : "C'est sa tête que je réclame"
Giuseppe Verdi (1813 - 1901), Oberto Conte di San Bonifacio - Acte 1 : "Ah! sgombro è il loco alfin!" - "Sotto il paterno tetto"
Nicola Vaccai (1790 - 1848), Giulietta e Romeo : "E questo il loco...Ah! se tu dormi"
Aimé Maillart (1817 - 1871), Les Dragons de Villars : "Il m'aime, il m'aime, espoir charmant"

Mélodies de Massenet (1975, Bonynge au piano, édité en disque dans le gros coffret Massenet chez DECCA) :
- Le sais-tu?
- On dit!
- Passionnément
- L'âme des fleurs
- Pensée d'automne
- Souvenance
- Le petit Jésus
- Les yeux clos
- Ce que disent les cloches
- La mélodie des baisers
- Pitchounette
- Nuit d'Espagne
- L'éventail
- Je t'aime
- Les amoureuses sont des folles
- Printemps dernier
- Rose d'octobre
- Sérénade d'automne
- Souhait
- Elle s'en est allée


Il est à regretter que la colaboration avec Bonynge n'ait pas été plus productive dans le domaine de l'Opéra Français... il avait tout pour proposer de grandes prestations dans certains rôles de Massenet, tous ces rôles de mezzo assez inhumains... Mais on a déjà Thérèse ce qui est loin d'être négligeable car le caractère du personnage convient admirablement bien aux moyens et au style de Tourangeau.
Mais peut-être aurait-elle réussi à assumer des grands rôles de falcon, au moins dans le confort du studio! Rêvons d'une Rachel, d'une Valentine... voir d'une Alice ou Selika!

Et pour ceux qui ne la connaissent pas, quelques petits extraits :
- Final de Thérèse de Massenet : /watch?v=N4nZYPQhzkQ
- Duo de Norma de Bellini (avec Joan Sutherland) : /watch?v=2qU-_RhAx1U
- Air d'entrée d'Elisabetta (Maria Stuarda de Donizetti) : /watch?v=9VQlnHSnajM
- Air de Kaled (Le Roi de Lahor de Massenet) : /watch?v=mtzmRcDa23M
- Air d'Urbain (Les Huguenots de Meyerbeer) : /watch?v=kqQPpV8uG9I


Pour la découvrir, il faut à mon sens écouter ses prestations dans ses deux domaines de prédilection : l'opéra français et le bel canto...
Donc comme ça si je devais retenir deux choses, ce serait Thérèse de Massnet et Maria Stuarda de Donizetti.
Après, je n'ai jamais écouté son Adalgisa, mais les extraits me tentent bien...

Si jamais j'ai oublié des enregistrements, n'hésitez pas! Very Happy
Je crois que quelques autres fans sévissent en ces lieux...


Dernière édition par Polyeucte le Ven 12 Fév 2016 - 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4740
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Huguette Tourangeau (1940)   Ven 12 Fév 2016 - 15:16

Polyeucte a écrit:


Voix assez étrange mais d'une expressivité démoniaque


Selon toi, quel serait le plus bel exemple ou du moins, le plus représentatif parmi sa discographie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19520
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Huguette Tourangeau (1940)   Ven 12 Fév 2016 - 15:26

Ravelavélo a écrit:
Selon toi, quel serait le plus bel exemple ou du moins, le plus représentatif parmi sa discographie.

Sa plus grande réussite, c'est pour moi Thérèse de Massenet... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4740
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Huguette Tourangeau (1940)   Ven 12 Fév 2016 - 15:43

Polyeucte a écrit:

Sa plus grande réussite, c'est pour moi Thérèse de Massenet... Very Happy

J'écoute l'extrait: Finale - Il est sauvé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3201
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Huguette Tourangeau (1940)   Ven 12 Fév 2016 - 16:12

Pour moi, le récital Decca est indispensable. A partir du moment où on a un intérêt, disons, pour la matière vocale et l'opéra du XIXème, il devient, en tout cas, pour le répertoire comme pour l'interprétation vocale, une expérience des plus enrichissante (et finalement comparable à peu d'autres).

A propos du Jules César que tu signales, elle y chante Cornelia et non pas le rôle titre. Ce coffret est d'ailleurs a périr d'ennui, les récitatifs sont remplacés par un récitant et le tout tourne à une espèce de récital paresseux de Caballé (Cornelia n'a presque rien à faire dans ces versions anciennes de l'oeuvre). En revanche, je me demande si Huguette-je-t'aime ne chante le grand Jules dans un live avec Sutherland (et Popp en Sexto ? Est-ce possible ?). Si c'est à la hauteur de son Bertarido emporté et viril de la Rodelinda live de Sutherland ... ça doit être au moins passionnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19520
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Huguette Tourangeau (1940)   Ven 12 Fév 2016 - 16:49

Francesco a écrit:
Pour moi, le récital Decca est indispensable. A partir du moment où on a un intérêt, disons, pour la matière vocale et l'opéra du XIXème, il devient, en tout cas, pour le répertoire comme pour l'interprétation vocale, une expérience des plus enrichissante (et finalement comparable à peu d'autres).

Oui, c'est d'ailleurs après la ré-écoute de ce récital que j'ai voulu faire ce sujet! Very Happy

Citation :
A propos du Jules César que tu signales, elle y chante Cornelia et non pas le rôle titre. Ce coffret est d'ailleurs a périr d'ennui, les récitatifs sont remplacés par un récitant et le tout tourne à une espèce de récital paresseux de Caballé (Cornelia n'a presque rien à faire dans ces versions anciennes de l'oeuvre). En revanche, je me demande si Huguette-je-t'aime ne chante le grand Jules dans un live avec Sutherland (et Popp en Sexto ? Est-ce possible ?). Si c'est à la hauteur de son Bertarido emporté et viril de la Rodelinda live de Sutherland ... ça doit être au moins passionnant.  

Merci! J'ai corrigé. Je pensais que c'était Jules!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Huguette Tourangeau (1940)   Ven 12 Fév 2016 - 20:08

Tourangeau avait une voix qui dérangeait. Les critiques locaux (montréalais) ne se faisaient jamais défaut de dénoncer le passage de registre comme étant 'fabriqué', ce qui était d'autant plus facile qu'elle avait une voix d'une grande étendue et qu'elle savait poitriner d'abondance. Autrement dit, sur l"étendue de son registre il y avait des 'marques' que plusieurs trouvaient de mauvais goût.

Nombreuses ont été les sopranos 'sombres' à avoir été dans cette situation: Joséphine Barstow, Sylvia Sass. Chez les mezzos en revanche ce 'défaut' est généralement masqué par une volonté de restriction aux registres les plus confortables. Sara Mingardo, Kathleen Ferrier avaient l'ambitus pour couvrir une large étendue vocale, mais les passages vers les notes du registre élevé demeuraient un défi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4740
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Huguette Tourangeau (1940)   Ven 12 Fév 2016 - 21:15

Je ne suis pas vraiment spécialisé dans les techniques vocales des cantatrices, j'écoute peu d'opéra, toutefois ma première impression en écoutant l'extrait de Thérèse par Tourangeau (suggéré par Polyeucte), c'est qu'elle m'a tout de suite fait penser à Callas pour aller chercher ainsi ses notes en profondeur, ça donne un effet dramatique assez saisissant.
Et Teresa Berganza était capable, elle aussi, de descendre dans le grave avec cette intonation particulière, mais elle ne possédait pas autant le sens du dramatique que Tourangeau et Callas.
C'est du moins mon humble avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19520
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Huguette Tourangeau (1940)   Jeu 26 Avr 2018 - 13:26

Huguette est morte Sad Sad Sad

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3201
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Huguette Tourangeau (1940)   Ven 27 Avr 2018 - 8:24

Dans l'indifférence générale, j'ai l'impression ... sic gloria transit etc etc .... Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3606
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Huguette Tourangeau (1940)   Sam 28 Avr 2018 - 9:42

Un très bel hommage de Poly que je partage puisqu'il est trop modeste pour le faire lui même

http://erikcarnets.fr/?p=1797
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85307
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Huguette Tourangeau (1940)   Sam 28 Avr 2018 - 11:55

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19520
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Huguette Tourangeau (1940)   Sam 28 Avr 2018 - 12:29

Embarassed Embarassed

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3606
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Huguette Tourangeau (1940)   Sam 28 Avr 2018 - 14:03

Mais pourquoi ce Embarassed ? Ce n'est pas la première fois que je te dis que tu écris très bien et visiblement David le pense aussi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19520
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Huguette Tourangeau (1940)   Sam 28 Avr 2018 - 14:04

Merci! Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Huguette Tourangeau (1940)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Huguette Tourangeau (1940)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Huguette Tourangeau (1940)
» magnatone lapsteel 1940/1950
» Gibson EH-100 de 1940
» EZ3KIEL groupe tourangeau
» Jehan Alain (1911-1940)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: