Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'orgue de la Renaissance au premier Baroque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22275
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: L'orgue de la Renaissance au premier Baroque   Sam 14 Jan 2017 - 22:11


Smile Un sujet consacré aux différentes écoles du XV° au début du XVII° siècle : les compositeurs, le répertoire, la facture, les disques...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22275
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: L'orgue de la Renaissance au premier Baroque   Sam 14 Jan 2017 - 22:14


Smile Et pour commencer, une figure très attachante du répertoire flamand.

Ici, l'élogieuse critique de cet album : http://www.resmusica.com/2009/04/23/peeter-cornet-genial-compositeur-a-la-croisee-des-styles/


Mélomaniac, in playlist, a écrit:


L'église de Nielles-lès-Ardres (France, Pas-de-Calais)


Peeter Cornet (1575-1633) :

Salve Regina
Te Deum

Fantasia primi toni
Fantasia secundi toni
Fantasia ottavi toni
Fantasia noni toni

= Arnaud Van de Cauter, orgue Van Belle de l'église de Nielles-lès-Ardres


(Paraty, octobre 2008)

Smile Non loin de chez moi, un précieux vestige d'esthétique flamande, classé aux Monuments historiques pour les boiseries et la partie instrumentale.
Le positif de balustrade, démonté un siècle après sa construction, lors d'un déménagement consécutif aux avanies révolutionnaires, a été réinstallé en 2012.
Cet enregistrement de 2008 se contente donc des onze jeux du grand buffet. Harmonisés en tempérament mésotonique.
Peu de disques significativement consacrés à Cornet restent disponibles. Cette intégrale par Van de Cauter me semble prioritaire, du moins préférable au témoignage de Koopman à l'orgue de Roquemaure, un peu trop joufflu et sucré à mon goût.
Dans l'acoustique plus large de l'église d'Oostkamp, l'intégrale par Jozef Sluys (chez le petit label Prezioso) est très réussie également, mais d'une sonorité moins authentique, peu de tuyaux originaux ayant survécu à la romantisation de l'orgue au début du XX° siècle.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22275
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: L'orgue de la Renaissance au premier Baroque   Mer 18 Jan 2017 - 22:32


Smile Excellent disque en guise d'anthologie au répertoire de Renaissance-premier Baroque, sur un orgue miraculé et emblématique, très bien capté, et qui laisse entendre tous les soupirs de sa mécanique, - pour une écoute très vivante et stimulante.


Mélomaniac, in playlist, a écrit:


Église Notre-Dame de Lorris-en-Gâtinais
(France, -Loiret)



Gilles Jullien (1650-1703) :

Suite du 7° ton

= François-Henri Houbart, orgue de l'église Notre-Dame de Lorris-en-Gâtinais

(BNL, 1980)

Smile Étonnante histoire que celle de cet orgue rescapé de la Renaissance mais vandalisé par un organiste jaloux à la fin du XIX° siècle, avant d'être méticuleusement restauré en 1974.
Pour en savoir plus : http://organ-au-logis.pagesperso-orange.fr/Pages/Abecedaire/Lorris.htm
Les onze jeux suffisent à l'habiliter au répertoire classique français, même si le tempérament inégal gratouille un peu l'oreille pour ces pièces de Jullien, et convient mieux à Roberday, Sweelinck et Frescobaldi également au programme de ce CD.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22275
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: L'orgue de la Renaissance au premier Baroque   Mer 22 Fév 2017 - 23:57


Smile Les deux disques cardinaux pour faire connaissance avec un compositeur flamand du premier Baroque, ils lui sont entièrement consacrés.
Le premier sur un petit orgue typé d'époque, l'autre sur un grand instrument d'esthétique française.
Charme pittoresque ou démonstration grandiose, à vous de choisir ; les deux albums se complètent.



Mélomaniac, in playlist, le 18 01 2017, a écrit:


La Martinuskerk de Cuijk (Pays-Bas, -Brabant septentrional)


Abraham Van den Kerckhoven (1618-1701) :

Preludium en Fuga en sol
Fantasia en mi mineur
Fantasia en sol majeur
Fantasia pro duplici organo en ré majeur
Fantasia en ut mineur
Fantasia en ut majeur
Fuga en la mineur
Fantasia en ré mineur
Gloria
Preludium en Fuga en ré mineur

= Jozef Sluys, orgue Severijn de l'église Saint-Martin de Cuijk


(Prezioso, septembre 1999)

Smile Un des (trop) rares albums entièrement consacrés à cette figure majeure du Baroque flamand, ici joué sur un adéquat instrument du milieu du XVII° siècle.




Mélomaniac, in playlist le 22 02 2017, a écrit:


Cathédrale Notre-Dame de Luxembourg


Abraham Van den Kerckhoven (1618-1701) :

Fantasia en fa majeur
Fantasia Cornet en ut majeur
Fuga en sol majeur
Preludium & Fuga en ré mineur
Fantasia en mi mineur
Fantasia en sol majeur pour le dessus de tierce
Fantasia pro duplici organo en ré majeur
Fuga en sol mineur
Fantasia en ut mineur pour le dessus de cromorne
Preludium & Fuga en sol majeur
Fantasia en ré mineur pour le dessus de cornet
Fuga en la mineur
Fantasia en ut mineur
Preludium & Fuga en ré mineur

= François Houtart, orgue Westenfelder de la Cathédrale de Luxembourg


(Pavane, septembre 1995)

Smile Un des rares albums entièrement consacrés à ce compositeur, pourtant une figure majeure du premier Baroque néerlandais.
Le disque de Jozef Sluys à l'église de Cuijk profite d'un orgue d'époque, ici il s'agit d'un grand instrument (66 jeux !) de construction récente (1995),
d'esthétique classique française, aussi doté d'une riche chamade propice au répertoire espagnol.
Surdimensionné au regard de ces pièces qui se satisfont pour la plupart d'un seul clavier coupé,
mais le savant contrepoint de Kerckhoven en ressort avec une ampleur et un brio très édifiants.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: L'orgue de la Renaissance au premier Baroque   Dim 26 Fév 2017 - 8:52

Le Kerckhoven de Sleuys est pas mal, je le préfère au disque de Houtart. Le meilleur Kerckhoven que je connais est de Leonhardt, de Claudio Brizi et de Damien Colcombe. Surtout Leonhardt!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22275
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: L'orgue de la Renaissance au premier Baroque   Dim 26 Fév 2017 - 21:57

Mandryka a écrit:

Le meilleur Kerckhoven que je connais est de Leonhardt, de Claudio Brizi et de Damien Colcombe. Surtout Leonhardt!


Oui, Leonhardt dans son fabuleux disque à Sainte-Croix de Bordeaux, ou dans son récital à Louvain pour Sony, -mais en tout il n'a gravé que quelques Fantaisies.

De même que pour Damien Colcomb à Lorris-en-Gâtinais, c'est ténu.

Brizi, je ne sais pas ce qu'il a enregistré.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'orgue de la Renaissance au premier Baroque   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'orgue de la Renaissance au premier Baroque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le baroque français avant Lully (premier XVIIème siècle)
» L'école d'orgue française au XVIIème et au XVIIIème siècle
» L'orgue baroque en Allemagne du Nord
» Keith Jarrett on the Karl Joseph Riepp Baroque Organ
» L’école française d’orgue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: