Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Votre dernier film visionné

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20  Suivant
AuteurMessage
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8186
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 21 Juil 2018 - 12:38

Benedictus a écrit:
[Comanche Station, Ride Lonesome]
Rubato a écrit:
Des lieux identiques ont été utilisés pour le tournage de ces deux films.
Oui, les contreforts de la Sierra Nevada du côté de Lone Pine (on reconnaît en particulier nettement les formations rocheuses de Alabama Hills.) Le cadre naturel est d'ailleurs utilisé de façon magnifique dans tous ces films.

Tout à fait exact ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7965
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 21 Juil 2018 - 14:37

Douglas Sirk : The Tarnished Angels        1957

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8186
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 21 Juil 2018 - 22:02

Ingmar BERGMAN
En passion / 1969


I love you

Un film qui fait beaucoup penser à La honte...même lieu de tournage, le couple Von Sydow / Ullmann.

Et quelle distribution ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30126
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Sam 21 Juil 2018 - 22:03



Costa-Gavras : Section spéciale



Dupieux : Au poste !



Garrone : Dogman

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82208
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 22 Juil 2018 - 1:28

Tu as aimé le Dupieux?

Pour ma part:

Hitchcock: Marnie

Very Happy Very Happy Very Happy Smile +

Soderbergh: Paranoïa (Unsane)

Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82208
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 22 Juil 2018 - 2:40

A propos, Quentin Dupieux a mis en ligne son premier film, le moyen-métrage Nonfilm.
Je ne l'ai pas encore vu, mais ça s'annonce… spécial.
https://vimeo.com/32146368
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30126
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 22 Juil 2018 - 8:00

Franchement oui, j'ai aimé Smile

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19408
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 22 Juil 2018 - 13:54



Très beau film d'animation... un peu dans la lignée de Persepolis en fait, ou Valse avec Bachir aussi par certains côtés...
Certaines situations font quand même froid dans le dos...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82208
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 22 Juil 2018 - 17:38

Cololi a écrit:
Franchement oui, j'ai aimé Smile

Même si c'est assez différent, il y a des points communs, je te conseille vraiment vivement Wrong cops. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30126
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 22 Juil 2018 - 21:10

Xavier a écrit:
Cololi a écrit:
Franchement oui, j'ai aimé Smile

Même si c'est assez différent, il y a des points communs, je te conseille vraiment vivement Wrong cops. Smile

Ok mais alors ça sera sous le manteau Mr. Green

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8186
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Dim 22 Juil 2018 - 22:07

Jean RENOIR
La bête humaine / 1938



Intéressant de comparer les versions Renoir et Fritz Lang (Human desire - 1954, vu récemment), dont les traitements sont totalement différents .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7965
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 23 Juil 2018 - 1:50

Richard Harrison (a.k.a. Godfrey Ho) : Diamond Ninja Force         1985

Smile hehe

Dennis Iliadis : Delirium        2018

Very Happy Very Happy

Michael Haneke : Caché        2005

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Un Haneke encore très différent de ce qu'il a pu faire depuis Code Inconnu. Le rythme est très lent, avec quelques scènes en incise ; et je trouve assez remarquable la façon donc l'inquiétude et la tension psychologique se diffusent au sein des différents personnages. Daniel Auteuil joue remarquablement, tout comme Juliette Binoche.

Chan-wook Park : Sympathy for lady vengeance        2005

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
J'ai trouvé ce troisième volet assez beau, mais pour moi, le meilleur de cette trilogie reste Old boy.

Federico Fellini : Lo sceicco bianco        1952

Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Premier film de Fellini ; je ne lui connaissais d'ailleurs pas cette facette comique - peut-être un peu dans La Strada - j'ai trouvé que ça fonctionnait plutôt bien même si ce n'est pas ce que je préfère chez lui.

Kaneto Shindō : Onibaba        1964

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy I love you
Immense. La photographie noir et blanc est vraiment extraordinaire - surtout quand vient la pluie sur les herbes. Le propos sur la jalousie par les masques du théâtre Nô est assez surprenant, j'ai beaucoup aimé.

Alain Berberian : La cité de la peur        1994

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbéron
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 404
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 23 Juil 2018 - 3:05

Rubato a écrit:
Morloch a écrit:

Tristana Luis Buñuel
Très beau, mais Buñuel  déforme la longue nouvelle de Benito Pérez Galdós pour y mettre ses dadas de fétichisme et appauvrit le propos. Je ne l'avais jamais vu, assez content mais je crois que je ne suis pas si fan de ce réalisateur

Je ne sais pas pourquoi, je le confonds souvent avec Viridiana scratch

Je me sens moins seul ! rabbit



Dario Argento : Le Chat à neuf queues (1971)
         Beaucoup plus sage qu'Opera, mais bien plus convaincant sur beaucoup de points. C'est vraiment un cinéma du signe, où la captation oculaire de chaque détail construit plein de réseaux, comme autant de queues menant à des scénarios différents. Un aveugle démêleur d'énigmes, l'oeil de l'assassin qui n'est autre que celui d'Argento (et quand il tue, la caméra devient son regard), une fin où on ne voit que mal l'identité du personnage qui meurt (ou alors je n'ai rien vu ni compris). Il y a encore plus d'yeux dans Opera, mais j'aime ce que fait là ce Dario Argus.



Yann Gonzales : Un Couteau dans le coeur (2018)
         Justement, l'esthétique de ce film m'a fait penser à celle d'Argento (les yeux de l'oiseau aveugle !), c'est une sorte de giallo gay trempé de Bidgood et de Pierre & Gilles, avec des airs de porno cheap bien qu'arty ou de série B. Le film a été assez mal reçu, mais je dois dire que j'ai été très sensible à son exubérance, à sa désinvolture, à ses gaucheries, à ses kitcheries. Mandico joue le réalisateur de la production de pornos gay que l'on suit : évidemment, l'esthétique de Gonzales et celle de Mandico sont assez proches, se répondent, et j'avoue que, s'il fallait comparer, j'ai largement préféré ce Couteau dans le coeur aux ennuyeux et pesants Garçons sauvages.


Greg Berlanti : Love, Simon (2018)
         Je ne vais pas chercher à descendre ce teen movie qui met en scène un jeune adolescent homosexuel qui n'a pas encore fait son « coming out » et qui s'engage dans une relation e-pistolaire (un échange d'e-mails au lieu d'être de lettres) avec un autre garçon qui « cache » son homosexualité et dont il ne connaît pas l'identité.
         Ça a le mérite d'exister.


Ingmar Bergman : Le Silence (1963)
         Autant de brocolis valent mieux qu'un long discours.
         
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzo-capriccioso.tumblr.com
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82208
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 23 Juil 2018 - 4:44

- The Dark Knight

Very Happy Very Happy Very Happy

- The Cured

Very Happy Very Happy Very Happy Smile

- Man on the moon

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8186
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 23 Juil 2018 - 8:20

Emeryck a écrit:

Kaneto Shindō : Onibaba        1964

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy I love you
Immense. La photographie noir et blanc est vraiment extraordinaire - surtout quand vient la pluie sur les herbes. Le propos sur la jalousie par les masques du théâtre Nô est assez surprenant, j'ai beaucoup aimé.

On est d'accord ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8186
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 23 Juil 2018 - 8:31

Adalbéron a écrit:


Dario Argento : Le Chat à neuf queues (1971)
         Beaucoup plus sage qu'Opera, mais bien plus convaincant sur beaucoup de points. C'est vraiment un cinéma du signe, où la captation oculaire de chaque détail construit plein de réseaux, comme autant de queues menant à des scénarios différents. Un aveugle démêleur d'énigmes, l'oeil de l'assassin qui n'est autre que celui d'Argento (et quand il tue, la caméra devient son regard), une fin où on ne voit que mal l'identité du personnage qui meurt (ou alors je n'ai rien vu ni compris). Il y a encore plus d'yeux dans Opera, mais j'aime ce que fait là ce Dario Argus.

Et je rajouterai l'excellente performance de Karl Malden dans le rôle de l'aveugle  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82208
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 23 Juil 2018 - 13:57

Je l'ai regardé en anglais celui-là… je finis par tous les regarder en anglais, les Argento, mais je me pose des questions à chaque fois.
Car les versions anglaises et italiennes semblent toujours toutes les deux mal doublées!
Il n'y a pas de vraie VO, il y a de quoi se perdre…
Et vous, comment faites-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8186
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 23 Juil 2018 - 14:04

Xavier a écrit:
Je l'ai regardé en anglais celui-là… je finis par tous les regarder en anglais, les Argento, mais je me pose des questions à chaque fois.
Car les versions anglaises et italiennes semblent toujours toutes les deux mal doublées!
Il n'y a pas de vraie VO, il y a de quoi se perdre…
Et vous, comment faites-vous?

Je suis bien d'accord, et c'est un problème.

J'ai dû le regarder en italien. Je n'ai pas de version anglaise de proposée pour ce film . Confused Mais c'est une vielle édition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82208
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 23 Juil 2018 - 21:23

Shyamalan: Split

Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8186
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 23 Juil 2018 - 22:14

Série B++ westernienne...suite

Alfred Werker
The last posse (La dernière chevauchée) / 1953



Une vraie réussite !

Dès les premières images, le retour de la patrouille dans la ville, l'attitude des personnages, le malaise est installé.
Les événements passés nous sont racontés par une série de flashback, chose rare dans le western.
...et s'installe une ambiance de film noir.
I love you

Tournage: Alabama hills / Lone Pine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbéron
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 404
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Lun 23 Juil 2018 - 23:46

Xavier a écrit:
Je l'ai regardé en anglais celui-là… je finis par tous les regarder en anglais, les Argento, mais je me pose des questions à chaque fois.
Car les versions anglaises et italiennes semblent toujours toutes les deux mal doublées!
Il n'y a pas de vraie VO, il y a de quoi se perdre…
Et vous, comment faites-vous?

C'est le cas de nombreux films des années 70-80 avec casting international. L'autre exemple qui me vient spontanément à l'esprit, c'est Visconti (Les Damnés, Ludwig, Le Guépard, Mort à Venise, Violence et Passion, etc.). En fait, il était très rare à l'époque que la bande son soit captée en même temps que l'image, comme ça se fait très souvent aujourd'hui. Tout se faisait donc en post-production, les enregistrements des dialogues et les bruitages. Très souvent, ce ne sont donc pas les voix des acteurs originaux qui apparaissent dans la version italienne et vice versa. Dans la version en italien du Chat à neuf queues, par exemple, c'est Pino Colizzi qui double James Franciscus quand Sergio Graziani double Karl Malden. Dans la version anglaise, j'imagine que Carlo Alighiero et Catherine Spaak sont à leur tour doublés. Donc il n'y a pas de version originale, au sens où on l'entend d'habitude. Mieux vaut dans ce cas regarder le film en français ou dans une langue qu'on maîtrise bien, mais si l'on est un féru d'authenticité, mieux vaut choisir l'italien ou l'anglais qui ont été tous les deux, je pense, sinon supervisés, certifiés par Argento.
Dans la rétrospective qui a lieu en ce moment au cinéma, parmi ceux que j'ai vu, Opera était en anglais, Le Chat en italien et Phenomena en anglais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzo-capriccioso.tumblr.com
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9860
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 24 Juil 2018 - 0:11

un doublage dans la bonne langue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82208
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 24 Juil 2018 - 3:28

Wilder: La Vie privée de Sherlock Holmes

Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7965
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 24 Juil 2018 - 14:20

John Cassavetes : Too late blues        1961

Very Happy Very Happy Very Happy Smile
J'ai l'impression d'une jointure entre les dominantes musicale du Cassavetes de Shadows et celle plus intérieure du Cassavetes qui suivra. Cependant, le film m'a un peu ennuyé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7965
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 24 Juil 2018 - 21:50

Kenji Mizoguchi : Les amants crucifiés        1954

I love you
Quelle intensité, quelle fougue ; et quelle critique acerbe de la société japonaise du 16ème (?) siècle ! La photographie est très belle - la restauration en HD la sert à merveille. J'ai l'impression que Mizoguchi utilise énormément les portes - enfin, c'est assez classique chez lui mais là, c'est particulièrement prononcé, je trouve. Mon deuxième Mizoguchi préféré après Les contes de la lune vague après la pluieVery Happy


Dernière édition par Emeryck le Mer 25 Juil 2018 - 0:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8186
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 24 Juil 2018 - 21:55

Mario BAVA
Le masque du démon / 1960



Comme l'a fait remarquer Xavier pour les films d'Argento, mais avec Bava c'est pareil, pas vraiment de VO; ici une version anglaise et une française, les deux très mal synchronisées. Neutral
Le film mériterait une bien meilleure édition.


Dernière édition par Rubato le Mar 24 Juil 2018 - 21:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8186
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 24 Juil 2018 - 21:56

Emeryck a écrit:
Kenji Mizoguchi : Les amants crucifiés        1954

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6184
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 24 Juil 2018 - 22:06

Oh que oui! (Le film avec lequel j'avais découvert Mizoguchi: un choc.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82208
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 24 Juil 2018 - 22:15

Rubato a écrit:
Mario BAVA
Le masque du démon / 1960



Comme l'a fait remarquer Xavier pour les films d'Argento, mais avec Bava c'est pareil, pas vraiment de VO; ici une version anglaise et une française, les deux très mal synchronisées. Neutral
Le film mériterait une bien meilleure édition.

Exact, c'est tout pareil avec Bava.
Après, je ne sais pas pourquoi, mais je trouve toujours que l'anglais sonne moins ridicule que le français et l'italien quand c'est mal doublé comme ça.

Christopher Lee évoquait aussi des films où il a joué Sherlock Holmes et où il était redoublé derrière. (pourtant dans la même langue!)
Doubler Christopher Lee en anglais, quand on y pense…

Autre point commun avec Argento: beaucoup de déchets chez Bava… ceux qui m'ont le plus plu à ce jour sont Lisa et le diable et le Corps et le fouet. Le Masque du démon est pas mal aussi c'est vrai.


Dernière édition par Xavier le Mar 24 Juil 2018 - 23:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6029
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mar 24 Juil 2018 - 22:38

Dans le cas d'Argento ce qui est assez fascinant c'est vraiment le partage de sa carriére ou jusqu'a Inferno (allez jusqu'a Phenomena) ce n'est certes pas pour tout les gouts mais toujours de qualité (je veux dire que même si l'on n'accroche ont peut difficilement les qualifier de nanars) et aprés ça ne cesse de décliner pour finir par sombrer dans une nullité abyssale.
Le fossé entre Suspiria/Inferno et la troisiéme mére (qui n'a plus rien a voir avec les deux premiers de la trilogie) est vraiment perturbant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7965
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 25 Juil 2018 - 0:24

Rubato a écrit:
Emeryck a écrit:
Kenji Mizoguchi : Les amants crucifiés        1954

I love you

Benedictus a écrit:
Oh que oui! (Le film avec lequel j'avais découvert Mizoguchi: un choc.)
C'était vraiment excellent ! Je comprends que ç'ait été un choc !  drink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6184
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 25 Juil 2018 - 1:31

Donc, comme promis, et pour faire écho à la hype du moment:


Dario Argento: Profondo rosso
Avec David Hemmings, Daria Nicolodi, Gabriele Lavia, Macha Meril...
Rizzoli Film / Seda Spettacoli, 1975

Des impressions extrêmement contrastées de ce premier visionnage. Disons que ça m’a paru effectuer par rapport au genre thriller (fût-ce dans sa déclinaison giallo) le même genre de travail que celui de Sergio Leone par rapport au genre western.

D’un côté, on trouve une sorte d’illustration de ce que le genre peut avoir de plus populaire, feuilletonnesque, codifié, de série, jouant même sur une forme de naïveté (le côté jeu de piste du scénario: on suit une piste sur la base d’un indice ténu, il se passe quelque chose de plus ou moins terrifiant, mais à l’issue duquel on a un nouvel indice et ainsi de suite... - et les conventions thématiques: la vieille demeure luxueuse abandonnée renfermant un terrible secret, le côté inquiétant à la limite du fantastique lié aux figures de petites filles...) Mais, d’un autre côté, une énorme prise de distance qui prend à la fois les traits d’un maniérisme formel exacerbé (la scénographie sophistiquée des meurtres, avec cette espèce d’esthétisation-déréalisation d’une violence extrême, et cette sorte d’hypertrophie du suspens), d’une distance réflexive pas loin d’un certain intellectualisme (la thématisation de l’image manquante jouant sur le subliminal, le cadre, le miroir, le hors-champ - redoublée par la présence de David Hemmings comme renvoi citationnel à Blow Up; ou encore le vaste métatexte des références culturelles - comme le bar de nuit du début, réplique d’un tableau de Hopper) et une certaine forme d’humour (jouant en particulier sur les inversions des topiques masculin/féminin: les rapports entre Hemmings et Daria Nicolodi, le personnage d’homosexuel interprété par une femme affublée d’une fausse moustache...)

Je crois que cet écart m’a empêché de complètement entrer dans le film: on ne sait jamais si on est dans une parodie ou un film sérieux, dans un film de genre populaire ou dans un projet intellectuel et esthétique ultra-sophistiqué... Et pourtant - et c’est bien la preuve de ce que, cinématographiquement, ça fonctionne ou que, comme le dit Parsifal, c’est «toujours de qualité ([...] même si l'on n'accroche pas, on peut difficilement les qualifier de nanars)» - je suis resté scotché d’un bout à l’autre alors même que je n’arrivais jamais à adhérer pleinement.

En plus, il y a beaucoup de choses plus ponctuelles qui me font clin d’œil dans ce film (à commencer par cette scène de répétition de jazz au début du film où le pianiste incarné par Hemmings dit aux autres musiciens que leur jeu devrait être «plus sale...» ou encore ces bouts de BO de pur prog italien des seventies...) Cela dit, je me demande si, en le revoyant, je m’y attacherai davantage ou, au contraire, si je le trouverai de plus en plus agaçant (les deux sont vraiment possibles.)

Il faudra encore que j’essaie de pondre le même pensum pour Cadaveri eccelenti de Rosi, à présent... (Alors que je n’ai toujours pas trouvé le temps de regarder Solo ni la flopée de westerns que j’ai en retard...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6184
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 25 Juil 2018 - 1:44

Ah oui, et puis en revanche, j’ai essayé de regarder Suspiria et là... je n’ai pas pu aller au-delà de la première heure, bel et bien parce que j’ai trouvé ça... eh ben, si: nanardesque.  

Entre l’invraisembable kitscherie esthétique des décors et des costumes, l’écriture cinématographique tarabiscotée, le côté grand-guignolesque de tout ce qui est supposé faire peur, le jeu caricatural des acteurs accentué par la post-synchronisation foireuse, le scénario capilotracté qui accumule les poncifs du fantastico-horrifique, tout a concouru à me faire trouver ça d’abord ridicule puis simplement pénible... (Et pourtant, il y a Alida Valli et Joan Bennett...)

Mais je crois que c’est la quasi totalité des films d’épouvante que je trouverais de toute façon nanardesque.

(Et je me rends compte que pour mes visionnages en souffrance, j'ai encore plein d'autres trucs, à commencer par des trilogies de Jancsó et de Glauber Rocha...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbéron
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 404
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 25 Juil 2018 - 2:45

Merci, Benedictus, pour ce compte-rendu très riche et précis de Profondo Rosso.
Je compte voir ce film demain, et j'avais dans l'idée de n'évoquer qu'ensuite les deux précédents Argento que j'ai vu, mais tu m'encourages à en parler tout de suite.

__________________________________________________________________________________________

Dario ARGENTO : Phenomena (1985)

         J'ai trouvé cet opus d'Argento très réussi ; le plus réussi parmi ceux que j'ai vu. Moins sage que Le Chat à neuf queues et plus abouti qu'Opéra. De nombreux jeux optiques, une fois encore, cette fois-ci notamment en essayant de rendre compte de ce que pourrait voir une somnambule en dormant, par furtives impressions lumineuses.

         Il n'y a aucune intrigue amoureuse, à peine une intrigue sentimentale entre un vieil entomologiste en fauteuil roulant et la jeune protagoniste, tout le film est tendu vers la résolution de l'affaire. La protagoniste étant dotée d'un pouvoir de télépathie avec les insectes, les animaux ont une fois encore une part importante dans l'action (la chimpanzée du vieux professeur, en particulier, tient une place essentielle).

         Les deux précédents films d'Argento ne m'avaient pas inquiété de cette manière, en particulier parce qu'ici, le spectateur semble avancer en plein brouillard. À ce titre, toute la fin du film est assez angoissante, jouant efficacement avec des lieux communs du cinéma d'épouvante, mais toujours de manière un peu décalée, soutenue par une musique techno écrasante. J'aime vraiment beaucoup la manière dont cette fin n'en finit pas de recommencer, par des coups de théâtre aussi soudain qu'imprévisibles. J'avoue que cette escalade dans le grand-guignolesque a fini par me faire rire aux éclats, et c'est aussi en cela que je l'ai trouvée passionnante.

__________________________________________________________________________________________

Dario ARGENTO : Suspiria (1977)

         L'horreur en Technicolor.

         La première demi-heure m'a saisi puissamment ; l'arrivée, le voyage en taxi sous la pluie (pluie filmée de manière à paraître intolérablement angoissante), la fuite de Pat, l'assassinat mis en scène totalement insensée, dans ce décor croisé Orange mécanique/Shining, accompagné un all over sonore éreintant, puis la découverte de l'école le lendemain : j'étais retenu au fond de mon siège, les yeux écarquillés.

         Et puis j'ai trouvé, au fur et à mesure que le film avançait, même si quelques scènes m'ont plu et marqué, que ça s'essoufflait, que ça devenait ennuyeux, voire assommant. Le travail sur les lumières, les couleurs, la bande sonore m'a semblé très intéressant et souvent très réussi, osé, outré, démesuré, mais j'ai ressenti un peu la même chose que Benedictus, à savoir que je ne savais pas par quel degré (le premier ? le second ?) aborder certaines scènes. Et puis, je ne sais pas si c'est parce que les codes ont changé, que nous sommes aujourd'hui habitués à ce que les enchaînements de plan au cinéma soient plus concis pour être efficaces, mais j'ai été agacé par la manière systématique (ça revient par trois fois) de bombarder le spectateur de musique et de plans immuables pendant au moins 30, 40 voire 50 secondes ou 1 minute (et ça semble très long), puis brusquement : le silence ; j'imagine que c'est pour faire monter la tension, mais le moment arrivait toujours où je me désintéressait complètement de ce qui se passait et de ce qui allait arriver. Finalement, Argento nous piège toujours un peu, mais j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup plus d'attendus dans ce film que dans les autres, peut-être aussi parce que je m'impatientais... La résolution de l'enquête est d'ailleurs assez convenue et prévisible.
         Par ailleurs, je trouve vraiment scandaleux qu'on ne voie pas plus longtemps le terriblement sexy Miguel Bosé...  carton rouge

         Je le reverrais bien par bouts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzo-capriccioso.tumblr.com
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8186
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 25 Juil 2018 - 8:38

Xavier a écrit:
Rubato a écrit:
Mario BAVA
Le masque du démon / 1960

Comme l'a fait remarquer Xavier pour les films d'Argento, mais avec Bava c'est pareil, pas vraiment de VO; ici une version anglaise et une française, les deux très mal synchronisées. Neutral
Le film mériterait une bien meilleure édition.

Exact, c'est tout pareil avec Bava.
Après, je ne sais pas pourquoi, mais je trouve toujours que l'anglais sonne moins ridicule que le français et l'italien quand c'est mal doublé comme ça.

Christopher Lee évoquait aussi des films où il a joué Sherlock Holmes et où il était redoublé derrière. (pourtant dans la même langue!)
Doubler Christopher Lee en anglais, quand on y pense…

Autre point commun avec Argento: beaucoup de déchets chez Bava… ceux qui m'ont le plus plu à ce jour sont Lisa et le diable et le Corps et le fouet. Le Masque du démon est pas mal aussi c'est vrai.
Je suis d'accord; et oui, Le corps et le fouet est excellent ! (j'ai hésité entre les deux hier soir Smile ) Et l'édition vidéo est très bonne.

Pour les doublages, c'est le même problème avec la plupart des westerns italiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8186
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Mer 25 Juil 2018 - 22:20

Robert ALDRICH
The flight of the Phoenix / 1965

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7965
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 26 Juil 2018 - 0:58

Steven Spielberg : Duel        1971

Very Happy Very Happy Very Happy +
Il y a des choses que j'ai appréciées, notamment le fait que Spielberg ne divulgue pas le visage du routier. Mais globalement, j'ai trouvé ça assez décevant : le scénario est sans réelle surprise, la photographie ne sauve pas vraiment le tout.


Dernière édition par Emeryck le Jeu 26 Juil 2018 - 1:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82208
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 26 Juil 2018 - 1:09

J'ai vu ce film 2 ou 3 fois, et je n'ai jamais vu le visage du routier!
C'est même ça qui est fort à mon sens, le personnage c'est juste le camion…
Ou alors j'ai raté quelque chose!
Tu peux me dire à quel moment tu l'as vu??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7965
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 26 Juil 2018 - 1:29

Xavier a écrit:
J'ai vu ce film 2 ou 3 fois, et je n'ai jamais vu le visage du routier!
C'est même ça qui est fort à mon sens, le personnage c'est juste le camion…
Ou alors j'ai raté quelque chose!
Tu peux me dire à quel moment tu l'as vu??
Non, je me suis trompé, tu as raison. 
Oui, d'accord, c'est vrai que c'est intéressant mais... C'est un peu léger, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82208
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 26 Juil 2018 - 1:31

Bah c'est un téléfilm, et dans ce cadre-là je trouve que c'est quand même très original, très bien ficelé et très efficace. (25 ans le Spielberg à ce moment-là quand même)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7965
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 26 Juil 2018 - 1:44

Xavier a écrit:
Bah c'est un téléfilm, et dans ce cadre-là je trouve que c'est quand même très original, très bien ficelé et très efficace. (25 ans le Spielberg à ce moment-là quand même)
Oui, enfin, le scénario est sans réelle surprise, non ? Quelques éléments sont intéressants : notamment l'épisode avec le bus scolaire. Quant à l'efficacité, je suis d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbéron
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 404
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 26 Juil 2018 - 10:26

Benedictus a écrit:


Dario Argento: Profondo rosso
Avec David Hemmings, Daria Nicolodi, Gabriele Lavia, Macha Meril...
Rizzoli Film / Seda Spettacoli, 1975

Puis-je te demander si c'est la version intégrale restaurée que tu as vue et en quel langue tu l'a regardé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzo-capriccioso.tumblr.com
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6184
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 26 Juil 2018 - 11:25

Adalbéron a écrit:
Benedictus a écrit:
Dario Argento: Profondo rosso
Puis-je te demander
Mouais. Mais c'est bien parce que c'est toi.
Adalbéron a écrit:
si c'est la version intégrale restaurée que tu as vue
Non.
Adalbéron a écrit:
en quel langue tu l'a regardé ?
En anglais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 26 Juil 2018 - 12:14

Benedictus a écrit:
Adalbéron a écrit:
si c'est la version intégrale restaurée que tu as vue
Non.

Te reste plus qu'à recommencer. tutut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Adalbéron
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 404
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 26 Juil 2018 - 12:52

:p

Si j'ai bien compris, le film a été raccourci à l'initiative de certains producteurs, dont les Français, mais je ne sais pas ce que les Anglais et Américains ont fait ou n'ont pas fait.
De ce que j'ai pu comprendre, en tout cas, ce sont certains plans des scènes de meurtre, jugés trop choquantes, qui ont été supprimées pour la sortie en salles françaises, de même que toutes les scènes plutôt comiques (qui allègent le film d'une manière plutôt originale) entre le personnage principale et la journaliste, ainsi que certains plans de la recherche dans la maison "hantée", pour concentrer la scène sur ce qui est découvert et non sur la recherche.
Je pense que ça doit alourdir le film et lui faire perdre une part significative de sa force.


Dernière édition par Adalbéron le Jeu 26 Juil 2018 - 13:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzo-capriccioso.tumblr.com
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8186
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 26 Juil 2018 - 12:58

DavidLeMarrec a écrit:
Benedictus a écrit:
Adalbéron a écrit:
si c'est la version intégrale restaurée que tu as vue
Non.

Te reste plus qu'à recommencer. tutut

Ben oui ! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6029
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 26 Juil 2018 - 14:42

Emeryck a écrit:

Oui, d'accord, c'est vrai que c'est intéressant mais... C'est un peu léger, non ?

Non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7965
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 26 Juil 2018 - 15:19

Parsifal a écrit:
Emeryck a écrit:

Oui, d'accord, c'est vrai que c'est intéressant mais... C'est un peu léger, non ?

Non.
En tout cas, ça n'a pas été suffisant pour me faire apprécier le film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7965
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 26 Juil 2018 - 15:23

Andrzej Wajda : Ils aimaient la vie        1957

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
J'ai beaucoup aimé ; je ne pensais pas que ç'allait prendre des accents mélodramatiques connaissant Wajda. Les passages dans les égouts de Varsovie sont très réussies, et notamment l'ambiance confinée, avec les échos et les fumées qui rendent compte de la détresse psychologique progressive des personnages.


Dernière édition par Emeryck le Jeu 26 Juil 2018 - 17:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6029
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Jeu 26 Juil 2018 - 16:04

Emeryck a écrit:
Parsifal a écrit:
Emeryck a écrit:

Oui, d'accord, c'est vrai que c'est intéressant mais... C'est un peu léger, non ?

Non.
En tout cas, ça n'a pas été suffisant pour me faire apprécier le film.

je précise que cette réponse n'était pas vraiment a prendre au sérieux Smile
(même si c'est vrai ce n'est pas léger du tout)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   

Revenir en haut Aller en bas
 
Votre dernier film visionné
Revenir en haut 
Page 18 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Votre dernier film visionné
» Votre dernier film visionné.
» Votre dernier film visionné
» Votre dernier film visionné
» Votre dernier film visionné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: