Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Philharmonie - Ring I - Gergiev mars 2018

Aller en bas 
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82221
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Philharmonie - Ring I - Gergiev mars 2018   Ven 23 Mar 2018 - 0:48

Les deux premiers volets du Ring donné par le Mariinsky et Valery Gergiev cette année à la Philharmonie de Paris, c'est ce week-end. Smile

Samedi 24 mars à 19h30

Richard Wagner
L'Or du Rhin

Orchestre du Mariinsky
Valery Gergiev, direction

Yuri Vorobiev, Wotan
Roman Burdenko, Alberich
Mikhail Vekua, Loge
Andrei Popov, Mime
Zlata Bulycheva, Erda
Mikhail Petrenko, Fafner
Vadim Kravets, Fasolt
Anna Kiknadze, Fricka

Il reste quelques places apparemment: https://philharmoniedeparis.fr/fr/activite/opera-concert/18213-wagner-lor-du-rhin

Dimanche 25 mars à 16h30

Richard Wagner
La Walkyrie

Orchestre du Mariinsky
Valery Gergiev, direction

Mikhail Vekua, Siegmund
Yevgeny Nikitin, Wotan
Tatiana Pavlovskaya, Brünnhilde
Elena Stikhina, Sieglinde
Ekaterina Sergeeva, Fricka
Mikhail Petrenko, Hunding

Là ça semble bel et bien complet.
https://philharmoniedeparis.fr/fr/activite/opera-concert/18294-wagner-la-walkyrie

Mikhaïl Vekua (je ne connais pas ce chanteur) va donc chanter Loge samedi soir et Siegmund après-midi.
Ce qui n'est rien par rapport à ce qui est annoncé pour septembre, à savoir qu'il va chanter les deux Siegfried d'affilée sur deux jours également.
En revanche on a deux Wotan différents ici.
Nikitin est très connu bien sûr, Vorobiev je ne connais pas.
M.Petrenko est le seul chanteur vraiment connu de la distribution avec Nikitin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbéron
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 410
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ring I - Gergiev mars 2018   Ven 23 Mar 2018 - 1:12

Elena Stikhina commence également a être bien connue, tout de même (elle avait remplacé Netrebko, envolée avant la dernière représentation d'Eugène Onéguine, et chantera le rôle de Leonora dans Il Trovatore en fin de saison à l'ONP en alternance avec Radvanovsky et avec, pour Manrico, Alagna — rôle qu'elle a chanté Berlin récemment). Elle avait reçu le prix du public lors du concours Operalia de 2016.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzo-capriccioso.tumblr.com
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19413
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ring I - Gergiev mars 2018   Ven 23 Mar 2018 - 9:38

Ce qui est étrange, c'est que Vorobiev semble chanter avant tout des rôles de basse ( https://www.mariinsky.ru/en/company/opera/soloists/tenor/vekua_mikh ) mais il va chanter Wotan dans le Rheingold qui est souvent plutôt distribué à des barytons quand on différencie les Wotan...

En tout cas j'ai très hâte d'y être... première fois à entendre le Mariinsky! Troupe et orchestre en plus! Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
andika
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 289
Age : 28
Localisation : France
Date d'inscription : 13/06/2017

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ring I - Gergiev mars 2018   Ven 23 Mar 2018 - 10:50

Je m'en veux tellement de m'être réveillé trop tard. C'est surtout la Walkyrie qui m'intéresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andika.over-blog.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 17851
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ring I - Gergiev mars 2018   Ven 23 Mar 2018 - 12:11

Mon premier Wagner et mon premier Ring. viking

Dire que j'ai hâte d'y être est un euphémisme... Cool Cool Cool

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82221
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ring I - Gergiev mars 2018   Sam 24 Mar 2018 - 0:29

C'est normal, t'inquiète. Smile

Je suis excité aussi, pour ce premier Wagner à la Philharmonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
andika
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 289
Age : 28
Localisation : France
Date d'inscription : 13/06/2017

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ring I - Gergiev mars 2018   Dim 25 Mar 2018 - 16:55

Il y a eu miraculeusement des opportunités de dernière minute d'y aller au dernier moment mais je n'étais plus en état d'assister à près de 4h de Wagner aujourd'hui ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andika.over-blog.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82221
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ring I - Gergiev mars 2018   Lun 26 Mar 2018 - 0:22

Il y a trop de choses à dire avec ces deux soirées... j'en parlerai surement demain, là je suis rincé, à peu près comme Nikitin!... Une bonne fièvre... pale


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patzak
Mélomane averti


Nombre de messages : 399
Age : 60
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ring I - Gergiev mars 2018   Lun 26 Mar 2018 - 9:54

Beaucoup à dire, en effet: un demi-Ring!

D'abord, je continue de manger mon chapeau sur les opéras vc à la Philharmonie: c'est superbe de proximité et d'acoustique (au moins de face). Impact bien plus fort qu'à Bastille.

Rheingold splendide, proche de mon idéal (bon, c'est mon 3e Rheingold seulement), avec un plateau bluffant et un orchestre superbe.  Tous les roles étaient excellents, et ils sont nombreux.... Jeune Wotan à la voix veloutée et facile de Yuri Vorobjev, Alberich bien chantant, excellent Loge de Vetua, tres en style et engagé(et sans pitreries), deux géants superbes (dont Petrenko), une paire Fricka/Freia splendide, tout ce monde chantant avec une facilité et une projection bluffantes. Diction tres approximative mais ce n'est pas trop ma préoccupation pour un Ring en live... J'ai beaucoup aimé la direction de Gergiev: vivant et dramatique mais avec un respect total des chanteurs. Dès que les chanteurs se taisent, l'orchestre se déchaine, comme pour la descente terrifiante aux Nibelungen ou le retour des géants.

Walkure belle mais un peu gatée par la défaillance progressive de Wotan-Nikitine dans le dernier quart d'heure. Deux actes tres beaux, quand meme. Vetua se métamorphose par rapport à Samedi: la voix n'est plus du tout celle de Loge, tout d'un coup c'est un heldenténor, avec un beau médium et une belle puissance. Stikhina est une Sieglinde superbe, je crois qu'il faut vite aller la voir à Bastille dans les roles italiens. Excellente Fricka (pas la meme que samedi!). Petrenko en fait des tonnes en Hunding, je prefere de loin un personnage froid et sobre mais bon. Excellente Brunnhilde, qui démarre un peu doucement puis tres à l'aise, tres belle voix, puissante et facile sur toute la tessiture. Enfin, chez Nikitine il y a de belles chose, une certaine noblesse à la F Frantz, un beau 2e acte. Mais la derniere scene il tient tout juste et l'impact du final est bien réduit, malgré le bel orchestre. Il est un peu hué aux saluts, ce qui est stupidement méchant amha. Bref, une Walkyrie avec des défauts mais aussi de grands moments. Excellent Acte I et Acte II génial malgré Nikitine imparfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
andika
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 289
Age : 28
Localisation : France
Date d'inscription : 13/06/2017

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ring I - Gergiev mars 2018   Lun 26 Mar 2018 - 10:14

Xavier a écrit:
Il y a trop de choses à dire avec ces deux soirées... j'en parlerai surement demain, là je suis rincé, à peu près comme Nikitin!... Une bonne fièvre...  pale



Les huées adressées à l'endroit de Nikitin sont déjà parvenues jusqu'à mes oreilles ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andika.over-blog.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85116
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ring I - Gergiev mars 2018   Lun 26 Mar 2018 - 11:07

Patzak a écrit:
les opéras vc à la Philharmonie: c'est superbe de proximité et d'acoustique (au moins de face). Impact bien plus fort qu'à Bastille.

Pareil. Dans les catégories peu chères, je trouve qu'on entend mieux le grain des voix, même si, bien sûr, il y a le cas de toutes les places derrière les chanteurs (où l'on n'entend rien).

C'était la fête de la glotte, tous superlatifs, vraiment, du chant wagnérien comme on n'en a pas beaucoup entendu depuis le Neues Bayreuth…

Moins enthousiaste sur l'orchestre, vraiment orchestre de fosse, qui accompagne délicatement et discrètement mais ne s'engage pas beaucoup plus – cela dit, autant ça m'a paru mou dans Rheingold (contrairement au disque), autant dans Walküre, ce n'était pas dénué de poésie, cette façon délicate inattendue… Et ça a payé lorsque Nikitin a commencé à défaillir, adaptation instantanée de l'orchestre, métier très impressionnant.

En tout cas, quel plaisir d'entendre ces œuvres dans ces conditions ! (l'allemand n'était pas du tout aussi déformé qu'on aurait pu le croire, finalement ce sont les habitués Petrenko et Nikitin qui m'ont paru moins exacts que les autres…)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Patzak
Mélomane averti


Nombre de messages : 399
Age : 60
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ring I - Gergiev mars 2018   Lun 26 Mar 2018 - 13:30


Pour le coup, je pense que Nikitin aurait gagné à etre devant l'orchestre (comme Thomas Mayer au TCE autrefois). (Tous les chanteurs étaient derriere l'orchestre, ca fonctionnait bien en général....)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
perez29b
Néophyte


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 20/02/2018

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ring I - Gergiev mars 2018   Lun 26 Mar 2018 - 14:25

Bonjour à tous et toutes,

C'était ma 1ère Walkure hier, malgré mon âge canonique, et j'avoue être resté sur ma faim.

Petite précision : j'étais au 1er balcon, 6ème rang plein face.

J'ai trouvé l'orchestre effectivement somptueux mais les tempi m'ont paru lentissimes avec des micro-pauses incessantes qui cassent toutes tensions : cela m'a rappelé l'enregistrement de Gergiev avec Kaufmann. Les bois étaient en grande forme.

Les voix m'ont paru sans émotion véritable :

- Siegmund terriblement fade et qui confond vaillance et braillement.
- Trés belle Sieglinde, plutôt émouvante
- Hunding : j'ai cru qu'il chantait Boris.
- Brunhilde dont les aigus ne passaient pas jusqu'à moi.
- Magnifique Fricka : émotion et douleur
- Superbe Wotan, tout du moins au 2nd acte

Je suis parti au 2nd entracte, donc je n'ai pas subi la méforme de Nikitin.

Ce n'est que mon humble avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 17851
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ring I - Gergiev mars 2018   Lun 26 Mar 2018 - 15:48

Enfin Wagner, enfin le Ring! Smile

Comme l'a dit David, c'était vraiment une célébration du chant, un vrai régal d'entendre des voix belles et franches à la projection impeccable (sauf quelques exceptions, mais j'y reviendrai). J'en profite pour rappeler la grande réussite de cette salle d'un point de vue acoustique : placé au dernier rang du dernier balcon (tout en haut, quoi) tout était d'une lisibilité et une acuité quasi-idéale.

D'un point de vue vocal on était vraiment proche de la perfection dans l'Or du Rhin, il n'y avait qu'un Froh manquant de lyrisme et de projection et un Donner un peu atone pour déparer au tableau d'excellence...au point même de faire passer l'orchestre à l'arrière-plan (la facilité du Loge!).

L'enchantement vocal s'est poursuivit dans la Walkyrie avec une Sieglinde de rêve (quel timbre!), un excellent
et singulier Siegmund (le Loge de la veille) , une Brunnhilde très investie (même si un peu trop sombre de voix à mon goût), une bien belle Fricka et un Hunding à l'aise qui en fait des caisses (mais c'est tellement jouissif  vador ). Hélas, notre Wotan du jour qui commençait a montrer certaines difficultés dans l'acte II, a vu sa substance vocale se déliter complètement au fil de l'acte III.Il est parvenu héroïquement à terminer son acte (avec un orchestre qui avait fort opportunément baissé d'un ton) en allant au bout de lui même et de sa voix (à la fin de l'acte, il projetait à peine)...ce qui rend les quelques sifflets entendus ici ou là à son endroit d'autant plus injustes. Cela dit, il aurait été tout de même plus heureux de le faire remplacer par le Wotan brillant de la veille...

Hormis ce petit désagrément, j'ai passé deux merveilleuses soirées qui rappellent si besoin était à quel point ces deux oeuvres sont d'une qualité et d'une inspiration hors du commun.

Vivement septembre pour la suite!!!  viking


Last but not least, j'ai été très heureux de pouvoir revoir David et de rencontrer pour la première fois Xavier, Nico et bien d'autres.  Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fiordiligi
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 872
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ring I - Gergiev mars 2018   Lun 26 Mar 2018 - 16:59

Bonjour à tous,
Entièrement d'accord avec tout ce qui a été dit.
C'était merveilleux d'entendre un Ring (du moins la première moitié) si superbement chanté.
J'étais avec une amie allemande qui a trouvé la diction parfaite, elle comprenait tous les hommes sans lire les surtitres. L'allemand des femmes était moins intelligible, naturellement.
J'ai trouvé surprenant que Nikitin ne déclare pas forfait après le 2ème acte, compte tenu de l'état de ses cordes vocales... Peut-être n'y avait-il pas de remplaçant sous la main connaissant la partition. Je me suis demandé pourquoi il se tenait l'oreille pendant tout le 3ème acte. En quoi ce geste pouvait-il l'aider à mieux contrôler la voix ?
Des idées sur ce point ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82221
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ring I - Gergiev mars 2018   Lun 26 Mar 2018 - 17:08

Une otite? Un problème d'audition passager de ce côté? En mettant la main derrière l'oreille ça fait revenir le son et augmente donc le volume sonore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85116
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ring I - Gergiev mars 2018   Lun 26 Mar 2018 - 17:26

perez29b a écrit:
Je suis parti au 2nd entracte, donc je n'ai pas subi la méforme de Nikitin.

Tu étais déçu au point de renoncer aux merveilles du III, ou tu avais des contraintes extérieures ? J'ai trouvé ça peu tendu aussi (mais ça fonctionnait assez bien dans la Walkyrie, avec une certaine poésie que je n'avais pas sentie dans l'Or la veille), mais loin d'être au point d'être mécontent.

Citation :
- Hunding : j'ai cru qu'il chantait Boris.

Je me suis fait la remarque aussi, des portamenti expressionnistes très… russes. C'était d'ailleurs lui, Petrenko, qui avait le moins bon allemand – les autres étaient vraiment exacts, mais lui (et les [o] assez ouverts de Nikitin) sonnait parfois très russe – nicht méhârgh…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85116
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ring I - Gergiev mars 2018   Lun 26 Mar 2018 - 17:27

Fiordiligi a écrit:
Je me suis demandé pourquoi il se tenait l'oreille pendant tout le 3ème acte. En quoi ce geste pouvait-il l'aider à mieux contrôler la voix ?

Ça donne un retour extérieur sur sa voix, donc ça lui permettait peut-être de voir à quoi ressemblait le timbre, en émettant d'une façon qui n'était pas son habitude. Et, de fait, le timbre n'a pas bougé, c'est seulement le volume qui a spectaculairement fondu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82221
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ring I - Gergiev mars 2018   Lun 26 Mar 2018 - 21:18

Alors, un petit mot, après avoir soufflé un peu.  Smile

Tout d'abord, belle performance de l'orchestre et des chanteurs qui ont fait les deux jours, et qui ont gardé un niveau très élevé, à part peut-être un petit relâchement de l'orchestre et notamment des cuivres à partir du II de la Walkyrie.
Globalement, on a vécu deux belles soirées, quelles que soient les réserves qu'on peut émettre ici ou là.

Comme au disque, je trouve Gergiev plus convaincant dans Rheingold, dans la Walkyrie j'ai trouvé des moments mous, et a contrario un III qui était souvent survolé, presque bâclé, notamment au niveau des transitions, ce qui a causé quelques petits décalages.
Dans les dernières mesures du II de la Walkyrie je regrette aussi ce ralenti lourdaud qui n'est absolument pas dans la partition et qui donne une cadence parfaite bien plan-plan au lieu de la fin en boulet de canon que voulait Wagner.

La disposition des chanteurs derrière l'orchestre m'a un peu surpris, certes vu la configuration de la salle, ça paraît logique, mais j'ai eu peur que les chanteurs soient couverts; ils ne l'ont jamais été, à part une note grave par ci par là, il faut dire aussi que j'étais idélament placé dans la courbe du 1er balcon, en plus les chanteurs étaient légèrement tournés vers moi.

Alors les voix dans Rheingold.
Burdenko a gagné à l'applaudimètre semble-t-il, c'est vrai que c'était un excellent Alberich, la voix est longue et superbement projetée, la caractérisation est là aussi.
J'ai quand même regretté qu'à deux reprises il change la partition pour finir sur un aigü ff, notamment lors de sa toute dernière réplique, où il est allé chercher un sol à pleine voix. Changer la partition comme ça, dans ce sens-là, chez Wagner, c'est la première fois que j'entends ça, et je ne voix pas l'intérêt, si ce n'est celui d'espérer avoir plus d'applaudissements.
J'ai bien aimé le Wotan de Vorobiev, un peu placide, on aimerait plus d'engagement, mais la voix est très bien et assure de A à Z.
J'ai encore plus aimé Kiknadze, Fricka emportée et attachante et le Fasolt très impressionnant de Kravets, lui ce n'est vraiment pas un second couteau, je m'étonne qu'il ne soit pas déjà plus connu. La voix est grande, l'engagement du chanteur aussi.
Excellent Mime de Popov aussi, à deux doigts d'en faire trop, mais qui a choisi de vraiment incarner son personnage scéniquement, même s'il était un peu seul dans ce cas, et qui sait varier sa voix de très belle façon en si peu de temps.
Vekua était un bon Loge, pas aussi marquant que d'autres, idem pour l'Erda un peu anonyme de Bulycheva.
Chez les Filles du Rhin, c'est surtout Sergeyeva qui était marquante, voix très charpentée et superbement projetée, qu'on retrouve ensuite en 2è Fricka dans la Walkyrie.
Petrenko chantait Oreste la veille et il est peut-être arrivé à la dernière minute pour sa partie, on a pu noter qu'il est arrivé sur scène après les autres.
Cela ne l'a pas empêché de donner une belle prestation, même si Kravets m'a davantage impressionné.
Chez les dieux, comme ça a déjà été dit, Donner et Froh un peu en-dessous, Donner pas très fin, et Froh un peu juste, même si par moments on devinait une jolie voix.

Ensuite, dans la Walkyrie.
Vekua est impressionnant d'endurance déjà, ayant chanté Loge la veille.
Ensuite, ce n'est pas tout à fait ce que j'attends comme voix dans Siegmund, mais si on met ça de côté, c'est plus que pas mal.
Je regrette tout de même un peu plus de lyrisme et de grâce, le chant du printemps en manquait quand même beaucoup, le legato, tout ça, ça n'était pas ce qu'on peut espérer de mieux ici... ça m'a fait un peu penser à Lance Ryan avec moi d'attaques droites et sans le vibrato épouvantable qu'il connaît depuis un certain temps.
En tout cas une belle vaillance du début à la fin.
La Sieglinde de Stikhina, très belle voix, elle a conquis tout le monde, c'est une voix qui remplissait la salle de belle façon.
Après, j'ai trouvé qu'elle était quand même très appliquée, voire scolaire, comme si elle chantait le rôle pour la première fois (c'était peut-être le cas, je ne sais pas), et d'ailleurs au II et au III elle a fini par connaître quelques soucis de rythme, puis d'intonation. (elle a commencé sa grande phrase du III une tierce trop haut, ça partait en désastre, heureusement elle s'est rattrapée au bout de deux mesures)
Mais sinon, très belle prestation, on retiendra son nom si on ne la connaissait pas encore, c'est sûr.
J'ai aussi été assez soufflé par la Brünnhilde de Pavlovskaya.
Une voix moins belle certes, moins fraîche, mais une chanteuse très concernée, avec des efforts de diction vraiment importants, et elle connaissait son rôle de façon très aboutie, elle a su suivre toutes les bizarreries de Gergiev sans aucun problème, c'était spectaculaire pour moi.
Petrenko est familier du rôle d'Hunding, avec une voix plus claire que nombre d'autres basses, mais comme l'a dit Arnaud il en faisait vraiment des caisses, et vas-y que je donne des coups de pied dans le sol... pour moi ça n'est vraiment pas nécessaire.
On a donc retrouvé Sergeyeva en Fricka, comme Stikhina, je trouve que c'est une belle révélation, avec une voix impeccable et superbement projetée.
Je ne ferai pas un long chapitre sur Nikitin, on peut supposer qu'il était malade et qu'il n'y avait pas de remplaçant...
Dès le II je l'ai trouvé faiblard, ne tenant pas ses notes, et pas très intéressant dans son monologue, poussant en force mais sans être bien projeté, avec en plus beaucoup de notes un peu trop hautes. (mais ça je l'avais déjà remarqué dans nombre de ses prestations)
Ensuite il a dû faire comme il a pu et ne méritait évidemment pas d'être hué (mais il faut souligner que c'est sans doute le fait de quelques personnes seulement, peut-être 5 ou 10), puisqu'il a continué au lieu de déclarer forfait, quitte à délivrer une prestation quasi-désastreuse, sauvée par quelques moments assez jolis dans les Adieux, malgré tout.
Il faisait évidemment pâle figure à côté de sa vaillante Brünnhilde, et à bout de voix, il a chanté comme il pouvait.
Comme ça a été dit, Gergiev et son orchestre se sont très rapidement adaptés, bravo à eux, mais ça devenait frustrant évidemment.
Je ne sais pas si l'ensemble de la direction de Gergiev au III a été modifiée du fait de cette défaillance, parce que quand même je trouve que c'est là qu'il a été le moins bon, en dehors de cet équilibre qu'il a dû trouver dans les nuances, bien sûr.
Il y avait beaucoup de moments un peu manqués, une foule de détails où c'était très largement perfectible... (par exemple les cordes graves un peu molles et pas ensemble juste avant l'invocation de Loge)
Autrement, belle Chevauchée avec de superbes Walkyries.

Evidemment, on a hâte d'entendre la suite en septembre, même si on peut se demander si Vekua est judicieux en Siegfried. (surtout en enchaînant les deux en deux jours, ce qui ressemble à du suicide!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1713
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ring I - Gergiev mars 2018   Mar 27 Mar 2018 - 21:19

Orchestre de fosse, oui, jusque dans ce resserrement spatial, alors que les chanteurs n'utilisaient pas toute la place qui restait libre. Et aussi dans les conversations (plutôt le premier jour) entre les percussionnistes ou entre les harpistes.

Un peu déçu de ne guère plus avoir de type "soviétique" dans ces belles voix, mais c'est le revers d'avoir une préparation visiblement excellente à l'allemand. Il restait Petrenko, mais surtout le Mime de Popov, superbe en une sorte d'Innocent geignard, et quelques Walkyries aux voix bien vibrées.

Impressionné tout de même par Gergiev : une continuité sans faille et une gestion des nuances sur la durée. Pas fulgurant, mais vraiment maîtrisé et modeste, contrairement à ce que pourrait laisser supposer sa réputation de Jet-chef.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pacific 231
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 68
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 03/11/2010

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ring I - Gergiev mars 2018   Mar 27 Mar 2018 - 22:35

Quelqu'un d'entre vous a-t-il des nouvelles de Baden-Baden ou est sur place pour Parsifal, Orchestre Philharmonique de Berlin/Simon Rattle avec Stephen Gould dans le rôle titre, Ruxandra Donose (Kundry), Franz-Josef Selig (Gurnemanz), Gerald Finley (Amfortas)?

Je verrai dans 12 jours la même oeuvre en version concert à Berlin, même orchestre et chef, également Gerald Finley mais avec Stuart Skelton (Parsifal), Nina Stemme (Kundry qu'elle vient de jouer à Zurich), Franz-Josef Selig (Gurnemanz).

D'autre part, toujours à Berlin, je verrai au Deutsches Oper, Lady Macbeth de Mtsensk de Shostakovich
https://www.deutscheoperberlin.de/en_EN/calendar/lady-macbeth-of-the-mtsensk-district.14548325


Dernière édition par Pacific 231 le Mar 27 Mar 2018 - 22:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pacific 231
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 68
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 03/11/2010

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ring I - Gergiev mars 2018   Mar 27 Mar 2018 - 22:38

Xavier a écrit:
Evidemment, on a hâte d'entendre la suite en septembre, même si on peut se demander si Vekua est judicieux en Siegfried. (surtout en enchaînant les deux en deux jours, ce qui ressemble à du suicide!)
Ça ne doit pas être évident en effet pour tout le monde, notamment l'orchestre.

Merci Xavier pour ce compte-rendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85116
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ring I - Gergiev mars 2018   Mer 28 Mar 2018 - 0:51

C'est bien sûr intense pour les musiciens, mais le vrai problème est pour les chanteurs, puisque l'instrument est le corps lui-même, et que la fatigue affecte directement la performance physique et vocale – alors que pour qu'un bon violoniste se mettre à jouer faux, il faut un sacré nombre de jours d'épuisement consécutifs !

Siegfried étant peut-être le rôle le plus difficile de tout le répertoire, et meurtrier pour des voix même en ne chantant que cela au sein d'un calendrier aéré… l'enchaîner sans jour de repos (en principe, c'est trois !) est assez spectaculaire.

Mais c'est ainsi au Mariinsky, les chanteurs de la troupe chantent selon les nécessités de service, on tient assez peu compte de leur confort, quitte à enchaîner Mozart la veille et Wagner le lendemain, certains ne tiennent pas…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Patzak
Mélomane averti


Nombre de messages : 399
Age : 60
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ring I - Gergiev mars 2018   Mer 28 Mar 2018 - 9:32

Je l'avais signalé dans un autre fil: le Marinsky a donné le Ring entier en vc à St Petersbourg les 1-4 mars, donc sur.... quatre jours consécutifs. Nikitin était Wotan dans Rheingold et Walkure. Vekua était Loge, Siegmund, et.... Siegfried dans Siegfried (mais pas le Crépuscule, il devait etre dans le coma...). 3 Brunnhildes différentes, et différentes de l'excellente Brunnhilde Parisienne (Pavlovskaya)..... Ca ne s'invente pas:

https://www.mariinsky.ru/en/playbill/playbill/?year=2018&month=3

J'ajoute que pour la performance de Gergiev: respect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
andika
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 289
Age : 28
Localisation : France
Date d'inscription : 13/06/2017

MessageSujet: Re: Philharmonie - Ring I - Gergiev mars 2018   Mer 28 Mar 2018 - 17:28

DavidLeMarrec a écrit:
C'est bien sûr intense pour les musiciens, mais le vrai problème est pour les chanteurs, puisque l'instrument est le corps lui-même, et que la fatigue affecte directement la performance physique et vocale – alors que pour qu'un bon violoniste se mettre à jouer faux, il faut un sacré nombre de jours d'épuisement consécutifs !

Siegfried étant peut-être le rôle le plus difficile de tout le répertoire, et meurtrier pour des voix même en ne chantant que cela au sein d'un calendrier aéré… l'enchaîner sans jour de repos (en principe, c'est trois !) est assez spectaculaire.

Mais c'est ainsi au Mariinsky, les chanteurs de la troupe chantent selon les nécessités de service, on tient assez peu compte de leur confort, quitte à enchaîner Mozart la veille et Wagner le lendemain, certains ne tiennent pas…

Le stakhanovisme de l'ère soviétique a encore de beaux jours devant lui Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andika.over-blog.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Philharmonie - Ring I - Gergiev mars 2018   

Revenir en haut Aller en bas
 
Philharmonie - Ring I - Gergiev mars 2018
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rock am Ring / Rock im Park 2018
» sortie nouvel album le 10 mars 2018
» Philharmonie - Bartok Stravinsky - Gergiev LSO - Oct. 2015
» RAMPAGE - 2 & 3 mars 2018 - SPORTPALEIS ANVERS - BELGIQUE
» Philharmonie - Ravel, Falla - Pons, mars 2017

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: