Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -44%
Casque Gamer sans fil STEELSERIES Arctis 7P+ (PS5/PS4, ...
Voir le deal
86.99 €

 

 Abel Korzeniowski

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
lamy
Mélomane du dimanche
lamy


Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 27/07/2010

Abel Korzeniowski Empty
MessageSujet: Abel Korzeniowski   Abel Korzeniowski EmptyDim 6 Aoû 2023 - 16:48

Bonjour à tous

J'ouvre ce topic sur un compositeur polonais contemporain, né en 1972. Il écrit principalement pour des films.

Perso, j'aime beaucoup ceci : A Single Man (And Just Like That).
On peut mettre le lien ? https://www.youtube.com/watch?v=zpmfvq6x_ac

Il n'a peut-être pas la reconnaissance à laquelle il devrait avoir droit, si j'en lis ce commentaire :Both his wonderful scores to A Single Man and W.E. were nominated at the Golden Globes but at the Oscars he has not been nominated.

Votre avis ?



Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Abel Korzeniowski Empty
MessageSujet: Re: Abel Korzeniowski   Abel Korzeniowski EmptyDim 6 Aoû 2023 - 16:52

Bonjour Lamy, Very Happy

Sans l'image, je n'entends rien de spectaculairement singulier – ça fait un peu penser au tout début d'Asie de Ravel, comme si ça ne démarrait jamais. Et puis il y a surtout ce côté cordé-lyrique assez habituel dans les films, avec un accompagnement un peu minimaliste, des glissandi de harpe, des progressions assez typiques de la tradition filmique…

Dis-nous peut-être ce qui te touche particulièrement ici ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
lamy
Mélomane du dimanche
lamy


Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 27/07/2010

Abel Korzeniowski Empty
MessageSujet: Re: Abel Korzeniowski   Abel Korzeniowski EmptyDim 6 Aoû 2023 - 18:08

Bonjour DavidLeMarrec

En réponse à tes remarques - sûrement justifiées, car je ne suis pas cinéphile - je trouve qu'il fait un peu mieux que ce que j'entends de compositeurs contemporains, mais monotones, comme Philip Glass dans ses Glassworks par ex.

J'analyse la construction de ce morceau :

D'abord il y a le mode mineur, disons mi mineur. Primordial.
Et il y a un thème (2 notes: si et la, répétées 2-3 fois), joué au début par un violon. L'orchestre l'accompagne en pianissimo sur 1 accord.
Puis le violon joue 2 autres notes 1/2 ton plus haut : do et si (répétées 2-3 fois aussi), toujours en mode mineur. Comme s'il cherchait à monter vers qqch.
Ensuite, à 0:26, c'est comme si le violon cherchait quelque chose de positif, de plus gai, et il passe en mode majeur (fa majeur), toujours avec 2 notes: do et si, sur un seul accord.
Mais la quête vers du positif ne réussit pas et il retombe à son point de départ en mode mineur (0:35). Comme un oisillon qui voudrait sortir du nid, mais qui n'y arrive pas. Ou comme une tortue emmêlée dans un filet de pêche et qui voudrait s'en défaire.

Il réessaye une 2ème fois jusqu'à 1:19. Sans succès.

Un violoncelle vient "à son aide" - mineur, majeur, mineur - et lui passe le flambeau en mode majeur à 1:50.

Le violon reprend son thème, mais avec plus que les 2 notes de départ. L'orchestre n'est plus monocorde. Il se fait entendre.
Il reprend son thème et l'orchestre l'accompagne en jouant la même mélodie une tierce plus bas. Cela rend le thème plus riche. la quête plus riche. Il y a comme du monde qui vient en aide à l'oisillon ou à la tortue.

A 2:30, ça reprend une 2ème puis une 3ème fois, avec un accompagnment sensiblement plus fourni aussi.
Puis à 3:07 le violoncelle revient, comme  pour dire : c'est moi qui vais vous emmener vers un accord majeur qu'il trouve à la fin en fa majeur, très haut dans les notes, sûrement 2 octaves plus haut.

(libérée - délivrée  Very Happy  : non merci  Laughing ).


Dernière édition par lamy le Lun 7 Aoû 2023 - 8:29, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Abel Korzeniowski Empty
MessageSujet: Re: Abel Korzeniowski   Abel Korzeniowski EmptyDim 6 Aoû 2023 - 18:12

Ah oui, je ne demandais pas une analyse poussée de la page évidemment. Embarassed

D'accord, donc tu y sens beaucoup plus un discours, une histoire que moi – en première écoute, je trouve que ça tourne un peu toujours sur le même procédé et repart quasiment au point de départ. Je vais réessayer avec ton guide. Smile

lamy a écrit:
En réponse à tes remarques - sûrement justifiées, car je ne suis pas cinéphile - je trouve qu'il fait un peu mieux que ce que j'entends de compositeurs contemporains, mais monotones, comme Philip Glass dans ses Glassworks par ex.

Évidemment, si tu cites le pire des pires ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé





Abel Korzeniowski Empty
MessageSujet: Re: Abel Korzeniowski   Abel Korzeniowski Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Abel Korzeniowski
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Abel Decaux (1869-1943)
» Abel Decaux – Les plus belles œuvres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: