Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -59%
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont ...
Voir le deal
21.99 €

 

 Orchestre national de Lille 2007-2008

Aller en bas 
+6
Morloch
joachim
Jaky
Xavier
felyrops
Crapio
10 participants
AuteurMessage
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio


Nombre de messages : 7577
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptySam 2 Fév 2008 - 2:20

Le site officiel de l'Orchestre national de Lille avec sa saison 2007-2008

http://www.onlille.com
Revenir en haut Aller en bas
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio


Nombre de messages : 7577
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptySam 2 Fév 2008 - 2:23

Personne n'est de Lille?

Ce mardi je vais voir :
Concerto pour cor 2 de R. Strauss (avec David Guerrier ^^)
La 5eme de Mahler cheers avec Emil Tabakov aux commandes; je sais qu'il a fait une integrale Mahler mais je sais pas du tout ce qu'elle donne...
Revenir en haut Aller en bas
felyrops
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptySam 2 Fév 2008 - 3:10

Pour nous, flamands, c'est près de la porte!
Mais est-ce la même chose que l'Opéra de Lille.
Sinon, passe un peu les liens, ça m'interesse...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89363
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptySam 2 Fév 2008 - 3:12

Crapio a écrit:
Le site officiel de l'Orchestre national de Lille avec sa saison 2007-2008

http://www.onlille.com

Y a un concert par mois?? What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio


Nombre de messages : 7577
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptySam 2 Fév 2008 - 3:16

felyrops a écrit:
Mais est-ce la même chose que l'Opéra de Lille.
Sinon, passe un peu les liens, ça m'interesse...

Le lien de l'ONL? je l'ai passé au dessus ! Tu veux celui de l'opera en plus ?

Xavier a écrit:
Y a un concert par mois?? What the fuck ?!?
Naaan, quand tu as clique sur le mois en dessous de ce mois tu as des fleches qui te permettent de passer les differents concerts du mois... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
felyrops
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptySam 2 Fév 2008 - 3:17

Excuses, question inutile, j'ai trouvé ce qu'il me faut...(je me suis inscrit)
Je ne manquerai pas de passer par là! Merci en tout cas.
Et bienvenue sur le forum!!!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89363
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptySam 2 Fév 2008 - 3:23

Crapio a écrit:

Naaan, quand tu as clique sur le mois en dessous de ce mois tu as des fleches qui te permettent de passer les differents concerts du mois... Mr. Green

Ah... oui!...
Pas hyper pratique le site, j'avais pas vu.
Revenir en haut Aller en bas
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio


Nombre de messages : 7577
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptySam 2 Fév 2008 - 3:26

Merci felyrops Wink et j'ten prie y'a pas de quoi.

Pour info le chef d'orchestre resident de l'ONL c'est Jean Claude Casadesus tu connais peut etre... il est assez connu.
L'ONL joue a l'opera de Lille parfois (entre autre pour le Rigoletto cette annee) mais sinon l'opera et L'auditorium du Nouveau Siècle (Siège de l'ONL) sont 2 structures differentes.

Citation :
Ah... oui!...
Pas hyper pratique le site, j'avais pas vu.

J'reconnais qu'ils auraient pu faire un effort...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89363
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptySam 2 Fév 2008 - 3:29

Crapio a écrit:

Pour info le chef d'orchestre resident de l'ONL c'est Jean Claude Casadesus tu connais peut etre... il est assez connu.

Très très très bon chef.
Revenir en haut Aller en bas
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio


Nombre de messages : 7577
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptySam 2 Fév 2008 - 3:37

Xavier a écrit:
Crapio a écrit:

Pour info le chef d'orchestre resident de l'ONL c'est Jean Claude Casadesus tu connais peut etre... il est assez connu.

Très très très bon chef.

Pour Mahler (la 4eme et la 1ere) cette annee il a eu des enormes ovations (la quatrieme était d'ailleurs jouée à la salle Pleyel, voir ici).
C'etait tout simplement genialissime.
Il m'a vraiment deçu qu'une fois : Meme Concert avec Ciccolini (Piano concerto 2 de Rachmaninov, mais bon fallait voir Ciccolini...) et danses polovtsiennes de Borodin c'était infame Sad....

T'as pu l'apprecier dans quelles oeuvres ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89363
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptySam 2 Fév 2008 - 3:38

Jamais en concert malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio


Nombre de messages : 7577
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptySam 2 Fév 2008 - 3:43

Xavier a écrit:
Jamais en concert malheureusement.

Ok, Ok.

Enfin j'apprenhende un peu ce Tabakov que je connais pas du tout, j'espere qu'il sera a la hauteur de Casadesus pour Mahler en tout cas, si quelqu'un le "connait" un peu qu'il n'hesite pas bien sur.
Revenir en haut Aller en bas
felyrops
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptySam 2 Fév 2008 - 4:05

Bien sûr que je connais le nom de famille Casadesus, je pensais que c'était un pianiste. Il doit s'agir d'un fils de ...
Et si je ne me trompe, l'ONL joue parfois en Flandre, non? Comme je suis abonné maintenant, je serai bien au courant.
A bientôt, si l'occasion se présente!
Revenir en haut Aller en bas
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky


Nombre de messages : 9424
Age : 62
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptySam 2 Fév 2008 - 15:24

felyrops a écrit:
Bien sûr que je connais le nom de famille Casadesus, je pensais que c'était un pianiste. Il doit s'agir d'un fils de ...
Gisèle…
Orchestre national de Lille 2007-2008 Photo_casadesus
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Mélomaniaque
joachim


Nombre de messages : 1232
Age : 76
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptySam 2 Fév 2008 - 19:29

Les Casadesus, c'est toute une famille de musiciens, chefs d'orchestre et compositeurs, dont les plus connus sont les frères François, Marius et Henri. Ce dernier est le père de la comédienne Gisèle Casadesus, elle même étant la mère de Jean-Claude Casadesus.
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
Morloch


Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptySam 2 Fév 2008 - 23:24

Tu oublies Robert Casadesus (le plus grand interprête de tous les temps des Préludes de Debussy)
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio


Nombre de messages : 7577
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptyDim 3 Fév 2008 - 0:07

Bon tant qu'on y est on va sortir l'arbre genealogique Smile et parler de Caroline (mariée a Didier Lockwood) qui font ensemble je crois un spectacle "lyrico-comique"
Revenir en haut Aller en bas
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio


Nombre de messages : 7577
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptyLun 11 Fév 2008 - 0:15

Çà aurait été avec plaisir que j'eusse fait un compte rendu du concert de mardi (Concerto 2 pour cor de R. Strauss et 5e de Mahler), mais je suis totalement passé a cote du concert faute de manque de sommeil....

J'ai seulement retenu que le premier mouvement de Mahler était a mon gout trop rapide, pas assez carré dans la marche funebre, que Tabakov a zappé les moments les plus dramatiques par excès de vitesse également dans le 2e mouvement (en particulier la courte transition aux cordes qui commence vers les 30-40 secondes).
Mais le public l'a ovationne donc je ne savais plus quoi penser...... (Bon c'est vrai que la fin de la symphonie semblait être bien mieux mais la fatigue+les tempo qui me deplaisaient dans les 2 premiers mouvements m'ont fait décrocher dès le début....)
J'etais limite déprime en rentrant chez moi d'être passe a cote d'un concert comme celui la Laughing . A mon avis j'aurais du aussi écouter d'autres versions que celle du Lucerne Festival avant d'y aller Crying or Very sad .

Promis la prochaine fois ça sera bien plus complet thumright .


Dernière édition par le Dim 17 Fév 2008 - 23:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89363
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptyLun 11 Fév 2008 - 0:53

Et le Strauss?

Je ne connais pas du tout cette oeuvre...
Revenir en haut Aller en bas
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio


Nombre de messages : 7577
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptyLun 11 Fév 2008 - 1:17

David Guerrier, vraiment rien à dire. Il est vraiment pas rare d'entendre parfois un petit canard au début des notes concernant le cor, mais là le son était réellement pur.
En ce qui concerne l'oeuvre ça ressemble franchement pas mal à du Mozart c'est pas le Strauss que j'aime. Le premier mouvement m'a laissé de marbre. L'air des cordes au début du 2e mouvement est vraiment génial ça m'a bien surpris (assez planant) le thème au cor m'a franchement pas hypnotisé, le 3e mouvement est tout de même plus virtuose, plus prenant. Cela dit rien de quoi décoller au plafond, c'est mignon et sympa.
Revenir en haut Aller en bas
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio


Nombre de messages : 7577
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptySam 8 Mar 2008 - 23:48

Voici un compte-rendu assez bref. J’ai peu de vocabulaire, et encore moins pour parler musique aussi, comme tous les compte-rendus que je compte faire, je préfère rester assez concis pour éviter de rentrer dans l’exercice de style à proprement dit au point de déformer mes sentiments I love you.

Mardi 26 Février 2008. Concert dirigé par Gordan Nikolitch
Rossini : Ouverture de la Pie voleuse
Paganini : Concerto pour violon 1 (Violon : Gordan Nikolitch)
Haydn : Ouverture de l’île déserte
Haydn : Symphonie 100 (Militaire)
.
Un programme donc sous le signe de l’unité en 2 parties distinctes : Italien-Haydn

Ca y’est les lumières s’éteignent, Gordan entre (Applause), salue le public, et s’installe… sur la chaise du premier violon What the fuck ?!?. C’est peut-être chose courante, mais il s’avère que c’est la première fois que je vois un orchestre totalement autonome, sans chef d’orchestre. Je ne sais pas donc si c’est fréquent mais j’avoue avoir pris conscience que l’absence d’un maestro m’a un peu dérouté. Je crois aimé ressentir le bon vouloir du chef à travers ses gestes, mouvements et tutti…

Rossini : Ouverture de la Pie voleuse
Le premier thème est joué assez lentement. Tout est propre net et carré. A vrai dire trop même. C’est peut-être la présence des caisses claires et la conclusion de la soirée par la Symphonie 100 de Haydn qui ont fait entendre à G. Nikolitch d’entamer l’ouverture par un caractère extrêmement militaire. L’ouverture perd ainsi de son charme je trouve, certes le rythme de cette musique est fortement marqué mais j’en avais un souvenir bien plus brillant, virevoltant et moins sec, pointu.
Cela dit l’orchestre se rattrape nettement avec le thème à proprement dit de la pie : il est bon de souligner la qualité du pupitre des bois, et en particulier la flûtiste solo, qui de jour en jour confirme qu’il s’agit d’un des éléments les plus brillants de l’orchestre. Le thème est très léger, virevoltant ; on s’imagine parfaitement la pie, totalement insouciante, voler et se moquer des conséquences de son acte.
Le final se veut également très « propre », mais un peu précipité. A l’image du premier thème d’ouverture, cela manque de brillant, d’eclat.
Au final disons que pour de l’italien c’était quand même un peu sec, si ce n’est le thème de la pie où les bois ont pu montrer leur savoir-faire.

Au passage, G. Nikolitch n’a aucun regard pour l’orchestre, il se contente de danser et de se balancer lourdement sur sa chaise… comment interpréter ça ? Il suffit de voir le concerto pour violon pour comprendre que ses gestes ne sont pas des indices tendus à l’orchestre pour se repérer, mais bien que G. Nikolitch est en proie à une extériorisation grossière comme possédé…


Paganini : Concerto pour violon 1
Et si Nikolitch est possédé par le diable, il semble bien que pour une fois, le violon ne fusse pas son instrument de prédilection… (Oui, j’avoue, je suis fière de ma transition Very Happy)
Ce concerto pour violon, qui était la principale raison de mon déplacement à cette soirée, est sincèrement la plus grande catastrophe à laquelle j’ai pu assister dans une salle de concert.
« L’ouverture » du concerto est très analogue à celle de la pie voleuse, mais ici l’orchestre est bien plus en verve : moins sec et plus brillant pour résumer, voilà l’art italien bien plus proche du sommet !
Mais alors au moment où le rideau se lève et le protagoniste violon rentre, quelques mots suffisent pour définir l’interprétation du violon solo : Catastrophe/Aïe ou pour utilisé un langage plus en vogue : LOL/MDR ou ASTLCPT. Vraiment c’est incroyable, Nikolitch joue faux de bout en bout. On pourrait alors s’attendre à plus de retenus chez quelqu’un qui ne maîtrise pas le violon mais c’est tout le contraire : N. s’emballe et semble être très convaincu de sa virtuosité : tapements de pieds, balancements des hanches et du violon, jeté d’archet et j’en passe… en plus d’être faux le son est âpre, sec cassant, grinçant… tout sauf « italien ». Après un tel massacre, il y a finalement quelquechose d’autre que j’attendais avant la fin du concert : c’était la cadence hehe et il s’agissait bien de celle de Sauret cheers. Et bien sûr c’était le désastre total. Au moment de jouer sur 2 cordes, il pousse la dissonance à un tel point que du Bartok sortait de son violon. Enfin je vais pas décrire l’œuvre en entier tout le monde a compris. En ce qui concerne l’orchestre, il s’agit d’une œuvre, mise a part l’ouverture, où le violon prédomine et l’orchestre se veut très discret, j’avoue ne pas pouvoir en toucher un grand mot. Cela dit G. N. n'a pas été d'une grande aide et n'a pas eu un seul regard pour l'orchestre... Evil or Very Mad
Le public a été totalement berné par l'air convaincu de G. N. et l'a acclamé ce qui nous a permis de l'entendre dans du Bach, détruit également...

J’avais pu voir G. N. dans le concerto pour violon de Brahms au concert etudiant gratuit de l’annee derniere et l’interprétation était également mauvaise : toujours un son grinçant, cassant, qui « s’essoufle » mais pas autant de fausses notes.
Aujourd’hui avec ces 2 interprétations, Nikolitch est le seul interprète que je connaisse pour le moment qu'il me faudra éviter à tout prix...


Haydn.
Je ne m’étalerai pas sur l’interprétation de Haydn que je connais trop mal et dont la manière avec laquelle il doit être joué le plus agréablement m’est inconnu.

Ouverture de l’île déserte.
Le souvenir est lointain mais cela dit une belle découverte que cette ouverture. Surpris par le début de l’œuvre et son interprétation qui est totalement à l’opposé de ce qui a été fait précédemment : très doux, fin, sobre. Ceci dit j’avoue avoir trouvé cela plaisant mais j’ai plus souvenir du reste de l’œuvre :S.

Symphonie 100 (Militaire).
Bah voilà Gordan va extirper de nouveau de l’ONL son côté militaire. Une œuvre que je connais très peu et qui pourtant recèle un certain charme avec pas mal d’humour (Surtout le 2e et 4e mouvement).
Haydn m’a détendu et amusé, rien de plus mais c’est plus que suffisant pour oublier le fiasco Paganini. Et je lui en suis redevable Mr. Green.

Pour résumé, il ne s'agit certainement pas d'un des meilleurs concerts de l'ONL loin de là. Ce que j'attendais le plus c'est révélé brouillon, mauvais et ce que j'attendais le moins c'est avéré charmant Very Happy.


Très prochainement un compte-rendu du concert dirigé par Michael Stern jeudi dernier, concert proche de la perfection.
Et un petit conseil pour finir : Ecrivez vos longs messages sur Word car il m’a été très difficile de reprendre l’écriture de ce compte rendu achevé la semaine dernière qui, pour cause d’une fausse manipulation, a disparu comme par enchantement ! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptyDim 9 Mar 2008 - 0:04

ben dis donc, ça c'est un costard! ils vont te virer de la salle la prochaine fois... pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio


Nombre de messages : 7577
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptyDim 9 Mar 2008 - 0:06

Mince je comprends pas drink
référence a mon avatar ?
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptyDim 9 Mar 2008 - 0:10

Convaincant, Crapio ton compte-rendu. Finalement tu nous as cassé les oreilles avec ce Paganini, ayant été violoniste, je vois très bien ce que tu veux dire.
thumright

Mais tu sais, Paganini ça ne sert à rien de toute façon. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptyDim 9 Mar 2008 - 0:12

non je veux dire que tu les a bien descendus l'ONL et son violoniste soliste, et que même en dehors du concerto ça n'avait pas l'air fameux, mais justement l'écart entre le sérieux de la critique et le résultat qui est "c'était très mauvais" crée un effet comique tout à fait intéressant.
Donc finalement c'est très vivant, très bien comme approche, très visuel en plus
Revenir en haut Aller en bas
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio


Nombre de messages : 7577
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptyDim 9 Mar 2008 - 0:15

vartan a écrit:
Mais tu sais, Paganini ça ne sert à rien de toute façon. Mr. Green

Bah quand même moi ça me surprend encore et me divertit pas mal !
C'est loin d'être ce que je préfère mais l'italien a la conversation très facile, il est très compréhensible et très gentil en plus. Même si ce n'est pas ce que je demande en priorité ça me va Very Happy.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptyDim 9 Mar 2008 - 0:16

Et il parle avec les mains, c'est vrai, c'est un avantage. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio


Nombre de messages : 7577
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptyDim 9 Mar 2008 - 0:19

sud273 a écrit:
non je veux dire que tu les a bien descendus l'ONL et son violoniste soliste, et que même en dehors du concerto ça n'avait pas l'air fameux, mais justement l'écart entre le sérieux de la critique et le résultat qui est "c'était très mauvais" crée un effet comique tout à fait intéressant.
Donc finalement c'est très vivant, très bien comme approche, très visuel en plus

C'est pas le soliste de l'ONL normalement mais il s'est installé à sa place ! C'était ce soir là un invité !
Il me semble que Gordan Nikolitch est solo du LSO Mr.Red
Et je voulais pas descendre l'orchestre qui était simplement ce soir là pas à son sommet.
L'ONL est un orchestre extrêmement doué et polyvalent.
D'ailleurs le concert de jeudi était totalement ahurissant.
Revenir en haut Aller en bas
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio


Nombre de messages : 7577
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptyDim 9 Mar 2008 - 0:36

Au fait j'ai oublié de dire merci pour les petits compliments du compte-rendu, honte à moi !
Revenir en haut Aller en bas
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio


Nombre de messages : 7577
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptyMer 25 Juin 2008 - 1:33

Concert hier
Casadesus aux commandes de l'ONL
Piano concerto 5 de Beethoven. Nelson Freire
Symphonie 6 de Tchaikovsky.

Y'avait les caméras de France television national donc il sera transmis prochainement à la TV. Avec une mise en scène comme je les deteste.... (Fallait voir la caméra perchée virevolter dans tous les sens et les cameramans surexcités qui prenaient de très courts plans...)
Enfin c'était intéressant, mon premier concert enregistré à la tv Smile. La caméra perchée est passé à ras de moi lors des applaudissements... si j'avais su j'aurais rasé ma barbe de juif Basketball

En ce qui concerne la qualité de l'interprétation, je ferai soit mon compte-rendu plus tard dans la nuit, soit demain, j'attends d'être plus réveillé en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio


Nombre de messages : 7577
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptyVen 27 Juin 2008 - 4:00

Concert du 23 Juin 2008
Chef d’Orchestre : Jean-Claude Casadesus

Piano Concerto N°5 de Beethoven
Piano : Nelson Freire

Ca va faire le 2ème Beethoven que j’ai apprécié dans la salle du nouveau siècle (sur 6 […]) après le Triple Concerto d’Octobre 2007 (Charlier -Coppey-Le Guay) !
Et le soliste y est pour énormément.

Je ne sais pas d’où venait mon appréhension sur Nelson Freire, peur d’un premier mouvement plus lyrique que combatif, sans considération pour l’Orchestre, un peu à la Gould, mais en tout cas je me trompais !
A bientôt 64 ans, Nelson a une pêche et une lucidité d’un jeune homme de 30 ans ! L’ouverture est grandiose à souhait, forte, dynamique, sans réserve. Et l’Orchestre lancée par la dynamique de Nelson prend le relais aisément en dévoilant les différents thèmes du mouvement. Félicitons encore une fois les vents de l’Orchestre qui ont encore témoigné de leur perfection, notamment les bois qui ont des solistes (je pense à la flûte et à la clarinette qui tout au long de la saison ont été absolument stupéfiants et sans failles) …
Nelson joue tout en subtilité et a bien déclaré le premier mouvement sous le signe de la confrontation et joue notamment de son aisance dans le pianissimo (d’un romantisme rarissime, sons presque imperceptibles, il faut presque tendre l’oreille, sans précipitation, ça coule comme de l’eau fraîche…) et de toute sa puissance.
Malgré quelques petites fautes et certains effets lourdeaux sur le jeu des confrontations, avec notamment des fff quasi staccato à des moments innoportuns, Nelson Freire a exploité ce que j’aimais dans ce concerto, et avec une rare subtilité, son jeu pianissimo étant bien plus captivant et efficace que son forte peut-être un peu plus grossier, il faut le dire.
Il était tout naturel que j’attendais le 2ème mouvement…et rien à dire…Nelson prend son temps, aucune faute, mais surtout quelle sonorité s’échappe de son piano, un son cristallin, ppp parfaitement équilibré avec l’orchestre. Spiritus aurait participé au spectacle qu’il eusse associé un de ses nombreux amours au Piano Concerto 5 Version Nelson Freire. Jamais ce mouvement ne m’avait évoqué quoi que ce soit auparavant, ici une balade amoureuse, la nuit, au clair de lune. Mais aux moments les plus passionés et où le crescendo doit être lent, sans atteindre son paroxysme, Nelson nous ressort un forte un peu grossier Shit… vraiment dommage un tel gachis alors que le reste est parfait….
Puis mon moment préféré : la transition et l’attaca au mouvement 3… Voilà un moment où Nelson peut exploiter son magnifique sens de la confrontation cheers . (La personne à côté de moi a sursauté hehe) La danse est parfaitement maîtrisée, le piano et l’orchestre sont en totale harmonie, les moments de confrontation plus rare que dans le Mouvement I sont parfaitements dosés.
En somme une belle surprise, car je n’attends jamais du Beethoven à vrai dire et j’ai passé un très bon moment mais…. Il y a toujours un truc qui cloche avec les Beethoven de l’ONL…. C’est les cordes… je sais pas trop dire d’ailleurs ce qui ne va pas ; lorsqu’il faut être très doux, lyrique, passionné à souhait, plus romantique quoi (exemple du deuxième mouvement) rien à leur reprocher… ils maîtrisent à la perfection le topo et canalise une passion essouflante, mais lorsqu’il s’agit d’être plus classique… genre le premier mouvement, on croirait entendre un métronome… c’est sans vie, des cordes qui font poum… poum… presque… je crois que c’est vraiment l’aspect de Beethoven que je déteste et que l’ONL n’arrange rien pour me le faire oublier…


Symphonie 6 (Pathétique) de Tchaikovsky.
Bon c’était plutôt pour ça que je m’étais déplacé… Une des rares œuvres de Tchaikovsky que j’aime vraiment beaucoup et puis auparavant une interprétation gigantesque du Piano Concerto de Tchaikovsky (Lille Piano Festival 2008 avec Casadesus et Alexander Paley)
Dès le début le tableau est cadré… noir… les cordes graves grondent un halo dépressif et funeste sur lequel va se dessiner la mélodie du basson…d’une lenteur, insoutenable… mais ça tout le monde le sait, il faut juste souligner la performance de l’ONL qui a su parfaitement recadrer l’univers terrifiant dès ses premières mesures. Ce premier mouvement en fait est génial, il a uelque chose de mahlérien, tant il a une valeur cosmogonique, véritable catharsis dans lequel le compositeur n’hésite pas à faire aller toutes les contradictions et les images dépressives de son esprit. Et quand on connaît les performances et l’affinité de Casadesus envers Mahler, on ne pouvait que se douter de la perfection du résultat.
Le 2ème mouvement... la valse, le problème étant que je n’aime pas ce mouvement j’ai pas grand chose à dire…
Casadesus a su exploiter le crescendo et toute la fierté nationalise de Tchaikovsky à la perfection dans le troisième mouvement ! Il fait monter la pression petit à petit, si finement et lentement qu’à la fin l’explosion est d’une intensité extraordinaire… L’explosion finale était si puissante dans tous les sens du terme, que je me demande comment il a réussi à garder un tel équilibre entre les cordes et les cuivres… en discographie je préfère le Mouvement I mais je dois dire que le Mouvement III ici m’a bien plus chamboulé, le public ayant applaudi le mouvement chose rarissime (sauf pendant les concerts étudiants…..), même à l’ONL.
Et j’attendais le quatrième mouvement pour parler de la performance parfaite des violons ici, effondrés, déchirants… Tchaikovsky a dit beaucoup avoir pleuré en écrivant cette symphonie et après la simple colère et désemparement du premier mouvement, ce sont les pleurs qui semblent finalement l’emporter magnifiquement traduit par les violons, et interprétés avec brio par l’ONL ; on pouvait voir Tchaikov’ la tête dans les mains, reniflant sur sa partition.. pitoyable et terrifiante image…

Vraiment un très bon concert donc, avec certes, un Beethoven qui connaît certaines failles (surtout les cordes de l’ONL mais parfois un jeu un peu grossier de Nelson) mais qui dans l’ensemble a fait un jeu remarquable notamment dans les parties plus lyriques suscitant le pianissimo.
Et un Tchaikov’ sensass, qui a réussir à emplir toute la salle du nouveau siècle de la dépression dans laquelle notre ami compositeur devait être emprunt lors de l’écriture de cette superbe œuvre.…

Cette interprétation sera retransmis je ne sais quand sur France Télévision.
Revenir en haut Aller en bas
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal


Nombre de messages : 12617
Age : 46
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptyVen 27 Juin 2008 - 4:25

Crapio a écrit:
Cette interprétation sera retransmis je ne sais quand sur France Télévision.

J'espère que tu nous avertiras quand tu sauras la date, j'aimerais beaucoup voir ça !
Revenir en haut Aller en bas
http://nevertrust.over-blog.com
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89363
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptyVen 27 Juin 2008 - 12:02

Crapio a écrit:

A bientôt 64 ans, Nelson a une pêche et une lucidité d’un jeune homme de 30 ans ! L’ouverture est grandiose à souhait, forte, dynamique, sans réserve. Et l’Orchestre lancée par la dynamique de Nelson prend le relais aisément en dévoilant les différents thèmes du mouvement. Félicitons encore une fois les vents de l’Orchestre qui ont encore témoigné de leur perfection, notamment les bois qui ont des solistes (je pense à la flûte et à la clarinette qui tout au long de la saison ont été absolument stupéfiants et sans failles) …

De quelle ouverture parles-tu?
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
Morloch


Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptyVen 27 Juin 2008 - 12:26

Crapio a écrit:
le public ayant applaudi le mouvement chose rarissime

Non non, ça c'est fréquent. C'est le public ensommeillé qui espère croit que c'est fini et entraîne une partie de ceux qui ne savent pas trop pendant que les éveillés font " chuuuut chutttt " très fort. Il faut dire que c'est très codé ces concerts de musique classique et qu'il y a plein de personnes de bonne volonté qui ne savent pas trop que faire à la fin des mouvements.

Il y a malheureusement ça régulièrement en concert, parfois ça donne des choses amusantes.
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
Morloch
Lou ravi
Morloch


Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptyVen 27 Juin 2008 - 12:31

mais ça donne envie bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
Invité
Invité




Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptyVen 27 Juin 2008 - 12:33

Crapio a écrit:

Et j’attendais le quatrième mouvement pour parler de la performance parfaite des violons ici, effondrés, déchirants… Tchaikovsky a dit beaucoup avoir pleuré en écrivant cette symphonie et après la simple colère et désemparement du premier mouvement, ce sont les pleurs qui semblent finalement l’emporter magnifiquement traduit par les violons, et interprétés avec brio par l’ONL ; on pouvait voir Tchaikov’ la tête dans les mains, reniflant sur sa partition.. pitoyable et terrifiante image…
euh, tu as trop lu la nouvelle Héloïse...
je ne suis pas sûr d'avoir une vision aussi humidelacrymale de ce mouvement.
Et là, le public, effondré, sanglotant à chaudes larmes, n'a pas trouvé la force nécessaire pour applaudir
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptyVen 27 Juin 2008 - 16:43

Morloch a écrit:
Crapio a écrit:
le public ayant applaudi le mouvement chose rarissime

Non non, ça c'est fréquent. C'est le public ensommeillé qui espère croit que c'est fini et entraîne une partie de ceux qui ne savent pas trop pendant que les éveillés font " chuuuut chutttt " très fort. Il faut dire que c'est très codé ces concerts de musique classique et qu'il y a plein de personnes de bonne volonté qui ne savent pas trop que faire à la fin des mouvements.

Il y a malheureusement ça régulièrement en concert, parfois ça donne des choses amusantes.
Il serait peut-être avisé de prévenir le public, mais je ne veux pas me répéter. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio


Nombre de messages : 7577
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptyVen 27 Juin 2008 - 17:04

Xavier a écrit:
Crapio a écrit:

A bientôt 64 ans, Nelson a une pêche et une lucidité d’un jeune homme de 30 ans ! L’ouverture est grandiose à souhait, forte, dynamique, sans réserve. Et l’Orchestre lancée par la dynamique de Nelson prend le relais aisément en dévoilant les différents thèmes du mouvement. Félicitons encore une fois les vents de l’Orchestre qui ont encore témoigné de leur perfection, notamment les bois qui ont des solistes (je pense à la flûte et à la clarinette qui tout au long de la saison ont été absolument stupéfiants et sans failles) …

De quelle ouverture parles-tu?
Simplement l'ouverture avec l'entrée du piano avant l'exposition de l'orchestre dans le piano Concerto 5... Ouverture est peut-être pas le mot juste...

Oui Morloch c'est déjà arrivé, mais le public applaudissait vraiment de manière enjoué, les 2 personnes à côté de moi ont applaudi fortement mais brièvement, je pense qu'ils connaissaient l'oeuvre. Mais effectivement ces personnes ont du être emporté par la bonne volonté "des personnes qui ne savent pas quoi faire à la fin des mouvements".

Bah oui j'ai une vision purement lacrymale du dernier mouvement sud Neutral ... (je n'ai jamais lu la nouvelle Héloise)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptyVen 27 Juin 2008 - 17:13

j'en ai (un peu) parlé dans le fil Tchaïkovsky, pages 2-3-4
Citation :
La 6ème symphonie souffre du fardeau de ces contresens romantiques : le lamentoso final, dont les dernières mesures portent –en plus- l’indication « morendo » sont évidemment pour la postérité la preuve de la prescience chez l’artiste d’une mort imminente (plus de 5 mois avant tout de même) et l’indication d’un état de dépression insoutenable, dû à l’impossibilité d’affronter, soit un destin hostile, soit un amour impossible : l’analyse est un peu moins efficace pour rendre compte des mouvements médians. L’histoire joue de ces trois données puissamment fantasmatiques : amour, maladie, mort.
je me souviens de l'image du commentateur de la version studio Svetlanov qui voyait carrément "un corbillard s'éloigner dans la neige"...
Revenir en haut Aller en bas
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio


Nombre de messages : 7577
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptySam 28 Juin 2008 - 0:29

Très sincérement je ne vois pas "Tchaikovsky pleurer sur son bureau" c'est une image pour appuyer le compte-rendu car j'ai très peu "d'images" au sens pur qui me viennent en tête quand j'écoute de la musique. Mais oui j'apperçois tout de même quelquechose de profondément désespéré et lacrymale dans le 4ème mouvement. Je dois dire que j'ai la naïveté de rapprocher l'état de dépression de Tchaikovsky, ses lettres etc... avec le mouvement 1 et 4... et j'aime ça.
Cela dit certaines personnes voulant pousser au paroxysme l'idée de composition catharsis, voit le 2ème et 3ème mouvement comme une nostalgie et une remémoration du temps passé, de sa tranquilité, sa simplicité et sa fougue... mais personnellement le rapprochement s'arrête au mouvement I et IV...
Revenir en haut Aller en bas
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio


Nombre de messages : 7577
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptySam 28 Juin 2008 - 3:43

Juste en contradiction avec ce que j'ai pu dire, voici un extrait d'article de la voix du Nord
Citation :
Au piano, quasi-immobile, élégant, il est tout de retenue, même quand il marque les accords de cette page parmi les plus abouties et les plus célèbres des concertos pour piano que Beethoven ait écrit.

Enfin en contradiction, ça reste flou, mais le mot "retenu" est pas du tout approprié à mon sens pour décrire l'interprétation de Freire.
L'auteur est chargé de la culture pas seulement de la musique donc son article est pas très riche.

Par contre il connait le BIS (ou du moins s'est bien renseigné), que je n'avais pas reconnu (et pour cause...) :
Citation :
En bis, le pianiste d'origine brésilienne qui marquera l'an prochain ses cinquante années de carrière aura offert une inattendue transcription de Glück (une danse de l'opéra Orphée et Eurydice)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptySam 28 Juin 2008 - 8:21

Crapio a écrit:
Juste en contradiction avec ce que j'ai pu dire, voici un extrait d'article de la voix du Nord
Citation :
Au piano, quasi-immobile, élégant, il est tout de retenue, même quand il marque les accords de cette page parmi les plus abouties et les plus célèbres des concertos pour piano que Beethoven ait écrit.

Enfin en contradiction, ça reste flou, mais le mot "retenu" est pas du tout approprié à mon sens pour décrire l'interprétation de Freire.
L'auteur est chargé de la culture pas seulement de la musique donc son article est pas très riche.

Par contre il connait le BIS (ou du moins s'est bien renseigné), que je n'avais pas reconnu (et pour cause...) :
Citation :
En bis, le pianiste d'origine brésilienne qui marquera l'an prochain ses cinquante années de carrière aura offert une inattendue transcription de Glück (une danse de l'opéra Orphée et Eurydice)
Inattendue, inattendue... il me semble bien qu'il a l'habitude de la jouer. (De toute façon, pour de la surprise avec Freire, il faut se lever de bonne heure.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio


Nombre de messages : 7577
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptySam 28 Juin 2008 - 19:44

Ah mais je connais pas du tout Nelson Freire je n'ai même pas une disco de lui Exclamation
Et ce rédacteur doit faire croire qu'il sait ce dont il parle d'où l'adjectif, "sans retenu" mal approprié et "inattendu" également mal approprié d'après toi.
Revenir en haut Aller en bas
mantovani
Néophyte



Nombre de messages : 12
Age : 48
Date d'inscription : 25/09/2008

Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 EmptyJeu 25 Sep 2008 - 21:42

Mais si, mais si, il y aura une création… Il faut attendre une petite saison… !!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty
MessageSujet: Re: Orchestre national de Lille 2007-2008   Orchestre national de Lille 2007-2008 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Orchestre national de Lille 2007-2008
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Orchestre National de Lille - Saison 2008/2009
» Orchestre National de Lille - Présentation Saison 2008/2009
» Orchestre National de Lille 2009-2010
» Orchestre National de Lille 2018-2019
» Opéra de Lille - Saison 2007-2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: