Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
ETB Pokémon Fable Nébuleuse : où acheter le coffret dresseur ...
Voir le deal

 

 Prokofiev: Roméo et Juliette

Aller en bas 
+23
Pierre75013
fomalhaut
A
hugo75
Mélomaniac
Bazil Zoofari
Nounou
Pelléas
Cololi
Xavier
Utnapištim
guimix
Yohan Nicolas
klingsor
WoO
Ludovyk
DavidLeMarrec
monomélomaniaque
adriaticoboy
Jaky
raf21
Bertrand67
Jorge
27 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Prokofiev: Roméo et Juliette - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Prokofiev: Roméo et Juliette   Prokofiev: Roméo et Juliette - Page 2 EmptyDim 13 Oct 2019 - 20:14


Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Sergueï Prokofiev (1891-1953) :

Roméo et Juliette, Suites du ballet n°1-2 Op. 64

= Mstislav Rostropovitch, Orchestre symphonique de Washington

(DG, 1983)

I love you La version qui m'avait fait découvrir ce ballet quand j'étais petit, via les deux Suites, en musicassette.
L'intéressant livret du CD retrace les liens entre le violoncelliste et le compositeur, son ainé de trente-six ans qu'il avait rencontré en 1945.
Interprétation ample, majestueuse, ultraromantique, aux vastes étagements, aux larges contrastes de tempo (la lenteur des quinze coups qui marquent le trépas de Tybalt !)
Cette approche de la partition repose sur les entretiens nourris entre les deux hommes, quand Prokofiev hébergeait Rostropovitch dans sa datcha peu avant sa mort en 1953
qui survint le même jour que celle de Staline. L'appartement moscovite de Prokofiev se situait sur la Place Rouge, inaccessible en raison des hommages populaires
rendus au dictateur. Il ne restait d'ailleurs plus de fleurs dans la ville, toutes réquisitionnées.
En guise d'adieu à la dépouille qu'on avait réussi à transférer dans la maison de l'Union des compositeurs soviétiques, des proches rassemblés voulurent jouer
la marche funèbre de Roméo et Juliette sur un vieux magnétophone. Mais celui-ci tomba en panne au milieu du morceau...
 Like a Star @ heaven

Prokofiev: Roméo et Juliette - Page 2 Prokof18
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Prokofiev: Roméo et Juliette - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Prokofiev: Roméo et Juliette   Prokofiev: Roméo et Juliette - Page 2 EmptySam 15 Fév 2020 - 0:50

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Sergueï Prokofiev (1891-1953) :

Roméo et Juliette, Suites n°1-2 Op. 64

= Stanislaw Skrowaczewski, Orchestre symphonique de Londres

(Mercury, avril 1962)

Surprised Un travail très subtil, une remarquable précision de phrasés, une grande exactitude rythmique, mais venant d'un tel chef,
j'ai toujours trouvé le résultat regrettablement pâle et anémié. Dans les volets dramatiques comme dans les pages exubérantes.
Par exemple pour la danse populaire : comparez cette interprétation en dentelle avec la liesse furibonde d'un Ansermet (Decca) !
Même la prise de son manque de relief, ce qui étonne d'un label comme Mercury.


Prokofiev: Roméo et Juliette - Page 2 Prokof33
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91055
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Prokofiev: Roméo et Juliette - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Prokofiev: Roméo et Juliette   Prokofiev: Roméo et Juliette - Page 2 EmptyVen 5 Nov 2021 - 12:05

Je vois que Litton a enregistré sur un disque les 3 suites avec Bergen, avec cette précision particulièrement bien venue: "performed in the order the music appears in the ballet score"! thumleft

Bah oui, un peu marre d'entendre par exemple la mort de Tybalt avant même la danse des chevaliers, ou ce genre d'absurdités. (qu'on peut résoudre en remttant les pistes dans l'ordre, certes, mais justement j'étais en train de me dire que ça me semblait casse-gueule)

Sinon je suis en train d'écouter Chung (les 2 premières suites + la scène finale de la 3è) et c'est vraiment superbe.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97635
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Prokofiev: Roméo et Juliette - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Prokofiev: Roméo et Juliette   Prokofiev: Roméo et Juliette - Page 2 EmptyVen 5 Nov 2021 - 14:06

Tiens, pour Proko tu n'écoutes pas le ballet intégral ?

(Il est vrai que c'est très long et bien plus inégal que l'Oiseau ou Daphnis.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91055
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Prokofiev: Roméo et Juliette - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Prokofiev: Roméo et Juliette   Prokofiev: Roméo et Juliette - Page 2 EmptyVen 5 Nov 2021 - 14:25

En général si, mais effectivement il y a des longueurs, surtout des redites.
1h15 au lieu de 2h15, ça peut m'aller.
Revenir en haut Aller en bas
Iskender
Mélomane chevronné
Iskender


Nombre de messages : 2467
Age : 56
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

Prokofiev: Roméo et Juliette - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Prokofiev: Roméo et Juliette   Prokofiev: Roméo et Juliette - Page 2 EmptySam 6 Nov 2021 - 21:03

Xavier a écrit:
Je vois que Litton a enregistré sur un disque les 3 suites avec Bergen, avec cette précision particulièrement bien venue: "performed in the order the music appears in the ballet score"! thumleft

Bah oui, un peu marre d'entendre par exemple la mort de Tybalt avant même la danse des chevaliers, ou ce genre d'absurdités. (qu'on peut résoudre en remttant les pistes dans l'ordre, certes, mais justement j'étais en train de me dire que ça me semblait casse-gueule)

Sinon je suis en train d'écouter Chung (les 2 premières suites + la scène finale de la 3è) et c'est vraiment superbe.

J'ai le disque Chung; ce qui est un peu curieux par rapport à ce que tu dis fort justement, c'est qu'il panache les suites mais ne met pas pour autant les numéros dans l'ordre du ballet si je ne m'abuse.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91055
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Prokofiev: Roméo et Juliette - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Prokofiev: Roméo et Juliette   Prokofiev: Roméo et Juliette - Page 2 EmptySam 6 Nov 2021 - 21:24

Il joue les 2 premières suites en entier mais en inversant 2 numéros, puis termine avec la toute fin de la 3è suite.
Ca n'a pas trop de sens en effet.
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele


Nombre de messages : 1459
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Prokofiev: Roméo et Juliette - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Prokofiev: Roméo et Juliette   Prokofiev: Roméo et Juliette - Page 2 EmptySam 6 Nov 2021 - 22:05

Mélomaniac a écrit:
Georg Solti, Orchestre symphonique de Chicago

(Decca, mai 1982)

Surprised Interprétation absolument splendide : sensibilité, caractère, poésie, lyrisme, émotion, virtuosité, panache... Tout est là !

Et quelle prise de son !

Ce solo d'orgue de la Scène au balcon : le plus troublant que j'aie entendu !

Hélas, Solti ne grava que ces trois quarts d'heure d'extraits... Dommage car on tenait bien les ingrédients parfaits pour un enregistrement du ballet complet.


Prokofiev: Roméo et Juliette - Page 2 Prokof14

Version absolument renversante.
La Danse matinale (et la rue qui s'éveille) regorge de rythme et de rebond, la scène au balcon est incroyablement prégnante, le finale de l'acte II — où tout est joué détaché — possède un côté mécanique, hagard, hypnotique... inexorable, la mort de Juliette est elle incroyablement poignante et hollywoodienne (cordes qui trémulent légèrement parfois). La prise de son est formidablement étagée, on entend tout sans que cela ne donne jamais l'impression d'un stéthoscope (oh, le saxophone de la jeune Juliette ou de la danse des chevaliers !). Il n'y a aucun parti pris systématique, tous les tempi sont finement jugés : très vif pour la danse matinale, impérial mais sans être laborieux ni inquiétant dans la Danse des chevaliers, en ralentissant pour la fin de l'acte II. Je n'ai pas joué au jeu des comparaisons, mais c'est une lecture qui se hisse facilement parmi les plus marquantes que j'ai entendues malgré son caractère trop parcellaire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Prokofiev: Roméo et Juliette - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Prokofiev: Roméo et Juliette   Prokofiev: Roméo et Juliette - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Prokofiev: Roméo et Juliette
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Gounod: Opéras (sauf Faust)
» Gounod-Roméo et Juliette
» Hector Berlioz: symphonies + Lélio
» Opéra comique salle Favart 2007/2008
» Berlioz - Roméo et Juliette - Walz 0NP Mai 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: