Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-37%
Le deal à ne pas rater :
Couette 2 places (220×240) – Polyester – Fabrication Française
29 € 46 €
Voir le deal

 

 Tchaïkovsky - mélodies

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95074
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Tchaïkovsky - mélodies Empty
MessageSujet: Tchaïkovsky - mélodies   Tchaïkovsky - mélodies EmptySam 1 Mar 2008 - 23:31

Tout petit sujet, mais il n'existe pas de sujet discographique général sur Tchaïkovsky, et ça ferait désordre en opéra. On peut aussi y parler de ses messes, si vous y tenez.

Juste pour signaler l'excellente version de Kazarnovskaya chez Naxos. Le label propose l'intégrale pour trois fois rien.

Ca vaut toutes les Várady imaginables... Beau mezzo, et surtout une diction à se noyer.


A propos, on note aussi des portions communes avec certaines pièces pour piano, l'écho est amusant.

Ecriture extrêmement pudique pour du Tchaïkovsky, mais toujours la même évidence, la même tendresse, la même séduction si forte.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
joachim
Mélomaniaque
joachim


Nombre de messages : 1232
Age : 76
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Tchaïkovsky - mélodies Empty
MessageSujet: Re: Tchaïkovsky - mélodies   Tchaïkovsky - mélodies EmptyDim 2 Mar 2008 - 19:55

J'ai entendu cette intégrale sur le site de Naxos : j'ai été frappé par le fait que sur quelque 80 mélodies (plus 16 chants pour enfants op 54), il y en a peu de joyeuses. La plupart parlent de la mort, d'abandon, de stress, de la nuit et de l'obscurité.... Il me semble que nulle part ailleurs on se rende compte à quel point Tchaïkovski était tourmenté, car c'est bien lui qui choisissait les poèmes à mettre en musique, non?
Je sais, il y a les symphonies, le trio, etc, remplis de ce "fatum" (la fatalité) qu'il a si bien décrit, mais je crois que ses mélodies accentuent encore ce pessimisme à fleur de peau.

Ce qui n'enlève rien à leur beauté, bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95074
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Tchaïkovsky - mélodies Empty
MessageSujet: Re: Tchaïkovsky - mélodies   Tchaïkovsky - mélodies EmptyDim 2 Mar 2008 - 19:57

C'est tout de même, comme toujours chez Tchaïkovsky, du désespoir galant.

Mais en effet, c'est à chaque compositeur de choisir ce qu'il met en musique, et on voit ainsi des personnalités se révéler d'une façon ou d'une autre - bon goût ou mauvais goût, compréhension profonde ou superficielle, contresens, etc.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14300
Date d'inscription : 14/04/2007

Tchaïkovsky - mélodies Empty
MessageSujet: Re: Tchaïkovsky - mélodies   Tchaïkovsky - mélodies EmptyLun 13 Déc 2010 - 20:16

Une sortie à saluer :

Tchaïkovsky - mélodies 41w2TjU1P4L

Interprètes (que du beau monde !) : Arkhipova, Obraztsova, Nesterenko, Lemeshev, Fomina, Mazurok et Magomaev. Il manque Milashkina, ce qui est scandaleux vu le répertoire, mais la plupart de mes chouchous sont là.

Le + : (et pas des moindres) enfin une alternative à la mégère de chez Naxos ! Smile
Le - : Melodiya donc pas de texte Shit





Dernière édition par WoO le Lun 13 Déc 2010 - 21:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Tchaïkovsky - mélodies Empty
MessageSujet: Re: Tchaïkovsky - mélodies   Tchaïkovsky - mélodies EmptyLun 13 Déc 2010 - 20:19

Oui, mais 2CD... c'est pas complet à priori... Crying or Very sad

Il pourraient ressortir l'intégrale Rachmaninov... à peu près les mêmes chanteurs... et en 33 tours, c'était complet (ou presque... manquait une ou deux mélodies si je me souviens bien...)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14300
Date d'inscription : 14/04/2007

Tchaïkovsky - mélodies Empty
MessageSujet: Re: Tchaïkovsky - mélodies   Tchaïkovsky - mélodies EmptyLun 13 Déc 2010 - 21:36

Polyeucte a écrit:
Oui, mais 2CD... c'est pas complet à priori... Crying or Very sad

Tchaïkovsky a composé en tout 103 mélodies et il y a de quoi remplir 5 disques. Pour la "complétude" il n'y a que Ljuba Kazarnovskaya (Naxos) ou les disques Conifer, malheureusement épuisés, qui eux étaient livrés avec les textes translittérés et leur traduction en français. Textes en anglais (et à télécharger pour les volumes 4 et 5 Rolling Eyes ) du côté des disques Naxos.

Je vois ce double-album Melodiya comme un florilège (tout n'est pas majeur dans ce corpus) et je m'en réjouis. Very Happy
Mon seul gros regret c'est l'absence de Tamara Milashkina, une étoile du Bolchoï injustement oubliée aujourd'hui alors qu'elle excellait dans Tchaïkovsky (--> /watch?v=vO1cJ6THeuI )

Je suis loin d'avoir tout écouté. D'après André Lischké elles sont inégales : "certaines sont du très grand Tchaïkovski (Non, seul celui qui connaît de l'op. 6, Sans cesse ils répètent de l'op. 25, Oublier si vite, les six mélodies de l'op. 38, les sept de l'op. 47, certaines des op. 63 et 65, le cycle op. 73), d'autres sont de moindre valeur et rarement chantées."


Dernière édition par WoO le Lun 13 Déc 2010 - 23:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Tchaïkovsky - mélodies Empty
MessageSujet: Re: Tchaïkovsky - mélodies   Tchaïkovsky - mélodies EmptyLun 13 Déc 2010 - 23:01

J'en avais trouvé une bonne quantité dans des disques Melodyia je crois, que j'avais dans la mesure du possible complétées avec ce que je possédais à côté.
Oui, tout n'est pas magnifique, mais c'est quand même très intéressant de pouvoir juger des opus en entier, d'écouter par exemple les duos...


C'est sûr qu'après, à écouter en masse, je préfère Rachmaninov, mais Tchaikovsky reste quand même un grand mélodiste à mes oreilles...

Pour Malishkina, bizarre en effet...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14300
Date d'inscription : 14/04/2007

Tchaïkovsky - mélodies Empty
MessageSujet: Re: Tchaïkovsky - mélodies   Tchaïkovsky - mélodies EmptyLun 13 Déc 2010 - 23:38

Polyeucte a écrit:
Oui, tout n'est pas magnifique, mais c'est quand même très intéressant de pouvoir juger des opus en entier

L'intégrale Naxos est décevante sur ce point (mais c'est loin d'être le seul) : tous les opus sont "éclatés", il n'y a guère que le volume 2 qui présente le cycle des six romances op. 73 et les seize chansons enfantines op. 54 dans l'ordre. Bon, il y a aussi les six mélodies françaises op. 65 qui figurent au programme du volume 5 mais on atteint là un degré dans l'horreur difficilement descriptible. Shocked pale hehe
Mais dans l'ensemble, aucune cohérence.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Tchaïkovsky - mélodies Empty
MessageSujet: Re: Tchaïkovsky - mélodies   Tchaïkovsky - mélodies EmptyLun 13 Déc 2010 - 23:44

Ah quand une chouette intégrale, complète et avec de bons chanteurs?

Ah j'oubliais... ça ne se vendra jamais... Mr.Red

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95074
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Tchaïkovsky - mélodies Empty
MessageSujet: Re: Tchaïkovsky - mélodies   Tchaïkovsky - mélodies EmptyLun 13 Déc 2010 - 23:46

C'est pas non plus ce que Tchaïkovsky a écrit de plus intéressant... Les bons chanteurs, on les garde pour chanter l'intégrale des lieder de Reger ! Basketball
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14300
Date d'inscription : 14/04/2007

Tchaïkovsky - mélodies Empty
MessageSujet: Re: Tchaïkovsky - mélodies   Tchaïkovsky - mélodies EmptyLun 13 Déc 2010 - 23:49

Polyeucte a écrit:
Ah quand une chouette intégrale, complète et avec de bons chanteurs?
Ah j'oubliais... ça ne se vendra jamais... Mr.Red

Naxos est passé à côté d'une bonne occasion. Et puis, confier toutes ces mélodies à une seule et unique voix, déjà, en soi je trouve que c'est une erreur.


Dernière édition par WoO le Mar 11 Mar 2014 - 0:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Tchaïkovsky - mélodies Empty
MessageSujet: Re: Tchaïkovsky - mélodies   Tchaïkovsky - mélodies EmptyLun 13 Déc 2010 - 23:57

Ah oui, une bien triste erreur. Les climats sont quand même différents... et puis à la longue, ça devient monotone.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14300
Date d'inscription : 14/04/2007

Tchaïkovsky - mélodies Empty
MessageSujet: Re: Tchaïkovsky - mélodies   Tchaïkovsky - mélodies EmptyDim 9 Mar 2014 - 1:15

Le plus beau récital de mélodies de Tchaïkovsky par la plus belle voix du monde :

/watch?v=mZQyetFo40A

+ à 17'20 le grand air de Maria (final de Mazeppa ) "Dors, mon bel enfant" et à 20'10 un air de Natalia (Acte I de L'Opritchnik) "J'ai cru entendre des voix".

Une telle beauté, ce n'est pas humain... Sad


Dernière édition par WoO le Lun 10 Mar 2014 - 1:37, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Tchaïkovsky - mélodies Empty
MessageSujet: Re: Tchaïkovsky - mélodies   Tchaïkovsky - mélodies EmptyDim 9 Mar 2014 - 11:17

C'est vrai que c'est magnifique Shocked

Merci! Very Happy


Dernière édition par Polyeucte le Dim 9 Mar 2014 - 12:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Roderick
Mélomane chevronné
Roderick


Nombre de messages : 3456
Age : 47
Date d'inscription : 10/06/2013

Tchaïkovsky - mélodies Empty
MessageSujet: Re: Tchaïkovsky - mélodies   Tchaïkovsky - mélodies EmptyDim 9 Mar 2014 - 11:26

Polyeucte a écrit:
C'est vrai que c'est magnifique Shocked

Merci! Very Happy

+1  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14300
Date d'inscription : 14/04/2007

Tchaïkovsky - mélodies Empty
MessageSujet: Re: Tchaïkovsky - mélodies   Tchaïkovsky - mélodies EmptyDim 9 Mar 2014 - 23:56

Catalogue des mélodies

Titre (auteur) - russe / français / italien
classement chronologique + repères discographiques - Deux intégrales, une anthologie, trois disques-récital : N = Naxos, C = Conifer, M = Melodiya (voir 4ème message ci-dessus), H = Hypérion, P = Philips, O = Orfeo
s = soprano, m = mezzo, b = baryton, t = ténor, bs = basse (voir plus bas pour les détails)
Ex. : N 4/5 = Naxos, vol. 4, piste 5, soprano (par défaut) ; C 1/15(b) = Conifer, vol. 1, piste 15, baryton ; M 2/8(t) = Mélodiya, disque 2, piste 8, ténor, H 18 = Hypérion, piste 18, etc.

Mélodies sans numéro d'op. (ou op. 0)
1) Mon génie, mon ange, mon ami (Fet). Composée vers 1855. C 1/9(b) ; N 3/2 ; P 1
2) Chanson de Zemfira (Pouchkine, extrait des Tziganes). Composée fin des années 1850 ou début 1860. C 2/5(s+b) ; N 1/1
3) Mezzanotte (anonyme). Composée vers la fin des années 1850 ou début 1860. C 4/11(s) ; N 1/2

Six mélodies, op. 6
1) Ne crois pas mon ami (A. Tolstoï). C 1/15(b) ; N 3/17 ; H 7 ; O 2 ; P 5
2) Pas un mot mon ami (Plestcheiev, d'après M. Hartman). Une version orchestrée par Taneïev. C 1/13(b) ; N 3/9 ; H 14 ; P 4
3) Douleur et délice (E. Rostopchina). C 2/8(s) ; N 3/1
4) Une larme frémit (A. Tolstoï). C 1/11(b) ; M 2/13(b*)
5) Pourquoi ? (Mey, d'après Heine). C 1/10(b) ; N 3/7 ; H 21 ; O 3 ; P 3
6) Non, seul celui qui connaît (Mey, d'après Goethe). C 1/4(b) ; N 3/6 ; M 1/9(bs) ; H 18
--> Composées en novembre-décembre 1869.

Mélodie sans numéro d'op. (ou op. 0)
4) Oublier si vite (Apoutkhine). Composée en octobre 1870. C 2/9(s) ; N 1/3 ; M 2/8(t) ; H 2

Six mélodies, op. 16
1) Berceuse (Maïkov). Transcrite par Tchaïkovsky pour piano seul. C 2/12(s) ; N 1/4 ; H 10 ; P 7
2) Attends (Grebov). C 2/16(s) ; N 1/5 ; M 1/8(s)
3) Comprends une fois au moins (Fet). C 4/2(b) ; N 5/18 ; M 2/18(bs)
4) Ô chante ce chant (Plestcheiev). Transcrite par Tchaïkovsky pour piano seul. C 4/3(s) ; N 4/15
5) Quoi donc, alors ? ("NN" (Tchaïkovsky)). Transcrite par Tchaïkovsky pour piano seul. C 4/4(s) ; N 4/13
6) Chanson néo-grecque sur le thème du Dies irae (Maïkov). C 4/5(b) ; N 5/10
--> Composées en 18[73]

Mélodies sans numéro d'op. (ou op. 0)
5) Emporte mon coeur (Fet). Composée en septembre 1873. C 2/11(s) ; N 1/6 ; P 6
6) Les yeux bleus du printemps (Mikhalov, d'après Heine). C 4/10(s) ; N 4/12
--> Composées en septembre 1873.

Six mélodies, op. 25
1) Réconciliation (Stcherbina). C 1/5(b) ; N 4/16 ; M 2/17(m*) ; P 8
2) Comme des cendres brûlantes (Tioutchev). C 4/6(s) ; N 1/7
3) Chant de Mignon (Tioutchev, d'après Goethe). C 4/7(s) ; N 4/22 ; P 2
4) Le canari (Mey). C 2/4(s) ; N 4/11 ; H 13
5) Je ne lui ai pas parlé (Mey). C 4/8(b) ; N 5/19
6) Sans cesse ils répètent : "Imbécile" (Mey). C 4/9(b) ; N 4/1
--> Composées en septembre 1874.

Six mélodies, op. 27
1) Avant le sommeil (Ogarev). C 2/17(s) ; N 5/20
2) Regarde, un nuage (Grekov). C 4/12(s) ; N 5/21
3) Ne me quitte pas (Fet). C 2/3(s) ; N 1/8
4) Le soir (Mey, d'après Shevchenko). C 2/14(s) ; N 4/18
5) Ma mère m'a mis au monde (Mey, d'après Mickiewicz). C 4/13(s) ; N 5/22 ; M 1/10(s)
6) Mon espiègle amie (Mey, d'après Mickiewicz). Deux versions. C 4/14(b) ; N 5/11 ; M 1/4(b*)
--> Composées en mars-avril 1875.

Six mélodies, op. 28
1) Non je ne la nommerai jamais (Grekov). C 5/1(t) ; N 5/1
2) Les roitelets (Mey, d'après Syrokomli). C 5/2(t) ; N 5/23
3) Pourquoi ? (Mey). C 3/22(t) ; N 3/15 ; M 2/16(t) ; H 17 ; O 4
4) Il m'aimait tant ! (attribué à Apoutkhine). C 2/2(s) ; N 1/9 ; M 2/4(s)
5) Pas une réponse, pas un mot, pas un salut (Apoutkhine). C 1/17(b) ; N 5/9
6) Instant redoutable ("NN" - Tchaïkovsky). Transcrite par S. Morozov pour voix avec violoncelle et piano. Orchestrée par Taneïev en 1891. C 2/7(s) ; N 3/18 ; M 1/5(bs) ; H 6 ; P 9
--> Composées en 1875.

Mélodies sans numéro d'op. (ou op. 0)
7) Je voudrais ressembler en un mot (Mey, d'après Heine). C 1/14(b) ; N 4/10 ; M 2/14(b) ; O 1
8 ) Nous ne nous divertirons pas longtemps (Grekov). C 4/15(s) ; N 4/2
--> Composées fin avril ou début mai 1875.

Six mélodies, op. 38
1) Sérénade de Don Juan (A. Tolstoï). C 1/19(b) ; N 5/24 ; M 1/6(b)
2) C'était au début du printemps (A. Tolstoï). C 1/2(b) ; N 4/19 ; M 1/20(b) ; H 4 ; P 10
3) Au milieu d'un bal bruyant (A. Tolstoï). C 1/18(b) ; N 4/20 ; M 1/1(b) ; H 5
4) Ô si tu pouvais (A. Tolstoï). C 4/16(b) ; N 5/8
5) L'amour d'un mort (Lermontov). C 1/8(b) ; N 5/12
6) Pimpinella (texte populaire italien noté à Florence et traduit en russe par "NN" - Tchaïkovsky). C 4/17(s) ; N 3/10
--> Composées en février-juillet 1878

Sept mélodies, op. 47
1) Si j'avais su (A. Tolstoï). C 2/1(s) ; N 1/10 ; H 20 ; H 5
2) L'âme volait silencieusement dans les cieux (A. Tolstoï). C 4/1(s) ; N 1/11 ; H 6
3) Les ténèbres ont recouvert la terre (Mickiewicz, trad. N. Berg) C 1/7(b) ; N 1/12
4) Endors-toi mon triste ami (A. Tolstoï). C 1/6(b) ; N 3/11 ; M 2/9(b*)
5) Je vous bénis, forêts (A. Tolstoï, extrait de Saint Jean Damascène). C 1/1(b) ; N 4/17 ; M 2/1(b)
6) Le jour rayonne (Apoutkhine). Orchestrée par Tchaïkovsky en 1888. C 2/18(s) ; N 1/13 ; M 2/19(b) ; H 19
7) La Maumariée ("N'étais-je pas comme un brin d'herbe dans le champ") (Sourikov). Orchestrée par Tchaïkovsky en 1883. C 2/10(s) ; N 1/14 ; M 2/12(m*) ; H 9
--> Composées en 18[81]

Seize chansons enfantines,  op. 54
1) La grand-mère et le petit-fils (Plestcheiev). C 3/1(t) ; N 2/1
2) Le petit oiseau (Plestcheiev). C 3/2(t) ; N 2/2
3) Le printemps (Plestcheiev). C 3/3(t) ; N 2/3 ; H 16
4) Mon jardinet (Plestcheiev). C 3/4(t) ; N 2/4
5) Légende ("L'enfant Jésus avait un jardin") (Plestcheiev). Orchestrée par Tchaïkovsky en 1884 et arrangée pour choeur mixte a capella en 1889. C 3/5(t) ; N 2/5
6) Sur le rivage (Plestcheiev). C 3/6(t) ; N 2/6
7) Soirée d'hiver (Plestcheiev). C 3/7(t) ; N 2/7
8 ) Le coucou (Plestcheiev). C 3/8(t) ; N 2/8 ; H 8
9) Le printemps (Plestcheiev). C 3/9(t) ; N 2/9
10 Berceuse pendant la tempête ((Plestcheiev). C 3/10(t) ; N 2/10 ; M 1/14(t) ; H 15
11) La fleur (Plestcheiev). C 3/11(t) ; N 2/11
12) L'hiver (Plestcheiev). C 3/12(t) ; N 2/12
13) Chant d'automne (Plestcheiev). C 3/13(t) ; N 2/13
14) L'automne (Plestcheiev). Orchestrée par Taneiev en 1891. C 3/14(t) ; N 2/14
15) L'hirondelle (Sourikov). C 3/15(t) ; N 2/15
16) Chanson d'enfant (Aksakov). Composée en décembre-janvier 1880-1881. C 3/16(t) ; N 2/16
--> Composées en octobre-novembre 1883 (sauf la 16)

Six mélodies, op. 57
1) Dis-moi, sous l'ombre des branchages (Sollogoub). C 2/13(s) ; M 1/18(t)
2) Sur les vallons jaunes (A. Tolstoï). C 1/16(b) ; N 3/21 ; M 2/3(bs)
3) Ne me demande pas (Strougovchikov, d'après Goethe).  C 4/18(s) ; N 3/4
4) Endors-toi (Merejkovski). C 4/19(s) ; N 3/19
5) La mort (Merejkovski). C 1/3(b) ; N 3/5
6) Toi seul (Plestcheiev). C 4/20(s) ; N 3/3
--> Composées en septembre 1884.

Douze mélodies, op. 60
1) La nuit d'hier (Khomiakov). C 3/17(t) ; N 4/3 ; H 1
2) Je ne te dirai rien (Khomiakov). C 3/18(t) ; N 4/4
3) O, si vous saviez (Plestcheiev). C 3/19(t) ; N 4/14
4) Le rossignol (Pouchkine). C 5/3(t) ; N 4/8 ; M 1/16(bs) ; H 3
5) Des paroles simples ("NN" - Tchaïkovsky). C 3/20(t) ; N 4/9
6) Nuits folles (Apoutkhine). C 1/12(b) ; N 1/15 ; P 11
7) Chanson de la tzigane (Polonski). Orchestrée par Taneiev en 1891. C 2/6(s) ; N 1/16 ; M 1/17(m*) ; P 12
8 ) Pardonne-moi (Nekrassov). C 4/21(s) ; N 4/5
9) La nuit (Polonski). C 5/4(t) ; N 4/7
10) Derrière la fenêtre dans l'ombre (Polonski). C 3/21(t) ; N 4/6 ; H 11
11) L'exploit (Khomiakov). C 4/22(b) ; N 4/21 ; M 1/12(bs)
12) Les étoiles brillaient doucement pour nous (Plestcheiev). C 2/15(s) ; N 1/17 ; M 1/2(bs) ; P 13
--> Composées en août-septembre 1886 (dédiées à l'impératrice Maria Feodorovna)

Six mélodies, op. 63
1) Au début je ne t'aimais pas (K. Romanov). C 5/5(s) ; N 3/20
2) J'ai ouvert ma fenêtre (K. Romanov). C 5/6(b) ; N 3/12 ; M 2/6(bs)
3) Je ne vous plais pas (K. Romanov). C 5/7(t) ; N 3/16
4) Premier rendez vous (K. Romanov). C 5/8(b) ; N 3/8 ; P 14
5) On éteignait déjà les feux (K. Romanov). C 5/9(b) ; N 3/13 ; M 2/5(m*) ; P 15
6) Sérénade (K. Romanov). Orchestrée par Taneiev. C 5/10(t) ; N 3/14 ; H 12
--> Composées en novembre-décembre 1887 (dédiées à l'auteur des textes)

[??? - Mélodies inachevées (vers 1887) :
Tu étais dans mon rêve. N 5/13
Oh non ! Ne m'aime pas pour ma beauté. N5/14]

Six mélodies, op. 65
1) Sérénade ("Où vas-tu, souffle d'aurore ?")  (Turquety). C 5/11(s) ; N 5/2 ; M 1/15(m) ; O 13 ; P 16
2) Déception  (Collin). C 5/12(b) ; N 5/3 ; M 1/11(m) ; O 14
3) Sérénade ("J'aime dans le rayon")  (Collin). C 5/13(s) ; N 5/4 ; M 2/15(m) ; O 15
4) Qu'importe que l'hiver  (Collin). C 5/14(b) ; N 5/5 ; M 2/10(m) ; O 16
5) Les larmes  (Blanchecotte). C 5/15(b) ; N 5/6 ; M 1/7(m) ; O 17
6) Rondel ("Il se cache dans ta grâce")  (Collin). C 5/16(t) ; N 5/7 ; M 2/2(m) ; O 18
--> Composées en 1888 (dédiées à Désirée Artôt)

Six mélodies, op. 73
1) Nous étions assis ensemble (Rathaus). C 5/17(b) ; N 2/17 ; M 1/19(m) ; O 7
2) La nuit (Rathaus). C 5/18(b) ; N 2/18 ; M 1/3(m) ; O 8 ; P 18
3) Par cette nuit de lune (Rathaus). C 5/19(s) ; N 2/19 ; O 9
4) Le soleil s'est couché (Rathaus). C 5/20(b) ; N 2/20 ; M 1/13(m*) ; O 10 ; P 17
5) Pendant les jours sombres (Rathaus). C 5/21(t) ; N 2/21 ; M 2/7(m) ; O 11
6) A nouveau seul, comme avant (Rathaus). C 5/22(b) ; N 2/22 ; M 2/11(bs) ; O 12 ; P 19
--> Composées en avril-mai 1893


Interprètes (chant) :
- Naxos + Brilliant Classics "Tchaïkovsky Edition" : Ljuba Kazarnovskaya (s)
- Conifer : Nina Rautio (s), Ilya Levinsky (t), Sergei Leiferkus (b)
- Melodiya : Nina Fomina (s), Irina Arkhipova (m), Elena Obraztsova (m*), Muslim Magomayev (b), Yuri Mazurok (b*), Sergei Lemeshev (t), Evgeny Nesterenko (bs)
- Hypérion : Joan Rogers (s)
- Philips : Olga Borodina (s)
- Orfeo : Julia Varady (s)


Dernière édition par WoO le Mar 11 Mar 2014 - 16:49, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14300
Date d'inscription : 14/04/2007

Tchaïkovsky - mélodies Empty
MessageSujet: Re: Tchaïkovsky - mélodies   Tchaïkovsky - mélodies EmptyLun 10 Mar 2014 - 1:26

Récital de mélodies et d'airs de Tchaïkovsky par Tamara Milashkina (1972)

Tchaïkovsky - mélodies Tmila11

--> /watch?v=mZQyetFo40A

Playlist :

00’00 - La première rencontre Op.63 No. 4  
01’59 - Ne me quitte pas Op. 27 No. 3
04’15 - Mezzanotte Op. 0 No. 3
06’30 - N’y crois pas, mon amie Op. 6 No. 1
10’22 - Sérénade : ô enfant sous ta fenêtre Op.63 No. 6
13’40 - Oublier si vite Op. 0 No. 4
17'20 - Air de Maria (Mazeppa, final) "Dors ô mon bel enfant"
20'10 - Air de Natalia (L'Opritchnik, Acte I) "J'ai cru entendre des voix"

---------


00’00 - La première rencontre, Op.63 No. 4

Vot minovala razluka unylaya / Ainsi notre séparation cruelle s'achève
probil svidaniya chas, / et l'heure de notre rencontre a sonné ;
svetloye, polnoye schastiye, milaya, / un grand bonheur léger, ma chérie,
vnov nastupilo dlya nas. / a recommencé pour nous.

Dolgo tomilosa, polno stradaniya, / Ton coeur a longtemps été rempli
serdtse tvoyo, no pover : / de tourments et de souffrance mais soit assurée
dni odinochetsva, dni ispytaniya / que nous ratrapperons ces jours
my naverstayem teper. / de solitude et de douleur.

Nezhnyye rechi, lyubvi vyrazheniya / Des mots tendres et des paroles d'amour
vnov potekut bez kontsa, / abonderont à nouveau sans fin
i vo yedinoye snova biyeniye / et nos coeurs battront
nashi sol'yutsa serdtsa ! / encore à l'unisson !

Pust' sochetayet sozvuche yedinoye / Que nos deux âmes s'unissent
nashi dve dushi, i vnov, / d'un seul accord et à nouveau,
slovno vesennaya pesn solovinaya / comme le chant printanier du rossignol,
nasha vospryanet lyubov ! / notre amour prendra vie !

Konstantin Romanov

Repères discographiques

- Intégrale Conifer : vol. 5 piste 8 (S. Leiferkus, baryton)
- Intégrale Naxos : vol. 3, piste 8

1’59 - Ne me quitte pas Op. 27 No. 3

Ne otkhodi ot menya, / Ne me quitte pas
drug moy, ostan'sa so mnoy ! / mon amour, reste auprès de moi !
Ne otkhodi ot menya ! / Ne me quitte pas !
mne tak otradno s toboy... / Je suis si heureuse auprès de toi...
Blizhe drug k drugu chem my, / Nous pourrions être plus proches
blizhe nel'zya nam i byt' ; / que nous le sommes ;
chishche, zhiveye, sil'ney, / notre amour ne pourrait être,
my ne umeyem lyubit'. / plus pur, plus fort, plus ardent.
Yesli zhe ty predo mnoy / Même si tu baisses tristement
grustno golovku sklonya / la tête devant moi,
mne tak otradno s toboy... / je suis si heureuse auprès de toi...
ne otkhodi ot menya / ne me quitte pas,
mne tak otradno s toboy ! / je suis si heureuse auprès de toi !

Fet (cycle des Mélodies). Mélodie achevée le 20 avril 1875. Première édition 1875.

Repères discographiques

- Intégrale Conifer : vol. 2 piste 3 (N. Rautio, soprano)
- Intégrale Naxos : vol. 1, piste 8

4’15 - Minuit Op. 0 No. 3

Poco è l'ora ormai lontana, / L'heure est proche à présent
palpitando il cor l'aspetta / Palpitant le coeur l'attend.
già rimbomba la campana... / Déjà la cloche sonne...
E tu dormi, o ma diletta ? / et toi tu dors, mon aimée ?
Ti fuggi forse del cor : / Peut-être fuis-tu ton coeur :
mezzanotte è il nostro amor, / Minuit est l'heure de notre amour
notte è il nostro amor, / Notre amour appartient à la nuit.

Pari a nota di liuto nel silenzio di quest'ora / Telle une note de luth dans le silence de cette heure
odo il timido saluto di colei che m'inamora / J'entends le timide salut de celle qui m'aime
e ripiteo a quel tenor : / et je redis ce refrain :

Mezzanotte è il nostro amor, / Minuit est l'heure de notre amour
notte è il nostro amor. / Notre amour appartiens à la nuit.
Amor misero e verace / Malheureux et sincère amour
delle tenebre si giova, / Qui se complait dans les ténèbres
tace il mondi ed ei non tace, / Le monde est silencieux mais non l'amour
ma il suo gemito rinnova / Qui répète sans cesse sa plainte
fin che spunto il primo albor : / Jusqu'aux premières lueurs de l'aube :
Mezzanotte è il nostro amor, / Minuit est l'heure de notre amour
notte è il nostro amor. / Notre amour appartient à la nuit.

Repères discographiques

- Intégrale Conifer : vol. 4 piste 11 (N. Rautio, soprano)
- Intégrale Naxos : vol. 1, piste 2

6’30 - N’y crois pas, mon amie Op. 6 No. 1

Ne ver, moy drug, ne ver, / N'y crois pas, mon amie, n'y crois pas,
kogda v poryve gorya / lorsque dans un excès de chagrin
ya govoryu, shto razlyubil tebya, / je dis que j'ai cessé de t'aimer ;
v otliva chas ne ver, / à la marée descendante ne crois pas,
ne ver izmene morya, / ne crois pas que la mer te trompe,
ono k zemle vorotitsa lyublya ! / elle reviendra, pleine d'amour, vers la terre !

Uzh ya toskuyu prezhney stratsi polny, / Empli de mon ancienne passion je dépéris,
svoyu svobodu vnov tebe otdam ; / je t'abandonnerai à nouveau ma liberté ;
i uzh begut obratno s shumom volny / et déjà les vagues reviennent en déferlant
izdaleka k lyubimym beregam ! / de loin vers les rives aimées !

Ne ver, moy drug, ne ver, / Ne crois pas, mon amie, ne crois pas,
ne ver, moy drug, ne ver, / ne crois pas, mon amie, ne crois pas,
kogda v poryve gorya / lorsque dans un excès de chagrin
ya govoryu, shto razlyubil tebya, / je dis que j'ai cessé de t'aimer ;
v otliva chas ne ver, / à la marée descendante ne crois pas,
ne ver izmene morya, / ne crois pas que la mer te trompe,
ono k zemle vorotitsa lyublya. / elle reviendra, pleine d'amour, vers la terre !

A. K. Tolstoy. Mélodie composée 27 nov. - 29 déc. 1869. Première édition 1870.

Repères discographiques

- Intégrale Conifer : vol. 1 piste 15 (S. Leiferkus, baryton)
- Intégrale Naxos : vol. 3, piste 17

10’22 - Sérénade : ô enfant sous ta fenêtre Op.63 No. 6

O ditya ! Pod okoshkom tvoim ya tebe propoyu serenadu... / O enfant ! Sous ta fenêtre je te chante une sérénade...
Ubayukana pen'yem moim, ty naydyosh v snoviden'yakh otradu ; / Bercé par mon chant, tu trouveras de la joie dans tes rêves ;
put' tvoy son i pokey v chas bezmolvny, nochnoy / Que ton sommeil paisible, à l'heure silencieuse de la nuit
nezhnykh zvukov leleyut lobzan'ya ! / avec ses sons doux, soit apaisé par ces baisers !

Mnogo gorestey, mnogo nevzgod tebya v zhizni, / De nombreux chagrins, de nombreuses malchances,
ditya, ozhidayet ; / t'attendent dans la vie mon enfant,
spi zhe sladko, poka net zabot, / alors dors tranquille, pendant que tu n'as aucun soucis
poka serdtse trevogi ne znayet ; / et que ton coeur n'a aucune inquiétude ;
spi vo mrake nochnom bezmyatezhnym ty snom, / dors paisiblement dans l'obscurité de la nuit,
spi ne znaya zemnovo stradan'ya / dors libre de toute souffrance terrestre !

Pust' tvoy angel khranitel' svyatoy, mily drug, nad toboy uletayet, / Que ton saint ange gardien plane au dessus de toi ma chérie,
i leleya son devstvenny tvoy, tebe rayskuyu pesn napevayet ; / et, surveillant son sommeil de jeune fille, qu'il te chante un chant céleste ;
pust' toy pesni svyatoy otgolosok zhivoy / que l'écho vivant de ce chant saint
tebe v dushu vselit upovan'ye. / t'emplisse l'âme d'espoir.

Spi zhe, milaya, spi, pochivay pod akkordy moyev serenady ! / Alors dors, ma chérie, d'un sommeil profond, aux accents de mon chant !
Pust' prisnitsa tebe svetly ray preispolnenny vechnoy otrady ; / Que tes rêves soient d'un paradis sans nuage rempli d'une joie éternelle ;
pust' tvoy son i pokoy v chas bezmolvny, nochnoy / que ton sommeil paisible, aux heures silencieuses de la nuit
nezhnykh zvukov leleyut lobzan'ya / avec ses sons doux, soit apaisé par ces baisers !

Konstantin Romanov

Repères discographiques

- Intégrale Conifer : vol. 5 piste 10 (I. Levinsky, ténor)
- Intégrale Naxos : vol. 3, piste 14

+ --> autre interprétation de Tamara Milashkina (vidéo couleur) : /watch?v=vO1cJ6THeuI

13’40 - Oublier si vite, Op. 0 No. 4

Zabyt' tak skoro, bozhe moy, / Oublier si vite, ô mon Dieu
vsyo schast'ye zhisni prozhitoy ! / toutes les joies de notre vie passée !
vse nashi vstrechi, razgovory, / Toutes nos rencontres, nos conversations,
zabyt' tak skoro, zabyt' tak skoro / Oublier si vite, oublier si vite !

Zabyt' volnen'ya pervikh dney, / Oublier l'exaltation des premiers jours,
svidan'ya chas v teni vetvey ! / nos rencontres à l'ombre des branches !
Ochey nemyye razgovory, / Les échanges muets de nos regards,
zabyt' tak skoro, zabyt' tak skoro ! / oublier si vite, oublier si vite !

Zabyt', kak polnaya luna / Oublier comme la pleine lune
na nas glyadela iz okna, / nous observait par la fenêtre,
kak kolykhalas tikho shtora... / comme le rideau se balançait doucement...
zabyt' tak skoro, zabyt' tak skoro, tak skoro ! / Oublier si vite, oublier si vite, si vite !

Zabyt' lyubov, zabyt' mechty, / Oublier l'amour, oublier les rêves,
zabyt', te klyatvy, pomnish ty ? / oublier ces serments, te souviens-tu ?
v nochnuyu pasmurnuyu pour, / Aux heures sombres de la nuit
zabyt' tak skoro, tak skoro ! / oublier si vite, si vite !
Bozhe moy / O mon Dieu !

Apoukhtine. Mélodie composée en 1870.

Repères discographiques

- Intégrale Conifer : vol. 2 piste 9
- Intégrale Naxos : vol. 1, piste 3
- Anthologie Melodiya : CD 2, piste 8 (S. Lemeshev, ténor)

17'20 - Air de Maria (final de Mazeppa)

Spi, mladénec moi prekrasniy / Dors, mon bel enfant,
spi, moy mili y, spi, rodnoy ! / dors, mon chéri, dors, mon enfant !
Bayuski-bayu, bayuski-bayu !… / Do-do, l’enfant do, do-do, l’enfant do !…
Yarko svetit mesyac yasniy / La lune claire brille avec éclat
smotrit v kolibel’ tvoyu. / et t’observe dans ton berceau.
Bayuski-bayu, bayuski-bayu !… / Do-do, l’enfant do, do-do, l’enfant do !…
Stanu y’a tvoy son leleyat’, / Je vais protéger ton sommeil,
dryomu storozit’ tvoyu, / je vais veiller sur tes rêves,
Bayuski-bayu, bayuski-bayu ! / Do-do, l’enfant do, do-do, l’enfant do !
Spi ! Spi ! Spi ! / Dors ! Dors ! Dors !
Spi, mot rodnoy / Dors, mon enfant !
Spi, spi moto ditya ! / Dors, dors, mon petit !

Repères discographiques

• Nebolsin, 1949 (Aquarius)
• Järvi, 1994 (Deutsch Grammophon)
• Gergiev, 1998 (Philips) 

20'10 - Air de Natalia (acte I de L'Opritchnik)

J'ai cru entendre des voix 
et des bruits de pas, 
j’ai aussitôt pensé à mon Andreï... 
Mais non, personne n'est ici ... 
Je suis seule, avec ma douleur, avec l’angoisse cruelle 
qui, comme un serpent, injecte son poison 
droit dans mon cœur. Oh, si seulement je pouvais jeter 
ne serait-ce qu’un regard furtif sur mon bien-aimé ! 
Oh mon cher, mon adoré, reviens à moi ! 
Et vous, vents de tempête, portez à mon cher amour 
les nouvelles de la douleur qui m’afflige et me torture, 
et les soupirs de la passion qui me fait languir, 
et me consume la nuit et le jour.


(trad. de l’anglais…)

Repères discographiques

• Provotarov, 1974 (Aquarius)
• Rozhdestvensky, 2004 (Dynamic, rééd. Brilliant Classics)


Dernière édition par WoO le Lun 10 Mar 2014 - 9:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Tchaïkovsky - mélodies Empty
MessageSujet: Re: Tchaïkovsky - mélodies   Tchaïkovsky - mélodies EmptyLun 10 Mar 2014 - 9:26

cheers 
Bravo!!

Va falloir que je me ré-écoute l'intégrale alors! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14300
Date d'inscription : 14/04/2007

Tchaïkovsky - mélodies Empty
MessageSujet: Re: Tchaïkovsky - mélodies   Tchaïkovsky - mélodies EmptyLun 10 Mar 2014 - 9:43

Polyeucte a écrit:
cheers 
Bravo!!

Va falloir que je me ré-écoute l'intégrale alors! Mr.Red

L'intégrale Naxos ?  Confused 

Les 2 premiers volumes tiennent à peu près la route, mais progressivement Kazarnovskaya est de plus en plus en difficulté avec son instrument, à partir du 3 la voix déraille grave, le dernier volume est inécoutable pour plus des 3/4 (on peut quand même écouter les mélodies en "français" juste pour rire un bon coup) : la voix est en lambeau, le vibrato est totalement hors de contrôle, le chant se change en cri... Vie et mort d'une voix en 5 albums (les enregistrements se sont étalés sur 10 ans mais la dégradation est spectaculaire). On se demande encore comment quelqu'un a pu laisser enregistrer ça.


Dernière édition par WoO le Mar 11 Mar 2014 - 1:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Tchaïkovsky - mélodies Empty
MessageSujet: Re: Tchaïkovsky - mélodies   Tchaïkovsky - mélodies EmptyLun 10 Mar 2014 - 9:55

WoO a écrit:
L'intégrale Naxos ?  Confused 

Les premiers volumes tiennent à peu près la route, mais progressivement Kazarnovskaya est de plus en plus en difficulté, à partir du 4 la voix déraille grave, le volume 5 est inécoutable pour plus des 3/4 (on peut quand même écouter les mélodies en "français" histoire de rire un bon coup). On se demande comment quelqu'un a pu laisser enregistrer ça.

Houla non!!

Une presque intégrale de vieux chanteurs comme je les aime, que j'avais essayé de compléter à l'époque par ce que j'avais ailleurs (donc Reizen croise Guryakova et Ghiaurov! Mr.Red).

Il doit me manquer principalement des duos et justement les mélodies "françaises"...
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14300
Date d'inscription : 14/04/2007

Tchaïkovsky - mélodies Empty
MessageSujet: Re: Tchaïkovsky - mélodies   Tchaïkovsky - mélodies EmptyLun 10 Mar 2014 - 10:00

Si tu pouvais, à l'occasion, indiquer les pochettes ou détailler le contenu de ton "intégrale maison", ça m'intéresse.  Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Tchaïkovsky - mélodies Empty
MessageSujet: Re: Tchaïkovsky - mélodies   Tchaïkovsky - mélodies EmptyLun 10 Mar 2014 - 10:16

WoO a écrit:
Si tu pouvais, à l'occasion, indiquer les pochettes ou détailler le contenu de ton "intégrale maison", ça m'intéresse.  Smile 
Ok... je ferais ça un de ces soirs... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Tchaïkovsky - mélodies Empty
MessageSujet: Re: Tchaïkovsky - mélodies   Tchaïkovsky - mélodies EmptyLun 10 Mar 2014 - 19:55

Alors voici un peu le détail...

Ajout message de WoO:
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14300
Date d'inscription : 14/04/2007

Tchaïkovsky - mélodies Empty
MessageSujet: Re: Tchaïkovsky - mélodies   Tchaïkovsky - mélodies EmptyMar 11 Mar 2014 - 0:14

Polyeucte a écrit:
Alors voici un peu le détail...

Ajout message de WoO:

Ah oui, quand même ! Shocked 

C'est très impressionnant ! Il y a peu de manques et sans doute rien de majeur (grâce à ma petite recension on voit immédiatement quelles mélodies sont les plus enregistrées, sans doute pas pour de mauvaises raisons), quasiment pas de doublons et les meilleurs interprètes qui soient ! Chapeau !
Bon, l'enregistrement de 1901, c'est pousser le vice un peu loin quand même hehe

Tout ça se trouve sur quelles compilations ?

Merci aussi d'avoir évoqué les Six duos op. 46, je les avais complètement oubliés ! Embarassed 

Je les ai sur cette compilation polonaise parue chez Dux en 2001 :

Tchaïkovsky - mélodies 8919295

Six duos , op. 46

1) Le Soir (Sourikov) mezzo/alto
2) Ballade écossaise (A. Tolstoï) mezzo/ténor
3) Les larmes (Tioutchev) mezzo/alto
4) Au jardin (Sourikov) mezzo/alto
5) La passion s'est éteinte (A. Tolstoï) mezzo/ténor
6) L'aube (Sourikov) mezzo/alto
--> Composés en juin-août 1880

Urszula Kryger : mezzo-soprano
Jadwiga Rappé : alto
Jerzy Knetig : ténor
Tomasz Herbut : piano

Livret en polonais, russe (cyrillique), allemand et... anglais (ouf !)


Dernière édition par WoO le Mar 11 Mar 2014 - 10:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Tchaïkovsky - mélodies Empty
MessageSujet: Re: Tchaïkovsky - mélodies   Tchaïkovsky - mélodies EmptyMar 11 Mar 2014 - 0:19

alors là, je suis épaté, et dans un tel état que je ne vais même pas arriver à copier les références ce soir! quel travail!
Où est Pimpinella*?
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Tchaïkovsky - mélodies Empty
MessageSujet: Re: Tchaïkovsky - mélodies   Tchaïkovsky - mélodies EmptyMar 11 Mar 2014 - 11:07

WoO a écrit:
Ah oui, quand même ! Shocked 

C'est très impressionnant ! Il y a peu de manques et sans doute rien de majeur (grâce à ma petite recension on voit immédiatement quelles mélodies sont les plus enregistrées, sans doute pas pour de mauvaises raisons), quasiment pas de doublons et les meilleurs interprètes qui soient ! Chapeau !
Bon, l'enregistrement de 1901, c'est pousser le vice un peu loin quand même hehe
Ah non! En plus c'est Sobinov, donc c'est forcément génial! Mr.Red

J'ai pas beaucoup de mérite, les 80% étaient déjà tous dans ce que j'ai trouvé d'un bloc (en gros les vieux enregistrements avant 1960) qui était je crois du Melodyia 33tours...
Pour le reste, j'ai fouiné dans ce que j'avais déjà. Et peut-être que maintenant ça pourrait être complété...

Citation :
Tout ça se trouve sur quelles compilations ?
En dehors des vieux Melodyia, un disque Guryakova/Domashenko , un disque Arlequino de Lemeshev avec que du Tchaikovsky, et puis des récitals de mélodies divers...

Citation :
Merci aussi d'avoir évoqué les Six duos op. 46, je les avais complètement oubliés ! Embarassed 
Le duo par Lemeshev et Kudrjavceva est sublime... Guryakova/Domashenko c'est moins génial... Confused
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14300
Date d'inscription : 14/04/2007

Tchaïkovsky - mélodies Empty
MessageSujet: Re: Tchaïkovsky - mélodies   Tchaïkovsky - mélodies EmptyMar 11 Mar 2014 - 21:07

sud273 a écrit:
Où est Pimpinella*?

A sa place : Six mélodies Op. 38 No. 6. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Tchaïkovsky - mélodies Empty
MessageSujet: Re: Tchaïkovsky - mélodies   Tchaïkovsky - mélodies EmptyMer 12 Mar 2014 - 12:27

Selon David Brown:

Lors de sa récente visite à Florence (fin 1877), avec Anatoly (son autre frère), Tchaïkovsky avait entendu Vittorio, un jeune garçon d'environ onze ans, qui s'accompagnait lui-même à la guitare; Piotr écrit à Mme von Meck "Sa voix est merveilleusement riche, avec un fini et une chaleur qu'on rencontre rarement chez les chanteurs professionnels". Avec l'aide d'un habitant local, une rencontre est arrangée. A Anatoly: "L'intermédiaire était là accompagné d'un groupe d'hommes qui m'attendaient avec curiosité. Au centre se trouvait notre garçon. la première chose que je remarquais, c'est qu'il avait un peu grandi et qu'il était magnifique, alors qu'il nous avait paru quelconque la première fois. Comme la foule grossissait je me dirigeais vers Cascino. Comme j'exprimais quelques doutes sur le fait qu'il soit vraiment le même chanteur, il répondit: "quand vous m'entendrez chanter, vous saurez que c'est bien moi. La dernière fois vous m'avez donné une pièce d'argent d'un demi-franc", tout cela dit d'une voix charmante qui pénétra jusqu'au fond de mon âme. Mais qu'en fut-il de moi dès qu'il chanta? c'est indescriptible. je ne pense pas que tu puisses avoir plus de plaisir quand tu entends Panayeva [une chanteuse dont Anatoly était infatué]. je fondis en larme, agité de tremblements nerveux. En plus de la chanson que tu connais, il en chanta deux nouvelles, dont une délicieuse intitulée Pimpinella."
Deux jours après il revit le jeune chanteur: "Il apparut à midi, en costume. C'est alors seulement que je l'examinai. Il est positivement superbe, avec un sourire et un air incroyablement sympathique. Il paraît meilleur quand on l'entend dans la rue que dans une pièce fermée, où il semble contraint et ne donne pas de toute sa voix. J'ai noté toutes ses chansons, puis je l'ai emmené se faire photographier."
Une autre rencontre avec Vittorio est prévue deux jours plus tard, mais celui-ci ne vient pas, prétextant un mal de gorge. C'est probablement pour renforcer ce souvenir que PIT écrivit Pimpinella, améliorant légèrement la mélodie, y ajoutant un troisième vers de son cru, avec un arrangement de piano.

De là, Tchaïkovsky gagne Clarens (mars 1878), et la fameuse pension où il écrit la première version de l'andante du concerto pour violon (la Méditation) entre deux visites de Kotek -probablement son principal amant de l'époque-, qui travaille avec Joachim à Berlin.
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14300
Date d'inscription : 14/04/2007

Tchaïkovsky - mélodies Empty
MessageSujet: Re: Tchaïkovsky - mélodies   Tchaïkovsky - mélodies EmptyMer 12 Mar 2014 - 12:42

Merci beaucoup pour ces précisions !  Smile 

Je pense que je vais finir par me procurer la biographie de Brown, mais je viens de jeter un oeil et les volumes sont devenus chers. Confused


Dernière édition par WoO le Mer 12 Mar 2014 - 12:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Tchaïkovsky - mélodies Empty
MessageSujet: Re: Tchaïkovsky - mélodies   Tchaïkovsky - mélodies EmptyMer 12 Mar 2014 - 12:46

WoO a écrit:
Merci beaucoup pour ces précisions !  Smile 

Je pense que je vais finir par me procurer la biographie de Brown, mais je viens de jeter un oeil et les volumes sont devenus chers.  Confused 
l'extrait que j'adapte provient de Google Books (en anglais) où on peut en lire de larges extraits.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Tchaïkovsky - mélodies Empty
MessageSujet: Re: Tchaïkovsky - mélodies   Tchaïkovsky - mélodies Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Tchaïkovsky - mélodies
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...
» Petit guide discographique de la mélodie française
» Chostakovitch : mélodies
» frontière entre composition/plagiat
» Chausson - Mélodies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: