Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12381
Age : 28
Date d'inscription : 23/02/2007

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptySam 11 Juil 2009 - 0:46

J'ai fini l'Armide de Gluck, et je confirme ce que j'ai dit au dessus : c'est different hehe

Je pense que mon jugement est faussé par ma grande admiration de l'Armide de Lully, mais le fait est que j'ai l'impression que Gluck a collé sa musique sur un livret, et que ça ne marche pas toujours. Ca en devient une magnifique pièce classique, mais avec un rapport texte musique plus global, beaucoup moins intéressant sur le moment que chez Lully.

C'est bien charmant, galant, mais je reste plus attaché à l'esprit tragédie lyrique de Lully, plus dramatique en quelque sorte, moins léger.

Mais c'est de la belle musique et ça m'a fichtrement plu, je vais me trouver Alceste par Gardiner Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Cleme
Petit agniou
Cleme

Nombre de messages : 7229
Age : 26
Date d'inscription : 18/12/2008

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptySam 11 Juil 2009 - 0:51

J'avais écouté des extraits de l'Armide par Minko, ça me faisait bizarre d'avoir le même livret, à chaque air je m'attend à entendre autre chose. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89958
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptySam 11 Juil 2009 - 0:55

Je précise tout de même que Minko ne réussit pas à mon avis cette oeuvre, il joue ça très tranchant et carré, ça en exalte les défauts.

Mébon, à côté de LULLY, il est clair que c'est à la limite de la médiocrité. Cool
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85516
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptySam 11 Juil 2009 - 12:41

Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyDim 29 Nov 2009 - 16:41

Quelqu'un connaît "Le cinesi" de Gluck ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89958
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyDim 29 Nov 2009 - 16:57

Hidraot a écrit:
Quelqu'un connaît "Le cinesi" de Gluck ?
Ca rappelle des souvenirs. Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyDim 29 Nov 2009 - 17:15

Pourquoi cela ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89958
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyDim 29 Nov 2009 - 17:53

N'y touche pas, Hidraot : cet opéra, en plus que tout le monde s'accorde à reconnaître qu'il n'est pas de premier intérêt, est... maudit.

Bon, plus sérieusement, c'est à l'occasion d'un compte-rendu montpelliérain sur cet ouvrage que certain forum (maudit) a implosé, déclenchant ainsi une réaction en chaîne jusque dans ma vie personnelle.

Quelques-uns ici s'en souviennent. Voire y ont activement participé. hehe


Qu'est-ce qu'on n'est pas obligé de faire pour faire du chiffre sur ce forum...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyDim 29 Nov 2009 - 17:54

Je suis prise d'amnésie...
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyDim 29 Nov 2009 - 17:58

Bon d'accord, je l'écouterai sans rien dire à personne silent
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89958
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyDim 29 Nov 2009 - 18:02

Non, non, on t'en prie, une fois que tu as mis le disque, c'est trop tard, la malédiction est lancée. Il faut juste se préparer à fermer Classik et à voir mourir Xavier dans de terribles souffrances, c'est pas si grave après tout.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyDim 29 Nov 2009 - 18:11

J'ai pas encore lancé le disque ...
Tu veux dire que l'avenir du forum dépend de moi study


king
Prosternez-vous !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyLun 14 Déc 2009 - 23:18

Je viens d'écouter Paride et Elena d'une traite, et il y a de sacrés longueurs, on se laisse aller dans une contemplation interminable. Bon, cela se laisse écouter malgré tout, mais ne retient pas beaucoup l'attention - on pourrait plus précisément dire que cette dernière n'est pas nécessaire. Néanmoins, j'ai bien aimé le matériau musical de Gluck dans l'ensemble.

J'ai lu le synopsis du livret, et le sujet n'était pas bien passionnant non plus.
Dispensable.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89958
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyLun 14 Déc 2009 - 23:24

Le seria de Gluck est furieusement ennuyeux d'une façon générale. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge

Nombre de messages : 6307
Age : 31
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyLun 14 Déc 2009 - 23:28

Wolfgang a écrit:
Je viens d'écouter Paride et Elena d'une traite, et il y a de sacrés longueurs, on se laisse aller dans une contemplation interminable. Bon, cela se laisse écouter malgré tout, mais ne retient pas beaucoup l'attention - on pourrait plus précisément dire que cette dernière n'est pas nécessaire. Néanmoins, j'ai bien aimé le matériau musical de Gluck dans l'ensemble.

J'ai lu le synopsis du livret, et le sujet n'était pas bien passionnant non plus.
Dispensable.

Je suis absolument du même avis. Cruelle déception après Orphée, Armide ou Iphigénie...
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyLun 14 Déc 2009 - 23:49

DavidLeMarrec a écrit:
Le seria de Gluck est furieusement ennuyeux d'une façon générale. Mr. Green

C'est ça qui est bon dans Gluck, la furie ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 33
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyMar 15 Déc 2009 - 0:02

DavidLeMarrec a écrit:
Le seria de Gluck est furieusement ennuyeux d'une façon générale. Mr. Green

On m'a récemment conseillé la Clemenza di Tito de Gluck comme surpassant tous les opéras italiens de Mozart hormis Don Giovanni...
Cette oeuvre entre dans ta classification ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89958
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyMar 15 Déc 2009 - 19:04

Moander a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Le seria de Gluck est furieusement ennuyeux d'une façon générale. Mr. Green

On m'a récemment conseillé la Clemenza di Tito de Gluck comme surpassant tous les opéras italiens de Mozart hormis Don Giovanni...
Cette oeuvre entre dans ta classification ?
Oui.

Je ne vois pas d'opéra italien de l'époque qui puisse approcher les trois Da Ponte et la Clémence, en toute honnêteté. On trouve quand même quelques trucs très chouettes chez Salieri, mais ce n'est pas aussi inspiré tout de même (sauf les récitatifs vraiment géniaux, amplement supérieurs aux Noces et à la Clémence, au minimum).


La Clémence de Gluck, même sans comparer avec Mozart, c'est quand même bien gentil, de la virtuosité mesurée et creuse. Confused
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31541
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyMar 15 Déc 2009 - 21:36

J'avais vu le Falstaff de Salieri une fois sur Mezzo, et j'avais trouvé franchement très injuste l'oublie dans lequel il est tombé. Mozart, Gluck sont joués sans arrêts et partout ...

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89958
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyMar 15 Déc 2009 - 21:42

Oui, c'est un très bel opéra (avec un air pompé sur Fiordiligi, de la même façon que Mozart s'est inspiré des Danaïdes pour l'Ouverture de Don Gio, mais encore plus éhonté hehe ), qui mériterait d'être joué par des ensembles de haut niveau. Nettement mieux que les Martin y Soler qui ne sont pas, il est vrai, du niveau des Mozart.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89958
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyMar 15 Déc 2009 - 21:43

Et puisqu'on est dans le fil Gluck, dans le même genre Piccinni c'est aussi bien (un peu plus ornementé, c'est tout), Sacchini presque aussi bien, et Salieri, Jean-Chrétien Bach, Gossec et Grétry, amplement mieux. Bien, il y a bien sûr les deux Iphigénie qui sont des sommets, mais pas forcément supérieures (voire l'inverse) aux autres que j'avance.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1876
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyDim 8 Sep 2013 - 14:42

Un compositeur que pour finir je connais assez mal , à part Orphée et eurydice et les deux opéras Iphigénie dont un réorchestré par Wagner, faut dire que le disque par rapport à d'autres compositeurs n'a pas généreux, qui connaît Echo et Narcisse son dernier opéra?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89958
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptySam 5 Oct 2013 - 21:18

charles.ogier a écrit:
Quasiment que des joyaux chez Gluck,
Artaserse ? Cleonice ? Demofoonte ? Tigrane ? Ipermestra ? Ippolito ? La Caduta de' Giganti ? Artamene ? Semiramide ? Le Cinesi ?  Tetide ?  L'ivrogne corrigé ? Le Cadi dupé ? Ezio ? Telemaco ?

Tous les goûts sont évidemment permis et défendables, mais vraiment, vu le grand nombre d'opéras non documentés (et le peu d'intérêt des opéras-comiques et opere serie qui constituent l'essentiel du fonds), je trouve que c'est une position difficile.


Citation :
que, de mémoire, vous ne considérez pas comme un compositeur majeur, même s'il effectue la transition vers un opéra moderne
Ce n'est pas exactement ce que j'ai dit, je crois (ou ce n'est pas mon opinion sérieuse et actuelle, en tout cas) ; je dis surtout que Gluck n'est pas du tout un îlot isolé et qu'il y a d'autres compositeurs de qualité égale (et même, à mon sens, de qualité supérieure) qui ont écrit à la même époque le même type de choses.

Après, effectivement, personnellement, je ne suis pas particulièrement réceptif à son style propre, mais c'est clairement un compositeur intéressant et important.


En l'occurrence, je parlais de ses opéras italiens, qui sont vraiment, pour ceux que j'ai pu consulter d'une manière ou d'une autre, sans grand intérêt. Ils ne seraient pas de lui, on ne songerait vraiment pas à les jouer. Je ne nie pas l'importance de documenter l'ensemble de la carrière de Gluck (surtout qu'il a commencé sa réforme en italien !), mais je ne présenterais pas les opéras du disque Bartoli comme des réussites.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptySam 5 Oct 2013 - 21:51

D'accord avec David sur les opéras italiens de Gluck (hormis Orfeo et Alceste, bien sûr, même si je les préfère en version française)!!!mains mains 

C'est bien d'ailleurs le seul point sur lequel on risque de tomber d'accord concernant Gluck...hehe 
Revenir en haut Aller en bas
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptySam 5 Oct 2013 - 23:58

Au fait David, on attend toujours ton petit pamphlet antiwillibaldien...siffle Basketball 

C'est que j'en ai assez, moi, de fourbir mes armes dans l'ombre!vador 
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89958
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyDim 6 Oct 2013 - 3:18

charles.ogier a écrit:
Par contre ceux-ci: Orfeo, Alceste, Armide (livret de P.Quinault, que vous appréciez à raison), les deux Iphigénies, surtout en Aulide.
Mais je parlais des opere serie, pas de ses opéras français (ni de ses opéras de réforme déjà écrits en italien), qui ont effectivement une place importante, qu'on aime ou pas. Mais quand vous disiez « quasiment que des bijoux », on est numériquement exactement dans la situation inverse...

Citation :
La liste est disponible chez vous?
Oui, mais je peux la redonner : en français Grétry (Céphale, Andromaque), Salieri (Tarare, Les Danaïdes), Piccinni (Atys, Iphigénie), Gossec (Thésée), Bach (Amadis)... en italien (seria standard, je ne parle pas d'Orfeo et d'Alceste) Jommelli, Haydn, Cimarosa, Galuppi, Mozart...


benvenuto a écrit:
D'accord avec David sur les opéras italiens de Gluck (hormis Orfeo et Alceste, bien sûr,
Tout à fait, c'est d'ailleurs là que (je t'aide) résidera la faiblesse de mon pamphlet, si on considère la date de création en italien, il a effectivement une longueur d'avance. En tout cas dans la mesure de la documentation sonore dont on dispose.


Citation :
C'est bien d'ailleurs le seul point sur lequel on risque de tomber d'accord concernant Gluck...hehe 
Ah bon, tu ne le trouves pas personnel, et tu n'aime pas Iphigénie ? Sad


benvenuto a écrit:
Au fait David, on attend toujours ton petit pamphlet antiwillibaldien...siffle Basketball 
Je m'en suis un peu occupé cette semaine, mais ça ne s'écrit pas tout seul. Tu veux peut-être m'aider ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyDim 6 Oct 2013 - 12:31

DavidLeMarrec a écrit:



Citation :
C'est bien d'ailleurs le seul point sur lequel on risque de tomber d'accord concernant Gluck...hehe 
Ah bon, tu ne le trouves pas personnel, et tu n'aime pas Iphigénie ? Sad
Ok, ça fait trois.Mr. Green 


Citation :
benvenuto a écrit:
Au fait David, on attend toujours ton petit pamphlet antiwillibaldien...siffle Basketball 
Je m'en suis un peu occupé cette semaine, mais ça ne s'écrit pas tout seul. Tu veux peut-être m'aider ? Very Happy
Arrière, démon!affraid jamais je ne souillerai l'autel sacré du grand Gluck en te dictant tes diatribes sacrilèges!!! Plût au Ciel que j'écoute l'intégrale de Verdi plutôt que de renier mon allégeance et de corrompre ainsi ma chaste et pure adoration!!!! il est où le smiley "effet de manche dramatique"?
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1876
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyDim 6 Oct 2013 - 12:35

Moi je me demande ce que Mozart pensait de Gluck? quelqu'un le sait il?Laughing Laughing Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyDim 6 Oct 2013 - 12:42

Je ne suis pas sûr qu'il ait été un grand admirateur, mais on peut tout de même ressentir l'influence du Chevalier dans certaines scènes de Don Giovanni (notamment celles du Commandeur, les plus sombres et les plus dramatiques), ainsi que dans Idoménée peut-être.
L'influence réelle de Gluck est plutôt à chercher en France, pendant et après la Révolution; des compositeurs comme Méhul, Spontini, et plus tard Meyerbeer et Berlioz, gardent dans leurs oeuvres dramatiques une forte empreinte gluckiste.
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1876
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyDim 6 Oct 2013 - 12:55

merci benvenuto, il y a un article consacré aux deux hommes sur ce site malheureusement en anglais pour moi?
http://ml.oxfordjournals.org/content/X/3/256.extract
Revenir en haut Aller en bas
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyDim 6 Oct 2013 - 13:53

http://www.musimem.com/gluck.htm

A l'instant,je découvre ce très beau portrait de Gluck par Romain Rolland...
Alors certes, c'est daté, emphatique, hagiographique, et farci d'erreurs factuelles (le milieu familial de Gluck était loin d'être misérable) et de partis-pris contestables (son opposition systématique entre Rameau et Gluck, le pendant de celle que s'évertue à établir Debussy à peu près à la même époque, de façon d'ailleurs aussi peu convaincante)...mais l'auteur parvient néanmoins à communiquer quelque chose de l'esprit de Gluck, de sa singularité et de sa place dans le siècle, toutes choses que je retrouve dans sa musique et qui me la font aimer avec passion...
Un regard à prendre avec le recul nécessaire, mais enthousiasmant et éclairant sur l'essentiel, je trouve!Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
charles.ogier
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1881
Age : 61
Localisation : Suresnes
Date d'inscription : 24/10/2012

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyDim 6 Oct 2013 - 22:06

benvenuto a écrit:
Au fait David, on attend toujours ton petit pamphlet antiwillibaldien...siffle Basketball 

C'est que j'en ai assez, moi, de fourbir mes armes dans l'ombre!vador 
ton petit pamphlet antiwillibaldien
Je pense que ceci ne sera que science-fiction, matière à laquelle s'adonne D.L.M
Revenir en haut Aller en bas
charles.ogier
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1881
Age : 61
Localisation : Suresnes
Date d'inscription : 24/10/2012

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyDim 6 Oct 2013 - 22:18

DavidLeMarrec a écrit:

Oui, mais je peux la redonner : en français Grétry (Céphale, Andromaque), Salieri (Tarare, Les Danaïdes), Piccinni (Atys, Iphigénie), Gossec (Thésée), Bach (Amadis)... en italien (seria standard, je ne parle pas d'Orfeo et d'Alceste) Jommelli, Haydn, Cimarosa, Galuppi, Mozart...

Very Happy
Merci bien. De préférence à écouter en premier, nos Français (liégeois)

Salieri: la grotta di troffonio, pas terrible
Cimarosa: il matrimonio segreto, c'est long

Mozart: c'est déjà une autre génération, non?
Revenir en haut Aller en bas
charles.ogier
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1881
Age : 61
Localisation : Suresnes
Date d'inscription : 24/10/2012

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyDim 6 Oct 2013 - 22:18

DavidLeMarrec a écrit:

Oui, mais je peux la redonner : en français Grétry (Céphale, Andromaque), Salieri (Tarare, Les Danaïdes), Piccinni (Atys, Iphigénie), Gossec (Thésée), Bach (Amadis)... en italien (seria standard, je ne parle pas d'Orfeo et d'Alceste) Jommelli, Haydn, Cimarosa, Galuppi, Mozart...

Very Happy
Merci bien. De préférence à écouter en premier, nos Français (liégeois)

Salieri: la grotta di troffonio, pas terrible
Cimarosa: il matrimonio segreto, c'est long

Mozart: c'est déjà une autre génération, non?
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyJeu 3 Juil 2014 - 10:21

Quelques "notations" à propos des festivités du tricentenaire : http://www.forumopera.com/actu/christoph-willilbald-gluck-pourquoi-tant-dindifference .
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85516
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyLun 4 Aoû 2014 - 21:21

Tiré de la discographie d'Orphée et Eurydice:


Cololi a écrit:
Mais c'est magnifique comme œuvre Neutral

Un jour on arrivera à te convertir à ce qu'il y a avant Mozart (et aussi aux Mozarts que tu n'aimes pas !)

Mais il y en a des choses que j'aime: Byrd, Dowland, Monteverdi, Gesualdo, à un moindre degré Purcell.

Gluck m'ennuie, mais je ne dis pas que ce n'est pas beau...
C'est juste qu'il y a zéro surprise, ni dans la ligne mélodique, ni dans l'harmonie, ni dans rien d'autre...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89958
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyLun 4 Aoû 2014 - 21:33

Ni dans le livret. hehe

C'est sûr qu'à côté de Gluck, LULLY c'est la grande aventure. Surprised

Mais c'est un genre, on fait difficilement plus épuré (à part Le Devin du Village et Richard Cœur de Lion, si tu veux essayer hehe ).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85516
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyLun 4 Aoû 2014 - 21:38

Oui, épuré, c'est le mot.
Et ce n'est vraiment pas désagréable, mais même avec l'image (bon c'est sûr qu'avec Wilson...), il ne se passe pas grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31541
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyLun 4 Aoû 2014 - 21:52

C'est sûr que si j'ai David qui vient troller pour saper ce que je dis  Laughing 

Vous oubliez juste que c'est beau et émouvant. Certes je préfère Mozart et Haendel ... clairement ... mais c'est gracieux et émouvant.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89958
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyLun 4 Aoû 2014 - 21:53

Le truc, c'est que dans Orphée, Wilson ou pas, il ne se passe absolument rien. Mr. Green Des tableaux statiques, c'est tout.

Tu as essayé Iphigénie en Tauride ? Un peu plus trépidant musicalement et dramatiquement. Mais bon, c'est pareil que LULLY, ça parle plutôt à la veine théâtrale qu'à la veine purement musicale, même s'il y a de belles choses.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31541
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyLun 4 Aoû 2014 - 21:57

DavidLeMarrec a écrit:
Le truc, c'est que dans Orphée, Wilson ou pas, il ne se passe absolument rien. Mr. Green Des tableaux statiques, c'est tout.

Tu as essayé Iphigénie en Tauride ?  Un peu plus trépidant musicalement et dramatiquement. Mais bon, c'est pareil que LULLY, ça parle plutôt à la veine théâtrale qu'à la veine purement musicale, même s'il y a de belles choses.

Je ne connais que cette œuvre. Non je parle bien de la musique (même si c'est un bon cran en dessous de Mozart et Haendel), car tu sais très bien que pour moi un opéra doit tenir musicalement. L'opéra qui tient par le théâtre ...  silent 

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89958
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyLun 4 Aoû 2014 - 22:02

Je répondais à Xavier en fait, nos messages se sont croisés. À toi je ne dirais pas la même chose, parce que j'aime assez les bons Gluck aussi (en gros Don Juan, les deux Iphigénie et Alceste), et pas que pour des raisons théâtrales. Mais enfin, si Xavier trouve LULLY sans imagination, figure-toi les boucles harmoniques (quand ce ne sont pas des aplats pendant des mesures entières) et les airs écrits tout en croches…
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85516
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyLun 4 Aoû 2014 - 22:08

Cololi a écrit:

Vous oubliez juste que c'est beau et émouvant. Certes je préfère Mozart et Haendel ... clairement ... mais c'est gracieux et émouvant.

Je ne peux pas être ému en m'ennuyant autant.  Confused 
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14144
Date d'inscription : 14/04/2007

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyJeu 8 Oct 2020 - 17:25

Ecoute de Alceste (Gardiner 1999) : Mon Dieu quel robinet d'eau tiède, j'ai rarement écouté une musique aussi soporifique... I don't want that I don't want that I don't want that Et je ne doute pas une seule seconde que le chef fasse de son mieux, c'est juste l'œuvre qui ne me convient pas. Cette déploration continue sur des tempi étirés devient très rapidement insupportable. Aucun contraste, aucun rebond, aucune action, monothématique à mort (ambiance). Même quand Hercule s'agite un peu c'est pour retomber immédiatement sur de longues - et lentes - déclamations. Interminable. Une cantate de 30 min. aurait largement suffit. Je viens de réaliser que c'est cette œuvre que j'avais vu à Garnier il y a quelques années avec une mise en scène d'Olivier Py (à base de gribouillages à la craie sur des tableaux noirs pendant deux heures Rolling Eyes ) et que j'avais voulu chasser de mon esprit (il me semblait avoir un vague souvenir d'un Orphée à Garnier mais non c'était bien Alceste !). Le héros que j'attends ne reviendra-t-il pas ?

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Gluck10


Dernière édition par WoO le Ven 9 Oct 2020 - 12:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89958
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 EmptyJeu 8 Oct 2020 - 17:28

C'était difficile dans Garnier et avec les Musiciens du Louvre qui ne pratiquent plus beaucoup ce répertoire, oui, pas très vivifiant ; mais dans de bonnes versions, dont ce Gardiner, je trouve ça vraiment prenant, même si je partage ton sentiment sur la monochromie d'ensemble.

(C'est sûr que comparé à la variété des climats et à la mobilité expressive de LULLY...)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)   Christoph Wilibald Gluck (1714-1787) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Christoph Wilibald Gluck (1714-1787)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: