Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Pack Smartphone Samsung Galaxy S22 6.1″ + Galaxy Buds2 (Via ODR ...
599 €
Voir le deal

 

 Les leçons de ténèbres

Aller en bas 
+3
jerome
Octavian
tudel
7 participants
AuteurMessage
tudel
Mélomane averti
tudel


Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 24/05/2009

Les leçons de ténèbres Empty
MessageSujet: Les leçons de ténèbres   Les leçons de ténèbres EmptyJeu 10 Déc 2009 - 0:00

Cette introduction reprend les écrits de Thierry Favier dans un article sur les leçons de ténèbres.

Ces leçons font partie des offices de Ténèbres (offices des matines des jeudi, vendredi et samedi saints).
Les nocturnes succédaient aus offices.
Dans un nocturne on trouvait trois psaumes et antiennes, un verset, le pater noster, et enfin trois leçons suivies de répons.
Les leçons du premier nocturne sont tirés des lamentations de Jérémis (ce sont les seules mises en musique, donc auxquelles correspondent ce que l'on nomme les leçons de ténèbres). Les leçons des 2ème et 3ème nocturnes ne sont pas mise en musique.
La mise en musique pour une ou plusieurs voix et basse continue des lamentations remonte à la deuxième moitié du XVIIème siècle.

Dans le post sur les leçons de ténèbres de Marc Antoine Charpentier, natrav écrivait

natrav a écrit:
Les Leçons de Ténèbres sont des offices qui ont lieu à partir du XVI° siècle les fins d'après-midi des mercredi, jeudi et vendredi saints.

A l'origine ces offices avaient lieu les matins (matines), débutant la nuit et au fur et à mesure que le jour se lèvait, on éteint 14 des 15 cierges d'un chandelier, un après chaque psaume. 15 pour les 12 apôtres et les 3 Marie présents au tombeau du Christ. Extinction des lumières qui symbolise les ténèbres qui recouvrirent la Terre à la mort du Christ. Le quinzième cierge qui reste allumé représente le corps du Christ. Au début il reste caché derrière l'autel, puis avec un grand bruit il est amené devant les fidèles sur le devant, symbole de la Résurrection. Alors ceux-ci se levaient et partaient en silence. Ambiance!

Durant le règne de louis XIV, on court en foule écouter ces offices dans les églises de Paris, surtout pour la musique attractive qu'écrivent Charpentier, Delalande, Couperin ou Lambert. Ces offices deviennent des concerts mondains, ces offices donnés aussi dans les couvents nécessitent un droit d'entrée qui avoisinait celui de l'entrée à l'opéra!

C'est donc pour une cérémonie très signifiante, hautement dramatique que Charpentier va composer un grand nombre de pièces.

Trois offices donc composés chacuns de trois nocturnes formés chacun de trois psaumes, d'un verset et de son répons puis de trois leçons (lectures) suivies de leur répons. Très longs offices donc.

Ces nocturnes composées des Lamentations de Jeremie chantées (les Leçons), de commentaires de Saint Augustin sur les psaumes et des Epitres de Saint Paul aux Corinthiens.


Dans les Lamentations, le prophète y pleure la ruine de Jerusalem et l'expulsion du peuple qui y vivait. Chacun des 5 versets est précédé de vocalises sur les premières lettres de l'alphabet hébreux: Aleph, Beth, Ghimel, Daleth... rappelant la langue dans laquelle ces lamentations ont été écrites.

Charpentier a composé trente et une Leçons (beaucoup non enregistrées).

Deux périodes de compositions, la première au début des années 70 dans un style ornementé typiquement français lancé par Lambert. Les moyens expressifs les plus aboutis du style français font de ces pièces des chefs d'oeuvre de la musique sacrée peu imitées.

Charpentier utilise des intervalles de tierce majeure que la voix gravit par ton apportant une gravité majestueuse. L'ornementation est très développée surtout ce qui concerne les parties pour voix seule. Les vocalises sur les lettres hébraïques donnent lieu à des mélismes très développés "en enluminure". Charpentier va utiliser une dramatisation de la langue: rythmes complexes, tremblements, ligne de chant très vocalisée, le tout évoquant un peu le madrigal monteverdien mais aux harmonies assez complexes. Cette première manière très décorative répond aussi aux besoin du texte: mettant en relief par ces moyens expressifs nettement un mot ou un passage du texte.

L'emploi du silence hache la progression musicale, rappelle constamment l'idée de la mort. La voix s'arrête successivement après les mots deficerent (ils défaillaient) ou silencio répété trois fois appuyant l'effet. Ailleurs, évoquant la soif des nourrissons au désert le discours s'interrompt à la basse de façon itérative, les voix s'interrompent, effet saisissant et tragique.

Les manuscrits de Charpentier, toujours très précis mentionnent les voix utilisées, des religieuse par exemple: Mère Sainte Cécile, Mère Camille et Mère Desnot, les deux premières en voix de dessus, la troisième en haute-contre réservé aux hommes habituellement, mais ici confié à une alto. Le niveau virtuose des partitions montrent que ces religieuses pouvaient rivaliser sans difficultés avec les chanteurs du théatre.




voici enfin une liste d'oeuvres sur les ténèbres

Robert White (1535-1574)
Le jeu de Daniel
Lamentations de Jérémie


Gesualdo
repons pour l'office des ténèbres


Orlandus Lassus
Les lamentations de Jérémie
Musique pour le Samedi de Pâques
Requiem


François Couperin
Leçons de ténèbres



Nicolò Jommelli
Le Lamentation del profeta Geremia per il Mercoledi Santo (Les Lamentations du prophète Jérémie pour le Mercredi saint)



Vladimir Martynov (* 1946)
Les Lamentations de Jérémie

De Lalande
troisième leçon de ténèbres
troisième leçon du jeudi
troisième leçon du vendredi

Henri Hardouin
leçon de ténèbres du vendredi saint
leçon de ténèbres du mercredi saint

c'est mon premier sujet musical alors soyez indulgents ....


Dernière édition par tudel le Ven 11 Déc 2009 - 21:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian


Nombre de messages : 7333
Age : 39
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Les leçons de ténèbres Empty
MessageSujet: Re: Les leçons de ténèbres   Les leçons de ténèbres EmptyJeu 10 Déc 2009 - 23:30

tudel a écrit:
Gesualdo
Repons de la Semaine sainte
Benedictus
Miserere

Gesualdo
Tenebrae


Gesualdo
Repons du Vendredi saint
Tu ne t'es pas un peu mélangé les pinceaux là?...

Spoiler:

Attention, si le Tenebrae que tu évoques est le quatuor de Golijov, les Leçons... de Couperin sont revendiquées comme une source d'inspiration mais il ne s'agit absolument pas de "leçons de ténèbres" au sens que tu définis en ouverture.

Sinon, les Répons pour l'office de ténèbres de Gesualdo, c'est effectivement quelque chose. Smile Et les Lamentations de Jérémie par Lassus, je n'en connais que des extraits mais c'est effectivement magnifique, il faut que je m'y mette très prochainement. En revanche (désolé pour Natrav), j'ai été déçu par des Leçons de Charpentier (je ne sais plus lesquelles malheureusement Confused).

Quid de compositions comme les Larmes de saint Pierre de Lassus ou la première version des Sept Dernières Paroles de Notre Rédempteur sur la Croix de Haydn?...

Merci Tudel d'avoir créé ce sujet en tout cas. Smile
Revenir en haut Aller en bas
tudel
Mélomane averti
tudel


Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 24/05/2009

Les leçons de ténèbres Empty
MessageSujet: Re: Les leçons de ténèbres   Les leçons de ténèbres EmptyVen 11 Déc 2009 - 7:44

Octavian a écrit:
tudel a écrit:
Gesualdo
Repons de la Semaine sainte
Benedictus
Miserere

Gesualdo
Tenebrae


Gesualdo
Repons du Vendredi saint
Tu ne t'es pas un peu mélangé les pinceaux là?...

Spoiler:

Attention, si le Tenebrae que tu évoques est le quatuor de Golijov, les Leçons... de Couperin sont revendiquées comme une source d'inspiration mais il ne s'agit absolument pas de "leçons de ténèbres" au sens que tu définis en ouverture.


euh oui tu as certainement raison.
Crying or Very sad bon j'avais prévenu que c'est un sujet que je ne connais pas trop, mais que je trouve intéressant.
Je vais modifier de ce pas, mon post du dessus et puis rajouter ceux que tu cites.
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome


Nombre de messages : 8875
Date d'inscription : 10/03/2008

Les leçons de ténèbres Empty
MessageSujet: Re: Les leçons de ténèbres   Les leçons de ténèbres EmptyVen 11 Déc 2009 - 9:18

Et les très belles Lamentations de Tallis.
C'est ce que je préfère chez lui. Very Happy
Je recommande ce Naxos, qui en contient d'ailleurs d'autres :
Les leçons de ténèbres 172705

Et les tout aussi belles Tenebrae Responsories de Victoria par The Sixteen :
Les leçons de ténèbres 51%2BeJKtWE7L._SL500_AA240_


Dernière édition par jerome le Ven 11 Déc 2009 - 11:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian


Nombre de messages : 7333
Age : 39
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Les leçons de ténèbres Empty
MessageSujet: Re: Les leçons de ténèbres   Les leçons de ténèbres EmptyVen 11 Déc 2009 - 11:13

tudel a écrit:
rajouter ceux que tu cites.
Si tu parles des Lassus et Haydn, je pose la question de savoir si cela doit être considéré comme relevant de ce corpus ou pas, l'interrogation est ouverte pour le moment! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato


Nombre de messages : 12749
Date d'inscription : 21/01/2007

Les leçons de ténèbres Empty
MessageSujet: Re: Les leçons de ténèbres   Les leçons de ténèbres EmptyVen 11 Déc 2009 - 18:13

Puisqu'on en est aux "Lamentations", je propose celles de Emilio De' Cavalieri. c 1550-1602.

C'est la seule oeuvre lithurgique de Cavalieri qui nous soit parvenue.
Le manuscrit est conservé à la bibliothèque de l'église Valicelliana à Rome.
Ces Lamentations furent probablement exécutées pour la 1ère fois à Pise pendant la semaine sainte en 1599.

Les leçons de ténèbres 511SC9570JL._SL500_AA240_
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95074
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les leçons de ténèbres Empty
MessageSujet: Re: Les leçons de ténèbres   Les leçons de ténèbres EmptyVen 11 Déc 2009 - 18:19

Ah oui, ces Cavalieri sont merveilleux ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato


Nombre de messages : 12749
Date d'inscription : 21/01/2007

Les leçons de ténèbres Empty
MessageSujet: Re: Les leçons de ténèbres   Les leçons de ténèbres EmptyVen 11 Déc 2009 - 18:20

DavidLeMarrec a écrit:
Ah oui, ces Cavalieri sont merveilleux ! Very Happy
Oui, et je suis en train de les écouter! Very Happy

AAAAh! que c'est beau!
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot


Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Les leçons de ténèbres Empty
MessageSujet: Re: Les leçons de ténèbres   Les leçons de ténèbres EmptyJeu 20 Sep 2012 - 17:11

Les leçons de ténèbres 517bppjxmlsl500aa300

Les leçons de Ténèbres de Jean-Baptiste Gouffet (1669-1729) ont été composées en 1705, à l'apogée du genre. Ce père franciscain a écrit 9 leçons permettant ainsi de constituer les 3 offices des Ténèbres du mercredi, jeudi et vendredi. Dans cet enregistrement sont présentées les 3 leçons pour le premier jour accompagnées de leur répons.
L'oeuvre est marquée par une influence italienne assez présente. Ces 3 leçons sont loin d'être aussi célèbres que celles de Couperin ou même celles de Charpentier, et pour cause ...
Le tout est un peu lourdaud, on ne retrouve pas la gravité habituellement présente dans ce genre d'oeuvre. A noter tout de même une simplicité d'écriture qui fait de ces leçons un ensemble de pièces charmantes et agréables à écouter. J'ai une préférence pour la troisième leçon où l'ont peut entendre un petit bout de chaconne Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend


Nombre de messages : 9166
Age : 55
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Les leçons de ténèbres Empty
MessageSujet: Re: Les leçons de ténèbres   Les leçons de ténèbres EmptyJeu 20 Sep 2012 - 19:59

Tu m'as pas donné envie de m'y jeter hehe

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot


Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Les leçons de ténèbres Empty
MessageSujet: Re: Les leçons de ténèbres   Les leçons de ténèbres EmptyJeu 20 Sep 2012 - 20:21

C'était un peu fait exprès Mr. Green
Par contre j'ai écouté celles de Michel Joseph et là ... Shocked pour donner un exemple la 6ème leçon est écrite pour dessus, violoncelle et basson, c'est magnifique !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Les leçons de ténèbres Empty
MessageSujet: Re: Les leçons de ténèbres   Les leçons de ténèbres Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les leçons de ténèbres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BT 109 - Leçons de Ténèbres
» Leçons de Ténèbres: Charpentier
» Couperin -Leçons de Ténèbres
» François Couperin - 3 Leçons de Ténèbres du Mercredi Saint
» Luc Brewaeys, une découverte pour la France

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: