Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -33%
Ventilateur ROWENTA VU5640 TURBO SILENCE EXTRÊME
Voir le deal
67

 

 La mélodie française et ses poèmes

Aller en bas 
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyDim 6 Juin 2010 - 9:17

Comme nous sommes francophones, ce qui ne s'impose pas pour le lied, est peut-être intéressant ici. Je proposerai à l'occasion un panorama sur la mélodie, ou dans ce message, ou dans un nouveau fil.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyDim 6 Juin 2010 - 9:18

adriaticoboy a écrit:
Citation :
Murs, ville,
Et port,
Asile
De mort,
Mer grise
Où brise
La brise ;
Tout dort.

Dans la plaine
Naît un bruit.
C'est l'haleine
De la nuit.
Elle brame
Comme une âme
Qu'une flamme
Toujours suit.

La voix plus haute
Semble un grelot. -
D'un nain qui saute
C'est le galop :
Il fuit, s'élance,
Puis en cadence
Sur un pied danse
Au bout d'un flot.

La rumeur approche ;
L'écho la redit.
C'est comme la cloche
D'un couvent maudit ; -
Comme un bruit de foule,
Qui tonne et qui roule,
Et tantôt s'écroule
Et tantôt grandit.

Dieu ! la voix sépulcrale
Des Djinns !...- Quel bruit ils font !
Fuyons sous la spirale
De l'escalier profond !
Déjà s'éteint ma lampe ;
Et l'ombre de la rampe,
Qui le long du mur rampe,
Monte jusqu'au plafond.

C'est l'essaim des Djinns qui passe,
Et tourbillonne en sifflant.
Les ifs, que leur vol fracasse,
Craquent comme un pin brûlant.
Leur troupeau lourd et rapide
Volant dans l'espace vide,
Semble un nuage livide
Qui porte un éclair au flanc.

Ils sont tout près ! - Tenons fermée
Cette salle où nous les narguons.
Quel bruit dehors ! hideuse armée
De vampires et de dragons !
La poutre du toit descellée
Ploie ainsi qu'une herbe mouillée,
Et la vieille porte rouillée
Tremble, à déraciner ses gonds !

Cris de l'enfer ! voix qui hurle et qui pleure !
L'horrible essaim, poussé par l'aquilon,
Sans doute, ô ciel ! s'abat sur ma demeure.
Le mur fléchit sous le noir bataillon.
La maison crie et chancelle penchée,
Et l'on dirait que, du sol arrachée,
Ainsi qu'il chasse une feuille séchée,
Le vent la roule avec leur tourbillon !

Prophètes ! si ta main me sauve
De ces impurs démons des soirs,
J'irai prosterner mon front chauve
Devant tes sacrés encensoirs !
Fais que sur ces portes fidèles
Meure leur souffle d'étincelles,
Et qu'en vain l'ongle de leurs ailes
Grince et crie à ces vitraux noirs !

Ils sont passés ! - Leur cohorte
S'envole et fuit, et leurs pieds
Cessent de battre ma porte
De leurs coups multipliés.
L'air est plein d'un bruit de chaînes,
Et dans les forêts prochaines,
Frissonnent tous les grands chênes,
Sous leur vol de feu pliés !

De leurs ailes lointaines
Le battement décroît,
Si confus dans les plaines,
Si faible que l'on croit
Ouïr la sauterelle
Crier d'une voix grêle,
Ou pétiller la grêle,
Sur le plomb d'un vieux toit.

D'étranges syllabes
Nous viennent encor ;-
Ainsi, des Arabes
Quand le cor sonne,
Un chant sur la grève,
Par instants s'élève,
Et l'enfant qui rêve
Fait des rêves d'or !

Les Djinns funèbres,
Fils du trépas,
Dans les ténèbres
Pressent leurs pas ;
Leur essaim gronde :
Ainsi, profonde,
Murmure une onde
Qu'on ne voit pas.

Ce bruit vague
Qui s'endort,
C'est la vague
Sur le bord ;
C'est la plainte
Presque éteinte
D'une sainte
Pour un mort.

On doute
La nuit...
J'écoute : -
Tout fuit,
Tout passe ;
L'espace
Efface
Le bruit.

drunken
Un des mes plus grands chocs poétiques, je le connaissais par coeur à une époque. Non, vraiment, ce rythme, ces couleurs... ce type n'est pas le monstre sacré, embourgeoisé, qu'on nous vend à l'école; c'est un génie, unique.

adriaticoboy a écrit:
Oui, et je ne l'aime pas beaucoup d'ailleurs. Je trouve que la musique affadit la puissance évocatrice de ce poème. Neutral

Xavier a écrit:
adriaticoboy a écrit:
Oui, et je ne l'aime pas beaucoup d'ailleurs. Je trouve que la musique affadit la puissance évocatrice de ce poème. Neutral

C'est pas un de ses chefs d'oeuvre, on est d'accord. (et les meilleures mélodies de Fauré sont celles où il utilise de mauvais poèmes, à quelques exceptions près)

Grégoire de Tours a écrit:
Tiens c'est marrant ça, je n'y avais jamais pensé. Mais c'est vrai que dans les récitals Fauré on trouve plus facilement du Sully Prudhomme que du Baudelaire.

Tiens pour le plaisir ... et le souvenir Very Happy


Le vase brisé


Le vase où meurt cette verveine
D'un coup d'éventail fut fêlé ;
Le coup dut effleurer à peine :
Aucun bruit ne l'a révélé.

Mais la légère meurtrissure,
Mordant le cristal chaque jour,
D'une marche invisible et sûre
En a fait lentement le tour.

Son eau fraîche a fui goutte à goutte,
Le suc des fleurs s'est épuisé ;
Personne encore ne s'en doute ;
N'y touchez pas, il est brisé.

Souvent aussi la main qu'on aime,
Effleurant le coeur, le meurtrit ;
Puis le coeur se fend de lui-même,
La fleur de son amour périt ;

Toujours intact aux yeux du monde,
Il sent croître et pleurer tout bas
Sa blessure fine et profonde ;
Il est brisé, n'y touchez pas.

Xavier a écrit:
Grégoire de Tours a écrit:
Tiens c'est marrant ça, je n'y avais jamais pensé. Mais c'est vrai que dans les récitals Fauré on trouve plus facilement du Sully Prudhomme que du Baudelaire.

Oui et Charles van Lerberghe... Laughing

L'exception c'est Verlaine dans l'opus 58 notamment.

adriaticoboy a écrit:
La difficulté à adapter les grands textes est apparemment un problème qui touche beaucoup de mélodistes, il suffit de voir le nombre de ceux qui se sont cassés les dents sur Baudelaire ou Verlaine. Même Debussy n'est pas très convaincant à mon goût.

(Par contre, j'aime assez ce qu'a fait Léo Ferré. Musicalement ses écrins sonores sont très soignés, sans doute plus simples que ce que font les mélodistes "classiques", mais aussi moins formalistes, plus directs.
Et Léo est bien sûr un formidable diseur, très expressif.)

Xavier a écrit:
adriaticoboy a écrit:
La difficulté à adapter les grands textes est apparemment un problème qui touche beaucoup de mélodistes, il suffit de voir le nombre de ceux qui se sont cassés les dents sur Baudelaire ou Verlaine. Même Debussy n'est pas très convaincant à mon goût.

Ah...
On peut discuter de l'adéquation sans doute... mais la musique elle-même est sublime.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyDim 6 Juin 2010 - 9:24

Adriatico a écrit:
Un des mes plus grands chocs poétiques, je le connaissais par coeur à une époque. Non, vraiment, ce rythme, ces couleurs... ce type n'est pas le monstre sacré, embourgeoisé, qu'on nous vend à l'école; c'est un génie, unique.
Je t'assure qu'on l'étudie aussi à l'école. siffle

Tu as lu les Orientales en entier, alors ? Parce qu'autant il y a du déchet dans les poèmes de jeunesse et même jusqu'aux Contemplations, autant les Orientales recèlent de vrais bijoux de la forme. Tout n'est pas d'égale valeur (la Captive, plus prisée des mélodistes, est assez fade).

J'aime beaucoup les Djinns aussi, mais il y en a que je trouve encore plus beaux dans le recueil.

Je suis partisan de le lire à plusieurs de toute façon : au fil de l'explosion des sons, ajouter des voix (et augmenter la cadence, comme si l'on avait des diminutions), pour revenir au silence.

La mise en musique réclamerait quelque chose de beaucoup plus tranchant que du Fauré de tout façon ; j'y verrais plus un langage ample et miroitant du type de Nielsen.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyDim 6 Juin 2010 - 9:36

Le Vase de Prudhomme est un très beau poème, je trouve ; très loin de certains Silvestre ("Donne-moi ta bouche", "Automne", etc.) et d'un certain nombre de tâcherons utilisés par Fauré pour ses grands cycles, par exemple...

C'est le grand malheur de la mélodie française. A l'exception de Debussy et pour partie de Dupont, la plupart des compositeurs ont un goût littéraire exécrable ; et ce n'est pas qu'une question d'époque : j'aime beaucoup Vanor, Cazalis, Klingsor, Mendès, Régnier parmi les poètes jugés mineurs par l'historiographie littéraire. Mais lorsqu'on voit que le poème le plus mis en musique doit être l'Eglogue de Hugo, il y a de quoi se pâmer d'effroi. Il n'a pas fait beaucoup plus faible, plus fade et plus impersonnel, tout de même !

On aurait pu espérer qu'on nous mette en musique la Légende des Siècles, des sections entières des Fleurs du mal... A part pour Verlaine (et encore, sous-exploité, et toujours sur les mêmes titres), le sort des grands corpus est assez triste.

C'est vraiment un problème pour moi, de voir Franck, Cras ou Ropartz gâchés. Shit


Et encore, je suis assez tolérant, puisque je pense que peu défendront Vanor, Mendès, les Orientales.

La niaiserie des sources (et moi, j'aime Pelléas et les Odelettes de Régnier, je suis pourtant armé !) est un vrai problème pour la mélodie, à tel point que je me demande parfois "à quoi bon" jouer tout cela, ce qui ne m'arrive jamais pour le lied...

--

Il existe aussi le problème inverse, soulevé par Adriatico, lorsque les compositeurs ne parviennent pas au niveau du poème (oui, c'est flagrant pour les Baudelaire, que ce soit chez Duparc ou chez Cras... Debussy est beaucoup plus convaincant, mais au prix de la dislocation du texte).

Mais c'est déjà moins grave, parce qu'on a une bonne musique et un bon texte, même si le résultat n'est pas tout à fait convaincant.


Citation :
(Par contre, j'aime assez ce qu'a fait Léo Ferré. Musicalement ses écrins sonores sont très soignés, sans doute plus simples que ce que font les mélodistes "classiques", mais aussi moins formalistes, plus directs.
Et Léo est bien sûr un formidable diseur, très expressif.)
Je n'aime pas du tout Ferré, mais c'est incontestablement plus proche du texte. Au risque du ridicule, il ne les affadit pas en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20345
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyDim 6 Juin 2010 - 10:52

adriaticoboy a écrit:

Oui, et je ne l'aime pas beaucoup d'ailleurs. Je trouve que la musique affadit la puissance évocatrice de ce poème.

Pour les Djinns, essaye alors d'écouter ce qu'en a fait Vierne... c'est magnifique je trouve...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyDim 6 Juin 2010 - 11:10

Bien d'accord, il est temps de réhabiliter Vierne (mais pas sa musique d'orgue, toutefois).
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31497
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyDim 6 Juin 2010 - 11:24

Zeno a écrit:
Bien d'accord, il est temps de réhabiliter Vierne (mais pas sa musique d'orgue, toutefois).

Pour troller Zeno n'est jamais loin siffle
Digne élève ... ou maître (?) de David Mr.Red

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyDim 6 Juin 2010 - 11:26

En l'occurrence, j'ai trouvé mon maître, parce que même à l'orgue, c'est pas mal du tout. Mais Zeno voulait sans doute dire que pour l'orgue, il n'avait jamais été vraiment délaissé. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyDim 6 Juin 2010 - 11:28

Polyeucte a écrit:
adriaticoboy a écrit:

Oui, et je ne l'aime pas beaucoup d'ailleurs. Je trouve que la musique affadit la puissance évocatrice de ce poème.

Pour les Djinns, essaye alors d'écouter ce qu'en a fait Vierne... c'est magnifique je trouve...
C'est intéressant musicalement, mais le poème est quand même éclaté, et rythmiquement, c'est bien lâche...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20345
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyDim 6 Juin 2010 - 11:45

DavidLeMarrec a écrit:
C'est intéressant musicalement, mais le poème est quand même éclaté, et rythmiquement, c'est bien lâche...

Éclaté? oui un peu par certains côtés, mais cette montée vers la strophe centrale, pleine de lyrisme tendre, puis la re-descente sont une trouvaille phénoménale je trouve...
Et l'orchestre bourdonnant continuellement en grossissant pour arriver à ce défilé de djinns...
ça me parle à chaque fois énormément!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyDim 6 Juin 2010 - 14:16

DavidLeMarrec a écrit:
Adriatico a écrit:
Un des mes plus grands chocs poétiques, je le connaissais par coeur à une époque. Non, vraiment, ce rythme, ces couleurs... ce type n'est pas le monstre sacré, embourgeoisé, qu'on nous vend à l'école; c'est un génie, unique.
Je t'assure qu'on l'étudie aussi à l'école. siffle
Je n'ai pas eu cette chance, et j'en connais plusieurs dans mon cas. C'est plus souvent un bout des Misérables ou les inévitables Dernier jour d'un condamné et Claude Gueux que l'EN nous fait ingurgiter, non ?


Citation :
Tu as lu les Orientales en entier, alors ?
Je pioche dedans depuis des années, mais ne l'ayant jamais pris par le commencement jusqu'à la fin, il y a certainement encore de belles choses qui m'ont échappé.


Citation :
Je suis partisan de le lire à plusieurs de toute façon : au fil de l'explosion des sons, ajouter des voix (et augmenter la cadence, comme si l'on avait des diminutions), pour revenir au silence.
C'est vrai que ça doit être une bonne expérience. Déjà que le déclamer tout seul dans sa chambre peut être très intense.


Citation :
La mise en musique réclamerait quelque chose de beaucoup plus tranchant que du Fauré de tout façon ; j'y verrais plus un langage ample et miroitant du type de Nielsen.
Oui, voilà, ou de la musique russe. Car finalement la musique française est souvent trop retenue et élégante pour cette poésie. Quoique Berlioz aurait pu faire quelque chose d'intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyDim 6 Juin 2010 - 14:19

Polyeucte a écrit:
adriaticoboy a écrit:

Oui, et je ne l'aime pas beaucoup d'ailleurs. Je trouve que la musique affadit la puissance évocatrice de ce poème.

Pour les Djinns, essaye alors d'écouter ce qu'en a fait Vierne... c'est magnifique je trouve...
Oui, il faudrait que j'écoute ça. Vous avez une bonne version à recommander ?

Sinon, il y a le poème symphonique pour piano & orchestre de Franck, que je trouve déjà plus dans l'esprit que la pièce de Fauré, même si c'est encore loin d'être idéal.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20345
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyDim 6 Juin 2010 - 14:27

adriaticoboy a écrit:
Oui, il faudrait que j'écoute ça. Vous avez une bonne version à recommander ?

Chez Melba, avec Steve Davislim et Guillaume Tourniaire...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14257
Age : 58
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyDim 6 Juin 2010 - 14:56

@ Adriatico
J'explique Les Djinns tous les ans en 4ème Very Happy J'adore, moi aussi !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyDim 6 Juin 2010 - 15:01

adriaticoboy a écrit:
Je n'ai pas eu cette chance, et j'en connais plusieurs dans mon cas. C'est plus souvent un bout des Misérables ou les inévitables Dernier jour d'un condamné et Claude Gueux que l'EN nous fait ingurgiter, non ?
Les programmes n'imposent rien en la matière, tout dépend donc si tu as un tâcheron comme tes anciens professeurs ou un génie de la pédagogie comme Mariefran.

Citation :
Je pioche dedans depuis des années, mais ne l'ayant jamais pris par le commencement jusqu'à la fin, il y a certainement encore de belles choses qui m'ont échappé.
Pas important, ça, mais je trouve que c'est un beau réservoir en effet. Very Happy


Citation :
C'est vrai que ça doit être une bonne expérience. Déjà que le déclamer tout seul dans sa chambre peut être très intense.
J'ai eu l'occasion d'essayer le dispositif aussi bien avec des adultes qu'avec des enfants (y compris de vilains ados réfractaires), et ça suscite toujours beaucoup d'adhésion. Very Happy
Oui, le déclamer tout seul, ce peut suffire, mais l'effet de groupe peut être intéressant. D'ailleurs ce pourrait être une forme de concert intéressant, des déclamations pour choeur...


Citation :
Oui, voilà, ou de la musique russe. Car finalement la musique française est souvent trop retenue et élégante pour cette poésie. Quoique Berlioz aurait pu faire quelque chose d'intéressant.
Oui, Berlioz aurait pu, mais ce serait harmoniquement un peu carré. Il faudrait la prosodie de Ravel avec l'orchestre de Berlioz et l'harmonie de Moussorgsky. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 32
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyDim 6 Juin 2010 - 15:18

Franchement, Fauré a utilisé un corpus assez intéressant selon moi... Verlaine, Samain, Sully Prudhomme ou Van Lerberghe, c'est quand même vraiment bien!
Même Mendès ou Leconte, ça peut se défendre aisément comme choix.

Richepin et Sylvestre sont moins bons, mais ce n'est pas nul non plus.

Ah si, je n'aime pas Haraucourt...

Je vous trouve quand même particulièrement exigeant!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyDim 6 Juin 2010 - 15:24

Lerberghe, Mirmont, Brimont... les derniers cycles sont sinistrés tout de même. hehe

Moander a écrit:
Richepin et Sylvestre sont moins bons, mais ce n'est pas nul non plus.
Ca dépend. hehe

Citation :
Ah si, je n'aime pas Haraucourt...
C'est bien le moins. 'Madrigal'. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 32
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyDim 6 Juin 2010 - 15:38

DavidLeMarrec a écrit:
Lerberghe, Mirmont, Brimont... les derniers cycles sont sinistrés tout de même. hehe

Moi, j'aime beaucoup La Chanson d'Ève!

Et je ne connais pas les derniers cycles... Faut dire que Mirmont et Brimont me sont totalement inconnus!! Je regarderais s'il y a quelque chose sur Gallica.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyDim 6 Juin 2010 - 15:40

Moander a écrit:
Moi, j'aime beaucoup La Chanson d'Ève!
Avec la musique, c'est supportable. Mais Le Jardin Clos ? Confused
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyDim 6 Juin 2010 - 16:03

L'Horizon Chimérique de Mirmon c'est pas si mal que ça ! Very Happy

Bon, je n'ai jamais tenté en lecture seule, mais avec la musique ça ne m'a jamais gêné, au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 32
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyDim 6 Juin 2010 - 16:18

DavidLeMarrec a écrit:
Moander a écrit:
Moi, j'aime beaucoup La Chanson d'Ève!
Avec la musique, c'est supportable. Mais Le Jardin Clos ? Confused

J'avais apprécié la lecture du recueil en entier!! Même sans musique ça passait très bien. Question de goût peut-être...

Le Jardin Clos me plaît moins effectivement!!
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20345
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyLun 7 Juin 2010 - 16:34

Je ne sais pas si vous connaissez, mais pour les mélodies basées sur des textes de Victor Hugo, il y a ce magnifique récital de Félicity Lott :

La mélodie française et ses poèmes 21FEJXPGRBL


Sérénade (Charles Gounod)
Guitare (Georges Bizet)
Guitare (Edouard Lalo)
Adieu de l'hôtesse arabe (Georges Bizet)
Eglogue ("Viens! une flûte invisible") (Leo Delibes)
S'il est un charmant gazon (César Franck)
Le Papillon et la Fleur (Gabriel Faure)
L'absent (Gabriel Faure)
Puisqu'ici-Bas (Gabriel Faure)
Attente (Richard Wagner)
Oh! quand je dors (Franz Liszt)
Comment, disaient-ils(Franz Liszt)
Soirée en mer(Camille Saint-Saëns)
La fiancée du timbalier (Camille Saint-Saëns)
Chantez, chantez, jeune inspirée (Maude Valerie White)
Si mes vers avaient des ailes! (Reynaldo Hahn)
Rêverie (Reynaldo Hahn)

Un vrai bonheur pour les textes très biens rendus par Felicity Lott...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31497
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyMar 3 Mai 2011 - 10:05

Est ce un post pour discuter poésie (certes celles qui ont été mis en musique), où un post discographique sur la mélodie française ?

Je voulais trouver une version discographique de l'Invitation au voyage ... non pas du Duparc mais de Benjamin Godard. La version Godard est p être plus "gentille" que celle de Duparc, mais me touche tout autant. Et bien grâce à une âme généreuse j'ai trouvé !

Chez Hyperion un ténor anglais (John Mark Ainsley) qui a enregistré des dizaines de CD de mélodies. Un d'entre eux est consacré aux mélodies française de la "belle époque", on y trouve des rareté de chez rareté :

Cressonnois (qui c'est celui là ?)
Delibes
Lecocq
Pessard (inconnu au bataillon)
Godard
Puget (non rien à voir avec l'huile ... mais alors ... qui est ce ?)
Hillemacher (????)
Paladilhe
Duparc (l'invitation au voyage, le tube ... le seul de ce disque)

Le lien c'est que presque tous ces compositeurs ont mis en musique l'Invitation au voyage.

La mélodie française et ses poèmes 51P%2BJjIj3xL._SL500_AA300_

http://www.amazon.fr/LInvitation-Au-Voyage-Compilation/dp/B000FI9026/ref=sr_1_12?ie=UTF8&qid=1304407435&sr=8-12

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyMar 3 Mai 2011 - 11:00

Cololi a écrit:
Est ce un post pour discuter poésie (certes celles qui ont été mis en musique), où un post discographique sur la mélodie française ?
En principe, première solution...

Je n'ai pas beaucoup aimé ce disque, alors que j'adore Ainsley en principe, mais le répertoire est vraiment sur le versant "mélodie de salon", que j'affectionne assez (alors qu'en musique de chambre, j'en raffole Mr. Green ), avec un traitement très sucré et "joli" des poèmes (pas toujours les mieux choisis non plus, véritable fléau de la mélodie française).

Effectivement, les compositeurs que tu signales n'ont à peu près rien de publié d'autre au disque, alors que Paul Puget, par exemple a été Prix de Rome 1873 et avait même suscité une certaine hystérie chez le jury grâce à une cantate sur le sujet de Mazeppa.
Je devine néanmoins une musique assez consonante et sage, vu la nature des éloges (et les habitudes discutables du jury à cette date).

Effectivement, sur ce disque, Godard et Lecocq font figure de véritables stars.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23382
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyMar 3 Mai 2011 - 11:07

Grâce au disque de Sandrine Piau intitulé "Evocation", j'ai pu découvrir plusieurs poèmes mis en musique par Chausson, Debussy et Koechlin. J'aime beaucoup "Hebé" de Louise Ackermann, poème mis en musique par Chausson. "Le temps des lilas" de Maurice Bouchor mis en musique par Chausson est très connu mais très beau. "Le colibri" là encore mis en musique par Chausson est un poème de Leconte de Lisle qui est charmant. J'aime beaucoup "Nuit d'étoiles" de Théodore de Banville, poème mis en musique par Debussy. Les "sept chansons pour Gladys" de Koechlin sur un texte du compositeur lui-même sont très jolies mais je n'ai pas trouvé le texte intégralement car je n'ai pas bien cherché sans doute. J'ai écouté ce disque sur musicme. Je suppose que les textes évidemment sont avec le disque. Je reviendrai dans le topic sur Piau sur l'interprétation de ces poèmes par celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Capitaine Flem
Néophyte


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 25/04/2012

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyMer 25 Avr 2012 - 20:53

Bonsoir,

Je fréquente avec plaisir et intérêt ce forum depuis quelques semaines. Je profite de vos connaissances pour poser une question :
Je recherche des mises en musique de poèmes chantés en français et sortant du cadre des mélodies, des choses comme Offrandes ou Le Roi des Etoiles par Exemple. Bref, plutôt XXème siècle a priori, et des pièces de durées raisonnables si possible.

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyMer 25 Avr 2012 - 21:18

..


Dernière édition par calbo le Mer 25 Avr 2012 - 22:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le faiseur de reines
Mélomane à coucher dehors
Le faiseur de reines

Nombre de messages : 5100
Date d'inscription : 05/02/2012

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyMer 25 Avr 2012 - 21:57

Il y aussi le marteau sans maître de Boulez, non ? (avec un poème de René Char)
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyMer 25 Avr 2012 - 22:02

Je te crois sur parole hehe . Je ne suis pas suffisament familière de l'oeuvre de Boulez pour pouvoir en parler correctement Wink
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85242
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyMer 25 Avr 2012 - 22:03

Mais Capitaine Flem demande des choses sortant du cadre de la mélodie, hors les Fauré et Poulenc ce sont précisément des cycles de mélodies...
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyMer 25 Avr 2012 - 22:06

..


Dernière édition par calbo le Mer 25 Avr 2012 - 22:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85242
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyMer 25 Avr 2012 - 22:08

Ben oui mais c'est des mélodies, donc pas ce qu'on nous demande ici...
Sinon des mélodies y en a des pleines brouettes, chez Gounod, Debussy, Fauré, Ravel, Hahn, Dupont, Duparc, Caplet... et plein de sujets là-dessus déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20345
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyMer 25 Avr 2012 - 22:17

Quelques pistes...

Vierne :
Les Djinn's sur un poème de Victor Hugo
Psyché, sur un poème de Victor Hugo aussi

Saint-Saëns :
La fiancée du Timbalier, toujours sur un poème de Victor Hugo.


Grandes pièces avec orchestre... ça sort du cadre traditionnel de la mélodie par le format je trouve...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 50
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyMer 25 Avr 2012 - 22:24

on peut aussi taper dans le répertoire de Lutoslawsky : Paroles tissées (Chabrun), Les espaces du sommeil (Desnos), Chantefleurs et Chantefables (Desnos)
Revenir en haut Aller en bas
Le faiseur de reines
Mélomane à coucher dehors
Le faiseur de reines

Nombre de messages : 5100
Date d'inscription : 05/02/2012

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyMer 25 Avr 2012 - 22:44

En musique concrète/ électronique tu as Ruth White qui a mis en musique les fleurs du mal de Baudelaire mais elle est anglo-saxone et les poèmes sont traduits en anglais…

Pierre Boulez, toujours hehe , les soleil des eaux sur des poèmes de René Char également.

Milan Stibilj, épervier de ta faiblesse, domine sur un poème d'henri michaux (œuvre pour percussions)

Peut-être Jean Dubuffet, la fleur de barbe…

edit : peut-être aussi la divine comédie par Bayle et Parmegiani (d'après Dante).



Revenir en haut Aller en bas
Le faiseur de reines
Mélomane à coucher dehors
Le faiseur de reines

Nombre de messages : 5100
Date d'inscription : 05/02/2012

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyMer 25 Avr 2012 - 23:15

Claude Ballif, un coup de dés, d'après Mallarmé

Charles Chaynes, quatre poèmes de Sappho.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85242
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyJeu 26 Avr 2012 - 1:19

kegue a écrit:
on peut aussi taper dans le répertoire de Lutoslawsky : Paroles tissées (Chabrun), Les espaces du sommeil (Desnos), Chantefleurs et Chantefables (Desnos)

Il me semble que ces oeuvres sont considérées comme des mélodies, même si le sens du mot en devient un peu élargi peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
Capitaine Flem
Néophyte


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 25/04/2012

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyJeu 26 Avr 2012 - 19:32

Oui, j'entendais par "mélodie" le format voix + piano. Je connais les "Espaces du Sommeil" et "Les Djinns", ça correspond tout à fait à ma recherche. Pour Ruth White, dommage que les textes soient en anglais car je suis également ouvert aux œuvres concrètes/électroniques, donc si vous en connaissez d'autres...
Je prends bonne note du reste. Merci pour vos réponses.

Autre question, sans grande illusion : Le Pierrot Lunaire a-t-il déjà été interprété en français ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85242
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyJeu 26 Avr 2012 - 20:33

Alors si tu veux tout ce qui est avec orchestre ou ensemble autre que du piano, il y a beaucoup de choix, on peut rajouter:

-Ravel: Poèmes de Mallarmé
-Delage: Poèmes hindous
-Poulenc: Rapsodie nègre
-Duparc: les mélodies orchestrées
-Dutilleux: La Geôle, sonnets de Jean Cassou, Le Temps l'horloge
-Chausson: La Chanson perpétuelle, Poème de l'amour et de la mer
-Boulez: Pli selon pli (avec des textes de Mallarmé)
Revenir en haut Aller en bas
Le faiseur de reines
Mélomane à coucher dehors
Le faiseur de reines

Nombre de messages : 5100
Date d'inscription : 05/02/2012

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyJeu 26 Avr 2012 - 20:40

Citation :
car je suis également ouvert aux œuvres concrètes/électroniques, donc si vous en connaissez d'autres...


La divine comédie de Parmegiani et Bayle, c'est aussi de la musique concrète.

(ceci dit Ruth White, c'est plutôt chouette même avec les textes en anglais -- mais pas sûr que cela soit réédité, légalement, en cd…)

@xavier : chez messiaen, il n'y a rien ?…
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31497
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyJeu 26 Avr 2012 - 21:09

si si, bien sur : Poèmes pour Mi, 3 mélodies, Harawi ...

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85242
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptyVen 27 Avr 2012 - 0:02

Oui mais ce sont des textes écrits par Messiaen lui-même (à part une des trois mélodies de jeunesse dont le texte est de la mère de Messiaen, la poétesse Cécile Sauvage), c'est pour ça que je ne les ai pas cités, j'avais cru comprendre que Capitaine Flem cherchait plutôt des oeuvres écrites d'après des poèmes d'auteurs français préexistants.
Revenir en haut Aller en bas
Capitaine Flem
Néophyte


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 25/04/2012

La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes EmptySam 28 Avr 2012 - 14:31

Vos réponses m'aident beaucoup. Il y a plein de choses que je ne connais pas. Merci !
Et pour le Pierrot Lunaire ? Toutes les versions enregistrées sont en allemand ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La mélodie française et ses poèmes Empty
MessageSujet: Re: La mélodie française et ses poèmes   La mélodie française et ses poèmes Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La mélodie française et ses poèmes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: