Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -50%
-50% sur Nike Air Max 200 Winter
Voir le deal
63 €

 

 Werner EGK (1901-1983)

Aller en bas 
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Werner EGK (1901-1983) Empty
MessageSujet: Werner EGK (1901-1983)   Werner EGK (1901-1983) EmptyJeu 26 Aoû 2010 - 23:26

Pardon, ça va faire court pour proposer une présentation potable.

Simplement on va dire qu'il s'agit d'un compositeur allemand bien décadent, qui a essentiellement été célèbre pour la scène, que ce soit opéra ou ballet, et qui a été élève d'Orff... et que Grégoire parlait en 'Playlist' de sa Tentation de saint Antoine.

Je lui laisse la parole et je réagis ensuite.

Grégoire de la Tour a écrit:
La tentation de Saint Antoine/Egk (avec Baker, magistrale as usual, en soliste)

Très prenant, vraiment ....
Wolferl a écrit:
Jamais entendu parler ! Ça ressemble à quoi ? Very Happy

Grégoire de la Tour a écrit:
C'est très curieux : une succession de pièces d'après des vers et des airs français du XVIIIème siècle. La soliste (une mezzo, il faut un vrai grave quand même) est accompagnée uniquement par des cordes. C'est assez lancinant à certains moments mais les climats varient pas mal, chaque pièce étant relativement courte. Il y a quelque chose d'un peu rude, âpre, mais rien d'agressif et une plasticité réelle. Bref, désarmant mais, en ce qui me concerne, très efficace.

Je ne sais rien du détail de la composition sinon, ne disposant pas du livret.

Quelqu'un d'autre connait ?

Wolferl a écrit:
Mais globalement ça reste tonal (élève de Carl Orff, ouille ouille ouille) ? Mince, je croyais que c'était d'après Flaubert. Neutral


Dernière édition par DavidLeMarrec le Jeu 26 Aoû 2010 - 23:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Werner EGK (1901-1983) Empty
MessageSujet: Re: Werner EGK (1901-1983)   Werner EGK (1901-1983) EmptyJeu 26 Aoû 2010 - 23:35

Grégoire, tu as omis de préciser quel est le couplage de ton disque. siffle

Cette Tentation est vraiment un objet bizarre mais délectable : Egk reprend des airs XVIIIe assez variés, depuis le type "Folies d'Espagne" jusqu'au type "Carmagnole", et la chanteuse les interprète sur des paroles en rapport avec saint Antoine, donc.

En revanche, derrière, le quatuor à cordes (ou le quatuor à cordes mêlé à l'orchestre à cordes dans la version révisée de 52) grince tout ce qu'il peut, exprime des émotions contradictoires, parfois aux confins de la polytonalité. Toujours badin, mais une sorte de jouet désarticulé, on n'est pas si loin des danses pour quatuor de Schulhoff, en beaucoup plus optimiste.

Ce n'est pas du tout moderne pour une oeuvre de 45, mais ça a un charme fou. Je rapprocherais volontiers ça de l'esthétique de Toch, c'est assez frappant.
On pense aussi à des recueils folkloriques du type Chansons d'Auvergne de Canteloube ou Folksongs de Berio.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3576
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Werner EGK (1901-1983) Empty
MessageSujet: Re: Werner EGK (1901-1983)   Werner EGK (1901-1983) EmptyJeu 26 Aoû 2010 - 23:46

Ah merci pour ces précisions, auxquelles je n'ai pas grand chose à rajouter si ce n'est qu'effectivement j'ai aussi pensé à certains arrangements de musique folklorique (ou musique ancienne d'ailleurs), mais côté Britten, plus que Cantaloube (que je connais mal tiens d'ailleurs. Il n'a pas fait un Vercingétorix ou quelque chose comme ça ?)

Mon disque est fait maison, il est justement couplé avec La Calisto de Leppard que j'écoute en ce moment. Mais à la base, c'est le complément des Catulli Carmina (dirigés par Jochum).

Ce que je suis curieux d'entendre de Egk ce sont ces Quattro canzoni. Il y a un dvd avec Seefried I love you J'avais lu quelque part (mais j'étais resté surpris par cette définition) que c'était en plus sombre et plus austère assez proche des Derniers lieder de Strauss.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Werner EGK (1901-1983) Empty
MessageSujet: Re: Werner EGK (1901-1983)   Werner EGK (1901-1983) EmptyJeu 26 Aoû 2010 - 23:51

Grégoire de la Tour a écrit:
Ah merci pour ces précisions, auxquelles je n'ai pas grand chose à rajouter si ce n'est qu'effectivement j'ai aussi pensé à certains arrangements de musique folklorique (ou musique ancienne d'ailleurs), mais côté Britten, plus que Cantaloube (que je connais mal tiens d'ailleurs. Il n'a pas fait un Vercingétorix ou quelque chose comme ça ?)
Oui, et aussi Le Mas. Il était très terroir, comme garçon.

Citation :
Mon disque est fait maison, il est justement couplé avec La Calisto de Leppard
Ok, pas besoin de me dire le label, le directeur s'est inscrit il y a quelques semaines chez nous, non ? Mr. Green

Citation :
Mais à la base, c'est le complément des Catulli Carmina (dirigés par Jochum).
Voilà, d'où ma remarque perfide.

Citation :
Ce que je suis curieux d'entendre de Egk ce sont ces Quattro canzoni. Il y a un dvd avec Seefried I love you J'avais lu quelque part (mais j'étais resté surpris par cette définition) que c'était en plus sombre et plus austère assez proche des Derniers lieder de Strauss.
Ca pique ma curiosité aussi, parce que cette description fait penser à quelque chose dans le genre des Vier Dramatische Gesänge de Gurlitt... et que c'est encore mieux que les Strauss. Miam !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Senthinel
Mélomane averti
Senthinel

Nombre de messages : 104
Age : 27
Date d'inscription : 29/10/2012

Werner EGK (1901-1983) Empty
MessageSujet: Re: Werner EGK (1901-1983)   Werner EGK (1901-1983) EmptyJeu 30 Juil 2015 - 13:40

Désolé de réveiller un sujet endormi depuis 5ans. Mais est ce quelqu'un aurait eu l'occasion d'écouter un opéra de ce monsieur?
Die Verlobung in San Domingo, Peer Gynt, ou même Columbus?


Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Werner EGK (1901-1983) Empty
MessageSujet: Re: Werner EGK (1901-1983)   Werner EGK (1901-1983) EmptyJeu 30 Juil 2015 - 14:16

Pas mal de choses chez Orfeo : http://www.laquintademahler.com/shop/detalle.aspx?id=6065 .
Pour les Canzoni par Seefried, je n'aurais pas spontanément regardé du côté Strauss, j'avoue ; sans doute Egk aimait la voix et savait, si ce n'est la flatter, du moins la mettre efficacement en scène/lumière. Là particulièrement, je trouve que ça lorgnerait plutôt du côté des arrangements de Folksongs par Britten (Copland ?) ; sans souci de chronologie, je précise (qui a orchestré en premier, je veux dire ; donc qui est la poule et qui est l'oeuf). Et peut-être bien un peu de Respighi, de Pizzetti après tout ?
Même nos amis Allemands semblent peu le jouer ; deux titres seulement dans Operabase pour la saison à venir : Peer Gynt à Braunschweig & Der Revisor (mais dans une nouvelle production, nous dit-on), à Flensburg.


Dernière édition par bAlexb le Jeu 30 Juil 2015 - 21:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Werner EGK (1901-1983) Empty
MessageSujet: Re: Werner EGK (1901-1983)   Werner EGK (1901-1983) EmptyJeu 30 Juil 2015 - 20:59

Dans la musique vocale, il faut absolument écouter les Trois Chansons de Charles d'Orléans pour chœur a cappella à dix voix… un bijou très différent de son style sévère habituel, où l'on entend Debussy, mais avec une audace dans la technique chorale et une rugosité nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Werner EGK (1901-1983) Empty
MessageSujet: Re: Werner EGK (1901-1983)   Werner EGK (1901-1983) EmptyJeu 30 Juil 2015 - 21:46

Seefried dans les Canzoni : /watch?v=GbFzR0YHKz4 .
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Werner EGK (1901-1983) Empty
MessageSujet: Re: Werner EGK (1901-1983)   Werner EGK (1901-1983) EmptyJeu 30 Juil 2015 - 22:02

Ah oui, pardon, je n'ai pas répondu à la question : côté opéra, il est comme sur le reste sur la frontière ; radical mais tonal, sévère et déclamatoire mais mélodique, peu flatteur vocalement mais avec des lignes assez conjointes…
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Werner EGK (1901-1983) Empty
MessageSujet: Re: Werner EGK (1901-1983)   Werner EGK (1901-1983) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Werner EGK (1901-1983)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: