Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -40%
-40% Nike Air Zoom Pegasus 39 Premium
Voir le deal
77.97 €

 

 Versailles 2010-2011

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94734
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Versailles 2010-2011 Empty
MessageSujet: Versailles 2010-2011   Versailles 2010-2011 EmptySam 16 Oct 2010 - 17:39

Faute de pouvoir le dire dans le fil de la saison verrouillé (pour la bonne cause), je suis contraint d'ouvrir ce fil pour ne rien dire. hehe

Avec les grèves, je ne peux pas me rendre au concert Campra des Folies Françoises (ou alors il faut que je m'offre l'hôtel...) à Versailles. Comme ils ont supprimé les Morin et Bernier prévus, je ne suis pas trop désespéré, ce n'est plus que du petit motet de Campra.

Donc je n'en dirai rien et j'irai peut-être voir les Larmes de Couteau de Martinů au centre culturel tchèque. Surprised (Ou alors les opéras de Chosta à la CiMu ? Dur choix ce soir. Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23482
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Versailles 2010-2011 Empty
MessageSujet: Re: Versailles 2010-2011   Versailles 2010-2011 EmptySam 9 Juil 2011 - 14:28

http://www.anaclase.com/chroniques/teuzzone

http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=2709&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=54

Quelqu'un du forum y était?
Revenir en haut Aller en bas
Airain
Mélomane averti
Airain


Nombre de messages : 158
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

Versailles 2010-2011 Empty
MessageSujet: Re: Versailles 2010-2011   Versailles 2010-2011 EmptyVen 15 Juil 2011 - 2:02

J'étais ce soir à la première d'Atys à Versailles.
Je ne vais pas m'étendre sur les qualités du spectacle que vous avez déjà évoqué pour ses représentations à Favart ou à Bordeaux si ce n'est pour souligner qu'à deux mois d'intervalle (j'étais à la première de l'Opéra comique), tout me semble toujours aussi beau. L'orchestre complètement dans le bain avec les instrumentistes qui passent leur temps, quand ils ne jouent pas, à se tordre le cou pour voir ce qui se passe sur scène ou à chanter à voix basse dans la fosse. La direction de Christie m'a parue plus libre qu'en mai, avec par exemple une ouverture un poil plus lente (mais pouvaient-ils la jouer plus vite et nerveuse qu'à Favart ?). Le continuo est fascinant, les bois magiques. Et le chœur parfait.
Sur le plateau, Rivenq et De Negri étaient en très grande forme, Agnew et Auvity superbes, accompagné d'un Callum Thorpe toujours aussi somptueux. Anna Reinhold qui remplace d'Oustrac pour les représentations versaillaises n'a pas la maturité de son aînée. Difficile de reprendre le rôle où d'Oustrac a complètement dominé il y a quelques semaines encore. Si Reinhold rencontre quelques difficultés au tout début du V (fatigue ?), elle s'est vite ressaisie et nous donne un final de toute beauté dans un style moins puissant que d'Oustrac mais pas moins bouleversant. Comme Thorpe, elle mérite d'être suivie à mon avis. Ce soir encore, c'est cependant l'Atys de Bernard Richter qui fascine : timbre, diction, implication, gestuelle... Il marque le rôle pour pas mal d'années je pense.
Public complètement fasciné et d'une discrétion assez remarquable au point que pendant le Sommeil, Christie a réservé ses gros yeux à une violoniste qui a fait tombé ses lunettes et à un violoncelliste qui a fait tomber son archer. Standing ovation au final, comme chaque soir j'ai l'impression, mais ils ne l'ont pas volé cette fois encore.

Pour l'anecdote, dans la salle : le maire de Versailles François de Mazières, le président du domaine de Versailles, Jean-Jacques Aillagon, qui arborait une cocarde tricolore, les ministres Valérie Pécresse et Thierry Mariani.
Revenir en haut Aller en bas
Froberger
Mélomaniaque
Froberger


Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

Versailles 2010-2011 Empty
MessageSujet: Re: Versailles 2010-2011   Versailles 2010-2011 EmptyLun 18 Juil 2011 - 20:14

J'étais aussi à la première versaillaise d'Atys. Ce fut un triomphe exceptionnelle, et je suis catégorique que ce fut la plus belle représentation d'Atys de toute la tournée en France (malheureusement, aucune des représentations à Versailles n'a été enregistrée). Pourquoi ? Les facteurs sont assez nombreux, en fait. Pele-mêle : l'acoustique formidable (et incomparable) de l'Opéra Royal, le cadre, mais surtout l'évolution perpétuelle des chanteurs et en particulier de Bernard Richter, et les changements interprétatifs de William Christie.

On a pu se rendre compte que Bernard Richter est un incroyable chanteur à Favart, mais sa performance d'acteur pouvait laisser un peu à désirer, pour moi en tout cas. Parfois une absence de finesse dans son jeu d'acteur (son visage était figé dans l'une ou l'autre de ses expressions faciales, par exemple). Mes réserves sont dissipées à sa reprise du rôle à Versailles après une pause d'un mois et demi (il n'avait pas chanté Atys depuis début juin), et j'ai trouvé qu'il tenait son rôle avec une très grande sensibilité, qui lui échappait un peu jusqu'à présent. C'était assez incroyable, un aussi grand degré de perfection.

Le chœur aussi s'est beaucoup amélioré : au niveau du travail des voix, et peut-être aussi au niveau de la direction. Les nuances sont plus marquées, il y a plus de contrastes entre les différents volumes du chœur, et une uniformité de texture plus grande que précédemment.

Mais les différences interprétatives ne s'arrêtent pas là. Ce qui a suscité un grand émerveillement de la part du public, c'est aussi le choix (toujours dans cette recherche de contraste) de faire faire le quatuor de l'Acte 1 (« Quels honneurs... ») et le trio de l'Acte IV (le magnifique « Qu'une premiere amour est belle ») a capella, sans aucune instrumentation ; ainsi que l'ultime reprise du chœur « Atys, Atys fait périr ce qu'il aime ». Quelques modifications par-ci par-là raffermissent la cohérence de l'interprétation en générale, et ont permis d'aboutir à un résultat que j'estime parfait en tous points de vue.

Enfin Anna Reinhold, qu'on attendait au tournant (le rôle de Melpomène n'est pas très flatteur et laissait craindre le pire — ainsi que le récital du Jardin des Voix, qui ne lui a pas forcément permis de tirer le mieux). Et bien elle s'en tire incroyablement bien, vu qui elle remplace. Stéphanie D'Oustrac était pour moi une sorte de bombe atomique vocale, et je n'irais pas jusqu'à dire que Reinhold la remplace (D'Oustrac est une de mes chanteuses favorites, et ses rôles sont taillés sur mesure). Mais elle est une Cybèle convaincante, même réussie, et si sa lecture du rôle n'est pas strictement la même que celle de D'Oustrac, cela est intéressant au final : la Cybèle de Reinhold est beaucoup plus humaine, naïve, là où D'Oustrac avait un détachement effrayant. Et puis si elle avait beaucoup le trac ce jour là, elle a gagné en sûreté par la suite (ce qui l'a aidé à avoir une performance plus uniforme sur tout l'opéra, par exemple).

Nicolas Rivencq étaient particulièrement en forme effectivement, mais tous les chanteurs étaient au sommet de leur art (sans doute le lieu, qui vraiment étant magique). Une chose qui m'a étonné, c'est qu'alors que je considérais Sophie Daneman comme le maillon faible de la distribution, je trouve finalement aujourd'hui que j'aime beaucoup sa performance. Une amélioration de sa part ? Une meilleure mise en valeur de ses qualités ? Ou bien est-ce que j'ai finalement compris ce qu'elle essayait de faire ? Aucune idée, en tout cas j'adore sa Doris maintenant !!!

Vraiment une soirée complètement inoubliable.

Et pour l'anecdote, Jean-Jacques Aillagon, et les autres membres du cabinet de Versailles étaient complètement happés par la production, ainsi que Valérie Pécresse, dont c'était l'anniversaire (non ils n'étaient pas du tout dans le genre Jack Lang somnolent !!!).
Revenir en haut Aller en bas
Airain
Mélomane averti
Airain


Nombre de messages : 158
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

Versailles 2010-2011 Empty
MessageSujet: Re: Versailles 2010-2011   Versailles 2010-2011 EmptyLun 18 Juil 2011 - 20:44

Comme le souligne bien Froberger, les parties a capella étaient très surprenantes pour qui avaient entendu la production quelques semaines plus tôt. Il est aussi passionant de souligner que ces choix ont semble-t-il été fait à chaud, Christie, que l'on voyait très bien la fosse étant peu profonde, s'en étant entretenu avec les instrumentistes du continuo juste quelques minutes avant. L'effet, dans cette très belle salle à l'acoustique très clair, était effectivement superbe.

Je serai beaucoup moins enthousiaste que toi, cependant, sur l'engouement suscité chez les ministres présents et leurs conjoints, plutôt happés par leur portable que par la représentation. Et, pour certains au moins, trouvant tout cela bien long. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Versailles 2010-2011 Empty
MessageSujet: Re: Versailles 2010-2011   Versailles 2010-2011 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Versailles 2010-2011
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Versailles 2011-2012
» TCE 2010-2011 (programmation)
» La Monnaie 2010-2011
» Gaveau 2010-2011
» Met saison 2010-2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: