Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-59%
Le deal à ne pas rater :
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont induction – 9,6 L
21.99 € 53.97 €
Voir le deal
anipassion.com

 

 Franz Crass

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23495
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Franz Crass Empty
MessageSujet: Franz Crass   Franz Crass EmptyMer 27 Juin 2012 - 11:40

Il est mort : http://sites.radiofrance.fr/francemusique/actualite/index.php?tag=Franz%20Crass
Je l'ai entendu dans quelques rôles : Vierte Edler dans Lohengrin (live Bayreuth 1954 Jochum), Fernando dans Fidelio (studio Klemperer), Eremite dans Der Freischütz (studio Kleiber), Gurnemanz (studio Boulez). Il ne m'a marqué dans aucun des rôles, il est le point faible du Parsifal de Boulez.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Franz Crass Empty
MessageSujet: Re: Franz Crass   Franz Crass EmptyMer 27 Juin 2012 - 12:01

aurele a écrit:
Il est mort : http://sites.radiofrance.fr/francemusique/actualite/index.php?tag=Franz%20Crass
Je l'ai entendu dans quelques rôles : Vierte Edler dans Lohengrin (live Bayreuth 1954 Jochum), Fernando dans Fidelio (studio Klemperer), Eremite dans Der Freischütz (studio Kleiber), Gurnemanz (studio Boulez). Il ne m'a marqué dans aucun des rôles, il est le point faible du Parsifal de Boulez.

On avait déjà parlé de son Gurnemanz ; si j'ai bonne mémoire, on n'était pas d'accord (objectivement, de toute façon, la version Boulez n'est plus ou moins qu'une succession de faiblesses, mais sublimées d'une manière telle, fondues dans ce creuset d'une plasticité affolante qui les rend absolument uniques).
Pour Crass, c'est plus dans Rocco qu'il faut l'entendre ; là, tel qu'en lui-même, avec cette espèce de clarté aveuglante, il taille un personnage d'une humanité, d'une chaleur immédiate (c'est à peu près le même sentiment que j'ai avec son Sprecher de la Flûte, d'une onction très particulière).
Sinon, son Holländer est d'une puissance tétanisante (et, a contrario, quel luxe d'amenuisement au début du duo avec Senta) dans la version Sawallisch où Silja est le meilleur des répondant (ces deux organes tranchants, anguleux !).
C'est en direct de Bayreuth qu'on a ses Wagner les plus complets ; dans le Lohengrin sublime de Matacic, notamment.
Mais il ne faut oublier ni ses "exotismes" (Giulio Cesare avec Richter), ni tout le pan "religieux" de sa production qui rejoint les qualités de son Sprecher, justement : hauteur de vue, puissance marmoréenne (Messe en Si avec Klemperer, Oratorio de Noël , Messiah avec Richter).
Indubitablement un artiste à écouter !
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23495
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Franz Crass Empty
MessageSujet: Re: Franz Crass   Franz Crass EmptyMer 27 Juin 2012 - 12:05

Merci pour tes commentaires.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Franz Crass Empty
MessageSujet: Re: Franz Crass   Franz Crass EmptyMer 27 Juin 2012 - 12:15

aurele a écrit:
Merci pour tes commentaires.

A développer ; il faudrait que je me rassemble Wink ...
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32477
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Franz Crass Empty
MessageSujet: Re: Franz Crass   Franz Crass EmptyMer 27 Juin 2012 - 12:17

Euuh c'est pas un studio le Parsifal de Boulez.

Non pour ma part je trouve ce Parsifal parfaitement dispensable.


je connais très peu ce chanteur, mais son Oratorio de Noël est à posséder, c'est sur.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23495
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Franz Crass Empty
MessageSujet: Re: Franz Crass   Franz Crass EmptyMer 27 Juin 2012 - 12:35

Cololi a écrit:
Euuh c'est pas un studio le Parsifal de Boulez.

D'après le site de Deutsche Grammophon, c'est un studio.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32477
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Franz Crass Empty
MessageSujet: Re: Franz Crass   Franz Crass EmptyMer 27 Juin 2012 - 12:41

aurele a écrit:
Cololi a écrit:
Euuh c'est pas un studio le Parsifal de Boulez.

D'après le site de Deutsche Grammophon, c'est un studio.

Je crois qu'ils ont fumé la moquette. Le Parsifal de Boulez chez DG c'est le live de Bayreuth 1970.
Enfin je suis pas 100% certain (mais pas loin ^^)

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Franz Crass Empty
MessageSujet: Re: Franz Crass   Franz Crass EmptyMer 27 Juin 2012 - 12:57

Cololi a écrit:
aurele a écrit:
Cololi a écrit:
Euuh c'est pas un studio le Parsifal de Boulez.

D'après le site de Deutsche Grammophon, c'est un studio.

Je crois qu'ils ont fumé la moquette. Le Parsifal de Boulez chez DG c'est le live de Bayreuth 1970.
Enfin je suis pas 100% certain (mais pas loin ^^)

Peut-être un des ces "faux" lives comme on en a beaucoup fait à Bayreuth (et ailleurs) : tout le plateau sur scène, dans la foulée des représentations, mais pas de public.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89357
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Franz Crass Empty
MessageSujet: Re: Franz Crass   Franz Crass EmptyMer 27 Juin 2012 - 13:22

Oui comme le Ring de Boulez quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Figaro
Mélomaniaque
Figaro


Nombre de messages : 925
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

Franz Crass Empty
MessageSujet: Re: Franz Crass   Franz Crass EmptyLun 2 Juil 2012 - 21:47

J'aime beaucoup ce chanteur au timbre velouté, très chaleureux et rassurant à l’opposé de la froideur d'un Talvela (que j'apprécie pour d'autres qualités)
Je l'apprécie particulièrement dans Bach : St Matthieu, Oratorio et Messe en Si.

Dans Fidelio je le trouve idéal et précisément dans la version Böhm, face au Ferrando de Talvela il fait ressortir le manque de chaleur ce dernier ( Confused je répète que j'aime Talvela, mais dans les rôles de méchants : Sparafucile, Hundig, Osmin, etc.)

Par contre en Sarastro, il lui manque la profondeur d'un Moll, il est plus à sa place en Sprecher. Tout comme le Commandeur et l'Ermite du Freischütz pour lesquels je ne le trouve pas assez "basse profonde". Pour Gurnemanz, je suis assez partagé, car c'est avec la version Boulez que j'ai découvert l'oeuvre, et j'aime beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Franz Crass Empty
MessageSujet: Re: Franz Crass   Franz Crass Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Franz Crass
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation des membres
» Franz Mazura
» Franz Waxman
» Paul Franz
» Franz Liszt!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: