Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-43%
Le deal à ne pas rater :
Réduction de 43% sur l’appareil photo Expert Large Capteur Sony ...
539 € 950 €
Voir le deal

 

 William Bolcom (né en 1938)

Aller en bas 
AuteurMessage
vinclec
Mélomaniaque
vinclec

Nombre de messages : 628
Age : 38
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 14/10/2012

William Bolcom (né en 1938) Empty
MessageSujet: William Bolcom (né en 1938)   William Bolcom (né en 1938) EmptyDim 9 Déc 2012 - 18:21

William Elden Bolcom, l'un des compositeurs américains les plus prolixes, mérite son "fil" privé, comme l'a dit l'un d'entre vous dans le sujet "Symphonistes américains". Fasciné par son Concerto pour Piano (1976), j'ouvre les festivités.

Bolcom a déjà écrit 8 symphonies (la dernière ayant été créée en 2005), dont certaines empruntent à l'esthétique jazz et aux musiques "folkloriques" avec une science qui fait penser à Stravinsky, Barber ou Korngold. On lui doit aussi une plus récente "neuvième" symphonie, mais, pour nous refaire le coup de Chostakovitch et/ou déjouer la malédiction du chiffre 9, Bolcom a livré une "Symphony for Band n°1"...

Parmi ses oeuvres marquantes, son magnifique et jubilatoire concerto pour piano n°1, qui gagnerait à être mieux connu en Europe, sa troisième symphonie (particulièrement belle), ainsi que son cycle "Songs of innnocence and experience".

Quelques mots supplémentaires par Sud273 :

[quote="sud273"]Sa musique intègre toutes sortes de références au jazz, à la chanson, aux traditionnels de la musique western. Grâce à Hamelin on connait son concerto pour piano, dont le rondo est bouré de citations de musiques de foire (Campton races, yankee doodle) dans un esprit qui fait penser à la fois à Charles Ives, mais aussi à Barber et Stravinski. ***
On trouve chez Naxos son immense cycle d'après Blake "songs of innnocence and experience" qui représente un monument de la musique américaine pour la voix (l'enregistrement d'origine par Schwartz réunit plus de 400 exécutants). On trouve aussi un peu de sa musique de chambre. [quote/]

Bonne découverte !




.





Revenir en haut Aller en bas
vinclec
Mélomaniaque
vinclec

Nombre de messages : 628
Age : 38
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 14/10/2012

William Bolcom (né en 1938) Empty
MessageSujet: Re: William Bolcom (né en 1938)   William Bolcom (né en 1938) EmptyMar 11 Déc 2012 - 11:54

Bon, Ce fil a été vu par 53 personnes, mais toujours pas de réponse, c'est ce qui s'appelle un bide. Embarassed

Du coup, je me réponds à moi même. Surtout pour updater sa liste des symphonies : Bolcom est désormais l'auteur de 9 symphonies, la neuvième ayant été créée il y a peu de temps (2012) par le Shepherd School Symphony Orchestra de l'Université de Rice, peut-on lire sur un excellent site web américain consacré à ce compositeur prolixe (http://williambolcom.com/). Fiche wikipedia non à jour.

En 2012, lit-on toujours sur ce site, ont été créé le deuxième quatuor pour piano et un certain nombre de lieder ou cycles de chansons (notamment au Carnegie Hall de New York !). L'accueil critique a été assez élogieux outre Atlantique.

[quote="vinclec"]Parmi ses oeuvres marquantes, son magnifique et jubilatoire concerto pour piano n°1, qui gagnerait à être mieux connu en Europe [quote/]

Oui, je suis tout à fait d'accord avec moi ! Plus de précisions sur cette oeuvre étonnante dont le modèle (avoué par le compositeur) est le concerto de Gerswhin : bien que très différent de l'oeuvre du grand autrichien par son langage, ce concerto devrait plaire à tous les mahlériens. C'est en effet une partition "sucré salé" teintée d'ironie (surtout dans le finale) et d'échos burlesques qui s'entremêlent à des passages sombres ou mélancoliques. Le compositeur a écrit qu'il avait composé l'une de ses pièces les plus amères [notes du programme lors de la création], mais à l'écoute on est surpris par la fantaisie qui traverse l’œuvre (on rit souvent !). Une écoute au premier degré donne l'impression d'une pièce joyeuse et énergique, mais une écoute plus attentive révèle une certaine noirceur.

Le premier mouvement est une sorte de bataille entre le piano et orchestre. Vers la fin, un passage fait appel au principe de "préparation" des pianos de Cage (le pianiste doit mettre ses doigts sur les cordes) mais c'est discret.

Le second mouvement, le seul à porter un nom qui sonne comme un programme ("regrets") est un épisode mélancolique charmant. Il s'enchaîne avec le finale, sans doute le meilleur des trois mouvements. Il mêle des airs "patriotiques" traités avec une ironie féroce (d'où ma référence à Mahler). Après une sévère bataille piano/orchestre, ça se termine sur un coup sec après un retour des thèmes mélancoliques.

Côté version, celle-ci est excellente :

[img]William Bolcom (né en 1938) Bolcom10[/img]
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 50
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

William Bolcom (né en 1938) Empty
MessageSujet: Re: William Bolcom (né en 1938)   William Bolcom (né en 1938) EmptyMar 11 Déc 2012 - 16:58

Je vais répondre pour que tu te sentes moins seul Very Happy
Je connais les symphonies I et III de ce compositeur. Il faudra sans doute que je réécoute mais ce que j'ai entendu ne m'a pas plus embalé que ça. J'ai surtout souvenir de la Première Symphonie dont un mouvement atonalododécaphonico-sérialisant qui m'avait un peu barbé. Enfin bref, un compositeur qui ne m'a pas franchement marqué. Cela dit, la découverte de Bolcom date de l'année dernière. Je vais donc me remettre ça sur la platine afin d'affiner mon jugement Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
vinclec
Mélomaniaque
vinclec

Nombre de messages : 628
Age : 38
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 14/10/2012

William Bolcom (né en 1938) Empty
MessageSujet: Re: William Bolcom (né en 1938)   William Bolcom (né en 1938) EmptyMar 11 Déc 2012 - 17:02

Merci maintenant je me sens deux ! mains

Oui, Bolcom a eu une premiere periode immitative qui ne m attire pas non plus.... mais des oeuvres plus tardives deploient un veritable style personnel, marque par le melange des genres (jazz et musiques populaires en particulier). Je serais curieux de decouvrir d autres oeuvres de lui aussi marquantes que son etrange concerto pour piano !
Revenir en haut Aller en bas
vinclec
Mélomaniaque
vinclec

Nombre de messages : 628
Age : 38
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 14/10/2012

William Bolcom (né en 1938) Empty
MessageSujet: Re: William Bolcom (né en 1938)   William Bolcom (né en 1938) EmptySam 9 Fév 2013 - 21:55

Des extraits intéressants assortis d'une interview sur la création récente de la neuvième symphonie de William Bolcom (2012) par le Shepherd School Symphony Orchestra sont visibles depuis quelques mois sur le tube (watch?v=zb8MmSPhYzw). Passionnant !
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

William Bolcom (né en 1938) Empty
MessageSujet: Re: William Bolcom (né en 1938)   William Bolcom (né en 1938) EmptyMer 10 Sep 2014 - 12:20

Je connais ce qu'en a enregistré Measha Brueggergosman dans l'album Surprise (les "Cabaret songs") : http://www.amazon.fr/Surprise-David-Robertson/dp/B000UNMUFA/ref=sr_1_1?s=music&ie=UTF8&qid=undefined&sr=1-1&keywords=measha ; assurément ça ne manque ni d'inspiration ni de métier, à la croisée du musical et d'une griffe beaucoup plus personnelle mais ça ne m'a pas spécialement transporté, j'avoue. Ceci dit, je veux bien croire que ça n'est pas ce qu'il a écrit de mieux Wink !
Pour le coup, je serais très tenté les "Songs of innocence" ; tu décrirais ça comment (ambiance, écriture, traitement des voix, etc.) ? Peut-être connais-tu, d'ailleurs, la version que je guigne (et pas seulement parce que William Blake sert d'illustration à la pochette Rolling Eyes ) : http://www.amazon.fr/Songs-Innocence-Experience-William-Bolcom/dp/B000641YZK/ref=sr_1_1?s=music&ie=UTF8&qid=undefined&sr=1-1&keywords=bolcom+song ?
Revenir en haut Aller en bas
Coutures
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 48
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 06/07/2011

William Bolcom (né en 1938) Empty
MessageSujet: Censure? Boycott? Black-out?   William Bolcom (né en 1938) EmptyMar 18 Déc 2018 - 16:55

Je plaisante, bien sûr. Cherchant des avis sur Bolcom, je vois qu'il ne déclenche pas les passions...

Tout ce que je connais de lui, à c't'heure, est son interprétation des rags de Joplin. Très bien, je trouve.

Je pars à la recherche de son concerto.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90112
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

William Bolcom (né en 1938) Empty
MessageSujet: Re: William Bolcom (né en 1938)   William Bolcom (né en 1938) EmptyMar 18 Déc 2018 - 19:31

Il est assez peu donné et enregistré, il faut dire – sauf ses chansons de cabaret, qui ont leur petite popularité dans les récitals de langue anglaise (elles figurent parmi les standards des songs du XXe).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil

Nombre de messages : 797
Age : 39
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

William Bolcom (né en 1938) Empty
MessageSujet: Re: William Bolcom (né en 1938)   William Bolcom (né en 1938) EmptyDim 17 Mai 2020 - 21:40

Tiens, je vois qu'il y a un fil Bolcom qui n'est pas répertorié dans l'index, alors hop, je recopie dedans ce qu'on a dit en playlist :



Roupoil a écrit:
Bolcom : Songs of innocence, songs of experience, Leonard Slatkin et plein de musiciens américains (dans la collection Maerican Classics de Naxos)

Une mise en musique de poèmes de William Blake qui étonne par la variété et la richesse des moyens mis en oeuvre. Déjà il y a un bon gros orchestre et un choeur pour pas mal de poèmes, en plus des solistes vocaux, mais en plus de cela Bolcom alterne les lieds avec orchestre assez classiques (au niveau du langage c'est tout ce qu'il y a de plus tonal) avec quelques incursions inattendues du côté de l'inspiration folklorique et même musiques populaires nettement plus actuelles (guitare électrique sur quelques pistes en guise d'accompagnement). Le London qui ouvre la dernière partie des Songs of experience fait ainsi intervenir un orchestre classique et un "orchestre rock" (désolé de ne pas pouvoir décrire ça très précisément, je manque de références William Bolcom (né en 1938) 796625 ) dans un mélange improbable mais à mon goût assez réussi. Bon, tout n'est pas inoubliable dans cette oeuvre (ça dure au total plus de deux heures) mais cette variété de climats est rafraichissante.

Mefistofele a écrit:

Ah oui, Bolcom, c'est une déviance personnelle... William Bolcom (né en 1938) Icon_mrgreen
J'aime beaucoup la symphonie No. 5 (le IV notamment, à décorner les bœufs), et le concerto pour piano farci de citations (Ives, Copland, Gershwin, airs célèbres). Je ne suis pas certain que ça fonctionne vraiment,* ça part dans tous les sens et alterne (ou empile) épisodes dissonants et musique populaire, mais c'est en tout cas hautement divertissant, bien plus que les récents concertos d'Adès ou Adams qui jouent au même genre de jeu, trouvé-je.

*C'est même globalement une sorte de monstrueux catalogue où le piano n'occupe pas une place choix, donc en tant que concerto, c'est limité, mais cela m'évoque un peu les symphonies de circonstances de Khachaturian, avec fanfare obligato et pompiérisme tellement forcé que c'en est glaçant...

Je complèterai tout ça après avoir testé ce concerto pour piano et quelques symphonies que j'ai sous le coude.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil

Nombre de messages : 797
Age : 39
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

William Bolcom (né en 1938) Empty
MessageSujet: Re: William Bolcom (né en 1938)   William Bolcom (né en 1938) EmptyLun 18 Mai 2020 - 14:29

kegue a écrit:
Je connais les symphonies I et III de ce compositeur. Il faudra sans doute que je réécoute mais ce que j'ai entendu ne m'a pas plus embalé que ça. J'ai surtout souvenir de la Première Symphonie dont un mouvement atonalododécaphonico-sérialisant qui m'avait un peu barbé.

Si jamais quelqu'un relit ces messages datant d'il y a plusieurs années, je précise en passant que le commentaire sur le mouvement atonal concernait très probablement la Troisième symphonie et pas la première (les deux sont couplées sur un CD de l'orchestre de Louisville, un des rares contenant des symphonies de Bolcom d'ailleurs puisqu'à peine la moitié d'entre elles bénéficient d'une enregistrement). La Première est purement "Bolcomienne" pour ce que je peux en juger, c'est-à-dire une sorte de patchwork très tonal de fanfares, citations et autres déviations fort sympathique mais un peu décousu malgré la courte durée de l'oeuvre (un gros quart d'heure). En fait, Bolcom semble vraiment être adepte du mélange d'éléments hétérogènes et de la citation dans ses oeuvres. La Troisième symphonie pour orchestre de chambre est beaucoup plus moderniste (et, à mon sens, sans grand intérêt).

En passant, je note que le concerto pour piano que je me proposais d'écouter ne semble pas facilement disponible (il y a une transcription pour deux pianos et percussion qui traine sur Youtube...).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
Contenu sponsorisé




William Bolcom (né en 1938) Empty
MessageSujet: Re: William Bolcom (né en 1938)   William Bolcom (né en 1938) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
William Bolcom (né en 1938)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: