Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon EB12.5 : commander le coffret ...
Voir le deal

 

 Le goût en héritage...

Aller en bas 
+10
Xavier
Glocktahr
Cello
Fuligo
lulu
calbo
Nestor
JM
gluckhand
Théo taschimor
14 participants
AuteurMessage
Théo taschimor
Mélomaniaque
Théo taschimor


Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

Le goût en héritage... Empty
MessageSujet: Le goût en héritage...   Le goût en héritage... EmptyMer 18 Sep - 15:57

Je trouve formidable lorsque j'entends un mélomane se réjouir d'avoir un fils ou une fille qui s'intéresse à la même musique que lui, comme si sa descendance avait, comme par magie ou selon la logique-même de la filiation, hérité de ses goûts musicaux. Ce partage amène alors une belle complicité entre le père (mère) et le fils (fille). Cet héritage du goût musical ne s'est pas réellement produit dans mon cas personnel et je me demande souvent pourquoi. Mon fils aîné, adulte aujourd'hui, avec lequel j'ai essayé, sans bourrage de crâne ni endoctrinement, de faire partager mon goût pour la musique classique de Bach à Stravinsky, tout en lui laissant parallèlement des ouvertures sur le jazz et la musique de film, n'a jamais vraiment adhéré à ces univers-là. Sans devenir un passionné, son goût musical s'est surtout forgé autour de la pop et plus précisément autour de la chanson française...la chanson à texte...avec des auteurs tels que Brassens, Brel, Michel Berger, Gainsbourg et autres plus actuels. La musique classique, outre quelques tubes, l'ennuie.

Mon fils en second, également adulte et autonome aujourd'hui, à été, lui aussi, par mon biais, intimement confronté à la musique classique et contemporaine depuis tout petit...Bach, Vivaldi, Mozart, Beethoven, Wagner, Stravinsky,Ravel, Honegger, Takemitsu, Norgard, Schnittke, Denisov, Morricone, Schifrin, Kagel, Etc...Il est bien devenu un passionné de musique et même un pratiquant puisqu'il joue en amateur de la guitare électrique, sauf que sa passion s'est presque exclusivement focalisée autour du rock qui est justement le genre que j'écoute et aime le moins Mr. Green ....et un peu le jazz.... Le classique l'ennuie, hormis, comme pour la musique de film, quelques tubes très connus.

Ma fille a elle aussi été, comme ses frères, familiarisée - mais sans excès ni matraquage, sans leur imposer mon goût, sans aucun dogmatisme, je tiens à le préciser Mr. Green - à l'univers de la musique classique. J'ai essayé de susciter sa curiosité envers les musiques qui me fascinent et me bouleversent mais rien n'y a fait. C'est même pire que ses frères. Du haut de ses 17 ans, elle déteste la musique classique sous toutes ses formes. Elle déteste le jazz et même le rock et la pop. Elle ne vénère que Justin Bieber sinon elle ne manifeste aucun goût pour la musique. C'est un fiasco!

Je me demande pourquoi, si j'ai été un mauvais pédagogue avec mes enfants?

-Maintenant, je connais plusieurs mélomanes qui ont vécu une expérience similaire et moi-même ai eu des parents qui n'avaient absolument aucun goût pour la musique classique, ni même pour la musique tout court...alors que, petit enfant, je manifestais déjà selon eux un intérêt flagrant pour la musique.

Que peut-on dire alors du "goût en héritage"?

PS: Je précise toutefois que je ne vis pas cette réalité comme un drame pour autant, loin de là, et je partage d'autres choses avec mes enfants, heureusement d'ailleurs! Very Happy Disons que j'aurais bien aimé partager avec au moins l'un des trois, la même passion et conception de la musique, un même amour pour la musique classique. Cela m'aurait sans doute apporté une proximité et complicité plus grandes encore.
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 2703
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Le goût en héritage... Empty
MessageSujet: Re: Le goût en héritage...   Le goût en héritage... EmptyMer 18 Sep - 16:33

Théo , les discussions entre passionnés sont déjà souvent difficiles , lol, mais peut être qu'ils (tes enfants )changeront avec le temps,Mingus, Bill Evans ou Coltrane ou d'autres étaient nourris de classique , tout en faisant du jazz, il y a encore du temps pour eux , mais c'est vrai que les Beatles ou Les Rolling-Stones font partie de la musique de notre époque et du grand patrimoine de la musique mondiale comme Ray Charles, Barbara, ou Bob Dylan, si l'on est logique c'est par là qu'on devrait commencer non?
Revenir en haut Aller en bas
JM
Mélomane averti



Nombre de messages : 475
Date d'inscription : 23/08/2005

Le goût en héritage... Empty
MessageSujet: Re: Le goût en héritage...   Le goût en héritage... EmptyJeu 19 Sep - 14:42

Théo taschimor a écrit:
Mon fils en second, également adulte et autonome aujourd'hui, à été, lui aussi, par mon biais, intimement confronté à la musique classique et contemporaine depuis tout petit...Bach, Vivaldi, Mozart, Beethoven, Wagner, Stravinsky,Ravel, Honegger, Takemitsu, Norgard, Schnittke, Denisov, Morricone, Schifrin, Kagel, Etc...Il est bien devenu un passionné de musique et même un pratiquant puisqu'il joue en amateur de la guitare électrique, sauf que sa passion s'est presque exclusivement focalisée autour du rock qui est justement le genre que j'écoute et aime le moins Mr. Green ....
Ah mais c'est génial au contraire. Vous vous complétez bien comme ça. En ce qui me concerne, j'ai attendu au moins l'âge de 25 ans pour me mettre au classique. Jusque là je n'écoutais principalement que du Rock ou de la Pop. Et un peu les minimalistes américains que j'avais découvert vers 20 ans. Pour ton fils rien n'est encore perdu donc ! Par contre mon père, qui est très branché musique lui aussi, n'en écoute quasiment jamais !

Théo taschimor a écrit:
Ma fille a elle aussi été, comme ses frères, familiarisée - mais sans excès ni matraquage, sans leur imposer mon goût, sans aucun dogmatisme, je tiens à le préciser Mr. Green- à l'univers de la musique classique. J'ai essayé de susciter sa curiosité envers les musiques qui me fascinent et me bouleversent mais rien n'y a fait. C'est même pire que ses frères. Du haut de ses 17 ans, elle déteste la musique classique sous toutes ses formes. Elle déteste le jazz et même le rock et la pop. Elle ne vénère que Justin Bieber sinon elle ne manifeste aucun goût pour la musique. C'est un fiasco!
Je te rassure, il y a énormément de filles comme ça. Mr. Green 

J'ai essayé moi aussi avec ma sœur mais gros fiasco également. Ça empêche pas que de temps à autre, elle me fait découvrir quelques artistes intéressants, comme Eminem ou Raphael (son dernier disque est assez étonnant d'ailleurs).


Dernière édition par JM le Jeu 19 Sep - 14:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nestor
Mélomaniaque
Nestor


Nombre de messages : 1583
Date d'inscription : 05/10/2012

Le goût en héritage... Empty
MessageSujet: Re: Le goût en héritage...   Le goût en héritage... EmptyJeu 19 Sep - 14:57

Ben moi il s'est passé plutôt l'inverse, comme quoi... Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Le goût en héritage... Empty
MessageSujet: Re: Le goût en héritage...   Le goût en héritage... EmptyJeu 19 Sep - 15:00

JM a écrit:
Théo taschimor a écrit:
Mon fils en second, également adulte et autonome aujourd'hui, à été, lui aussi, par mon biais, intimement confronté à la musique classique et contemporaine depuis tout petit...Bach, Vivaldi, Mozart, Beethoven, Wagner, Stravinsky,Ravel, Honegger, Takemitsu, Norgard, Schnittke, Denisov, Morricone, Schifrin, Kagel, Etc...Il est bien devenu un passionné de musique et même un pratiquant puisqu'il joue en amateur de la guitare électrique, sauf que sa passion s'est presque exclusivement focalisée autour du rock qui est justement le genre que j'écoute et aime le moins Mr. Green ....
Ah mais c'est génial au contraire. Vous vous complétez bien comme ça. En ce qui me concerne, j'ai attendu au moins l'âge de 25 ans pour me mettre au classique. Jusque là je n'écoutais principalement que du Rock ou de la Pop. Et un peu les minimalistes américains que j'avais découvert vers 20 ans. Pour ton fils rien n'est encore perdu donc ! Par contre mon père, qui est très branché musique lui aussi, n'en écoute quasiment jamais !

Théo taschimor a écrit:
Ma fille a elle aussi été, comme ses frères, familiarisée - mais sans excès ni matraquage, sans leur imposer mon goût, sans aucun dogmatisme, je tiens à le préciser Mr. Green- à l'univers de la musique classique. J'ai essayé de susciter sa curiosité envers les musiques qui me fascinent et me bouleversent mais rien n'y a fait. C'est même pire que ses frères. Du haut de ses 17 ans, elle déteste la musique classique sous toutes ses formes. Elle déteste le jazz et même le rock et la pop. Elle ne vénère que Justin Bieber sinon elle ne manifeste aucun goût pour la musique. C'est un fiasco!
Je te rassure, il y a énormément de filles comme ça. Mr. Green 



J'ai essayé moi aussi avec ma sœur mais gros fiasco également. Ça empêche pas que de temps à autre, elle me fait découvrir quelques artistes intéressants, comme Eminem ou Raphael (son dernier disque est assez étonnant d'ailleurs).
Nan, mais dis donc toi  carton rouge . 'spèce de macho va tutut
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 19564
Date d'inscription : 25/11/2012

Le goût en héritage... Empty
MessageSujet: Re: Le goût en héritage...   Le goût en héritage... EmptyJeu 19 Sep - 15:07

euh, calbo... Shocked Question
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Le goût en héritage... Empty
MessageSujet: Re: Le goût en héritage...   Le goût en héritage... EmptyJeu 19 Sep - 15:13

Si tu n'as pas encore compris que je suis une "fille" ... hehe .

Blague à part la phrase que j'ai grassé fait quand même très macho tutut 
Revenir en haut Aller en bas
JM
Mélomane averti



Nombre de messages : 475
Date d'inscription : 23/08/2005

Le goût en héritage... Empty
MessageSujet: Re: Le goût en héritage...   Le goût en héritage... EmptyJeu 19 Sep - 15:21

Oui il y a des exceptions heureusement mais elles ont quand même un côté très midinettes les filles concernant la musique ; ce qui les pousse à aduler des artistes souvent très charismatiques mais pas forcément très recommandables sur le plan musical. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Le goût en héritage... Empty
MessageSujet: Re: Le goût en héritage...   Le goût en héritage... EmptyJeu 19 Sep - 15:24

JM a écrit:
Il y a des exceptions heureusement mais elles ont un côté souvent très midinettes les filles avec la musqiue ; ce qui les pousse à aduler des artistes souvent très charismatiques mais pas forcément très recommandables sur le plan musical. Mr. Green 

Fais gaffe à toi mon petit siffle , j'ai un arsenal de matériel qui me vient de mes ancêtres que l'on se transmet depuis les fins fonds du moyen âge; et les bourreaux étaient très efficaces  Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
JM
Mélomane averti



Nombre de messages : 475
Date d'inscription : 23/08/2005

Le goût en héritage... Empty
MessageSujet: Re: Le goût en héritage...   Le goût en héritage... EmptyJeu 19 Sep - 15:29

Tu peux y aller, je suis blindé à toutes épreuves. Mr. Green Cela dit j'en connais certaines qui apprécient la musique classique, mais elles ont souvent un rapport un peu trop intellectuel. J'ai souvent l'impression d'entendre un prof très réac, un peu barbant en train de parler ! Bon, on va dire que j'ai pas eu de pot avec mes relations féminines. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Théo taschimor
Mélomaniaque
Théo taschimor


Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

Le goût en héritage... Empty
MessageSujet: Re: Le goût en héritage...   Le goût en héritage... EmptyJeu 19 Sep - 17:05

Honnêtement, je partage assez, par expérience, le point de vue de JM. Bien sûr, il ne faut pas généraliser. J'ai connu une fille qui aimait vraiment la musique classique mais c'était un vrai garçon manqué, même physiquement! hehe Une autre ne jurait que par Wagner et pouffait sur Chopin qu'elle considérait comme un sous-musicien et une autre encore qui ne jurait que par Chopin et détestait Wagner qu'elle qualifiait de bourrin sans âme. C'était très difficile de discuter "musique" avec ces filles et même sportif! drapeau Elles voulaient avoir toujours le dernier mot ainsi la Chopinienne voulant crêper le chignon de la Wagnérienne autour du grand piano!! Shocked ...finalement, j'ai épousé une femme qui n'aime pas la musique et comme ça je suis tranquille.pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Fuligo
Déesse du scalpel
Fuligo


Nombre de messages : 3788
Age : 42
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

Le goût en héritage... Empty
MessageSujet: Re: Le goût en héritage...   Le goût en héritage... EmptyJeu 19 Sep - 18:31

J'ai commencé a être vraiment intéressée par la musique classique a la vingtaine. Avec un background classique coté paternel.
Pour moi, ça a été très positif d'avoir cette entrée jeune dans le classique, mais il m'a fallu du temps pour assimiler, et peut être aussi, pour aimer 'par comparaison'. J'ai vraiment essayé plein de styles durant mon adolescence, pour finalement me rendre compte que c’était dans le classique que je me plais le plus.

Pour l'histoire des filles... je suis un contre-exemple, pas du tout une écoute intellectuelle, maintenant je suis aussi un très mauvais exemple de fille pour commencer Mr. Green 
Nan, j'ai vu ce que tu décris JM. Pas sure d’où ça vient, mais pour le cote intellectualisation, je me demande si c'est toujours sincère (une façon différente d’appréhender la musique) ou si c'est secondaire au foutage de gueule (que je vois rarement voire jamais sur ce forum cheers ) plutôt courant quand une fille dit écouter du classique. Je n'ai jamais compris, mais certains gars semblent prendre ça comme une agression Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello


Nombre de messages : 5728
Date d'inscription : 03/01/2007

Le goût en héritage... Empty
MessageSujet: Re: Le goût en héritage...   Le goût en héritage... EmptyVen 20 Sep - 9:29

Pour ma part, je souhaite avant tout que mes filles aime la musique de qualité, peu importe le style.

Après, évidemment, je préfèrerais qu'elles accrochent au classique mais je n'en fais pas une fixation. La grande ne me semble pas suivre cette direction, la petite est plus réceptive surtout quand ça danse. Toutes deux ont cependant montré un intérêt inattendu pour l'opéra; j'en parlais récemment.

Citation :
Je regardais Le Château de Barbe-Bleue la semaine dernière et la petite a passé pratiquement tout le temps sur mes genoux, en m'avouant à un moment qu'elle aimait bien la princesse mais qu'elle avait peur de Barbecue. Quant à la grande, elle a regretté que ça soit si vite fini et m'a demandé de mettre le 2...

Et maintenant, je constate que les gros accords qui ouvrent le scène du Commandeur les font sauter de leur fauteuil pour voir la méchante statue.
Comme ma femme m'a mis en garde contre toute tentative d'endoctrinement (ce qui ne l'empêche pas de leur bourrer le crâne de pop minable - la cohérence et l'équité n'étant pas exactement son fort), je passe la musique en leur présence, sans insister.
Revenir en haut Aller en bas
Théo taschimor
Mélomaniaque
Théo taschimor


Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

Le goût en héritage... Empty
MessageSujet: Re: Le goût en héritage...   Le goût en héritage... EmptyVen 20 Sep - 10:57

Une bonne manière de familiariser ses enfants avec le classique peut se faire par l'opéra pour enfant, par une musique de forme classique de qualité qui accompagne une histoire qui va susciter leur attention. J'ai essayé mais ça n'a pas marché. Avec ma fille, ce fut un fiasco total. Elle doit tenir de sa mère qui n'a absolument aucun goût ni prédisposition pour le genre classique ni pour le jazz que j'écoute aussi. hehe Maintenant, même si j'en parle un peu avec impudeur ici, cette réalité ne me mine pas et j'adore mes enfants. Mon fils en second joue du rock avec son groupe dans des bars de temps à autres et je trouve ça formidable et je préfère un fils qui joue du rock et de la pop avec son coeur que du classique à contre-coeur. Sur ce point, je lui ai toujours dit d'aller jusqu'au bout de sa passion et sa passion c'est justement le rock. C'est ce qui me paraît le plus important. Après, les chefs-d'oeuvre de la musique classique qu'il a entendus, plus jeune, grâce à moi, il les a dans un coin du cerveau et peut-être ont-ils déjà germé quelque chose en lui qui s'émancipera plus tard. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Glocktahr
Mélomane chevronné
Glocktahr


Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 22/03/2009

Le goût en héritage... Empty
MessageSujet: Re: Le goût en héritage...   Le goût en héritage... EmptyVen 20 Sep - 11:14



La façon dont on rencontre la musique, que ce soit par le biais d'une personne, d'un livre, d'une radio, est déterminante dans la manière dont on l'appréciera. Et si c'est par le biais de ses parents, le regard forcément intense qu'on a sur eux va jouer.

Pour la musique, si quand on écoute Wagner l'image qui s'impose à nous c'est les poils de barbe paternelle dans le lavabo de la maison d'enfance, ça donne un caractère particulier à l'expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello


Nombre de messages : 5728
Date d'inscription : 03/01/2007

Le goût en héritage... Empty
MessageSujet: Re: Le goût en héritage...   Le goût en héritage... EmptyVen 20 Sep - 12:27

Théo taschimor a écrit:
Après, les chefs-d'oeuvre de la musique classique qu'il a entendus, plus jeune, grâce à moi, il les a dans un coin du cerveau et peut-être ont-ils déjà germé quelque chose en lui qui s'émancipera plus tard. bounce
C'est précisément ce que je me dis.

Au delà de ça, ce qui est vraiment important pour moi, c'est de leur donner les clefs des musiques que j'aime. Dès le début, je me suis dit que je devais transmettre ça, non pas pour qu'elles aiment le classique (ou le jazz ou la bonne pop) à tout prix mais pour qu'elles puissent construire leurs goûts en connaissance de cause.

Pour moi, l'échec, ce ne serait pas qu'elle me disent plus tard qu'elles n'aiment pas les même musiques que moi mais qu'elles me sortent des trucs du style: "Tu ne nous as jamais appris à aimer ces musiques et maintenant, on ne les comprends pas, on ne les aime pas et on n'a pas le courage de se lancer à leur découverte". Si par contre elles me disent: "Le classique, je connais bien mais je n'aime pas", je serai déçu mais tant pis, ce sera leur droit le plus légitime car elles sauront de quoi elles parleront et quant à moi, j'aurai fait mon boulot de ce point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
JM
Mélomane averti



Nombre de messages : 475
Date d'inscription : 23/08/2005

Le goût en héritage... Empty
MessageSujet: Re: Le goût en héritage...   Le goût en héritage... EmptyVen 20 Sep - 13:50

Théo taschimor a écrit:
Je préfère un fils qui joue du rock et de la pop avec son coeur que du classique à contre-coeur.
C'est beau comme formule. Tu devrais l'encadrer !

Emmène le voir Einstein on the Beach, au théâtre du Châtelet. Ça pourrait peut-être l'intéresser. Mr. Green 

Je dis ça parce que Glass c'est souvent une bonne passerelle pour passer de la musique pop/rock au classique. En tout cas pour moi, ça a très bien fonctionné. A l'époque j'écoutais David Bowie ; comme Glass avait adapté sa musique dans ses symphonies, ça m'a donné le goût pour la musique orchestrale. Après je suis passé à Stravinski, et là j'ai vraiment eu le déclic. Mais bon j'ai dû faire un certain effort au début. Ça m'a pris plusieurs années pour vraiment rentrer dedans. Ce qu'il y a aussi, c'est que je me suis lassé du rock. A l'époque, je trouvais la génération des années 2000 beaucoup moins inspirée que la précédente, du coup j'ai décroché et je me suis dirigé vers le classique. Sans ça, je serais sans doute probablement encore en train d'en écouter. Pour mon père qui a bien connu les années 60/70, je comprends qu'il soit resté là-dedans, parce que c'était quand même une époque absolument inouïe à ce niveau là ; mais comme je t'ai dit, il n'a jamais vraiment écouté du classique. C'est une langue qui ne lui parle pas. Je pense que si c'était mieux médiatisé aussi le classique, ça aurait beaucoup plus de succès. Le problème c'est que beaucoup de gens ne sont pas habitués à en écouter, et quand on en entend parfois dans les émissions tv, les supermarchés ou les ascenseurs (Mr. Green )  c'est souvent des morceaux très clichés. Il y a un vrai travail à faire à ce niveau là pour mieux sensibiliser les gens. Je me souviens, il y a quelques années, il y avait eu une émission sur la musique classique à la télé. Ça passait à 1h00 du matin ! Ça n'a pas duré longtemps d'ailleurs... Comment tu veux intéresser le grand public à des horaires pareils !
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89349
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Le goût en héritage... Empty
MessageSujet: Re: Le goût en héritage...   Le goût en héritage... EmptyVen 20 Sep - 14:16

JM a écrit:
Je me souviens, il y a quelques années, il y avait eu une émission sur la musique classique à la télé. Ça passait à 1h00 du matin ! Ça n'a pas duré longtemps d'ailleurs... Comment tu veux intéresser le grand public à des horaires pareils !
Il y en a quand même eu d'autres depuis, notamment les émissions de Zygel qui passent plutôt à 23h je crois, ce qui est tard mais déjà mieux qu'1h du mat.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Le goût en héritage... Empty
MessageSujet: Re: Le goût en héritage...   Le goût en héritage... EmptyVen 20 Sep - 14:51

La question d'héritage des goûts musicaux, c'est surtout une question de caractère à mon sens...

Nous avons eu ma soeur et moi la même éducation musicale ou presque... Disons qu'on écoutait la même musique à la maison et qu'on a eu des cours de piano. Celle de nos parents, à savoir peu de classique quand on était petit. Puis après une année à préparer une "classe culturelle" à l'opéra, j'ai chopé le virus. Mes parents qui écoutaient occasionnellement du classique s'y sont remis. Moralité j'ai totalement accroché alors que ma soeur a totalement tourné le dos au classique.
Alors oui, on a eu un héritage musical dans le sens où écoute beaucoup de musique nous a formé l'oreille... mais au final, si nous avons tous les deux un fort besoin de musique, cette dernière est très différente!
Revenir en haut Aller en bas
JM
Mélomane averti



Nombre de messages : 475
Date d'inscription : 23/08/2005

Le goût en héritage... Empty
MessageSujet: Re: Le goût en héritage...   Le goût en héritage... EmptyVen 20 Sep - 15:07

Xavier a écrit:
JM a écrit:
Je me souviens, il y a quelques années, il y avait eu une émission sur la musique classique à la télé. Ça passait à 1h00 du matin ! Ça n'a pas duré longtemps d'ailleurs... Comment tu veux intéresser le grand public à des horaires pareils !
Il y en a quand même eu d'autres depuis, notamment les émissions de Zygel qui passent plutôt à 23h je crois, ce qui est tard mais déjà mieux qu'1h du mat.
Certes, mais bon, ça reste quand même trop timide. Il faudrait en entendre dans des émissions plus grand public et moins ciblés, comme Le Grand journal de Canal par exemple. Drucker il en passe parfois je crois dans son émission. J'avais entendu les sœurs Labèque une fois, interprétés du Ravel. Ça reste quand même vraiment trop marginal. Ils ont trop peur que les gens zappent. Du temps de l'ORTF, tu pouvais passer un truc comme Les Perses, en prime-time sans problème. Tu pouvais être sûr de faire un très bon taux d'audimat. Aujourd'hui, il y a trop de rivalité entre les chaînes, donc le moindre petit truc un peu en marge du bon goût populaire, ça tient pas le coup. Le Lay, l'ancien PDG de TF1, il le disait bien d'ailleurs. "J'adore l'opéra, mais jamais je ne prendrais le risque financier d'en diffuser en première partie de soirée. " Donc ça passait à 2h00 du mat !


Dernière édition par JM le Ven 20 Sep - 15:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32477
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Le goût en héritage... Empty
MessageSujet: Re: Le goût en héritage...   Le goût en héritage... EmptyVen 20 Sep - 15:09

Polyeucte a écrit:
La question d'héritage des goûts musicaux, c'est surtout une question de caractère à mon sens...

Nous avons eu ma soeur et moi la même éducation musicale ou presque... Disons qu'on écoutait la même musique à la maison et qu'on a eu des cours de piano. Celle de nos parents, à savoir peu de classique quand on était petit. Puis après une année à préparer une "classe culturelle" à l'opéra, j'ai chopé le virus. Mes parents qui écoutaient occasionnellement du classique s'y sont remis. Moralité j'ai totalement accroché alors que ma soeur a totalement tourné le dos au classique.
Alors oui, on a eu un héritage musical dans le sens où écoute beaucoup de musique nous a formé l'oreille... mais au final, si nous avons tous les deux un fort besoin de musique, cette dernière est très différente!
J'ai eu autre version de ton histoire Mr.Red  :

Mr Polyeucte père (qu'attend t-il pour nous rejoindre d'ailleur ?) adore Wagner et Strauss. Le petit Polyeucte partait avec tous les atouts possibles. Mais bien entendu c'était trop beau ...
Le petit Polyeucte découvre un jour avec horreur qu'il adore ... Gounod. Terrible secret bien entendu ... il se demandait si il était normal ! Il se faisait presque horreur. Oh il essaya bien d'écouter de la vraie musique pour chasser ses terribles attirances ... mais sans succés !
Ca aurait pu bien se terminer ... mais voilà il rencontra des personnes aux penchants encore moins avouables que les siens sur ce forum !
Vous connaissez la suite !

J'aime bien certains Gounod

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Le goût en héritage... Empty
MessageSujet: Re: Le goût en héritage...   Le goût en héritage... EmptyVen 20 Sep - 21:43

Cololi a écrit:
Polyeucte a écrit:
La question d'héritage des goûts musicaux, c'est surtout une question de caractère à mon sens...

Nous avons eu ma soeur et moi la même éducation musicale ou presque... Disons qu'on écoutait la même musique à la maison et qu'on a eu des cours de piano. Celle de nos parents, à savoir peu de classique quand on était petit. Puis après une année à préparer une "classe culturelle" à l'opéra, j'ai chopé le virus. Mes parents qui écoutaient occasionnellement du classique s'y sont remis. Moralité j'ai totalement accroché alors que ma soeur a totalement tourné le dos au classique.
Alors oui, on a eu un héritage musical dans le sens où écoute beaucoup de musique nous a formé l'oreille... mais au final, si nous avons tous les deux un fort besoin de musique, cette dernière est très différente!
J'ai eu autre version de ton histoire Mr.Red  :

Mr Polyeucte père (qu'attend t-il pour nous rejoindre d'ailleur ?) adore Wagner et Strauss. Le petit Polyeucte partait avec tous les atouts possibles. Mais bien entendu c'était trop beau ...
Le petit Polyeucte découvre un jour avec horreur qu'il adore ... Gounod. Terrible secret bien entendu ... il se demandait si il était normal ! Il se faisait presque horreur. Oh il essaya bien d'écouter de la vraie musique pour chasser ses terribles attirances ... mais sans succés !
Ca aurait pu bien se terminer ... mais voilà il rencontra des personnes aux penchants encore moins avouables que les siens sur ce forum !
Vous connaissez la suite !

J'aime bien certains Gounod
Dont tu fais bien sûr partie siffle  hehe ?

Je n'ai hérité ma passion de la musique classique de personne en particulier. J'ai eu la chance de grandir dans une famille qui m'a emmenée au théâtre, au cinéma, au musée ... En l'occurrence ça serait plutôt moi qui fait l'éducation musicale des membres de ma famille.
Revenir en haut Aller en bas
cellensis
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 19/09/2013

Le goût en héritage... Empty
MessageSujet: Re: Le goût en héritage...   Le goût en héritage... EmptyDim 22 Sep - 21:05

Theo taschimor a écrit:
Je me demande pourquoi, si j'ai été un mauvais pédagogue avec mes enfants?
cette question dans ce contexte m'a touchée, aussi je ramène mon grain de sel...

Le père de mes enfants (fils d'un chanteur et d'un pianiste!) et moi même avons été fervents élève de conservatoire en art lyrique. J'ai passé l'un de mes concours enceinte jusqu'aux yeux!! Puis mon aîné est venu avec moi aux cours dans la poussette (pas trop près à cause des décibels!!) A cinq ans, il chantonnait en boucle : "armez vous d'un noble courageeeee, étouffez des soupirs trop indignes de vous". Puis plus rien...

Le plus jeune a eu une période Sardou qu'il chantait en hurlant dans la salle de bain. Je n'ai pas souvenir d'avoir entendu une seule note juste. Mais j'ai survécu.

De mon point de vue, la question n'est pas de savoir si l'on est bon pédagogue ou pas, mais s'il faut l'être, en cette matière du moins, avec ses enfants. Personnellement, la réponse est non. Je préfère transmettre la curiosité et le sens de l'écoute de soi, de ses émotions, le reste vient après, ou pas. Sur ce forum où je viens d'arriver, je trouve beaucoup de savoir, au reste passionnant, mais peu parlent des émotions que leur procure l'amitié et ou la pratique de la musique. Je crois que la transmission commence là.  Les raisons qui fondent le désir de transmission ne sont pas celles qui font fonctionner cette transmission.


Je me permets pour finir de te conseiller un bouquin sans prétention mais que j'ai trouvé fort touchant, de deux personnes que j'adore : "Astier et Rollin posent les bases de la pensée moderne", sous titre : "entretien libre sur la transmission entre les générations". Ce n'est pas un ouvrage de philo , c'est juste un dialogue entre deux  artistes, qui en marge de leur carrière d'humoriste et musicien échangent à propos de leurs questions de pères.
En tant que mère qui cogite pas mal et que thérapeute qui traite beaucoup de culpabilité vis à vis des enfants, j'ai beaucoup  aimé ce livre simple et proche.
Revenir en haut Aller en bas
Théo taschimor
Mélomaniaque
Théo taschimor


Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

Le goût en héritage... Empty
MessageSujet: Re: Le goût en héritage...   Le goût en héritage... EmptyLun 23 Sep - 16:35


Je te remercie beaucoup pour ton témoignage et prends note de ton conseil. Ce bouquin m'intéresse. Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
LeKap
Mélomaniaque
LeKap


Nombre de messages : 1603
Age : 65
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

Le goût en héritage... Empty
MessageSujet: Re: Le goût en héritage...   Le goût en héritage... EmptyLun 23 Sep - 21:58

Intéressant ce fil

Apparemment la pédagogie musicale avec les enfants çà ne marche pas des masses et il ne faut pas oublier leur besoin de provoquer et de plaire à leurs copains

Je pense qu'un gosse qui se met à écouter du classique sur son ipod risque d'être catalogué et le qu'en dira-t-on à la dent dure

Perso , mon père tenait un bistrot et quelle ziq on passait dans un bistrot ? Ben oui de bons vieux 45t des Beatles, des Stones, ...mais aussi Sardou, johnny, et j'en passe

Bref une éducation panachée mais rien à voir avec le classique et pourtant....
J'écoute pratiquement que du classique avec quelques infidélités vers le rock progessif (yes, pink floyd, elp, genesis, supertramp...) même le rock (led zeppelin , queen, eagles, ...)

Je pense qu'il faut laisser au temps le temps et de toute façon la daube qu'on sert acturllement aux jeunes n'est pas faite pour durer (je généralise un tentinet)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Le goût en héritage... Empty
MessageSujet: Re: Le goût en héritage...   Le goût en héritage... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le goût en héritage...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les origines du mauvais goût en musique
» BT : J'ai mauvais goût, et alors ?
» Marre des BOs formatées au goût hollywoodien ? (P.Sarde)
» Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: