Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Obtenez jusqu’à -50 % sur les meilleures ...
Voir le deal

 

 Les origines du mauvais goût en musique

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMar 13 Oct 2009 - 22:33

Voici donc un sujet sur le thème du sirop, autrement dit du mauvais goût en musique - du moins la représentation que l'on s'en fait et les manifestations incompressibles de l'épiderme.

Selon vous, quand cela a-t-il commencé ? Je n'en vois pas trace, par exemple, dans les temps anciens de notre musique occidentale. Même dans le baroque, je n'en trouve guère.
A l'époque classique, je m'interroge...
Après, oui. Le XIXème siècle s'y est parfois vautré.

Alors ? Qui a grillé la place à Tchaikovski ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89367
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMar 13 Oct 2009 - 22:40

Le mauvais goût, pourtant, il suffit de lire les chroniqueurs, est toujours traqué (puisqu'il distingue les esthètes des autres).
Particulièrement en interprétation, c'est vrai, puisque compositeurs et librettistes à Versailles étaient triés sur le volet, on y entrait en acceptant un cahier des charges très précis.

Après ça, le mauvais goût dans le sens de sirop larmoyant, il faut quasiment attendre Grétry pour en voir (le violon de Blondel est un peu un manifeste du genre).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMar 13 Oct 2009 - 22:40

Merci de ne pas oublier les anglais !...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89367
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMar 13 Oct 2009 - 22:41

J'ai écouté du Bax mineur ce soir et je confirme. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMar 13 Oct 2009 - 22:47

Y a-t-il des fautes de goût et des épanchements inutiles chez Beethoven ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89367
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMar 13 Oct 2009 - 22:50

Wellington...

Et le trio pour deux hautbois et cor anglais.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMar 13 Oct 2009 - 22:57

Eh oui, je suis d'accord.
On n'aurait pas eu ça avant.

Pourquoi cette nouvelle catégorie ? Quel est le ver et du reste, quid du fruit qui l'accueille ?
Revenir en haut Aller en bas
nugava
Mélomaniaque
nugava

Nombre de messages : 1528
Age : 34
Date d'inscription : 09/12/2007

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMar 13 Oct 2009 - 23:58

J'ai toujours trouvé une once de mauvais goût dans le dernier mouvement de la 9ème de Beethoven... mais je n'ai jamais trouvé personne pour partager cet avis...
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMar 13 Oct 2009 - 23:59

Moi m'sieur ! mains
Revenir en haut Aller en bas
nugava
Mélomaniaque
nugava

Nombre de messages : 1528
Age : 34
Date d'inscription : 09/12/2007

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 0:09

On peut donc médire sur ce mouvement pré-mahlerien, cette ode de curés avinés, ce chœur tout droit sorti du dernier jour de l'Oktoberfest ?...
On peut ?
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 0:18

Vas-y, j'aime beaucoup Mahler. hehe
Revenir en haut Aller en bas
nugava
Mélomaniaque
nugava

Nombre de messages : 1528
Age : 34
Date d'inscription : 09/12/2007

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 0:19

natrav a écrit:
Vas-y, j'aime beaucoup Mahler. hehe
Ah oui mais moi aussi... je parlais dudit mouvement de Beethoven, je suppose que tu as compris...
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 0:24

Oui, oui. Je n'irais pas jusqu'à dire que l'écouter me donne envie d'envahir l'Alsace et la Lorraine, mais pas loin. Mr. Green


Dernière édition par natrav le Mer 14 Oct 2009 - 1:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 1:09

Zeno a écrit:
Alors ? Qui a grillé la place à Tchaikovski ?

Ah bon, c'est le parangon du mauvais goût maintenant ? Rolling Eyes

Cololi a écrit:
Exemples de sirop très concentrés en glucose : Puccini, Tchaïkosky ...

C'est d'ailleurs faux pour ce dernier... Son harmonie, plus classique, est beaucoup moins "sucrée" et "dégoulinante" que celles de Strauss, Wagner, Szymano, etc.

Barzh a écrit:
L'image de confiseur mercantile qu'on lui a affublé est franchement ignoble car il était capable de traduire tout les sentiments et son orchestration est irréprochable. Ses thèmatiques sont soignées et inventives et ses développements sincères et appliqués.

C'est l'une des images du Romantisme

Il ne faut pas se limiter aux pubs qui passent à la télé tutut

Sinon Wellngton est évidemment le sommet de Beethoven
(le seul moment où on s'amuse un peu)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85134
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 1:26

Zeno a écrit:
Voici donc un sujet sur le thème du sirop, autrement dit du mauvais goût en musique

Déjà là je ne suis pas d'accord, est-ce qu'une musique un peu sucrée est forcément de mauvais goût?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85134
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 1:28

WoO a écrit:

Cololi a écrit:
Exemples de sirop très concentrés en glucose : Puccini, Tchaïkosky ...

C'est d'ailleurs faux pour ce dernier... Son harmonie, plus classique, est beaucoup moins "sucrée" et "dégoulinante" que celles de Strauss, Wagner, Szymano, etc.

Wagner dégoulinant? Là je ne vois pas.

Par contre Tchaïkovsky excuse-moi, mais rien que la Pathétique, si ça ça dégouline pas...

Szymanowski oui c'est sucré, m'enfin c'est quand même sacrément pervers et tordu comme musique Mr. Green , c'est tout à fait autre chose.

Un compositeur plus moderne n'est pas forcément plus dégoulinant ou de plus mauvais goût pour autant, ça me paraît vraiment bizarre comme raisonnement.

Tchaïkovsky est plus classique que Szymanowski oui, mais ça n'en fait pas un chantre de l'élégance et de la sobriété pour autant.
Et Szymanowski ça n'est jamais larmoyant...
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 2:00

Xavier a écrit:
Par contre Tchaïkovsky excuse-moi, mais rien que la Pathétique, si ça ça dégouline pas...

Pas quand elle est bien jouée...

Est-ce qu'une musique déchirante et passionnée est de mauvais goût quand elle est sincère ?

Xavier a écrit:
Un compositeur plus moderne n'est pas forcément plus dégoulinant ou de plus mauvais goût pour autant, ça me paraît vraiment bizarre comme raisonnement.

Les post-romantiques sont pourtant censés être plus "dégoulinants" que leurs aînés non ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85134
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 2:02

Ben tout dépend lesquels, je ne vois pas comment on peut généraliser.

Szymanowski plus dégoulinant que Tchaïkovsky?
Alors tout dépend ce qu'on met derrière ce mot...
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 2:31

Xavier a écrit:
Ben tout dépend lesquels, je ne vois pas comment on peut généraliser.

Justement, dans mon premier message je n'entendais pas généraliser et je citais des noms : R. Strauss, Szymanowsky, Wagner, Schönberg I
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85134
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 2:36

WoO a écrit:
Xavier a écrit:
Par contre Tchaïkovsky excuse-moi, mais rien que la Pathétique, si ça ça dégouline pas...

Pas quand elle est bien jouée...

Est-ce qu'une musique déchirante et passionnée est de mauvais goût quand elle est sincère ?

Ah mais attention, j'ai dit que c'était dégoulinant, pas forcément de mauvais goût... Pour moi ce n'est pas tout à fait la même chose.
Ensuite, tout cela est très subjectif...

Veux-tu dire par là que pour toi Szymanowski ou Strauss ne sont pas sincères? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 2:56

Dans l'ensemble je trouve leur musique moins fraîche et spontanée (avis 100% subjectif, hein)
Ce qui leur évite sans doute de tomber involontairement dans le mauvais goût comme il peut parfois arriver à Piotr Ilitch.
Revenir en haut Aller en bas
steadyraph
Mélomane averti
steadyraph

Nombre de messages : 338
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/03/2009

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 9:32

natrav a écrit:
Oui, oui. Je n'irais pas jusqu'à dire que l'écouter me donne envie d'envahir l'Alsace et la Lorraine, mais pas loin. Mr. Green

Une fois quelqu'un, qui n'avait jamais rien écouté, m'a déclaré avec l'air de malice d'un homme sûr de son effet : "Wagner ça me donne envie d'envahir la Pologne"... Je suis resté interloqué face à tant d'orgueil et de mauvaise fois de la part de quelqu'un qui manifestement ne connaissait que des bribes de Chevauchée dans des pubs Renault... Et comme je vais passer pour un rabat-joie insupportable, je précise que je ne te vise pas du tout Natrav et que je suis assez avisé pour comprendre le second degré Mr. Green . Simplement ta pique m'a rappelé le mauvais souvenir du Wagner national-socialiste dont la légende a prouvé sa ténacité... Quant à l'hymne à la joie, sincèrement, j'ai beaucoup beaucoup de mal à y voir du mauvais goût. Alors d'accord Le testament d'Heiligenstadt peut paraître un peu mièvre ou artificiel, mais je suis convaincu qu'il faut faire le "pari" de la sincérité de Beethoven pour le comprendre. J'ai moi-même longtemps nourri l'image complaisante d'un Beethoven ironique et misanthrope, qui manifestement n'est qu'une fiction, mais une fiction intéressante pour renouveler son écoute.


Dernière édition par steadyraph le Mer 14 Oct 2009 - 17:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31486
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 9:43

nugava a écrit:
J'ai toujours trouvé une once de mauvais goût dans le dernier mouvement de la 9ème de Beethoven... mais je n'ai jamais trouvé personne pour partager cet avis...

nugava a écrit:
On peut donc médire sur ce mouvement pré-mahlerien, cette ode de curés avinés, ce chœur tout droit sorti du dernier jour de l'Oktoberfest ?...
On peut ?

mains
Le dernier mouvement de la 9° de Beethov est de mauvais goût.
Par contre pas touche à Mahler fouet
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
vonhirsch
Mélomane du dimanche
vonhirsch

Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 30/09/2009

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 9:45

steadyraph a écrit:


Une fois quelqu'un, qui n'avait jamais rien écouté, m'a déclaré avec l'air de malice d'un homme sûr de son effet : "Wagner ça me donne envie d'envahir la Pologne"

Bonjour!

Je pense surtout que la personne t'ayant dit ça d'un air sûr de son effet avait vu les films de Woody Allen car il n'a fait que paraphraser ce dernier (avec humour peut-être?)...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89367
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 11:29

nugava a écrit:
J'ai toujours trouvé une once de mauvais goût dans le dernier mouvement de la 9ème de Beethoven... mais je n'ai jamais trouvé personne pour partager cet avis...
Sisi, c'est d'un goût, disons... discutable. Je ne ressens pas forcément le ridicule, mais la lassitude du trop-plein grandiloquent (la fin avec le triangle fou façon Fée Dragée hehe ).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 11:34

Cololi a écrit:
nugava a écrit:
J'ai toujours trouvé une once de mauvais goût dans le dernier mouvement de la 9ème de Beethoven... mais je n'ai jamais trouvé personne pour partager cet avis...

nugava a écrit:
On peut donc médire sur ce mouvement pré-mahlerien, cette ode de curés avinés, ce chœur tout droit sorti du dernier jour de l'Oktoberfest ?...
On peut ?

mains
Le dernier mouvement de la 9° de Beethov est de mauvais goût.
Par contre pas touche à Mahler fouet
Si seulement Mahler avait pu avoir le même "mauvais goût" que Beethoven... peut-être serait-il un peu moins lourd et ennuyeux ? fleurs

Et oui, le finale de la 9ème de Beethoven, c'est la fête de la bière et des bon sentiments, mais en quoi est-ce de mauvais goût, je vous le demande ?
Spoiler:
 
Moi ça me semble juste parfait, le paradis sur terre. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 11:41

DavidLeMarrec a écrit:
Je ne ressens pas forcément le ridicule, mais la lassitude du trop-plein grandiloquent (la fin avec le triangle fou façon Fée Dragée hehe ).
Méchante chose Mr.Red

DavidLeMarrec a écrit:
lassitude du trop-plein grandiloquent
Voilà, plus que "sucré" ou "dégoulinant" une expression qui peut tout à fait s'appliquer à Wagner, au moins pour certains passages. Mais Xavier va sans doute vouloir nous prouver le contraire siffle

adriaticoboy a écrit:
Et oui, le finale de la 9ème de Beethoven, c'est la fête de la bière et des bon sentiments, mais en quoi est-ce de mauvais goût, je vous le demande ?
Spoiler:
 
Moi ça me semble juste parfait, le paradis sur terre. Mr.Red

Excellent pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89367
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 11:43

WoO a écrit:
Voilà, plus que "sucré" ou "dégoulinant" une expression qui peut tout à fait s'appliquer à Wagner, au moins pour certains passages. Mais Xavier va sans doute vouloir nous prouver le contraire siffle
C'est-à-dire que ce n'est vrai que pour le livret, finalement la musique est plutôt assez carrée, et pas franchement grandiloquente (le nombre de récits interminables...).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio

Nombre de messages : 7577
Age : 31
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 11:44

adriatic a écrit:
Moi ça me semble juste parfait, le paradis sur terre. Mr.Red
Beethoven, la drogue (alcool), les filles... on va t'appeler Alex maintenant adriatic' hehe
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 11:45

DavidLeMarrec a écrit:
WoO a écrit:
Voilà, plus que "sucré" ou "dégoulinant" une expression qui peut tout à fait s'appliquer à Wagner, au moins pour certains passages. Mais Xavier va sans doute vouloir nous prouver le contraire siffle
C'est-à-dire que ce n'est vrai que pour le livret, finalement la musique est plutôt assez carrée, et pas franchement grandiloquente (le nombre de récits interminables...).

Arrête d'essayer de piquer le job de Xavier carton rouge
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89367
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 11:45

adriaticoboy a écrit:
Si seulement Mahler avait pu avoir le même "mauvais goût" que Beethoven... peut-être serait-il un peu moins lourd et ennuyeux ? fleurs

Et oui, le finale de la 9ème de Beethoven, c'est la fête de la bière et des bon sentiments, mais en quoi est-ce de mauvais goût, je vous le demande ?
Spoiler:
 
Moi ça me semble juste parfait, le paradis sur terre. Mr.Red
Le problème n'est pas l'écoute, c'est l'état de l'auditeur après. Reprends ton paradis sur terre une fois les pintes achevées, ce sera vraisemblablement moins gracieux. fleurs
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31486
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 11:55

adriaticoboy a écrit:
Cololi a écrit:
nugava a écrit:
J'ai toujours trouvé une once de mauvais goût dans le dernier mouvement de la 9ème de Beethoven... mais je n'ai jamais trouvé personne pour partager cet avis...

nugava a écrit:
On peut donc médire sur ce mouvement pré-mahlerien, cette ode de curés avinés, ce chœur tout droit sorti du dernier jour de l'Oktoberfest ?...
On peut ?

mains
Le dernier mouvement de la 9° de Beethov est de mauvais goût.
Par contre pas touche à Mahler fouet
Si seulement Mahler avait pu avoir le même "mauvais goût" que Beethoven... peut-être serait-il un peu moins lourd et ennuyeux ? fleurs

Et oui, le finale de la 9ème de Beethoven, c'est la fête de la bière et des bon sentiments, mais en quoi est-ce de mauvais goût, je vous le demande ?
Spoiler:
 
Moi ça me semble juste parfait, le paradis sur terre. Mr.Red

Voilà les 3 filles du Rhin cheers I love you I love you I love you
Attention à ne pas trop attaquer Mahler tout de même, où je sors les chiens rabbit
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 13:29

adriaticoboy a écrit:
Et oui, le finale de la 9ème de Beethoven, c'est la fête de la bière et des bon sentiments, mais en quoi est-ce de mauvais goût, je vous le demande ?
Spoiler:
 
Moi ça me semble juste parfait, le paradis sur terre. Mr.Red
thumleft

Cololi a écrit:
Voilà les 3 filles du Rhin cheers I love you I love you I love you
pété de rire

Sinon, plus sérieusement (quoique...), deux remarques:

1°) rappelons tout de même que la réplique fréquemment citée (y compris ces temps-ci sur ce forum, j'ai l'impression, non?) de Woody Allen à propos de Wagner et de la Pologne est placée dans la bouche d'un de ses personnages (dans Meurtre mystérieux à Manhattan), qui ne représente pas tout à fait le summum de l' "équilibre", ce qui devrait, d'un côté comme de l'autre, amener à un peu de relativité et de distance face à cette formule trop souvent brandie (ou attaquée) comme si elle était l'expression d'une Vérité dogmatique;

2°) plus directement en lien avec le sujet qui nous occupe, Zeno a lancé tout le monde sur la piste du XIXe siècle voire des post-romantiques, mais franchement, dans certaines pastorales baroques par exemple, vous ne trouvez pas que ça dégouline aussi méchamment? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 13:44

Crapio a écrit:
adriatic a écrit:
Moi ça me semble juste parfait, le paradis sur terre. Mr.Red
Beethoven, la drogue (alcool), les filles... on va t'appeler Alex maintenant adriatic' hehe
Alex ? Alex qui ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio

Nombre de messages : 7577
Age : 31
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 13:47

Ah pardon je ne voulais pas faire de mystère...
Le perso principal d'Orange Mécanique Smile
Enfin bon... tu n'as pas l'air trop violent non plus comme garçon. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85134
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 14:00

WoO a écrit:

DavidLeMarrec a écrit:
lassitude du trop-plein grandiloquent
Voilà, plus que "sucré" ou "dégoulinant" une expression qui peut tout à fait s'appliquer à Wagner, au moins pour certains passages. Mais Xavier va sans doute vouloir nous prouver le contraire siffle

Bah franchement j'aimerais bien savoir quels passages...
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 14:01

Crapio a écrit:
Ah pardon je ne voulais pas faire de mystère...
Le perso principal d'Orange Mécanique Smile
Enfin bon... tu n'as pas l'air trop violent non plus comme garçon. hehe
Ah ok, je n'y étais pas du tout.
Et vu la façon dont est traitée la 9ème dans ce film, j'apprécie modérément la référence. Un coup à devenir violent justement. rambo hehe
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Lysandre
Mélomane averti


Nombre de messages : 437
Date d'inscription : 28/08/2005

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 14:20

Pas besoin d'aller jusque la 9ème, je trouve par exemple le rondo a capriccio op.129 ou les variations sur la marche turque des ruines d'Athènes d'un mauvais goût achevé, il n'est pas nécessaire que ce soit dégoulinant, d'ailleurs ce n'est pas le cas, c'est juste que je trouve ça bête, borné, sans esprit. Cela dit ça ne m'empêche pas d'écouter ces trucs de temps en temps...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89367
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 14:31

@ Octavian :

Non, parce que ce n'est pas lyrique, donc ça ne donne pas cette impression. J'y entends plus quelque chose de méchamment ouaté que de salement dégoulinant.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
steadyraph
Mélomane averti
steadyraph

Nombre de messages : 338
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/03/2009

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 17:55

Lysandre a écrit:
Pas besoin d'aller jusque la 9ème, je trouve par exemple le rondo a capriccio op.129 ou les variations sur la marche turque des ruines d'Athènes d'un mauvais goût achevé, il n'est pas nécessaire que ce soit dégoulinant, d'ailleurs ce n'est pas le cas, c'est juste que je trouve ça bête, borné, sans esprit. Cela dit ça ne m'empêche pas d'écouter ces trucs de temps en temps...

Si tu le prends comme ça, parlons un peu des petites afféteries d'un certain Mozart ou même de Haydn... Le rondo a capriccio - qui par ailleurs, bien joué, est très plaisant - c'est rien à côté.

Quant à la 9ème, je suis quelque peu choqué de la voir si peu défendue ici, et de voir tout le monde prêt à admettre sans trop de difficulté qu'elle peut se réduire à du grandiloquent voire du mièvre... Si la 9è c'est du mauvais goût, alors Korngold c'est les écuries d'Augias.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89367
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 18:37

Tu as déjà mangé du foin souillé, toi ? Surprised

La Neuvième n'a pas besoin d'être défendue, elle a deux siècles de vénération universelle derrière elle. Et ça fait du bien de remettre en perspective, parfois.
En tout cas, moi, je trouve que ça ajoute aux oeuvres plus que ça n'y retranche. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 18:42

Cololi a écrit:
nugava a écrit:
J'ai toujours trouvé une once de mauvais goût dans le dernier mouvement de la 9ème de Beethoven... mais je n'ai jamais trouvé personne pour partager cet avis...

nugava a écrit:
On peut donc médire sur ce mouvement pré-mahlerien, cette ode de curés avinés, ce chœur tout droit sorti du dernier jour de l'Oktoberfest ?...
On peut ?

Les origines du mauvais goût en musique 850957
Le dernier mouvement de la 9° de Beethov est de mauvais goût.

Pff, n'importe quoi, la musique la plus belle jamais écrite, un message de paix quasi universel, un des sommets de la musique...

C'est bien parce que c'est connu que certains critiquent, mais le "mauvais goût" est bien évidemment totalement inappliquable à cette symphonie.
Revenir en haut Aller en bas
steadyraph
Mélomane averti
steadyraph

Nombre de messages : 338
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/03/2009

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 18:48

Merci Guillaume, ça me rassure. Un peu de tradition dans ce monde de brute ; les valeurs se perdent...

Et non, DLM, je n'ai jamais mangé de foin souillé, mais je n'ai jamais mangé de Grain d'Or non plus... Mr. Green


Dernière édition par steadyraph le Mer 14 Oct 2009 - 18:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 18:49

Ce topic est absolument débile d'ailleurs : si l'émotion en musique vous appellez ça du mauvais goût, et ben retournez à Glass ou à Varèse !

Et la 9e brocardée comme étendard du mauvais goût...Les origines du mauvais goût en musique Icon_rolleyes et pourquoi pas Don Giovanni pendant qu'on y est ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85134
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 18:50

Bah oui, dès que tu n'es pas d'accord c'est débile, comme ça c'est plus simple.

Et Varèse c'est nul et sans émotion comme toute la musique du XXè siècle, n'est-ce pas... (Guillaume c'est Retour vers le futur d'il y a 3 ans en ce moment Mr. Green )
Revenir en haut Aller en bas
steadyraph
Mélomane averti
steadyraph

Nombre de messages : 338
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/03/2009

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 18:52

Guillaume a écrit:
et ben retournez à Glass ou à Varèse !

Euh... Doucement quand même. Déjà c'est pas poli de mettre Varèse et Glass dans le même sac, même quand on aime Mozart.
Mais effectivement, Glass, ça c'est de la bonne musique de supermarché !
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 18:54

L'émotion, je la cherche encore dans la sirène hurlante varésienne. Mais peut être y a t-il des connotations cachées... Les origines du mauvais goût en musique Icon_mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 19:56

Eh bien, quel défouloir !

Je vais préciser ma pensée : pour moi, le mauvais goût, c'est tout simplement le fait d'en rajouter.

Pourquoi est-ce qu'il n'y aucun mauvais goût lorsque les premiers baroques se vautrent dans le "far stupir", alors même que tout porterait à dire qu'ils en déversent des louches ?
Et pourquoi ça devient gênant, du moins aux oreilles d'un certain nombre d'entre nous, disons en gros à partir de Beethoven ?

C'était ça, la question.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89367
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 19:56

Xavier a écrit:
Bah oui, dès que tu n'es pas d'accord c'est débile, comme ça c'est plus simple.

Et Varèse c'est nul et sans émotion comme toute la musique du XXè siècle, n'est-ce pas... (Guillaume c'est Retour vers le futur d'il y a 3 ans en ce moment Mr. Green )
Cela dit, Guillaume n'a pas tort : la catégorie de mauvais goût sert à différencier des émotions qu'on juge trop directes ou faciles de celles, élevées, qui distinguent les véritables esthètes. On peut tout à fait contester la notion.

Et pour ma part, même si je l'utilise abondamment, je ne lui accorde aucune valeur morale (ni même esthétique).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
steadyraph
Mélomane averti
steadyraph

Nombre de messages : 338
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/03/2009

Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique EmptyMer 14 Oct 2009 - 20:11

DavidLeMarrec a écrit:
Et pour ma part, même si je l'utilise abondamment, je ne lui accorde aucune valeur morale (ni même esthétique).

Aucune valeur esthétique ? Alors elle n'a plus aucun sens.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les origines du mauvais goût en musique Empty
MessageSujet: Re: Les origines du mauvais goût en musique   Les origines du mauvais goût en musique Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les origines du mauvais goût en musique
Revenir en haut 
Page 1 sur 12Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: