Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
ASOS : Jusqu’à -75% sur 1000 looks Homme
Voir le deal

 

 Chorégies d'Orange 2014

Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Chorégies d'Orange 2014 Empty
MessageSujet: Chorégies d'Orange 2014   Chorégies d'Orange 2014 EmptyDim 22 Sep 2013 - 13:40

http://www.choregies.fr/fr/4-saison_2014-3.html

Je vois avec plaisir que le ténor Piero Petri fera sa première apparition à Orange dans Nabucco; j'ai un excellent souvenir de lui dans le rôle du Duc de Mantoue l'an dernier à Parme. Les Carmina Burana avec Yoncheva et Cencic ça va déménager AMHA; quant au concert dont BalexB a parlé dans les sujets Ciofi et Barcellona, je reconnais que le programme est très alléchant.

Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Chorégies d'Orange 2014 Empty
MessageSujet: Re: Chorégies d'Orange 2014   Chorégies d'Orange 2014 EmptyDim 22 Sep 2013 - 13:54

calbo a écrit:
http://www.choregies.fr/fr/4-saison_2014-3.html

Je vois avec plaisir que le ténor Piero Petri fera sa première apparition à Orange dans Nabucco; j'ai un excellent souvenir de lui dans le rôle du Duc de Mantoue l'an dernier à Parme. Les Carmina Burana avec Yoncheva et Cencic ça va déménager AMHA; quant au concert dont BalexB a parlé dans les sujets Ciofi et Barcellona, je reconnais que le programme est très alléchant.

Carmina, ça se prête magnifiquement au lieu ; et inversement.
Souvenir particulier d'une "production" dirigée par Plasson avec Petibon, Bowman & Braun drunken !
Rien sur Otello, en revanche (je me tâte sur un doublé puisque la seconde représentation voisine avec le concert lyrique scratch) ?
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Chorégies d'Orange 2014 Empty
MessageSujet: Re: Chorégies d'Orange 2014   Chorégies d'Orange 2014 EmptyDim 22 Sep 2013 - 13:59

Ah ce concert Ciofi/Barcellona, c'est super tentant en effet! Very Happy

Par contre, Otello j'ai vu la prod à Marseille, avec les mêmes Desdemona et Iago... et Galouzine en Otello... alors je vais passer mon tour, sûr! hehe
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Chorégies d'Orange 2014 Empty
MessageSujet: Re: Chorégies d'Orange 2014   Chorégies d'Orange 2014 EmptyDim 22 Sep 2013 - 14:22

Polyeucte a écrit:
Par contre, Otello j'ai vu la prod à Marseille, avec les mêmes Desdemona et Iago... et Galouzine en Otello... alors je vais passer mon tour, sûr! hehe
Justement, je n'étais pas disponible pour Marseille ; et l'oeuvre, dans ces conditions (c'est à dire dans ce lieu donné drunken)...
(Oui j'aurais préféré, et de loin, Galouzine mais la vie est mal faite !)
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Chorégies d'Orange 2014 Empty
MessageSujet: Re: Chorégies d'Orange 2014   Chorégies d'Orange 2014 EmptyDim 22 Sep 2013 - 14:27

bAlexb a écrit:
calbo a écrit:
http://www.choregies.fr/fr/4-saison_2014-3.html

Je vois avec plaisir que le ténor Piero Petri fera sa première apparition à Orange dans Nabucco; j'ai un excellent souvenir de lui dans le rôle du Duc de Mantoue l'an dernier à Parme. Les Carmina Burana avec Yoncheva et Cencic ça va déménager AMHA; quant au concert dont BalexB a parlé dans les sujets Ciofi et Barcellona, je reconnais que le programme est très alléchant.

Carmina, ça se prête magnifiquement au lieu ; et inversement.
Souvenir particulier d'une "production" dirigée par Plasson avec Petibon, Bowman & Braun drunken !
Rien sur Otello, en revanche (je me tâte sur un doublé puisque la seconde représentation voisine avec le concert lyrique scratch) ?
J'ai préféré éviter un débat 1000 fois eu ici. Et je n'ai aucune envie de m'emporter pour des sottises Wink


Dernière édition par calbo le Dim 22 Sep 2013 - 19:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Chorégies d'Orange 2014 Empty
MessageSujet: Re: Chorégies d'Orange 2014   Chorégies d'Orange 2014 EmptyDim 22 Sep 2013 - 14:35

calbo a écrit:
bAlexb a écrit:
Rien sur Otello, en revanche (je me tâte sur un doublé puisque la seconde représentation voisine avec le concert lyrique scratch) ?
J'ai préféré éviter un débat 1000 fois eu ici. Et je n'ai aucune envie de m'emporter pour des sottises;) 
Au-delà du "cas" Alagna qui cristallise amour, haine, passions, etc. l'oeuvre en elle-même peut être fabuleuse à Orange (question : le mistral peut-il y être une valeur ajoutée), si Chung, qui a laissé une version solide, au disque, fouette son orchestre. Mais j'ignore ce que donnait la production à Marseille et, partant, ce qu'elle pourrait donner transposée dans le théâtre antique.

Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Chorégies d'Orange 2014 Empty
MessageSujet: Re: Chorégies d'Orange 2014   Chorégies d'Orange 2014 EmptyDim 22 Sep 2013 - 14:38

De toute façon je n'ai jamais vraiment accroché à Otello. Si je devais me déplacer à Orange ça serait plutôt pour Nabucco et éventuellement Carmina Burana
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Chorégies d'Orange 2014 Empty
MessageSujet: Re: Chorégies d'Orange 2014   Chorégies d'Orange 2014 EmptyDim 22 Sep 2013 - 14:46

calbo a écrit:
De toute façon je n'ai jamais vraiment accroché à Otello. Si je devais me déplacer à Orange ça serait plutôt pour Nabucco et éventuellement Carmina Burana
Moi je fonctionne par élimination : Carmina je vais l'entendre à Lyon avec Sado et Nabucco à Genève (Vassallo, Scandiuzzi, Boross), c'est à dire dans de belles distributions ; et je n'ai pas entendu Otello depuis Lyon en 2003 (Fischer, Lantsov/Guruakova/Leiferkus)...
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Chorégies d'Orange 2014 Empty
MessageSujet: Re: Chorégies d'Orange 2014   Chorégies d'Orange 2014 EmptyDim 22 Sep 2013 - 14:54

Le prix des places font frémir en revanche. 240 € ou 260 € en catégorie 1 juste pour les opéras Shocked . Le père Duffaut exagère "légèrement" Confused 
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Chorégies d'Orange 2014 Empty
MessageSujet: Re: Chorégies d'Orange 2014   Chorégies d'Orange 2014 EmptyDim 22 Sep 2013 - 17:59

calbo a écrit:
Le prix des places font frémir en revanche. 240 € ou 260 € en catégorie 1 juste pour les opéras  Shocked . Le père Duffaut exagère "légèrement" Confused 
Oh oui! Carrément du vol et pourtant ses comptes sont dans le rouge!!
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Chorégies d'Orange 2014 Empty
MessageSujet: Re: Chorégies d'Orange 2014   Chorégies d'Orange 2014 EmptyDim 22 Sep 2013 - 18:16

Otello a écrit:
Carrément du vol et pourtant ses comptes sont dans le rouge!!
Je me suis toujours demandé combien demandait Culture Espaces, qui gère les lieux, pour la mise à disposition (et, dans une logique commerciale, pour l'immobilisation) du théâtre antique ? Parce que j'imagine que ça ne doit pas être pour peu dans les tarifs actuels du festival.


Dernière édition par bAlexb le Dim 22 Sep 2013 - 18:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Chorégies d'Orange 2014 Empty
MessageSujet: Re: Chorégies d'Orange 2014   Chorégies d'Orange 2014 EmptyDim 22 Sep 2013 - 18:18

Alex, tes balises siffle . Je n'ai jamais dit ce que tu me fais dire, c'est otello Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Chorégies d'Orange 2014 Empty
MessageSujet: Re: Chorégies d'Orange 2014   Chorégies d'Orange 2014 EmptyDim 22 Sep 2013 - 18:26

calbo a écrit:
Alex, tes balises siffle . Je n'ai jamais dit ce que tu me fais dire, c'est otello  Wink 
Ceci étant tu as le droit de le dire aussi vu que l'info vient de Duffaut lui-même! lol
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Chorégies d'Orange 2014 Empty
MessageSujet: Re: Chorégies d'Orange 2014   Chorégies d'Orange 2014 EmptyDim 22 Sep 2013 - 18:30

calbo a écrit:
Alex, tes balises siffle . Je n'ai jamais dit ce que tu me fais dire, c'est otello  Wink 
Aïe ; je rectifie tout de suite parce qu'il faut toujours rendre à César ce qui est à César !
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Chorégies d'Orange 2014 Empty
MessageSujet: Re: Chorégies d'Orange 2014   Chorégies d'Orange 2014 EmptyDim 22 Sep 2013 - 19:08

Otello a écrit:
calbo a écrit:
Alex, tes balises siffle . Je n'ai jamais dit ce que tu me fais dire, c'est otello  Wink 
Ceci étant tu as le droit de le dire aussi vu que l'info vient de Duffaut lui-même! lol
Mais je n'en pense pas moins Wink 
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Chorégies d'Orange 2014 Empty
MessageSujet: Re: Chorégies d'Orange 2014   Chorégies d'Orange 2014 EmptyJeu 17 Juil 2014 - 9:50

Ça tombe comme des mouches à Orange. Pour Carmina Burana, sont successivement forfaits Yoncheva, Duhamel et Plasson.
La distribution (jusqu'à demain ?) : Julia Bauer, Max Emmanuel Cencic, Armando Noguera sous la baguette de Fayçal Karoui.
http://www.choregies.fr/fr/10-saison_2014-3.html
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Chorégies d'Orange 2014 Empty
MessageSujet: Re: Chorégies d'Orange 2014   Chorégies d'Orange 2014 EmptyJeu 17 Juil 2014 - 10:57

Beaucoup de malades cette année Neutral . Ou alors c'est Sud qui a jeté un sort sur les chorégies Mr. Green 
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Chorégies d'Orange 2014 Empty
MessageSujet: Re: Chorégies d'Orange 2014   Chorégies d'Orange 2014 EmptyMer 6 Aoû 2014 - 1:12

Bon ben voilà... les Chorégies n'auront pas été très marquantes cette année je le crains. Cet Otello mélange du très bon, du bon, du moyen et du mauvais.

En mauvais, pour moi il y a la mise en scène qui abandonne totalement les chanteurs. Difficile bien sûr de passer de la scène de l'Opéra de Marseille au vaste plateau d'Orange, mais là... c'était quand même le grand vide!
Autre mauvais pour moi, le Iago de Ko... alors oui, ça claque, c'est cinglant... mais c'est aussi caricatural, souvent moche et d'un goût plus que douteux. Donc très efficace, mais franchement très loin de ce que j'attends!

Rayon moyen, Alagna... un bon premier acte, mais dès que la partition lui demande de la vaillance pendant quelques temps, la voix effiloche dans l'aigu qui devient un hurlement, et au fur et à mesure de la soirée, ce sera toute la voix qui part comme ça... dur dur Confused Confused Après le début était plutôt soigné, sans trop d'effets... mais voilà, sur la durée ça ne tient pas...

Rayon bon, la direction... on est à Orange donc difficile d'avoir une idée précise de l'orchestre, mais c'était globalement pas mal (même si certains moments avaient un peu la chance d'être à la fois lourds et mous... mais bon...)

Et rayon très bon, Mula... la seule qui chante véritablement dans les rôles principaux... Voix lumineuse, personnage parfaitement cerné et délicat... de grands moments de chant pour une artiste finalement bien attachante! Very Happy

Bon seconds rôles en général.


Et sinon, la bonne nouvelle de la soirée : l'année prochaine, Le Trouvère avec Alagna (oui, ça c'est pas forcément une bonne nouvelle) et HUI HE en Leonora!! (et ça c'est une super nouvelle!!! Very Happy)
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Chorégies d'Orange 2014 Empty
MessageSujet: Re: Chorégies d'Orange 2014   Chorégies d'Orange 2014 EmptyMer 6 Aoû 2014 - 8:13

Je fais le point sur le concert Ciofi/Barcellona... dès que j'ai 3 minutes devant moi Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Chorégies d'Orange 2014 Empty
MessageSujet: Re: Chorégies d'Orange 2014   Chorégies d'Orange 2014 EmptyMer 6 Aoû 2014 - 9:28

bAlexb a écrit:
Je fais le point sur le concert Ciofi/Barcellona... dès que j'ai 3 minutes devant moi Wink .

 Chorégies d'Orange 2014 3641590030 
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Chorégies d'Orange 2014 Empty
MessageSujet: Re: Chorégies d'Orange 2014   Chorégies d'Orange 2014 EmptyJeu 7 Aoû 2014 - 8:59

Donc le concert Ciofi/Barcellona ce lundi 04/08/2014.
Plusieurs raisons, pour moi, de ne pas ressentir l'état de grâce du concert Ciofi/Nucci de la saison dernière. Raisons personnelles (on dira : anecdotiques) ou plus "objectives" (si tant est que l'objectivité ait sa place dans la recension d'un concert blablabla).
Public très bruyant autour de moi, d'abord ; plutôt dissipé/dissipable. Petit vent frais (froid, pour moi Embarassed ) donc confort d'écoute moindre ; et quand je dis confort d'écoute, je le pense fondamentalement dans le sens où on a tous observé, à Orange, que l'air chaud porte de manière beaucoup plus naturelle les voix (et on en a eu l'exemple par excellence l'année dernière, justement). Reste "l'air" qui circule entre le public et les chanteurs et qui ne participe pas peu à la magie du lieu où les voix ne sonnent pas (léger nimbe, définition "large"), quand on les connait bien en salle, comme dans leur "biotope" naturel.
Seconde limite : le programme. Comparé, par exemple, à celui de Bilbao en 2008 (airs de Malcolm de la Donna del lago, contessa di Folleville du Viaggio, de Musetta, de la principessa de Bouillon de Lecouvreur, de Violetta, de Leonora de la Favorita et duos de Tancredi et des Capuleti dans leur intégralité), la moisson est si ce n'est peu généreuse, du moins partiellement frustrante (aria d'Arsace tronquée). De vraies scènes auraient, à mon avis, autrement soutenu l'intérêt. Je persiste, par ailleurs, à penser que le bel canto n'est pas fait pour Orange (ou le contraire) et que, dès lors, l'attelage soprano/mezzo n'est pas, non plus, fait pour y trouver une place naturelle (peu de répertoire pour ce lieu-ci) ; moins, en tout cas, que le traditionnel duo soprano/ténor ou soprano/baryton.
Troisième limite ; absolument rédhibitoire, celle-ci, pour moi et qui me bloque pour partie l'accès au chant : l'orchestre. On a déjà eu l'occasion d'entendre Luciano Acocella diriger l'Orchestre philharmonique de Marseille ; et on connait les mérites du chef qui est toujours soucieux des voix qu'il accompagne. Ici, la phalange est vraiment médiocre ; et je regrette d'avoir à l'écrire. D'autant plus que, et c'est symptomatique (presque mathématique), cette médiocrité (imprécision des attaques, cordes serrées, vilain hautbois dans le Barbiere, timbales faibles dans Roberto Devereux, etc.) n'est pas "génétique" si j'ose dire ; à telle enseigne que pour un Barbiere et un Devereux vraiment pas présentables, Semiramide et Anna Bolena (les deux premières ouvrant chacune des parties, les deux secondes étant centrales ; besoin d'un tour de chauffe ?) s'en tirent mieux en terme de dynamique(s), de progression sans, pour autant, que les timbres paraissent plus généreux ou simplement contrôlés (avec Acocella, on a entendu des programmes proches à Avignon et, surtout, à Montpellier d'une toute autre tenue).
Côté chant : j'ai déjà eu l'occasion de l'écrire, pour moi les voix de Ciofi et Barcellona s'équilibrent/se mixent très bien. On les a entendues souvent ensemble (enregistrement de la Fedelta premiata de Haydn, Adelaide di Borgogna à Pesaro, Tancredi à Turin, etc.) : Ciofi plus déliée, Barcellona plus anguleuse, chacune stylée et attentive au texte (Ciofi dans l'illustration des affects, Barcellona dans l'articulation proprement dire). Air et feu : l'air qui attise le feu et le feu qui (r)échauffe l'air, en quelque sorte.
Ici : Ciofi plus à son affaire dans la seconde partie et Barcellona finalement plus séduisante dans les rôles féminins stricto sensu que dans un Arsace où elle n'a, finalement, aucune démonstration à faire (travesti générique ; et d'autant plus dans la logique du saucissonnage en concert d'un répertoire qui ne brille pas par son dramatisme naturel).
La Semiramide de Ciofi ? Sa présence dans le programme pouvait paraître originale ; de fait, ce n'est pas ce qui constitue l'intérêt majeur du concert. J'aime (illustration, justement, du regard sensible porté sur les affects sous-tendus par le texte) la tendresse du personnage ; l'idée que son "Dolce pensiero", par exemple, puisse se parer de couleurs extatiques et s'éloigner d'une exultation uniment hystérique. Idem dans "Serbami ognor si fido" qui affiche de très belles qualités de fondu (et de réponse/répondant entre les deux chanteuses).  Pour moi, le profil y gagne une vraie qualité musicienne (autrement, à quoi bon ?) ; si ce n'est une quelconque épaisseur que le format du concert neutralise presque obligatoirement. Bref, ça m'intéresse ; et ça ne m'intéresse même plus ou moins que pour ça. Quant à parler de vocalité, je ne soutiendrai jamais que l'entièreté du rôle n'est pas ailleurs ; mais la configuration d'un concert a(ssume), aussi, une composante d'artifice (et en même temps, parce qu'il ne s'agit "que" de mettre en scène des sections détourées in vitro, elle permet de s'écarter de topoi traditionnels/traditionnalistes, si ce n'est d'expérimenter d'autres voies/voix, justement parce que la vérité de l'exigence d'une l'exécution intégrale ne pèse pas). Oui assurément, l'ornementation n'affiche aucun délire (c'est la logique de ce que je décris plus haut), elle est posée, sobre, équilibrée, avec de belles lignes octaviées dans le section 2 du duo (chez les deux, d'ailleurs mais, pour le coup, ça donne un certain poids à des figures que je trouverais, sinon, fuyantes) ; courte, sans doute, pour certains (mais ces deux pages ne m'ont jamais paru, à moi, foncièrement excitantes, quelles que soient les protagonistes ; CQFD). Exit Semiramide ; à classer, sans doute, au rayon des fausses bonnes idées en tout cas pour ceux qui attendaient un Rossini extérieur et avec effets de manches. Plus la Sémiramis de Jacques Stella aux glacis frémissants, que celle furieuse de Stomer ou que la figure ferme et rigide campée par Degas Chorégies d'Orange 2014 2661413304 ; entendu ailleurs et dans d'autres conditions (théâtre à l'italienne "adapté", phalange orchestrale, etc.) ça aurait nécessairement une autre valeur et autrement de portée(s).
Pour le reste, on connait la Stuarda de Ciofi (entendue souvent en concert ; sur scène également, notamment avec Bonynge) ; beau moelleux du medium et conduite impeccable du souffle dans la cantilène de "Oh nube che lieve". Quant à sa Bolena (Saint-Denis, Montpellier seulement ; et seulement dans la configuration retenue à Orange), je pourrais reprendre mot à mot ce que j'ai écrit précédemment ici : "J'ajoute [...] que le voile général qui couvrait la voix ajoutait à sa qualité naturelle (en live, en tout cas, c'est très sensible) de sfumato, avec une résonnance particulière, très... enveloppante, pour le coup, au début de "Oh nube che lieve" et de la scène finale de Bolena ; ce qui accuse, encore, le profil doloriste des personnages abordés (évidemment ça marche parfaitement dans "Al dolce guidami")." L'art et la manière.
Barcellona : Arsace, connu/reconnu ; superbe Bouillon "testée", déjà, à Bilbao (elle chantera Santuzza la saison prochaine et l'extirper d'un bel canto "proverbial" est, sans doute, aujourd'hui un service à lui rendre compte tenu du développement de l'organe), Seymour convaincue/convaincante, Leonora ample, moelleuse surtout (dommages, c'est applaudissement intempestifs entre l'air et la cabaletta). Voix déliée, ligne tenue/tendue, amplitude largement éployée (mais sans aigu à la fin du duo de Boena ; aux puristes de disserter), métal imparable qui "tourne" parfaitement dans le théâtre (même légèrement à couvert dans le début de "Acerba voluttà"), projection féline mais écoute parfaite de sa partenaire, aussi (voir la manière de l'embrasser au sens propre du terme quand survient un accrochage dans le duo Bolena/Seymour que Ciofi doit reprendre, d'ailleurs de manière plus ferme). Donc : impressionnante dans les arie, impressionnante dans les duos. A titre personnel, j'aurais aimé qu'on lui donnât "mieux" ; je veux dire qu'on lui offre, par exemple, un monologue de Didon de Berlioz où elle touche à une forme de plastique théâtrale supérieure. Rossini ? Dont acte.
Mêmes bis qu'à Bilbao : "Barcarolle" des Contes d'Hoffmann et "Duo des fleurs" de Lakmé. Bon ; moi, j'avoue que ça ne me comble pas...
J'ajoute : public conquis qui n'économise pas ses applaudissements (et moi le premier). Donc j'imagine : soirée réussie en dépit des réserves exprimées plus haut et qui, vraisemblablement, sur la longueur (si la soirée avec été "régulièrement" captée) se seraient vite estompées au profit du souvenir de la belle connivence d'un duo de professionnelles "exactes" Wink .


Dernière édition par bAlexb le Lun 11 Aoû 2014 - 14:44, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Chorégies d'Orange 2014 Empty
MessageSujet: Re: Chorégies d'Orange 2014   Chorégies d'Orange 2014 EmptyJeu 7 Aoû 2014 - 9:20

Merci pour le retour! Very Happy

Pour le problème du récital soprano/mezzo, Damrau et Uria-Monzon avaient proposé dans un autre répertoire des choses assez variées et avec seulement deux duos (les bis ici présentés!)... donc c'est sûr que si on veut faire des duos, surtout dans le répertoire choisi ici, difficile de choisir du connu!
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Chorégies d'Orange 2014 Empty
MessageSujet: Re: Chorégies d'Orange 2014   Chorégies d'Orange 2014 EmptyJeu 7 Aoû 2014 - 12:37

Une recension ici : http://www.forumopera.com/concert-lyrique-orange-cruda-sorte-mezzo-tiranno .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Chorégies d'Orange 2014 Empty
MessageSujet: Re: Chorégies d'Orange 2014   Chorégies d'Orange 2014 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Chorégies d'Orange 2014
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: